***************** Communautés Virtuelles  Communautés d’apprentissages  Communautés de pratiques ***************** Dimensi...
<ul><li>Les communautés : une définition en constante évolution </li></ul><ul><li>Plus de 100 définitions possibles </li><...
E-Communauté : éléments d’identification   Les  E-communautés se distinguent du travail de groupe  - A. Gressier  Typologi...
<ul><li>Des définitions qui « s’entrecoupent »  : </li></ul><ul><ul><li>un tronc commun  : une expertise professionnelle i...
Sciences de l’information Sciences humaines Sciences des Technologies Informatiques IM Information Management CMS  Compute...
Communautés électroniques « e-communities » de pratiques « communities of practice » de recherches « communities of  inqui...
E-Communauté : éléments d’identification -  A. Gressier Recherche du bénéfice de l’action Typologie par centre de profit L...
Fig. Les communautés d’apprentissage «  Learning communities  » Selon GABELNICK F.& Mac GREGOR J., MATTHEWS R., SMITH B., ...
l’Etudiant Communauté Universitaire : éléments d’identification  A. Gressier Recherche du bénéfice de l’action Typologie p...
Fig. Emergence des «communautés en ligne »  Jenny Preece 1980’ 1985 Virtual communities Learning communities 1991 Communit...
Communauté d’apprentissage  : « un groupe d’élèves et au moins un éducateur qui durant un certain temps est animé par une ...
Fig. 5   – Les communautés d’apprentissage : «  learning communities  » Une typologie indicative et évolutionniste Alain G...
Fig. Les CoPs : adaptation au contexte   Alain Gressier -  Université des Sciences & Technologies de Lille 1 Innovation ra...
Visite & exploration de sites  (vitrine technologique)   TAPPED IN (Learning community, une communauté d’apprentissage : l...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

CommunautéS Virtuelles Apprentissages Pratiques

1 450 vues

Publié le

CommunautéS Virtuelles Apprentissages Pratiques

Joao Jose Saraiva Da Fonseca

http://joaojosefonseca1.blogspot.com/

Publié dans : Formation, Technologie
0 commentaire
3 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 450
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
9
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
3
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

