GOLDER & PARTNERS5 rue Saint-Sauveur - 75002 PARISTél. : 01 40 26 99 33+ - Fax : 01 40 26 88 21E mail : j.golder@golder-pa...
2L’innovation : quoi, pour quoi ?Golder & Partners pour SwissMarketing -Présentation innovation et créativité - 18avril 2013
3Quelques définitions….• Selon l’OCDE, l’innovation se définit comme :« l’ensemble des démarches scientifiques, technologi...
4Eloge de l’innovation dans l’entreprise..« Parce que sa mission est de créer un client, l’entreprise a deux fonctions de ...
5L’innovation est partout…..Golder & Partners pour SwissMarketing -Présentation innovation et créativité - 18avril 2013
6Quelques exemples d’innovationsGolder & Partners pour SwissMarketing -Présentation innovation et créativité - 18avril 2013
7Quelques exemples d’innovationsGolder & Partners pour SwissMarketing -Présentation innovation et créativité - 18avril 201...
8Quelques exemples d’innovationsGolder & Partners pour SwissMarketing -Présentation innovation et créativité - 18avril 2013
9Quelques exemples d’innovationsGolder & Partners pour SwissMarketing -Présentation innovation et créativité - 18avril 2013
10Quelques exemples d’innovationsGolder & Partners pour SwissMarketing -Présentation innovation et créativité - 18avril 20...
11Quelques exemples d’innovationsAbou-Dhabi : tout estpossibleGolder & Partners pour SwissMarketing -Présentation innovati...
12Quelques exemples d’innovationsPalette de parfum pour créer sonpropre parfumFond de teint qui nettoie la peauGolder & Pa...
13Quelques exemples d’innovationsSWATCH• Une innovation deconception par laréduction du nombre depièces ;• Une innovation ...
14Quelques exemples d’innovationsGolder & Partners pour SwissMarketing -Présentation innovation et créativité - 18avril 2013
15Quelques exemples d’innovationsGolder & Partners pour SwissMarketing -Présentation innovation et créativité - 18avril 2013
16Golder & Partners pour SwissMarketing -Présentation innovation et créativité - 18avril 2013
17Quelques exemples d’innovationsMMA : Assurance santé DOUBLE EFFETLe contrat d’assurance « double effet » de MMAest lancé...
18Quelques exemples d’innovationsRegard sur le Communautarisme• Zopa• Prosper• Virgin Money• Paypal• Tontine, pacte tontin...
19Quelques exemples d’innovationsAssurance Per to PerGolder & Partners pour SwissMarketing -Présentation innovation et cré...
20Quelques exemples d’innovations« Le fonds de pension complémentairenéerlandais, Paerel Leven, va accorder àses clients f...
21Quelques exemples d’innovationsLa crise donne des idées aux banquiers et assureurs…Mybanker.dk: propose aux particuliers...
22Innovation incrémentale, amélioration continue …ou innovation de rupture ?!Golder & Partners pour SwissMarketing -Présen...
23Golder & Partners pour SwissMarketing -Présentation innovation et créativité - 18avril 2013
Un constat s’impose …L’inventeur est « celui qui voit quelque chose là où lesautres ne voient rien »D’après Paul Valéry« L...
25Les mécanismes de l’inventionRestructurationperceptiveIncubationBissociationGolder & Partners pour SwissMarketing -Prése...
26Les mécanismes de l’inventionLe mécanisme de la vision est réalisé par le cerveau plutôt que parl’œil. La fonction de l’...
27Les mécanismes de l’invention« L’opéré d’alors ou d’aujourd’hui découvre le monde des sensationslumineuses, et ne s’y re...
28Les techniques de recherche d’idées aujourd’huiTechniques debissociationGolder & Partners pour SwissMarketing -Présentat...
29• Elles consistent à croiser le « problème » avec des universéloignés, avec une systématisation plus ou moins forte des«...
30Techniques debissociation• Aléatoires : mots,images• Objet-guide• Analogies• Images de ladifférence• Matrices dedécouver...
