PRESENCE DU NUMERIQUE 
DANS L’ENSEIGNEMENT DES 
LANGUES VIVANTES 
Plan national de formation 
du 14 octobre 2014
Enseigner à l’heure numérique en langues vivantes : Ouverture 
de Mme Caroline Pascal, inspectrice générale de l’éducation...
CONFERENCE DE SERGE TISSERON, 
psychiatre, docteur en psychologie, Université Paris 7, 
spécialiste de nos relations aux t...
 La culture du livre : une culture de l’Un - La culture des écrans : une 
culture du multiple (multiplicité des supports,...
Quelles conséquences pour les 
parents, les enseignants? 
 L’adolescent immergé sans recul dans les technologies numériqu...
Quels modes d’apprentissage? 
 Encourager le travail collaboratif : L’ordinateur est un outil de support 
collaboratif. I...
EN CONCLUSION… 
 LES CULTURES DU LIVRE ET DES ECRANS SONT 
COMPLEMENTAIRES 
 L’avenir appartient aux enfants qui seront ...
Table ronde 1 : Activités et ressources pour 
le développement des compétences orales 
La Direction du numérique pour l’éd...
Table ronde 1 : Activités et ressources pour 
le développement des compétences orales 
La baladodiffusion et ses divers us...
Table ronde 2 : Lire et écrire avec le 
numérique 
Compréhension de l’écrit: stratégies et divers usages 
pédagogiques: Gu...
Table ronde 3 :Créativité et 
interactivité 
Création de séquences pédagogiques : Raphaël Sys, professeur 
d’anglais, acad...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Compte rendu du séminaire national par E Thomas

478 vues

Publié le

PNF 2014

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
478
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
138
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Compte rendu du séminaire national par E Thomas

