Dédicace
A mes chers parents, en témoignage de leur amour,
De leurs affections et du soutien dont ils m’ont toujours fait ...
Remerciements
Le travail, que j’ai l'honneur et le plaisir de vous présenter, a été, pour moi, une tâche
exaltante. Cepend...
i
Table des matières
Introduction générale 1
Chapitre1 : Etat de l’art 3
1 - Introduction....................................
Table des matières
ii
3 - Outil de modélisation..............................................................................
Table des matières
iii
5.3 - Application Mobile .............................................................................
iv
Table des figures
Figure 1.1 - Application « Access Compte » .............................................................
Table des figures
v
Figure 3.11 - Autre change ..............................................................................
vi
Tabledes tableaux
Tableau 1.1 - Tableau des avantages et inconvénients des applications mobiles bancaires 10
Tableau 2....
1
Introduction générale
Les fonctions du téléphone portable se multiplient et évoluent sans cesse d’un jour à l’autre.
Auj...
Introduction générale
2
principaux outils de communication et de diffusion d’information, les compagnies impliquées
dans l...
Chapitre 1
Etat de l’art
1 - Introduction....................................................................................
Chapitre 1 : Etat de l’art
4
1. Introduction:
Au fil des années, les nouvelles technologies ont acquis une importance cons...
Chapitre 1 : Etat de l’art
5
conséquence que, les banquiers rencontrent de moins en moins leurs clients. Le résultat qui
e...
Chapitre 1 : Etat de l’art
6
3.4. Les atouts de l’E-Banking :
L’E-Banking est plus rapide, mieux, et moins onéreux que les...
Chapitre 1 : Etat de l’art
7
3.5. Application mobile bancaire :
Dans cette partie, nous présentons des cas de figures des ...
Chapitre 1 : Etat de l’art
8
- SPOT : application de banque BNP PARIBAS qui indique les 20 agences ou distributeurs
les pl...
Chapitre 1 : Etat de l’art
9
3.5.2. Application E-Banking nationale:
Sur le plan national, il existe plusieurs application...
Chapitre 1 : Etat de l’art
10
Dans le tableau suivant nous présentons quelques avantages et inconvénients de ses
applicati...
Chapitre 1 : Etat de l’art
11
3.6.2. Efficacité des services :
Les utilisateurs rencontrent des problèmes avec les service...
Chapitre 1 : Etat de l’art
12
3.7. Solutions proposées:
Nous proposons dans cette partie des solutions afin d’éviter quelq...
Chapitre 1 : Etat de l’art
13
APIs, les développeurs obtiennent la permission d’intégrer, d’agrandir et de replacer les
co...
Chapitre 2
Analyse et conception
1 - Introduction............................................................................
Chapitre 2 : Analyse et conception
15
1. Introduction :
L’étape analyse et conception constitue la base de départ de notre...
Chapitre 2 : Analyse et conception
16
2.2. Les besoins non fonctionnels :
L’application doit satisfaire les contraintes su...
Chapitre 2 : Analyse et conception
17
Figure 2.1 – Architecture du projet
5. Analyse fonctionnelle :
A partir de l’analyse...
Chapitre 2 : Analyse et conception
18
5.1. Diagramme cas d’utilisation :
 Utilisateur :
Le diagramme de cas d’utilisation...
Chapitre 2 : Analyse et conception
19
 Super Administrateur :
Le diagramme de cas d’utilisation de la figure 2.4 résume l...
Chapitre 2 : Analyse et conception
20
5.2.2. Cas d’utilisation « Consulter Devise » :
Résumé : L’utilisateur accède au ser...
Chapitre 2 : Analyse et conception
21
Figure 2.8 – Diagramme cas d’utilisations « Annuaire Agence »
5.2.5. Cas d’utilisati...
Chapitre 2 : Analyse et conception
22
Figure 2.10 – Diagramme cas d’utilisations « Gérer Banques »
6. Modélisation dynamiq...
Chapitre 2 : Analyse et conception
23
5. Le système affiche un message d’échec d’authentification.
6. L’utilisateur peut q...
Chapitre 2 : Analyse et conception
24
5. L’utilisateur choisie une agence sur la carte (Map).
6. L’application envoi une d...
Chapitre 2 : Analyse et conception
25
les objets nécessaires à la phase de conception des données. L’application web peut ...
Chapitre 2 : Analyse et conception
26
 Module « Localiser Distributeurs » : permet de localiser les distributeurs de au t...
Chapitre 2 : Analyse et conception
27
Figure 2.15 - Diagramme de classes
9. Conclusion :
Dans ce chapitre, nous avons abor...
Chapitre 3
Réalisation
1 - Introduction......................................................................................
Chapitre 3 : Réalisation
29
1. Introduction :
Ce dernier chapitre est consacré à présenter la réalisation du projet. Nous ...
Chapitre 3 : Réalisation
30
3.2. Les composants principaux d’une application Android :
La figure 3.1 représente les 7 couc...
Chapitre 3 : Réalisation
31
4. Concepts de base :
Dans l’implémentation du projet nous avons utilisées plusieurs API. Dans...
Chapitre 3 : Réalisation
32
4.3. JSON:
JSON (JavaScript Object Notation) utilisé pour recevoir les informations des banque...
Chapitre 3 : Réalisation
33
destination (Agence ou distributeur). L’utilisateur peut choisir l’itinéraire par voiture (bou...
Chapitre 3 : Réalisation
34
5.3.1. Services de localisation :
Les services de localisation ont pour but de localiser les d...
Chapitre 3 : Réalisation
35
La figure 3.9 représente les prix des devises d’une banque, l’utilisateur à la possibilité de
...
Chapitre 3 : Réalisation
36
5.3.3. Divers :
L’application mobile contient d’autres services comme l’annuaire des agences e...
Chapitre 3 : Réalisation
37
5.4. Application Web :
Après l’authentification l’administrateur sera redirigé automatiquement...
Chapitre 3 : Réalisation
38
Le Super Administrateur peut ajouter une nouvelle banque. Il doit remplir le formulaire et
joi...
39
Conclusion Générale
Le marché des mobiles n’a cessé de s’accroître significativement ces dernières années. Son
accroiss...
40
NETOGRAPHIE
[1] Banque électronique, http://fr.wikipedia.org/wiki/Banque_électronique visité en 02/2012.
[2] Le Market ...
Annexe 1 : AsyncTask
Comme son nom l’indique, une AsyncTask permet de réaliser des tâches de manière
asynchrone, à la mani...
