25 résidence la Belle Cour
97122 Baie Mahaut
Tél. : 05 90 86 14 22 - Fax. : 05 90 86 14 46

Siège : 29 rue Anse Bélune
972...
25 résidence la Belle Cour
97122 Baie Mahaut
Tél. : 05 90 86 14 22 - Fax. : 05 90 86 14 46

Siège : 29 rue Anse Bélune
972...
25 résidence la Belle Cour
97122 Baie Mahaut
Tél. : 05 90 86 14 22 - Fax. : 05 90 86 14 46

Siège : 29 rue Anse Bélune
972...
25 résidence la Belle Cour
97122 Baie Mahaut
Tél. : 05 90 86 14 22 - Fax. : 05 90 86 14 46

Siège : 29 rue Anse Bélune
972...
25 résidence la Belle Cour
97122 Baie Mahaut
Tél. : 05 90 86 14 22 - Fax. : 05 90 86 14 46

Siège : 29 rue Anse Bélune
972...
25 résidence la Belle Cour
97122 Baie Mahaut
Tél. : 05 90 86 14 22 - Fax. : 05 90 86 14 46

Siège : 29 rue Anse Bélune
972...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Palmares prix inter entreprises du manager martinique

1 090 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 090
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
635
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Palmares prix inter entreprises du manager martinique

