L’impact des
technologies
numériques
sur les métiers
des Cols Bleus
PRINCIPAUX ENSEIGNEMENTS
La mobilité, les nouvelles solutions analytiques, les réseaux sociaux ou encore le
Cloud Computin...
Un impact réel de ces technologies
L’impact du numérique sur le métier des Cols Bleus est
indéniable: pour 73% des Cols Bl...
Des enjeux pour l’emploi
La modernisation des secteurs d’activité requiert un usage
de plus en plus intense des solutions ...
DES SOLUTIONS ET DES EQUIPEMENTS
ACTUELS TRADITIONNELS FACE A
DES ATTENTES D’EQUIPEMENTS PLUS
MOBILES ET FAVORISANT LE PAR...
D’un point de vue professionnel, cet usage est également intensif puisque 62% des
cols bleus passent plus de 4 heures par ...
LE NUMERIQUE: UN IMPACT POSITIF
SUR L’ACTIVITE DES COLS BLEUS
73% des cols bleus perçoivent que les solutions numériques o...
08
L’impact des technologies numériques sur les métiers des cols bleus
Pour les directions opérationnelles, la mise en pla...
TRANSITION NUMERIQUE,
VERS UNE ORGANISATION
TRANSVERSALE DU TRAVAIL
D’après les directions opérationnelles et les directio...
Des solutions qui amènent une responsabilisation
et une autonomie croissantes des cols bleus
Ces solutions ont par ailleur...
LA NECESSITE D’UN
ACCOMPAGNEMENT PLUS FORT
ET UTILISANT LE POTENTIEL DES
NOUVELLES PLATEFORMES
La mise en place de ces sol...
Et par ailleurs, cette évolution des budgets s’accompagnera également d’une évolution des
modalités de formation avec un u...
METHODOLOGIE
Définition de la population des Cols Bleus
Les Cols Bleus ont été identifié comme la catégorie du personnel o...
• Une enquête téléphonique auprès de 75 directions RH au sein d’organisations de plus
de 100 salariés des secteurs de l’In...
A propos d’IDC
IDC est un acteur majeur de la Recherche, du Conseil et de l’Évènementiel sur les marchés des
Technologies ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Ms livre blanc-cols bleus_040315

276 vues

Publié le

Publié dans : Technologie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
276
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
7
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Ms livre blanc-cols bleus_040315

  1. 1. L’impact des technologies numériques sur les métiers des Cols Bleus
  2. 2. PRINCIPAUX ENSEIGNEMENTS La mobilité, les nouvelles solutions analytiques, les réseaux sociaux ou encore le Cloud Computing modifient en profondeur les secteurs d’activité car ces technologies impactent la manière dont les clients ou citoyens s’engagent avec les entreprises et les organisations publiques, la manière dont les collaborateurs échangent en interne et la manière dont les entreprises et organisations publiques conduisent leurs opérations. Si on perçoit que l’ensemble de la chaine de valeur est concerné, de nombreuses questions se posent quant à l’impact sur le personnel opérationnel : productivité, employabilité, autonomie, responsabilités, etc. Ce sont ces thèmes qui sont abordés dans cette étude réalisée par IDC France pour le compte de Microsoft. Trois secteurs d’activité ont été analysés (Industrie, Commerce et Distribution, Collectivités Locales) et la population des Cols Bleus étudiée, ouvriers et techniciens en charge de l’installation, de la maintenance et de l’entretien d’infrastructures, représente 4 335 000 salariés (source INSEE). Au sein de cette population, 78% utilisent un équipement informatique et 70% des solutions de productivité. L’étude porte sur cette population équipée. Des Cols Bleus technophiles A titre personnel, les Cols Bleus utilisent plus les nouveaux outils numériques, et en particulier mobiles, que la moyenne de la population française âgée de 18 à 59 ans: 60% utilisent un smartphone, 40% une tablette, 61% les réseaux sociaux et 60% la messagerie instantanée. Un équipement à moderniser A titre professionnel en revanche, leur équipement reste classique et principalement fixe. Des résultats qui démontrent un retard non négligeable dans l’adaptation de l’équipement de cette population pourtant composée à 67% de collaborateurs mobiles et qui, pour 62% d’entre eux, passe plus de 4 heures par jour sur ces solutions numériques. 1 2 02 L’impact des technologies numériques sur les métiers des cols bleus