Résumé
Ce travail a été réalisé pour l’obtention du diplôme de licence fondamentale en informatique
au sein de l’Ecole Sup...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Application mobile bancaire sous la plateforme Android

6 407 vues

Publié le

Ce rapport présente un projet qui a pour objectifs de réaliser une application mobile bancaire sur la plateforme Android pour permettre aux utilisateurs de localiser les agences et les distributeurs, et plusieurs autres services. Les banques aussi ont la possibilité de gérer ses données grâce à une application Web.

Publié dans : Technologie
1 commentaire
5 j’aime
Statistiques
Remarques
  • slm sltp je suis une étudiante en 3 eme IAG et je suis entrain de développer une application mobile bancaire et je trouve quelques problèmes au niveaux de code si il y'a un de membres peut m'aidée et merci
       Répondre 
    Voulez-vous vraiment ?  Oui  Non
    Votre message apparaîtra ici
Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
6 407
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
8
Actions
Partages
0
Téléchargements
470
Commentaires
1
J’aime
5
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Application mobile bancaire sous la plateforme Android

  1. 1. Dédicace A mes chers parents, en témoignage de leur amour, De leurs affections et du soutien dont ils m’ont toujours fait preuve, A mes deux sœurs pour leurs encouragements, A tous mes amis pour tous les instants inoubliables que j’ai passés avec eux, A mes collègues de la classe 3ème année licence fondamentale informatique, Et à tous ceux qui m’ont aidé tout au long de mes études. Khaled
  2. 2. Remerciements Le travail, que j’ai l'honneur et le plaisir de vous présenter, a été, pour moi, une tâche exaltante. Cependant, il m’a permis d'approfondir et d'enrichir mes connaissances dans le domaine informatique. Au terme de ce travail, j’ai le plaisir d’exprimer mes vifs et sincères remerciements à: Monsieur Nour Ben Yahia et Sadok Mazigh, mes encadrants à l’ESSTT, pour leurs appuis continus durant toute la période du projet. En effet, leurs conseils, leurs aides précieux, leurs soutiens, leurs bienveillances et leurs encouragements continu ont été pour moi des ressources essentielles à la réalisation de ce travail. Mes remerciements s’adressent aussi aux membres de jury qui ont accepté d’évaluer et de juger ce modeste travail. Je suis également reconnaissant envers tous mes professeurs qui m’ont offert de précieux conseils tout au long de mon parcours universitaire. Finalement, je remercie aussi toutes les personnes qui, de près ou de loin, m’ont suivi et m’ont aidé pendant mon travail, notamment toute ma famille qui m’a soutenu.
  3. 3. i Table des matières Introduction générale 1 Chapitre1 : Etat de l’art 3 1 - Introduction........................................................................................................................... 4 2 - Emergence des TIC................................................................................................................ 4 3 - E-Banking.............................................................................................................................. 4 3.1 - Présentation .............................................................................................................................. 4 3.2 - Révolutions technologique........................................................................................................ 5 3.3 - Solutions ................................................................................................................................... 5 3.4 - Les atouts de l’E-Banking......................................................................................................... 6 3.4.1 - Point de vue de la banque............................................................................................... 6 3.4.2 - Point de vue client.......................................................................................................... 6 3.5 - Application mobile bancaire ..................................................................................................... 7 3.5.1 - Application E-Banking internationale............................................................................ 7 3.5.2 - Application E-Banking nationale................................................................................... 9 3.6 - Critique de l’existence ............................................................................................................. 10 3.6.1 - Problématique des recherches...................................................................................... 10 3.6.2 - Efficacité des services.................................................................................................. 11 3.6.3 - Complexité et sécurité.................................................................................................. 11 3.6.4 - Confiance .................................................................................................................... 11 3.7 - Solutions proposées ................................................................................................................. 12 4 - Généralité sur Android ........................................................................................................ 12 4.1 - Positionnement d’Android...................................................................................................... 12 4.2 - Le système Android ............................................................................................................... 12 5 - Conclusion............................................................................................................................13 Chapitre 2 : Analyse et conception 14 1 - Introduction.................................................................................................................................... 15 2 - Analyse des besoins........................................................................................................................ 15 2.1 - Les besoins fonctionnels ......................................................................................................... 15 2.2 - Les besoins non-fonctionnels.................................................................................................. 16
  4. 4. Table des matières ii 3 - Outil de modélisation..................................................................................................................... 16 4 - Architecture du projet................................................................................................................... 16 5 - Analyse fonctionnelle..................................................................................................................... 17 5.1 - Diagramme cas d’utilisation ................................................................................................... 18 5.2 - Raffinement des cas d’utilisations .......................................................................................... 19 5.2.1 - Cas d’utilisation « Localiser Agence » ........................................................................ 19 5.2.2 - Cas d’utilisation « Consulter Devise »......................................................................... 20 5.2.3 - Cas d’utilisation « Calculer Devise » .......................................................................... 20 5.2.4 - Cas d’utilisation « Consulter Annuaire Agences »...................................................... 20 5.2.5 - Cas d’utilisation « Gérer Agences » ............................................................................ 21 5.2.6 - Cas d’utilisation « Gérer Banques » ............................................................................ 21 6 - Modélisation Dynamique............................................................................................................... 22 6.1 - Diagramme de séquence « Authentification »........................................................................ 22 6.2 - Diagramme de séquence « Localiser Agences »..................................................................... 23 7 - Conception générale....................................................................................................................... 24 7.1 - Espace Super Administrateur ................................................................................................. 25 7.2 - Espace Administrateur............................................................................................................ 25 7.3 - Espace Utilisateur ................................................................................................................... 25 8 - Conception des données................................................................................................................. 26 9 - Conclusion ...................................................................................................................................... 27 Chapitre 3 : Réalisation 28 1 - Introduction.................................................................................................................................... 29 2 - Environnement logiciels ................................................................................................................ 29 3 - La plateforme Android.................................................................................................................. 29 3.1 - L’Architecture d’Android ....................................................................................................... 29 3.2 - Les composants principaux d’une application Android ......................................................... 30 4 - Concepts de base ............................................................................................................................ 31 4.1 - API Google ............................................................................................................................. 31 4.2 - KML........................................................................................................................................ 31 4.3 - JSON....................................................................................................................................... 32 5 - Implémentation .............................................................................................................................. 32 5.1 - La réalité augmentée ............................................................................................................... 32 5.2 - L’itinéraire .............................................................................................................................. 32
