Obésité et cancerPatrick HillonPrintemps Médical de Bourgogne, le 31 mars 2012Conflits d’intérêt : néant
La structure élémentaire desgènes régulant notrephysiologie a été sélectionnéeau cours d’une ère où lescapacités physiques...
La fraction du génome qui code pour notre anatomie etnotre physiologie est restée relativement inchangéeces 10 000 dernièr...
L’obésité métaboliqueSiegel AB, Cancer 2009TG augmentéesHDL Cholesterol bas
Obésité et cancer1. Obésité et risque de cancers :épidémiologie, physiopathologie2. Aspects thérapeutiques3. Comment maigr...
141 papiers (50 % après 2004), 67 études de cohorte, 6 études castémoins nichées et 3 essais randomisés ; 282 137 cancers ...
Renehan AG, Lancet 2008
Renehan AG, Lancet 2008
Cancers attribuables à l’obésité / an : ~ 60 000Cancer du colon : 21 500Cancers de l’endomètre : 14 000Cancers du sein : 1...
1,001,081,231,321,620,00,51,01,5<25 25-29 30-34 35-39 40+BMIDécès par cancer : 116 546 femmesp<0,001RRHu FB, N Engl J Med ...
Risque dedécèsIMC < 25Exercice > 3h1/2Exercice < 3h1/211,55 (1,42-1,70)IMC > 25Exercice > 3h1/2Exercice < 3h1/21,91 (1,60 ...
oestrogènesOestroneHyperinsulinismeBaisse de la synthèsehépatique de SHBGAromatisationAndrostènedioneandrogènes
D’après Rob CM van Kruijsdijk, Cancer Epidemiol Biomarkers Prev 2009Dysfonctionnements du tissu graisseux dans l’obésité2....
Insuline+insulino-résistanceAGLTNFαDiabèteEffets métaboliquesCroissance cellulaire
Augmentation de fréquence descancers et diabète28 900 patientsdiabétiques sous insuline (UK)Type I Type II23 834 5066- End...
L’excès de facteurs angiogéniques est lié à l’excèsde graisse viscéraleSilha JV, Int J Obes 2005Les concentrationssériques...
Obésité et cancer1. Obésité et risque de cancers :épidémiologie, physiopathologie2. Aspects thérapeutiques3. Comment maigr...
- Le pronostic des cancers du sein pourvus de récepteursoestrogéniques est moins bon chez les femmes obèsesque chez les fe...
Komura T, Am J Gastroenterol 200790 malades atteints de CHC réséqués à visée curative.Suivi : 5 ans
Bevacizumab n=80 Chimiothérapie n=40Guiu B, Gut 2010P=O,6481P=0,0008Obésité et réponse au traitement120 malades atteints d...
1490 femmes traitées pour cancer du sein(stades II et III)Exercice physique*+5 fruits et légumesPas de conseilHR survie (6...
832 cancers coliques stade IIIPas d’exercice(< 3 MET.h/semaine)Exercice(> 18 MET.h/semaine)RR survie (3,8 ans) : 1,49 [0,2...
Exercice physique et diabèteChurch TS, JAMA 2010262 diabétiques de type 2 sédentairesTémoinsn=41Ex. Aérobie*n=73Ex. anaéro...
Régime méditerranéen contre foie gras• Etude sur 12 malades avec stéatose (PBH) sans cirrhose(< F3), IMC 32 kg/m2, TdT 106...
Obésité et cancer1. Obésité et risque de cancers :épidémiologie, physiopathologie2. Aspects thérapeutiques3. Comment maigr...
4047 obèses âgés de 37 à 60 ans, deBMI supérieur à 34 chez l’homme et38 chez la femme : 2010 opérés et2037 témoins. Suivi ...
Control ControlControla b : Marquage du motifCKGGRAKDC sur lesvaisseaux du tissugraisseux viscéral etsous-cutanéc d : témo...
Kolonin MG, Nature medicine 2004
CONCLUSIONS. L’obésité, premier facteur de risque de cancer chezles non-fumeurs, pourrait réduire à terme le bénéficedes p...
Okhi T, Gut 200962 malades atteints de CHC surNASH traités à visée curative parRFEtude du risque de récidive enfonction de...
ROY R, J Clin Oncol 2009
Pmb 12 obesite et cancer
Pmb 12 obesite et cancer
Pmb 12 obesite et cancer
Pmb 12 obesite et cancer
Pmb 12 obesite et cancer
Pmb 12 obesite et cancer
Pmb 12 obesite et cancer
Pmb 12 obesite et cancer
Pmb 12 obesite et cancer
Pmb 12 obesite et cancer
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Pmb 12 obesite et cancer