  3. 3. Un impact réel de ces technologies L’impact du numérique sur le métier des Cols Bleus est indéniable: pour 73% des Cols Bleus, le numérique change la nature de leur travail, de même que 89% des managers et 68% des DRH pensent également que le travail du personnel opérationnel de leur organisation nécessitera de plus en plus l’usage de technologies informatiques. Une évolution positive Les Cols Bleus sont 59% à envisager ce changement de manière positive, avec comme principaux bénéfices, une plus grande autonomie (57%) et une image de modernité de leur métier (55%). Des organisations qui s’adaptent Ces changements impactent également les pratiques managériales. Des évolutions constatées en particulier grâce à une communication plus facile avec le personnel opérationnel pour 69% d’entre eux, et un gain en termes d’autonomie et de responsabilités des Cols Bleus pour 67% des managers. Des managers moteurs Pour y faire face, les directions opérationnelles font preuve de volontarisme puisque 72% des directions opérationnelles ont engagé une démarche favorisant l’usage des technologies numériques par le personnel opérationnel. Les managers sont par ailleurs 94% à se déclarer à l’aise avec ces solutions de mobilité et 64% se considèrent même comme moteur pour leur adoption dans l’entreprise. des managers reconnaissent que le numérique a amené une évolution de leur méthode d’encadrement. 3 4 5 6 03 L’impact des technologies numériques sur les métiers des cols bleus
  4. 4. Des enjeux pour l’emploi La modernisation des secteurs d’activité requiert un usage de plus en plus intense des solutions technologiques et les Cols Bleus sont conscients de cette évolutions puisque 53% d’entre eux considèrent la maitrise du numérique comme indispensable pour rester attractifs sur le marché Des ressources humaines impliquées L’évolution des compétences est un enjeu directement lié aux ressources humaines et les DRH sont 75% à proposer des formations au numérique et 47% à travailler sur l’évaluation des besoins de la part du personnel technique sur le sujet. Les résultats de l’étude démontrent un impact réel des solutions de productivité sur le métier des Cols Bleus et en particulier sur leur autonomie et leurs responsabilités. Un impact qui se ressent nécessairement au niveau des directions opérationnelles et des directions des ressources humaines. Pour relever ces défis, des enjeux restent cependant à relever puisque 18% des organisations déclarent ne pas disposer des suffisamment de compétences autour de ces technologies. Des progrès restent également à faire en termes d’accompagnement, car les formations ressortent comme la première attente pour 39% des Cols Bleus, devant la facilité d’appropriation. Des formations qui doivent par ailleurs évoluer vers de nouvelles modalités plus intuitives et ergonomiques, tirant profit des nouveaux formats, plus courts, et des solutions désormais disponibles telles que le e-learning, les vidéos ou les serious games, mais aussi de nouveaux modes d’apprentissage favorisant la collaboration, la diffusion virale des solutions et l’échange d’expertise entre cols bleus. 7 8 . 04 L’impact des technologies numériques sur les métiers des cols bleus
  5. 5. DES SOLUTIONS ET DES EQUIPEMENTS ACTUELS TRADITIONNELS FACE A DES ATTENTES D’EQUIPEMENTS PLUS MOBILES ET FAVORISANT LE PARTAGE D’EXPERTISE RAPIDEMENT D’un point de vue personnel, la population des Cols Bleus est une population globalement plus technophile que la moyenne nationale (Source : CREDOC, Enquête sur les « Conditions de vie et les Aspirations», juin 2013 – Population des 18 – 59 ans), avec en particulier un usage important des technologies mobiles (voir graphique 1). Usage personnel des technologies numériques A titre personnel (hors activité professionnelle), utilisez-vous les équipements ou solutions numériques suivants : Oui, usage faible à intensif de : Ordinateur portable 61% Mobile 60% Tablette 40% Réseaux sociaux 61% Messagerie instantanée 60% Outils de collaboration 35% Visio-conférence 37% 05 L’impact des technologies numériques sur les métiers des cols bleus