  5. 5. Table des matières iii 5.3 - Application Mobile .................................................................................................................. 33 5.3.1 - Services de localisation................................................................................................ 34 5.3.2 - Services financières...................................................................................................... 34 5.3.2 - Divers........................................................................................................................... 36 5.4 - Application Web ...................................................................................................................... 37 6 - Conclusion ...................................................................................................................................... 38 Conclusion générale 39 Netographie 40
  6. 6. iv Table des figures Figure 1.1 - Application « Access Compte » ...................................................................... 7 Figure 1.2 - Application « SPOT »...................................................................................... 8 Figure 1.3 - Application « Société Générale » .................................................................... 8 Figure 1.4 - Application « BIAT PLUS » ........................................................................... 9 Figure 1.5 - Application « Banque Zitouna »...................................................................... 9 Figure 1.6 - Application « Adresses » ............................................................................... 11 Figure 2.1 - Architecture du projet .................................................................................... 17 Figure 2.2 - Diagramme cas d’utilisation de l’utilisateur de l’application mobile ........... 18 Figure 2.3 - Diagramme cas d’utilisation de l’administrateur .......................................... 18 Figure 2.4 - Diagramme cas d’utilisation de Super Administrateur ................................. 19 Figure 2.5 - Diagramme cas d’utilisations «Localiser Agences » .................................... 19 Figure 2.6 - Digramme cas d’utilisations « Consulter Devise » ....................................... 20 Figure 2.7 - Diagramme cas d’utilisations « Calculer Devise » ....................................... 20 Figure 2.8 - Diagramme cas d’utilisations « Annuaire Agence » ..................................... 21 Figure 2.9 - Diagramme cas d’utilisations « Gérer Agences ».......................................... 21 Figure 2.10 - Diagramme cas d’utilisations « Gérer Banques » ....................................... 22 Figure 2.11 - Diagramme de séquence de scénario « Authentification » ......................... 23 Figure 2.12 - Diagramme de séquence « Localiser Agence » .......................................... 24 Figure 2.13 - Les modules de l’application Web .............................................................. 25 Figure 2.14 - Les modules de l’application mobile .......................................................... 26 Figure 2.15 - Diagramme de classes.................................................................................. 27 Figure 3.1 - Composant principaux d’une application Android ....................................... 30 Figure 3.2 - Exemple de fichier KML .............................................................................. 31 Figure 3.3 - Réalité augmentée ......................................................................................... 32 Figure 3.4 - Itinéraire ........................................................................................................ 33 Figure 3.5 - Fichier KML de l’itinéraire ........................................................................... 33 Figure 3.6 - Accueil de l’application ................................................................................ 33 Figure 3.7 - Localisation Agences .................................................................................... 34 Figure 3.8 - Liste des banques .......................................................................................... 34 Figure 3.9 - Cours devises ................................................................................................ 35 Figure 3.10 - Change vers Dinar Tunisien ........................................................................ 35
  7. 7. Table des figures v Figure 3.11 - Autre change ............................................................................................... 35 Figure 3.12 - Annuaire des Agences ................................................................................ 36 Figure 3.13 - Aide et informations ................................................................................... 36 Figure 3.14 - Accueil Administrateur ............................................................................... 37 Figure 3.15 - Suppression Agence .................................................................................... 37 Figure 3.16 - Ajout Banque .............................................................................................. 38 Figure 3.17 - Supprimer Banque ...................................................................................... 38
  8. 8. vi Tabledes tableaux Tableau 1.1 - Tableau des avantages et inconvénients des applications mobiles bancaires 10 Tableau 2.1 - Les fonctionnalités de chaque profil du projet ............................................... 17
  9. 9. 1 Introduction générale Les fonctions du téléphone portable se multiplient et évoluent sans cesse d’un jour à l’autre. Aujourd’hui, l’écart technologique entre un téléphone et un ordinateur portable se resserre de plus en plus. Par exemple avec un téléphone portable dit «dernière génération» ou « Smartphone », il est possible de consulter les mails, naviguer sur internet, regarder des vidéos, écouter les radios, etc. Et cela de manière très intuitive et rapide. C’est pourquoi ce dernier prend un rôle important dans notre vie. Cet accroissement est traduit par des millions d’applications qui sont présentes dans un marché potentiel qui dépasse quatre milliards de mobiles. La prospérité du téléphone mobile s’explique par la variété des applications destinées aux mobiles. Ces applications telles que « Places », « Maps » et « Wikitude », ont offert plusieurs services notamment la géolocalisation. Les applications mobiles, les plus en vogue, sont destinées à la géolocalisation, à la réalité augmentée et aux actualités. L’accroissement du nombre de ces applications, est dû aux progrès fulgurants des technologies mobiles, à l’amélioration de la précision des systèmes de géolocalisation, à la miniaturisation des récepteurs GPS et à la baisse des prix des Smartphones, ce qui a entraîné la démocratisation des services de positionnement par satellite, longtemps réservés aux professionnels et aux conducteurs automobiles. Ces applications offrent typiquement des services de recherches instantanées d’itinéraire, de positionnement sur une carte et offrent des options de recherche d’un point de destination à partir d’une adresse. Elles se basent ainsi sur la cartographie en ligne et les services de géolocalisation qui constituent aujourd’hui l’une des sources d’innovation les plus dynamiques de l’internet et des technologies numériques. L’utilisation et l’émergence des systèmes d’exploitation mobiles, a facilité le développement des applications mobiles. Parmi ces systèmes, on trouve « Android » qui est développé par un consortium autour de Google. Son usage est dédié essentiellement aux Smartphones. Il est aussi utilisé sur quelques « Netbooks » (mini portable), et dans quelques tableaux de bord des véhicules de transport. Un des secteurs économiques le plus lourdement touché par ce phénomène, est le secteur bancaire qui est un secteur où l’image permet de valoriser les lieux ou les services en faisant satisfaire les clients. Dans une société où le web est devenu l’un des
  10. 10. Introduction générale 2 principaux outils de communication et de diffusion d’information, les compagnies impliquées dans le domaine des services se sont rendues compte de l’importance de cet outil et de son influence sur les clients et elles ont profités de l’internet pour vendre leurs services. Les banques proposent, en effet, un nombre croissant de services délivrés en ligne : de la simple consultation des soldes bancaires ou la création des virements électroniques, consultation des prix des devises, change en ligne, édition des relevés de compte, etc. Mais ses applications connaissent beaucoup des limites notamment au niveau de localisation des agences et des distributeurs automatiques de billets (DAB). C’est dans ce cadre, que s’inscrit ce projet qui s’intitule : «Conception et développement d’une application mobile bancaire sous la plateforme Android». Ce rapport est composé de trois chapitres. Dans le premier chapitre, nous présentons le contexte général du travail, et l’analyse de la situation. Le deuxième chapitre sera consacré à la conception en illustrant quelques diagrammes UML. Dans le dernier chapitre nous nous intéressons à l’implémentation et à la réalisation du projet. Finalement nous clôturons ce rapport par une conclusion générale présentant une synthèse de notre travail ainsi que les apports, les acquis et les avantages que ce projet nous a offert pendant la période de réalisation.
