Enfant enrhumé
 Un enfant âgé de 18 mois (12kg) est vu en consultation
d’anesthésie, pour une cure d’hypospade. Cet enfan...
Enfant enrhumé, quand le récuser?
Critères de récusation d’un enfant enrhumé
 Fièvre > 38°
 Auscultation anormale, notam...
Enfant enrhumé et induction
anesthésique
 Finalement, l’enfant est endormi par inhalation de
sevoflurane, après 3 minutes...
Laryngospasme
Pression positive et oxygène 100% 35% succès
Propofol 1 mg/kg 90% succès
Atropine 0.1 mg/kg
Succinylcholine ...
Le laryngospasme est une complication qui reste fréquente
notamment chez les enfants en bas âge et ayant au moins un
facte...
Bonne Santé
n=7041
Anamnèse Resp positive
n=2256
RR 95%CI p-value
Overall complications in the perioperative period
Bronch...
Facteurs prédisposants pour la survenue de laryngospasme
périopératoire en fonction de l’anamnèse de l’enfant
Laryngospasm...
Identifier les enfants ayant une
susceptibilité des voies respiratoires
Sifflement à l’effort
Toux sèche nocturne chroniqu...
La présence d’une IVAS récente augmente signif.
le risque de complications respiratoires périopératoires
Pas d’IVAS IVAS <...
Que faire devant un enfant enrhumé ?
Voies aériennes supérieures
Enfant > 1 an
Ecoulement nasal clair
Absence d’otite, Tou...
Incidence et RR de complications respiratoires
périopératoires en relation avec les symptômes d’IVAS
Sécrétions nasales ve...
Oberer Ch. Anesthesiology 2005; 103(6):1142-1148
Le laryngospasme survient plus fréquemment
sous sevoflurane que propofol
Effet du salbutamol en cas d’IVAS récente (< 2 sem) avec
toux grasse
Salbutamol No
Salbutamol
P-value Healthy
children
19 ...
Enfant enrhumé et contrôle des
voies aériennes
 La sonde d’intubation trachéale augmente le risque de
complications respi...
L’enfant enrhumé
Chez l’enfant enrhumé…
Contrôle des VAS
 Sonde Intubation (42%)
 Masque laryngé (30%)
 Masque facial (...
Le doigt derrière la branche montante de la mandibule
Traction de la mandibule
en avant et vers le haut
Tension au niveau ...
Laryngospasme
Pression positive et oxygène 100% 35% succès
Propofol 1 mg/kg 90% succès
Atropine 0.1 mg/kg
Succinylcholine ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Cc enfant enrhumé cuba

600 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
600
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
88
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Cc enfant enrhumé cuba

