VÉLODROME DE SAINT-QUENTIN EN YVELINES                                        Communauté d’Agglomération de Saint Quentin ...
PRO-DCE                                               CCTP N°                                                            0...
PRO-DCE                                             CCTP N°                                                          03   ...
PRO-DCE CCTP – REALISATION DU VELODROME DE SAINT-QUENTIN-EN-YVELINESInd : C du 04 mars 2011                               ...
GENERALITES    1.1. PREAMBULEIl est rappelé à lentrepreneur que toutes les clauses du cahier des charges de charpente en a...
2. CALCULS ET CONCEPTION    2.1. CONCEPTIONLes plans fournis par le Maître d’œuvre sont les plans de forme des bâtiments e...
2.5. DEFORMATIONS ADMISSIBLES        2.5.1. TOITURESLa flèche verticale δ max due aux charges permanentes et aux surcharge...
3. ETUDES    3.1. NOTES DE CALCULLes notes de calcul seront établies conformément aux règlements et hypothèses de calcul c...
4. DISPOSITIONS CONSTRUCTIVES    4.1. ACIERS DE CONSTRUCTIONLes aciers seront conformes à la norme NF A 35 501équivalent E...
Avant toute opération de soudage, les pièces seront préparées suivant les prescriptions de la normeNF P 22-800Toutes les o...
NF      E.27-701                E.27-711Sur les plans dexécution le diamètre et le couple de serrage devront apparaître au...
4.7. CONTROLE QUALITEAvant exécution, lentrepreneur devra constituer un dossier complet des spécifications techniquesdétai...
7.2. VERIFICATIONS DES FONDATIONSLentrepreneur est tenu de vérifier contradictoirement, avant tout début de montage, lexac...
8. DESCRIPTION DE LOUVRAGE    8.1. OSSATURE DE COUVERTURE DU VELODROMECette ossature à pour but de supporter la couverture...
•   Membrure intérieures (supérieur et inférieur) intérieur en HEA disposé verticalement, sans            rayon de cintrag...
8.1.4. Montage du vélodrome :    •   Rappel du système statique :Les 8 fermes triangulées des axes A à H, de portée variab...
PRO-DCE CCTP – REALISATION DU VELODROME DE SAINT-QUENTIN-EN-YVELINESInd : C du 04 mars 2011                               ...
PRO-DCE CCTP – REALISATION DU VELODROME DE SAINT-QUENTIN-EN-YVELINESInd : C du 04 mars 2011                               ...
PRO-DCE CCTP – REALISATION DU VELODROME DE SAINT-QUENTIN-EN-YVELINESInd : C du 04 mars 2011                               ...
8.2. OSSATURE DE COUVERTURE DE LA PISTE BMX        8.2.1. Ossature de la couvertureCette ossature a pour fonction de suppo...
8.2.2.1.      Composition des structures :    •   Poteaux en HEA du commerce articulés en pieds    •   Platelage horizonta...
9. CHARGES ET SURCHARGES A PRENDRE EN COMPTE    9.1. CHARGES PERMANENTES    • Complexe d’étanchéité en toiture du vélodrom...
007 cctp n ¦03 cm ind c
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

007 cctp n ¦03 cm ind c

3 788 vues

Publié le

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 788
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
6
Actions
Partages
0
Téléchargements
51
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

007 cctp n ¦03 cm ind c

  1. 1. VÉLODROME DE SAINT-QUENTIN EN YVELINES Communauté d’Agglomération de Saint Quentin en YvelinesMaitrise de l’ouvrage Maitrise d’ouvrage déléguée MaintenanceVélopolis Bouygues Bâtiment IDF PPP Exprimm1 Avenue Eugène Freyssinet 1 Avenue Eugène Freyssinet Immeuble Renaissance78280 Guyancourt 78280 Guyancourt 3, rond-point des SaulesT : 01 30 60 54 23 T : 01 30 60 21 75 78286 Guyancourt Cedex T : 01 30 60 75 61Maitrise d’ŒuvreArchitecte Vélodrome : Paysagiste –Urbaniste : Architecte Piste : Acousticien :Chabanne & Partenaires Agence Ter Schürmann Architekten AVEL38 quai Pierre Scize 18 rue du faubourg du temple Schürbuch 26 43 rue du Moulin des Près69009 Lyon 75011 Paris 48163 Münster - Allemagne 75013 ParisT : 04 72 10 95 95 T : 01 43 14 34 00 T : 49 251 71 24 50 T : 01 45 88 89 92Voirie et réseaux divers : BET ingénierie : Charpente métallique : Structure bétonSynthèse ingénierie ECCTA Gérard Ledreux TERRELL sas35-37 rue Berthollet 22 rue Despujols 3 bis rue Olin 11 rue Heinrich94110 Arcueil 33074 Bordeaux Cedex 93600 Aulnay sous bois 92100 Boulogne-BillancourtT : 01 49 69 18 55 T : 05 56 00 12 77 T : 01 48 68 18 80 T : 01 46 21 07 46Économiste : Spécialiste environnement : Bureau de contrôle : Coordonnateur SPS : Coordination SSI :ECOTECH ELAN QUALICONSULT QUALICONSULT QUALICONSULT12 rue Albert Einstein Immeuble Renaissance 127 Chemin des bassins 5 /58 rue du Pont Colbert Vélizy Plus - Bâtiment E 1 Bis, Rue du Petit77240 Champs sur Marne 3, rond-point des Saules 64035 Créteil 7800 Versailles ClamartT : 01 64 15 65 40 78280 Guyancourt T : 01 49 56 06 00 T : 01 39 51 71 42 78941 Vélizy Cedex T : 01 4083 53 83 Constructeur :Bouygues Bâtiment IDF DTP Terrassement Bouygues Bâtiment IDF Sportbau SchürmannOuvrages Publics 1 Avenue Eugène Freyssinet Habitat Social Schürbuch 26Le Trièdre 2 rue Transversale 78280 Guyancourt 1 Avenue Eugène Freyssinet 48163 Münster92635 Gennevilliers Cedex T : 01 30 60 38 51 78280 Guyancourt AllemagneT : 01 46 67 77 67 T : 01 30 60 56 32 T : 49 251 71 24 50 PRO - DCE C.C.T.P.N° 03 Cahier des Clauses Techniques Particulières CHARPENTES METALLIQUES C 02.03.11 Mise en page dch B 22.02.11 Révision PB JP GL A 12.01.11 Révision PB JP GL 0 28.09.10 Emission PB JP GL IND DATE MODIFICATION ETABLI PAR VERIFIE PAR VISE PAR
