Nouvelles modalités de
            l’Information Scientifique et
                     Technique
                           ...
Plan

                       1. La communication scientifique : état des lieux
                       2. Dernières mutation...
1. La communication
                       scientifique : état des lieux


                                    3

jeudi 4 f...
Les grandes évolutions de la
                            communication scientifique
                                       ...
Acteurs de la recherche

                  •    Chercheurs, équipes, laboratoires
                  •    Financeurs de la ...
Le cycle de la Recherche




            
 Source: Mark Ware et Michael Mabe, The stm report : An overview of scientific an...
Journée type du chercheur
                         50% administratif, 50% enseignement, 50%
                              ...
Le cycle de l’Information scientifique
                                                                    D’après G. Galle...
La cycle de la Revue




            
 Source: Mark Ware et Michael Mabe, The stm report : An overview of scientific and sc...
Fonctions remplies par la revue

                       •   Diffusion des résultats de recherche

                       •...
Nbre d’articles par discipline et
                                    par an




          
 Source: Mark Ware et Michael ...
Une croissance exponentielle

                •      + de 25 000 titres de revues

                •      1,5 Millions d’a...
Croissance des revues à comité de
                                lecture depuis 1665




        
 Source: Mark Ware et M...
Corrélation entre augmentation nombres de
                    chercheurs, revues et articles




         
 Source: Mark W...
Vers le e-only ?




        
 Source: Mark Ware et Michael Mabe, The stm report : An overview of scientific and scholarly ...
Le big deal

        •        39% (780) des éditeurs basés en Europe = 49% de la
                 production d’articles = ...
17

jeudi 4 février 2010        17
Scandales : fake journals




                       Source : http://www.the-scientist.com/blog/display/55671/ et http://w...
“Duplicate articles”




                       
 Mounir Errami et Harold Garner, “A tale of two citations,” Nature 451, n...
Et l’évaluation scientifique ?


                 2 types d’évaluation :
                       •   En amont, qualitative, ...
Évaluer l’activité recherche ?

            • Pour qui ?                Le pilotage (DGES, universités…) : orientation de ...
Évaluer l’activité recherche?
              • Un modèle prégnant et valeur de cette publication par la
                Pub...
Le facteur d’Impact

                       Créé en 1960 par Eugene Garfield (ISI)

                          citations    ...
Le facteur d’impact

            •          Concerne les revues scientifiques

            •          Fréquence annuelle mo...
Le facteur d’impact

      •       Problème des critères quantitatifs d’évaluation de la
              recherche : Nombre ...
Les biais du facteur d’impact




                       Source : PhD Comics : http://www.phdcomics.com/comics.php?n=1108
...
L’index-H

        • Créé par J. Hirsh
                (université de Californie à
                San Diego)

        • M...
Vers de nouvelles pratiques ?




         
 Source: Mark Ware et Michael Mabe, The stm report : An overview of scientific ...
Gen Y : Pratiques informationnelles




              Source : Education for Change Ltd., Researchers of Tomorrow : A thre...
Repères sur l’édition
                                   électronique en SHS

                       •   Paysage des SHS :...
Interdisciplinarité des SHS




                               Projet MESUR. http://www.mesur.org
                        ...
Google Scholar : nouvelle donne ?

         ✓ Explosion,informationnelset hybridation
           des outils
              ...
Crise(s) ?

                       • Crise de l’édition scientifique                    (copyright, scandales,
            ...
Quelques anomalies

                       • Barrière technologique : comment jongler
                         entre ces m...
2. Dernières mutations de l’IST :
                             vers une e-Science ?

                  1) Nouvelles formes...
2.1. Nouvelles modalités de
                         publication scientifique




                                    36

j...
Le Libre accès : repères historiques

              •        1991 : naissance d’ArXiv = 1ère archive
              •      ...
BOAI : Fondements de l’Open Access

          •        Une définition : « Le libre accès à la littérature scientifique est s...
La déclaration de Berlin
                                Signée par Rennes 2 en déc 2009 !

                       La décl...
Les archives ouvertes : la communication
                           scientifique directe

                   •   La parabol...
Open Archives
           •       Traduction : Archive Ouverte
           •       Serveur/plateforme permettant le dépôt de...
Accès restreint -- Impact Restreint
                       LE CYCLE D’IMPACT
                       DÉMARRE :             ...
Accès maximal - Impact maximal
                       LE CYCLE D’IMPACT Le chercheur écrit
                       DÉMARRE ...
44

jeudi 4 février 2010        44
45

jeudi 4 février 2010        45
46

jeudi 4 février 2010        46
47

jeudi 4 février 2010        47
Déposer dans une
                                    archive ouverte
                                 Que peut-on déposer ...
Les Archives ouvertes : bénéfices
                              pour le chercheur
          •       Disposer d’un moyen de ...
Les éditeurs et AO