  1. 1. Enfant enrhumé  Un enfant âgé de 18 mois (12kg) est vu en consultation d’anesthésie, pour une cure d’hypospade. Cet enfant n’a jamais été opéré, il n’a pas d’antécédent particuliers si ce n’est des rhinopharyngites à répétition souvent associés à des épisodes respiratoires étiquetés bronchiolites ou assimilés, traités par kinésithérapie.  L’enfant arrive à jeun, à 7h30 à l’hôpital et vous le revoyez à la visite pré anesthésique. Il a une rhinite claire, une auscultation normale et une température de 37°5.  Que décideriez-vous ?
  2. 2. Enfant enrhumé, quand le récuser? Critères de récusation d’un enfant enrhumé  Fièvre > 38°  Auscultation anormale, notamment sibilants  Laryngite Ce d’autant  Pas comme d’habitude (parents)  Enfant de < 1 an  Hyperéactivité des VAS (asthme, bronchiolite…)  Intervention programmée fonctionnelle  Anesthésiste non expérimenté dans ce contexte
  3. 3. Enfant enrhumé et induction anesthésique  Finalement, l’enfant est endormi par inhalation de sevoflurane, après 3 minutes d’inhalation de sévoflurane à 6%, alors que vous êtes en train de mettre en place une voie veineuse, l’enfant présente une dyspnée inspiratoire qui s’aggrave malgré la luxation de la mandibule. Vous entendez que la SpO2 diminue, elle est à 90%, lorsque vous levez les yeux vers le moniteur…  Diagnostique et Conduite à tenir
  4. 4. Laryngospasme Pression positive et oxygène 100% 35% succès Propofol 1 mg/kg 90% succès Atropine 0.1 mg/kg Succinylcholine 1-1.5 mg/kg Tube
  5. 5. Le laryngospasme est une complication qui reste fréquente notamment chez les enfants en bas âge et ayant au moins un facteur de risque respiratoire Hamilton ND et al. Pediatr Anesth 2012; 22: 345–50. Age Incidence < 1 an 7.5% 1-9 ans 5.65% > 10 ans 0.6% Laryngospasme = 1ère cause respiratoire d’arrêt cardiaque peropératoire chez l’enfant Enfant enrhumé et laryngospasme
  6. 6. Bonne Santé n=7041 Anamnèse Resp positive n=2256 RR 95%CI p-value Overall complications in the perioperative period Bronchospasm 52 0.7% 141 6.3% 8.4 6.179 11.590 <0.0001 Laryngospasm 151 2.1% 200 8.9% 4.1 3.365 5.079 <0.0001 Cough 319 4.5% 368 16.3% 3.6 3.123 4.151 <0.0001 Oxygen Desaturation 455 6.5% 464 20.6% 3.1 2.822 3.590 <0.0001 Airway obstruction 178 2.5% 154 6.8% 2.7 2.188 3.333 <0.0001 Overall # 693 9.8% 699 31.0% 3.1 2.866 3.457 <0.0001 La présence d’une anamnèse respiratoire positive quadruple l’incidence du laryngospasme von Ungern-Sternberg B. et al. Lancet. 2010; 376(9743):773-83
  7. 7. Facteurs prédisposants pour la survenue de laryngospasme périopératoire en fonction de l’anamnèse de l’enfant Laryngospasm, perioperative Univariate Multivariate Variable p RR 95%CI p RR 95%CI URI <2 weeks 0.000 3.3 2.7 4.2 Wheezing at axercise 0.000 3.3 2.69 4.1 Wheezing >3 times in the last 12 months 0.000 2.6 1.9 3.5 Nocturnal dry cough 0.000 4.0 3.2 4.9 Airway susceptibiliy 0.000 4.1 3.4 5.0 0.00 3.3 2.7 4.0 Smoking in the family (both parents) 0.000 3.0 2.4 3-7 Eczema 0.000 1.9 1.55 2.3 von Ungern-Sternberg B. et al. Lancet. 2010; 376(9743):773-83
  8. 8. Identifier les enfants ayant une susceptibilité des voies respiratoires Sifflement à l’effort Toux sèche nocturne chronique Asthme avec > 3 crises dans les 12 derniers mois + Infection récente des voies aériennes supérieures < 2 sem. Enfants à haut risque de complications respiratoires
  9. 9. La présence d’une IVAS récente augmente signif. le risque de complications respiratoires périopératoires Pas d’IVAS IVAS < 2 sem IVAS 2-4 sem. 12.2% 28.5% 8% Complications Resp: 2.3 (2.1-2.7) 0.66 (0.5-0.8) Laryngospasme: 4.0 (3.1-5.2) 0.52 (0.3-0.9) von Ungern-Sternberg B. et al. Lancet. 2010; 376(9743):773-83
  10. 10. Que faire devant un enfant enrhumé ? Voies aériennes supérieures Enfant > 1 an Ecoulement nasal clair Absence d’otite, Toux sèche Pas de symptômes d’HRB Pas d’asthme Enfant < 1 an Otite moyenne avec effusion Symptômes d’HRB (Wheezing) Ecoulement nasal verdâtre Toux grasse productive Fièvre > 38, céphalées, irritabilité Reporter de 2 semainesPlanifier et prévenir
  11. 11. Incidence et RR de complications respiratoires périopératoires en relation avec les symptômes d’IVAS Sécrétions nasales verdâtres Toux grasse Fièvre > 38 degrés Current URI URI < 2 weeks URI 2-4 weeks Clear Runny Nose 1.5 (1.2-1.7) 1.4 (1.1-1.7) 0.9 (0.7-1.3) Green runny nose 3.1 ( 2.6-3.8) 3.4 (2.8-4.0) 0.2 (0.1-0.4) Dry Cough 1.7 (1.4-2.0) 1.9 (1.5-2.3) 0.3 (0.2-0.6) Moist Cough 3.0 (2.6-3.5) 3.4 (2.9-4.0) 0.45 (0.3-0.7) Fever 2.9 (2.2-3.8) 2.9 (2.3-3.8) 0.5 (0.33-0.8)
  12. 12. Oberer Ch. Anesthesiology 2005; 103(6):1142-1148 Le laryngospasme survient plus fréquemment sous sevoflurane que propofol
  13. 13. Effet du salbutamol en cas d’IVAS récente (< 2 sem) avec toux grasse Salbutamol No Salbutamol P-value Healthy children 19 (9.5%) 10 (5.0%) 13 (6.5%) 11 (5.5%) 32 (16.0%) 22 (11.0%) 21 (10.5%) 23 (11.5%) 0.052 0.047 0.152 0.032 5 (2.5%) 3 (1.5%) 12 (6.0%) 9 (4.5%) Laryngospasm Bronchospasm Desaturation Coughing von Ungern-Sternberg et al. Pediatr Anesth. 2009 Nov;19(11):1064-9.
  14. 14. Enfant enrhumé et contrôle des voies aériennes  La sonde d’intubation trachéale augmente le risque de complications respiratoires (laryngospasme, bronchospasme…)  Le masque laryngé est mieux toléré que la sonde d’intubation mais moins bien que le masque facial  L’ablation du ML se fait en anesthésie profonde, alors que l’extubation se fait éveillé.
  15. 15. L’enfant enrhumé Chez l’enfant enrhumé… Contrôle des VAS  Sonde Intubation (42%)  Masque laryngé (30%)  Masque facial (28%) Choix de l’halogéné  98% des MAR préfèrent le sévoflurane au desflurane Prop 3 min 6 min 13 min 0 5 10 15 Rn(cmH2O.s/l) Prop 3 min 6 min 13 min Sevoflurane Desflurane * * * * * * * * *p<0.05, normal vs AS Airway Susceptibility (AS) Normal +54% +18% Prop 3 min 6 min 13 min 0 5 10 15 Rn(cmH2O.s/l) Prop 3 min 6 min 13 min Sevoflurane Desflurane * * * * * * * * *p<0.05, normal vs AS Airway Susceptibility (AS) Normal Prop 3 min 6 min 13 min 0 5 10 15 Rn(cmH2O.s/l) Prop 3 min 6 min 13 min Sevoflurane Desflurane * * * * * * * * *p<0.05, normal vs AS Airway Susceptibility (AS) Normal +54% +18% Sevoflurane
  16. 16. Le doigt derrière la branche montante de la mandibule Traction de la mandibule en avant et vers le haut Tension au niveau muscles suprahyoidiens et génioglosses Elargissement de l’espace rétropharyngé Traction vers le haut de l’épiglotte
  17. 17. Laryngospasme Pression positive et oxygène 100% 35% succès Propofol 1 mg/kg 90% succès Atropine 0.1 mg/kg Succinylcholine 1-1.5 mg/kg Tube

×