CréationSYMBIOSE-D.Cabrol-J.David-DR.
Etablissement thermal d’Avène
34260 Avène-les-Bains - France
Tel: +33 (0)4 67 23 41 ...
GUIDE DE VOTRE CURE POST-CANCER 3
Tout commence au siècle des lumières, un siècle
qui a illuminé le monde à partir des idé...
GUIDE DE VOTRE CURE POST-CANCER 5
Né bien avant le 12e
siècle, le village d’Avène se
cache dans la vallée de l’Orb, au cœu...
GUIDE DE VOTRE CURE POST-CANCER 7
Un diagnostic de cancer est aujourd’hui synonyme
de traitements de plus en plus efficaces...
GUIDE DE VOTRE CURE POST-CANCER 9
« Qu’est-ce que le bonheur ?
Venez ici et c’est un peu
la première impression
qu’on en a...
GUIDE DE VOTRE CURE POST-CANCER11
Si suivre une cure, c’est prenant, cela vous laisse quand même du
temps libre. Et ce ser...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

AVENE : Guide cure post-cancer

452 vues

Publié le

AVENE : le guide post-cancer

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
452
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
119
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

AVENE : Guide cure post-cancer

  1. 1. CréationSYMBIOSE-D.Cabrol-J.David-DR. Etablissement thermal d’Avène 34260 Avène-les-Bains - France Tel: +33 (0)4 67 23 41 87 Fax: +33 (0)4 67 23 44 71 www.avenecenter.com www.eau-thermale-avene.com GUIDE DE VOTRE CURE POST-CANCER Informations pratiques ˾ Prescription de la cure par votre médecin traitant ˾ Demande de prise en charge à votre Caisse d’Assurance Maladie (pensez à vous renseigner auprès de votre Mutuelle ou Assurance Complémentaire) ³ Prenez rendez-vous avec l’un des médecins de la Station thermale Tel. : +33 (0)4 67 23 41 87 ou sur le Site www.avenecenter.com pour obtenir la liste actualisée des médecins. ᕢ Réservez votre logement Complexe hôtelier et résidentiel sur place pour vous accueillir Tel. : +33 (0)4 67 23 44 45 Contact mail : val.dorb@pierre-fabre.com D’autres hébergements sont proposés par l’Office du Tourisme d’Avène Tel. : +33 (0)4 67 23 43 38 ou sur le Site www.avene-orb-gravezon.com ᕣ Réservez votre cure Sur le Site www.avenecenter.com Par courrier ou par téléphone : +33 (0)4 67 23 41 87 Vous recevrez une confirmation d’inscription. Agréée en dermatologie
  2. 2. GUIDE DE VOTRE CURE POST-CANCER 3 Tout commence au siècle des lumières, un siècle qui a illuminé le monde à partir des idéaux si bien résumés par Condorcet : Raison, Humanité, Tolé- rance… et dont la Station thermale d’Avène pour- rait encore aujourd’hui faire sa devise. En 1736, le cheval du Marquis de Rocozels, sei- gneur des lieux, est atteint d’une éruption cutanée tenace et désagréable. Il suit son instinct qui lui dit de boire l’eau de la source voisine et de s’y trem- per de tout son corps. Quelques jours plus tard, la nouvelle de sa gué- rison complète, qualifiée de « miracle de l’Eau d’Avène », se répand dans la région. Les médecins de Montpellier et de Paris, alertés, y dépêchent les premiers patients. Ce ne sont pas des débutants : la Faculté de Mé- decine de Montpellier a été fondée en 1220, ce qui en fait la plus ancienne faculté de médecine en exercice au monde… Tous confirment l’efficacité de l’Eau thermale d’Avène et en recommandent l’usage au point que, dès 1874, l’Académie Nationale de Méde- cine la déclare « Source d’Intérêt Public ». En 1975, Pierre Fabre, découvreur infatigable, est intrigué par cette belle endormie. Il lance des études scientifiques approfondies afin d‘en évaluer les potentialités et d’en comprendre le mode d’action. Car si la station est oubliée, son Eau thermale n’a rien perdu de ses qualités. Les nombreuses études réalisées, et les bienfaits observés par les curistes traités à la Station, en apportent une confirmation éclatante. L’Eau thermale d’Avène est bien une source d’apaisement, la source préférée des peaux sensibles, abîmées, fragilisées… La Station sera d’ailleurs la première Station thermale spécialisée en dermatologie à se voir décerner la certification « Aquacert HACCP Thermalisme » (2010 et renouvelée en 2013). La démarche enga- gée par la Station thermale d’Avène pour améliorer la qualité des soins, garantir la sécurité sanitaire et assurer la satisfaction des cu- ristes, trouve là sa consécration. 