Retro PFF

203 vues

Publié le

retro finance

Publié dans : Économie & finance
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
203
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
18
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Retro PFF

  1. 1. Pacte de solidarité territoriale, financière et fiscale : Historique et contexte actuel Séminaire des élus communautaires 13 novembre 2014
  2. 2. TRADUIRE UNE VOLONTE COMMUNE D’AGIR SUR LE TERRITOIRE •Quelle solidarité intercommunale ? •Quel est le niveau des ressources possible pour le territoire ? • Quelles sont les décisions d’accroissement ou stabilisation des ressources ? • Quel partage des ressources financières et fiscales entre les entités qui composent le territoire ? Projet de territoire Organisation du territoire Pacte financier et fiscal •Quels besoins pour le territoire ? • Quelles réponses aux besoins du territoire ? •Quelles compétences sont transférées ou partagées ? •Quelle organisation des services publics à l’échelle territoriale ? •Quelle mutualisation des moyens ? • Allocation stratégiques des ressources Source startoriale finances 2
  3. 3. Étapes du pacte intercommunal : I. Protocole d’accord de 1999 II. Pacte actuel (2009-2014) III. Éléments d’actualité liés au Pacte 3
  4. 4. I. Protocole d’accord de 1999 4
  5. 5. Protocole d’accord politique de 1999 Objectif : assurer aux communes la neutralité parfaite du passage en Taxe Professionnelle Unique (TPU) lors de la création de la CABRI. Mécanismes : Attribution de compensation (DAC - mécanisme classique), Fonds destinés à compléter la compensation : DCC et FCS, Fonds destinés à la solidaritsolidaritéé intercommunaleintercommunale : DSC et DCE. o Fonds de concours spécifique voirie (RLS) : prévu en dehors du protocole. 5
  6. 6. L’attribution de compensation (DAC) MMéécanisme de base pour compenser aux communes lecanisme de base pour compenser aux communes le passage en TP uniquepassage en TP unique.. Calcul : 2 parts coexistent Part fiscale = Part charges = + montant TP des Communes transféré à l'Agglo + montant des charges des Communes transférées à l'Agglo - montant TH / TF du District restitué aux Communes qui le souhaitent - minoration de réfaction si produits transférés > charges transférées Part figée lors du transfert, sauf rôles supplémentaires Part révisée à chaque nouveau transfert de charges Part fiscale - part charges = DAC des communes (positive ou négative) 6
  7. 7. Fonds de compensation complétant la DAC Dotation de compensation communautaire (DCC): Complément des DAC des communes pour assurer la neutralité : la part « réductions pour embauche et investissement »), élément non pris en compte dans le calcul DAC de droit commun => d’où la création de ce fonds Spécificité SBA = fonds non prévu par la loi. 7
  8. 8. Fonds de solidarité (1/3) : la DSC Dotation de Solidarité Communautaire (DSC) : prévue sur des critères de péréquation évolutifs jusqu’en 2005 : Système figé en 2003 (péréquation inachevée) : Le passage en fiscalité mixte (TPU + fiscalité additionnelle ménages) oblige l’Agglomération à plafonner son enveloppe DSC (effet de la loi), choix de l’agglo de figer les montants individuels. 8
