Pour changer le monde
L’ECOSOCIALISME,
la grande idée qui fait son chemin
Un constat
Le capitalisme est incompatible avec l’écologie
 Car il ne veut pas de produits solides
qui durent dans le tem...
La Civilisation humaine est menacée
• Le GIEC est formel, le
changement climatique
est d’origine
anthropique.
• Les projec...
Le capitalisme, ce système qui crée la richesse en
créant la misère (V. HUGO)
L’économie capitaliste
incapable de se régul...
Nous avons besoin d’un nouveau
paradigme.
Qu’est ce que l’écosocialisme ?
• Il ne s’apprend pas à l’école.
• Il n’est pas une 3ème voie, un
compromis bancal entre l...
Il faut revisiter le mot socialisme…
• En conciliant le mouvement ouvrier avec
l’écologie.
• En permettant de lui redonner...
C’est une alternative concrète et raisonnée.
Une réponse
à la double
impasse
Capitalisme
Productivisme
Notre réponse doit ...
Combattre le capitalisme ne suffit
pas…
 Le capitalisme détruit la nature
car il est une idéologie
productiviste comme d’...
Un paradigme de l’intérêt général.
Conscient qu’il est
impossible de dissocier
l’humain de son milieu
naturel et que nous
...
Une nouvelle synthèse politique à
gauche.
Ce projet écosocialiste
est aussi un projet
politique, celui d’une
synthèse entr...
Sortir des impasses de notre temps
 Débusquer le mensonge du capitalisme vert,
dénoncer la bigotterie environnementaliste...
Instaurer une nouvelle économie au service de
l’humain
Mettre l’économie
au service des
besoins
Inversion de la
logique de...
Comment mener cette révolution ?
 Par la convergence des luttes
 Par la mise en œuvre d’une
planification écologique
 P...
« Le vieux monde se meurt, le nouveau monde
tarde à apparaître et dans ce clair-obscur
surgissent les monstres »
Antonio G...
L’ecosocialisme,
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

L’ecosocialisme,

195 vues

Publié le

Publié dans : Actualités & Politique
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
195
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Cette présentation illustre les nouvelles fonctionnalités de PowerPoint, qui sont optimisées pour un affichage sous forme de diaporama. Ces diapositives visent à vous donner des idées pour créer des présentations captivantes dans PowerPoint 2010.Pour obtenir d’autres exemples de modèles, cliquez sur l’onglet Fichier puis, dans l’onglet Nouveau, cliquez sur Exemples de modèles.
  • L’ecosocialisme,