1ère Station thermale en 2015 à être distinguée et recommandée par l’AFPRAL (Association Française pour la Prévention des Allergies, membre de l’European Fondation of Allergy). Une Station thermale dont l’histoire traverse le temps
  3. 3. GUIDE DE VOTRE CURE POST-CANCER 5 Né bien avant le 12e siècle, le village d’Avène se cache dans la vallée de l’Orb, au cœur du Parc Naturel Régional du Haut-Languedoc. Couvert de bois et de forêts, cet immense espace vert de 26000 hectares, parfaitement protégé, est un cadre de repos idéal. Sa situation géographique exceptionnelle, la beauté des paysages, la richesse de la végétation, l’ensoleillement généreux et la proximité de la mer méditerranée en font un endroit rare et précieux. Parsemée de petits villages anciens, la région re- cèle un patrimoine culturel et naturel de grande valeur. Dans cet endroit préservé se trouve l’impluvium, le bassin de réception des eaux de pluie qui vont devenir, avec le temps, l’Eau de notre Source. A partir cet impluvium, l’Eau thermale d’Avène entame un très long ruissellement souterrain qui va durer plus de 50 ans et la « façonner » jusqu’à lui donner toutes ces qualités et une personnalité inimitable. La somme de ces connaissances explique les propriétés apaisantes et anti-irritantes de l’Eau thermale d’Avène. Elles ont fait l’objet de plusieurs publications dans la presse scientifique internationale. Un environnement totalement préservé IL Y A CE QUE L’ON SAIT DEPUIS LONGTEMPS… L’Eau thermale d’Avène possède un contenu minéral unique, constant et qualitativement équilibré. Cette signature minérale spécifique explique une grande partie des propriétés de l’Eau thermale d’Avène. … ET CE QUE LES DÉCOUVERTES RÉCENTES NOUS APPRENNENT. Nos chercheurs, en collaboration avec l’Observatoire Océanolo- gique de Banyuls-sur-Mer, ont mis en évidence la présence d’autres substances actives dans l’Eau thermale. Issues d’une microflore ori- ginale appelée « aqua. dolomiae » elles constituent la signature biologique de l’Eau thermale d’Avène. Une Eau rare sous double signature…• Faible minéralisation : résidu sec 266 mg/litre. • Profil bicarbonaté calcique et magnésien. • Rapport calcium/magnésium égal à 2. • Richesse en silicates et oligo-éléments. • pH neutre : 7,5. JEA DV L’Eau the rmale d’Avène : un principe actif aux propriétés spécifiq ues. C Mer ial-K ieny, N Cas tex-R izzi, B Sela s, S Mer y, D Gue rrero JEAD V 201 1;25 (Sup p1): 2-5. P arm i les eau x the rma les, l’Ea u d’A vèn e se car act éris e par son con ten u min éra l con stan t, qua ntit ativ em ent faib le et qua - lita tive me nt équ ilib ré. Ses qua lités uni que s de min éra lisa tion son t pro bab lem ent à l’or igin e de ses pro prié tés bio log iqu es et clin iqu es. Pro prié tés de l’Ea u ther ma le d’A vèn e sur des mod èles in vitr o : Aug men tatio n de la fluid ité des mem bran es cellu laire s Elle parti cipe à la régu lation de nomb reuse s fonct ions des cellu les comm e l’exp ressi on des réce pteur s, les activ ités enzy matiq ues, la mob ilité cellu laire . Activ ités anti- radi cala ires L’Eau therm ale d’Av ène inhib e signi ficati veme nt les lésio ns oxyd a- tives prod uites sur des cible s cellu laire s par les ultrav iolets