31Exemple 3 – Les matrices de découverteCroisement de 2 dimensions liées à l’univers duproblèmeFonctions X FonctionProduit...
32• Elles font appel à l’imagination spontanée plus ou moinsdébridée2. Techniques intuitivesLes techniques de recherche d’...
33Techniques debissociationTechniquesintuitives• Aléatoires : mots,images• Objet-guide• Analogies• Images de ladifférence•...
34Les règles du brainstorming selon son créateur(OSBORN)Suspension du jugement et de la pensée critiquePensée en « roue li...
351. Une technique attirante• Le recours à des réunions :dimension sympathique, dynamique• Des consignes apparemment simpl...
36L ’originalité n’est pas au rendezL’adaptation ou la reproduction d’idées vues ailleursLe retour d’idées anciennesUne pr...
373. Les raisons de l’échec?• L’impression de facilité fait oublierla nécessité de développerpréalablement certaines attit...
384. Combattre l’impression de facilité :le fonctionnement « créatif »n’est pas aisé, donné spontanément• Former le groupe...
394. Combattre l’impression de facilité :le fonctionnement « créatif » n’est pas aisé, donné spontanément• Conférer à l’an...
40Techniques debissociationTechniquesintuitives• Aléatoires : mots,images• Objet-guide• Analogies• Images de ladifférence•...
41• Elles jouent sur une remise en cause de l’ « ordre deschoses » afin d’aboutir à des recombinaisons,réorganisations ori...
42Techniques debissociationTechniquesintuitivesTechniques dedéstructuration• Aléatoires : mots,images• Objet-guide• Analog...
43Exemple : la check-list d’Alex F. Osborn• Quels autres usages?De nouveaux usages pour s’en servir tel quel ?D’autres usa...
44• Agrandir ?Que peut-on y ajouter ? Doit-on y consacrer plus de temps ? Doit-onaugmenter la fréquence ? Le rendre plus r...
45• Réarranger ?En interchanger les composants ? En établir d’autres modèles ? En disposerles éléments dans un ordre diffé...
46Techniques debissociationTechniquesintuitivesTechniques dedéstructuration• Aléatoires : mots,images• Objet-guide• Analog...
47Exemple Attribute listingTrouver des formules pour les jeunes (première voiture)Ex : la primeCe qu’il / elle est Ce qu’i...
48Techniques debissociationTechniquesintuitivesTechniques dedéstructuration• Aléatoires : mots,images• Objet-guide• Analog...
49Le processus de recherche créativeGolder & Partners pour SwissMarketing -Présentation innovation et créativité - 18avril...
50Définition des axes derecherche (pourquoi,analyse de problème, …)………Problème poséRecherche créativeAttitudesAssociations...
51Les démarches d’innovationGolder & Partners pour SwissMarketing -Présentation innovation et créativité - 18avril 2013
52La mise en œuvre de l’innovation dans l’entreprise1. L’ innovation participative (Renault) : tous les membres del’entrep...
53Innovation Participative : exemple de mise en œuvre• Chaque collaborateur est sollicité pour proposer ses idées enfoncti...
542. « Creative workshop » pour imaginer de nouveaux concepts de banquepour une cible spécifique• Positionnement• Aspect• ...
55Les modèles d’organisation face à l’innovationLes caractéristiques de l’entreprise innovanteVision à long termeAnticipat...
