Les agressions à caractère homophobe                 Enquête auprès des gays, bisexuel(le)s et lesbiennesFK N° 19237Contac...
1   La méthodologie2                         2
Note méthodologiqueEtude réalisée pour :   TÊTUEchantillon :           Échantillon de 439 gays, bisexuel(le)s ou lesbienne...
2   Les résultats de l’étude4                                  4
LA PROPORTION D’HOMOSEXUELS VICTIMES D’AGRESSIONS À CARACTÈRE HOMOPHOBE                                           TABLEAU ...
La proportion de victimes    A   d’agressions verbales à caractère        homophobe6                                      ...
LA PROPORTION DE VICTIMES D’AGRESSIONS VERBALES                                           en fonction de leur orientation ...
LA PROPORTION DE VICTIMES D’AGRESSIONS VERBALES                                              en fonction du sexe et de l’â...
LA PROPORTION DE VICTIMES D’AGRESSIONS VERBALES                                  en fonction de la région et de la catégor...
LA PROPORTION DE VICTIMES D’AGRESSIONS VERBALES                                      en fonction de la proximité politique...
La proportion de victimes     B   d’agressions physiques à caractère         homophobe11                                  ...
LA PROPORTION DE VICTIMES D’AGRESSIONS PHYSIQUES                                         en fonction de leur orientation s...
LA PROPORTION DE VICTIMES D’AGRESSIONS PHYSIQUES                                              en fonction du sexe et de l’...
LA PROPORTION DE VICTIMES D’AGRESSIONS PHYSIQUES                                 en fonction de la région et de la catégor...
LA PROPORTION DE VICTIMES D’AGRESSIONS PHYSIQUES                                     en fonction de la proximité politique...
3   Les principaux enseignements de         l’enquête16                                     16
Principaux enseignements de l’enquêteLa proportion de victimes d’agressions à caractère homophobe varie beaucoup en foncti...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Homophobie tetu 2011 complet

636 vues

Publié le

Publié dans : Actualités & Politique
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
636
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
22
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Homophobie tetu 2011 complet