                       •   Liste ROMEO/SHERPA (UK) sur la politique éditoriale (copyright) de 686
    ...
Les revues en libre accès
                Une revue en libre accès (open access journal) est une revue
                sci...
Les revues en libre accès
                •      Deuxième composante de l’Open Access (voie
                       dorée)
...
IST : modèle traditionnel




                       Source : Björn Brembs, What's wrong with scholarly publishing today?,...
OA : modèle auteur/payeur




                       Source : Björn Brembs, What's wrong with scholarly publishing today?,...
Le libre accès : un mouvement irréversible,
                       mais progressif…
         •       Des soutiens institut...
2.2. Nouvelles pratiques de la
                       recherche : Science 2.0 et Open




                                ...
Science 2.0 / Open Science
                                               Concepts


            •          Partage / Coll...
Quelles formes ?

       • Espaces informationnels et conversationnels :
                réseaux sociaux, microblogging, l...
Réseaux sociaux scientifiques

           •       Recherche et découverte d’experts

           •       Développer son rése...
Les réseaux sociaux scientifiques




                                     60

jeudi 4 février 2010                        ...
Les réseaux sociaux d’éditeur




                                     61

jeudi 4 février 2010                           ...
Les réseaux sociaux disciplinaires




                                       62

jeudi 4 février 2010                    ...
Les réseaux sociaux institutionnels




                                       63

jeudi 4 février 2010                   ...
Microblogging

           Twitter :
              •        Réseauter / prendre des nouvelles de ses collègues

           ...
65

jeudi 4 février 2010        65
Saunders N, Beltrão P, Jensen L, Jurczak D, Krause R, et al. 2009 Microblogging the ISMB: A New
                       App...
Friendfeed : Life (Research) streaming




                                    67

jeudi 4 février 2010                   ...
Carnets de recherche 2.0

                       Typologie de la blogosphère scientifique
                       •   Blogs ...
Pourquoi un blog ?

               •       Esquisser ses réflexions

               •       “La recherche en train de se fa...
70

jeudi 4 février 2010        70
71

jeudi 4 février 2010        71
Archives Ouvertes et Blogs
                                       Les trackbacks




                       Antoine Blanch...
Open Notebook Science - Wikis

                       •   Rendre public et accessible les résultats
                      ...
Le social bookmarking pour le
                                    chercheur
            •          Gérer ses références bi...
2.3. Nouvelles formes d’évaluation




                                 75

jeudi 4 février 2010                          ...
Impact du web 2.0 sur processus
                                 d’évaluation

              •        Problème : évaluatio...
Quelques alternatives à Thomson

              •        Eigenfactor : indice pondérant le nbre de
                       c...
“Article level metrics”




                       Bollen J, Van de Sompel H, Hagberg A, Bettencourt L, Chute R, et al. 20...
Conclusion
                       Nécessité d’une nouvelle culture informationnelle des
                       doctorants ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Nouvelles modalités de l'Information Scientifique

4 856 vues

Publié le

Nouvelles modalités de l’information scientifique sur le web : évolutions de l’offre, enjeux du libre accès (revues électroniques, archives ouvertes), réseaux de la recherche… Module de formation des doctorants de l'Université Rennes 2

0 commentaire
7 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
4 856
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
51
Actions
Partages
0
Téléchargements
261
Commentaires
0
J’aime
7
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Nouvelles modalités de l'Information Scientifique