A. Ces inhib itions conc erne nt la pero xyda tion des lipid es mem bran aires , les lésio ns de l’ADN nuclé aire, l’oxy datio n des proté ines. Effet s imm unom odul ateu rs et anti- infla mma toire s Plusie urs méca nism es de l’infla mma tion en jeu dans la derm atite atop ique et le psori asis sont régu lés in vitro par l’Eau therm ale d’Av ène : orien tation des cytok ines lymp hocy taire s vers une pola rité TH1 (aug ment ation de l’inte rféro n gam ma, dimin ution de l’inte rleu- kine 4), dimin ution de la dégr anula tion des mast ocyte s indui te par l’hista mine ou la subs tance P, prév entio n de la vaso dilata tion et de l’infla mma tion indui tes par un neuro trans mette ur, le VIP. Mod ulati on de la diffé renc iatio n cellu laire L’Eau therm ale d’Av ène est capa ble in vitro de régu ler l’exp ressi on des marq ueurs de la diffé renci ation des kéra tinoc ytes parti cipa nt à la form ation de la barri ère épid ermiq ue. Mo dèle s pha rma co-c liniq ues d’ef fica cité de l’Ea u ther ma le d’A vèn e Régu latio n des activ ités enzy mati ques épid erm ique s Plusie urs enzy mes du méta bolis me lipid ique et proté ique interv ien- nent dans l’infla mma tion et la desq uama tion qui cara ctéris ent les derm atose s inflam mato ires chro nique s. Ces enzy mes sont des élé- ment s esse ntiels de l’équ ilibre de la fonct ion de barri ère de l’épi- derm e. Au cour s des trois sema ines d’un e cure therm ale à Avèn e, les activ ités enzy matiq ues épid ermiq ues, initia leme nt élevé es, se norm alise nt para llèlem ent à l’amé liora tion cliniq ue obse rvée . Dim inuti on de la colo nisa tion de la peau par les stap hylo coqu es Le seul traite ment therm al, sans traite ment antis eptiq ue ou antib io- tique supp léme ntair e, dimin ue le conte nu de la peau en staph y- loco ques . Il dimin ue auss i les quan tités de toxin es inflam mato ires prod uites par ces staph yloco ques , qui sont un des élém ents d’ag - grav ation de la derm atite atop ique . Pote ntial isati on de l’effe t des émo llien ts On a mont ré que des pulvé risati ons d’Ea u therm ale d’Av ène po- tentia lisen t l’effe t des appl icatio ns d’ém ollien ts sur la derm atite ato- piqu e : amé liora tion des score s cliniq ues (SCO RAD ) et de la qual ité de vie. Dim inuti on des derm ites irrita tives Cet effet a été dém ontré chez de patie nts acné ique s traité s par appl icatio ns d’ac ide rétino ïque . Amé liora tion de la tolér ance des inter vent ions derm atolo giqu es Par son effet apai sant et anti-i rritan t, l’Eau therm ale d’Av ène di- minu e l’infla mma tion qui est la cons éque nce presq ue oblig atoir e de nomb reuse s techn ique s de derm atolo gie interv entio nnell e. Le béné fice appo rté par des pulvé risati ons du Spra y d’Ea u therm ale d’Av ène a été dém ontré dans plusi eurs situa tions : théra pie phot o- dyna miqu e (dimi nutio n de la doul eur et du pruri t), laser fracti onne l (dimi nutio n de l’éryt hème ). 3,5 3 2,5 2 1,5 1 0,5 0 TBA RS,en pmol/ gde protéin es Contrô lenon expos é UVA (10J/c m2 ) 25% 50% 100% Eau therma le d’Avè ne * * Contrô le UVA 25% 50% 100% Effet inhib iteur de l’Eau therm ale d’Av ène sur la pero xyda tion des lipid es mem bran aires indu ite par les UVA . On obse rve une inhib i- tion dose -dép enda nte des TBAR S (thio barb ituric acid reac tive sub- tance s), marq ueur biolo giqu e de l’oxy datio n. L’en sem ble de ces don née s bio logi que s et clin ique s con firm e l’effi cac ité anti - infla mm atoi re de l’Ea u ther mal e d’A vèn e dan s de très nom bre use s indi cati ons de der mat olog ie méd ical e et chir urg ical e. L’Ea uther male d’Av ène : un prin cipe actif aux prop riété sspéc ifiqu es. Volume 25 Supplement 