  1. 1. Les agressions à caractère homophobe Enquête auprès des gays, bisexuel(le)s et lesbiennesFK N° 19237Contacts IFOP : François Kraus 28 Février 2011Tél : 01 72 34 94 64 – francois.kraus@ifop.com
  2. 2. 1 La méthodologie2 2
  3. 3. Note méthodologiqueEtude réalisée pour : TÊTUEchantillon : Échantillon de 439 gays, bisexuel(le)s ou lesbiennes, extrait d’un échantillon national représentatif de 6 867 Français âgés de 18 ans et plus. Cet échantillon inclut également les personnes se déclarant bisexuelles dans la mesure où elles affirment une part d’homosexualité. Au total, les personnes se déclarant homosexuelles ou bisexuelles représentent 6,5% de la population âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée à partir de la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée, région, catégorie d’agglomération) appliqués sur l’ensemble des Français âgés de 18 ans et plus.Mode de recueil : Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré on line. En raison du caractère intime et sensible des sujets abordés (la sexualité, l’insécurité), l’Ifop a fait le choix d’une méthode auto-administrée on line. En effet, ce mode de recueil offre aux répondants la possibilité de parler de soi sans risquer de se sentir jugé par un enquêteur. Garantissant un total anonymat aux personnes interrogées, cette méthode permet donc de libérer la parole des gens qui n’auraient pas souhaité aborder certains sujets devant un enquêteur ou en présence d’un proche (si l’entretien se déroulait devant un tiers).Dates de terrain : Du 1er au 24 février 2011 3
  4. 4. 2 Les résultats de l’étude4 4
  5. 5. LA PROPORTION D’HOMOSEXUELS VICTIMES D’AGRESSIONS À CARACTÈRE HOMOPHOBE TABLEAU RÉCAPITULATIF Question : Personnellement, au cours des 10 dernières années, Question : Personnellement, au cours des 10 dernières années, avez-vous été agressé verbalement en tant qu’homosexuel(le) ? avez-vous été agressé physiquement en tant qu’homosexuel(le) ? VICTIMES D’AGRESSIONS VICTIMES D’AGRESSIONS VERBALES PHYSIQUES S/T S/T « Agressé au moins « Agressé au moins une fois » une fois » Oui, 31% Oui, 14% plusieurs plusieurs fois fois Oui, une 6% 14% fois 8% Oui, une fois 17% Non, jamais 69% Non, jamais 86%Base : ensemble des personnes affirmant une part d’homosexualité Base : ensemble des personnes affirmant une part d’homosexualité 5
  6. 6. La proportion de victimes A d’agressions verbales à caractère homophobe6 6
  7. 7. LA PROPORTION DE VICTIMES D’AGRESSIONS VERBALES en fonction de leur orientation sexuelleQuestion : Personnellement, au cours des 10 dernières années, avez-vous été agressé verbalement en tant qu’homosexuel(le) ? ENSEMBLE des personnes Homosexuel(le) Bisexuel(e) affirmant une part S/T S/T d’homosexualité 48% 12% 4% S/T 8% 25%« Agressé au moins une fois » 31% Oui, plusieurs 52% fois 14% 23% 88% Oui, une fois 17% Non, jamais 69% 7
  8. 8. LA PROPORTION DE VICTIMES D’AGRESSIONS VERBALES en fonction du sexe et de l’âge Question : Personnellement, au cours des 10 dernières années, avez-vous été agressé verbalement en tant qu’homosexuel(le) ? Hommes Femmes ENSEMBLE S/T S/T des personnes affirmant une part 34% 27% 17% 12% d’homosexualité S/T 15%« Agressé au moins 17% une fois » 31% Oui, 66% plusieurs 73% fois 14% Age Oui, une Réponses : fois S/T «Agressé au moins une fois » 17% 37 34 Non, jamais 69% 20 16 Moins de 35 35-49 ans 50-64 ans 65 ans et plus ans 8
  9. 9. LA PROPORTION DE VICTIMES D’AGRESSIONS VERBALES en fonction de la région et de la catégorie d’agglomération Question : Personnellement, au cours des 10 dernières années, avez-vous été agressé verbalement en tant qu’homosexuel(le) ? Région parisienne Province ENSEMBLE S/T S/T des personnes affirmant une part 31% 9% 31% 16% d’homosexualité 22% S/T 15%« Agressé au moins une fois » Oui, 69% 69% 31% plusieurs fois 14% Taille d’agglomération Oui, une Réponses : fois S/T «Agressé au moins une fois » 17% 31 32 Non, jamais 23 69% Communes Communes Agglomération rurales urbaines de parisienne province 9
  10. 10. LA PROPORTION DE VICTIMES D’AGRESSIONS VERBALES en fonction de la proximité politique et des revenus Question : Personnellement, au cours des 10 dernières années, avez-vous été agressé verbalement en tant qu’homosexuel(le) ? Sympathisants Sympathisants ENSEMBLE de gauche de droite S/T S/T des personnes affirmant une part 45% 27% 11% 20% d’homosexualité 16% S/T« Agressé au moins une fois » 55% Oui, 25% 31% 73% plusieurs fois 14% Niveau de revenus Réponses : Oui, une S/T «Agressé au moins une fois » fois 17% 38 30 28 Non, jamais 69% 20 Moins de 1500 € 1500-2299 € 2300-2999 € 3000 € et plus 10
