Jérémy ABDILLA Mars 2011
OBJECTIF AQUITAINE sur les réseaux sociaux
Les Réseaux Sociaux
Popularité1
Les réseaux sociaux co...
Jérémy ABDILLA Mars 2011
Aux Etats-Unis, près d'un senior sur deux (47 % des 50-64 ans) est membre de Facebook. Selon des
...
Jérémy ABDILLA Mars 2011
Concernant Facebook, il semble que :
- le meilleur moment de la journée soit le matin, mais on no...
Jérémy ABDILLA Mars 2011
Présentation de Facebook
Avec 20 millions de membres en France, Facebook est le site de réseautag...
Jérémy ABDILLA Mars 2011
Bien qu’en terme de notoriété il n’existe pas de grandes disparités en fonction de l’âge, en term...
Jérémy ABDILLA Mars 2011
Présentation de Twitter
Twitter est un outil de microblogging. Simple d’utilisation, il repose su...
Jérémy ABDILLA Mars 2011
Les journaux et magazines d’informations présents sur les Réseaux Sociaux
Jérémy ABDILLA Mars 2011
Jérémy ABDILLA Mars 2011
La plupart des journaux et magazines d’informations disposant de comptent Facebook ou Twitter en
...
Jérémy ABDILLA Mars 2011
L’intérêt pour Objectif Aquitaine d’être présent sur les Réseaux Sociaux
Le rapport que peut entr...
Jérémy ABDILLA Mars 2011
Objectif Aquitaine sur les Réseaux Sociaux
Points forts :
Objectif Aquitaine est déjà présent sur...
Jérémy ABDILLA Mars 2011
Twitter
Points Faibles :
- Visuellement :
La dénomination « Objectif Aqui » peut prêter à confusi...
Jérémy ABDILLA Mars 2011
Communication sur les supports d’Objectif Aquitaine
L’existence de ces comptes n’est pas réelleme...
Jérémy ABDILLA Mars 2011
- Concernant les articles, il n’y a pas de widget permettant de les partager sur Facebook ou Twit...
Jérémy ABDILLA Mars 2011
- Le référencement sur Google des comptes Facebook et Twitter d’Objectif Aquitaine n’est pas bon ...
Jérémy ABDILLA Mars 2011
Nos objectifs
En faisant appel à mes services, je m’engage :
Qualitativement :
- À relayer vos co...
Jérémy ABDILLA Mars 2011
Méthode de travail
Tous les jours, du lundi au dimanche :
- Publications sur Facebook et Twitter ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Comment implanter Objectif Aquitaine sur les réseaux sociaux ?

1 212 vues

Publié le

Mini-audit réalisé en mars 2011 pour le compte d'Objectif Aquitaine.

J'y évoque le fonctionnement des réseaux sociaux, le comportement des internautes, la manière de communiquer sur le web de quelques titres de presse, etc. ...
...et j'y fournis en conclusion, mes préconisations, objectifs et futures méthodes de travail en tant que (peut-être) community Manager d'Objectif Aquitaine.

Ce document a été réalisé en mars 2011, préalablement à mon embauche en tant que Community Manager. Il m'a permis de décrocher un premier contrat, d'une durée de 3 mois, qui s'est ensuite poursuivit en CDI ...qui s'est achevé fin juillet 2013.

Lors de ma prise de poste la page Facebook comptait 81 fans, le profil Twitter 32 followers.
2 ans et demie plus tard, nous sommes à 2090 fans pour plus de 3800 followers.

Ce poste, équivalent à 5 heures par semaine (réalisés en dehors des locaux bordelais du magazine) aura permis :
¤ d'assurer la présence d'Objectif Aquitaine sur le net (son e-réputation), notamment via un bon référencement via les différents moteurs de recherches (et notamment ceux de Facebook et Twitter);
¤ d'en augmenter sa notoriété (en partie auprès d'une cible jeune, qui ne connaissait pas forcément, jusqu'alors, cette institution régionale):;
¤ d'en développer positivement l'image (grâce à des publications régulières, de qualité).
¤ et donc, je l'espère, d'améliorer les ventes au numéro et les abonnements.