  9. 9. Fonds de solidarité (2/3) : le FCS Fonds communautaire de surcompensation (FCS): Pour les communes dont les fonds (DAC+DCC et DSC) ne permettent pas de compenser le passage en TPU. Neutralité (2000-2001), Censé être dégressif (2002- 2005), son montant est figé en 2003 (les reversements étant figés du fait de la fiscalité mixte et donc pas de diminution de FCS) Spécificité SBA = fonds non prévu par la loi. 9
  10. 10. Fonds de solidarité (3/3) : la DCE Dotation communautaire d’équipement (DCE) : Antérieure au protocole de 1999, Statut juridique flou : parfois qualifiée de « fonds de solidarité », parfois de « fonds de concours », Apportée pour aider l’investissement des communes de moins de 2 000 habitants, Versée selon des critères de péréquation (potentiel, voirie, effort fiscal), figés en 2001 (décision du Conseil Communautaire). 10
  11. 11. RESUME DU PACTE 2000-2009 Une part Solidarité DSC (*) = 1.083K€ FCS = 899K€ DCE =430 K€ Une part compensation DAC (*) = 16.810K€ DCC = 288 K€ Montants annuels à fin 2008 (*) fonds réglementaires 11
  12. 12. Limites du système relevées en 2008 Défaut de base légale de certains fonds : Le CGI ne prévoit que la DAC et la DSC (notamment pour calculer les dotations d’Etat). Péréquation figée par la fiscalité mixte : Choix de l’Agglo : figer les critères au niveau de 2003alors qu’ils avaient été conçus évolutifs. Minoration de la DGF par les mécanismes de reversements : La DSC diminue le coefficient d’intégration fiscale (CIF, élément de calcul de la DGF intercommunale) impact négatif sur la dotation d’intercommunalité. 12
  13. 13. En K€ 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 TOTAL Hillion 173 182 182 173 173 173 167 154 154 1 531 Langueux 1 788 1 791 1 791 1 838 1 825 1 825 1 892 1 834 1 834 16 418 La Méaugon 12 12 12 12 12 12 12 12 12 108 Plédran 65 65 65 75 75 71 71 71 71 629 Plérin 2 079 2 105 2 105 2 136 2 110 2 070 2 043 2 043 2 043 18 734 Ploufragan 2 195 2 200 2 200 2 324 2 324 2 324 2 324 2 318 2 318 20 527 Pordic 191 195 195 195 195 195 195 165 165 1 691 Saint Brieuc 6 993 7 036 7 036 7 407 6 590 7 080 6 974 7 016 7 016 63 148 Saint Donan 20 20 20 20 20 20 20 20 20 180 Saint Julien -26 -26 -26 -26 -26 -26 -26 -26 -26 -234 Trégueux 1 396 1 400 1 400 1 486 1 486 1 486 1 473 1 470 1 470 13 067 Tréméloir -3 -3 -3 -3 -3 -3 -3 -3 -3 -27 Trémuson 186 191 191 191 191 189 192 179 185 1 695 Yffiniac 1 875 1 900 1 900 1 950 1 903 1 903 1 928 1 848 1 848 17 055 TOTAL 16 944 17 068 17 068 17 778 16 875 17 319 17 262 17 101 17 107 154 522 1er système : enveloppes de compensation (DAC + DCC) 13
  14. 14. En K€ 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 TOTAL Hillion 34 85 110 108 108 108 108 108 108 876 Langueux 81 86 187 151 151 151 151 151 151 1 257 La Méaugon 43 48 52 51 51 51 51 51 51 450 Plédran 22 28 54 42 42 42 42 42 42 353 Plérin 104 316 495 469 469 469 469 469 469 3 727 Ploufragan 74 56 223 124 124 124 124 124 124 1 097 Pordic 35 49 72 52 52 52 52 52 52 464 Saint Brieuc 444 790 786 394 394 394 394 394 394 4 383 Saint Donan 59 57 63 62 62 62 62 62 62 549 Saint Julien 46 51 58 56 56 56 56 56 56 489 Trégueux 141 55 247 171 171 171 171 171 171 1 472 Tréméloir 32 43 45 44 44 44 44 44 44 387 Trémuson 53 50 94 95 95 95 95 95 95 768 Yffiniac 354 485 599 594 594 594 594 594 594 5 002 TOTAL 1 521 2 198 3 084 2 412 2 412 2 412 2 412 2 412 2 412 21 274 1er système : enveloppes de solidarité communautaire (DSC + FCS + DCE) 2003 : année initiale de gel des enveloppes, du fait du passage en fiscalité mixte. 14