  2. 2. PRO-DCE CCTP N° 03 CHARPENTES METALLIQUES SOMMAIREGENERALITES .................................................................................................................... 61.1. PREAMBULE ...................................................................................................... 61.2. PRESENTATION DE L’OPERATION ................................................................. 61.3. CONSISTANCE DU PRESENT LOT .................................................................. 61.4. LIMITES DE PRESTATIONS .............................................................................. 61.4.1. QALIFICATION REQUISE ............................................................................................................ 62. CALCULS ET CONCEPTION ............................................................................. 72.1. CONCEPTION .................................................................................................... 72.2. REGLEMENTS ................................................................................................... 72.3. CHARGES ET SURCHARGES .......................................................................... 72.3.1. CHARGES PERMANENTES ........................................................................................................ 72.3.2. SURCHARGES CLIMATIQUES ................................................................................................... 72.3.3. SURCHARGES DEXPLOITATION ET DENTRETIEN ................................................................ 72.4. CONTRAINTES ADMISSIBLES ......................................................................... 72.5. DEFORMATIONS ADMISSIBLES ...................................................................... 82.5.1. TOITURES .................................................................................................................................... 82.5.2. ELEMENTS SOUMIS AU VENT ................................................................................................... 82.5.3. PORTIQUES OU PALEES DE STABILITES ................................................................................ 82.5.4. PLANCHERS, ............................................................................................................................... 82.5.4.1. Poutres et solives .......................................................................................................................... 83. ETUDES ............................................................................................................. 93.1. NOTES DE CALCUL .......................................................................................... 93.2. BUREAU DE CONTROLE .................................................................................. 93.3. PLANS DEXECUTION ....................................................................................... 94. DISPOSITIONS CONSTRUCTIVES ................................................................. 104.1. ACIERS DE CONSTRUCTION ......................................................................... 104.1.1. ACIERS UTILISES. ..................................................................................................................... 104.2. ELEMENTS DE CHARPENTE.......................................................................... 104.2.1. ELEMENTS PRINCIPAUX .......................................................................................................... 104.3. ASSEMBLAGES ............................................................................................... 104.3.1. ASSEMBLAGES PAR SOUDURE .............................................................................................. 104.3.2. OPERATION DE SOUDAGE ...................................................................................................... 104.3.2.1. SOUDURES DATELIER............................................................................................................. 104.3.2.2. Contrôle des soudures de classe 2. ............................................................................................ 114.3.2.3. Contrôle des soudures de classe 3. ............................................................................................ 114.3.3. MISE EN OEUVRE DES BOULONS HR .................................................................................... 11PRO-DCE CCTP – REALISATION DU VELODROME DE SAINT-QUENTIN-EN-YVELINESInd : C du 04 mars 2011 2/23
  3. 3. PRO-DCE CCTP N° 03 CHARPENTES METALLIQUES4.3.4. MISE EN OEUVRE DES BOULONS ORDINAIRES................................................................... 124.3.5. USINAGE .................................................................................................................................... 124.4. FONDATIONS .................................................................................................. 124.5. INTERCONNEXION DES MASSES ................................................................. 124.6. TOLERANCES DEXECUTION......................................................................... 124.7. CONTROLE QUALITE ...................................................................................... 135. PROTECTION DE LA CHARPENTE ................................................................. 135.1. GALVANISATION ............................................................................................. 136. PROTECTION AU FEU DE LA CHARPENTE ................................................... 