  11. 11. Chapitre 1 Etat de l’art 1 - Introduction...................................................................................................................................... 4 2 - Emergence des TIC.......................................................................................................................... 4 3 - E-Banking......................................................................................................................................... 4 3.1 - Présentation............................................................................................................................... 4 3.2 - Révolutions technologique........................................................................................................ 5 3.3 - Solutions ................................................................................................................................... 5 3.4 - Les atouts de l’E-Banking......................................................................................................... 6 3.4.1 - Point de vue de la banque............................................................................................... 6 3.4.2 - Point de vue client.......................................................................................................... 6 3.5 - Application mobile bancaire ..................................................................................................... 7 3.5.1 - Application E-Banking internationale............................................................................ 7 3.5.2- Application E-Banking nationale.................................................................................... 9 3.6 - Critique de l’existence ............................................................................................................ 10 3.6.1 - Problématique des recherches...................................................................................... 10 3.6.2 - Efficacité des services.................................................................................................. 11 3.6.3 - Complexité et sécurité.................................................................................................. 11 3.6.4 - Confiance ..................................................................................................................... 11 3.7 - Solutions proposées................................................................................................................. 12 4 - Généralité sur Android.................................................................................................................. 12 4.1 - Positionnement d’Android...................................................................................................... 12 4.2 - Le système Android ................................................................................................................ 12 5 - Conclusion ...................................................................................................................................... 13
  12. 12. Chapitre 1 : Etat de l’art 4 1. Introduction: Au fil des années, les nouvelles technologies ont acquis une importance conséquente dans notre quotidien. Les concepts de temps et de distance ont perdu leur significativité et l’internet a changé drastiquement la relation entre client et vendeur. Dans ce chapitre, nous présentons en premier lieu l’E-Banking, par la suite, nous proposons quelques applications bancaires pour les téléphones mobiles au niveau international et national, finalement nous présentons le système Android et leur positionnement dans le marché. 2. Emergence des TIC : Au cours de ces vingt dernières années, les TIC ont connu une croissance spectaculaire. D'une société essentiellement industrielle, l'économie mondiale évolue progressivement vers une société dite de « l'information ». Cette évolution, généralement reprise sous l’appellation « nouvelle économie », se caractérise par un phénoménal potentiel de croissance, d'intégration et d'emploi. Les technologies numériques ont rendu l'accès, le traitement, le stockage et la transmission des informations, la consultation des comptes bancaires en ligne de plus en plus aisés et de moins en moins onéreux. De larges perspectives d'exploitation et de développement pour de nouveaux produits et services ont été ouvertes. 3. E-Banking : Le secteur bancaire n’a donc pas fait figure d’exception face au phénomène de l’émergence des TIC. Comme dans tout autre secteur d’activité, ces technologies ont su y trouver leur place. Les banques en viennent à repenser la relation avec leur clientèle. Très vite le contact humain n’apparaît plus comme une nécessité absolue. La banque électronique est née [1]. 3.1. Présentation : S’il y a bien une certitude, c’est que le client d’aujourd’hui est tout-à-fait différent de celui de hier. Il y a 30 ans, les banques entretenaient une relation proche et personnelle avec leurs clients, lesquels se rendaient régulièrement en agences afin d’y déposer des chèques, faires des transactions monétaires, rencontrer le personnel afin de recevoir des conseils, etc. Progressivement, ces clients ont été poussés hors des agences grâce à la technologie, et plus spécifiquement avec l’apparition des distributeurs automatiques des billets, l’utilisation du téléphone et fax, et plus récemment de l’internet. Tout cela a changé, en grande partie, la relation banque-client. Ce dernier est maintenant à distance et en ligne, avec comme
  13. 13. Chapitre 1 : Etat de l’art 5 conséquence que, les banquiers rencontrent de moins en moins leurs clients. Le résultat qui en découle est que la banque est devenue un fournisseur de services à distance. Le défi actuel des banques, est de soutenir le rythme, voir anticiper, la demande des consommateurs en matière d’accès et de services de haute technologie. 3.2. Révolution technologique : La technologie et les vagues d'innovations qui se sont succédé durant les dernières décennies dans le domaine des technologies de l’information et de la communication, ont profondément modifié la nature des services bancaires et financiers. Ces technologies, entendues comme un large ensemble regroupant l’utilisation de bases de données de plus en plus riches, de moyens de transmission et de paiement électroniques, de centres d’appels téléphoniques, d’équipements en informatique et téléphonie mobile et surtout de réseaux de télécommunications ouverts, ont renouvelé la relation entre les banques et leurs clients ainsi que les prestations financière et les métiers bancaires. Elles ont créés des opportunités stratégiques et commerciales. Un des avantages les plus évidents de l’internet par exemple, réside dans la réduction substantielle des coûts d’infrastructures et de transaction. De même, l’offre bancaire en ligne peut être adaptée au profil de la clientèle et à ses attentes. 3.3. Solutions : Dans notre société fortement tournée vers internet, la plupart des institutions financières proposent à leurs clients des services de banque en ligne : consultation des comptes, virements, ordres de bourses, simulation de crédit, encore gestion des alertes. La banque électronique est rapidement devenue un élément à part entière de leur stratégie globale. Le nombre de connexions aux services de banque électronique et l’étendue des services ont considérablement augmenté et cette tendance devrait se poursuivre dans les années à venir. En effet, les utilisateurs bénéficient d’un confort, d’une simplicité et d’une rapidité accrus, car ils peuvent désormais accéder à leur banque à tout instant et en tout lieu. En outre, les services de banque électronique sont cinq fois moins chers que les services bancaires traditionnels, de sorte que les banques peuvent réduire les coûts des transactions. Elles peuvent également renforcer leur cœur de métier et élargir leur clientèle, grâce à la vente de nouveaux produits financiers et à l’utilisation de nouveaux services électroniques comme outil de différenciation.
