Faire des Affaires en Inde

2 688 vues

Publié le

Publié dans : Business
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 688
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
7
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Faire des Affaires en Inde

  1. 1. 1 Réussir des affaires en Inde Khardiatou Camara, Muriel Quipourt, Nadia Keddar et Jérémy Favret
  2. 2. 2 La l L place d l’I d de l’Inde
  3. 3. 3 Histoire d’un pays colonisé d un 1700 003 - De presque ¼ du PIB mondial à 16 % p q Article de Jean-Luc Racine – L’Inde et l’ord du mond – Mai 20 1820 de 1947 Indépendance de l’Inde – Crise grave dre 3,8 % du PIB mondial 1950 une solution « socialiste » 1980 Vers une économie de marché - R « L croissance indienne » La i i di 1990 1991 Après la crise financière, les grandes réformes - Un pays en forte croissance 2007
  4. 4. 4 Une Inde ambitieuse • L’Inde dans le monde : « L’Inde veut se faire entendre ! Elle veut participer à l’ordre du monde » ▫ Un nouveau et puissant partenaire (ou concurrent) ▫ Réformes intenses pour profiter de la mondialisation ▫ Se montre « porte-parole » des peuples nouvellement ou prochainement indépendants: Partie prenante forte de l’ONU Membre fondateur de l’Organisation Mondiale du Commerce en 1994 l Organisation «Partenaire de dialogue» de l’ASEAN et membre de l’APEC => elle vise le « G8+Inde »
  5. 5. 5 Une Inde ambitieuse ▫ Se démarquer: « Mouvement des non-alignés » Cherche Ch h à redessiner son i d i image: valorisation d ses experts, l i i de de ses High Tech, de son identité culturelle Fierté Tout pour l succès d l nation i di Fi é : T le è de la i indienne ▫ Finalement, le Nucléaire : Une nouvelle puissance non négligeable (Accords récents)
  6. 6. 6 L’Inde parmi les pays BRIC • Brésil, Russie, Inde, Chine • « Dreaming with the BRICs : the path to 2050», publié à New York en 2002 • Mécanismes de croissance foncièrement différents % PIB mondial d l Pays 2005 2006 2007 Union européenne 30,30 29,89 30,82 États-Unis 28,06 27,16 25,41 Japon 10,15 9,01 8,05 Chine 5,02 5,46 6,04 Brésil 1,79 2,21 2,42 Russie 1,72 1 72 2,04 2 04 2,38 2 38 Inde 1,77 1,88 2,15 World Bank, GDP 2007
  7. 7. 7 Inde vs Chine • Originalité du cheminement de l’Inde • « La Chine de A -> Z vs l’Inde de Z -> A » aC e de • Forte mentalité en Inde qui peut être symbolisée par : « Aller directement à l’étape 4 avant l’étape 1 » l étape l étape
  8. 8. 8 Inde Vs Chine CHINE INDE En 2007 – 6,04 % du PIB Mondial 2,15 % du PIB mondial Source: World Bank, GDP 2007 Source: World Bank, GDP 2007 Orientée marché extérieur h Orientée marché interne h 2 % (1980) à 10 % (2005) vers l’OCDE < 2 % des échanges mondiaux Source: Statistiques OCDE Source: OCDE Progrès é è économique puis progrès i i è Progrès social pour en arriver au è i l i social progrès économique (croissance) Basses technologies et production de Très hautes technologies et production masse, puis le high tech faible, puis industrialisation Forte croissance basée sur le secteur Forte croissance basée sur le secteur industriel des services Puis services ? Puis industrie ? Médiatisation de la Chine et sa culture Moins de médiatisation
  9. 9. 9 Quelques Classements de l Inde l’Inde 37ème parmi 101 pays concernant p p y 84ème sur 155 pays en termes de p y l’Indicateur de compétitivité d’obtention de crédits (2004) (hautement qualifiée en R&D) 29ème parmi 155 pays pour la protection des investisseurs 116ème parmi 155 pays concernant 138ème concernant l’application de l indicateur l’indicateur de faisabilité d affaires d’affaires contrats 130ème concernant son commerce 124ème concernant le traitement des extérieur licences li 116ème concernant sa capacité à employer des travailleurs Données: Doing Business Indicators (http://www.doingbusiness.org/)
