Creation de logo pratique

505 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
505
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
50
Actions
Partages
0
Téléchargements
27
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Creation de logo pratique

  1. 1. Les étapes pratiques de la création d’un Logotype I- Les étapes pratiques : 1- Logo symbole-icône ou combiner : 1er étape : L’idée : (le thème agence de vente et location de voiture). Après avoir réalisé le cahier de charge, et faite des recherches sur net, analyse les logos de vos concurrents pour bien imprégner le secteur d’activité. Ce tableau facilite l’attache et donne des idées claires et impressionnantes : Mots Clés Synonymes Maison Agence Cabinet Bureau Auto Voiture Véhicule Voiture Traductions Symbole House office Car Vehicle On pourra aussi ajouter d’autre éléments appart celle citez au tableau pour la diversité de tes choix telle que (Qualités des voitures : Etonnantes, Gigantesques, prodigieuses). 2ème étape : Trouver le Nom: La plupart du temps la dénomination du logo est fournie par le client. Sinon il doit avoir rencontré le client pour collecte de données / d’informations (le briffeur et le briffé), pour progresser de l’ombre vers la lumière par touches successives. Mais dans votre projet vous êtes obligé de trouver un nom à votre logo. D’après les informations récoltées par le tableau on peut choisir le Nom soit par une combinaison des synonymes (Maison Auto), des traductions (House Car) ou par l’ajout d’un autre élément extérieure telle que la qualité des voitures vendu (prodigieux Auto). 1
  2. 2. 3ème étape : Le Choix de la représentation graphique : On a déjà une diversité de représentation (divers symboles) dont on doit faire un mélange pour sortir d’une représentation graphique significatif. A ce stade, on doit commencer à griffonner quantités d’esquisses pour rechercher une solution graphique qui traduise le parti conceptuel. Alors on est obligé de faire certaines esquisses (sur papier) avant de passer au logiciel pour mieux matérialiser les idées et avoir une rapidité au moment l’exécution sur logiciel. 2
  3. 3. Attention : pour chaque choix que vous aller faire, toujours vous poser la question POURQUOI ce choix ? Pour augmenter et justifier votre projet … 3
  4. 4. 4ème étape : Les Critères de choix : Symbolique Dans notre exemple la symbolique des éléments graphiques utilisés dans les logos, soit la voiture ou la maison sont bien ciblée et claire, tout le monde peux sentir de quoi s’agit il. Voici un tableau réduplicatif de symbolique des formes : 4
  5. 5. Choix typographique → Pour le Logo : (House Car) L’idée que j’avais en tête : une typo féminine, pas trop penchée et parfaitement lisible ! Donc selon le tableau je dois utiliser une écriture de type scripte. → Pour le Logo : (Prodigieux Auto) L’idée que j’avais en tête : une typo Moderne et objectif, avec certaine force ! Donc selon le tableau je dois utiliser une écriture sans empâtements, et on lui ajoute du gras pour montrer la force. Attention : pour les gens qui ne connaissent pas trop sur les polices le site web Dafont.com donne une diversité de choix de polices gratuit classé par catégorie … DaFont .com … Arrgh!, ‘l’est belle la culture typo … 5
  6. 6. Couleurs Pour les couleurs, je me suis laissé porter par l’air du temps : bleu (bleu ciel) pour premier logo. Orange et vert pour le deuxième. Non, pas le vert finalement, une troisième couleur dans le logo serait de trop. Je l’utiliserais probablement ailleurs dans la charte graphique. Un logo doit garder une certaine distinction pour ne pas lasser. 6
  7. 7. I- Les étapes pratiques : 2- Logo Typographique : A ce stade on est appelé a réaliser un logo typographique pour le thème architecte et marketing. Donc on doit rechercher un nom et une représentation graphique significative pour avoir le résultat souhaité. La recherche de nom Après avoir répondu aux questionnaires de cahier de charge on est sorti avec le nom ARCHImarketing qui est une fusion des deux mots. La phase créative, l’élément le plus important du design d’un logo Avant de mettre sur papier la moindre ligne, on doit tout d’abord réfléchi à ce nouveau projet. Quels sont les objectifs d’ARCHImarketing, comment peuvent-ils être symbolisés par une image, par une histoire, par une métaphore? Qu’est-ce qui peut symboliser la réussite? Atteindre le sommet -> Montagne -> J’avais ma base de réflexion. Etant donné que je considère que le marketing constitue un appui, “des fondations solides pour la réussite de l’architecte professionnel”, il m’a semblé représentatif que le symbole du marketing viennent constituer la base du symbole de l’architecte. La recherche graphique A ce stade, j’ai commencé à griffonner quantités d’esquisses pour rechercher une solution graphique qui traduise mon parti conceptuel. J’ai choisi d’utiliser les lettres A (pour architecte) et M (pour marketing) comme éléments constitutifs du logo. Je souhaitais pouvoir utiliser le logo dans toutes les tailles. 7
  8. 8. Mes premiers essais donnèrent ceci: C’était épuré mais aussi fort rigide. En jouant sur les inclinaisons de lignes, je suis parvenu à des solutions qui me plaisaient déjà plus: A ce moment, un de mes principaux soucis était la facilité de lecture du A et du M. Après quelques essais, j’ai obtenu ce résultat que je pensais définitif: Après quelques essais, je suis parvenu à la version du A et du M définitive utilisée actuellement sur le site. Restait à trouver les polices de caractère qui allient lisibilité même en petite taille, harmonie avec le reste du logo et dynamisme. Après quelques tests: 8
  9. 9. Je suis parvenu à cette proposition: NB : Pour Les Critères de choix de couleurs (Rouge : force et puissance ; Jaune : idéalisme et conscience) et typographie (Ecriture de type scripte : Elégance) sont résolu d’après les tableaux citer aux exemples précédents. 9
  10. 10. II- Les conseils et erreurs à éviter: LE SIGNE OU PICTO : Connaître la symbolique et l’histoire des signes utilisés. Gérer la polysémie du signe. Eviter le style Bandes dessinées et l’illustration anecdotique. Attention au sens de lecture (effet de flèche). Penser d’abord aux formes primaires. Eviter la 3D. LA TYPOGRAPHIE : Doit être immédiatement lisible. Se limiter à 2 polices dans le même logo (c’est déjà beaucoup!). Éviter les ombrages, les dégradés sur les lettres. Un mot court permet des jeux typographiques que ne permet pas un nom long. Réfléchir à l’utilisation des bas de casse par rapport aux capitales. Éviter l’écriture verticale et sinon la lecture doit se faire de bas en haut. LA COULEUR Rôle fonctionnel et non goût personnel. Connaître les conventions, le symbolisme des couleurs. Appliquer le principe des complémentaires. 2 couleurs, 3 maximums Éviter les dégradés ou donner l’effet par bandes successives. Penser au passage en noir et blanc. ASPECT GENERAL : Trouver un équilibre entre conventions et originalité, rationalité et sensibilité. Le sens du logo doit devenir universel et ne pas être compris que par son créateur. Penser impact visuel et harmonie. 10
  11. 11. III- Exercice Pratique : Pour chacun des thèmes ceux-ci-dessous : Parfum ; Automobile ; L’audiovisuel ; Voyage ; Banque ; Vêtement de sport ; Informatique ; Jeu pour enfant. Définir Une couleur ; Une typographie ; Une forme simple (géométrique-symbole). Enfin Réaliser 2 propositions de logo pour chacun de thème. 11

×