  14. 14. Chapitre 1 : Etat de l’art 6 3.4. Les atouts de l’E-Banking : L’E-Banking est plus rapide, mieux, et moins onéreux que les agences traditionnelles. Lors de l’analyse des atouts, nous devons donc aborder les deux points de vue différents, d’une part celui du client, et d’autre part celui de la banque. 3.4.1. Point de vue de la banque : Nous plaçons du côté des banques, l’E-Banking permet aux différents banques de profiter des avantages : - Un gain de temps considérable : Le fait que les clients réalisent la majorité de leurs opérations en ligne conduit à un gain de temps conséquent pour les employés de la banque. - Gain d’argent : A l’origine, les applications mobiles bancaires étaient réduites à de simples vitrines destinées à présenter l’entreprise. Par la suite, ils ont évolué vers de véritables outils transactionnels avec lesquels la clientèle peut obtenir des informations sur les produits bancaires proposés. - Améliorer la relation clientèle : Les applications mobiles sont des moyens mis à la disposition des clients souhaitant faire une suggestion ou encore une réclamation. Des outils à finalité publicitaire sont proposés afin d’aider à la prise de décisions financière comme simulateur de crédit. 3.4.2. Point de vue client : Si nous nous plaçons maintenant du côté du client, L’E-Banking permet aux clients de bénéficier des atouts suivants : - Gain de temps de déplacement : Le client peut consulter leur solde, effectuer des virements, simuler crédit etc. à domicile. - Haute disponibilité : Disparition des contraintes liées aux heures et aux jours d’ouverture des agences bancaires. Le client peut réaliser ses opérations à n’importe quel moment. - De plus en plus de fonctionnalités proposées : Les fonctionnalités et les possibilités proposées aux clients sont de plus en plus nombreuses. Les applications se sont enrichies au fil des années, et proposent maintenant tout un panel d’informations et de fonctions permettant une gestion de plus en plus complète. - Gain d’argent : Pas frais de déplacement.
  15. 15. Chapitre 1 : Etat de l’art 7 3.5. Application mobile bancaire : Dans cette partie, nous présentons des cas de figures des applications mobiles bancaire sur l’échelle internationale et nationale, et déduire par la suite dans un tableau récapitulatif les avantages et les inconvénients de ses applications, ensuite nous concentrons sur les faiblesses et les limites de ses applications, et enfin nous proposons des solutions pour ses problèmes. 3.5.1. Application E-Banking internationale : Il existe des milliers des applications dans ce genre sur l’échelle internationale parmi ses applications [2]: - ACCES COMPTE : une application mobile de la Banque Postale (en France) L’application « Accès Compte » est gratuite : à l’utilisation et au téléchargement. Il s’agit d’une application accessible aux clients de la banque postale  Leurs fonctions détaillées :  Consulter les comptes (historique des 16 dernières opérations).  Effectuer des virements, consulter la liste des virements, …  Donne la possibilité d’accéder directement au compte de l’utilisateur.  Simple, pratique, consultation et suivi les virements depuis un téléphone mobile. Authentification Prélèvement et virement Comptes courants Figure 1.1 – Application « Access Compte »
  16. 16. Chapitre 1 : Etat de l’art 8 - SPOT : application de banque BNP PARIBAS qui indique les 20 agences ou distributeurs les plus proches de l’utilisateur en France. Fonctionnalité de cette application :  Plan d'accès sur une carte.  Liste des agences les plus proches.  Recherche des agences autour de client selon leur position GPS.  Guidage GPS pour trouver l’itinéraire le plus court. Liste des agences les plus proches plan d'accès sur une carte Figure 1.2 – Application « SPOT » - Application Société Générale : parmi ses fonctionnalités est de localiser les agences et les distributeurs autour de l’utilisateur en France, gérer les dépenses, convertir l'euro et le dollar dans de nombreuses devises étrangères, suivre les infos boursières, simuler le financement des projets, retrouver les numéros des agences bancaires, envoie des réclamations et suggestions. Figure 1.3 – Application « Société Générale »
  17. 17. Chapitre 1 : Etat de l’art 9 3.5.2. Application E-Banking nationale: Sur le plan national, il existe plusieurs applications E-Banking parmi ses applications : - BIAT Plus : fournit les services utiles de la Banque Internationale Arabe de Tunisie. Elle permet de : consulter le cours de devise en temps réelle, convertir les devises, localiser les distributeurs BIAT les plus proches, simuler des crédits, consulter les annuaires des agences. Figure 1.4 – Application « BIAT PLUS » - Banque Zitouna : Gère les comptes des clients, recherche des agences, simulation des crédits, etc. Figure 1.5 – Application « Banque Zitouna »
  18. 18. Chapitre 1 : Etat de l’art 10 Dans le tableau suivant nous présentons quelques avantages et inconvénients de ses applications. Avantages Inconvénients L’utilisation de carte est plus compréhensible et simple pour l’utilisateur novice. Parfois l’utilisateur ne connait pas les noms des rues il est mieux de localiser les agences sur le map par apport a une liste textuelle. L’utilisation des TIC, réseau 3G, Google API, GPS, etc. Gain de temps : consultation, virement à distance et en ligne. Consultation des comptes des utilisateurs, requêtes des clients, cours devise, etc. Affichage de position de l’utilisateur sur la carte, et les différentes agences autour de lui. Absence d’itinéraire entre l’utilisateur et la plus proche agence bancaire. Pas de localisation des distributeurs (pour certain cas). La majorité des applications sont destinée à une seule banque. Localisation des agences se fait juste dans l’endroit où se trouve l’utilisateur, il n’a pas le choix de choisir une agence dans un autre endroit. La majorité des applications mobiles dans le secteur bancaire n’utilise pas la géolocalisation pour localiser ses agences. Sécurité de processus des virements. Tableau 1.1 – Tableau des avantages et inconvénients des applications mobiles bancaires 3.6. Critique de l’existence : Nous allons maintenant se concentrer sur les faiblesses, les problématiques et les limités des applications mobiles bancaires. 3.6.1. Problématique des recherches : Le client cherche avant tout une réponse à ses interrogations. Il recherche une information pertinente et rapide lui permettant de prendre une décision immédiatement. L’élément "temps et espace" est primordial dans la délivrance de l’information. L’affichage des positons des agences sur la carte n’est pas suffisant pour aider l’utilisateur à se déplacer surtout lorsque l’utilisateur ne connait pas l’adresse ou le lieu dont lequel il se trouve. La recherche d’information est pénible et il existe un risque de dispersion des idées, donc cette méthode apparait inefficace.
