Présentation photoreporter 2015

326 vues

Publié le

festival photo

Publié dans : Médias sociaux
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
326
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Présentation photoreporter 2015

  1. 1. Constat de la 1ère édition Fort de 3 éditions, le Festival Photoreporter a su travailler sur l’évaluation de ses forces mais aussi sur les imperfections de sa 1ère édition. Forces : • Saint-Brieuc s’ouvre sur le monde • Répondre à la crise du photojournalisme • Rendre la culture accessible à tous Imperfections : • Des coûts financiers élevés • Un festival déconnecté du territoire
  2. 2. Réponse aux imperfections Fort de ce constat Photoreporter s’est appliqué à répondre à ses imperfections : • Division par 3 du budget du festival en 3 ans • Diminution de 10K€ pour cette 4ème édition • Etre en prise avec le territoire en liant des partenariats avec les entreprises, les IME, la maison d’arrêt, les scolaires…
  3. 3. Le budget 2015 Budget global Festival   Directeur artistique 46 200 € Régisseur 10 000 € Vidéo 600 € Expo matériel 2 500 € Déplacement Hébergement 18 000 € Annonce insertion 35 000 € Impression tirages 50 000 € Réception 8 000 € Traduction correction 1 300 € Honoraire CAC 3 000 € Photographes / Bourses 70 000 € Relations presse 10 000 € Wedogood 2 580 € Frais financier 2 000 € Frais divers 1 500 € TOTAL SBA + Fds Dotation 260 680 € Budget SBA 155 000 € Budget Fonds de dotation 105 680 €
  4. 4. Les objectifs de photoreporter Pour autant, le festival Photoreporter a toujours gardé les mêmes ambitions : - Contribuer à forger le libre arbitre des citoyens sur notre territoire - Contribuer au développement économique territorial - Etre un laboratoire des nouvelles pratiques - Etre un outil de rayonnement international
  5. 5. Contribuer à forger le libre arbitre sur notre territoire • Contribuer à montrer le monde dans sa diversité et sa complexité : en montrant des photoreportages de qualité • Rendre accessible l’information au plus grand nombre : travail engagé avec des associations et la préfecture sur les quartiers prioritaires • Elargir le cercle des initiés : Susciter l’envie d’aller plus loin avec les conférences • Permettre aux citoyens de s’engager
  6. 6. Contribuer au développement économique territorial • Un outil d’animation économique • Un outil de B to B (Business to Business) • Un apporteur d’affaires • La création de groupe de travaux thématiques selon les besoins des partenaires (l’industrie culturelle, l’animation du centre ville, l’énergie, le tourisme…)
  7. 7. Un laboratoire des nouvelles pratiques • Toujours chercher de nouveaux modes de financement – Mécénat – Crowdinvesting : partenariat avec wedogood • Toujours chercher de nouvelles manières de diffuser du contenu au plus grand nombre – Le magazine numérique – Stratégie numérique (réseaux sociaux)
  8. 8. Un outil de rayonnement international ⇒ d’un évènement innovant à une reconnaissance de la profession et du milieu photographique international (worldpress) • Un territoire qui donne du sens – Par la valeur ajoutée – Par l’écosystème permettant le projet
  9. 9. A l’issue du dernier Comité de marque qui s’est réuni le 9 avril dernier, le festival Photoreporter fait désormais partie des 587 partenaires de la Marque Bretagne. La Marque Bretagne est une marque de territoire mise à la disposition de tous ceux qui souhaitent se référer à la région pour promouvoir leurs activités au niveau national et/ou international. Elle porte l’image de la Bretagne innovante et créative. Elle vise à accroître la puissance d’attractivité de la région et à valoriser l’image de la Bretagne en Europe et dans le monde. Chacun peut s’approprier cette marque de territoire à sa manière pour se faire connaître et promouvoir ses intérêts et ses activités dans le respect d’un code de marque et en adhérant aux valeurs qui font la force de la Bretagne : le sens de l’engagement, le sens du collectif, l’ouverture et l’imagination. Le festival Photoreporter, partenaire de la Marque Bretagne
  10. 10. Le festival Photoreporter, partenaire de la Marque Bretagne Afficher cette marque de territoire permet de : • bénéficier de la forte notoriété de la Bretagne ; • profiter d’une image reconnue de qualité, de fiabilité… ; • s’approprier ce qui fait la force de la Bretagne par l’adhésion aux valeurs de la marque ;  • contribuer, de manière collective, à construire une image enrichie et plus actuelle du territoire ; • intégrer un réseau professionnel dynamique composé d’une grande diversité de secteurs.
  11. 11. La sélection pour cette #4 édition
  12. 12. Arianna Sanesi - Italie « Féminicide en Italie contemporaine » En 2013, 134 femmes ont été tuées surtout par des maris "affectueux" et des pères, qui mettent en doute l'idée partagée d'amour et de respect. « un désir fou de possession extrême »
  13. 13. Åsa Sjöström - Suède « Terre silencieuse” La Moldavie est le pays le plus pauvre d’Europe, il ressemble à une tâche blanche sur la carte et aucun intérêt médiatique n’est porté à la situation de la Moldavie. Ce pays absent risque d’être oublié pour toujours, ainsi que les personnes y vivant.
  14. 14. Kieran Dodds – GB (Ecosse) « Les colonies d’oiseaux de mer sont en danger en Europe » Chaque été, des centaines de milliers d'oiseaux élisent domicile sur les falaises des vastes îles Shetland à la limite de l'océan Atlantique et de la mer du Nord. Ce projet présentera leur merveilleux environnement et explorera les menaces et les solutions posées par l'industrie pétrolière locale.
  15. 15. Carla Kogelman – Pays Bas « Je suis l’Afrique du sud” Un photoreportage sur la vie quotidienne des jeunes gens de Xhosa qui vivent dans les zones rurales de Cap Oriental en l'Afrique du Sud.
  16. 16. Ruth MacDowall – Nouvelle Zélande “Malaiku (Anges)” Boko Haram a enlevé des femmes et des filles au Nigeria du Nord dès 2009. Ce projet examinera la vie de ces filles, les traumatismes auxquels elles ont fait face pendant leur captivité et les défis affrontés en phase de reconstruction de leurs vies.
  17. 17. Saeedi Majid - Iran « Life in war - l'Afghanistan une Terre de Conflit Continu » L'Afghanistan a été en guerre pendant la plupart des 40 dernières années et a été impacté par l'invasion, l'occupation, l'insurrection, la guerre civile. Ce photoreportage capture la résistance des gens luttant pour avoir des vies « significatives » parmi l'insécurité et la violence infinie qui afflige leur pays.

×