Mes principales publications consistaient en la mise en ligne d'extraits du magazine (environ 1 fois par jour) et d'infos issues de la newsletter (1 à 3 par jour), tout en partageant, parfois, des contenus postés par d'autres et liés à l'activité économique, politique ou générale d'Aquitaine.

Ce job d'appoint m'aura permis de gagner en compétences en tant que community management; de développer mes connaissances en Social Media Management (Facebook et Twitter en tête, mais aussi Viadeo, Linkedin & Google+); d'enrichir mes connaissances du tissu économique aquitain, du monde politique et institutionnel local et plus globalement des grands projets de notre région Aquitaine; et enfin, d'enrichir mon réseau.

J'en garde donc un très bon souvenir, et je remercie toute l'équipe d'Objectif Aquitaine (et tout particulièrement Alain Ribet) de m'avoir accordé leur confiance.

Je reste ouvert à toute nouvelle proposition de ce type.

Contact : jeremy.abdilla@yahoo.fr

Publié dans : Carrière
1 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Mini-audit réalisé en mars 2011 pour le compte d'Objectif Aquitaine.

    J'y évoque le fonctionnement des réseaux sociaux, le comportement des internautes, la manière de communiquer sur le web de quelques titres de presse, etc. ...
    ...et en conclusion, mes préconisations, objectifs et futures méthodes de travail en tant que (peut-être) community Manager d'Objectif Aquitaine.

    Ce document a été réalisé en mars 2011, préalablement à mon embauche en tant que Community Manager. Il m'a permis de décrocher un premier contrat, d'une durée de 3 mois, qui s'est ensuite poursuivit en CDI ...qui s'est achevé fin juillet 2013.

    Lors de ma prise de poste la page Facebook comptait 81 fans, le profil Twitter 32 followers.
    2 ans et demie plus tard, nous sommes à 2030 fans pour plus de 3350 followers.

    Ce poste, équivalent à 5 heures par semaine (réalisés en dehors des locaux bordelais du magazine) aura permis :
    ¤ d'assurer la présence d'Objectif Aquitaine sur le net (son e-réputation), notamment via un bon référencement via les différents moteurs de recherches (et notamment ceux de Facebook et Twitter);
    ¤ d'en augmenter sa notoriété (en partie auprès d'une cible jeune, qui ne connaissait pas forcément, jusqu'alors, cette institution régionale):;
    ¤ d'en développer positivement l'image (grâce à des publications régulières, de qualité).
    ¤ et donc, je l'espère, d'améliorer les ventes au numéro et les abonnements.

    Mes principales publications consistaient en la mise en ligne d'extraits du magazine (environ 1 fois par jour), et d'infos issues de la newsletter (1 à 3 par jour), tout en partageant, parfois, des contenus postés par d'autres et liés à l'activité économique, politique ou générale en Aquitaine.

    Ce job d'appoint m'aura permis de gagner en compétences en tant que community management; de développer mes connaissances en Social Media Management (Facebook et Twitter en tête, mais aussi Viadeo, Linkedin & Google+); d'enrichir mes connaissances du tissu économique aquitain, du monde politique et institutionnel local et plus globalement des grands projets de notre région Aquitaine; et enfin, d'enrichir mon réseau.

    J'en garde donc un très bon souvenir, et je remercie toute l'équipe d'Objectif Aquitaine (et tout particulièrement Alain Ribet) de m'avoir accordé leur confiance.

    Je reste ouvert à toute nouvelle proposition de ce type.

    Contact : jeremy.abdilla@yahoo.fr
       Répondre 
    Voulez-vous vraiment ?  Oui  Non
    Votre message apparaîtra ici
Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 212
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
1
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Comment implanter Objectif Aquitaine sur les réseaux sociaux ?