1 February 2011 www.jeadv.com EADV EUROPEAN ACADEMY OF DERMATOLOGY AND VENEREOLOGY (www.eadv.org) JEADVJournal of the European Academy of Dermatology and Venereology ISSN 0926-9959/1468-3083 (Online) 2009 Impact Factor: 2.787 Evidence-based Efficacy of Avène Thermal Spring Water 47 3603 jdv_25_s1_oc.qxp 12/15/2010 11:32 AM Page 1 Proofs of Avène Thermal Proofs of Avène Thermal Spring Water Proofs Spring Water Proofs JEA DV JEA DV : un principe actif aux propriétés L’Ea uther male d’Av ène L’Ea uther male d’Av ène :: un prin cipe actif aux prop riété sspéc ifiqu es. un prin cipe actif aux prop riété sspéc ifiqu es. 39N° 44 - 2012 - ATOPIEDERMON° 44 - 2012 - ATOPIEDERMO CUS ATOPIE CUSCUSCUSCUSCUSCUSCUSCUSCUSCUSCUSCUSCUSCUSCUSCUSCUSCUS ATOPIEDERMO CUSCUSCUSCUSCUSCUSCUSCUSCUSCUSCUSCUSCUSCUSCUSCUSCUSCUSCUSCUSCUS Résultats L’application du baume Trixéra+ Sélectiose® sur épiderme reconstruit a stimulé la néosynthèse par les kératinocytes des différents lipides et précurseurs de lipides étudiés. Cet effet était supérieur à celui observé avec le témoin positif et ACTIVITE BASALE *** p<0,001 Trixéra+ Concurrent L Trix oCoCo térifiés EN DIRECT DE LA RECHERCHE Cette étude a permis de démontrer clai- rement l’efficacité de Trixéra+ Sélectiose® dans le renforcement et le maintien de la barrière lipidique cutanée. Il a été montré que Trixéra ® a un effet stimulateur sur la néosynthèse lipi- dique qui est d’autant plus concluant qu’il comprend la synthèse des précurseurs lipidiques, des métabolites intermé- diaires et des constituants du ciment lipidique tel que le cholestérol. Cette action globale de Trixéra+ Sélectiose® sur le métabolisme lipidique des kérati- nocytes permet d’améliorer la cohésion et la résistance de la couche cornée ce qui souligne l’intérêt de l’utilisation de Trixéra+ Sélectiose® sur des peau atopiques. (1) Mavon A, Duplan H. Symposium Avène, JDP, Paris, 2007. (2) Mavon A, Ceruti I, Castex-Rizzi N, Charveron M. Bioavailability and pharmacological effect of a new pentyl-rhamnoside on the inflamed skin. Poster SID 2008. (3) Uchida Y, Behne M, Quiec D, Elias PM, Holleran WM. Vitamin C stimulates sphingolipid production and markers of barrier formation in submerged human keratinocyte cultures. J Invest Dermatol. 2001;117(5):1307-13. Fig. 2. Autoradiographie des plaques de chromatographie. Fig. 4. Témoin Vitamine C Concurrent L Trixéra+ Triglycérides Acides gras estérifiés Acides gras libres Cholestérol EN DIRECT DE LA STATION L’enfant et la cure thermale en dermatologie Marie Ange Martincic, Directrice des Thermes d’Avène L a saison 2011 vient de se terminer, c’est donc un bon moment pour faire le point. Au total près de 2 600 curistes sont venus à la Station pour bénéficier de nos soins avec une forte proportion d’enfants : plus de 30% des curistes que nous recevons ont moins de 15 ans. L’importance du nombre d’enfants atopiques traités à la Station thermale est liée sans conteste à la prévalence croissante de cette affection. Et dans ce contexte, la notoriété de la Station thermale d’Avène fait le reste. Car aujourd’hui on sait comment et on sait pourquoi la cure thermale à la Station est tellement bénéfique... En outre, et cette tendance se confirme, nous accueillons de plus en plus de très petits enfants. C’est d’ailleurs pourquoi nous nous sommes équipés pour accueillir sans aucune difficulté des curistes de ... 