CommunautéS Virtuelles Apprentissages Pratiques

  1. 1. ***************** Communautés Virtuelles Communautés d’apprentissages Communautés de pratiques ***************** Dimensions distinctives Essai de typologie Alain Gressier Doctorant en Sciences de l’Education Université des Sciences & Technologies de Lille 1 Groupe de travail ERTé 26.01.04
  2. 2. <ul><li>Les communautés : une définition en constante évolution </li></ul><ul><li>Plus de 100 définitions possibles </li></ul><ul><ul><li>Hillery G A (1955) &quot; Definitions of community; Areas of Agreement &quot;, Rural Sociology </li></ul></ul><ul><li>«   Depuis plus de 50 ans les sociologues ont défini et redéfini le concept de communauté » </li></ul><ul><ul><li>Welman B. Studying personnal communities, Social structure and network analysis, Ed Beverly Hills, 1982 </li></ul></ul><ul><li>« les communautés existent depuis l’antiquité » </li></ul><ul><ul><li>WENGER Etienne, Communities of Practice : Learning, Meaning, and Identity , Cambridge University Press, USA, 1999 </li></ul></ul><ul><li>«the term means different things to différent people - «  le terme signifie des choses différentes selon la perception des personnes ». </li></ul><ul><ul><li>PREECE Jenny, MALONEY-KRICHMAR Diane, Online communities : focusing on sociability and usability , Chapitre 30, The human-computer interaction handbook, London, 2003 </li></ul></ul><ul><li>Par sa seule définition le concept pourrait se rapprocher, par analogie à la pédagogie française, au concept de travail d’équipe ou de groupe . Le travail communautaire a cependant une portée plus large puisqu’il s’appuie sur une organisation qui favorise un processus d’enrichissement continu des apprentissages .  A. Gressier </li></ul><ul><li>Un système évolutionniste , soumis aux variations, mutations, contraintes et pressions du milieu dans lequel se situe son développement . A Gressier </li></ul>
  3. 3. E-Communauté : éléments d’identification Les E-communautés se distinguent du travail de groupe - A. Gressier Typologie par différenciation       Groupe ou Equipe     Travail en réseau network   E-Communauté   Objectif Création ou diffusion d’un produit ou service spécifique Création et maintien de relations, grâce aux technologies Web, orienté vers un but commun Découvrir au quotidien, au travers d’interactions sociales, de nouvelles connaissances Frontières de la communication Bien définies Conformes à un cahier des charges pré-établi Frontières floues, volonté de toujours repousser les barrières de la connaissance   Hiérarchie Styles divers, du style hiérarchique conventionnel au mode coopératif Varié, il est adapté au contexte culturel des prescripteurs Leadership partagé et « autodétermination des membres » Comment s’inscrire ? Les membres sont généralement désignés par la hiérarchie Inscription payante ou par filtrage Les membres s’inscrivent en libre accès   Politique de gestion des ressources humaines La recherche de rendement prédomine Recherche de mise en adéquation entre technologies et objectifs stratégiques ciblés Laissez-faire, libre expression, recherche d’objectifs communs et partagés Structure organisationnelle Le groupe travaille principalement en présentiel Les membres travaillent prioritairement en environnement technologique Le travail en environnement informatique est privilégié, le mode présentiel est suscité   Durée Jusqu’au terme de la prescription hiérarchique ou du terme du projet Directement liée a l’innovation technologique Eternel recommencement, chaque nouvelle technique renforce la cohésion d’ensemble Développement Stratégique L’innovation tient une place minime L’impact de l’innovation technologique conditionne la pérennité de l’organisation L’innovation quotidienne conditionne la réussite du développement, elle consolide la notion de projet
  4. 4. <ul><li>Des définitions qui « s’entrecoupent » : </li></ul><ul><ul><li>un tronc commun : une expertise professionnelle issue de la gestion organisationnelle, de la gestion des connaissances KM (Knowledge Management ), de l’enrichissement du capital intellectuel </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>des connotations éducatives : co-proximité & co-gestion de processus résolutoires de problèmes complexes (Peter & Trudy Jonhson Lentz) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>un centrage sur les relations collaboratives d’apprentissage et/ou de travail : Johnson-Lentz </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>une « allégorie » de l’association, du partenariat, du co-appentissage : John Seely Brown </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>une communauté qui apprend de sa pratique quotidienne : Georges Pör </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>des sphères communes : </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>co-gestion de l’information </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>co-construction des connaissances </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>co-expertise </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>un intérêt multi-agents : inter enrichissement interpersonnel & inter organisationnel </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>des méthodologies d’apprentissages associées : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>apprentissages par les pairs </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>apprentissages réciproques </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>apprentissages de type socio-constructiviste (Ann Brown) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>développement d’un capital intellectuel, ou connaissance (Carl Bereiter) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>accompagnement, facilitation, médiation </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>coaching, empowerment,mentorat (Marlene Scardamaglia) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>PPLP : participation périphérique légitime (Etienne Wenger) </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>des outils technologiques diversifiés, aptes à relever le défi d’une communication en évolution continue </li></ul></ul>
  5. 5. Sciences de l’information Sciences humaines Sciences des Technologies Informatiques IM Information Management CMS Computer Management System Interface CoPs HCI CSCW SI PD HCI : Human Computer Interaction CSCW : Computer Supported Cooperative Work SI : Social Informatics PD : Participatory Design Fig. Design d’une infrastructure adaptée à une hétérogeneïté d’interactions entre systèmes d’informations, collaborateurs et organisations Karen S. BAKER - University of California, institut of oceanography Adaptation : Alain Gressier –Université des Sciences & Technologies de Lille 1 Les communautés de pratiques : à l’interface des sciences & technologies Typologie par champs d’associations scientifiques
  6. 6. Communautés électroniques « e-communities » de pratiques « communities of practice » de recherches « communities of inquiry» professionnelle « occupational communities » virtuelle « virtual communities » d’intérêts « communities of interest » d’apprentissages « learning communities» de travail situé « work place communities» l’école communautaire « school as community » de commerce « e-commerce communities» d’affaires « e-business communities» gouvernementale « governmental communities» Fig. Les communautés d’apprentissages Alain Gressier - Université des Sciences & Technologies de Lille 1 Typologie par domaines de pratiques formation professionnelle continue « professional communities» écologique « ecology communities» résidentielle « Living-Learning communities» de santé « healthcare communities» ----------------- ----------------- Connaissances explicit »es Connaissances tacites
  7. 7. E-Communauté : éléments d’identification - A. Gressier Recherche du bénéfice de l’action Typologie par centre de profit Le bénéfice est clairement prévisible Le bénéfice n’est pas clairement ni directement prévisible            Création d’une mémoire « d’entreprise »       Amélioration des procédures d’affaires       Meilleure implantation de la marque       Meilleure réactivité stratégique  : en termes commerciaux et structurels       Réduction des coûts de procédures : en termes de transactions       Création d’un registre de bonnes pratiques       Réduction des informations redondantes       Réduction du temps de mise en œuvre des projets       Augmentation des compétences des salariés dans la gestion du travail collaboratif       Mise en place d’une culture commune       Augmentation du domaine de compétences de l’entreprise       Augmentation de l’autonomie du personnel dans son registre de travail           Amélioration de l’adaptabilité du personnel aux nouvelles méthodes de travail      Satisfaction du personnel       Présence, réactivité, de l’entreprise sur la place du marché international       Adaptation au domaine de la gestion de la connaissance      Adaptabilité structurelle de l’entreprise apte à s’adapter aux évolutions du marché du Web       Augmentation de la motivation et de la compétitivité       Valorisation du capital intellectuel de l’entreprise       Diminution de la rétention d’information : en termes de « représentations »      Relations plus « démocratique » de la relation fournisseur-client
  8. 8. Fig. Les communautés d’apprentissage «  Learning communities  » Selon GABELNICK F.& Mac GREGOR J., MATTHEWS R., SMITH B., Learning Communities : Creating Connections among Students, Faculty and Disciplines . New Directions for Teaching and Learning, n°41. San Francisco : Jossey-Bass Adaptation : Alain Gressier, Université des Sciences et Technologies de Lille Cours groupés Cours reliés Groupes d’intérêts Etudes coordonnées Etudes fédérées Les communautés d’apprentissage : l’enseignement supérieur Faculty Learning Communities <ul><li>« Linked Courses » - « Learning Clusters » - « Freshman Interest Groups » (FIGs) - « Federated Learning Communities » - « Coordinated  Studies Program » - « Residential, Living & Learning Communities » </li></ul>Résidentielle