  6. 6. D’un point de vue professionnel, cet usage est également intensif puisque 62% des cols bleus passent plus de 4 heures par jour sur ces environnements numériques. Cette activité ne devrait pas baisser dans les années à venir puisque 60% d’entre eux pensent que le temps passé sur les solutions numériques va croître dans les 3 à 5 ans à venir. Un constat partagé par les directions opérationnelles (les managers) et par les directions des ressources humaines – voir ci-contre. L’équipement professionnel est en revanche plus traditionnel que l’équipement personnel puisque les Cols Bleus utilisent principalement un poste fixe (94% des répondants), dans une bien moindre mesure un portable (22%) et très peu de tablettes et smartphones. Côté solutions, on constate un usage des outils bureautiques (90%), de la messagerie électronique (85%) ainsi que du partage et de la recherche d’information en interne et sur internet. Ces résultats démontrent un certain retard dans l’adaptation de l’équipement des cols bleus avec leur activité car 67% des cols bleus sont du personnel mobile, dont 42% de manière permanente. Compte tenu de cet écart, il n’est pas étonnant que les cols bleus fassent part de souhaits d’équipements numériques plus mobiles: tablette (53%), PC portable (42%) et smartphone (28%) contre seulement 1% pour les PCs fixes … Du côté des solutions, ce sont les solutions de messagerie instantanée (31%), la recherche d’information sur internet (25%), la visio-conférence (21%) et les outils de collaboration (21%) qui ressortent le plus significativement en termes de souhait d’équipement. 89%des managers et 68%des DRH pensent que le travail du personnel opérationnel de leur organisation nécessitera de plus en plus l’usage de technologies informatiques 06 L’impact des technologies numériques sur les métiers des cols bleus
  7. 7. LE NUMERIQUE: UN IMPACT POSITIF SUR L’ACTIVITE DES COLS BLEUS 73% des cols bleus perçoivent que les solutions numériques ont changé la nature du travail et 12% complémentaires estiment que ces changements vont rapidement se développer. Elément important: ces changements sont majoritairement (59%) perçus comme positifs par les cols bleus et ils ne sont que 9% à estimer qu’ils sont négatifs. En effet, ils perçoivent que ces solutions renforcent leur niveau d’autonomie (57%), qu’elles renvoient une image de modernité de leur métier (55%) et qu’elles demandent de nouvelles compétences (47%) qu’il est possible de valoriser au sein de l’entreprise (68%). Des apports que les cols bleus perçoivent également en termes de productivité et d’efficacité (voir graphique 2). Les apports des solutions numériques dans l’activité des cols bleus 07 L’impact des technologies numériques sur les métiers des cols bleus
  8. 8. 08 L’impact des technologies numériques sur les métiers des cols bleus Pour les directions opérationnelles, la mise en place des solutions de productivité répondaient à trois enjeux majeurs: • rester compétitif en termes de productivité (52%), • améliorer le travail en équipes (51%) • améliorer la communication entre salariés. Il est important de noter des différences sectorielles fortes au niveau des directions opérationnelles: • Dans l’industrie, la recherche de compétitivité et de productivité est ainsi plus marquée (66%) • Dans le commerce, la compétitivité en termes de services client apparait à la 2ème place (41%) alors qu’il ressort moins pour les autres secteurs • Dans les collectivités locales, la notion de compétitivité s’efface très largement (24%) au profit des notions de communication (67%) et de travail en équipe (67%) Si on regarde le type de solutions les plus impactantes, il est intéressant de constater que les managers estiment que les solutions qui ont le plus d’impact en termes de productivité sont dans l’ordre: le partage d’expertise sur les réseaux sociaux, la recherche d’information sur internet, la messagerie électronique puis le partage d’information / de documents en ligne, sur un intranet (voir graphique 3). Des résultats qui font apparaître une certaine contradiction avec les solutions actuellement mises en place. Solutions de productivité ayant l’impact le plus fort selon les directions opérationnelles Le partage d’expertise sur les réseaux sociaux ?% La recherche d’information sur internet ?% La messagerie électronique ?% Le partage d’information en ligne (intranet/portail) ?%