  1. 1. Nouvelles modalités de l’Information Scientifique et Technique ML. Malingre et J. Sicot URFIST - SCD Université Rennes 2 2009-2010 1 jeudi 4 février 2010 1
  2. 2. Plan 1. La communication scientifique : état des lieux 2. Dernières mutations de l’IST : vers l’e- science ? 1) Nouvelles formes de publication : Open Access, Archives Ouvertes et Revues en libre accès 2) Nouvelles pratiques de la recherche : La Science 2.0 et l’Open Science 3) Nouvelles formes d’évaluation : Open reviewing 2 jeudi 4 février 2010 2
  3. 3. 1. La communication scientifique : état des lieux 3 jeudi 4 février 2010 3
  4. 4. Les grandes évolutions de la communication scientifique 1970 2002 2009 Bases de données Budapest Open Web sémantique 1948 e-mails Access Initiative Échanges Request For 1989 Linked data Vannevar Bush Le Web Green and Gold épistolaires Comments Data repositories le Memex Tim Bernes-Lee Roads 1665 1963 1975 1991 2004 Invention de la revue scientifique Eugène Garfield Facteur ArXiv Google H. Oldenburg : Philosophical Science Citation d’Impact Premier Transactions of the Royal Society serveur de Scholar Index (London) preprints Marin Mersenne. Journal des savants (Paris) Inspiré de : Gabriel Gallezot et al., “Chercheurs 2.0 ?,” Les Cahiers du numérique 5, no. 2 (Juin 15, 2009): 15-32, http://archivesic.ccsd.cnrs.fr/sic_00396278/en/ 4 jeudi 4 février 2010 4
  5. 5. Acteurs de la recherche • Chercheurs, équipes, laboratoires • Financeurs de la Recherche (acteurs institutionnels : universités et bibliothèques, agences nationales, acteurs privés) • Acteurs éditoriaux (éditeurs scientifiques : “Big Four” : Elsevier, Springer Verlag, Blackwell-Wiley, Thomson Scientific) • Diffuseurs (Agences d’abonnement, agrégateurs, portails, moteurs de recherche (Google Scholar, Books / Microsoft), serveurs de bases de données bibliographiques) 5 jeudi 4 février 2010 5
  6. 6. Le cycle de la Recherche Source: Mark Ware et Michael Mabe, The stm report : An overview of scientific and scholarly journals publishing (Oxford, United Kingdom: STM: International Association of Scientific, Technical and Medical Publishers, Septembre 2009). 6 jeudi 4 février 2010 6
  7. 7. Journée type du chercheur 50% administratif, 50% enseignement, 50% recherche ! • Navigation internet (veille) / recherche documentaire / lecture d’articles scientifiques • Vérification dates prochaines conférences / Organisation de colloques • Réfléchir à d’éventuelles hypothèses de recherche / Trouver des financements / répondre à des appels à projet • Relations avec ses pairs / collaborateurs / partenaires • Activités pédagogiques (cours, etc) • Participation aux referees d’articles • Aspects politiques, groupes de travail, vie universitaire, etc... 7 jeudi 4 février 2010 7
  8. 8. Le cycle de l’Information scientifique D’après G. Gallezot Bases bibliographiques Banques de données Collecte Revues, ouvrages Recherche de documents Colloques Archives ouvertes Extraction d’information Sites web Listes de discussion - Activité cognitive Bibliothèques du chercheur Diffusion de Traitement de - Manipulation par … document l’information des outils Production de documents Construction de connaissance Production d’information 8 jeudi 4 février 2010 8
  9. 9. La cycle de la Revue Source: Mark Ware et Michael Mabe, The stm report : An overview of scientific and scholarly journals publishing (Oxford, United Kingdom: STM: International Association of Scientific, Technical and Medical Publishers, Septembre 2009). 9 jeudi 4 février 2010 9
  10. 10. Fonctions remplies par la revue • Diffusion des résultats de recherche • Garant de la qualité de la recherche “en amont” (autorité, peer-reviewing) • Constitution d’une mémoire scientifique (archives pérennes) • Évaluation des chercheurs “en aval” (OST, AERES, citations, h-index, classements, etc) 10 jeudi 4 février 2010 10
  11. 11. Nbre d’articles par discipline et par an Source: Mark Ware et Michael Mabe, The stm report : An overview of scientific and scholarly journals publishing (Oxford, United Kingdom: STM: International Association of Scientific, Technical and Medical Publishers, Septembre 2009). 11 jeudi 4 février 2010 11
  12. 12. Une croissance exponentielle • + de 25 000 titres de revues • 1,5 Millions d’articles publiés par an (2,5 Millions en 2004) • Sur la totalité des chercheurs, 90% en vie aujourd’hui • 2000 éditeurs • 3% de croissance / an • 1 millions d’auteurs (chercheurs) • 10 à 15 millions de lecteurs dans plus de 10000 institutions • Nouvelle donne : passage du papier au e-only ! 12 jeudi 4 février 2010 12