56En conclusion …Mettre l’innovation au cœur de l’entreprise et en faire un «désir »communDécloisonner , mélanger les cult...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Presentation to the Swiss Marketing club of Geneva the 18th of April 2013 at the Hotel Montbrillant. Presentation by Joël Golder ADETEM Paris

504 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
504
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
17
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Presentation to the Swiss Marketing club of Geneva the 18th of April 2013 at the Hotel Montbrillant. Presentation by Joël Golder ADETEM Paris

  1. 1. GOLDER & PARTNERS5 rue Saint-Sauveur - 75002 PARISTél. : 01 40 26 99 33+ - Fax : 01 40 26 88 21E mail : j.golder@golder-partners.com - Site : www.golder-partners.comSARL au capital de 160 000 € – RCS Paris B 378 087 522 – APE 7320Z18 avril 2013Voyage dans les terresde la créativitéet de l’innovation(extraits)
  2. 2. 2L’innovation : quoi, pour quoi ?Golder & Partners pour SwissMarketing -Présentation innovation et créativité - 18avril 2013
  3. 3. 3Quelques définitions….• Selon l’OCDE, l’innovation se définit comme :« l’ensemble des démarches scientifiques, technologiques, organisationnelles,financières et commerciales qui aboutissent, ou sont censées aboutir à la réalisationde produits ou procédés technologiquement nouveaux ou améliorés » (Manueld’Oslo)).• De façon plus détaillée :Le renouvellement et l’élargissement de la gamme de produits et services, et desmarchés associés.La mise en place de nouvelles méthodes de production, d’approvisionnement et dedistribution ;L’introduction de changements dans la gestion, l’organisation du travail ainsi que dansles conditions de travail et des qualifications des travailleurs.• Ou, plus simplement :« une nouvelle combinaison de ressources créant de la valeur sur le marché »Golder & Partners pour SwissMarketing -Présentation innovation et créativité - 18avril 2013
  4. 4. 4Eloge de l’innovation dans l’entreprise..« Parce que sa mission est de créer un client, l’entreprise a deux fonctions de base estuniquement ces deux-là, le marketing et l’innovation. Le marketing et innovationproduisent des résultats, le reste n’est que coûts »Peter Drucker• Pour les dirigeants l’innovation est le 1er levier de développement(importance 4,3/5)• De fait les entreprises qui placent l’innovation comme levier stratégiquecroissent 3 fois plus vite que les autres mais……Golder & Partners pour SwissMarketing -Présentation innovation et créativité - 18avril 2013
  5. 5. 5L’innovation est partout…..Golder & Partners pour SwissMarketing -Présentation innovation et créativité - 18avril 2013
  6. 6. 6Quelques exemples d’innovationsGolder & Partners pour SwissMarketing -Présentation innovation et créativité - 18avril 2013
  7. 7. 7Quelques exemples d’innovationsGolder & Partners pour SwissMarketing -Présentation innovation et créativité - 18avril 2013La voiture qui roule sans chauffeur…autorisée dans le Nevada
  8. 8. 8Quelques exemples d’innovationsGolder & Partners pour SwissMarketing -Présentation innovation et créativité - 18avril 2013
  9. 9. 9Quelques exemples d’innovationsGolder & Partners pour SwissMarketing -Présentation innovation et créativité - 18avril 2013
  10. 10. 10Quelques exemples d’innovationsGolder & Partners pour SwissMarketing -Présentation innovation et créativité - 18avril 2013Réalité augmentée: quand le virtuel se fond avec le réel
  11. 11. 11Quelques exemples d’innovationsAbou-Dhabi : tout estpossibleGolder & Partners pour SwissMarketing -Présentation innovation et créativité - 18avril 2013
  12. 12. 12Quelques exemples d’innovationsPalette de parfum pour créer sonpropre parfumFond de teint qui nettoie la peauGolder & Partners pour SwissMarketing -Présentation innovation et créativité - 18avril 2013