  9. 9. TRANSITION NUMERIQUE, VERS UNE ORGANISATION TRANSVERSALE DU TRAVAIL D’après les directions opérationnelles et les directions des ressources humaines, ces solutions de productivité permettent très nettement un accès plus direct à l’information pour le personnel opérationnel mais pour 91% des managers et 93% des DRH, ces solutions favorisent aussi l’innovation et le développement de l’entreprise. 67% des managers ont ainsi constaté que ces solutions ont amené une évolution du mode de management vis-à-vis du personnel opérationnel, dont une évolution importante pour 22% d’entre eux. Les domaines dans lesquels cette évolution est perçue comme la plus significative sont pour 69% la communication avec le personnel opérationnel et pour 67% le gain en termes d’autonomie du personnel opérationnel et de responsabilités. Des évolutions qui impactent donc nécessairement l’organisation et les responsabilités au sein des entreprises et des collectivités. Autre impact important au-delà de la productivité, la mise en place de ces solutions a également modifié les modalités de suivi opérationnel des cols bleus. Ainsi : • pour 64% des managers, ces solutions ont amené à revoir les indicateurs déjà en place • et pour 12% elles ont amené à la mise en place de ces indicateurs, inexistants jusqu’à lors. Si ces tendances sont déjà constatées sur le terrain, 73% des managers perçoivent également que l’utilisation des solutions de productivité augmentera dans les 12 mois à venir et donc que ces évolutions se poursuivront. 99%des managers et 91% des DRH constatent que les solutions de productivité permettent un accès plus direct à l’information pour le personnel opérationnel 09 L’impact des technologies numériques sur les métiers des cols bleus
  10. 10. Des solutions qui amènent une responsabilisation et une autonomie croissantes des cols bleus Ces solutions ont par ailleurs déjà changé la nature du travail pour 73% des Cols Bleus et 12% complémentaires estiment que ces changements vont rapidement se développer dans le futur. Les principaux changements perçus par les cols bleus sont dans les domaines suivants : • La nécessité de faire souvent plusieurs choses en même temps (46% des Cols Bleus) • Les compétences requises pour faire leur métier (45% des Cols Bleus) • Le mode de collaboration avec les collègues (33%) Pour les Cols Bleus, les compétences liées aux solutions numériques de collaboration / de communication / d’efficacité personnelle sont majoritairement (53%) perçues comme indispensables pour rester attractifs sur le marché du travail. Ce constat est en particulier très fort dans le secteur de l’industrie (63%). Si ces solutions ne sont pas perçues comme un frein aux relations directes entre collègues ou avec leurs managers, pas plus qu’elles ne sont considérées comme compliquées à utiliser, elles sont perçues comme un moyen de surveiller le travail de Cols Bleus (pour 70%) d’entre eux. Une surveillance qui semble néanmoins acceptable, comme le montre l’aspect positif du numérique pour les cols bleus, et qui s’explique en partie par les nouveaux indicateurs opérationnels qui peuvent être mis en place avec ces solutions. 73%des Cols Bleus estiment que ces solutions numériques ont changé la nature de leur travail 10 L’impact des technologies numériques sur les métiers des cols bleus