  1. 1. 25 résidence la Belle Cour 97122 Baie Mahaut Tél. : 05 90 86 14 22 - Fax. : 05 90 86 14 46 Siège : 29 rue Anse Bélune 97220 Trinité Tél. : 05 96 58 56 58 - Fax. : 05 96 58 56 59 Fort-de-France, le 28 novembre 2013 À l'attention de : des Rédacteurs en chefs, Responsable de rubriques, rédacteurs De la part de : Francette Rosamont Directrice de publication d’Inter-Entreprises Pour : Prix Inter-Entreprises du manager Antilles-Guyane 2013 Objet : Résultat Prix du Manager Martinique 2013 COMMUNIQUÉ Prix Inter-Entreprises du Manager Martinique 2013 - Deuxième étape réussie de la dixième édition du Prix Inter-Entreprises du manager Antilles-Guyane 2013. Après la Guyane lundi, la Martinique a désigné, hier soir à l’Atrium, l’entreprise qui la représentera au Prix Inter-Entreprises du manager AntillesGuyane en Guadeloupe vendredi 27 novembre ! - Mercredi, à 18 h à l’Atrium, en Martinique, le Prix Inter-Entreprises du manager Martinique a été décerné. 120 personnes ont assisté à la manifestation - Le Palmarès : 1er Prix Inter-Entreprises Martinique : Sylvie Nogig, directrice d’Etik Antilles. Ce qui frappe chez Sylvie Nogig, c’est sa volonté de bien faire et son plaisir à partager ! Editing / SARL de presse au capital de 37 000 € / RCS Fort-de-France - B99B272 / Siren 422.551.051.00028 - 221 E
  2. 2. 25 résidence la Belle Cour 97122 Baie Mahaut Tél. : 05 90 86 14 22 - Fax. : 05 90 86 14 46 Siège : 29 rue Anse Bélune 97220 Trinité Tél. : 05 96 58 56 58 - Fax. : 05 96 58 56 59 Sylvie Nogig est née à Nice. Elle y effectue ses études primaires, secondaires et y obtient son baccalauréat série B. Mais ce qui caractérise aussi cette époque de sa vie, c’est son engagement sans faille dans les centres de l’Unicef pour accompagner la scolarité des jeunes des quartiers défavorisés de Nice et de Mulhouse. Elle exercera même la fonction de directrice de centre aéré ! Son baccalauréat en poche, Sylvie Nogig devient vendeuse au Carrefour de Nice. Son dynamisme l’a fait vite repérer : elle intègre alors l’école interne des cadres de Carrefour à Sophia Antipolis. Elle y apprend tout : le management, le contact clients, les techniques de vente, la PNL, les stratégies de marques, etc… autant d’éléments qu’elle mettra à profit tout au long de sa vie professionnelle. Elle quitte Carrefour à 25 ans, intègre IRIS, un spécialiste de la bureautique, racheté depuis par le nippon RICOH. Elle y exerce pendant huit ans des fonctions commerciales, responsable notamment des secteurs géographiques de Nice, Antibes et Monaco. Le monde de la bureautique est tout petit ! C’est quasi naturellement que le chemin de Sylvie Nogig croise celui de Trimarg Bureautique, spécialiste martiniquais du copieur. Elle arrive en Martinique à 33 ans et exerce les fonctions de commerciale chez Trimarg pendant cinq ans. Une rencontre avec Jean Lepaul, propriétaire d’Etik Antilles, réorientera une nouvelle fois sa carrière. Il lui laisse carte blanche au sein Etik Antilles : ce sera la société où elle pourra donner sa pleine mesure ! Sylvie Nogig en devient directrice administrative et commerciale en 2003. Sous son impulsion, Etik Antilles développe une technologie de premier plan en termes de fabrication d’étiquettes : simples, transparentes, en planches, en continue, dorées, argentées, vernies… en petites ou grandes séries, chaque besoin trouve son étiquette dans la large gamme d’Etik Antilles, de l’industriel à la vendeuse de doucelette ! En dix ans, Sylvie Nogig a multiplie son chiffre d’affaires par 2, renforcé ses équipes et la qualité de ses produits est reconnue en Martinique, mais aussi en Guadeloupe et en Guyane ! Sylvie Nogig représentera la Martinique à la grande finale du Prix InterEntreprises du manager Antilles-Guyane vendredi 29 novembre à Baie-Mahault en Guadeloupe. Editing / SARL de presse au capital de 37 000 € / RCS Fort-de-France - B99B272 / Siren 422.551.051.00028 - 221 E