  13. 13. 13Quelques exemples d’innovationsSWATCH• Une innovation deconception par laréduction du nombre depièces ;• Une innovation dans laproduction : le boîtier esten une seule pièce ;• Une innovation dans ledesign : c’est un nouveauconcept de présentationdes montres ;• Une innovation dans ladistribution puisqu’ellepasse du bijoutier, à unemontre presque de bazarque l’on peut acheter tousles jours.Golder & Partners pour SwissMarketing -Présentation innovation et créativité - 18avril 2013
  14. 14. 14Quelques exemples d’innovationsGolder & Partners pour SwissMarketing -Présentation innovation et créativité - 18avril 2013
  15. 15. 15Quelques exemples d’innovationsGolder & Partners pour SwissMarketing -Présentation innovation et créativité - 18avril 2013
  16. 16. 16Golder & Partners pour SwissMarketing -Présentation innovation et créativité - 18avril 2013
  17. 17. 17Quelques exemples d’innovationsMMA : Assurance santé DOUBLE EFFETLe contrat d’assurance « double effet » de MMAest lancé en début dannée 2007.Pour un prix majoré de 15%, MMA vousrembourse jusquà 50% de votre cotisation sivous ne dépassez pas un certain plafond dedépenses.Un ciblage « jeunes assurés », fréquentant peule médecinGolder & Partners pour SwissMarketing -Présentation innovation et créativité - 18avril 2013
  18. 18. 18Quelques exemples d’innovationsRegard sur le Communautarisme• Zopa• Prosper• Virgin Money• Paypal• Tontine, pacte tontinierGolder & Partners pour SwissMarketing -Présentation innovation et créativité - 18avril 2013
  19. 19. 19Quelques exemples d’innovationsAssurance Per to PerGolder & Partners pour SwissMarketing -Présentation innovation et créativité - 18avril 2013
  20. 20. 20Quelques exemples d’innovations« Le fonds de pension complémentairenéerlandais, Paerel Leven, va accorder àses clients fumeurs des intérêts plusélevés quaux non fumeurs, partant duprincipe que leur espérance de vie est pluscourte.Pour avoir droit à ce taux dintérêtpréférentiel, qui peut aller jusquà 16%, leclient doit consentir un investissementinitial de 20.000 euros minimum, maissurtout, il doit prouver quil est un fumeurinvétéré. Il doit avoir fumé les cinqdernières années au moins dix cigarettesquotidiennes, six cigares ou six pipes. Ildoit avoir échoué en moins dun mois dansune éventuelle tentative darrêter de fumer.Un test durine devra corroborer lesaffirmations du candidat souscripteur aufonds de pension. »Golder & Partners pour SwissMarketing -Présentation innovation et créativité - 18avril 2013
  21. 21. 21Quelques exemples d’innovationsLa crise donne des idées aux banquiers et assureurs…Mybanker.dk: propose aux particuliers de soumettre leur épargne aux offresdes banques, qui surenchérissent sur les taux pour empocher la mise.Golder & Partners pour SwissMarketing -Présentation innovation et créativité - 18avril 2013
  22. 22. 22Innovation incrémentale, amélioration continue …ou innovation de rupture ?!Golder & Partners pour SwissMarketing -Présentation innovation et créativité - 18avril 2013« On na pas inventé lélectricité en cherchant à améliorer labougie. » (Wolinski)
  23. 23. 23Golder & Partners pour SwissMarketing -Présentation innovation et créativité - 18avril 2013
  24. 24. Un constat s’impose …L’inventeur est « celui qui voit quelque chose là où lesautres ne voient rien »D’après Paul Valéry« La chance ne sourit qu’aux esprits bien préparés »Louis Pasteur24Golder & Partners pour SwissMarketing -Présentation innovation et créativité - 18avril 2013
  25. 25. 25Les mécanismes de l’inventionRestructurationperceptiveIncubationBissociationGolder & Partners pour SwissMarketing -Présentation innovation et créativité - 18avril 2013
  26. 26. 26Les mécanismes de l’inventionLe mécanisme de la vision est réalisé par le cerveau plutôt que parl’œil. La fonction de l’œil se borne à capter et envoyer la lumière àdes groupements de récepteurs nerveux qui eux-mêmestransmettent au cerveauGolder & Partners pour SwissMarketing -Présentation innovation et créativité - 18avril 2013