  19. 19. Chapitre 1 : Etat de l’art 11 3.6.2. Efficacité des services : Les utilisateurs rencontrent des problèmes avec les services de localisation, la solution est d’utiliser un itinéraire sur le map, c’est plus pratique, rapide et facile chez l’utilisateur, outre il nécessaire d’ajouter quelque services supplémentaire dans le secteur bancaires comme les contacts, un comparateur des prix des devises, etc. 3.6.3. Complexité et sécurité : La complexité concerne la facilité de réaliser une transaction. L’un des points les plus critiques concerne particulièrement la sécurité des applications. Celle-ci doit perpétuellement être à la pointe afin d'éviter tout piratage ou interception des données. Le cryptage des données, la sécurisation des applications mobiles, assurer la disponibilité des services de données, garantir une authentification fiable capable de confirmer l’identité supposée des émetteurs, des acheteurs, des entreprises, c’est-à-dire l’ensemble des utilisateurs. 3.6.4. Confiance : Le marché du développement des applications mobiles en Tunisie est en cours d’émergence et on constate que la majorité des utilisateurs utilisent l’application « Adresses » de Google, qui ne donne pas des valeurs 100% juste à cause de problème de mise du serveur Google qui ne connait pas tous les coordonnées des banques en Tunisie, et il fait la mise à jour avec beaucoup de retard et cette application ne fait pas la différence entre la localisation des distributeur et la localisation des agences bancaires. Figure 1.6 – Application « Adresses »
  20. 20. Chapitre 1 : Etat de l’art 12 3.7. Solutions proposées: Nous proposons dans cette partie des solutions afin d’éviter quelques limites des applications E-Banking, nous envisageons d’apporter les modifications suivantes :  Affichage d’itinéraire entre la position de l’utilisateur et la plus proche agence bancaire ou le distributeur est plus simple chez l’utilisateur et permet d’éviter le choix d’un faux itinéraire par l’utilisateur ce qui lui donne la confiance à l’application.  Affichage de la distance restante et l’estimation du temps vers la destination pour améliorer l’efficacité de l’application.  Utilisation de réalité augmentée aide l’utilisateur dans le choix de l’itinéraire pour faciliter la recherche.  Service de consultation des prix de devise en temps réelle.  Calcule des devises.  Exploration de lieu où se trouve l’utilisateur grâce à la carte.  Annuaire des agences et les contacts par banques. 4. Généralité sur Android: Nous présentons dans cette partie le système Android et son positionnement dans le marché des systèmes d’exploitations mobile. Nous présenterons plus de détails sur l’architecture et les composants principaux d’une application Android dans le troisième chapitre. 4.1. Positionnement d’Android: Android arrive sur un marché déjà bien encombré. La concurrence y est féroce, Nokia domine le secteur avec un peu plus d’un tiers de parts de marché. Toutefois Apple, en faisant une entrée fracassante, a prouvé que les positions étaient loin d’être figées et qu’un nouveau venu avait sa chance à condition bien sûr d’innover. D’autre part, l’approche ouverte et multi constructeurs d’Android conjuguée à la touche Google laisse espérer un avenir radieux à la plateforme. 4.2. Le système Android : Android est un système d’exploitation basé sur un noyau Linux pour les terminaux mobiles. Il était initialement développé par la société Android Inc., ce système a était racheté par Google. La première version de ce système a été publiée le 5 novembre 2007. Android est une plateforme puissante, moderne, sure et ouverte. Grâce à l’ouverture du code source et des
  21. 21. Chapitre 1 : Etat de l’art 13 APIs, les développeurs obtiennent la permission d’intégrer, d’agrandir et de replacer les composants existants sans oublier que l’utilisateur peut adapter les applications à leur besoin et de ce fait, n’importe qu’elle personne peut visualiser le code et le modifier à son aise, il est constitué ainsi d’une importante communauté qui a pour but l’amélioration du système. Android est basé sur le noyau Linux, alors il y a plusieurs avantages comme la gestion de processus, le soutien des bibliothèques partagé, etc. Le SDK de l’Android offre complètement les APIs pour développer l’application sur cette plateforme. Pour promouvoir les applications Android, Google a mis en place une boutique en ligne (Android Market) qui permet aux utilisateurs de télécharger des milliers d’applications utiles comme des services de géolocalisation, des jeux, etc. Dans le même but, Google encourage le développement des applications destinées à la plateforme Android, pour cela elle a annoncé que tout nouveau service sera disponible en version mobile avant la version web. 5. Conclusion : Suite au développement des nouvelles technologies de l’information et de la communication, la plupart des secteurs ont connu des mutations importantes. Comme nous avons pu le constater à travers ce premier chapitre pour le secteur bancaire, avec notamment l’avènement d’E-Banking. Nous avons essayés dans ce chapitre de présenter l’E-Banking, ses limites et de proposer des solutions utiles pour les banques et pour les clients. Nous aborderons dans le chapitre suivant l’analyse des besoins et la modélisation des différents cas d’utilisations de notre projet.
  22. 22. Chapitre 2 Analyse et conception 1 - Introduction.................................................................................................................................... 15 2 - Analyse des besoins........................................................................................................................ 15 2.1 - Les besoins fonctionnels ......................................................................................................... 15 2.2 - Les besoins non-fonctionnels.................................................................................................. 16 3 - Outil de modélisation..................................................................................................................... 16 4 - Architecture du projet................................................................................................................... 16 5 - Analyse fonctionnelle..................................................................................................................... 17 5.1 - Diagramme cas d’utilisation ................................................................................................... 18 5.2 - Raffinement des cas d’utilisations .......................................................................................... 19 5.2.1 - Cas d’utilisation « Localiser Agence » ........................................................................ 19 5.2.2 - Cas d’utilisation « Consulter Devise »......................................................................... 20 5.2.3 - Cas d’utilisation « Calculer Devise » .......................................................................... 20 5.2.4 - Cas d’utilisation « Consulter Annuaire Agences »...................................................... 20 5.2.5 - Cas d’utilisation « Gérer Agences » ............................................................................ 21 5.2.6 - Cas d’utilisation « Gérer Banques » ............................................................................ 21 6 - Modélisation Dynamique............................................................................................................... 22 6.1 - Diagramme de séquence « Authentification »........................................................................ 22 6.2 - Diagramme de séquence « Localiser Agences »..................................................................... 23 7 - Conception générale....................................................................................................................... 24 7.1 - Espace Super Administrateur ................................................................................................. 25 7.2 - Espace Administrateur............................................................................................................ 25 7.3 - Espace Utilisateur ................................................................................................................... 25 8 - Conception des données................................................................................................................. 26 9 - Conclusion ...................................................................................................................................... 27
  23. 23. Chapitre 2 : Analyse et conception 15 1. Introduction : L’étape analyse et conception constitue la base de départ de notre travail. En outre, l’adéquation de toute l’application à réaliser, aux besoins des utilisateurs et aux traitements envisagés au niveau de ces opérations, assurera la réussite de l’application et son utilité future. Pour réaliser ces objectifs, il est essentiel que nous parvenions à une vue claire des différents besoins de notre projet. Il faut déterminer au moindre détail les fonctionnalités attendues. Pour se faire, nous commençons par la présentation de l’application à réaliser en définissant les besoins fonctionnels et non fonctionnels. 2. Analyse des besoins : Cette application doit être différent des applications mobiles bancaires sur l’échelle national pour répondre au besoin de l’utilisateur et améliorer les qualités des services offerts, il ne s’agit pas de porter une application existant sur la plateforme Android. L’application doit être dédiée au secteur bancaire. Elle portera des services utiles comme la localisation des agences et des distributeurs, et elle doit au même temps offrir des services supplémentaires pour les clients (Banques et utilisateurs) comme les cours des devises, annuaires des agences, etc. D’autre part, il faut bénéficier des technologies mobiles et de TIC, donc il faut ajouter un contenu interactif en tirant profit de la programmation sur un écran tactile. 2.1. Les besoins fonctionnels : Au cours de cette étape nous allons extraire les différentes fonctionnalités qu’offrira notre projet :  Localiser les différentes agences bancaires et les distributeurs.  Afficher l’itinéraire entre la position actuelle de l’utilisateur et la destination avec l’affichage de la distance restante et une estimation de la durée.  Utilisation de la réalité augmentée pour simplifier à l’utilisateur le choix de l’itinéraire.  Consulter les prix des devises en temps réelles.  Change de devises.  Donner à différentes banques la possibilité d’administrer leurs informations grâce à une application web.  Consulter l’annuaire des agences par banque.
