Martinique – GuadeloupeAnalyse comparée de la conjoncture depuis 2008                                   Olivier Sudrie    ...
Martinique – Guadeloupe : analyse comparée de la conjoncture depuis 2008           2 Objectifs       Présenter les évolut...
Martinique – Guadeloupe : analyse comparée de la conjoncture depuis 2008                  3 3 conclusions majeures        ...
Martinique – Guadeloupe : analyse comparée de la conjoncture depuis 2008                                        4Une premi...
Martinique – Guadeloupe : analyse comparée de la conjoncture depuis 2008                   5Le choc de 2009 va ébranler fo...
Martinique – Guadeloupe : analyse comparée de la conjoncture depuis 2008                6                                 ...
Martinique – Guadeloupe : analyse comparée de la conjoncture depuis 2008                         7Les entreprises martiniq...
Martinique – Guadeloupe : analyse comparée de la conjoncture depuis 2008                                   8 En résumé La ...
Martinique – Guadeloupe : analyse comparée de la conjoncture depuis 2008                                                  ...
Martinique – Guadeloupe : analyse comparée de la conjoncture depuis 2008                                           10Besoi...
Martinique – Guadeloupe : analyse comparée de la conjoncture depuis 2008                                                  ...
Martinique – Guadeloupe : analyse comparée de la conjoncture depuis 2008                                                  ...
Martinique – Guadeloupe : analyse comparée de la conjoncture depuis 2008                                                  ...
Martinique – Guadeloupe : analyse comparée de la conjoncture depuis 2008                                                  ...
Martinique – Guadeloupe : analyse comparée de la conjoncture depuis 2008                                                  ...
Martinique – Guadeloupe : analyse comparée de la conjoncture depuis 2008                                        16Risque :...
Merci        17
Un doublement du niveau de l’investissement en Martinique2 500        Un cycle dinvestissement brisé par la crise2 000    ...
Un cycle dinvestissement plus régulier en Guadeloupe2 100        et moins affecté par la crise quen Martinique1 900       ...
Pistes de réflexion pour sortir de la boucle récessiveCadrage élémentaire :           - Un point de croissance  85 M€    ...
Pistes de réflexion pour sortir de la boucle récessive Principaux ressorts de croissance : -1) la consommation des ménages...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Analysecomparerconjoncture

1 522 vues

Publié le

L'analyse comparée de la conjoncture économique Martinique-Guadeloupe depuis 2008, menée par Olivier SUDRIE et présenté ce Mardi 15 janvier à la CCIM.

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 522
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 079
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Analysecomparerconjoncture