137. MONTAGE ........................................................................................................ 137.1. SECURITE ........................................................................................................ 137.2. VERIFICATIONS DES FONDATIONS .............................................................. 147.3. STOCKAGE DES ELEMENTS DE CHARPENTE SUR CHANTIER................. 147.4. PEINTURE AVANT MONTAGE ........................................................................ 147.5. REGLAGE......................................................................................................... 148. DESCRIPTION DE LOUVRAGE ...................................................................... 158.1. OSSATURE DE COUVERTURE DU VELODROME ........................................ 158.1.1. Composition de la couverture : ................................................................................................... 158.1.2. Ossature des façades du vélodrome .......................................................................................... 168.1.3. Ossature plafond & plancher salon olympique ........................................................................... 168.1.4. Montage du vélodrome : ............................................................................................................. 178.2. OSSATURE DE COUVERTURE DE LA PISTE BMX ....................................... 218.2.1. Ossature de la couverture ........................................................................................................... 218.2.1.1. Composition de la couverture : ................................................................................................... 218.2.2. Butes de départ ........................................................................................................................... 218.2.2.1. Composition des structures :....................................................................................................... 229. CHARGES ET SURCHARGES A PRENDRE EN COMPTE.............................. 239.1. Charges permanentes ...................................................................................... 239.2. Surcharges d’exploitation .................................................................................. 239.3. Surcharges climatiques ..................................................................................... 23PRO-DCE CCTP – REALISATION DU VELODROME DE SAINT-QUENTIN-EN-YVELINESInd : C du 04 mars 2011 3/23
  4. 4. PRO-DCE CCTP – REALISATION DU VELODROME DE SAINT-QUENTIN-EN-YVELINESInd : C du 04 mars 2011 5/23
  5. 5. GENERALITES 1.1. PREAMBULEIl est rappelé à lentrepreneur que toutes les clauses du cahier des charges de charpente en acierpour le bâtiment, DTU N° 32.1, P 22-201, sont applic ables, pour autant quelles ne soient pas encontradiction avec celles fixées au présent contrat. En cas de contradiction, les charges fixées auprésent cahier seront celles qui prévaudront. 1.2. PRESENTATION DE L’OPERATIONLes ouvrages du présent corpsd’état concernent l’ensemble des travaux de charpentes métalliquesnécessaire à la réalisation: • De l’ossature de couverture de la piste du vélodrome ainsi que des tribunes et leurs accès • La structure du plancher du salon olympique • De l’ossature de couverture de la piste de BMX. 1.3. CONSISTANCE DU PRESENT LOTLe présent corpsd’état comprend la totalité des travaux de charpente métallique nécessaire à laréalisation des ouvrages succinctement décrits ci dessus : 1.4. LIMITES DE PRESTATIONSLes prestations de l’entreprise comprennent les études, l’achat des matériaux, la fabrication, lalivraison et le montage comprenant les moyens de levage de tous les éléments nécessaires aucomplet et parfait achèvement des ouvrages.Au niveau de la réalisation, il appartient à l’entreprise de réceptionner les niveaux d’assise de lacharpente métallique, et d’effectuer toutes les vérifications des pré-scellements effectués parl’entreprise de gros œuvre.L’entreprise doit fournir tous les éléments permettant d’assurer la parfaite coordination entre lesdifférents intervenants, particulièrement pour les ancrages et les charges sur les ouvrages béton.Les percements de la charpente pour les fixations d’équipements sont à la charge du présentcorpsd’état lorsque les indications sont fournies par les lots concernés.L’entreprise devra définir la surface de stockage des éléments livrés en attente de mise en œuvre.La liste des prestations n’est pas limitative et l’entreprise devra fournir tous les éléments nécessairesà la réalisation de l’ouvrage. 1.4.1. QALIFICATION REQUISEPour ce type d’ouvrage, il sera demandé à l’entrepreneur la qualification 2413PRO-DCE CCTP – REALISATION DU VELODROME DE SAINT-QUENTIN-EN-YVELINESInd : C du 04 mars 2011 6/23