  1. 1. Jérémy ABDILLA Mars 2011 OBJECTIF AQUITAINE sur les réseaux sociaux Les Réseaux Sociaux Popularité1 Les réseaux sociaux constituent la 4ème catégorie de sites les plus consultés dans le monde, devant les emails. Ils représentent 10% du temps passé sur internet (environ 2H30 par mois). Utilisateurs de réseaux sociaux en France La majorité des utilisateurs des réseaux sociaux sont jeunes. Les moins de 35 ans représentent 62% alors qu’ils ne représentent que 45,8 % de l’ensemble des internautes. 96% des 18 à 24 ans sont membre d’au moins un réseau social, contre 76% des internautes âgés de 35 à 49 ans et 52% des plus de 65 ans. Les professions intermédiaires et les employés sont plus de 50% à utiliser les réseaux sociaux. Les artisans, commerçants, ouvriers plafonnent autour de 50% d’utilisateurs. Les retraités sont ceux qui fréquentent le moins ce type de site, mais la tendance semble évoluer. Depuis 2007 on constate que le nombre de seniors sur les réseaux sociaux a augmenté de 50%. 69 % des 60-69 ans et 54 % des plus de 70 ans abonnés à internet surfent quotidiennement sur le web. 1 Ifop 2010 – mars 2010
  2. 2. Jérémy ABDILLA Mars 2011 Aux Etats-Unis, près d'un senior sur deux (47 % des 50-64 ans) est membre de Facebook. Selon des données publiées en février 20102 , les plus de 55 ans représenteraient 8 % des visites sur les réseaux sociaux, et cette tendance va sans doute croître encore, au fur et à mesure que ce public va se mettre au web et à l’informatique. Car la tranche d’âge des 55-64 ans connaît et maîtrise l’informatique dans la mesure où, bien souvent, elle lui a servi d’outil de travail. Elle connaît aussi son potentiel. Même si certains découvrent le web, ils finiront à plus ou moins long terme, par s’approprier ces moyens de communication et pourraient bien devenir la nouvelle génération Internet. Usages des réseaux sociaux Les utilisateurs des réseaux sociaux sont des « habitués », 1 inscrit sur 4 se connecte chaque jour à son profil. L'usage personnel d'Internet par les salariés a surtout lieu à leur arrivée le matin, au moment du déjeuner et avant leur départ du bureau. La moyenne du surf personnel est de 63% entre 8 et 10h, mais les plus gros pics d'utilisation ont lieu entre 12 et 15h, et à 17h. Le reste de la journée, les salariés utilisent davantage Internet à des fins professionnelles. Pour la première fois cette année, les sites de réseaux sociaux, blogs et forums (20% des consultations) passent en tête devant les sites d'actualité (17% des consultations, sachant que c'est l'équipe.fr qui est le plus visité). Heure et jours de fréquentation (sur Twitter) : 2 Ifop 2010 et Google Ad Planners
  3. 3. Jérémy ABDILLA Mars 2011 Concernant Facebook, il semble que : - le meilleur moment de la journée soit le matin, mais on note aussi une forte consultation à 11h, 15h et 20h ! - le meilleur jour de la semaine soit le mercredi. - l'impact des statuts postés le matin soit bien plus important que ceux postés l'après-midi en terme d'engagement, et donc d'interaction de la part des internautes. Concernant Twitter, il semble que : - le meilleur moment de la journée soit entre 13h et 14h et plutôt vers 18h et en soirée le week-end. - les meilleurs jours de la semaine soient le mardi, le mercredi et le jeudi. Pour Twitter, certains sites permettent de savoir à quels moments les « followers » se connectent. Le récapitulatif hebdomadaire de Facebook envoyé par mail permet également de connaître ces données.
  4. 4. Jérémy ABDILLA Mars 2011 Présentation de Facebook Avec 20 millions de membres en France, Facebook est le site de réseautage social le plus visité et le plus connu du marché. Ce site, créé en 2004, permet de garder le contact avec son entourage et/ou de nouer des liens avec de nouvelles personnes, de poster des articles, vidéos, photos ou liens. Popularité Facebook et le réseau social à la plus forte notoriété (97%, suivi de Copains d’avant et Twitter). Les 18-24 ans sont 99% à connaître Facebook, les 35-49 ans, 97% et enfin les plus de 65 ans sont 95 % à connaître le site3 . 3 Ifop 2010 et Google Ad Planners