  13. 13. Croissance des revues à comité de lecture depuis 1665 Source: Mark Ware et Michael Mabe, The stm report : An overview of scientific and scholarly journals publishing (Oxford, United Kingdom: STM: International Association of Scientific, Technical and Medical Publishers, Septembre 2009). 13 jeudi 4 février 2010 13
  14. 14. Corrélation entre augmentation nombres de chercheurs, revues et articles Source: Mark Ware et Michael Mabe, The stm report : An overview of scientific and scholarly journals publishing 14 (Oxford, United Kingdom: STM: International Association of Scientific, Technical and Medical Publishers, Septembre 2009). jeudi 4 février 2010 14
  15. 15. Vers le e-only ? Source: Mark Ware et Michael Mabe, The stm report : An overview of scientific and scholarly journals publishing (Oxford, United Kingdom: STM: International Association of Scientific, Technical and Medical Publishers, Septembre 2009). 15 jeudi 4 février 2010 15
  16. 16. Le big deal • 39% (780) des éditeurs basés en Europe = 49% de la production d’articles = puissant lobby • Big 3 = 80% du marché STM (Thomson Reuters $2.639, Reed Elsevier $1.764, Wolters Kluwer $1.158) Other $1.250 Total : $6.811 • Augmentation du prix des périodiques : +10% par an de 1975 à 2000 (de 1975 à 1995 +300%) • Depuis 2000 inflation annuelle de 6 à 8% en moy. 16 jeudi 4 février 2010 16
  17. 17. 17 jeudi 4 février 2010 17
  18. 18. Scandales : fake journals Source : http://www.the-scientist.com/blog/display/55671/ et http://www.the-scientist.com/blog/display/55679/ 18 jeudi 4 février 2010 18
  19. 19. “Duplicate articles” Mounir Errami et Harold Garner, “A tale of two citations,” Nature 451, no. 7177 (Janvier 24, 2008): 397-399, http://dx.doi 19 jeudi 4 février 2010 10.1038/451397a.   19
  20. 20. Et l’évaluation scientifique ? 2 types d’évaluation : • En amont, qualitative, par les pairs = peer reviewing • En aval, quantitative, par les citations des pairs = bibliométrique D’après P. Mounier et G. Gallezot 20 jeudi 4 février 2010 20
  21. 21. Évaluer l’activité recherche ? • Pour qui ? Le pilotage (DGES, universités…) : orientation de la prod. Scientifique, répartition budgétaire, recrutement… • Comment ? Quels référentiels ? Quels indicateurs ? • Qui, quoi ? programmes… Les chercheurs, les établissements, les revues, les • Par qui ? OST, AERES, CNU, Universités… 21 jeudi 4 février 2010 21
  22. 22. Évaluer l’activité recherche? • Un modèle prégnant et valeur de cette publication par la Publication (article de revue) mesure des citations « reçues » par d’autres publications (bibliométrie) • Un modèle dominant (STM) et quasi monopole de l’analyse et du référentiel (ISI - Institute of Scientific Information, Groupe U.S. Thomson Reuters) 22 d’après G. Gallezot jeudi 4 février 2010 22
  23. 23. Le facteur d’Impact Créé en 1960 par Eugene Garfield (ISI) citations articles 2008 2006 et 2007 IF=5 Les articles publiés en 2006/07 ont été cités en moyenne 5 fois en 2008. D’après Björn Brembs 23 jeudi 4 février 2010 23
  24. 24. Le facteur d’impact • Concerne les revues scientifiques • Fréquence annuelle moyenne de citation des articles d’un journal donné, estimé sur les 2 années précédentes • Calculé par l’ISI à partir de la base JCR (Journal Citations Report) - Statistiques de citation et facteur d’impact des principales revues en science - Corpus de + de 7600 revues, les plus citées au monde (nombreuses revues françaises absente) • Limites : - Contrainte de durée (2 ans) - % de revues sur la base de données ISI - Indice de visibilité des revues et non des articles 24 jeudi 4 février 2010 24
  25. 25. Le facteur d’impact • Problème des critères quantitatifs d’évaluation de la recherche : Nombre de publications dans les revues internationales « peer-reviewed », facteur d’impact • Déséquilibre structurel en France, GB et Allemagne : ➡ Problème du différentiel de publication entre chercheurs français et anglais, du classement de Shanghai ➡ Problème de visibilité de la recherche • Quelle explication ? Poids écrasant des « Big Four » de l’édition scientifique : Elsevier, Springer Verlag, Blackwell-Wiley, Thomson Scientific (25% des 23277 revues internationales, 51% du marché, en valeur, de l’information scientifique, 50,1% des revues à facteur d’impact mesuré dans l’ISI 25 jeudi 4 février 2010 25
  26. 26. Les biais du facteur d’impact Source : PhD Comics : http://www.phdcomics.com/comics.php?n=1108 26 jeudi 4 février 2010 26
  27. 27. L’index-H • Créé par J. Hirsh (université de Californie à San Diego) • Mesure des citations au niveau du chercheur • Le nombre h d'articles de l'auteur qui ont été cités au moins h fois chacun Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Indice_h 27 jeudi 4 février 2010 27