  6. 6. 2. CALCULS ET CONCEPTION 2.1. CONCEPTIONLes plans fournis par le Maître d’œuvre sont les plans de forme des bâtiments et indiquent uneconception générale de lossature métallique. 2.2. REGLEMENTSTous les calculs seront conduits suivant les dernières éditions parues des règlements suivants : • Règles de calcul des constructions en acier CM 66 (DTU P 22-701) et additif 80 ou EC3 • Eurocode 4 calcul des structures mixte acier-bétonRègles définissant les effets de la neige et du vent sur les constructions : • NV 65, dernière révision et N 84 (DTU P 06 002) ou Eurocode 1 2.3. CHARGES ET SURCHARGES 2.3.1. CHARGES PERMANENTESIl sera tenu compte des charges apportées par: • Le poids propre de lélément. • Le poids propre des parties supportées par lélément considéré: plancher, toiture, façades, etc.Les poids propres des charges permanentes seront évalués selon la norme NF P 06 004 : chargespermanentes dues aux forces de pesanteur. 2.3.2. SURCHARGES CLIMATIQUESElles seront définies au devis descriptif, ou évaluées selon les règles NV 65, révisées 84 ou EC 1(sereporter au §9). 2.3.3. SURCHARGES DEXPLOITATION ET DENTRETIENElles seront définies au devis descriptif, ou évaluées selon les normes NF P 06 001 et NF P 06 004(se reporter au § 9). 2.4. CONTRAINTES ADMISSIBLESLes contraintes maximales à respecter seront celles indiquées par les règles CM pour les qualitésdacier retenues, voir normes EN 10025 équivalente à la norme NF A 35 001.PRO-DCE CCTP – REALISATION DU VELODROME DE SAINT-QUENTIN-EN-YVELINESInd : C du 04 mars 2011 7/23
  7. 7. 2.5. DEFORMATIONS ADMISSIBLES 2.5.1. TOITURESLa flèche verticale δ max due aux charges permanentes et aux surcharges sera telle que : • F < l/200 • F = flèche • l = portée 2.5.2. ELEMENTS SOUMIS AU VENTLa flèche horizontale dun élément de bandeau ou de bardage soumis au vent normal sera telle que : • F < l/250 (125 sil sagit dun porte-à-faux). 2.5.3. PORTIQUES OU PALEES DE STABILITESPour les portiques transversaux assurant la stabilité du bâtiment (couverture de l’aire BMX), ledéplacement horizontal en tête du portique, dans son plan ou dans la direction perpendiculaire, seratel que: • δ < h/125 h = hauteur portiquepour les bâtiments à étage le déplacement différentiel entre deux niveaux sera inférieur à: • δ < h/300 h = hauteur d’étage 2.5.4. PLANCHERS, 2.5.4.1. Poutres et solivesLa flèche verticale des éléments de plancher, sous charge + surcharge sera telle que: • F < 1/300 de la portéesi la solive ou la poutre ne supporte que des cloisons légères, ou aucun cloisonnement. • F < 1/500 de la portéesi la solive ou la poutre supporte une cloison lourde ou des charges d’appareils.PRO-DCE CCTP – REALISATION DU VELODROME DE SAINT-QUENTIN-EN-YVELINESInd : C du 04 mars 2011 8/23
  8. 8. 3. ETUDES 3.1. NOTES DE CALCULLes notes de calcul seront établies conformément aux règlements et hypothèses de calcul cités auchapitre 1.Un calcul de pré-dimensionnement des éléments principaux de lossature métallique a déjà étéeffectué, les échantillons sont portés sur les plans de consultation.Ces sections sont données à titre indicatif. Il appartient à lentreprise de vérifier ce pré-dimensionnement et de déterminer les dimensions des profilés, lépaisseur des tôles, les renfortsnécessaires à la bonne tenue des ensembles définis aux devis descriptif et sur les plans de DCE • Lexactitude de la note de calcul reste sous lentière responsabilité de lentreprise. • La note de calcul détaillée sera soumise au Maître d’œuvre pour approbation. 3.2. BUREAU DE CONTROLELes notes de calcul et plans devront être soumis à lapprobation dun bureau de contrôle, désigné parle Maître douvrage. 3.3. PLANS DEXECUTIONIls seront établis par lentreprise sur format Ao, et soumis à lapprobation du Maître d’œuvre, avanttout début dexécution. Dans tous les cas, lentrepreneur devra fournir: • Un plan de charges récapitulant tous les efforts transmis par la charpente aux ouvrages béton sur lesquels ils s’appuient, que ces ouvrages soient existants ou à créer. • Un plan dimplantation indiquant la position de tous les poteaux métalliques, les ancrages nécessaires, les niveaux darasée et niveaux théoriques de pose des platines. • Un plan densemble de lossature permettant de repérer la position de toutes les pièces métalliques par leur repère. • Les plans de détail de chaque pièce métallique avec leur nomenclature. • Les nomenclatures de boulons de montage et de boulons HR.Un jeu complet de lensemble des plans comportant tous les raccordements avec les ouvrages desautres corps détat.Lentreprise devra se tenir en liaison avec les entreprises des autres corps détat, pour définirparfaitement le raccordement entre les différents ouvrages.Au plus tard, un mois après la date de réception des travaux, l’entreprise devra fournir le dossier derecollement de l’opération, constitué de tous les plans, schémas, notes de calculs, et noticestechniques des matériaux utilisés, conformes à l’exécution des ouvrages, en cinq exemplaires papieret un DVD (format DWG et/ou PDF pour les plans et notes de calculs)PRO-DCE CCTP – REALISATION DU VELODROME DE SAINT-QUENTIN-EN-YVELINESInd : C du 04 mars 2011 9/23
  9. 9. 4. DISPOSITIONS CONSTRUCTIVES 4.1. ACIERS DE CONSTRUCTIONLes aciers seront conformes à la norme NF A 35 501équivalent EN 10025 4.1.1. ACIERS UTILISES.Suivant norme A 35 501 / EN 10025 Aciers de construction dusage général E 24 (S235) ou E 36(S355). • Qualité 2: éléments courants, profilés standards. • Qualité 3: pour les épaisseurs de tôle > 30mm • Qualité 4: pour les éléments soudés entre eux (montants et diagonales) constitués de tubes carrés formés à froid. (voir norme NF P 22-470)Lentreprise fournira le certificat du contrôle continu des produits en usine (CCPU) pour toutes lesfournitures, ainsi que leurs provenances.La Maîtrise d’œuvre se réserve le droit de faire procéder aux frais de l’entreprise, à des essais, testsou analyses en laboratoires sur les matériaux mis en œuvre. 