  9. 9. l’Etudiant Communauté Universitaire : éléments d’identification A. Gressier Recherche du bénéfice de l’action Typologie par niveau d’action La Structure            Augmentation des interactions entre : - édudiants - étudiants & administrations Regroupements d’intérêts collectifs Développement de la pensée critique Meilleur «  engagement  » dans l’apprentissage scolaire & social Meilleure «  appropriation  » des enseignements Développement de la tolérance , de la conscience , de la motivation Engagement dans l’étude Augmentation de la performance cognitive (en groupe) Meilleure adaptation au contexte social Meilleure assimilation des cours --------------------------------------------------------------- (HELLER Rafael, 1998, LINDBLAD Jeri, 2000, ASTIN 1993, FALL 1998, In Focus 1999, EDWARDS & McKELFRESH, 2002)                  Instauration de nouveaux modes de relation entre personnes Changement de rôles : collaborateurs, co-apprentis Meilleure diffusion de l’information N Développement de nouvelles compétences dans l’utilisation des technologies La pédagogie spécifique est source d’inspiration et de renouvellement des procédures éducatives -------------------------------------------------------------- (GILBERT Paula & EBY Kim, 1999, LINBLAD 2000)   
  10. 10. Fig. Emergence des «communautés en ligne » Jenny Preece 1980’ 1985 Virtual communities Learning communities 1991 Community of practice Constellation of communities Distinction «communauté de pratique» et «communauté d’apprentissage» (TACT - Université de Laval, Canada) Communauté d’apprentissage : regroupement autour d’un savoir explicite servant une pratique en devenir d’un domaine donné (connaissances de la pratique de l’histoire, de l’enseignement, etc.). Communauté de pratique : ce genre de partenariat réfère au savoir tacite servant une pratique réflexive associée à une résolution de problème d’ordre professionnel (ex : mise en place d’une nouvelle pédagogie). Etienne WENGER : « une communauté de pratique est également une communauté d’apprentissage » 1927 Learning Community … .
  11. 11. Communauté d’apprentissage : « un groupe d’élèves et au moins un éducateur qui durant un certain temps est animé par une vision et une volonté commune de poursuivre la maîtrise de connaissances, d’habiletés ou d’aptitudes .  » Université Laval Canada - TACT Communauté de pratique : « Une communauté de pratique est un groupe de professionnels, de taille variable, qui partage des connaissances, travaille ensemble, crée des pratiques communes, enrichit ses savoir-faire sur un domaine d'intérêt commun (expertise, compétences, processus…) qui est l'objet de leur engagement mutuel » E. WENGER « Une communauté de pratique […] est un groupe qui interagit, apprend ensemble, construit des relations et à travers cela développe un sentiment d'appartenance et de mutuel engagement »
  12. 12. Fig. 5 – Les communautés d’apprentissage : «  learning communities  » Une typologie indicative et évolutionniste Alain Gressier - Université des Sciences & Technologies de Lille 1 Expert Savoir Institution, organisation Scolaire ou professionnelle une structure une organisation un contexte une pratique un processus d’enrichissement interindividuel <ul><li>équipe, centre, groupe </li></ul><ul><li>école coopérative </li></ul><ul><li>communauté scolaire </li></ul><ul><li>communauté sociale </li></ul><ul><li>atelier, établissement </li></ul><ul><li>gouvernement </li></ul><ul><li>centre de formation </li></ul><ul><li>…………… </li></ul><ul><li>une communauté </li></ul><ul><li>des apprentissages : </li></ul><ul><li>collectifs & individuels </li></ul><ul><li>approche coopérative </li></ul><ul><li>recherche maîtrise : </li></ul><ul><li>connaissances, habiletés, attitudes </li></ul>une approche pédagogique : - des valeurs - des principes <ul><li>conditions : </li></ul><ul><li>vision commune volonté commune temps </li></ul><ul><li>une éthique : </li></ul><ul><li>attention, dialogue, entraide </li></ul>une gamme de : - ressources - d’outils Valeurs & Conditions Design socio-constructiviste Point de soutien à l’apprentissage Ressources Technologiques Ressources Humaines <ul><li>ressources tech. multiressources </li></ul><ul><li>gestion collaborative </li></ul><ul><li>« leadership partagé » </li></ul><ul><li>organisation apprenante </li></ul>Novice
  13. 13. Fig. Les CoPs : adaptation au contexte Alain Gressier - Université des Sciences & Technologies de Lille 1 Innovation radicale Révolution « douce » Communication Outils Approches pédagogiques Contexte Système évolutionniste CoPs
  14. 14. Visite & exploration de sites (vitrine technologique)   TAPPED IN (Learning community, une communauté d’apprentissage : le campus des professeurs) http://www.ardecol.ac-grenoble.fr/english/ti/index.htm FNL - (communauté d’apprentissge : suisse) http://www.fnl.ch/sCommunityF.htm LEARNING TIMES Network (online communities and conferences) http://www.learningtimes.net/ CLASSROOM Community http://www.classroom.com/community/community.jhtml;jsessionid=CNOEG4NHTOYBXQFIAJICM4Q?_requestid=7102 ECADEMY (E-community business : voir visite guidée en 5 mn) http://www.ecademy.com/index.php CITE (Community of Inquiry) http://www.educ.ubc.ca/courses/cite/ MY FRONT PAGE (virtual community) http://www.electricminds.org/venice/top.js.vs University of Vermont (Living/Learning community) http://www.uvm.edu/llcenter/ Glendale Community College http://www.gc.maricopa.edu.linkup/index.htm   Learning Times (CCP : Constellation de Communautés de Pratiques) http://www;learningtimes.com etc… (les e-communities investissent tous les domaines : éducation, commerce, affaires, recherche, académie, pratiques professionnelles…)  

×