  11. 11. La proportion de victimes B d’agressions physiques à caractère homophobe11 11
  12. 12. LA PROPORTION DE VICTIMES D’AGRESSIONS PHYSIQUES en fonction de leur orientation sexuelle Question : Personnellement, au cours des 10 dernières années, avez-vous été agressé physiquement en tant qu’homosexuel(le) ? ENSEMBLE des personnes Homosexuel(le) Bisexuel(e) affirmant une part S/T S/T d’homosexualité 24% 5% 2% 7% 3% S/T« Agressé au moins 17% une fois » 14% Oui, plusieurs fois Oui, une 6% fois 76% 8% 95% Non, jamais 86% 12
  13. 13. LA PROPORTION DE VICTIMES D’AGRESSIONS PHYSIQUES en fonction du sexe et de l’âgeQuestion : Personnellement, au cours des 10 dernières années, avez-vous été agressé physiquement en tant qu’homosexuel(le) ? Hommes Femmes ENSEMBLE S/T S/T des personnes affirmant une part 15% 12% 4% 8% d’homosexualité 11% 4% S/T« Agressé au moins une fois » 14% Oui, plusieurs fois 85% 88% Oui, une 6% fois 8% Age Réponses : S/T «Agressé au moins une fois » 19 20 13 4 Non, jamais 86% Moins de 35 35-49 ans 50-64 ans 65 ans et plus ans 13
  14. 14. LA PROPORTION DE VICTIMES D’AGRESSIONS PHYSIQUES en fonction de la région et de la catégorie d’agglomérationQuestion : Personnellement, au cours des 10 dernières années, avez-vous été agressé physiquement en tant qu’homosexuel(le) ? Région parisienne Province ENSEMBLE S/T S/T des personnes 22% 5% 12% 6% affirmant une part 6% d’homosexualité 17% S/T« Agressé au moins une fois » 14% Oui, plusieurs 78% 88% fois Oui, une 6% fois 8% Taille d’agglomération Réponses : S/T «Agressé au moins une fois » 23 16 9 Non, jamais 86% Communes Communes Agglomération rurales urbaines de parisienne province 14
  15. 15. LA PROPORTION DE VICTIMES D’AGRESSIONS PHYSIQUES en fonction de la proximité politique et des revenusQuestion : Personnellement, au cours des 10 dernières années, avez-vous été agressé physiquement en tant qu’homosexuel(le) ? Sympathisants Sympathisants ENSEMBLE de gauche de droite S/T S/T des personnes affirmant une part 25% 10% 8% 7% 3% d’homosexualité 17% S/T« Agressé au moins une fois » 14% Oui, plusieurs 75% fois 90% Oui, une 6% fois 8% Niveau de revenus Réponses : S/T «Agressé au moins une fois » 22 20 6 7 Non, jamais 86% Moins de 1500 € 1500-2299 € 2300-2999 € 3000 € et plus 15
  16. 16. 3 Les principaux enseignements de l’enquête16 16
  17. 17. Principaux enseignements de l’enquêteLa proportion de victimes d’agressions à caractère homophobe varie beaucoup en fonction du degré d’affirmationde son identité sexuelle. En effet, près d’un homosexuel sur deux (48%) a déjà été agressé verbalement en tantqu’homosexuel et près d’un sur quatre (24%) a été victime d’une agression physique homophobe. A contrario, lesbisexuels victimes de ce type d’agression sont beaucoup moins nombreux (respectivement 12% et 5%).Mais la propension à être agressé en tant qu’homosexuel(le) varie en fonction d’autres facteurs tels que le sexe,l’âge, le niveau de vie, le lieu d’habitation et le positionnement politique. Les victimes d’agressions à caractère homophobes sont particulièrement nombreuses dans les rangs des jeunes etnotamment des jeunes de moins de 25 ans : 44% ont été victimes d’agressions verbales, 21% victimes d’agressionsphysiques. De même, les hommes sont toujours plus agressés que les femmes, que ce soit verbalement (34% devictimes contre 27% chez les femmes) ou physiquement (15% contre 12%). Les personnes aux revenus modestes font beaucoup plus l’objet d’agressions homophobes que les autres : laproportion de victimes d’agressions verbales est deux fois plus élevée chez les personnes vivant avec moins de 1500€/mois (38%) que chez celles vivant avec plus de 3000 € (20%). De même, la proportion de victimes d’agressionsphysiques y est trois fois plus forte (22%) que chez les personnes aux revenus les plus élevés (7%). On note également plus de victimes en milieu urbain qu’en milieu rural, sachant que c’est en région parisienneque l’on compte le plus de victimes d’agressions physiques homophobes : 22% contre 12% en province. Enfin, les sympathisants de gauche sont plus agressés que les sympathisants de droite - qui affichent généralementmoins leur orientation sexuelle – et ceci que ce soit verbalement (45% contre 27%) ou physiquement (25% contre 10%). 17

×