4.2. ELEMENTS DE CHARPENTE 4.2.1. ELEMENTS PRINCIPAUXLes poutres, et solives seront constituées de profilés du commerce. • Les éléments de poutres treillis seront constitués de profilés HEA/HEB et de montants et diagonales en UPE ou UPN étrésillonnés. • Eléments secondaires en IPE ou UPN et/ou tubes carrés ou rectangulaires. • Dans le cas d’encastrement ou d’éclissage, les assemblages seront obligatoirement serrés par des boulons H.R 4.3. ASSEMBLAGES 4.3.1. ASSEMBLAGES PAR SOUDUREDune manière générale, toutes les opérations portant sur les soudures et assemblages soudésdevront être conformes aux normes • NF P 22-470, • NF P 22 471, • NF P 22 472, • NF P 22-473 4.3.2. OPERATION DE SOUDAGE 4.3.2.1. SOUDURES DATELIERQualité des assemblages: Pour ce projet il est prévu deux classes de qualité : • Classe 2 : Pour les assemblages fortement sollicités par exemple: Encastrements, assemblages travaillant en traction, raboutage de pièces. • Classe 3 : Pour les assemblages courantsPRO-DCE CCTP – REALISATION DU VELODROME DE SAINT-QUENTIN-EN-YVELINESInd : C du 04 mars 2011 10/23
  10. 10. Avant toute opération de soudage, les pièces seront préparées suivant les prescriptions de la normeNF P 22-800Toutes les opérations de soudage seront effectuées par des soudeurs qualifiés.Le personnel chargé dexécuter les travaux de soudage aura subi les épreuves de qualificationnécessaire prévues par la norme NF A 88 110 qualification des soudeurs et des opérateurs.Les frais dhomologation ne sont en aucune façon à la charge du Maître douvrage.Le type délectrode utilisé, sera choisi de façon à correspondre exactement à la nature du métal debase, à la destination de lensemble soudé et à la nature des efforts quil doit subir.Un autocontrôle des cordons de soudures, devra être effectué en atelier par le personnel delentreprise. • Par contrôle visuel:Pour toutes les soudures lexamen visuel ne doit révéler ni fissure, ni cratère, ni morsure, ni manquede pénétration. 4.3.2.2. Contrôle des soudures de classe 2. • Par ressuage: • Soudures transversales20 % des cordons de soudures seront examinés par ressuage, si les résultats des premiersassemblages sont bons à 100%, le contrôle pourra être réduit de 50% cette réduction étant laissée àlappréciation du Maître douvrage. Les fissures misent en évidence seront éliminées par meulage. • Soudures longitudinales.10% des cordons de soudures seront examinés par ressuage. • Par ultra-son:Pour raboutage ou croisement de poutres.50% des cordons de soudures dangles et de soudures bout à bout seront contrôlés par ultrason. Undocument de contrôle sera établi à partir du document IS-US 319.21 de linstitut de soudure. Lesfissures internes seront éliminées par meulage ou le procédé arc-air, puis recharge, tout cordonretouché sera à nouveau contrôlé. 4.3.2.3. Contrôle des soudures de classe 3.Pas de contrôle exigé pour cette classe de soudure, toutefois il sera demandé un control visuel descordons. 4.3.3. MISE EN OEUVRE DES BOULONS HRLes surfaces en contact seront exemptes de rouille, calamine peinture et graisse. La préparation desurface assurera un coefficient de frottement minimum égal à 0,3. Les pièces en contact devront êtreplanes. Les opérations dusinage et de mise en œuvre seront conformes aux normes suivantes: NF P22-460 P22-461 P22-462 P22-463 P22-466 P22-469La boulonnerie fournie pour ces assemblages répondra aux normes suivantes :PRO-DCE CCTP – REALISATION DU VELODROME DE SAINT-QUENTIN-EN-YVELINESInd : C du 04 mars 2011 11/23
  11. 11. NF E.27-701 E.27-711Sur les plans dexécution le diamètre et le couple de serrage devront apparaître au-dessus ducartouche. 4.3.4. MISE EN OEUVRE DES BOULONS ORDINAIRESTous les boulons ordinaires devront correspondre à la norme NF E 27-311 4.3.5. USINAGE • Coupes: elles seront exécutées par sciage, les bavures étant soigneusement éliminées par meulage. Aucune amorce de fissure ne sera admise. • Les surfaces dappuis des différentes pièces seront soigneusement dressées pour permettre une transmission correcte de tous les efforts. • Perçage: en aucun cas, le perçage des trous à laide de chalumeau ne sera toléré. 4.4. FONDATIONSLentrepreneur aura à sa charge, la fourniture et la pose des boulons de scellement ou tigesdancrage, destinés à fixer la charpente métallique sur les fondations, ou sur la structure béton. 4.5. INTERCONNEXION DES MASSESToutes les masses métalliques entrant dans la composition de louvrage, sont connectées entre ellespour assurer une liaison équipotentielle et sont reliées à la terre suivant les normes françaises envigueur NF C 15.100 4.6. TOLERANCES DEXECUTIONLes tolérances admises seront les suivantes : (exprimées en mm). • 2 ³√ L² Pour L inférieure à 8 M. • L/2 Pour L comprises entre 8 & 14 M. • 7 MM Pour L supérieure A 14 M.Lentreprise sera financièrement responsable des conséquences entraînées par des inexactitudessupérieures aux tolérances sur les prestations des autres corps détat, notamment sur les façades. Dece fait lentreprise devra soumettre son PAQ au Maître d’œuvre.PRO-DCE CCTP – REALISATION DU VELODROME DE SAINT-QUENTIN-EN-YVELINESInd : C du 04 mars 2011 12/23