  5. 5. Jérémy ABDILLA Mars 2011 Bien qu’en terme de notoriété il n’existe pas de grandes disparités en fonction de l’âge, en terme de fréquentation, les utilisateurs de Facebook sont plutôt jeunes, âgés entre 15 et 35 ans4 4 Facebook stats 2010
  6. 6. Jérémy ABDILLA Mars 2011 Présentation de Twitter Twitter est un outil de microblogging. Simple d’utilisation, il repose sur l’envoi de messages (appelés tweets) de 140 caractères maximum. Avant de devenir un réseau de partage d’informations, l’idée de Twitter était d’informer régulièrement sur « ce que l’on était en train de faire actuellement ». L’immédiateté et la réactivité sont les principales caractéristiques de cet outil de « réseautage » social. Les membres ont la possibilité de se « suivre », c'est-à-dire, de s’abonner au compte qui les intéressent pour en suivre les publications. Popularité Depuis sa création, en 2006, Twitter a connu une croissance fulgurante, qui lui a permis d’atteindre 110 millions de « twitternautes » dans le monde en juin 20095 . En 2007, 2500 tweets étaient envoyés par jour, contre 35 millions de messages aujourd’hui. En France, Twitter compte actuellement 2,4 millions d’abonnés et 200 000 comptes. Les utilisateurs se « suivent » généralement en fonction de centres d’intérêts communs. 5 source Twitter anlytics
  7. 7. Jérémy ABDILLA Mars 2011 Les journaux et magazines d’informations présents sur les Réseaux Sociaux
  8. 8. Jérémy ABDILLA Mars 2011
  9. 9. Jérémy ABDILLA Mars 2011 La plupart des journaux et magazines d’informations disposant de comptent Facebook ou Twitter en font la promotion sur leur site web.
  10. 10. Jérémy ABDILLA Mars 2011 L’intérêt pour Objectif Aquitaine d’être présent sur les Réseaux Sociaux Le rapport que peut entretenir Objectif Aquitaine vis-à-vis des Réseaux Sociaux peut se résumer autour de 3 fonctions : 1/ Fonction de diffusion de l’information De par leur importante en termes de fréquentation, Facebook et Twitter élargissent le champ de diffusion des articles produites par la rédaction. Facebook offre également une plus large portée aux événements organisés (en permettant leur annonce, la mise en ligne de photos et de compte-rendu, etc.). Twitter permet de relayer toutes les publications. Les Réseaux Sociaux contribuent à la possibilité de diffuser des infos « exclusive » n’ayant pas nécessairement leur place sur le site internet d’objectif Aquitaine ou dans la newsletter. Ce sont des outils idéals pour toucher une nouvelle audience (notamment un public jeune) qui ne prend pas toujours la peine de consulter ces deux supports. L’actualité dont dispose Objectif Aquitaine est suffisamment riche pour alimenter en contenu quasi- quotidiennement ces différents comptes. 2/ Fonction de recommandation Peu de marques bénéficient d’un fort sentiment d’appartenance de la part de leur client. Objectif Aquitaine est cependant une marque identitaire et reconnue, dont le nom participe à une appartenance territoriale. Objectif Aquitaine peut espérer bénéficier d’un attachement de la part de ses lecteurs, qui seront ainsi enclin à recommander Objectif Aquitaine et à propager ces informations (d’autant plus lorsque celles-ci sont choses ou exclusives). Le partage d’information est au cœur de l'usage du web 2.0 : 43% des informations partagées le sont par le biais des réseaux (cf. page 14). La fonction « partage » sur Facebook ou les « retweets » sur Twitter sont de formidables accélérateurs de diffusions de contenus. 3/ Fonction d’écoute et de dialogue Plus qu’une tendance, les réseaux sociaux sont devenus en quelques années un phénomène incontournable. Tout comme un site internet il y a quelques années, une présence sur les réseaux sociaux, est amenée à devenir quasiment indispensable. L’internet mobile contribuant à développer ce phénomène d’immédiateté. Les possibilités données aux internautes de s’exprimer, de publier, de réagir, sont désormais ancrées dans le quotidien des internautes. Il n’y aura pas d’abandon de ces plateformes : les usages peuvent se tasser, mais ces modes d’interactions ne disparaîtront pas. Cette interaction est à considérer comme une opportunité pour mieux connaitre les attentes et les préoccupations de ses lecteurs, pour échanger avec eux et créer de nouveaux savoirs.
