A. L’identité de la région
Doc. 11. Situez la région Centredans l’espace national;dans quels domaines a-t-elle     une     importancesignificative à ...
SynthèseLa région Centre associe trois provinces historiques : l’Orléanais, le Berryet la Touraine. Leur regroupement en u...
B. Des atouts économiques certains1. Quels atouts économiques de la région peut-on relever ? (doc. 1, 5, 5bis et 13 )     ...
SynthèseLes indicateurs socio-économiques de la région Centre sont plutôtfavorables : revenu fiscal moyen relativement éle...
C. Les déséquilibres régionaux
Quels déséquilibres régionauxobserve-t-on dans la régionCentre ?
Synthèse L’organisation de l’espace en région Centre est d’abord marquée par le poids considérable de l’influence parisien...
Croquis
Fond decarteCroquis
Schéma
   Un pôle de compétitivité rassemble sur un territoire bien    identifié et une thématique donnée, des entreprises petit...
Etude de cas région centre
Etude de cas région centre
Etude de cas région centre
Etude de cas région centre
Etude de cas région centre
Etude de cas région centre
Etude de cas région centre
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Etude de cas région centre

2 155 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 155
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Etude de cas région centre

  1. 1. A. L’identité de la région
  2. 2. Doc. 11. Situez la région Centredans l’espace national;dans quels domaines a-t-elle une importancesignificative à l’échellenationale ? (doc. 1 et 4)2. Quels argumentspeuvent être avancéspour parler d’un déficitd’identité de la région ?(doc. 2)3. Quels élémentsd’identité apparaissentcependant ? (doc. 1,2 et 3)
  3. 3. SynthèseLa région Centre associe trois provinces historiques : l’Orléanais, le Berryet la Touraine. Leur regroupement en une seule Région dans le cadre de lapolitique de décentralisation, initiée dès les années 1950, a posé problèmecomme l’indique son nom même, peu mobilisateur. Le centre géographiquede la France est plutôt décalé vers le Massif central et cet espace ne joueaucune fonction centrale en France. Par ailleurs il est lui-même dénué decentre puisqu’il se caractérise par une bicéphalie problématique (Orléans /Tours).Toutefois le projet de changement de nom est maintenant abandonné et leConseil régional a fortement contribué à la lente émergence d’une identitérégionale par une active politique de communication (journaux gratuits, siteInternet, etc.).Bien que ni littorale, ni montagnarde, la région bénéficie aussi d’une bonnequalité de vie et d’une image de marque positive grâce à son patrimoine(châteaux, musées) et à ses paysages, reconnue récemment par leclassement mondial par UNESCO du « Val de Loire ».
  4. 4. B. Des atouts économiques certains1. Quels atouts économiques de la région peut-on relever ? (doc. 1, 5, 5bis et 13 ) Doc. 1
  5. 5. SynthèseLes indicateurs socio-économiques de la région Centre sont plutôtfavorables : revenu fiscal moyen relativement élevé, taux de chômageinférieur à la moyenne nationale, solde migratoire positif.Dans le domaine agricole, en dépit de la présence locale de sols pauvres(Sologne, Brenne), les productions sont importantes : le système de lagrande culture de la Beauce ou des plaines du Berry assure desrendements céréaliers élevés, les vignobles AOC de la vallée de la Loire(Sancerre, Touraine, Chinon) bénéficient d’une excellente réputation.La région Centre a aussi été une des grandes bénéficiaires de la vague dedécentralisation industrielle des années 1960, notamment dans sa partieNord (Eure-et-Loir, axe ligérien). Aujourd’hui fragilisé par lesdélocalisations, ce tissu industriel demeure cependant et se renouvelleavec ses quatre « pôles de compétitivité » dont la Cosmetic Valley dans ledomaine très exportateur de la parfumerie.Le domaine des transports et de la logistique bénéficie de la netteamélioration des infrastructures autoroutières avec à la fois des radialesvers Paris (A10, A20, A71, A77) et des transversales (axe parallèle à laLoire, axe Tours – Bourges), ainsi que de la desserte de Tours par le TGV.
  6. 6. C. Les déséquilibres régionaux
  7. 7. Quels déséquilibres régionauxobserve-t-on dans la régionCentre ?
  8. 8. Synthèse L’organisation de l’espace en région Centre est d’abord marquée par le poids considérable de l’influence parisienne qui prend des formes multiples : mobilité quotidienne de travail vers l’Île-de-France, résidences secondaires de Parisiens, tourisme de week-end, déconcentration tertiaire, etc. Cette influence parisienne est largement à l’origine d’une opposition qui reste forte entre une partie Nord assez peuplée et une partie Sud (départements du Cher et de l’Indre) beaucoup moins densément peuplée et aux prises avec un phénomène de vieillissement démographique et de marginalisation de populations plus pauvres. Elle a sans doute aussi gêné l’émergence d’une grande ville au long de la Loire. L’axe ligérien, surtout à partir d’Orléans, est cependant l’axe structurant de la région. Il s’organise autour d’un chapelet de villes attractives. Orléans est la capitale administrative, siège d’une académie. Mais Tours demeure l’agglomération la plus peuplée. Blois, préfecture du département du Loir-et- Cher parvient à se faire une place entre les deux villes principales. Cette vaste région ne compte que deux agglomérations de plus de 100 000 habitants : les autres préfectures sont des villes moyennes alors que le réseau relativement régulier et dense de petites villes témoigne de l’héritage d’un riche passé rural.
  9. 9. Croquis
  10. 10. Fond decarteCroquis
  11. 11. Schéma
  12. 12.  Un pôle de compétitivité rassemble sur un territoire bien identifié et une thématique donnée, des entreprises petites et grandes, des laboratoires de recherche et des établissements de formation. Il a vocation à soutenir linnovation, favoriser le développement des projets collaboratifs de recherche et développement (R&D) particulièrement innovants. Il crée ainsi de la croissance et de lemploi. L’enjeu est de s’appuyer sur les synergies et la confiance créée entre les acteurs par lintermédiaire de coopération concrète dans des projets collaboratifs et innovants. Il sagit de permettre aux entreprises impliquées de prendre une position de premier plan dans leurs domaines en France et à l’international. Dautres partenaires, dont les Pouvoirs publics nationaux et locaux sont associés à cette dynamique.

×