  12. 12. 4.7. CONTROLE QUALITEAvant exécution, lentrepreneur devra constituer un dossier complet des spécifications techniquesdétaillées des ouvrages à mettre en œuvre (STD), quil fournira au Maître d’œuvre.Les STD à constituer sont les suivantes: • Spécifications de contre-flèches si nécessaire • Cahiers de soudage en usine comprenant: • Programme et modes opératoires • Homologation des soudures • Méthodologie des contrôles • Méthodologie de montage. • Méthodologie du contrôle du positionnement des inserts mis en place par le gros œuvre. • Spécification de protection par peinture ou par galvanisation. • Spécifications des pièces d’appuis.5. PROTECTION DE LA CHARPENTE 5.1. GALVANISATIONLes structures métalliques, toiture du vélodrome et BMX seront galvanisées à chaud.Le procédé sera conforme aux normes NF A 91-121 et NF A 91-122. Avant l’immersion dans un bainde zinc en fusion, les aciers seront préparés avec les opérations habituelles de : dégraissage,décapage, fluxage.Les pièces seront galvanisées après leur fabrication. Le dépôt minimum de zinc sera de 70 µmDans le cas ou la galvanisation serait localement détruite (par des opérations de soudage ,découpage ou endommagée lors du transport) il sera nécessaire de reconditionner le revêtement parl’application d’une peinture riche en zinc par exemple : DF zinc des établissements Geholit.Les aciers à utiliser pour la galvanisation doivent être conformes à la norme NF A 35-503, toutefois onpourra déroger à cette norme compte tenu des délais d’approvisionnement de ce type d’acier, etutiliser les aciers définis par la norme NF A 35-501 (soumis à l’accord de l’architecte)6. PROTECTION AU FEU DE LA CHARPENTEIl sera appliqué sur l’ensemble des structures à protéger au feu, un mortier ignifuge de typeMONOKOTE pour les structures non visibles et de la peinture intumescente pour les structuresvisibles, assurant aux structures une stabilité au feu de 1h30.7. MONTAGE 7.1. SECURITELentreprise se conformera aux réglementations en vigueur et fournira au Maître d’œuvre son PPSPS.PRO-DCE CCTP – REALISATION DU VELODROME DE SAINT-QUENTIN-EN-YVELINESInd : C du 04 mars 2011 13/23
  13. 13. 7.2. VERIFICATIONS DES FONDATIONSLentrepreneur est tenu de vérifier contradictoirement, avant tout début de montage, lexactitude de laposition et du niveau des appuis, le positionnement des ancrages pré scellés, ainsi que des insertsetc.Cette vérification contradictoire sera consignée au rapport de chantier.Lentrepreneur ne pourra ensuite se prévaloir dune inexactitude des appuis pour justifier desinexactitudes de la charpente métallique. 7.3. STOCKAGE DES ELEMENTS DE CHARPENTE SUR CHANTIERLes éléments de charpente devront être stockés sur des pièces de bois afin déviter toute dégradationde la couche primaire et toute souillure.Dans le cas ou la charpente une fois montée présenterait des souillures, le nettoyage en incomberaità lentrepreneur du présent lot. Il en serait de même dans le cas où la galvanisation serait détérioréepar un défaut de stockage ou des manutentions anormales. 7.4. PEINTURE AVANT MONTAGELe décapage et la protection des charpentes avant montage seront à la charge du charpentier. 7.5. REGLAGELa tolérance de verticalité des structures devra être inférieure au 1/1000 de la hauteur des bâtiments.Lécart de la position topographique des éléments par rapport à leur position théorique devra êtretoujours inférieur à 2 cm.PRO-DCE CCTP – REALISATION DU VELODROME DE SAINT-QUENTIN-EN-YVELINESInd : C du 04 mars 2011 14/23
  14. 14. 8. DESCRIPTION DE LOUVRAGE 8.1. OSSATURE DE COUVERTURE DU VELODROMECette ossature à pour but de supporter la couverture du Vélodrome. De forme elliptique, la dimensiondans la largeur est de 99 m et de 131.5m environ dans la longueur ; En extrémité, coté axe A) une casquette de longueur variable de 0m en rive à 6.5 m sur l’axe centralest en porte à faux sur des poutres triangulées en forme de caisson.L’ossature est composée de 8 fermes triangulées principales, appuyée sur des colonnes en bétonarmé, par l’intermédiaire d’appuis glissants du type GLT BLOC (Freyssinet), de portéesapproximatives comprises entre 39.6 et 87.5 m. L’entre axe des fermes varie de 12.73 à 17.756m.Les fermes, entièrement boulonnées, seront assemblées avec une contreflèche pour tenir compte dela déformation due au jeu dans les assemblages et des déformations sous charges permanentes.Les pannes, posées sur les membrures supérieures des fermes, sont munies de bracons pour réduirela portée.Au niveau inférieur des fermes triangulées, 4 passerelles de service traversent le vélodrome dans salongueur. Ces passerelles sont suspendues aux pannes. Des échelles à crinolines desservent cespasserelles.La stabilité horizontale est assurée par un caisson triangulé périphérique, fixé au niveau inférieur despannes, de hauteur et largeur variables. Ce caisson périphérique est appuyé horizontalement sur lescages en béton armé des axes 6A-6’A et 24H-24H’. Les membrures supérieures et inférieures (typeHEA) extérieur de ces caissons périphériques sont posées horizontalement et sont cintrés selon leuraxe fort pour suivre les rayons extérieurs du vélodrome. 8.1.1. Composition de la couverture : • Pannes à bracon : profil type IPE pour les pannes courantes, HEA pour les pannes de contreventement, tube rond pour les bracons (bi-articulé). • Les pannes sont espacées d’au maximum 4.378m et sont articulées au niveau des bracons • Chevêtres en UPE pour les sorties en toiture. • Fermes triangulées : • Membrures en HEA disposés horizontalement : la membrure inférieure sert également de passerelle transversale (au niveau des montants d’appuis, les passerelles seront extérieures à la membrure). La liaison entre les différents éléments de membrure sera assurée par éclissage boulonné. • Diagonales en double UPE disposés de part et d’autre des membrures sur des goussets soudés en bout d’aile, système avec étrésillons boulonnés ou soudés : la disposition des étrésillons doit permettre un vide de