  10. 10. 10 L Inde, L’Inde une société de contraste • Véritable mosaïque de diversité LES RÉGIONS: SUD/NORD Le Sud est généralement plus éduqué / Le Nord est plus riche (Delhi, le Maharashtra, le Penjab, j le Gujarat) MODERNITÉ-INNOVATION/TRADITIONS LES ÉTATS : 28 ÉTATS établis sur des bases essentiellement linguistiques/ethniques 7 TERRITOIRES créés pour des raisons politiques ou historique LES LANGUES : 22 LANGUES principales, 1600 dialectes répertoriés RELIGIONS: Hindouistes, Musulmans, Chrétiens, Sikhs, Jain, Bouddhistes et Parsis MAIS LAÏCITÉ SOCIALE ET STATUTAIRE : L’INDIANESS (Communauté, Identité religieuse, Hiérarchie) POLITIQUE: Démocratie très lourde : Parti du Congrès O QU : é oc at e t ès ou de a t Co g ès GOUVERNEMENT DE COALITION DIFFICULTÉS DE RÉFORMER
  11. 11. 11 L aspect L’aspect économique de l Inde l’Inde • La crise de 1991 et le démarrage des réformes de libéralisation Ouverture de l'économie Déréglementation industrielle Augmenter la compétitivité et la pe o ug e te a co pét t té a performance des a ce entreprises Aménagement du système fiscal Assainissement des finances publics p ▫ Réduire le déficit du budget central et des entreprises publiques ▫ Réduire l'inflation Barry Bosworth (the Brookings Institution), Susan M. Collins (Brooking Institution and Georgetown University), Arvind Virmani (India Planning Commission), “Sources of Growth in the Indian Economy”, The Brookings Institution, July 31-Aug 1, 2006
  12. 12. 12 Les défis Réformes en prévision et nécessités ▫ C bl l défi it fi Combler le déficit fiscal l ▫ R é ti l f Re-répartir les forces d t de travail i di il indiennes vers l’i d t i l’industrie ▫ Ré ll Réallouer l production i di la d i indienne vers ses avantages comparatifs ▫ Appliquer une réglementation du travail plus flexible et q adéquate ▫ Accélérer la privatisation pour stimuler la croissance ▫ Diminuer les taxes douanières à 15 % (compétitivité)
  13. 13. 13 ▫ Développement des infrastructures pp ▫ A éli Amélioration absolue d l’ i b l de l’approvisionnement en i i énergie ▫ Améliorer le rendement des exploitations agricoles ▫ Homogénéisation et diminution des écarts en éducation scolaire et f l i formation d capital humain i du i lh i ▫ Remédier au problème de la bureaucratie pour faciliter et p p stimuler les nouveaux investissements et entreprises Barry Bosworth (the Brookings Institution), Susan M. Collins (Brooking Institution and Georgetown University), Arvind Virmani (India Planning Commission), “Sources of Growth in the Indian Economy”, The Brookings Institution, July 31-Aug 1, 2006
  14. 14. 14 Opportunités
  15. 15. 15 Infrastructures • Besoin crucial pour l’Inde de développer ses infrastructures Routières, urbaines, di t ib ti d l’ R tiè b i distribution de l’eau, él t i ité électricité, assainissement, ports et aéroports, etc. Nombreux projets à l’ordre du jour Le Canada dispose d’une bonne expérience dans ce domaine (ex: Aecon)
  16. 16. 16 Un secteur manufacturier à développer • Secteur du textile Soutien du gouvernement ( l d 4 Milliards d $ pour relancer secteur)1 i d (plan de illi d de l ) Estimation de croissance +16 % jusqu’en 20122 Augmentation du revenu disponible des familles, développement de la grande distribution, Fin des accords multifibres fin des quotas imposés à la Chine en 2008 ce qui devrait 2008, doper le secteur Un secteur très fragmenté et très peu modernisé : nécessité d’investissements lourds dans ce secteur Le Canada dispose d’une industrie de pointe et efficace du fait des investissements massifs réalisés dans ce domaine ces 20 dernières années • Secteur automobile +23 % de croissance pour l’année fiscale 2006-20074 3 à 4 % de PDM sur le marché mondial des composantes automobiles d’ici 2015 Un U secteur qui a b i d’ éli t i besoin d’améliorer ses capacités d production et son nombre d ité de d ti t b de travailleurs qualifiés Le Canada dispose d’une industrie automobile très développée, la 8ème en importance au monde3 1http://fr.fashionmag.com/news/news.php?id=50044 2« Survey of Indian Industry », The Hindu, 2007, p:269 3 Industrie Canada : http://www.ic.gc.ca/epic/site/auto-auto.nsf/fr/accueil 4« Survey of Indian Industry », The Hindu, 2007, p:237