  3. 3. 25 résidence la Belle Cour 97122 Baie Mahaut Tél. : 05 90 86 14 22 - Fax. : 05 90 86 14 46 Siège : 29 rue Anse Bélune 97220 Trinité Tél. : 05 96 58 56 58 - Fax. : 05 96 58 56 59 2e Prix Inter-Entreprises Martinique : Matthieu Gama, associé de l’étude Herbin-Gama Incontestablement, Matthieu Gama participe au changement de perception de la profession d’huissier que l’on a spontanément tendance à craindre ! Matthieu Gama est né à la Cité des 4 000 à Aubervilliers d’une mère Désiradienne et d’un père Moulien. La famille retourne en Guadeloupe alors que Matthieu est âgé de 7 ans. Ecole primaire à Léon Feix à Pointe-à-Pitre, collège Carnot, lycée à Bainbridge : sa scolarité est ponctuée par un engagement total, au théâtre qui lui permettra de rencontrer Maryse Condé et à la tête de l’équipe de basket New Star avec laquelle il remporte la coupe régionale en 1996 en Guyane ! Son baccalauréat B obtenu avec mention, il veut être procureur influencé qu’il l’est par les 271 épisodes de Perry Mason, série américaine mettant en scène un avocat brillant qui gagne de nombreux procès grâce à des méthodes novatrices. Matthieu Gama débute des études de Droit à Fouillole, passe sa maîtrise à la faculté de Créteil, mais échoue au concours de l’école nationale de la magistrature. Il croise alors Marie-Laure Rassat, pénaliste de renom, qui l’incite à s’intéresser à la procédure et au droit de l’exécution. Il suit un DESS et découvre son métier : celui d’huissier de justice mariant connaissances juridiques et gestion d’entreprise. Editing / SARL de presse au capital de 37 000 € / RCS Fort-de-France - B99B272 / Siren 422.551.051.00028 - 221 E
  4. 4. 25 résidence la Belle Cour 97122 Baie Mahaut Tél. : 05 90 86 14 22 - Fax. : 05 90 86 14 46 Siège : 29 rue Anse Bélune 97220 Trinité Tél. : 05 96 58 56 58 - Fax. : 05 96 58 56 59 Il obtient son diplôme en 2002 et enchaîne deux années de stage dans des études, dont l’une est certifiée ISO 9001. En 2004, Matthieu Gama est fin prêt pour s’installer voire s’associer. Il envoie des propositions d’association à un grand nombre de cabinets qui restent toutes lettres mortes, question de couleur. Il tente alors sa chance aux Antilles-Guyane. Matthieu Gama reçoit une réponse : celle l’étude Herbin, installée en Martinique. Qu’à cela ne tienne : son épouse Gaëlle est martiniquaise ! La famille arrive en Martinique en septembre 2005. Matthieu Gama propose à Ludovic Herbin un audit du cabinet qui emploie quatre personnes. Il lui propose une stratégie qui intègre l’obtention de la certification ISO 9001 et de mettre le client au centre du processus. Les résultats sont immédiats : entre 2005 et 2009, le chiffre d’affaires est multiplié par 4 ! L’étude obtient sa certification en 2008 renouvelée à chaque fois depuis. La crise de 2009 donne un coup d’arrêt à cette avancée fantastique : le chiffre d’affaires et les bénéfices se contractent. Le recouvrement en masse pour le compte de la Sécurité sociale est brutal : cette crise sera une leçon d’humilité. En 2011, Matthieu Gama observe que son métier est en train d’évoluer : le huissier n’est plus sur un piédestal, il doit rendre un service en étant un excellent professionnel ! Matthieu Gama décide alors d’exercer son métier autrement. Il met au point un dispositif de recouvrement amiable qu’il appelle AMON-Ra, il se forme à la médiation, installe la gestion électronique de documents accessible en ligne pour ses clients qui peuvent suivre leur affaire en temps réel. Avec son équipe, il s’engage à ce que les actes soient délivrés en 15 jours, et il expérimente, avec Christine Kelly, l’accompagnement gratuit des femmes pour la récupération des pensions alimentaires, une idée développée depuis au niveau national. Ces innovations font, qu’aujourd’hui l’étude Herbin-Gama est reconnue comme la plus efficiente de la place ! Matthieu Gama a reçu son trophée des mains d’Hubert Roche, directeur territorial de la Caisse des Dépôts et Consignations. Il poursuit l’aventure au niveau Antilles-Guyane et sera donc présent en Guadeloupe vendredi prochain à la grande finale. Editing / SARL de presse au capital de 37 000 € / RCS Fort-de-France - B99B272 / Siren 422.551.051.00028 - 221 E
  5. 5. 25 résidence la Belle Cour 97122 Baie Mahaut Tél. : 05 90 86 14 22 - Fax. : 05 90 86 14 46 Siège : 29 rue Anse Bélune 97220 Trinité Tél. : 05 96 58 56 58 - Fax. : 05 96 58 56 59 3e Prix Inter-Entreprises Martinique : Thierry Lauzéa, gérant de Géni.D/Frères Lauzéa Ce qui frappe chez les frères Lauzéa, c’est cette proximité combinant à la fois l’espace propice au développement de l’art de chacun, et une complète confiance indispensable à l’expression de la virtuosité. Tout commence avec Thierry. Ses premiers cris poussés à la Maternité de Redoute, à Fort-deFrance, il effectue ses classes primaires et secondaires au Lamentin. Il passe son baccalauréat D avec mention Très bien au Lycée Schœlcher et enchaîne avec une prépa HEC à la Chambre de commerce qui lui permet d’intégrer l’école de commerce INSEC à Bordeaux. En 1991, il en sort diplômé, fait un petit tour chez Darty, mais la Guerre du Golfe vient contrecarrer cette vie professionnelle toute tracée sur le