passage de 1.9m. Les barres sont bi-articulées. • Montants en double UPE disposés de part et d’autre des membrures sur des goussets soudés en bout d’aile, système avec étrésillons boulonnés ou soudés : la disposition des étrésillons doit permettre un vide de passage de 1.9m (sauf sur appuis). Les barres sont bi-articulées. • Passerelle de liaison, de largeur utile 800mm, avec longerons en UPE suspendus par cornière LNP aux pannes de toiture, avec chevêtre type UPE pour accrochage des suspentes LNP. Platelage en caillebotis et garde-corps avec montants, lisse, sous/lisse, garde-pieds (voir détail) Sur ces passerelles, il sera prévu deux échelles à crinoline pour accéder à la toiture. • Poutre-caisson de stabilité : • Membrures extérieures (supérieur et inférieur) extérieur en HEA disposé horizontalement, avec rayon de cintrage dans le sens fort, parallèles aux bords de la façade.PRO-DCE CCTP – REALISATION DU VELODROME DE SAINT-QUENTIN-EN-YVELINESInd : C du 04 mars 2011 15/23
  15. 15. • Membrure intérieures (supérieur et inférieur) intérieur en HEA disposé verticalement, sans rayon de cintrage, mais à facettes. Les barres sont bi-articulées et fixées sous les pannes de toiture. • Diagonales et montants en HEA, LNP ou tubes. Les barres sont bi-articulées, et fixées par l’intermédiaire de goussets soudés contre les membrures. • Contreventement de montage : • Contreventement longitudinal et transversal en croix de St André. Profil type LNP • Casquette sur entrée : • Les pannes type IPE sont bi-articulées, appuyées à une extrémité sur les poutres caissons de stabilité, et sur une poutre triangulée de hauteur variable. • Sur le pourtour, un profil de bord type HEA effectue la liaison et la stabilité de la casquette 8.1.2. Ossature des façades du vélodromeSur chaque axe, une colonne est située perpendiculairement à la façade.Ces colonnes sont bi-articulées, fixée sur la dalle N+3 ou N+ 2 par chevilles chimiques, elles sontfixées à l’aide de coulisses sur la membrure inférieure des caissons triangulés de stabilité.Horizontalement, des traverses (2 ou 3 selon hauteur) en tube rectangulaire cintré sont fixées auxcolonnes afin de pouvoir y visser les bacs de bardage. • Composition de la façade : • Colonne : profil type IPE, espacé au maximum de 7m. • Traverses : profil type tube rectangulaire cintré horizontalement, fixées sur les colonnes de façade par l’intermédiaire de goussets (3 traverses sur l’axe arrière H, 2 traverses sur les autres axes) • Traverses et chevêtres sur entrée : profil type tube rectangulaire cintré horizontalement, fixées sur les colonnes de façade par l’intermédiaire de goussets : nombre selon design architecte 8.1.3. Ossature plafond & plancher salon olympiqueEntre les axes 4et 4’ au niveau +10.56 se situe le salon olympique.La structure du plancher est du type mixte acier-béton. Sur chaque axe rayonnant, un sommier mixtedu type IPE est appuyé sur deux colonnes en tube rond. Ces colonnes seront traitées ignifuge. Dessolives type IPE mixtes supportent la tôle de plancher mixte zinguée au feu. La structure est stabiliséepar les cages BA aux deux extrémités.En partie supérieur de ce plancher mixte, un faux plafond est suspendu aux poutres au vent detoiture. L’ossature du faux plafond fait partie du présent corps d’état.La structure du faux plafond est calquée sur la structure du plancher mixte, sommiers type HEB etsolives type IPE. Des suspentes en tube rond maintiendront les sommiers HEB à leur extrémitéinterne.(Les structures sont visibles sur le plan EXE 006-velodrome-niv-plancher.pdf)PRO-DCE CCTP – REALISATION DU VELODROME DE SAINT-QUENTIN-EN-YVELINESInd : C du 04 mars 2011 16/23
  16. 16. 8.1.4. Montage du vélodrome : • Rappel du système statique :Les 8 fermes triangulées des axes A à H, de portée variable, s’appuient sur les colonnes circulairesen béton armé. Ces appuis sont réalisés à l’aide de néoprène fretté et ne reprennent que des chargesverticales descendantes. Les actions ascendantes dues au vent extrême sont reprises par desancrages en formes de U scellés dans les colonnes BA (type RIBA UB1).La stabilité au vent de l’ensemble de la toiture est assurée par un anneau de contreventementpériphérique qui s’appuie horizontalement sur les cages en béton armé situées sur les axes A et H.Voir détails d’appuis sur plan annexé. • Principe de montage :Les fermes sont entièrement boulonnées. Les membrures supérieures et inférieures seront réaliséesen 3 pièces. • Mise en place de tours d’étayage provisoire sur les axes A à H, 2 tours par axe sauf pour les axes D et E ou les tours seront doublées pour assurer la stabilité pendant la première phase de montage. • Pose des fermes sur les tours réglées en altitude de façon à annuler l’effort horizontal sur les appuis néoprène induit par la déformation sous poids propre • Montage selon croquis de phasage ci-dessous :PRO-DCE CCTP – REALISATION DU VELODROME DE SAINT-QUENTIN-EN-YVELINESInd : C du 04 mars 2011 17/23
  17. 17. PRO-DCE CCTP – REALISATION DU VELODROME DE SAINT-QUENTIN-EN-YVELINESInd : C du 04 mars 2011 18/23
  18. 18. PRO-DCE CCTP – REALISATION DU VELODROME DE SAINT-QUENTIN-EN-YVELINESInd : C du 04 mars 2011 19/23
  19. 19. PRO-DCE CCTP – REALISATION DU VELODROME DE SAINT-QUENTIN-EN-YVELINESInd : C du 04 mars 2011 20/23