  15. 15. DAC 2000-2008 Dotations d'attribution de compensation En k€ 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 Hillion 170 179 179 170 170 170 164 151 151 Langueux 1 749 1 752 1 752 1 799 1 786 1 786 1 853 1 795 1 795 La Méaugon 12 12 12 12 12 12 12 12 12 Plédran 61 61 61 71 71 67 67 67 67 Plérin 2 028 2 054 2 054 2 085 2 059 2 019 1 992 1 992 1 992 Ploufragan 2 155 2 160 2 160 2 284 2 284 2 284 2 284 2 278 2 278 Pordic 184 188 188 188 188 188 188 158 158 Saint Brieuc 6 898 6 941 6 941 7 312 6 495 6 985 6 879 6 921 6 921 Saint Donan 17 17 17 17 17 17 17 17 17 Saint Julien -26 -26 -26 -26 -26 -26 -26 -26 -26 Trégueux 1 376 1 380 1 380 1 466 1 466 1 466 1 453 1 450 1 450 Tréméloir -3 -3 -3 -3 -3 -3 -3 -3 -3 Trémuson 183 188 188 188 188 186 189 176 182 Yffiniac 1 852 1 877 1 877 1 927 1 880 1 880 1 905 1 825 1 825 TOTAL 16 656 16 780 16 780 17 490 16 587 17 031 16 974 16 813 16 819 15
  16. 16. DCC 2000-2008 Dotation communautaire de compensation En k€ 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 Hillion 3 3 3 3 3 3 3 3 3 Langueux 39 39 39 39 39 39 39 39 39 La Méaugon 0 0 0 0 0 0 0 0 0 Plédran 4 4 4 4 4 4 4 4 4 Plérin 51 51 51 51 51 51 51 51 51 Ploufragan 40 40 40 40 40 40 40 40 40 Pordic 7 7 7 7 7 7 7 7 7 Saint Brieuc 95 95 95 95 95 95 95 95 95 Saint Donan 3 3 3 3 3 3 3 3 3 Saint Julien 0 0 0 0 0 0 0 0 0 Trégueux 20 20 20 20 20 20 20 20 20 Tréméloir 0 0 0 0 0 0 0 0 0 Trémuson 3 3 3 3 3 3 3 3 3 Yffiniac 23 23 23 23 23 23 23 23 23 TOTAL 288 288 288 288 288 288 288 288 288 16
  17. 17. DSC 2000-2008 Dotation de solidarité communautaire En k€ 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 Hillion 21 59 83 52 52 52 52 52 52 Langueux 58 48 116 77 77 77 77 77 77 La Méaugon 2 3 7 6 6 6 6 6 6 Plédran 9 15 41 29 29 29 29 29 29 Plérin 77 191 307 206 206 206 206 206 206 Ploufragan 47 34 154 82 82 82 82 82 82 Pordic 23 37 60 40 40 40 40 40 40 Saint Brieuc 291 506 695 302 302 302 302 302 302 Saint Donan 12 6 12 11 11 11 11 11 11 Saint Julien 3 6 13 11 11 11 11 11 11 Trégueux 89 41 118 65 65 65 65 65 65 Tréméloir 1 2 4 3 3 3 3 3 3 Trémuson 14 4 42 33 33 33 33 33 33 Yffiniac 215 222 250 166 166 166 166 166 166 TOTAL 862 1 174 1 902 1 083 1 083 1 083 1 083 1 083 1 083 17
  18. 18. FCS 2000-2008 Fonds communautaire de surcompensation En k€ 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 Hillion 4 17 18 47 47 47 47 47 47 Langueux 9 24 57 60 60 60 60 60 60 La Méaugon 0 0 0 0 0 0 0 0 0 Plédran 0 0 0 0 0 0 0 0 0 Plérin 1 99 162 237 237 237 237 237 237 Ploufragan 5 0 47 20 20 20 20 20 20 Pordic 0 0 0 0 0 0 0 0 0 Saint Brieuc 62 193 0 1 1 1 1 1 1 Saint Donan 0 0 0 0 0 0 0 0 0 Saint Julien 0 0 0 0 0 0 0 0 0 Trégueux 38 0 115 92 92 92 92 92 92 Tréméloir 0 0 0 0 0 0 0 0 0 Trémuson 1 7 13 23 23 23 23 23 23 Yffiniac 130 254 340 419 419 419 419 419 419 TOTAL 250 594 752 899 899 899 899 899 899 18