3 mois ! Petit guide pour jeune curiste... Une question nous est souvent posée : «com- ment, en pratique, préparer le séjour de mon enfant ?». Les procédures, avouons-le, sont très simplifiées. - La durée du séjour est de 3 semaines consé- cutives et les soins sont administrés tous les jours: du lundi au samedi. - Les frais de cure et les honoraires médicaux sont remboursés respectivement sur les bases de 65 et 70%. - La prise en charge administrative s’engage à partir d’un simple questionnaire à remplir avec le médecin traitant de l’enfant et à adresser à la Caisse d’Assurance Maladie. - Les frais d’hébergement de l’enfant et des adultes qui l’accompagnent ne sont pas pris en charge ou très partiellement sous certaines conditions de ressources. - L’accompagnement de l’enfant est requis aussi bien dans les soins - jusqu’à l’âge de 12 ans - que tout au long du séjour de 3 semaines. L’an passé, comme les années précédentes, nous avons pu constater à quel point la présence active des parents (ou des grands-parents) ajoutait un vrai «plus» à la cure thermale des petits... En famille, les petites appréhensions du début sont vite effacées et les bons résultats de la cure font l’objet d’un bonheur immédiatement partagé ! Les soins des tous-petits Le nombre de soins quotidiens est toujours adapté à l’âge de l’enfant. Le nourrisson jusqu’à 18 mois bénéficie de 2 bains simples par jour, parfois complétés d’applications de compresses imprégnées d’Eau thermale d’Avène. Au delà de 18 mois, le programme de soins thermaux est plus diversifié. Les bains, choisis pour leur rôle émollient, sont agrémentés de bulles d’air ou d’hydromassages, et suivis de douches en fines pulvérisations géné- rales ou locales. Lors de séquelles de brûlures ou d’eczéma Ph.:J.David ATOPIEATOPIE RésultatsRésultats L’application du baume Trixéra+ Sélectiose® sur épiderme reconstruit a stimulé la néosynthèse par les kératinocytes des différents lipides et précurseurs de lipides étudiés. Cet effet était supérieur à celui observé avec le témoin positif et EENN DIRECTDIRECT DEDE LALA RECHERCHERECHERCHE Cette étude a permis de démontrer clai-Cette étude a permis de démontrer clai- rement l’efficacité de Trixérarement l’efficacité de Trixéra dans le renforcement et le maintien dedans le renforcement et le maintien de la barrière lipidique cutanée. Il a étéla barrière lipidique cutanée. Il a été montré que Trixéramontré que Trixéra effet stimulateur sur la néosynthèse lipi-effet stimulateur sur la néosynthèse lipi- dique qui est d’autant plus concluant qu’ildique qui est d’autant plus concluant qu’il comprend la synthèse des précurseurscomprend la synthèse des précurseurs lipidiques, des métabolites intermé-lipidiques, des métabolites intermé- diaires et des constituants du cimentdiaires et des constituants du ciment lipidique tel que le cholestérol. Cettelipidique tel que le cholestérol. Cette action globale de Trixéraaction globale de Trixéra sur le métabolisme lipidique des kérati-sur le métabolisme lipidique des kérati- nocytes permet d’améliorer la cohésionnocytes permet d’améliorer la cohésion et la résistance de la couche cornéeet la résistance de la couche cornée ce qui souligne l’intérêt de l’utilisationce qui souligne l’intérêt de l’utilisation de Trixérade Trixéra++ SélectioseSélectiose++ Sélectiose++ atopiques.atopiques. (1) Mavon A, Duplan H. Symposium Avène, JDP, Paris, 2007. (2) Mavon A, Ceruti I, Castex-Rizzi N, Charveron M. Bioavailability and pharmacological effect of a new pentyl-rhamnoside on the inflamed skin. Poster SID 2008. (3) Uchida Y, Behne M, Quiec D, Elias PM, Holleran WM. Vitamin C stimulates sphingolipid production and markers of barrier formation in submerged human keratinocyte cultures. J Invest Dermatol. 2001;117(5):1307-13. Fig. 2. Autoradiographie des plaques de chromatographie. Fig. 4. Témoin Vitamine C Concurrent L Trixéra+ Triglycérides Acides gras estérifiés Acides gras libres Cholestérol PLUS DE 10 ANS DE FORM ATION EN DERM ATOLO GIE ATOPIE N° 44 Vigne tte histori que 3 Mise au point 11 Histoir es de patien ts, qu’aur iez-vo us fait ? 17 Actua lités biblio graph iques 27 En direct de la recher che 37 En direct de la Statio n therm ale d’Avèn e 39 Club Derma web 41 Rende z-vous en Derma tologi e 43 Laboratoire s Dermat olog ique s Avène DERMO CUSCUSCUSCUSCUSCUSCUSCUSCUSCUSCUSCUSCUSCUSCUSCUSCUSCUSCUSCUSCUSCUSCUSCUSCUSCUSCUSCUSCUSCUSCUSCUSCUS E D I T I O N S M É D I C A L E S P I E R R E F A B R E