  27. 27. 27Les mécanismes de l’invention« L’opéré d’alors ou d’aujourd’hui découvre le monde des sensationslumineuses, et ne s’y retrouve pas.La réalité qui s’offre à lui est celle d’un amas d’impressions colorées, unchaos visuel, une peinture abstraite. Il doit apprendre à reconnaître chaqueobjet. Il ne sait pas diriger ses yeux pour explorer une scène, et doit faire ungrand effort pour suivre un contour du regard. Son image mentale est faitede fragments visuels assemblés de manière imparfaite.La taille d’un objet demeure mystérieuse, sa distance estincertaine. Le pouce devant l’œil lui paraît aussi grand qu’une maison. Parune fenêtre du deuxième étage, l’ancien aveugle a le sentiment de pouvoir selaisser glisser sans danger vers le trottoir tout proche. Un tableau le laisseperplexe. Avec effort, en raisonnant sur divers indices, il arrive à deviner lesujet représenté.Au bout de mois d’efforts assidus, il préfère se débrouiller par letoucher comme avant l’opération, plutôt que d’utiliser son sens visuelfraîchement acquis. L’aveugle, qui était admiré pour tout ce qu’il étaitcapable d’accomplir sans la vue, devient un voyant dont l’œil est stupide, etse laisse sombrer dans la dépression »[1].[1] NINIO J. L’empreinte des sens, Paris, Ed. Odile Jacob, 1989, p. 25Golder & Partners pour SwissMarketing -Présentation innovation et créativité - 18avril 2013
  28. 28. 28Les techniques de recherche d’idées aujourd’huiTechniques debissociationGolder & Partners pour SwissMarketing -Présentation innovation et créativité - 18avril 2013
  29. 29. 29• Elles consistent à croiser le « problème » avec des universéloignés, avec une systématisation plus ou moins forte des« rencontres ».1. Techniques de bissociationLes techniques de recherche d’idées aujourd’huiGolder & Partners pour SwissMarketing -Présentation innovation et créativité - 18avril 2013
  30. 30. 30Techniques debissociation• Aléatoires : mots,images• Objet-guide• Analogies• Images de ladifférence• Matrices dedécouverteLes techniques de recherche d’idées aujourd’hui1. Techniques de bissociationGolder & Partners pour SwissMarketing -Présentation innovation et créativité - 18avril 2013
  31. 31. 31Exemple 3 – Les matrices de découverteCroisement de 2 dimensions liées à l’univers duproblèmeFonctions X FonctionProduits X Présentation…. ….Fond de teint qui nettoie la peauRasoir mécanique avec distributeur de mousse incorporéLotion après-rasage anti-ride…e-micro-ondes (connecté à Internet)Les techniques de recherche d’idées aujourd’hui1. Techniques de bissociationGolder & Partners pour SwissMarketing -Présentation innovation et créativité - 18avril 2013
  32. 32. 32• Elles font appel à l’imagination spontanée plus ou moinsdébridée2. Techniques intuitivesLes techniques de recherche d’idées aujourd’huiGolder & Partners pour SwissMarketing -Présentation innovation et créativité - 18avril 2013
  33. 33. 33Techniques debissociationTechniquesintuitives• Aléatoires : mots,images• Objet-guide• Analogies• Images de ladifférence• Matrices dedécouverte• BrainstormingLes techniques de recherche d’idées aujourd’hui2. Techniques intuitivesGolder & Partners pour SwissMarketing -Présentation innovation et créativité - 18avril 2013
  34. 34. 34Les règles du brainstorming selon son créateur(OSBORN)Suspension du jugement et de la pensée critiquePensée en « roue libre »Production : la quantité entraîne la qualitéRecherche de combinaisons et associationsLes techniques de recherche d’idées aujourd’hui2. Techniques intuitivesGolder & Partners pour SwissMarketing -Présentation innovation et créativité - 18avril 2013