  19. 19. DCE 2000-2008 Dotation communautaire d'équipement En k€ 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 Hillion 9 9 9 9 9 9 9 9 9 Langueux 14 14 14 14 14 14 14 14 14 La Méaugon 41 45 45 45 45 45 45 45 45 Plédran 13 13 13 13 13 13 13 13 13 Plérin 26 26 26 26 26 26 26 26 26 Ploufragan 22 22 22 22 22 22 22 22 22 Pordic 12 12 12 12 12 12 12 12 12 Saint Brieuc 91 91 91 91 91 91 91 91 91 Saint Donan 47 51 51 51 51 51 51 51 51 Saint Julien 43 45 45 45 45 45 45 45 45 Trégueux 14 14 14 14 14 14 14 14 14 Tréméloir 31 41 41 41 41 41 41 41 41 Trémuson 38 39 39 39 39 39 39 39 39 Yffiniac 9 9 9 9 9 9 9 9 9 TOTAL 409 430 430 430 430 430 430 430 430 19
  20. 20. II. Pacte de Solidarité 2009-2014 Zoom sur les systèmes de reversements 20
  21. 21. 6 axes du Pacte (1/2) Axe 1 : compétences intercommunales : Nouvelles compétences pour l’Agglomération (eau & asst, SGPU, gens du voyage…), Méthodologie pour les transferts suivants. Axe 2 : investissements communautaires : Fonds de concours d’investissement (FCI). Axe 3 : dotations de fonctionnement : Refonte des DAC pour intégrer la DCC, Fonds de concours de fonctionnement (FCF), Engagements en matière fiscale (TEOM, TP…) 21
  22. 22. 6 axes du Pacte (2/2) Axe 4 : mutualisation : Principes généraux pour sa mise en œuvre. Axe 5 : concertation financière et fiscale : Mise en place de rencontres régulières pour coordonner la politique fiscale (règles de liaison), Création de l’observatoire fiscal. Axe 6 : ressources extérieures : Maximisation du coefficient d’intégration fiscale (CIF), Optimisation de la politique contractuelle (CG, UE…)22
  23. 23. Sécurisation de l’enveloppe de compensation La DAC peut être fixée librement, à l’unanimité du Conseil. Mécanisme utilisé pour fusionner la DAC et la DCC. DAC + DCC = nouvelle DAC du nouveau pacte 2 objectifs : Sécurisation juridique de l’enveloppe Réduction du nombre d’enveloppes en conservant les montants reversés, Neutre pour les communes 23
  24. 24. DAC refondue (montants 2009) 24
  25. 25. Création des fonds de concours : objectifs Sécuriser les enveloppes : Les règles propres aux fonds de concours (conventions) assurent leur légalité. Optimiser la DGF de la communauté : Les fon2525ds de concours sont sans incidence sur le CIF, contrairement à la DSC qui le diminue. Favoriser le développement du territoire : FCF : enveloppe de péréquation entre communes, FCI : encourage l’investissement sur le territoire. 25
  26. 26. Fonds de concours d’investissement (FCI) Enveloppe globale pluriannuelle de 5,3M€ (*): Montants fixés dans le Pacte pour chaque commune, sur toute la durée du mandat, Chaque commune appelle les fonds au moment de son projet d’investissement (une convention par projet). Répartition par critères de péréquation : population (50 %), potentiel financier (20 %), effort fiscal (20 %), voirie (10 %). Calcul « tous gagnants » : les communes ont une enveloppe au moins égale à leurs DCE/RLS antérieurs (la communauté abonde la différence éventuelle). (*) yc DCE versée en 2009 26