  1. 1. Martinique – GuadeloupeAnalyse comparée de la conjoncture depuis 2008 Olivier Sudrie dme Janvier 2013 1
  2. 2. Martinique – Guadeloupe : analyse comparée de la conjoncture depuis 2008 2 Objectifs Présenter les évolutions conjoncturelles (2008-2012) de l’économie martiniquaise Formuler un diagnostic sur la crise Méthode Pour apprécier ces dynamiques , on se compare à la Guadeloupe
  3. 3. Martinique – Guadeloupe : analyse comparée de la conjoncture depuis 2008 3 3 conclusions majeures 1. La crise a profondément affecté le modèle de croissance martiniquais… … (et plus que celui de la Guadeloupe) 2. La Martinique souffre d’un réel déficit de demande … … (et plus la Guadeloupe) 3. Les risques de rechute de l’économie martiniquaise en 2013 sont élevés… … (et plus qu’en Guadeloupe) Au total, les performances et les perspectives de l’économie martiniquaise sont moins bonnes que celles de la Guadeloupe
  4. 4. Martinique – Guadeloupe : analyse comparée de la conjoncture depuis 2008 4Une première image : un choc de très grande ampleur en 2009…. suivi d’une longue période de convalescence 101 La crise nétait pas tout à fait résorbée à la fin 2011 PIB réel en base 100 et aux prix de 2008 100 99 98 Guadeloupe 97 96 95 94 Martinique 93 92 91 90 2008 2009 2010 2011 Source : comptes provisoires CEROM Ces dynamiques laissent augurer une lente reprise… C’est une image rassurante mais fausse
  5. 5. Martinique – Guadeloupe : analyse comparée de la conjoncture depuis 2008 5Le choc de 2009 va ébranler fortement les fondations de l’économie martiniquaise (offre) Martinique Guadeloupe Demande (PIB) Offre (capacités de production)
  6. 6. Martinique – Guadeloupe : analyse comparée de la conjoncture depuis 2008 6 Martinique Guadeloupe Demande (PIB) Les entreprises martiniquaises avaient anticipé une forte croissance et beaucoup investi entre 2002 et 2008
  7. 7. Martinique – Guadeloupe : analyse comparée de la conjoncture depuis 2008 7Les entreprises martiniquaises s’étaient équipées pour affronter un « choc de compétitivité »…… elles se sont heurtées à un choc de demande ! Guadeloupe Martinique -4,8% -6,5%La crise provoqueune sous-utilisationmassive des capacitésde production 7
  8. 8. Martinique – Guadeloupe : analyse comparée de la conjoncture depuis 2008 8 En résumé La crise de 2009 en Martinique : Survient au pire moment : à la suite d’un long cycle d’investissement (ce qui n’est pas le cas en Guadeloupe) Dégrade fortement le taux de rentabilité des entreprises : Excédent d’exploitation La baisse est moins prononcée en Guadeloupe Capital
  9. 9. Martinique – Guadeloupe : analyse comparée de la conjoncture depuis 2008 9Besoin en Martinique d’une croissance forte et rapide pour rentabiliser le capital investi Besoin plus pressant qu’en GuadeloupeOr : la demande reste désespérément atone en Martinique Importations de biens de consommation 170 (base 100= T1 2009) 160 Demande de 150 consommation 140 Guadeloupe Martinique des ménages 130 1/2 120 110 100 Source : IEDOM 90 T209 T409 T210 T410 T111 T211 T311 T411 T112 T212 T109 T309 T110 T310
  10. 10. Martinique – Guadeloupe : analyse comparée de la conjoncture depuis 2008 10Besoin en Martinique d’une croissance forte et rapide pour rentabiliser le capital investi Besoin plus pressant qu’en GuadeloupeOr : la demande reste désespérément atone en Martinique 115 Encours des crédits à la consommation courante 110 des ménages base 100 juin 2008 105 Demande de consommation 100 Martinique Guadeloupe des ménages 95 2/2 90 85 Source : IEDOM, données mois de juin de chaque année 80 2008 2009 2010 2011 2012
  11. 11. Martinique – Guadeloupe : analyse comparée de la conjoncture depuis 2008 11Besoin en Martinique d’une croissance forte et rapide pour rentabiliser le capital investi Besoin plus pressant qu’en GuadeloupeOr : la demande reste désespérément atone en Martinique 130 Ecours des crédits à lhabitat des ménages 125 base 100 T1/09 120 Investissement Guadeloupe Martinique 115 des ménages 110 105 100 95 Source : IEDOM 90 T209 T409 T210 T410 T111 T211 T311 T411 T112 T212 T109 T309 T110 T310
