Présence 
non motivée 
En ce matin de janvier, vous vous réveillez avec la tête sur le point d’éclater et 
les bronches en...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Les dangers du présentéisme

876 vues

Publié le

Le présentéisme en milieu de travail : de quoi s'agit-il, quels en sont les impacts et comment en limiter les conséquences.

Publié dans : Carrière
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
876
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
403
Actions
Partages
0
Téléchargements
8
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Les dangers du présentéisme

  1. 1. Présence non motivée En ce matin de janvier, vous vous réveillez avec la tête sur le point d’éclater et les bronches en feu. C’est clair, vous ne serez pas productif aujourd’hui. Mieux vaut rester au lit... À moins que, contre toute logique, vous ne décidiez de faire du présentéisme, comme beaucoup d’affligés de votre espèce. Recherche : Christine Lanthier Infographie : Maria-Fernanda Quintero Casas Le présentéisme, c’est… + + Souffrir d’un problème de santé qui nécessite du repos Aller travailler quand même Être moins productif ou risquer de faire plus d’erreurs à cause dudit problème Ce n’est pas… Être démotivé Être paresseux Traîner sur Facebook durant les heures ouvrables Ça touche beaucoup de monde 38,8 % le font de 1 à 10 jours des Québécois le font 53,4 % au moins un 14,6 % le font plus de 10 jours Deux types jour par année Présentéisme involontaire Congés de maladie épuisés ou inexistants Crainte des conséquences négatives Impossibilité d’être remplacé Trop grande charge de travail Présentéisme volontaire Professionnalisme Engagement Intérêt pour le travail Est-ce grave? Ça dépend du contexte. Travailler malgré un rhume pour avancer un dossier urgent à l’occasion Travailler malgré pour respecter un engagement ponctuel NORMAL NORMAL Ne jamais prendre de congés de maladie pour les réserve pour soigner TOXIQUE TOXIQUE Travailler malgré une grippe pour assister TOXIQUE TOXIQUE Impacts une migraine Travailler en état d’épuisement professionnel parce qu’on n’a pas d’assurance-salaire Travailler malgré une dépression parce qu’on craint pour ses possibilités d’avancement soi parce qu’on à des réunions Plus grand risque d’accidents de travail Baisse d’attention (pour les autres) Difficultés motrices Lenteur d’exécution Baisse de concentration Pauses plus longues Plus grand risque d’erreurs La dépression réduit la productivité d’environ 15 %, selon différentes estimations. Or, au Québec, 40 % des travailleurs souffrant de dépression ont fait 10 jours ou plus de présentéisme en 2007-2008. ses enfants Risque de contamination (dans le cas des maladies contagieuses) Note à soi-même : Plus on persiste à travailler malade, plus la convalescence est longue. Que peuvent faire les employeurs? • Offrir des congés de maladie payés – 40 % des salariés québécois n’en ont pas. (La loi autorise jusqu’à 26 semaines d’absence pour maladie, mais sans salaire.) • Offrir une assurance-salaire en cas de maladie de longue durée – 33 % des salariés québécois n’en ont pas. • Offrir des congés payés pour raisons familiales – 45 % des salariés québécois n’en ont pas. (La loi autorise jusqu’à 10 jours d’absence par année pour prendre soin d’un proche et jusqu’à 12 semaines en cas d’accident ou de maladie grave, mais sans salaire.) • Viser une charge de travail raisonnable. • Promouvoir la santé en milieu de travail : alimentation, activité physique, conciliation travail-famille, gestion du stress, etc. Glorification à bannir : «Mon dernier congé remonte à 1993». Sources : Commission des normes du travail. Éric Gosselin, professeur de psychologie du travail à l’Université du Québec en Outaouais. Éric Gosselin et Martin Lauzier. «Le présentéisme, lorsque la présence n’est pas garante de performance». Revue française de gestion, 2011. IRSST, INSPQ et ISQ. Enquête québécoise sur des conditions de travail, d’emploi et de santé et de sécurité du travail, 2011. Recherche et rédaction : Christine Lanthier Infographie : Maria Fernanda Quintero Casas Jobboom inc. www.jobboom.com/carriere

×