Célibataires chrétiens, à bas les préjugés !
Célibat longue durée,
est-ce un don ou fatalité ?

Le célibat provoque souven...
« Chercher un mari (une femme), c’est un manque de foi! Dieu te le (la) donnera quand tu y
penseras moins, quand tu cherch...
état de célibat (voir également les versets 25-28 et suivants). Cela n'exclu pas que Dieu peut
donner une force et une pai...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Célibataires chrétiens, à bas les préjugés !

196 vues

Publié le

La phrase qui tape dur sur le moral des célibataires: "Peut-être que tu as reçu le don de célibat " ARRGH !!!
Qu'est-ce que ce nouveau "don" d'ou sort-il ? Ce n'est pas un don spirituel alors que faire avec cela ?

Publié dans : Spirituel
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
196
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Célibataires chrétiens, à bas les préjugés !

  1. 1. Célibataires chrétiens, à bas les préjugés ! Célibat longue durée, est-ce un don ou fatalité ? Le célibat provoque souvent des débats controversés dans le milieu chrétien. Les préjugés, les idées stéréotypées forment de curieux raisonnements chez certains. Ces quelques exemples ne vous surprendront peut-être même pas : S’il (elle) est célibataire depuis si longtemps, c’est parce : « Qu’il (elle) est coincé, associable » « Que c’est un (une) perdant (e), il (elle) se débrouille mal " «Qu’il (elle) a un problème psychologique » « Qu’il (elle) est égoïste », etc. Tant de mépris, de manque de sensibilité font peur ! Acceptons l’évidence: Il y a un type de célibataires qui n’existe que depuis l’époque moderne, des chrétiens qui vivent leur célibat qui dure parfois longtemps. Aux temps de nos grands parents, les jeunes gens quittaient leur famille au moment du mariage. Le laps de temps entre le départ de la maison parentale et le mariage peut durer beaucoup plus longtemps de nos jours. C’est en partie dû à l’évolution de notre société, et pas forcement aux particularités de l’individu. Certains rencontrent l’âme sœur à vingt ans, d’autres à quarante, Dieu fait attendre certains plus que d’autres, Lui seul sait pourquoi … Les célibataires chrétiens qui prennent de l’âge et se languissent d’une rencontre de l’âme sœur sont souvent malmenés dans nos rassemblements. Les paroles de réconfort traduisent à l’évidence nos idées reçues et ont souvent l’effet contraire à un encouragement en semant le trouble chez leur destinataire. Parfois, nos sœurs et frères (provisoirement solos) encaissent de la part des « grenouilles de bénitiers » et autres bons prêcheurs en manque de reconnaissance, de "vraies" paroles de consolations : « Tu es déjà mariée à Jésus » ! « Tu as peut être reçu le don de célibat »
  2. 2. « Chercher un mari (une femme), c’est un manque de foi! Dieu te le (la) donnera quand tu y penseras moins, quand tu chercheras en premier son Royaume et sa Justice ! » Si vous vous reconnaissez dans un de ces raisonnements, le moment est venu pour vous de rénover vos pensées ! Peu importe ce que votre milieu culturel, familial, ecclésial vous a enseigné sur le célibat des chrétiens, il est urgent de reconsidérer les choses et d’ôter vos œillères. Quant à vous, célibataires chrétiens qui entendez ces propos, ne vous laissez pas démoraliser, gardez confiance. Ne prêtez pas attention aux pseudos-encouragements qui vous laissent un sentiment de culpabilité et vous mettent le moral à zéro. Ceux qui ont tenté de vous encourager de la sorte ne comprennent pas votre vécu ni l’épreuve de la solitude, car ils n’ont pas traversé ces circonstances. Votre désir de mariage ne signifie pas que Jésus est insuffisant, il ne réduit pas votre sainteté et ne vous éloigne pas de Dieu. Au contraire, il est plutôt rassurant et prouve que vous êtes dans son plan. Dieu a placé ce désir dans les cœurs des humains. Adam, le premier homme, lorsqu'il a éprouvé le besoin d'un vis-à-vis, Dieu ne l’a pas culpabilisé en lui disant qu’il devrait se contenter de sa relation avec Lui. Il a confirmé à Adam qu'il n'est pas bon d'être seul et a créé pour lui une femme. (l'action d'attendre) Concernant le « don du célibat »: cette expression