Un chretien sinon rien

177 vues

Publié le

Le père des croyants aurait-il utilisé le web s'il vivait à notre époque ? Voilà une question audacieuse mais à y regarder de plus près, n'est-il il pas le premier usager connu de la rencontre organisée...

Publié dans : Spirituel
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
177
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Un chretien sinon rien

  1. 1. Un chrétien, sinon rien ! Si certains « maîtres à penser » chrétiens affirment que la démarche de chercher un conjoint n'est pas très spirituelle et l’utilisation de moyens tels qu'un site de rencontres en ligne est immature, répondez-leur que cette démarche a des racines tout à fait bibliques. Un manque de foi, de patience, certainement pas ! Quelques passages des écritures nous le prouvent. A commencer par Adam. Il n'est pas écrit explicitement qu'il a cherché une femme, mais le texte le laisse plus que supposer création d’Eve. Une autre histoire biblique peut nous faire réfléchir sur l'équilibre à trouver entre foi et action. Souvenons-nous de l'histoire de la rencontre d’Isaac et de Rébecca Genèse 24 : Abraham était vieux, avancé en âge; et l'Éternel avait béni Abraham en toute chose. 2 Abraham dit à son serviteur, le plus ancien de sa maison, l'intendant de tous ses biens: Mets, je te prie, ta main sous ma cuisse; 3 et je te ferai jurer par l'Éternel, le Dieu du ciel et le Dieu de la terre, de ne pas prendre pour mon fils une femme parmi les filles des Cananéens au milieu desquels j'habite, 4 mais d'aller dans mon pays et dans ma patrie prendre une femme pour mon fils Isaac. 5 Le serviteur lui répondit: Peut-être la femme ne voudra-t-elle pas me suivre dans ce pays-ci; devrai-je mener ton fils dans le pays d'où tu es sorti? 6 Abraham lui dit: Garde-toi d'y mener mon fils! 7 L'Éternel, le Dieu du ciel, qui m'a fait sortir de la maison de mon père et de ma patrie, qui m'a parlé et qui m'a juré, en disant: Je donnerai ce pays à ta postérité, lui-même enverra son ange devant toi; et c'est de là que tu prendras une femme pour mon fils. 8 Si la femme ne veut pas te suivre, tu seras dégagé de ce serment que je te fais faire. Seulement, tu n'y mèneras pas mon fils.
  2. 2. Ce récit nous relate l'action du patriarche Abraham qui demanda à son serviteur Eliezer d'aller rechercher une épouse pour Isaac. Pour ce fils, âgé de plus de 40 ans, il avait des critères bien précis : « Mais tu iras dans mon pays et dans ma patrie pour prendre une femme pour mon fils Isaac" lui a-t-il commandé. La raison pour laquelle il ne voulait pas qu'Isaac se marie avec une fille du Canaan, leur pays de résidence, est qu'il lui était primordial de prendre une épouse de la même foi et la même tribu que la sienne. En effet, le mariage avec une « infidèle », c'est à dire, une païenne, était exclu. Il s’agit bien là de l’histoire du tout premier « matchmaking » (terme Anglais signifiant : mise en relation). Cette histoire fait un véritable clin d'œil aux services de rencontres par affinités que proposent des sites des temps modernes ! Dans ce récit la démarche de recherche d'une épouse ou la sollicitation d'un tiers (Eliezer) n'était en rien un manque de foi ou de la faiblesse de caractère de la part d’Abraham. Pour son fils, il n’y avait dans son entourage proche, aucune femme correspondant à ses attentes. Dieu a conduit et a béni cette démarche et, sans nul doute, a-t-il été à l'origine de l'inspiration d'Abraham. Rébecca, issue de la parenté d'Abraham, fit la joie et le bonheur d'Isaac, et la promesse de la postérité donnée par Dieu s’accomplit à travers elle. Quels enseignements les chrétiens célibataires peuvent peuvent-ils tirer de ce récit ?  « Une chrétienne ou un chrétien, sinon rien ! » Ce qui est frappant dans ce texte, c’est la détermination de celui qu’on nomme parfois le Père de l’humanité pour trouver à son fils une femme de sa tribu et de la même croyance. Il n’était pas prêt à transiger sur la « qualité » de sa future belle-fille, et son fils non plus, visiblement. Le fils est peu mentionné dans le récit mais on peut supposer qu’il était fort patient lui aussi. Il avait passé quarante ans et ne voulait pas prendre pour femme une païenne.  Se donner un objectif clair et s'y tenir Le patriarche avait reçu de Dieu la promesse qu'il serait le père d'une grande nation, son fils n'était toujours pas marié. Aucune candidate répondant aux critères ne se trouvait dans son environnement proche. Après l'analyse de la situation, Abraham prit la décision d'envoyer Eliezer à la recherche de l'épouse. Abraham se donne un objectif clair et prend des mesures pour y rester centré. Faute de la vision et la détermination qui émanent d'une conviction, vous risquez de ne pas parvenir au bout de votre démarche. Il vous est nécessaire d’être sûr de ce que vous voulez mais aussi de ce que vous ne voulez pas. Si vous n'avez pas d'objectif précis en vous inscrivant sur jetunoo.fr, les premières difficultés, déceptions pourraient vous blesser et vous conduire à renoncer.  Agir en priant Dieu et en demandant son discernement Cet exemple est intéressant, en particulier celui d’Eliezer quand il choisit une épouse pour Isaac parmi les jeunes filles qu'il rencontre à Nahor. Il agit en se soumettant à
  3. 3. Dieu, dans un esprit de prière et en attendant que Dieu lui désigne celle qu'il doit ramener. Suite à cette démonstration de confiance, la réponse arrive de manière précise. Les circonstances concourent pour lui confirmer le choix de Rébecca qui reçoit également la conviction pour sa part.  Agir dans le calme et la confiance en Dieu Nous le voyons dans l'exemple de Rébecca. Elle offre un accueil généreux et bienveillant à un étranger, Eliezer. Elle quitte la maison paternelle et son pays en obéissant promptement, elle est sereine et confiante. Elle est prête pour un voyage sans retour.  Quand Dieu bénit, il le fait généreusement et confirme sans volonté Quand Dieu répond à la prière, il le fait souvent au-delà des attentes. Comme, par exemple, dans le choix d'un conjoint. Eliezer a demandé une femme qui répondrait un certain nombre de qualités de caractère (sans citer sa foi), mais Dieu a répondu au-delà des attentes. De plus, l’apparence physique de Rébecca correspondait parfaitement aux goûts d’Isaac dont la beauté est mentionnée. Les évènements ont été favorables également par la bonne disposition des parents de Rébecca à consentir au départ de leur fille. Ils acceptèrent en reconnaissant la direction divine de cette situation originale. Cette audacieuse démarche trouva un heureux dénouement. Heureux grâce à la grande confiance en Dieu et la persévérance de tous ces personnages. Chacun a dû exercer une foi active pour voir la promesse de Dieu se réaliser. Elle devait être forte, car elle demandait de l'audace et du courage. Un exemple à méditer. Avec jetunoo.fr, nous souhaitons encourager les célibataires chrétiens à se mettre en action! Notre Dieu n'est-il pas capable de les diriger dans leur quête ? Aurait-il des moyens restreints pour bénir ses enfants? Quelque soit la direction de votre recherche, cela demandera un vrai pas de Foi, de persévérance et un certain courage.

×