  35. 35. 351. Une technique attirante• Le recours à des réunions :dimension sympathique, dynamique• Des consignes apparemment simples :libres associations, pas de critiques,toutes les idées sont bonnes• Une présentation du problème à « géométrie variable » soit trèsouverte, soit très fermée :« Améliorer notre dispositif de détection … »« faire venir nos clients à l’agence »• Une application tous domaines (publicité, nouveauxproduits/services, organisation…)⊕⊕⊕⊕Golder & Partners pour SwissMarketing -Présentation innovation et créativité - 18avril 2013
  36. 36. 36L ’originalité n’est pas au rendezL’adaptation ou la reproduction d’idées vues ailleursLe retour d’idées anciennesUne production à base d’éléments de « mémoire » plus qued’idées originales2. Mais souvent décevanteGolder & Partners pour SwissMarketing -Présentation innovation et créativité - 18avril 2013
  37. 37. 373. Les raisons de l’échec?• L’impression de facilité fait oublierla nécessité de développerpréalablement certaines attitudes :écoute, pensée par images• Le production est souvent vue de manière rationnelle sansprendre en compte suffisamment les aspects affectifs :différences inter-individuelles dans la capacité d’écouterspontanément son imaginaire, peur d’être ridicule…• L’évaluation n’est pas toujours bien séparée de la production• Une structure insuffisante qui conduit au syndrome de la « pageblanche » : absence d’aspérités pour chercher des idées⊝⊝⊝⊝Golder & Partners pour SwissMarketing -Présentation innovation et créativité - 18avril 2013
  38. 38. 384. Combattre l’impression de facilité :le fonctionnement « créatif »n’est pas aisé, donné spontanément• Former le groupe : créer unsentiment d’implication, decollaboration, d’écoute• Atteindre un niveau d’« activation » qui favorisel’expression de l’imaginaire,au-delà de la mémoire• Utiliser des axes de rechercheprécis, voire pointus, résultantd’une analyse préalable (oupar ex. la check-list d’Osborn)Golder & Partners pour SwissMarketing -Présentation innovation et créativité - 18avril 2013
  39. 39. 394. Combattre l’impression de facilité :le fonctionnement « créatif » n’est pas aisé, donné spontanément• Conférer à l’animateur un rôle très ferme :Développer en début de réunion les attitudes nécessaires(entraînement)Maintenir le fonctionnement contre « vents et marées » : aucun doute,aucune hésitationValoriser les apports et produire des idées : renforcement de lamotivationRelancer régulièrement sur les axes de rechercheSi le brainstorming peut s’utiliser seul… c’est aussi lefonctionnement de base qui permet la mise en œuvrede techniques divergentesGolder & Partners pour SwissMarketing -Présentation innovation et créativité - 18avril 2013
  40. 40. 40Techniques debissociationTechniquesintuitives• Aléatoires : mots,images• Objet-guide• Analogies• Images de ladifférence• Matrices dedécouverte• Brainstorming• Brainwriting• Identification• Rêve éveilléTechniques dedéstructurationGolder & Partners pour SwissMarketing -Présentation innovation et créativité - 18avril 2013Les techniques de recherche d’idées aujourd’hui2. Techniques intuitives
  41. 41. 41• Elles jouent sur une remise en cause de l’ « ordre deschoses » afin d’aboutir à des recombinaisons,réorganisations originales.3. Techniques de déstructurationLes techniques de recherche d’idées aujourd’huiGolder & Partners pour SwissMarketing -Présentation innovation et créativité - 18avril 2013
  42. 42. 42Techniques debissociationTechniquesintuitivesTechniques dedéstructuration• Aléatoires : mots,images• Objet-guide• Analogies• Images de ladifférence• Matrices dedécouverte• Brainstorming• Brainwriting• Identification• Rêve éveillé• Check-listLes techniques de recherche d’idées aujourd’hui3. Techniques de déstructurationGolder & Partners pour SwissMarketing -Présentation innovation et créativité - 18avril 2013
