Les collines de la Montérégie<br />Nicolas Routhier, Jeromy-John Ganeshapillai<br />
Introduction<br />Les collines de la Montérégie sont une série de neuf collines alignées sur une distance d'environ 90 km ...
Développement<br />Elles comptent le Mont Royal 233 mètres, le Mont Saint-Bruno 218 mètres, le Mont Saint-Hilaire 411 mètr...
Suite..<br />Celles-ci ont été formées par des montées de magma dans la croûte terrestre. La plaque nord-américaine se dép...
Suite…<br />Lors de leur formation, le magma qui s’est infiltré dans la roche de la croûte terrestre s’est refroidi à l’in...
Développement<br />À cause de leur proximité de la ville de Montréal, les collines montérégiennes sont très fréquentées po...
Conclusion<br />Pour conclure, les collines de Montérégie sont ont beaucoup d’aspects.<br />
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Les collines de la montérégie

260 vues

Publié le

Publié dans : Voyages
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
260
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Les collines de la montérégie

  1. 1. Les collines de la Montérégie<br />Nicolas Routhier, Jeromy-John Ganeshapillai<br />
  2. 2. Introduction<br />Les collines de la Montérégie sont une série de neuf collines alignées sur une distance d'environ 90 km dans les régions de Montréal, de la Montérégie et de l'Estrie et au sud-ouest du Québec. <br />
  3. 3. Développement<br />Elles comptent le Mont Royal 233 mètres, le Mont Saint-Bruno 218 mètres, le Mont Saint-Hilaire 411 mètres, le Mont Saint-Grégoire 251 mètres, le Mont Rougemont 381 mètres,  le Mont Yamaska 416 mètres, le Mont Shefford 526 mètres, le Mont Brome 553 mètres, et finalement le Massif du Mont-Mégantic 1105 mètres.<br />
  4. 4. Suite..<br />Celles-ci ont été formées par des montées de magma dans la croûte terrestre. La plaque nord-américaine se déplaçant vers l’ouest. C’est pour ça qu’elles sont d’Ouest en Est.<br />
  5. 5. Suite…<br />Lors de leur formation, le magma qui s’est infiltré dans la roche de la croûte terrestre s’est refroidi à l’intérieur sans atteindre la surface. La chaleur du magma avec la roche sédimentaire dont les montagnes étaient formées s’est transformée en une roche très dure. A cette époque, il n’y avait pas de collines, la roche dure était enfouie sous le niveau du sol. Ce sont les glaciers qui ont découvert les collines en arrachant la roche sédimentaire dont la roche dure était encerclée. Comme la roche de était très dur, elle a pu résister aux glaciers, ce qui explique que les collines sont maintenant au-dessus du niveau du sol.<br />
  6. 6. Développement<br />À cause de leur proximité de la ville de Montréal, les collines montérégiennes sont très fréquentées pour des activités touristiques. Que ce soit pour la randonnéepédestre, le ski de fond, le ski alpin, l'escalade, les repas traditionnels du printemps dans les cabanes à sucre, le golf ou encore la cueillette de fruits, des milliers de personnes les fréquentent chaque année, avec comme conséquence malheureuse la fragilisation de l'écosystème des collines.Le fait qu'elles contiennent des minéraux et métaux a attiré des exploitations minières et des carrières qui laissent d’énormes trous dans leurs flancs. Les collines montérégiennes sont aussi très propices à la culture des pommes qui nécessitent un sol bien drainé. La moraine déposée au pied des montagnes par les glaciers favorise un drainage naturel des sols qui favorise à son tour la culture des pommiers.<br />
  7. 7. Conclusion<br />Pour conclure, les collines de Montérégie sont ont beaucoup d’aspects.<br />

×