Correction étude de cas Cléo
1. PRÉSENTATION DE L’AMÉNAGEMENT
Le projet de la deuxième ligne de tramway del’agglomération orléanaise vise à desservir quatre communesd’ouest en est : La...
2. LES OBJECTIFS
Ce projet cherche à remplir plusieurs objectifs.• Au delà des 22.000 voyageurs quotidiens attendus, 59.000  habitants de l...
3. ACTEURS ET DÉBATS
•   La communauté d’agglomérations          •   La SEMTAO          •   ALSTOMACTEURS          •   La fédération nationale ...
4. BILAN ET PERSPECTIVES
• Réhabilitation de la rue des Carmes           • Valorisation du patrimoine en centre-ville              • Matériaux util...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Correction étude de cas cléo

904 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
904
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
346
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Correction étude de cas cléo

  1. 1. Correction étude de cas Cléo
  2. 2. 1. PRÉSENTATION DE L’AMÉNAGEMENT
  3. 3. Le projet de la deuxième ligne de tramway del’agglomération orléanaise vise à desservir quatre communesd’ouest en est : La Chapelle St Mesmin, St Jean de la Ruelle,Orléans et St Jean de Braye.Le tracé d’environ 11 km et 25 stations représente un coûtd’environ 310 Millions d’euros et prévoit un nombre de22.000 voyageurs par jour
  4. 4. 2. LES OBJECTIFS
  5. 5. Ce projet cherche à remplir plusieurs objectifs.• Au delà des 22.000 voyageurs quotidiens attendus, 59.000 habitants de l’agglomération orléanaise se trouvent désormais dans un rayon de moins de 500 mètres de la nouvelle ligne de tramway. Des quartiers enclavés et/ou hors d’accès se trouvent désormais intégrés au réseau de transports en commun de l’agglomération. Le nouveau réseau cherche ainsi à être plus complet, plus moderne et intermodal.• La création de 6 parcs-relais associée à de nouvelles pistes cyclables cherche à encourager les transports doux au détriment de l’usage de la voiture, tout en permettant toujours l’usage de celle-ci dans l’agglomération• La création de cette nouvelle ligne est aussi l’occasion de réaliser des travaux de modernisation et d’embellissement du centre ville (rue des Carmes, place De Gaulle, rue Jeanne d’Arc …)
  6. 6. 3. ACTEURS ET DÉBATS
  7. 7. • La communauté d’agglomérations • La SEMTAO • ALSTOMACTEURS • La fédération nationale des usagers des transports • Le conseil municipal de la ville d’Orléans • La région Centre • (indirectement) Le Ministère de l’Aménagement du Territoire • L’UE • Matériel • Tracé • Passage près de la gare d’Orléans • Question ligne TGV Paris/Orléans en filigraneDEBATS • Intérêt passage dans centre ancien ? • Alignement rue des Carmes • Surcoût lié contournement cathédrale • Tracé est trop court
  8. 8. 4. BILAN ET PERSPECTIVES
  9. 9. • Réhabilitation de la rue des Carmes • Valorisation du patrimoine en centre-ville • Matériaux utilisés (calcaire de Madeleine à HalmagrandBILAN et rue des Carmes) • Alimentation par le sol • Une offre de transports plus complète, • Représentant une véritable alternative à l’automobile • 1140 places de parking en parcs-relais créés (total de 1990) • Une baisse du niveau sonore • Meilleures conditions de circulation pour les cycles • Prolongements des terminus est et ouest par des lignes de busPERSPECTIVES en site propre • Quelle intermodalité pour la future liaison TGV ? • Intégrer les nouvelles périphéries ? • Une meilleure qualité de l’air ?

×