  12. 12. Martinique – Guadeloupe : analyse comparée de la conjoncture depuis 2008 12Besoin en Martinique d’une croissance forte et rapide pour rentabiliser le capital investi Besoin plus pressant qu’en GuadeloupeOr : la demande reste désespérément atone en Martinique 22 000 Vente de ciment (milliers de tonnes, données CVS) 20 000 18 000 Investissement 16 000 14 000 Guadeloupe Martinique 12 000 100 Activité du BTP Source : INSEE 10 000 80 (variations des soldes dopinion en %) T109 T209 T309 T409 T110 T210 T310 T410 T111 T211 T311 T411 T112 T212 T312 60 40 20 0 T109 T209 T309 T110 T210 T310 T410 T211 T311 T411 T212 T312 T409 T111 T112 -20 -40 Guadeloupe Martinique -60 Source : IEDOM -80
  13. 13. Martinique – Guadeloupe : analyse comparée de la conjoncture depuis 2008 13Or : la demande reste désespérément atone en Martinique Activités industrielles (hors IAA) 40 Variations des soldes dopinion en % 20 0 -20 -40 Guadeloupe Martinique -60 Activités commerciales 30 -80 20 (variations des soldes dopinion en %) Source : IEDOM -100 10 T109 T309 T409 T210 T310 T410 T111 T311 T411 T212 T312 T209 T110 T211 T112 0 -10 -20 -30 60 Activités de services (*) -40 Guadeloupe Martinique 40 Variations des soldes dopinion en % -50 20 -60 Source : IEDOM -70 0 T109 T209 T110 T210 T310 T410 T111 T411 T112 T212 T312 T309 T409 T211 T311 -20 -40 Guadeloupe Martinique -60 -80 -100 Source : IEDOM -120 T109 T309 T409 T110 T210 T410 T111 T311 T411 T112 T212 T209 T310 T211 T312(*) Services marchands en Guadeloupe, aux entreprises en Martinique
  14. 14. Martinique – Guadeloupe : analyse comparée de la conjoncture depuis 2008 14Le recul de la demande en 2012 est plus prononcé en Martinique qu’en Guadeloupe 180 000 Trafic aéroportuaire Trafic portuaire (variation 2012/2011 en %) 170 000 (TEU imports) +6,9% 160 000 Passagers Frêt 0 150 000 -2 -4,3% 140 000 -2,7 -4 130 000 -16,6% -6 -5,1 120 000 Martinique Guadeloupe -6,7 -8 110 000 Martinique Guadeloupe -10 100 000 2010 2011 2012 -10,6 -12 TEU : Twenty feet equivalent unit 14
  15. 15. Martinique – Guadeloupe : analyse comparée de la conjoncture depuis 2008 15Besoin de croissance, or la demande publique est plutôt pro-cylique en Martinique alors qu’elle est plutôt contra-cyclique en Guadeloupe Budgets dinvestissement public (*) 130 Crédits déquipement aux collectivités locales 125 550 M€ base 100 en 2009 120 500 +12% 115 110 450 105 400 100 350 95 Guadeloupe Martinique 90 300 -24% 85 250 80 Martinique Guadeloupe 200 2009 2010 2011 2012 2008 2009 2010 Source : IEDOM ; données au mois de juin de chaque année (*) Région + Département + Communes Source : IEDOM Crédits sup. 2012/2011 = +85 mns = 1% du PIB
  16. 16. Martinique – Guadeloupe : analyse comparée de la conjoncture depuis 2008 16Risque : enfermement dans une spirale récessive Faible demande Forte capacité de production Faible production Faible Consommation Faibles revenus rentabilité Revenus du travail Revenus d’exploitation Objectif 2013 : Dépenses publiques Impôts et taxes Sortir de la spirale récessive Enclencher une boucle vertueuse Investissement
  17. 17. Merci 17
  18. 18. Un doublement du niveau de l’investissement en Martinique2 500 Un cycle dinvestissement brisé par la crise2 000 (en millions deuros courants)1 5001 000 500 Sources : INSEE, CEROM 0 1993 1994 1995 1996 1998 1999 2000 2001 2003 2004 2005 2006 2008 2010 2011 1997 2002 2007 2009 18
  19. 19. Un cycle dinvestissement plus régulier en Guadeloupe2 100 et moins affecté par la crise quen Martinique1 900 Investissement M€ moyenne mobile triennale1 7001 500 Guadeloupe1 300 Martinique1 100 900 700 500 19
  20. 20. Pistes de réflexion pour sortir de la boucle récessiveCadrage élémentaire : - Un point de croissance  85 M€ - Objectif 3 %  250 M€ d’euros supplémentaires de valeur ajoutée (richesse)La reprise ne passera pas :1. Par les exportations. 250 M€ d’exportations sup  multiplier par 2,4 le tourisme, la banane,…2. Par les investissements des entreprises (pas à CT en raison des surcapacités existantes) 20
  21. 21. Pistes de réflexion pour sortir de la boucle récessive Principaux ressorts de croissance : -1) la consommation des ménages -2) la demande publique (investissement) 21

×