  43. 43. 43Exemple : la check-list d’Alex F. Osborn• Quels autres usages?De nouveaux usages pour s’en servir tel quel ?D’autres usages par modifications?• Adapter ?Qu’est-ce qui ressemble à ceci ? Quelles autres idées cela suggère-t-il ? Lepassé nous offre-t-il des analogies ? Que pourrais-je copier ? Que pourrais-jeutiliser comme source d’émulation ?• Modifier ?Lui donner une nouvelle forme ? En changer la destination, la couleur, lemouvement, le son, l’odeur, la forme, l’aspect ? Faire d’autreschangements ?Golder & Partners pour SwissMarketing -Présentation innovation et créativité - 18avril 2013Les techniques de recherche d’idées aujourd’hui3. Techniques de déstructuration
  44. 44. 44• Agrandir ?Que peut-on y ajouter ? Doit-on y consacrer plus de temps ? Doit-onaugmenter la fréquence ? Le rendre plus résistant ? Plus haut ? Plus long ?Plus épais ? Y ajouter une valeur supplémentaire ? Augmenter le nombred’ingrédients ? Le dédoubler, le multiplier ? L’exagérer ?• Diminuer ?Que peut-on en soustraire ? Doit-on le rendre plus petit ? Plus compact ?Miniature ? Plus bas ? Plus court ? Plus léger ? Que peut-on en supprimer ?Comment le rendre plus aérodynamique ? Comment le diviser en pièces ?Comment le déclasser ?• Substituer ?Qui mettre à la place ? Que mettre à la place ? Quels autres ingrédients deremplacement ? Quels autres matériaux, autres procédés, autres sourcesd’énergie, autres endroits ? Autre façon de le résoudre ? Autre ton de voix ?Golder & Partners pour SwissMarketing -Présentation innovation et créativité - 18avril 2013Les techniques de recherche d’idées aujourd’hui3. Techniques de déstructuration
  45. 45. 45• Réarranger ?En interchanger les composants ? En établir d’autres modèles ? En disposerles éléments dans un ordre différent ? En changer la séquence ? Intervertir lacause et l’effet ? En changer l’allure ? En changer l’effet ?• Renverser ?Transposer le positif et le négatif ? En considérer l’opposé ? Le retourner ?Le mettre la tête en bas ? Renverser les rôles ? Changer les positions despersonnages ? Et si nous en changions l’ordre de déroulement ? Et si nousen présentions une autre face ?• Combiner ?Pourquoi ne pas essayer un mélange, un alliage, un assortiment, unensemble ? Ou combiner des unités ? ... des buts ? ... des attraits ? ... desidées ?Golder & Partners pour SwissMarketing -Présentation innovation et créativité - 18avril 2013Les techniques de recherche d’idées aujourd’hui3. Techniques de déstructuration
  46. 46. 46Techniques debissociationTechniquesintuitivesTechniques dedéstructuration• Aléatoires : mots,images• Objet-guide• Analogies• Images de ladifférence• Matrices dedécouverte• Brainstorming• Brainwriting• Identification• Rêve éveillé• Check-list• Attribute listingGolder & Partners pour SwissMarketing -Présentation innovation et créativité - 18avril 2013Les techniques de recherche d’idées aujourd’hui3. Techniques de déstructuration
  47. 47. 47Exemple Attribute listingTrouver des formules pour les jeunes (première voiture)Ex : la primeCe qu’il / elle est Ce qu’il / elle n’est pasMoment • A la souscription • A partir d’un certain âge• A partir du premier accident responsablePayeur • Souscripteur• Une seule personne• L’employeur, l’université, des associations• Un groupe de jeunes• Une famille dans une logique « flotte »Calculdumontant• Fonction de l’âge dusouscripteur• Fonction de l’usage :travail / loisirs• Fonction de l’âge des parents, de leurancienneté dans la compagnie• Fonction des moments d’utilisation à risqueou non (ex : samedi soir)• Fonction du lieu d’utilisation : ville (autoroute /route)Golder & Partners pour SwissMarketing -Présentation innovation et créativité - 18avril 2013Les techniques de recherche d’idées aujourd’hui3. Techniques de déstructuration
  48. 48. 48Techniques debissociationTechniquesintuitivesTechniques dedéstructuration• Aléatoires : mots,images• Objet-guide• Analogies• Images de ladifférence• Matrices dedécouverte• Brainstorming• Brainwriting• Identification• Rêve éveillé• Check-list• Morphologique• Attribute listing• Chemin critiquecréatif• Cartes mentalesGolder & Partners pour SwissMarketing -Présentation innovation et créativité - 18avril 2013Les techniques de recherche d’idées aujourd’hui3. Techniques de déstructuration