  11. 11. Jérémy ABDILLA Mars 2011 Objectif Aquitaine sur les Réseaux Sociaux Points forts : Objectif Aquitaine est déjà présent sur Facebook et Twitter et à intégré des « widjets » sur son site renvoyant vers ses comptes. La page Facebook compte 81 fans, le profil Twitter compte 32 « followers ». Les deux comptes semblent régulièrement « approvisionnés ». Facebook Points Faibles : - Visuellement : La page semble confuse. Certaines photos mal cadrées, en doubles, ou toutes blanches apparaissent en haut de page. Il n’y a pas de présentation d’Objectif Aquitaine sur la partie gauche, ni de lien vers le site web. - Le contenu : Les textes sont trop long pour de l’écriture « facebookienne » et impose de devoir cliquer pour « afficher la suite ». Le nombre de « j’aime » est faible, tandis que les commentaires sont quasi-inexistants. Même si l’aspect quantitatif n’est pas preuve de qualité, il permet de se faire une idée de la popularité et de l’attractivité d’une page.
  12. 12. Jérémy ABDILLA Mars 2011 Twitter Points Faibles : - Visuellement : La dénomination « Objectif Aqui » peut prêter à confusion sur le fait qu’il s’agisse du compte officiel d’Objectif Aquitaine ». La présentation sur la partie supérieure droite pourrait être plus détaillée (cf, profil Twitter de Sud-Ouest ou du Mensuel de Rennes). L’aspect visuel (fond gris) mériterait d’être travaillé (via le logiciel Photoshop, Gimp,…). - Le contenu : Les « tweets » ne proposent ni lien, ni hastagh, ce qui portant en augmenteraient leur visibilité et leur intérêt. La formulation de certaines phrases pourrait être plus brève.
  13. 13. Jérémy ABDILLA Mars 2011 Communication sur les supports d’Objectif Aquitaine L’existence de ces comptes n’est pas réellement mise en avant sur le site, dans la Newsletter et dans le magazine. - Sur le site, l’annonce de l’existence des comptes Facebook et Twitter et relégué en toute fin de page d’accueil, alors qu’ils pourraient être placés à droite de « Recevoir notre newsletter » pour en accroître la visibilité. - Le menu consacré à Facebook n’indique pas le nombre et la photo des « amis », (tel celui de l’Express). Cela peut pourtant avoir un caractère incitatif.
  14. 14. Jérémy ABDILLA Mars 2011 - Concernant les articles, il n’y a pas de widget permettant de les partager sur Facebook ou Twitter (tel que sur le site d’Aqui). Cela permettrait d’augmenter la visibilité du journal et d’améliorer la crédibilité via un « marketing de recommandation » virtuel. Le partage d’information est pourtant une de forces du web 2.0 : 43% des informations partagées le sont par le biais des réseaux, 30% des infos le sont par email, 15% par SMS, et 12% par messagerie instantanée. - En moyenne, un utilisateur partage 13 liens par semaine, et en reçoit 26, par recommandation sur les réseaux sociaux ou par email. - Les contenus issus des rubriques «business», «international» et «technologie» sont ceux qui sont les plus partagés sur les réseaux sociaux. - Dans la newsletter (tout comme dans le magazine), rien n’est mentionné sur l’existence des comptes Facebook et Twitter.
  15. 15. Jérémy ABDILLA Mars 2011 - Le référencement sur Google des comptes Facebook et Twitter d’Objectif Aquitaine n’est pas bon : Après avoir tapé « objectif aquitaine » le compte Facebook apparaît en 6ème position, tandis que le compte Twitter n’est pas mentionné.