  1. 1. PRESENCE DU NUMERIQUE DANS L’ENSEIGNEMENT DES LANGUES VIVANTES Plan national de formation du 14 octobre 2014
  2. 2. Enseigner à l’heure numérique en langues vivantes : Ouverture de Mme Caroline Pascal, inspectrice générale de l’éducation nationale, doyenne du groupe des langues vivantes  Complicité des élèves avec l’outil  Modification des transmissions du savoir : co-travail, co-responsabilité : immersion, autonomie…  Implication différente des élèves dans leurs apprentissages  Augmentation du temps d’exposition à la langue.  Des modes d’apprentissage collaboratif… Oui, mais… le numérique reste un outil pour perfectionner une pédagogie qui conserve ses fondamentaux.
  3. 3. CONFERENCE DE SERGE TISSERON, psychiatre, docteur en psychologie, Université Paris 7, spécialiste de nos relations aux technologies numériques ENSEIGNER A L’ERE NUMERIQUE : UN NOUVEL ETAT D’ESPRIT  Comme le livre, les supports numériques prennent en relais nos capacités mentales et psychiques. Quatre révolutions sont induites par le numérique:  Une révolution dans la relation aux savoirs  Une révolution dans la relation aux apprentissages  Une révolution dans le fonctionnement psychique  Une révolution des liens et de la sociabilité La présentation power point de M. Tisseron peut être consultée sur le site académique inter-langues.
  4. 4.  La culture du livre : une culture de l’Un - La culture des écrans : une culture du multiple (multiplicité des supports, des contributeurs…) - directions horizontales et multiples de transmission du savoir à l’antipode des modes de transmission traditionnels et verticaux  La culture du livre est centrée sur la temporalité (mémoire événementielle) alors que les supports numériques favorisent une pensée spatialisée et une mémoire de travail.  La culture du livre donne un statut d’exception aux formes verbales alors que le numérique valorise les formes non verbales et imagées. Il y a plus de communication par image que par texte sur internet.  Avec le livre, les liens privilégiés sont de proximité physique et/ou généalogique (famille). Avec les écrans, les liens privilégiés sont organisés par le fait de partager un intérêt. Le réseau social est « glocal » (global et local).
  5. 5. Quelles conséquences pour les parents, les enseignants?  L’adolescent immergé sans recul dans les technologies numériques est moins coupable d’abus que victime d’une immersion trop précoce et trop massive dans les écrans.  Il faut prendre le temps de parler avec l’enfant de ses expériences d’écran pour revenir à l’intelligence narrative.  Enseigner à l’ère numérique donne de nouvelles occasion d’apprendre.  Les enseignants doivent partir de la culture des jeunes pour aller vers la culture académique avec des stratégies éducatives et les outils dont les jeunes disposent…
  6. 6. Quels modes d’apprentissage?  Encourager le travail collaboratif : L’ordinateur est un outil de support collaboratif. Il faudrait que les ordinateurs soient interpersonnels. Spontanément les enfants se mettent à plusieurs devant un ordinateur. Le papier, le livre : pour soi, l’ordinateur : pour communiquer.  Encourager la fabrication d’objets multimédia associant textes, images fixes et animées, faire raconter les expériences d’écran pour favoriser le passage du visuel au narratif et inversement  Apprendre à maîtriser l’outil: Celui qui ne maîtrise pas le langage de programmation est prisonnier des systèmes de programmation et victime des programmeurs.  Travailler l’oralité : pour utiliser le futur, le passé, le présent, pour développer l’empathie en faisant jouer des jeux de rôle, pour défendre des points de vue (organisation de débats)  Valoriser les productions numériques des jeunes….
  7. 7. EN CONCLUSION…  LES CULTURES DU LIVRE ET DES ECRANS SONT COMPLEMENTAIRES  L’avenir appartient aux enfants qui seront à la fois à leur aise avec la pensée vidéo-spatiale des écrans et avec la pensée narrative des livres.  Ceux qui auront acquis les repères de la culture du livre seront mieux à même de profiter de celle des écrans.
  8. 8. Table ronde 1 : Activités et ressources pour le développement des compétences orales La Direction du numérique pour l’éducation (DNE) a été créée pour accélérer la production de ressources numériques, développer la valorisation des usages du numérique, éduquer les élèves à l’internet. http://www.education.gouv.fr/cid77084/direction-du-numerique-pour-l-education-dne.html RESEAUX D’INTERLOCUTEURS IATICE : un enseignant dans chaque académie interlocuteur de la DNE http://eduscol.education.fr/langues/animation/interlocuteurs LES TRAVAUX ACADEMIQUES MUTUALISES : réflexion sur l’intégration du numérique dans l’enseignement des LV dans 8 académies http://eduscol.education.fr/cid56227/un-accompagnement-au-developpement-des-usages-des-tic.html EDU’base langues vivantes : banques de scénarios pédagogiques : 1000 fiches toutes langues confondues. Les fiches vont être rendues plus lisibles. Il ne s’agit pas de pratiques modélisantes. http://eduscol.education.fr/bd/urtic/lv/ NEWSLETTER : LETTRE TIC’EDU LANGUES http://eduscol.education.fr/langues/ticedu Ouverture Imminente du nouveau portail LV sur Eduscol : fruit d’un travail collaboratif avec l’IG, Canopé, la DNE
  9. 9. Table ronde 1 : Activités et ressources pour le développement des compétences orales La baladodiffusion et ses divers usages pédagogiques*, Christine Minetto, IA-IPR d’anglais, académie de Strasbourg Activités sur fichiers sons*: N. Legendre, professeure d’anglais, académie de Rouen Utilisation des tablettes*: Maria Monrosty, professeure d’espagnol, académie de Poitiers *Les contributions indiquées en bleu sont consultables sur eduscol: http://eduscol.education.fr/langues/animation/seminaires/pnf_2014
  10. 10. Table ronde 2 : Lire et écrire avec le numérique Compréhension de l’écrit: stratégies et divers usages pédagogiques: Guillaume Ogier, professeur d’anglais, académie de Lyon Lire et écrire en langues vivantes avec des tablettes : Barbara Giraud, professeure d’espagnol, Valérie Vidal, IA-IPR d’espagnol, académie de Poitiers Ecriture collaborative :copie numérique, projets journalistiques multimédia, écriture collaborative : Katrin Goldmann, professeure d’allemand, académie de Versailles
  11. 11. Table ronde 3 :Créativité et interactivité Création de séquences pédagogiques : Raphaël Sys, professeur d’anglais, académie de Limoges Etwinning: échanges et productivité collaborative à distance* : Nathalie Terrades (DNE), Marie-Hélène Fasquel, professeure d’anglais, académie de Nantes Cartes postales sonores*: Sylvie Prévoit-Korff, professeure d’allemand, académie d’Aix-Marseille http://eduscol.education.fr/langues/animation/seminaires/presentations_pnf_2014/ prevot-cartes-postales.pdf *Les contributions indiquées en bleu sont consultables sur eduscol: http://eduscol.education.fr/langues/animation/seminaires/pnf_2014

×