  28. 28. Vers de nouvelles pratiques ? Source: Mark Ware et Michael Mabe, The stm report : An overview of scientific and scholarly journals publishing (Oxford, United Kingdom: STM: International Association of Scientific, Technical and Medical Publishers, Septembre 2009). 28 jeudi 4 février 2010 28
  29. 29. Gen Y : Pratiques informationnelles Source : Education for Change Ltd., Researchers of Tomorrow : A three year (BL/JISC) study tracking the research behaviour of 'Generation Y' doctoral students (British Library & JISC, Octobre 2009). 29 jeudi 4 février 2010 29
  30. 30. Repères sur l’édition électronique en SHS • Paysage des SHS : modèle spécifique • poids de la monographie • importance du rétrospectif • dispersion des éditeurs en SHS • Offre de titres importante mais très diversifiée - petits tirages • Rôle des institutions et sociétés savantes D’après P. Mounier et G. Gallezot : l’édition électronique en Sciences Humaines 30 jeudi 4 février 2010 30
  31. 31. Interdisciplinarité des SHS Projet MESUR. http://www.mesur.org 31 jeudi 4 février 2010 31
  32. 32. Google Scholar : nouvelle donne ? ✓ Explosion,informationnelset hybridation des outils diversification ✓ Risques d’infobésité ? ✓ Autorité VS Popularité ✓ Économie de l’attention / Âge de l’accès ✓ Besoins : ouverture, accessibilité, accès unifié aux documents de la recherche, immédiateté, “gratuité”, texte intégral ! ✓ Compétences informationnelles de + en + importantes (évaluation de l’information) 32 jeudi 4 février 2010 32
  33. 33. Crise(s) ? • Crise de l’édition scientifique (copyright, scandales, concentration, augmentation des coût, nouveaux modèles de publications) • Crise de l’évaluation (diktat “publish or perish”, aeres, Shanghai, biais facteur d’impact, facéties de la bibliométrie, etc...) • Crise du chercheur (individualisme & impersonnalité de la recherche ? Concurrence, compétition, “publish or perish” (encore), mutations profondes des pratiques, etc) 33 jeudi 4 février 2010 33
  34. 34. Quelques anomalies • Barrière technologique : comment jongler entre ces multiples outils/ressources ? • Barrière économique : Coût de l’IST, les bibliothèque ne sont pas abonnées à toutes les bases et revues • Barrière juridique : Editeur détenteur du copyright => ne facilite pas la créativité / réutilisation / l’exploitation des contenus 34 jeudi 4 février 2010 34
  35. 35. 2. Dernières mutations de l’IST : vers une e-Science ? 1) Nouvelles formes de publication : Open Access, Archives Ouvertes et Revues en libre accès 2) Nouvelles pratiques de la recherche : La Science 2.0 et l’Open Science 3) Nouvelles formes d’évaluation : Open reviewing 35 jeudi 4 février 2010 35
  36. 36. 2.1. Nouvelles modalités de publication scientifique 36 jeudi 4 février 2010 36
  37. 37. Le Libre accès : repères historiques • 1991 : naissance d’ArXiv = 1ère archive • 1999 : naissance du mouvement Open Archives Initiative (OAI) • 2002 : Budapest Open Access Initiative (BOAI) • 2003 : déclaration de Berlin • 2006 : en France, signature d’un accord inter établissements • 2009 : 9 universités françaises, dont Rennes 2, signent la déclaration de Berlin pour le libre accès à la littérature scientifique 37 jeudi 4 février 2010 37
  38. 38. BOAI : Fondements de l’Open Access • Une définition : « Le libre accès à la littérature scientifique est sa mise à disposition gratuite sur l’Internet public, permettant à tout un chacun de lire, télécharger, copier, transmettre, imprimer (…), ou s’en servir à toute autre fin légale, sans barrière financière, légale ou technique autre que celles indissociables de l’accès et l’utilisation d’Internet. » (d’après Libre Accès Inist). • Deux stratégies (2 voies) • La voie verte (Green road – BOAI 1) : l’auto-archivage des publications par les chercheurs • La voie dorée (Gold road – BOAI 2) : la publication d’articles dans des revues en libre accès 38 jeudi 4 février 2010 38
  39. 39. La déclaration de Berlin Signée par Rennes 2 en déc 2009 ! La déclaration de Berlin date de 2003 et a été signée à ce jour par plus de 300 institutions scientifiques majeures dans le monde.  Étape clé dans le développement libre accès = implication des principaux organismes de recherche Européens signataires qui s’engagent à : « promouvoir un Internet qui soit un instrument fonctionnel au service d’une base de connaissance globale et de la pensée humaine », et à définir « des mesures (…) à envisager par les responsables politiques en charge de la science, les institutions de recherche, les agences de financement, les bibliothèques, les archives et les musées. » 39 jeudi 4 février 2010 39