385 vues

Publié le

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
385
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Pmb 12 obesite et cancer

  1. 1. Obésité et cancerPatrick HillonPrintemps Médical de Bourgogne, le 31 mars 2012Conflits d’intérêt : néant
  2. 2. La structure élémentaire desgènes régulant notrephysiologie a été sélectionnéeau cours d’une ère où lescapacités physiques étaientvitales pour la survie (fin dupaléolithique : -50 000 -10 000ans av JCBooth FW, Journal of Physiology, 2002
  3. 3. La fraction du génome qui code pour notre anatomie etnotre physiologie est restée relativement inchangéeces 10 000 dernières années (Cavalli-Sforza et al. 1994;Cordain et al. 1998).Booth FW, Journal of Physiology, 2002Il en résulte une inadéquation entre nos équipementsmétaboliques, programmés pour l’âge de la pierre, etnotre mode de vie à l’ère spatiale. Cette inadéquationest responsable des effets délétères de nos systèmesde régulation homéostasique comme cela a étésouligné par Eaton et al (2002).Ce qui nous a permis de survivre peut aussinous tuer…
  4. 4. L’obésité métaboliqueSiegel AB, Cancer 2009TG augmentéesHDL Cholesterol bas
  5. 5. Obésité et cancer1. Obésité et risque de cancers :épidémiologie, physiopathologie2. Aspects thérapeutiques3. Comment maigrir en continuant àmanger ce que l’on veut…
  6. 6. 141 papiers (50 % après 2004), 67 études de cohorte, 6 études castémoins nichées et 3 essais randomisés ; 282 137 cancers incidents.Renehan AG, Lancet 2008
  7. 7. Renehan AG, Lancet 2008
  8. 8. Renehan AG, Lancet 2008
  9. 9. Cancers attribuables à l’obésité / an : ~ 60 000Cancer du colon : 21 500Cancers de l’endomètre : 14 000Cancers du sein : 12 800Bergström A, Int J cancer 2001
  10. 10. 1,001,081,231,321,620,00,51,01,5<25 25-29 30-34 35-39 40+BMIDécès par cancer : 116 546 femmesp<0,001RRHu FB, N Engl J Med 2004
  11. 11. Risque dedécèsIMC < 25Exercice > 3h1/2Exercice < 3h1/211,55 (1,42-1,70)IMC > 25Exercice > 3h1/2Exercice < 3h1/21,91 (1,60 - 2,30)2, 42 (2,14 - 2,73)Hu FB, N Engl J Med 2004.L’excès de poids et l’inactivité expliquaient 31 % desdécès prématurés (21 % des décès par cancer)
  12. 12. oestrogènesOestroneHyperinsulinismeBaisse de la synthèsehépatique de SHBGAromatisationAndrostènedioneandrogènes
  13. 13. D’après Rob CM van Kruijsdijk, Cancer Epidemiol Biomarkers Prev 2009Dysfonctionnements du tissu graisseux dans l’obésité2. Excès d’AGLAltérations de la---secrétion d’adipokines1. Un stress inflammatoirecroissant
  14. 14. Insuline+insulino-résistanceAGLTNFαDiabèteEffets métaboliquesCroissance cellulaire
  15. 15. Augmentation de fréquence descancers et diabète28 900 patientsdiabétiques sous insuline (UK)Type I Type II23 834 5066- Endomètre, foie,pancréas, rein, colon.SMRSwerdlow AJ, Br J Cancer 2005.
  16. 16. L’excès de facteurs angiogéniques est lié à l’excèsde graisse viscéraleSilha JV, Int J Obes 2005Les concentrationssériques denombreux facteursangiogéniques sontaugmentées chezles obèsesMiyasawa-Hishimoto S, Diabetologia 2003
  17. 17. Obésité et cancer1. Obésité et risque de cancers :épidémiologie, physiopathologie2. Aspects thérapeutiques3. Comment maigrir en continuant àmanger ce que l’on veut…
  18. 18. - Le pronostic des cancers du sein pourvus de récepteursoestrogéniques est moins bon chez les femmes obèsesque chez les femmes de poids normal.- Le pronostic des cancers du foie est moins bon en cas dediabète de type 2 ou d’excès de graisse viscérale que dansles autres cas.- Les traitements antiangiogéniques pourraient être moinsefficaces en cas d’excès qu’en absence d’excès degraisse viscérale.