  27. 27. Fonds de concours de fonctionnement (FCF) Enveloppe récurrente annuelle : au total, 2 M€ versés chaque année aux communes DSC et FCS, Financement du fonctionnement d’équipements identifiés (obligation légale). Répartition par accord politique : Enveloppe fermée mais montants évolutifs au sein de l’enveloppe de 2009 à 2011 (figés ensuite), les 2 communes (Plérin et Yffiniac) ont une enveloppe qui diminue au profit de la péréquation. Plérin : 443K€ en 2008 à 220K€ en 2014 Yffiniac : 585K€ en 2008 à 440K€ en 2009 puis 165K€ en 2014 Compromis politique sur la base de calculs effectués sur les critères suivants : o population (25 %), potentiel financier (25 %), effort fiscal (20 %), revenu (15 %), logement social (15 %). 27
  28. 28. NOUVEAU PACTE 2009-2014 Une part compensation DAC (*) DCC Une part Solidarité DSC (*) FCS DCE Une part compensation Nouvelle DAC = exDAC+exDCC Une part Solidarité FCF = ex DSC +ex FCS =2 M€ /an FCI = à minima RCE+RLS =4,9M€ sur 6 ans Pacte 2000-2008 Pacte 2009-2014 28
  29. 29. FCI comparé aux enveloppes antérieures DCE totale perçue Subventions RLS total FCI différence entre mandats Calcul "tous gagnants" Part disponible après déduction DCE 2009 Hillion 53 196 0 53 196 272 862 + 219 666 272 862 263 996 Langueux 81 846 139 129 220 975 305 509 + 84 534 305 509 291 868 La Meaugon 271 170 3 750 274 920 211 351 - 63 569 274 920 229 725 Plédran 76 050 51 104 127 154 329 365 + 202 212 329 365 316 690 Plérin 154 728 57 866 212 594 475 413 + 262 819 475 413 449 625 Ploufragan 132 240 60 100 192 340 410 555 +218 214 410 555 388 515 Pordic 69 372 8 606 77 978 338 869 + 260 891 338 869 327 307 Saint Brieuc 545 394 2 161 547 555 1 281 070 + 733 514 1 281 070 1 190 171 Saint Donan 304 632 0 304 632 223 365 - 81 267 304 632 253 860 Saint Julien 268 458 13 071 281 529 220 107 - 61 422 281 529 236 786 Trégueux 85 722 106 722 192 444 319 893 + 127 448 319 893 305 606 Trémeloir 248 106 23 925 272 031 192 229 - 79 802 272 031 230 680 Trémuson 234 660 17 046 251 706 179 459 - 72 247 251 706 212 596 Yffiniac 53 850 159 229 213 079 239 952 + 26 873 239 952 230 977 total 2 579 424 642 710 3 222 134 5 000 000 1 777 866 5 358 307 4 928 403 2003-2008 2009-2014 29
  30. 30. FCF comparé aux enveloppes antérieures (1) Enveloppes antérieures : DSC + FCS 30
  31. 31. III. Éléments d’actualité liés au Pacte 31
  32. 32. 2010 : suppression de la TP. Nouvelle fiscalité professionnelle : CFE (10,2 M€) et Tascom (2,2 M€) : pouvoir de fixation des taux (ou tarifs) et des bases minimums, mais encadré par la loi ; CVAE (6,2 M€) et IFER (0,5 M€) : aucun pouvoir sur les taux ou les bases. Les décisions locales ont une application beaucoup plus limitée qu’avec la TP. Réforme de la TP : nouvelle fiscalité (1/2) 32
  33. 33. Réforme de la TP : nouvelle fiscalité (2/2) Transfert de la TH départementale à l’Agglo : La fiscalité ménages représente désormais 49,6 % des recettes (hors TEOM et VT) contre 3,5 % en 2009. Application des abattements communaux sur la part de TH intercommunale : o Ceci n’est possible que tant que l’Agglomération ne modifie pas sa part de TH (taux et/ou abattements) : en cas de nouvelle décision, les abattements de TH intercommunale devront être unifiés. La nouvelle répartition fiscale augmente encore la nécessité de coordonner les politiques fiscales entre l’Agglomération et les 14 Communes. 33