  40. 40. Les archives ouvertes : la communication scientifique directe • La parabole d’Harnad • La solution : promouvoir chez les chercheurs le processus d’auto- archivage des pré-publications et post-publications sur des serveurs dédiés à cet effet. • « Archive, repository » synonymes d’« entrepôt / réservoir de données » où sont déposés des données issues de la recherche scientifique et de l’enseignement et dont l’accès se veut ouvert, c’est à dire sans barrières (techniques, économiques, juridiques) …» 40 jeudi 4 février 2010 40
  41. 41. Open Archives • Traduction : Archive Ouverte • Serveur/plateforme permettant le dépôt de documents et leur consultation • Ne recouvre pas la notion française d'"archives" (rétrospectives) • Pérennité des liens / garantir citabilité des documents • Synonymes: dépôt, réservoir, entrepôt d’information… • « Ouvert » • Mouvement du libre accès : accès libre aux résultats de la recherche scientifique (OPEN ACCESS) • Architecture technique distribuée et interopérable (OAI-PMH) Adapté de G. Gallezot : Les archives ouvertes : 10 ans après, où en est-on ? http://www.slideshare.net/revuesorg/les-archives-ouvertes-10-ans-aprs-o-en-eston 41 jeudi 4 février 2010 41
  42. 42. Accès restreint -- Impact Restreint LE CYCLE D’IMPACT DÉMARRE : Le chercheur écrit La recherche se fait le « prétirage » de son article Le prétirage est soumis à une revue Le prétirage est évalué 12-18 Mois par un comité de lecture Le prétirage corrigé par l’auteur devient un «post-tirage» Le post-tirage est accepté, validé et publié par une revue Les autres chercheurs ne peuvent accéder au post-tirage que si leur université est abonnée NOUVEAUX CYCLES à la revue où il est D’IMPACT : les nouvelles D’après S. HARNAD publié recherches s’appuient sur les recherches précédentes 42 jeudi 4 février 2010 42
  43. 43. Accès maximal - Impact maximal LE CYCLE D’IMPACT Le chercheur écrit DÉMARRE : le « prétirage » de La recherche se fait son article Le pré-tirage est auto-archivé sur le site Web de l’établissement où travaille le chercheur Le prétirage est soumis à une revue Le prétirage est évalué Le post-tirage est publié 12-18 Mois par un comité de lecture dans une revue à accès libre Le prétirage corrigé ou auto-archivé par l’auteur: devient un sur le site Web de « post-tirage » l’établissement du chercheur Le post-tirage est accepté, validé et publié par la revue NOUVEAUX CYCLES D’IMPACT L’impact scientifique des articles de recherche libres d’accès s’accroît et s’accélère grâce à l’augmentation de Les autres chercheurs ne l’accès peuvent accéder au post- tirage que si leur université est abonnée NOUVEAUX CYCLES D’IMPACT : Les nouvelles recherches s’appuient D’après S. HARNAD sur les recherches précédentes 43 jeudi 4 février 2010 43
  44. 44. 44 jeudi 4 février 2010 44
  45. 45. 45 jeudi 4 février 2010 45
  46. 46. 46 jeudi 4 février 2010 46
  47. 47. 47 jeudi 4 février 2010 47
  48. 48. Déposer dans une archive ouverte Que peut-on déposer ? Exemple de HAL-SHS • Les documents non publiés (communications, working papers, etc.) • Les pré-publications, post-publications et publications (articles de revues, chapitres d’ouvrage, etc.) • Une simple référence bibliographique « Les textes doivent être d’une qualité équivalente à celle des articles que les auteurs soumettent aux revues scientifiques de leur champ disciplinaire » 48 jeudi 4 février 2010 48
  49. 49. Les Archives ouvertes : bénéfices pour le chercheur • Disposer d’un moyen de communication scientifique directe et rapide : une mise en ligne simple et rapide des résultats de la recherche • Accéder à un corpus scientifique ouvert et accessible • Améliorer son audience et sa visibilité face à ses pairs et ses sources de financement (L’impact d’une publication est accru de manière substantielle si celle-ci est accessible librement sur le Web ? S. Lawrence) • Disposer d´études d´impact sur ces publications récentes • Augmenter le cycle de vie d’un article au-delà de la publication dans une revue : e-publication • Garantir l’archivage à long terme et la citation électronique : URLs pérennes, réplication des données au CINES 49 jeudi 4 février 2010 49