  19. 19. Komura T, Am J Gastroenterol 200790 malades atteints de CHC réséqués à visée curative.Suivi : 5 ans
  20. 20. Bevacizumab n=80 Chimiothérapie n=40Guiu B, Gut 2010P=O,6481P=0,0008Obésité et réponse au traitement120 malades atteints de cancerscolorectaux métastatiques.Progression tumorale en fonctiondu volume de la graisse viscérale :- chimiothérapie seule- chimiothérapie + anti-angiogénique
  21. 21. 1490 femmes traitées pour cancer du sein(stades II et III)Exercice physique*+5 fruits et légumesPas de conseilHR survie (6,7 ans) : 1,44 [0,31-0,98]Seulement si RO +Pierce JP, JClin Oncol 2007* 30 mn/j, 6j/semaine
  22. 22. 832 cancers coliques stade IIIPas d’exercice(< 3 MET.h/semaine)Exercice(> 18 MET.h/semaine)RR survie (3,8 ans) : 1,49 [0,26-0,97]Meyerhardt JA, J clin Oncol 2006
  23. 23. Exercice physique et diabèteChurch TS, JAMA 2010262 diabétiques de type 2 sédentairesTémoinsn=41Ex. Aérobie*n=73Ex. anaérobien=72Ex. Mixte**n=76- 0.34%-0.34% [-0.64% to -0.03%]P = .03-0.16%[-0.46% to 0.15%]-0.24%[-0.55% to 0.07]Tour de taille - 1,8 à 2,3 cmPoids - 1,4 kg - 1,7 kg-*12 kcal/kg/semaine, **10 kcal/kg/semaine + 2 ex de résistance / semaineHbA(1c)
  24. 24. Régime méditerranéen contre foie gras• Etude sur 12 malades avec stéatose (PBH) sans cirrhose(< F3), IMC 32 kg/m2, TdT 106 cm, HOMA-IR 4,3, non diabétiques.• Comparaison de deux périodes de 6 semaines de régime soit hypolipidiqueclassique, soit méditerranéen (1er régime tiré au sort) séparée par une période de 6semaines de « wash out » Le régime méditerranéen diminue plus la stéatose hépatique et l’IR que lerégime hypolipidique sans perte de poids notable. Ryan M, AASLD 2011, Abs. 212 actualiséRégimepHypolipidique MéditerranéenPerte de poids 2,4 kg 1 kg 0,29Réduction IMC 0,9 kg/m² 0,4 kg/m² 0,19Tour de taille - 2,1 cm - 2 cm 0,05Insulino S (mg/kg/mn) + 0.2 +1.7 0,008Graisse hépatique(IRM)- 7 % - 38.4 % 0,03Graisse musculaire + 0,8 % - 0,8 % 0,01892
  25. 25. Obésité et cancer1. Obésité et risque de cancers :épidémiologie, physiopathologie2. Aspects thérapeutiques3. Comment maigrir en continuant àmanger ce que l’on veut…
  26. 26. 4047 obèses âgés de 37 à 60 ans, deBMI supérieur à 34 chez l’homme et38 chez la femme : 2010 opérés et2037 témoins. Suivi : 10,9 ans- 38 %- 22 %
  27. 27. Control ControlControla b : Marquage du motifCKGGRAKDC sur lesvaisseaux du tissugraisseux viscéral etsous-cutanéc d : témoinsGraisse blancheGraisse bruneCKGGRAKDC
  28. 28. Kolonin MG, Nature medicine 2004
  29. 29. CONCLUSIONS. L’obésité, premier facteur de risque de cancer chezles non-fumeurs, pourrait réduire à terme le bénéficedes politiques de prévention. La réduction pondérale est désormais un objectifthérapeutique essentiel de la prévention du cancer enparticulier chez les personnes à risque. Les essais thérapeutiques en cancérologie devraientprendre en compte les caractéristiquesmorphologiques et métaboliques des malades.
  30. 30. Okhi T, Gut 200962 malades atteints de CHC surNASH traités à visée curative parRFEtude du risque de récidive enfonction de l’étendue de la surfacegraisseuse viscéraleGrande surface* :- > 130 cm² chez l’homme- > 90 cm² chez la femme* Oka R, Diabetes Res Clin Practice 2008
  31. 31. ROY R, J Clin Oncol 2009

×