    1. 1. Pour changer le monde L’ECOSOCIALISME, la grande idée qui fait son chemin
    2. 2. Un constat Le capitalisme est incompatible avec l’écologie  Car il ne veut pas de produits solides qui durent dans le temps.  Il fonctionne selon des logiques court termistes en rupture avec les rythmes lents des écosystèmes font nous dépendons.  Il est incapable de se limiter et de s’autoréguler…
    3. 3. La Civilisation humaine est menacée • Le GIEC est formel, le changement climatique est d’origine anthropique. • Les projections sont alarmantes. Le réchauffement moyen à l’échelle de la planète atteint 0,8°C par rapport à l’époque préindustrielle la température des océans a augmenté de 0,09°C depuis les années 50 et l’eau s’est acidifiée Le niveau des mers a monté d’environ 20 cm par rapport à l’époque préindustrielle et cette tendance se poursuit à un rythme de 3,2 cm par décennie.Selon les données paléoclimatiques et géologiques disponibles, la planète n’a jamais connu une concentration aussi élevée de CO2 depuis 15 millions d’années. Un réchauffement de 4°C entraînera probablement une montée du niveau de la mer de 0,5 à 1 mètre, voire plus, d’ici 2100 et au cours des siècles suivants le niveau pourrait encore monter de plusieurs mètres.
    4. 4. Le capitalisme, ce système qui crée la richesse en créant la misère (V. HUGO) L’économie capitaliste incapable de se réguler est retournée à sa phase première, à sa phase prédatrice. La crise mondiale que nous vivons n’est pas une crise de la dette mais une crise systémique, celle du capitalisme mondialisé. Ce modèle économique dévoyé est devenue la nouvelle religion de notre temps avec ses dogmes et ses « penseurs ».
    5. 5. Nous avons besoin d’un nouveau paradigme.
    6. 6. Qu’est ce que l’écosocialisme ? • Il ne s’apprend pas à l’école. • Il n’est pas une 3ème voie, un compromis bancal entre les exigences du marché et un social libéralisme accompagnateur poisson pilote du capitalisme. • C’est pour répondre à cette question que les premières assises de l’écosocialisme ont été organisées par le Parti de gauche le 1er décembre à l’Espace Reuilly (Paris)
    7. 7. Il faut revisiter le mot socialisme… • En conciliant le mouvement ouvrier avec l’écologie. • En permettant de lui redonner une nouvelle vigueur sur le plan des idées et des moyens de luttes. • En tournant le dos aux logiques productivistes, délétères et autoritaires imposées par la production et les dérives bureaucratique. • En remettant l’être humain au centre des finalités. • La méthode : la radicalité concrète, la Révolution citoyenne et la planification écologique.
    8. 8. C’est une alternative concrète et raisonnée. Une réponse à la double impasse Capitalisme Productivisme Notre réponse doit être organisée et radicale pour traiter les cause et non les effets Nous devons combattre les 4 moteurs du système actuel Le consumérisme La globalisation libérale Le productivisme Les inégalités sociales
    9. 9. Combattre le capitalisme ne suffit pas…  Le capitalisme détruit la nature car il est une idéologie productiviste comme d’autres courants de pensée tel que le soviétisme.  Il faut en finir avec le productivisme.
    10. 10. Un paradigme de l’intérêt général. Conscient qu’il est impossible de dissocier l’humain de son milieu naturel et que nous avons qu’un seul écosystème Conscient que les hommes et femmes sont de même nature et qu’ils sont égaux en dignité et en besoins 2 constats Existence d’un intérêt général humain Ce constat appelle une refondation de la démocratie avec en ligne de mire l’intérêt de tous librement débattu et assumé. • Ce paradigme implique la démocratie pour garantir la libre délibération des citoyens. • La laïcité pour se garder de l’influence des croyances religieuses et autres chapelles. • L’égalité sociale pour garantir l’égale représentation des points de vue.
    11. 11. Une nouvelle synthèse politique à gauche. Ce projet écosocialiste est aussi un projet politique, celui d’une synthèse entre • L’écologie anticapitaliste • Le socialisme débarrassé du productivisme Utilité sociale de la production Réflexion sur les modes de consommation et sur les besoins Réflexion sur la finalité et les méthodes de production Chaine de production de bombardiers A20
    12. 12. Sortir des impasses de notre temps  Débusquer le mensonge du capitalisme vert, dénoncer la bigotterie environnementaliste qui prône l’austérité et la rigueur en culpabilisant les classes populaires sans critique de fond du modèle capitaliste.  Réfuter les principe de la sociale démocratie qui conditionne la redistribution de la richesse à la relance économique et à la hausse de la consommation sans s’attaquer à l’accumulation capitalistique.  Remise en cause des indicateur comme le PIB.  Combattre le verrou européen qui a sanctuarisé l’ultra- libéralisme et imposer un rapport de force dans l’Union.  Mise en œuvre le principe de désobéissance au traités actuels et aux plans d’austérité et les dénoncer.
    13. 13. Instaurer une nouvelle économie au service de l’humain Mettre l’économie au service des besoins Inversion de la logique de l’offre et de la demande  remise en cause de la place de la publicité Nous devons rompre avec la pensée orthodoxe, notre combat est un combat idéologique  Questionner la propriété privée des moyens de production et le rapport au travail.  Développement des alternatives de l’économie sociale et solidaire.  Autogestion  Relocalisation des lieux de production et de décision.  Réduction du temps de travail. La règle verte comme boussole politique  La règle verte est notre indicateur et notre critère d’évaluation des politiques.
    14. 14. Comment mener cette révolution ?  Par la convergence des luttes  Par la mise en œuvre d’une planification écologique  Par la réaffirmation et l’application des principes républicains  Par l’inspiration que nous apporte les luttes innombrables sur des tas de sujets  Par la bataille culturelle  Par une combat internationaliste et universaliste  Par la Révolution citoyenne
    15. 15. « Le vieux monde se meurt, le nouveau monde tarde à apparaître et dans ce clair-obscur surgissent les monstres » Antonio Gramsci écrivait ceci : Mais il écrivait aussi : « Un révolutionnaire doit combiner le pessimisme de la raison à l’optimisme de la volonté » Alors soyons optimiste et révolutionnaire !

    ×