  50. 50. Les éditeurs et AO • Liste ROMEO/SHERPA (UK) sur la politique éditoriale (copyright) de 686 éditeurs • Elle recense les possibilités de mise sur le web (donc d’auto-archiver) des articles scientifiques par éditeurs. • Les revues blanches : celles dont les éditeurs n'ont pas de politique formelle autorisant l'auto-archivage • Les revues jaunes : autorisent l'auto-archivage des pré-publications (avant les révisions par le comité de lecture) • Les revues bleues : autorisent l'auto-archivage des post-publications (version finale après révision) • Les revues vertes : autorisent l'auto-archivage des pré- ET des postpublications • Liste JULIET/SHERPA (UK) politiques des “financeurs » 50 jeudi 4 février 2010 50
  51. 51. Les revues en libre accès Une revue en libre accès (open access journal) est une revue scientifique, « nouvelle ou existante, qui répond aux exigences de qualité des articles par la présence d’un comité de lecture, mais qui a un mode de financement permettant une diffusion aussi large que possible, sans restriction d’accès et d’utilisation » (d’après l’INIST) • PloS : http://www.plos.org • Revues.org : http://www.revues.org/ • Persée : http://www.persee.fr/web/guest/home/ • Scielo : http://www.scielo.br/ 51 jeudi 4 février 2010 51
  52. 52. Les revues en libre accès • Deuxième composante de l’Open Access (voie dorée) • Nouveau modèle économique : • frais de publication supportés par les auteurs ou leurs institutions • généralement subventionnées • Revues en libre accès = revues scientifiques • Articles soumis aux règles d’évaluation habituelles du « peer-reviewing » • Sont évaluées avec les mêmes indicateurs bibliométriques (IF) • + de 500 revues en OA comptabilisées dans le JCR 52 jeudi 4 février 2010 52
  53. 53. IST : modèle traditionnel Source : Björn Brembs, What's wrong with scholarly publishing today?, http://www.slideshare.net/brembs/whats-wrong-with-scholarly- publishing-today-ii 53 jeudi 4 février 2010 53
  54. 54. OA : modèle auteur/payeur Source : Björn Brembs, What's wrong with scholarly publishing today?, http://www.slideshare.net/brembs/whats-wrong-with-scholarly- publishing-today-ii 54 jeudi 4 février 2010 54
  55. 55. Le libre accès : un mouvement irréversible, mais progressif… • Des soutiens institutionnels importants : Sénat américain, Union Européenne, gouvernements, grands organismes scientifiques : ANR, CNRS, INSERM, INRIA (Fr.), NIH (E.U.), RCUK (G.B.)… • Des initiatives nationales fortes (France : HAL, G.B.: The Depot ) • Vers une obligation de dépôt ? ROARMAP (Registry of Open Access Repository Material Archiving Policies : 179 mandats institutionnels + financeurs de la recherche) • Aux USA : dans PubMed (pour les recherches financées par le NIH) ; projet de loi en juin 2009 pour toutes les disciplines ; • en Espagne, en Norvège pour toutes les disciplines ; • Prise en compte future dans l’évaluation des chercheurs • Conférence Berlin 7, nouvelles signatures de la Déclaration de Berlin 56 55 jeudi 4 février 2010 55
  56. 56. 2.2. Nouvelles pratiques de la recherche : Science 2.0 et Open 56 jeudi 4 février 2010 56
  57. 57. Science 2.0 / Open Science Concepts • Partage / Collaboration / favoriser la découverte (sérendipité) • Transparence / Ouverture / Accessibilité • Enrichissement et valorisation des données (data mashup & Open Data) / Web (2.0 et sémantique) / Infrastructure Numérique de recherche (TGE Adonis) / Intéropérabilité • L’Article n’est pas le seul vecteur de l’IST ! • => Concept de Liquid Publication (évolutif, collaboratif et multiforme) 57 jeudi 4 février 2010 57
  58. 58. Quelles formes ? • Espaces informationnels et conversationnels : réseaux sociaux, microblogging, life streaming) • Carnets de recherche en ligne (Blogs, Wikis, Open Notebook Science) • Plateformes de partage (datasets, protocoles de recherche, expérimentations) • Social bookmarking (Delicous, Zotero, Citeulike, Connotea, 2collab) 58 jeudi 4 février 2010 58
  59. 59. Réseaux sociaux scientifiques • Recherche et découverte d’experts • Développer son réseau / Multiplier les partenariats / Édition de CV / Participation à des programmes de recherche • Communiquer / Informer / Échanger / S’enrichir (nouvelle sociabilité, intelligence collective, veille mutualisée) • Construire son identité numérique (gérer ses traces) • Attention ! (autorité n’est pas notoriété, affluence n’est pas influence, publicité n’est pas légitimité - O. Ertzshied) 59 jeudi 4 février 2010 59
  60. 60. Les réseaux sociaux scientifiques 60 jeudi 4 février 2010 60
  61. 61. Les réseaux sociaux d’éditeur 61 jeudi 4 février 2010 61
  62. 62. Les réseaux sociaux disciplinaires 62 jeudi 4 février 2010 62
  63. 63. Les réseaux sociaux institutionnels 63 jeudi 4 février 2010 63