continent. Après trois mois de galère à Paris, il décide de rentrer à la Martinique. Près à tout, il décide d’envoyer son CV à la première entreprise dont il voit une publicité, en débarquant de l’avion, sur un panneau 4 par 3 : ce sera Siapoc. Le groupe recherche un responsable commercial pour sa filiale qui vend… la margarine Stella. Pendant deux ans et demi, Thierry Lauzéa remet A&M Industrie sur les rails. Surtout, lors des formations des boulangers-pâtissiers, il est captivé par le chocolat. Le virus est tel que durant son séjour chez Berté, filiale du Groupe Gérard Despointes, qu’il a intégré en 1997, il prend jusqu’à trois semaines de congés en fin d’année pour fabriquer des chocolats avec ses complices, Florent Erepmoc et Françoise Daunar. Ils les vendent entre autres à Colipays ! En 2000, l’aventure s’arrête parce qu’aucun membre du trio n’est près à tout plaquer pour se lancer. Cependant chez Thierry, le virus poursuit son œuvre. En 2004, c’est plus fort que lui : il décide de vivre sa passion. Il est alors président de la Jeune Chambre Economique de la Martinique. Lors d’un congrès national à Paris, il parle de son projet à Laurent Giraud, alors président de la Jeune chambre de Parthenay qui l’introduit Editing / SARL de presse au capital de 37 000 € / RCS Fort-de-France - B99B272 / Siren 422.551.051.00028 - 221 E
  6. 6. 25 résidence la Belle Cour 97122 Baie Mahaut Tél. : 05 90 86 14 22 - Fax. : 05 90 86 14 46 Siège : 29 rue Anse Bélune 97220 Trinité Tél. : 05 96 58 56 58 - Fax. : 05 96 58 56 59 auprès de Catherine Huvelin, fille du maître chocolatier Michel Huvelin, installé à Nior. La rencontre avec ce maître de 72 ans va changer sa vie ! De retour en Martinique, Thierry Lauzéa demande alors à A&M Industrie la possibilité de faire un stage d’immersion complète en pâtisserie à leur centrale Distributeur Grossiste de France. Son ancien employeur accepte. Trois Meilleurs ouvriers de France vont parfaire sa formation, dont Bruno Pastorelli, maître incontesté en chocolaterie. Thierry parvient à convaincre Jimmy, son frère qui a sept ans de moins que lui, de tenter l’aventure, alors qu’il est presque titularisé dans l’Emploi Jeune qu’il occupe à la Mairie du Lamentin, après une année de médecine non concluante. Jimmy accepte. Les Frères Lauzéa ouvrent, en décembre 2004, Secret de Confiseur aux Terres-Sainville, au cœur de Fort-de-France, aidée par Josée Gagnon, une femme maître chocolatier dépêchée du Canada Bruno Pastorelli pour l’aider. Un meurtre devant la porte du laboratoire aux Terre-Sainville entraîne son transfert au bourg du Lamentin, dans la maison familiale. Le bouche-à-oreille commence à fonctionner. Cependant, personne ne sait où se trouve Secret de Confiseurs, mais tout le monde commence à parler du talent des Frères Lauzéa ! Qu’à cela ne tienne : Thierry et Jimmy décident de changer d’enseigne, consacrent la maison familiale à la fabrication, implantent une première boutique sur la Route de Didier, à Schœlcher, puis une seconde à Place d’Armes, au Lamentin. Le succès est là ! Depuis quatre ans, Jimmy et Thierry considèrent qu’ils ont atteint une maîtrise technique du chocolat : elle est reconnue en 2012 par l’obtention de 3 Tablettes décernées au concours du Club des croqueurs de chocolat de l’Express lors du Salon international du chocolat. Une trentaine de chocolatiers au monde ont cette distinction ! Après deux années d’effort, ils viennent d’obtenir le 29 octobre 2013 leur 4e Tablette : nos Frères lauzéa intègre un club très fermé qui ne comporte que vingt membres dans le monde ! Thierry et Jimmy sont aujourd’hui en phase de développement de leur concept : ils viennent d’ouvrir une boutique au cœur de Jarry, sur le Boulevard Houelbourg, et se préparent à investir des boutiques de luxe de la Caraïbe ! Thierry Lauzéa sera également en Guadeloupe à la finale régionale du Prix Inter-Entreprises du manager Antilles-Guyane, qui se passe à la médiathèque Paul Mado, à Baie-Mahault. N’hésitez pas à les contacter pour vos interviews (contacts dans tableau joint) Inter-Entreprises vous remercie déjà pour la couverture médiatique que vous avez réalisé de l’édition du Prix Inter-Entreprises du manager Antilles-Guyane 2013. Je suis également à votre disposition pour toutes interviews. (06 96 23 62 74) Salutations Francette Rosamont E-mail : f.rosamont@interentreprises.com Port. 06 96 23 62 74 - Tél : 0596 58 56 58 - Fax : 0596 58 56 58 Editing / SARL de presse au capital de 37 000 € / RCS Fort-de-France - B99B272 / Siren 422.551.051.00028 - 221 E

×