  24. 24. Chapitre 2 : Analyse et conception 16 2.2. Les besoins non fonctionnels : L’application doit satisfaire les contraintes suivantes :  L’ergonomie des interfaces graphiques des applications mobiles a contribué énormément dans leurs succès.  Le design reste le point majeur qui influence l’utilisateur. A cet effet cette application doit présenter une interface conviviale et intuitive.  La navigation dans l’interface doit être simple et rapide. Le développement d’application sur Android n’échappe pas aux contraintes inhérentes à la programmation sur terminaux mobiles. Le simple fait de programmer sur un système mobile implique que les ressources sont limitées pour certain cas:  Puissance de calcul limitée.  Quantité mémoire disponible faible etc. Donc il faut bien surveiller l’allocation mémoire de l’application en optimisant les variables. 3. Outil de modélisation : L’outil de modélisation que nous avons utilisé est StarUML v5.0 qui est un logiciel de modélisation UML, cédé comme open source par son éditeur, à la fin de son exploitation commerciale, sous une licence modifiée de GNU GPL. StarUML gère la plupart des diagrammes spécifiés dans la norme UML 2.0. L’objectif du projet StarUML est de construire un outil de modélisation des logiciels [3]. 4. Architecture du projet : Le projet contient 2 applications : une application mobile pour les clients des banques et une application Web pour administrer les données des banques. L’application Web contient 2 acteurs : le super administrateur et l’administrateur de banque. Le Super Administrateur celui qui va gérer les banques et les administrateurs, et chaque administrateur va gérer les données de sa banque. L’application mobile contient un acteur : le client de la banque. Ce client possède un téléphone avec le système Android, il peut consulter les différents services offerts par l’application mobile. La figure 2.1 représente l’architecture du projet, leur fonctionnement et les différents acteurs.
  25. 25. Chapitre 2 : Analyse et conception 17 Figure 2.1 – Architecture du projet 5. Analyse fonctionnelle : A partir de l’analyse des besoins fonctionnels établie précédemment on trace le diagramme des cas d’utilisation de l’application. Le projet contient trois acteurs principaux qui sont :  l’utilisateur du téléphone : A la possibilité de consulter le cours de devise en temps réelle et faire des calculs de devise, voire les annuaires des agences, consulter la localisation des agences et des distributeurs.  Administrateur : Il assure la gestion des agences, des distributeurs, et des devises aux niveaux de l’application web, et ce, après avoir été authentifié.  Super administrateur : Il assure la gestion des banques et des administrateurs. Les fonctionnalités liées à chaque profil sont listées et détaillées dans le tableau suivant : Profil Fonctionnalités Utilisateur  Localiser les agences bancaires et les distributeurs.  Consulter les annuaires agences.  Consulter les cours devises et calculer les devises. Administrateur  Gérer les coordonnées de sa banque.  Gérer les prix de devise. Super Administrateur  Gérer les banques.et les administrateurs. Tableau 2.1 – Les fonctionnalités de chaque profil du projet
  26. 26. Chapitre 2 : Analyse et conception 18 5.1. Diagramme cas d’utilisation :  Utilisateur : Le diagramme de cas d’utilisation de la figure 2.2 résume les fonctionnalités de l’utilisateur de l’application mobile : Figure 2.2 – Diagramme cas d’utilisation de l’utilisateur de l’application mobile  Administrateur : Le diagramme de cas d’utilisation de la figure 2.3 résume les fonctionnalités de l’administrateur au niveau de l’application web : Figure 2.3 – Diagramme cas d’utilisation de l’administrateur
  27. 27. Chapitre 2 : Analyse et conception 19  Super Administrateur : Le diagramme de cas d’utilisation de la figure 2.4 résume les fonctionnalités de super administrateur au niveau de l’application web : Figure 2.4 – Diagramme cas d’utilisation de Super Administrateur 5.2. Raffinement des cas d’utilisations : Dans la présente section nous allons procéder au raffinement de chaque cas d’utilisation. 5.2.1. Cas d’utilisation « Localiser Agence » : Résumé : L’utilisateur accède au service de localisation des agences pour savoir où il se trouve et quels sont les agences au tour de lui et choisir l’itinéraire vers quelle agence sur la carte (itinéraire par voiture ou à pied) avec la possibilité d’actualisé la carte (synchronisation) pour qu’il savoir les nouvelles agences (Même principe pour Localiser les distributeurs). Le diagramme des cas d’utilisation relatif à « Localiser Agence» est illustré par la figure suivante : Figure 2.5 - Diagramme cas d’utilisations «Localiser Agence »
  28. 28. Chapitre 2 : Analyse et conception 20 5.2.2. Cas d’utilisation « Consulter Devise » : Résumé : L’utilisateur accède au service de consultation des devises, choisir la banque et puis choisir les prix de vente ou les prix d’achat. Le diagramme des cas d’utilisation relatif à « Localiser Agence» est illustré par la figure suivante : Figure 2.6 – Diagramme cas d’utilisations «Consulter Devise » 5.2.3. Cas d’utilisation « Calculer Devise » : Résumé : L’utilisateur choisir la banque puis choisir le calcule vers dinars Tunisien ou vers devise ou de n’importe quelle devise vers n’importe quelle devise. Le diagramme des cas d’utilisation relatif à « Calculer devise» est illustré par la figure suivante : Figure 2.7 – Diagramme cas d’utilisations « Calculer Devise » 5.2.4. Cas d’utilisation « Consulter Annuaire Agences » : Résumé : Ce service permet à l’utilisateur de consulter l’annuaire des agences après avoir choisir une banque. Le diagramme des cas d’utilisation relatif à ce cas d’utilisation est illustré dans la figure 2.8.