  64. 64. Microblogging Twitter : • Réseauter / prendre des nouvelles de ses collègues • Signaler une information / Recommander un article • Solliciter de l’aide sur un sujet • Soumettre une idée, une hypothèses / sentir les nouveaux sujets de recherche • Pendant une conférence (réactions, commentaires en live) • Tweeter ses articles http://www.phdcomics.com/comics.php?f=1198 64 jeudi 4 février 2010 64
  65. 65. 65 jeudi 4 février 2010 65
  66. 66. Saunders N, Beltrão P, Jensen L, Jurczak D, Krause R, et al. 2009 Microblogging the ISMB: A New Approach to Conference Reporting. PLoS Comput Biol 5(1): e1000263. doi:10.1371/journal.pcbi.1000263 66 jeudi 4 février 2010 66
  67. 67. Friendfeed : Life (Research) streaming 67 jeudi 4 février 2010 67
  68. 68. Carnets de recherche 2.0 Typologie de la blogosphère scientifique • Blogs de chercheurs • Blogs thématiques ou collectifs • Blogs de séminaires • Blogs “compagnons” d’une publication • Plateforme de blogs (commerciales, institutionnelles, communautaires) 2008 : entre 3 000 et 10 000 blogs scientifiques dans le monde, dont 2 000 aux USA 68 jeudi 4 février 2010 68
  69. 69. Pourquoi un blog ? • Esquisser ses réflexions • “La recherche en train de se faire” - A . Blanchard • “Deadline is dead”, nouveaux rythmes d’éciture - A. Gunthert • Le séminaire permanent : modèle conversationnel • S’enrichir des réflexions et des commentaires de la communautés (lecteurs et blogosphère scientifique = intelligence collective) • Transparence : démocratisation des savoirs, insérer la science dans la société civile Adapté de A. Serres : LA blogosphère en sciences humaines et sociales, présentation de la plateforme Hypothèses http://www.slideshare.net/revuesorg/le-blogosphre-en-sciences-humaines-et-sociales-prsentation-de-la-plateforme- hypothses 69 jeudi 4 février 2010 69
  70. 70. 70 jeudi 4 février 2010 70
  71. 71. 71 jeudi 4 février 2010 71
  72. 72. Archives Ouvertes et Blogs Les trackbacks Antoine Blanchard (Enro), Ce que le blog apporte à la Recherche, 12/08, http://www.enroweb.com/ blogsciences/index.php?2008/12/04/359-ce-que-le-blog-apporte-a-la-recherche 72 jeudi 4 février 2010 72
  73. 73. Open Notebook Science - Wikis • Rendre public et accessible les résultats d’expérimentations • Mettre à disposition des autres chercheurs, des protocoles de recherche, des données brutes, etc. • Permettre le transfert de compétences, la vérification et la reproduction d’expériences 73 jeudi 4 février 2010 73
  74. 74. Le social bookmarking pour le chercheur • Gérer ses références bibliographiques • Partager / recommander / annoter des références • Alimenter une bibliographie sur un sujet à plusieurs (Groupes) • Générer automatiquement ses bibliographies • Favoriser et faciliter la découverte d’articles / mutualiser sa veille avec les autres utilisateurs 74 jeudi 4 février 2010 74
  75. 75. 2.3. Nouvelles formes d’évaluation 75 jeudi 4 février 2010 75
  76. 76. Impact du web 2.0 sur processus d’évaluation • Problème : évaluation tributaire d’éditeurs commerciaux (Thomson : Web of Science et Elsevier : Scopus) • Nouvelles métries basées sur des pratiques sociales, réseaux sociaux et le web (complémentaires à l’évaluation traditionnelle) • Nouvelle formes d’évaluations (open peer commentary, recommandations, annotations, etc) 76 jeudi 4 février 2010 76
  77. 77. Quelques alternatives à Thomson • Eigenfactor : indice pondérant le nbre de citations par le prestige des revues dont elles proviennent (PageRank). Corpus du JCR, sur 5 ans. • Scimago Journal Rank : fondé sur algorithme de Google PageRank. Corpus : Scopus. Evaluation sur 2, 3, 4 ans • Harzing Publish Or Perish et Scholarometer (permettent de retrouver le facteur H d’un chercheur, fondés sur le corpus de Google Scholar) 77 jeudi 4 février 2010 77
  78. 78. “Article level metrics” Bollen J, Van de Sompel H, Hagberg A, Bettencourt L, Chute R, et al. 2009 Clickstream Data Yields High-Resolution Maps of 78 Science. PLoS ONE 4(3): e4803. doi:10.1371/journal.pone.0004803 jeudi 4 février 2010 78
  79. 79. Conclusion Nécessité d’une nouvelle culture informationnelle des doctorants et chercheurs = objectif du projet Form@doct: Cinq axes thématiques • Culture générale de l’information : propriété intellectuelle… • Connaissance de l’information scientifique : libre accès,enjeux, acteurs, évaluation, bibliométrie... • Recherche d’information : méthodologies de recherche, connaissance des sources, outils, bases de données, portails… • Exploitation de l’information : outils de gestion des références bibliographiques, de cartographie, d’analyse de l’information… • Production, publication de l’information : publication électronique de la thèse… 79 jeudi 4 février 2010 79

×