  49. 49. 49Le processus de recherche créativeGolder & Partners pour SwissMarketing -Présentation innovation et créativité - 18avril 2013
  50. 50. 50Définition des axes derecherche (pourquoi,analyse de problème, …)………Problème poséRecherche créativeAttitudesAssociations libresJugement différéÉcoute de soi, des autresFluidité , flexibilitéPensée par imageOptimismeDivergence CroisementTechniquesde créativitéEvaluation dynamique(attractivité x faisabilité)ApplicationGolder & Partners pour SwissMarketing -Présentation innovation et créativité - 18avril 2013
  51. 51. 51Les démarches d’innovationGolder & Partners pour SwissMarketing -Présentation innovation et créativité - 18avril 2013
  52. 52. 52La mise en œuvre de l’innovation dans l’entreprise1. L’ innovation participative (Renault) : tous les membres del’entreprise sont créatifs.La SNCF a complétement revu le technologie des compresseurs de freinde ses TGV suite à des développements proposés par des ouvriersd’entretien« Une entreprise est créative lorsque ses salariés font quelque chose denouveau et de potentiellement utile sans qu’on leur ait montré ou apprisdirectement »L’entreprise créative (A.G.Robinson,S.Stern)« Je ne sais pas non plus ce que veut dire « gérer l’imagination dessalariés », je sais que l’imagination est la principale source de valeur dela nouvelle économie. Et je sais que mieux vaut imaginer rapidementune réponse à la question »Tom PetersGolder & Partners pour SwissMarketing -Présentation innovation et créativité - 18avril 2013
  53. 53. 53Innovation Participative : exemple de mise en œuvre• Chaque collaborateur est sollicité pour proposer ses idées enfonction de thématiques proposées par la Direction Générale et lesdirections métiers.• Les idées sont déposées sur un site Extranet.• Chacun peut voir l’évolution de ses propositions, voter pour d’autresidées et les enrichir avec des commentaires.• Chaque idée est analysée, puis mise en œuvre en fonction de sapertinence avec le « manager » (pilote de processus) ad hoc.• Des récompenses sont remises lors d’une journée annuelle avec laDG aux 25 auteurs des meilleures idées.Golder & Partners pour SwissMarketing -Présentation innovation et créativité - 18avril 2013
  54. 54. 542. « Creative workshop » pour imaginer de nouveaux concepts de banquepour une cible spécifique• Positionnement• Aspect• Attitudes / relations• Produits / services• Mode de distribution• Communication• Nom de la banque2 réunions de créativitéavec cible : 6 scénariiUne phase de design :représentation des scénariiGolder & Partners pour SwissMarketing -Présentation innovation et créativité - 18avril 2013
  55. 55. 55Les modèles d’organisation face à l’innovationLes caractéristiques de l’entreprise innovanteVision à long termeAnticipation des tendancesVolonté d’intégrer les informations nouvelles (et dérangeantes)Goût et maitrise du risqueIBM accepte 1 échec sur 3 projets, si taux plus faible..signifieque les équipes ne prennent pas assez de risques!Coopération interne et externe (Nokia)Implication de l’ensemble de l’entreprise (Eiffage)Investissement en ressources humainesGolder & Partners pour SwissMarketing -Présentation innovation et créativité - 18avril 2013
  56. 56. 56En conclusion …Mettre l’innovation au cœur de l’entreprise et en faire un «désir »communDécloisonner , mélanger les cultures (intra-entreprise et inter-entreprise)la Banque a fait évoluer l’Assurance !Décloisonner la recherche, allez voir notre client, comment il vit,comment évoluent ses usages, quels sont ses désirs et sesrêvesGolder & Partners pour SwissMarketing -Présentation innovation et créativité - 18avril 2013

×