  17. 17. 17 • Plastiques Croissance annuelle d 15 %7 C i ll de Inde le 3ème consommateur de matières plastiques d’ici d’i i 20108 Besoin de 30 000 nouvelles machines et d investissements d'investissements de l'ordre de 10 milliards $ pour l ordre soutenir sa consommation intérieure9 Industrie canadienne dynamique mais qui doit augmenter ses exportations
  18. 18. 18 Un tertiaire dynamique et en pleine expansion • L i i l /services informatiques Logiciels / i i f i Moteur de la croissance des services Personnel qualifié et carrières dans ce secteur valorisées +32 % d croissance en 2005 de i Fabricants de logiciels canadiens en tête dans le monde5: multimédia, sécurité, renseignements d’affaires stratégiques, gestion de documents, (Ubisoft, Kasten Chase Applied Research) pp ) • Télécommunications Priorité gouvernement dans la téléphonie fixe g p Développement rapide téléphonie mobile: 2ème marché au Monde en 20106 Services TIC supérieurs à la Chine ou à la Malaisie Main-d’œuvre qualifiée et R&D élevée dans les TIC pour le Canada • Tourisme Grand potentiel touristique Liberté d’investissement totale d Lib é d’i i l dans ce secteur Hôtellerie de moyenne gamme inexistante 5 http://dsp-psd.tpsgc.gc.ca/collection_2007/ic/Iu64-2-2002-5F.pdf 6« Nokia anticipe une explosion du marché en Inde », La Tribune, 13 mars 2006
  19. 19. 19 • Secteur financier Enrichissement des classes moyennes Vigueur de la croissance économique Libéralisation progressive du secteur Expertise du Canada • Biotechnologies Secteur prioritaire pour le gouvernement (alimentaire, p p g pharmaceutique) Importante communauté d’ingénieurs et scientifiques indiens Protection industrielle, intellectuelle : Ratification des différents traités internationaux (normes ADPIC) Un secteur particulièrement étendu au Canada: deuxième p rang mondial en termes de nombre absolu d’entreprises de biotechnologie10 7Affaires étrangères et commerce international Canada : http://www.international.gc.ca/canadexport/articles/386493.aspx?lang=fra&redirect=true 8 Affaires étrangères et commerce international Canada : http://www.international.gc.ca/canadexport/articles/386493.aspx?lang=fra&redirect=true 9 Affaires étrangères et commerce international Canada : http://www.international.gc.ca/canadexport/articles/386493.aspx?lang=fra&redirect=true 10 Ubifrance : http://www.ubifrance.fr/download/download.asp?cleautonomy=1163988 Gouvernement du Canada http://dsp-psd.tpsgc.gc.ca/collection_2007/ic/Iu64-2-2002-5F.pdf
  20. 20. 20 Un circuit de distribution indien atypique • La plus grande densité de points de vente au monde tout en restant organisé de manière traditionnelle : – « Kirana stores » très concurrentiels – Circuit fabricant/détaillant court – Forte concurrence des marques régionales – Mais mondialisation change la donne: chaînes de département g p stores se multiplient et les ouvertures de centres commerciaux s’accélèrent – Autorisation prochaine des IDE dans ce secteur Circuit permet de toucher les consommateurs dans leur quotidien
  21. 21. 21 Une politique volontariste du gouvernement • Déréglementation progressive des IDE Assouplissement du système en dépit des restrictions et octrois d dé i de dérogations ( è i (121ème sur 181 pays en termes 8 d’accessibilité de son marché aux IDE11) Création du Secretariate for Industrial Assistance (SIA)12 pour orienter les investisseurs • Des procédures administratives de + en + simplifiées • Zones Economiques Spéciales (ZES) depuis 2005 • Exemption d’IS de 10 ans pour certains projets touchant au développement des infrastructures et pp R&D 11 Banque Mondiale, Doing Business 2009 – http://www.doingbusiness.org 12 Secretariate for Industrial Assistance - http://dipp.gov.in/ Banque Mondiale, Doing Business 2009 – http://www.doingbusiness.org