  34. 34. Réforme des indicateurs (ressources / charges) Réforme TP : modifie le calcul des indicateurs de ressources et de charges : Potentiel fiscal, potentiel financier, effort fiscal… Indicateurs utilisés pour les dotations et la péréquation au niveau national. Ce nouveau calcul au niveau national modifie largement leur répartition entre les Communes : Certains indicateurs ont varié jusqu’à +60 % ou -30 % uniquement du fait du nouveau calcul. Révision des valeurs locatives (bases d’imposition des taxes locales) en cours : Nouvelles modifications des indicateurs très probables (2016-2017 ?). 34
  35. 35. Nouveau fonds de péréquation (FPIC) (1/2) FPIC : réparti au niveau national : Calculé au niveau des ensembles intercommunaux (EPCI et communes membres agrégés) ; Prélevé sur des ensembles vus comme favorisés (critères : potentiel financier agrégé, revenu par habitant) ; Reversé à des ensembles vus comme défavorisés (critères : revenu par habitant, potentiel financier agrégé, effort fiscal agrégé) Saint Brieuc Agglo est bénéficiaire du FPIC en 2014 (total EPCI et communes : 2 M€). Le montant national du FPIC augmente par paliers de 2012 à 2016 pour atteindre 2 % des recettes du bloc communal (≈ 1,3 Md€). 35
  36. 36. Nouveau fonds de péréquation (FPIC) (2/2) Répartition de l’enveloppe FPIC : Droit commun critères de la loi : o Part de l’EPCI : proportionnelle au coefficient d’intégration fiscale (SBA : 33,3 %) ; o Part de chaque commune : selon insuffisance de potentiel financier (par rapport à la moyenne de l’ensemble). o Choix SBA en 2014 : conservation du droit commun. Répartition libre possible, si elle est votée à l’unanimité du Conseil Communautaire : o Cette répartition doit être votée chaque année. 36
  37. 37. Baisse des concours financiers de l’État Enveloppe normée : Inclut la plupart des concours financiers de l’Etat aux collectivités (DGF, compensations fiscales). Diminution sur plusieurs années : Gel de 2010 à 2013, 1ère baisse subie en 2014 : -1,5 Md€ (national), Baisse programmée : -3,7 Mds€ en 2015, 2016, 2017 (total : 12,5 Mds€ en niveau, 28 Mds€ en cumulé), Baisse censée être proportionnelle aux recettes réelles de fonctionnement de chaque collectivité. Taux de ponction => minimiser l’impact éviter les double flux et double compte => stratégie communes/agglo à définir 37
  38. 38. Répartition inégale de la baisse Baisse inégalement répartie entre communes et EPCI Répartition de la baisse : ne tient pas compte des DAC, alors qu’elles augmentent les recettes des communes et sont une charge pour les EPCI ; Répartition Loi de Finances : 70 % communes / 30 % EPCI elle serait de 77 / 23 si les DAC étaient comptées (estim. RCF). Certaines dotations aux communes augmentent : DSU, DSR, DNP. Cette augmentation fait diminuer les autres concours financiers (enveloppe normée : répartition pour un montant total donné). /! Toutes les communes ne sont pas bénéficiaires de ces dotations. 38

×