Lea roback fini!

557 vues

Publié le

Lea Roback an amazing woman!

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
557
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Lea roback fini!

  1. 1. Léa Roback (1903-2000)
  2. 2. Ans Premier Léa Roback est née en 1903 en Montréal. Léa était la filled’immigrantsjuifpolonais. Elle habité en Beauport cîtéprèsque Québec. Quandelleétaitjeune, elleaimeraissa grandméreparcequesagreandméreétaitu ne femme independante
  3. 3.  Léa Roback est un Quandelleàquinzean syndicaliste, mil s, elletravaille chez un litante, commun teinturierpuiscomme ist et féministe. caissière au théâtre “Her Majesty’s”. La théâtreoú Roback travaillé en. Léa économise pour partirà Grenoble étudiez la littérature, revientà Montréal, « oùilnyavaitrienà faire » Léa Roback étudiezàl’Université
  4. 4. AnsSuivant Aprésrevientà Montréal « oùilnyavaitrienà faire » Léa part pour New York travaillerdans des bureaux et des magasinsavantdallerrejoindre son frère à Berlin, en 1927.Devant la montéedHitler et delantisémitisme, ellechoisit laréponse duparticommunisteallemand. Pouréchapper aux rafleshitlériennes,ellerentre au pays en 1932.
  5. 5.  Léa repart Québec en 1934 rejoindre un amoureux en URSS, passetroismoisàsonder la révolutionsoviétique et revientà nouveau, plus quejamaisdécidéeà ne pas se marier et àsengager corps et âmedans la luttecontrelinjustice.ellepassebienprèsde se marier, maisson désir de libertéetdindépendancelenempêche.
  6. 6. En 1936 elletravaille au service de léducation de lUnionInternationale des ouvrières du vêtement pour dames, mieuxconnusous le nom dUnion de la robe. Les femmes travaillantalors plus de 60 heures par semaineà un petit salaire!ellemèneunegrève de 5,000femmes en 1937.
  7. 7. Ans Dernier Léa Roback ne cesserajamais protégé tout le monde.Dans les années 1960, elledevientmember du collectif La voix des femmes au côté de Madeleine Parent, ThérèseCasgrain, et de Simonne Monet-Chartrand
  8. 8.  Dans les années 1960, elledevient member du collectif La voix des femmes au côté de Madeleine Parent, ThérèseCasgrain, et de Simonne Monet- Chartrand.
  9. 9.  Contre le bellicisme de la classedirigeante, elleso ppose en se joignant aux pacifistesdénonçant la guerre du Viêt Nam. Plus tard, àlépoque du président Reagan , elle milite contre la prolifération des armes nucléaires.
  10. 10.  Comme le soulignelhommage qui luiestconsacrésur le site web de la Fondation Léa Roback, elle ne cessera de lutterquelorsquelle sera « happée en plein combat » àlâge de 96 ans. Léa Roback estdécèdéeaccidentellemenà Cote-des-Neiges le 28 août 2000.
  11. 11. « Penserque le citoyenmoyenest un idiot relève du mythe. Lorsque je distribue des tracts, les uns se disentintéressés, dautressontprêtsà écouter, et de retour à la maison, ils en parlentàleur entourage. De là des résultatsconcrets. » Une rue aLéa éténommée enRoback son honneurdansétaitunebelle les années 2000.femme!
  12. 12. C’estFini!

×