  16. 16. Jérémy ABDILLA Mars 2011 Nos objectifs En faisant appel à mes services, je m’engage : Qualitativement : - À relayer vos contenus les plus adaptés (articles de la newsletter et du site) sur vos comptes Facebook et Twitter, par la mise en place d’un ton éditorial synthétique et percutant. - À mettre en avant vos évènements sur Facebook par la création d’invitations dédiées. - À élargir et à développer les relations virtuelles avec des acteurs locaux (privés et publics). - À animer vos comptes pour les rendre vivants et attractifs. Quantitativement : - À atteindre le nombre minimum de 150 fans sur Facebook et 120 « followers » sur Twitter d’ici à fin juin 2011. - À développer les demandes d’amis sur Facebook et à suivre davantage de compte sur Twitter. - À améliorer la présence des comptes Facebook et Twitter sur les principaux moteurs de recherches. Les contenus diffusables Plusieurs types de contenus peuvent être diffusés sur vos comptes Facebook et Twitter : - Les actualités provenant de votre newsletter et de votre site. Chaque publication proposera systématiquement un lien vers la source de l’article. Sur Facebook, elle peut être accompagnée d’une photo. - L’administrateur peut également poster d’autres actualités, non-présentes sur votre site ou dans votre newsletter. Il peut s’agir d’alertes ou d’infos spéciales, d’invitation à participer à vos événements, de sondage, de jeux, etc. - D’autres émetteurs peuvent également venir alimenter votre page Facebook. Des organisateurs d’événements (en lien avec vos thématiques), des web-journalistes ou des bloggeurs, peuvent avoir la possibilité de publier leurs informations pour en développer l’interactivité et l’attractivité.
  17. 17. Jérémy ABDILLA Mars 2011 Méthode de travail Tous les jours, du lundi au dimanche : - Publications sur Facebook et Twitter d’articles fournis par vos soins (principalement ceux présents dans la newsletter). La publication peut s’effectuer en deux fois : vers 14 h et vers 18h (pour coller aux « pics de fréquentaion ». Cette opération peut s’effectuer dans un premier temps dans vos locaux ou depuis mon domicile. Chaque publication peut être préalablement validée par vos soins. Même si cela risque de ralentir la fluidité des publications. A l’inverse, un contrôle et une suppression est toujours possible à posteriori. - Transmission des éventuelles questions et remarques importantes postées par les « fans », afin qu’une réponse leur soit adressée, idéalement 24 heures après (vous êtes averti le soir même, vous avez toute la journée du lendemain pour me renvoyer la réponse que je poste entre 17h et 18h. - Création d’ « événements » sur Facebook (notamment les « petits déj d’Objectif Aquitaine »), + envoi d’une invitation aux « amis » pour les informer. Il m’est éventuellement possible de gérer des demandes d’inscription puis de vous les faire parvenir. - Proposition d’infos à poster (agenda, brèves intéressantes provenant d’autres émetteur), sur les comptes Facebook et Twitter. - Veille permanente sur les bonnes pratiques d’autres journaux et magazines présents sur les Réseaux Sociaux. Un RDV hebdomadaire (jour et heure à fixer l’après-midi selon votre convenance) : - Retour sur les messages publiés, formation de base à l’utilisation de Facebook et Twitter, présentations des statistiques (pages vues, nombre de « j’aime », nouveaux « followers », « Retweets » et citations, etc.), présentation des bonnes pratiques relevées. Organisation temporelle : - 30 minutes par jour du lundi au dimanche + un RDV hebdomadaire de 30 min (minimum) : Soit 4h00 de travail par semaine. Nb : la consultation des Réseaux Sociaux s’effectuant en grande partie le week-end, une présence les samedis et dimanches ne semble pas inappropriée et permettra de montrer notre réactivité à l’actualité. Honoraires : SMIC Horaire Type de contrat proposé : CDD d’une durée de 3 mois (renouvelable) ou contrat mensuel (renouvelable).

×