  22. 22. 22 Mais M i encore d améliorations à apporter des éli ti t • Des droits de douanes à réduire : Taux final d’imposition: 36,81 % en 200713 Certains produits très lourdement taxés : vins et spiritueux entre 140 % et 525 % en 20071⁴ Mais des exonérations ou des réductions sur d’autres : matières premières, biens intermédiaires, biens d’équipements1⁵ • Des barrières non-tarifaires encore trop utilisées : Interdictions et restrictions de certains produits Non-reconnaissance des normes et certifications internationales Utilisation des normes sanitaires et phytosanitaires pour protéger son marché Restrictions concernant l’utilisation du carnet ATA Norme Nimp n°15 MAIS négociations sur un Accord de libre échange libre-échange Canada/Inde depuis 2007 13 Mission économique de New Delhi, Ambassade de France – Jean Leviol, L’essentiel d’un marché, Ubifrance, Paris, 2006, p : 114 14 Mission économique de New Delhi, Ambassade de France – Jean Leviol, L’essentiel d’un marché, Ubifrance, Paris, 2006, p : 114 15 si utilisés pour la fabrication de marchandises destinées à l’exportation
  23. 23. 23 De lourds avantages dans la balance • Un marché gigantesque • U taux d change avantageux (1$CAN=42 INR) Un de h • Fiabilité du système juridique et possibilité de recourir à un arbitrage international
  24. 24. 24 De l D lourds avantages dans la balance d d l b l • Des coûts salariaux faibles pour une main-d’œuvre qualifiée Comparaison salaire US/Inde à qualifications égales Système éducatif indien Problématique du recrutement pour les PME • L’utilisation de l’anglais comme langue des affaires • Bon accès à l’information
  25. 25. 25 Facteurs clés de réussite
  26. 26. 26 Bonnes pratiques d’affaires • Suivi des opérations sur place • S’ entourer d’experts : lourdeur et complexité des S d experts procédures et règlements, bureaucratie, corruption • Multiplier les rencontres avec des investisseurs étrangers déjà installés sur le marché indien Conseils Création d’un réseau de contacts • Sélection éclairée du partenaire indien Structure familiale des entreprises Vérifier les informations et plusieurs avis nécessaires
  27. 27. 27 Compétences de l entrepreneur l’entrepreneur Très bonne connaissance du marché Bonne préparation des RDV Niveau hiérarchique entre interlocuteurs identiques Maîtrise de l’anglais l anglais Disponibilité Leadership, fl ibili é et adaptation d hi flexibilité d i Habilité à communiquer et à développer un q pp réseau d contacts de Créer un CLIMAT DE CONFIANCE
  28. 28. 28 Spécificités indiennes S é ifi ité i di • Importance des relations interpersonnelles I d l i i ll • Indiens accordent beaucoup d’importance à leur vie privée • Importance d l communication non-verbale de la i i b l • Relation au temps et importance des cartes de visite • Paiement d fdes factures n’est pas spontané en Inde: é d nécessité de se montrer ferme sur les délais de paiement et d’adopter d’ d t « une politique d relance d débit liti de l des débiteurs t è très active 16 » • Rédaction du contrat • Place de la femme • D sujets à é it Des j t éviter 16 Mission économique de New Delhi, Ambassade de France – Jean Leviol, L’essentiel d’un marché, Ubifrance, Paris, 2006, p : 125
  29. 29. 29 Conclusion • Malgré les défis, l’Inde offre des opportunités à saisir mais il faut se positionner soigneusement p g • Faisabilités pou les PME ca ad e es a sab tés pour es canadiennes • Opportunités différentes selon les régions • Il faut être prudent et avoir conscience de tous les paramètres avant de prendre des décisions
  30. 30. 30 MERCI POUR VOTRE ATTENTION

×