  4. 4. GUIDE DE VOTRE CURE POST-CANCER 7 Un diagnostic de cancer est aujourd’hui synonyme de traitements de plus en plus efficaces (chirurgie tra- ditionnelle, chirurgie radiologique, chirurgie endos- copique, radiothérapie, chimiothérapie convention- nelle, thérapie ciblée, immunothérapie…) Ces traitements efficaces permettent des rémissions de plus en plus prolongées dans de bonnes condi- tions, mais ils génèrent aussi des effets secondaires en particulier au niveau de la peau, des cheveux, des ongles. Mieux connaître et maîtriser ces effets secondaires est primordial pour en diminuer les conséquences et pour pouvoir continuer à bénéficier de toute l’effica- cité des traitements anticancéreux avec le plus de sérénité possible. Vous ne vous sentez plus la même et éprouvez le besoin de vous réconcilier avec votre image et vous- même. Outre l’intervention chirurgicale elle-même, voire les reconstructions mammaires qui peuvent laisser des cicatrices disgracieuses ou dou- loureuses, les traitements du cancer laissent souvent leur « marque ». On en distingue trois familles. ˾ LA RADIOTHÉRAPIE. Même focalisée sur la tumeur, elle peut endommager la peau. Les radiations, par leur puissance, peuvent causer des radiodermites (brûlures de la peau) gênantes, même si elles sont peu intenses et peu durables. ˾ LES CHIMIOTHÉRAPIES CLASSIQUES. Conçues pour inhiber la croissance des cellules de la tumeur, elles peuvent aussi faire sentir leurs effets sur d’autres cellules telles les cellules de la peau et des cheveux… Autant d’effets secondaires gênants, mais presque toujours temporaires. ˾ LES NOUVELLES THÉRAPIES CIBLÉES. Au lieu de toucher globalement toutes les cellules, comme le font les chimiothérapies classiques, les thérapies ciblées visent spécifi- quement une protéine ou un gène présentant une anomalie bien précise et propre à la maladie qui l’affecte. Même ciblées, elles peuvent aussi provoquer des effets secondaires. Des traitements efficaces mais éprouvants
  5. 5. GUIDE DE VOTRE CURE POST-CANCER 9 « Qu’est-ce que le bonheur ? Venez ici et c’est un peu la première impression qu’on en a… » Evelyne, curiste à Avène. Tout, ici, est conçu pour effacer et adoucir les mo- ments difficiles qui suivent une intervention chirur- gicale, une chimiothérapie ou une radiothérapie. La cure thermale est pensée pour que votre prise en charge soit parfaitement adaptée à votre cas personnel. Bains thermaux, massages sous affu- sion, douches et pulvérisations, enveloppements de crèmes hydratantes ou compresses apaisantes à l’Eau thermale d’Avène, permettent à votre peau de retrouver confort et bien-être. Les affections des muqueuses buccales bénéficient de soins spécifiques à l’Eau thermale d’Avène. Autant de moments privilégiés qui permettent à l’Eau thermale d’Avène de diffuser en douceur ses propriétés apaisantes, anti-irritantes et adoucis- santes… Toujours « sur mesure », et en fonction de vos pré- occupations ou de vos projets, vous aurez égale- ment à votre disposition de nombreux ateliers : - Atelier de maquillage, pour apprendre les tech- niques de maquillage des cicatrices mais aussi pour retrouver un teint lumineux, une jolie ligne de sourcils et un visage «défatigué». - Conseils dermo-cosmétiques, pour connaître les gestes à adop- ter pour bien