  11. 11. LA NECESSITE D’UN ACCOMPAGNEMENT PLUS FORT ET UTILISANT LE POTENTIEL DES NOUVELLES PLATEFORMES La mise en place de ces solutions de productivité a fait l’objet d’un accompagnement au niveau des entreprises et collectivités puisque 64% des Cols Bleus sont ou ont été formés à l’utilisation de ces solutions, dont la majorité (49%) de manière très ponctuelle. Les formations mises en œuvre restent par ailleurs très traditionnelles, avec principalement du présentiel (47%), de l’auto-formation (41%) et des supports de communication écrits (29%). Les bénéfices de ces formations, sans être très forts, sont néanmoins réels pour les Cols Bleus en particulier sur l’utilisation de ces solutions pour l’efficacité au travail des cols bleus (91% sont d’accord avec ce point). Des progrès restent néanmoins à faire en termes d’accompagnement. Ainsi, en termes d’attentes des Cols Bleus vis-à-vis des solutions de productivité, les formations ressortent comme la première attente pour 39% des répondants, devant la facilité d’appropriation. Ces résultats expriment bien une évolution de la structure des budgets pour un projet de solutions de productivité. Une récente étude réalisée par IDC en France évaluait le poids moyen de l’accompagnement à 19% du budget total pour un projet de ce type. Les prévisions d’IDC évaluent que ce poids de l’accompagnement va croitre en moyenne à 30% du budget total, au détriment des budgets alloués au déploiement et à l’intégration. Part de l’accompagnement dans un budget de transformation numérique 19% 30% Aujourd’hui Demain 11 L’impact des technologies numériques sur les métiers des cols bleus
  12. 12. Et par ailleurs, cette évolution des budgets s’accompagnera également d’une évolution des modalités de formation avec un usage approfondi des nouvelles plateformes (e-learning), des nouveaux formats (vidéos courtes) et l’utilisation des phénomènes de viralité et de super-utilisateurs pour favoriser les usages. Une démarche très fortement liée aux directions opérationnelles La mise en place de solutions de productivité, au même titre que la mise en place de solutions métiers, répond principalement à des objectifs de compétitivité et d’efficacité. L’étude nous confirme ainsi que 72% des directions opérationnelles ont engagé une démarche favorisant l’usage des technologies numériques par le personnel opérationnel. Les managers sont par ailleurs 94% à se déclarer à l’aise avec ces solutions de mobilité et 64% se considèrent même comme moteur pour leur adoption dans l’entreprise. Le rôle de la DRH est moins significatif sur ces projets puisque dans 54% des cas, la DRH n’est pas concernée par cette démarche et qu’elle ne la pilote que dans 10% des cas. Le rôle de la DRH se situe néanmoins dans un accompagnement des utilisateurs puisque les DRH sont 75% à proposer des formations sur ce sujet et 47% à travailler sur l’évaluation des besoins de la part du personnel technique sur ces sujets. Des marges de progression importantes SI la mise en place de ces solutions de productivité correspond à une tendance de fond, 54% des managers perçoivent qu’une partie de leur personnel opérationnel n’utilisent pas ou peu les technologiques mises à disposition. Le principal argument qui ressort est pour 67% d’entre eux une inadaptation des outils à leur besoin. La posture ou l’état d’esprit du personnel vis-à-vis de son organisation mais aussi son âge sont des caractéristiques personnelles qui sont également perçues comme déterminantes dans l’appropriation des technologies de productivité. Les secteurs d’activité étudiés – industrie, commerce et distribution, collectivités locales – subissent une transformation importante sous l’effet du numérique, avec un passage de plus en plus important de processus physiques vers des processus numériques, une nécessité de proposer de nouveaux services avec une qualité accrue et une intégration de bout en bout des flux d’informations et de données. Permettre au personnel opérationnel de disposer et d’utiliser efficacement et rapidement l’information sur le site d’activité est un avantage concurrentiel réel. Pour relever ce défi, 61% des directions opérationnels estiment que leur organisation dispose déjà de suffisamment de compétences, 18% estiment que ce n’est pas le cas et que c’est un enjeu majeur que leur organisation devra adresser. 72%des directions opérationnelles ont engagé une démarche favorisant l’usage des technologies numériques par les Cols Bleus 12 L’impact des technologies numériques sur les métiers des cols bleus .