populaire est-elle fondée ? Certains ont la coutume de s’appuyer sur les paroles de l’apôtre Paul, qui, étant lui-même dans la situation de célibat, l’a conseillé aussi aux chrétiens de Corinthe : « Je voudrais que tous les hommes soient comme moi; mais chacun tient de Dieu un don particulier, l'un d'une manière, l'autre d'une autre » (1 Corinthiens 7:7). A noter que dans le verset précédant l'apôtre exprime cet avis sous forme de conseil et non d'ordre divin. Ici le mot grec traduit en français par « don » est à interpréter suivant le contexte, c'est-à-dire, un don en tant que cadeau, une grâce de Dieu, et non comme un don spirituel (une capacité particulière). Voici l’avis de S.ROMEROWSKI, professeur de théologie, à propos du terme « don » (charisma) employé dans ce verset : « Écrivant aux chrétiens de Corinthe, Paul l’emploie aussi à propos du mariage et du célibat (1 Co 7.7). L’apôtre ne veut pas dire ici que certains ont une aptitude particulière au mariage et d’autres au célibat. Plus simplement, il invite chacun à considérer la condition qui est présentement la sienne, soit le mariage, soit le célibat, comme un cadeau que Dieu lui fait, ou, si l’on préfère, comme un privilège. Il encourage ainsi ses destinataires à se trouver contents de la condition qui est la leur. Rien dans le texte n’autorise à considérer que charisma serait ici le charisme (la capacité particulière) de maîtrise sexuelle, comme le veut S. SCHATZMANN... Cette interprétation le conduit d’ailleurs à soutenir que le charisma ne concerne que le célibat et pas le mariage. La fin du verset signifierait quelque chose comme : l’un a reçu un charisme en vue du célibat, l’autre a reçu un charisme quelconque pour le service de l’Église. Mais il est de loin plus naturel de comprendre : l’un a reçu le cadeau du célibat (c.-à-d. le cadeau qu’est le célibat), l’autre celui du mariage ». (Extrait de la revue de théologie évangélique, FLTE, vol. 1, n°1, 2002, p.15-38) Le don-cadeau s’applique autant au célibat qu’au mariage dans ce texte. Ce serait faire fausse route de prendre ces versets pour fonder la doctrine « du don spirituel du célibat » et de penser que ce don a la même signification que les dons du Saint Esprit, comme celui de prophète ou de pasteur ( le célibat n'est pas mentionné dans les listes des dons spirituels des épitres :1Co 12.810 1 Co 12.28-30 ; Rm 12.6-9 ; Ep 4.11 ; 1 Pi 4.11). Dans le cas des paroles de Paul dans 1Cor 7.7 il s’agit bien du don en tant que cadeau, une opportunité. C’est le contexte du chapitre luimême qui nous l’explique : Paul, se donnant en exemple, suggère aux chrétiens célibataires qui veulent servir Dieu et à cause des temps de détresse que traversait l’Eglise, de rester dans leur
  3. 3. état de célibat (voir également les versets 25-28 et suivants). Cela n'exclu pas que Dieu peut donner une force et une paix pour vivre le célibat de manière sereine et épanouie. Lettre aux solos: Chers célibataires chrétiens qui n’avez pas choisi votre célibat ! Puisque il est clair que le célibat n'est pas un don spirituel, il ne sera peut être pas définitif. Quant à l’idée reçue du soit-disant manque de foi que montre le chrétien en recherchant son conjoint ici, mettez votre bon sens en action! C’est vrai, Jésus demande à ses disciples de chercher premièrement le Royaume de Dieu avant toutes choses…. Pourquoi alors chercher un emploi, quand nous sommes au chômage? Pourquoi chercher un logement, quand nous en avons besoin? Dans d’autres passages de l’Evangile Jésus demande la participation des gens par leurs actes avant de répondre à leur prière. La foi doit être traduite en actes! Enfin, n'est-ce pas une façon de chercher le Royaume de Dieu que de chercher un conjoint qui partage notre engagement au service du Seigneur? Que faire lorsque des circonstances particulières empêchent de rencontrer un nombre suffisant de futurs conjoints potentiels ? Beaucoup de célibataires ont déjà fait confiance à jetunoo et nous témoignent des bénédictions qu'ils ont reçues. Dieu aime nous surprendre (Eph 3:20-21). Tenez-vous prêts ! Retrouvez-nous sur Facebook et ne partez pas sans l'avoir "aimée

×