appliquer un soin et prendre soin de sa peau et retrouver souplesse et confort cutané. - Gymnastique adaptée par un kinésithérapeute pour se réappro- prier son corps et améliorer la mobilité des bras. - Espaces de parole, animé par une psychologue clinicienne, c’est un espace de rencontre, d’écoute et d’échange où chacun peut s’exprimer librement, partager son vécu et ses expériences. - Conseils diététiques, par un pharmacien diplômé de diététique médicale, afin d’adapter son alimentation après traitements. Une amélioration significative des effets cutanés induits par les traitements Une étude clinique réalisée à la Station démontre un bénéfice significatif d’une cure thermale à Avène (curistes versus non curistes). Cette étude a permis de prouver une amélioration significative de la qualité de vie mais aussi des prin- cipaux signes d’inconfort cutané comme la peau sèche, les démangeaisons et l’induration cutanée. En complément de l’amélioration cutanée, on ob- serve également une amélioration de l’œdème rési- duel et un impact significatif sur l’image corporelle. Une cure thermale à Avène, un bénéfice validé en post-traitement oncologique « Il y a à Avène, un parfum d’humanité. Nous avons tous une enveloppe corporelle et Avène nous offre une enveloppe humaine. Merci à toutes ces personnes aux visages souriants, aux gestes apaisants. » Sophie, curiste à Avène. -10 -30 -50 -70 -90 PruritPeau sèche Induration cutanée Curistes (35) Non curistes (33) Echelle spécifique NCI CTCAE (Evolution des critères) • Essai contrôlé randomisé associant 6 centres hospitaliers à la Station thermale Avène, sur 68 patientes en rémission complète • Inclusion 1 à 5 semaines après traitement de cancer du sein par Chirurgie/Chimiothérapie/ Radiothérapie ou par Chimiothérapie/Chirurgie/ Radiothérapie
  6. 6. GUIDE DE VOTRE CURE POST-CANCER11 Si suivre une cure, c’est prenant, cela vous laisse quand même du temps libre. Et ce serait bien dommage d’aller à Avène pour s’en tenir au village, si charmant soit-il. Car il est effectivement plein d’un charme précieux, celui du temps arrêté. Il respire le calme, l’apaise- ment, comme la Source, sa voisine. Mais à l’apaisement, ajoutez donc le plaisir de la découverte. Entre deux massages ou deux bains, tout est là pour vous séduire, vous dépayser, vous ravir, vous intriguer, vous détendre. Choisissez. Vous pouvez améliorer votre revers ou votre coup droit, le court de tennis est à portée de raquette. Vos nouveaux amis vous provoquent ? Le boulodrome et le mini-golf sont à deux pas, dans le parc. « It’s more fun to compete »… Envie d’une marche, tout seul tranquille, à deux ou en groupe ? Plus de 300 km de chemins de randonnée balisés vous attendent. Les meilleurs guides seront pour vous… et quels paysages ! Et pourquoi ne pas taquiner la truite, ce vieux rêve qui ressurgit… L’eau claire de l’Orb est à vos pieds et nous avons les cannes ! Golfeur ? Golfeuse ? A Lamalou, profitez d’un parcours de 9 trous qui vous attend dans un véritable théâtre de verdure. Grimpeur ? Attaquez-vous aux Monts de l’Espinouse et de l’Escandorgue dont le nom fleure si bon le sud. Et si vous êtes surpris par une petite curiosité gastronomique, pensez aux caves de Roquefort, que l’on ne pré- sente plus, et aux vins de l’Hérault tout à coté. Si vous avez la passion des trésors historiques, échappez-vous jusqu’à l’Abbaye de Sylvanès ou du coté des châteaux cathares. Emouvants ves- tiges concentrés entre Carcassonne, Perpignan et Narbonne… Autour de la cure : Découvrir, Apprendre, Se distraire Enfin, si vous voulez admirer un pur chef-d’œuvre du génie civil contemporain, traversez donc le pont de Millau. Vous verrez, vous aurez, comme nous, le souffle coupé.

×