  13. 13. METHODOLOGIE Définition de la population des Cols Bleus Les Cols Bleus ont été identifié comme la catégorie du personnel opérationnel non cadre effectuant des tâches manuelles. La nomenclature des Professions et Catégories Socioprofessionnelles (PCS) de l’INSEE a été utilisé afin de catégoriser les personnes interrogées. Trois secteurs d’activités ont été retenus: industrie, commerce et distribution, collectivités locales Par secteur, les PCS retenues sont les suivantes: • Industrie : Techniciens, contremaîtres, agents de maîtrise, ouvriers qualifiés, ouvriers non qualifiés dans les domaines d’activité des études, de la fabrication et du contrôle qualité, de l’installation et de la maintenance, de la logistique planning et ordonnancement (codes PCS 47, 48, 62, 67) • Commerce / Distribution : Employés de commerce et vendeurs en magasins (code 55) • Collectivité locales : Techniciens, contremaîtres, agents de maîtrise, ouvriers qualifiés, ouvriers non qualifiés dans les domaines d’activité de l’installation, la maintenance et l’entretien des différentes infrastructures gérées par les Collectivités Locales (bâtiments, voiries, espaces verts, réseaux…), (codes 47, 62, 67) Eléments de cadrage Selon les dernières statistiques INSEE, la cible interrogée représente quelques 4 335 000 salariés. Les 3 secteurs analysés (Industrie, Commerce et Distribution, Collectivités Locales) toutes PCS confondues représentent 17 971 000 salariés, sur une population globale de 26 300 000 salariés en France. L’ enquête que nous avons réalisée nous indique que sur un total de 547 cols bleus interrogés, 78% d’entre eux utilisent au moins un équipement informatique (PC fixe, portable, tablette, smartphone), à titre exclusif ou de manière partagé, dans le cadre de leur activité professionnelle, et qu’ils sont 70% à utiliser des solutions de productivité pour collaborer et assumer leurs taches au quotidien. Ce sont donc en France un peu plus de 3 035 000 cols bleus qui utilisent des solutions professionnelles de productivité et un équipement. Démarche Ce livre blanc est la restitution d’une enquête réalisée par IDC de décembre 2014 à janvier 2015 pour le compte de Microsoft, et complétée par les analyses et mises en perspectives issues des programmes de recherche d’IDC réalisés en France, en Europe et dans le monde, autour des solutions de productivité (matériels et logiciels). Cette enquête a fait l’objet d’un dispositif incluant : • Une web-enquête menée auprès de 333 Cols Bleus des secteurs de l’Industrie, du Commerce et de la Distribution, et des Collectivités Locales, disposant d’un équipement informatique à titre exclusif ou partagé, et de solutions de productivité, soit 70% de la population des cols bleus sur ces secteurs. 13 L’impact des technologies numériques sur les métiers des cols bleus
  14. 14. • Une enquête téléphonique auprès de 75 directions RH au sein d’organisations de plus de 100 salariés des secteurs de l’Industrie, du Commerce et de la Distribution, et des Collectivités Locales. • Une enquête téléphonique auprès de 75 directions opérationnelles au sein d’organisations de plus de 100 salariés des secteurs de l’Industrie, du Commerce et de la Distribution, et des Collectivités Locales. L’ensemble des résultats ci-après a été redressé selon les statistiques 2012 de l’INSEE sur la population des Cols Bleus. 14 L’impact des technologies numériques sur les métiers des cols bleus .
  15. 15. A propos d’IDC IDC est un acteur majeur de la Recherche, du Conseil et de l’Évènementiel sur les marchés des Technologies de l’Information, des Télécommunications et des Technologies Grand Public. IDC aide les professionnels évoluant sur les marchés IT et les investisseurs à prendre des décisions stratégiques basées sur des données factuelles. Plus de 1100 analystes proposent leur expertise globale, régionale et locale sur les opportunités et les tendances technologies dans plus de 110 pays à travers le monde. Depuis plus de 50 ans, IDC propose des analyses stratégiques pour aider ses clients à atteindre leurs objectifs clés. IDC est une filiale de la société IDG, leader mondial du marché de l’information dédiée aux technologies de l’information. IDC France 13 Rue Paul Valéry 75116 Paris, France +33.1 56.26.26.66 Twitter: @IDCfrance idc-insights-community.com www.idc.com / www.idc.fr Copyright This IDC research document was published as part of an IDC continuous intelligence service, providing written research, analyst interactions, telebriefings, and conferences. Visit www.idc.com to learn more about IDC subscription and consulting services. To view a list of IDC offices worldwide, visit www.idc.com/offices. Please contact the IDC Hotline at 800.343.4952, ext. 7988 (or +1.508.988.7988) or sales@idc.com for information on applying the price of this document toward the purchase of an IDC service or for information on additional copies or Web rights. Copyright 2015 IDC. Reproduction is forbidden unless authorized. All rights reserved. .

×