  20. 20. 8.2. OSSATURE DE COUVERTURE DE LA PISTE BMX 8.2.1. Ossature de la couvertureCette ossature a pour fonction de supporter la couverture des pistes de BMX, ses dimensions sont de70m de largeur, pour une longueur de 115.5 m. • Elle comprend 8 files de portiques espacées de 16.5m disposées afin de formées des sheds. • La portée des portiques transversaux est successivement de 28.5m, 18.4m, 23.1m • La pente des toitures est de 15.9% • A l’opposé des tribunes, une ossature forme deux aires de départ sur 2 niveaux distincts la rampe la plus élevée est réalisée en structure métallique avec un platelage bois 8.2.1.1. Composition de la couverture : • Poteaux circulaires, encastrés en pieds arasés à -0.3 du sol finiLa hauteur des poteaux sur les files 1 à 7 est de 11.65m, sur la file 8 la hauteur est de 12.9m. • Sur les files 2 à 6, poutres treillis fixées en têtes de poteaux par boulons HR, elles sont constituées de membrures hautes et basses en HEB, avec montants et diagonales en tubes carrés. • Poutres en PRS h=0.8m sur les files 7 & 8, elles sont encastrées en têtes des poteaux. • Poutres en PRS h=0.7m sur la file 1, elles sont encastrées en têtes des poteaux. • Empannons en IPE du commerce, espacés respectivement tous les 5.7m, 4.6m, 4.62m ils prennent appuis sur les poutres treillis et les PRS formant les portiques transversaux, ces élément sont articulés à leurs extrémités. • Pannes en IPE du commerce, elles sont disposées hors œuvre et espacées de 3.3m. Elles sont articulées à chaque extrémités, et fixées sur les empannons par échantignolles.. • Contreventements de versant et de rampant, ils sont constitués de diagonales en tubes circulaires aplatis à chaque extrémité afin de permettre la fixation sur des goussets fixés sur les pannes et empannons. • Palées de stabilité longitudinale, elles sont implantées sur les files longitudinales A, B, C, D et entre les files transversales 4 & 5, elle sont constituées de diagonales en tubes circulaires et fixées par boulons sur des goussets par des plats doubles soudés sur les tympans d’extrémité des diagonales. 8.2.2. Butes de départCette structure est formée d’une rampe avec platelage bois, on y accède par un escalier à la françaisedepuis la bute adjacente construite en béton armé.Cette ossature se compose de poteaux, traverses et contreventements verticaux, elle supporte despanneaux contreplaqué multiplis antidérapant.de 27 mm d’épaisseur.PRO-DCE CCTP – REALISATION DU VELODROME DE SAINT-QUENTIN-EN-YVELINESInd : C du 04 mars 2011 21/23
  21. 21. 8.2.2.1. Composition des structures : • Poteaux en HEA du commerce articulés en pieds • Platelage horizontal et incliné, en IPE du commerce comprenant poutres et solives, l’ensemble supporte le platelage bois. • En partie haute du plan incliné, il sera crée un chevêtre de 8m*0.5m pour la mise en place de la grille de départ • Entretoises en IPE et diagonales en tubes circulaires, ils sont connectés aux poteaux et poutres par goussets et boulons classe 8.8, dans le sens transversal et longitudinal, l’ensemble assure la stabilité horizontale des structures. • Escalier à la française formé de limons et paliers en UPN. Les marches et les platelage des paliers sont en caillebotis électroforgé, • Contreventements verticaux en tubes circulaires aplatis aux extrémités puis fixés par goussets et boulons, ils assurent la stabilité transversale et longitudinale.Les panneaux TEBODECK™ ; panneau contreplaqué multiplis collage extérieur une face filméepapier phénolique 240 g /m² à structure antidérapante une contre face filmée papier phénolique 120 g/m² lisse.de 27 mm d’épaisseur ;, assureront le contreventement horizontal de la rampe, par leurfixation sur les IPE 100 formant le solivages. La fixation par boulons compensant le pré percementdes IPE les tètes de boulons ne doivent pas dépasser de la surface des panneaux.Il sera prévu une trémie de 8,80*0,58 m pour insertion de la grille de départ, avec deux bandes decaillebotis adjacentes ; l’une de 8.04*0.17m coté bas de pente. L’autre de 8.04*1.52 m coté haut de penteTrappe d’accès au vérin dimension 0.92*0.92m en caillebotis de sécurité située dans l’axe de la butte.En dessous du platelage en caillebotis, à 1.50m plus bas, création d’une passerelle de visitepermettant l’entretien du vérin, comprenant une ossature de fixation du vérin, et platelage encaillebotis maille 19*19 • Garde-corps composés de : • montants en plats de 50*15 • Lisses en plats de 50*15 • sous lisses en plat de 50*15. • garde-pieds en plat de 100*5PRO-DCE CCTP – REALISATION DU VELODROME DE SAINT-QUENTIN-EN-YVELINESInd : C du 04 mars 2011 22/23
  22. 22. 9. CHARGES ET SURCHARGES A PRENDRE EN COMPTE 9.1. CHARGES PERMANENTES • Complexe d’étanchéité en toiture du vélodrome 50 daN/m² • Charges de bardage en façade 50 daN/m² • Passerelle en caillebotis l=0.8m avec G.C 60 daN/mL • Couverture sèche du BMX 10 daN/m² • Plancher bois sur les aires de départ, type triply 22mm 20 daN/m² • Garde corps sur aire de départ 15 daN/m² • Platelage en caillebotis mailles 19*30 25 daN/m² • Plancher mixte salon olympique 450 daN/m2 • Ecran Led en façade vélodrome 2200 daN 9.2. SURCHARGES D’EXPLOITATION • Charges de CVC dans les combles 30 daN/m² • Charges ponctuelles sous les 3 fermes centrales (3*9*800 daN) 21600 daN • Charges sur les passerelles sous combles 150 daN/ml • Nettoyage en toiture charges au 1/3 & 2/3 de L 150 daN • Charges sur les aires de départ (BMX) 150 daNm² • Charge sur salon olympique 400 daN/m2 9.3. SURCHARGES CLIMATIQUES • Neige zone 1A (avec CM 66) 35 daN/m² • Vent zone 2 60 daN/m²PRO-DCE CCTP – REALISATION DU VELODROME DE SAINT-QUENTIN-EN-YVELINESInd : C du 04 mars 2011 23/23

×