  29. 29. Chapitre 2 : Analyse et conception 21 Figure 2.8 – Diagramme cas d’utilisations « Annuaire Agence » 5.2.5. Cas d’utilisation « Gérer Agences » : Résumé : Cette fonctionnalité permet à l’administrateur d’ajouter, de modifier et de supprimer les agences de sa banque. Le diagramme des cas d’utilisation relatif à « Gérer Agence» est illustré par la figure suivante : Figure 2.9 – Diagramme cas d’utilisations « Gérer Agences » 5.2.6. Cas d’utilisation « Gérer Banques » : Résumé : Cette fonctionnalité permet au Super Administrateur d’ajouter, de modifier et de supprimer des banques. Le diagramme des cas d’utilisation relatif à « Gérer Agence» est illustré par la figure suivante :
  30. 30. Chapitre 2 : Analyse et conception 22 Figure 2.10 – Diagramme cas d’utilisations « Gérer Banques » 6. Modélisation dynamique : Dans cette partie, nous nous intéressons à l’aspect dynamique de l’application. Nous allons traduire quelques besoins fonctionnels décrits dans la partie précédente. Nous utilisons donc les diagrammes de séquences pour décrire le comportement dynamique de l’application. Nous présentons des scénarios d’utilisation possibles formalisant l’ordonnancement chronologique des échanges de messages entre l’utilisateur et l’application. 6.1. Diagramme de séquence « Authentification » : Condition: L’administrateur et le super Administrateur possèdent un login et un mot de passe.  Scenario principal (succès) : 1. L’utilisateur lance le programme. 2. Le système affiche le formulaire d’authentification. 3. L’utilisateur saisit son login et son mot de passe. 4. Le système vérifie la validité du mot de passe. 5. Le système affiche le menu principal du programme.  Enchainement d’erreur Erreur : Authentification erronée. L’enchainement d’erreur démarre à l’étape 4 du scénario.
  31. 31. Chapitre 2 : Analyse et conception 23 5. Le système affiche un message d’échec d’authentification. 6. L’utilisateur peut quitter l’outil comme il peut s’authentifier de nouveau Le diagramme de séquence qui modélise ce scénario est représenté par la figure suivant Figure 2.11 - Diagramme de séquence de scénario « Authentification » 6.2. Diagramme de séquence « Localiser Agences » : Condition: L’utilisateur accède au service de localisation des agences.  Scenario: 1. L’utilisateur accède au service. 2. L’application se connecte à la base et demande la liste des agences. 3. Le serveur de la banque envoi la liste des agences à l’application. 4. L’application traiter la liste et placer les agences dans le map avec la position actuelle de l’utilisateur et afficher le résultat.
  32. 32. Chapitre 2 : Analyse et conception 24 5. L’utilisateur choisie une agence sur la carte (Map). 6. L’application envoi une demande d’itinéraire au serveur Google avec comme paramètre la position de l’utilisateur actuelle et les coordonnées de l’agence sélectionnées. 7. Google envoi le résultat de la requête. 8. L’application traiter le résultat et afficher l’itinéraire sur la carte (avec Option par défaut itinéraire de voiture). 9. Même traitement si l’utilisateur choisie autre option d’itinéraire comme à pied. Le diagramme de séquence qui modélise ce scénario est représenté par la figure suivant Figure 2.12 - Diagramme de séquence « Localiser Agences » 7. Conception générale : Nous allons maintenant décomposer le système en modules qui traduisent les cas d’utilisation déjà identifiés dans la partie précédente et détailler et classer ces cas dans le but de déterminer
  33. 33. Chapitre 2 : Analyse et conception 25 les objets nécessaires à la phase de conception des données. L’application web peut être modélisée par six modules répartis en deux espaces à savoir l’espace Super Administrateur et l’espace Administrateur (voir figure 2.13). Figure 2.13 - Les modules de l’application Web 7.1. Espace Super Administrateur : Cet espace regroupe les modules suivants :  Module « Gérer Banque » : ce module pour gérer les banques.  Module « Gérer Administrateur » : Ce module pour gérer les administrateurs. 7.2. Espace Administrateur : Cet espace regroupe les modules suivants :  Module « Gérer Agence » : Ce module permet à l’administrateur de gérer les agences de leur banque.  Module « Gérer Distributeur » : Ce module pour gérer les distributeurs.  Module « Gérer Devise » : Ce module pour gérer les devise. 7.3. Espace Utilisateur : L’espace utilisateur de l’application Mobile peut être modélisée par cinq modules (voir figure 2.14) :  Module « Localiser Agences » : Ce module permet de localiser les agences de au tour de l’utilisateur.
  34. 34. Chapitre 2 : Analyse et conception 26  Module « Localiser Distributeurs » : permet de localiser les distributeurs de au tour de l’utilisateur.  Module « Consulter Devises » : permet à l’utilisateur de consulter les prix des devises.  Module « Calculer Devise » : permet à l’utilisateur de calculer les devises.  Module « Consulter Annuaires Agences » : permet à l’utilisateur pour consulter les annuaires des agences par banque. Figure 2.14 - Les modules de l’application Mobile 8. Conception des données : Dans cette partie nous nous entendrons sur la présentation des modules réalisées dans la partie précédente en mettant en évidence les interactions entre les classes qu’ils mettent en jeu à l’aide d’un diagramme de classe. - Diagramme de classes La figure 2.15 représente le diagramme de classes comportant les différentes classes de notre projet ainsi que les différentes relations qui les lient.
  35. 35. Chapitre 2 : Analyse et conception 27 Figure 2.15 - Diagramme de classes 9. Conclusion : Dans ce chapitre, nous avons abordé l’analyse et la conception de notre projet, analyser les besoins fonctionnels et non fonctionnels. Donc, dans cette phase toutes les questions concernant la manière de réaliser le projet à développer ont été éclaircies. Nous avons à présent une idée bien fixée du futur système nous pouvons donc passer à l’étape de réalisation.
  36. 36. Chapitre 3 Réalisation 1 - Introduction.................................................................................................................................... 29 2 - Environnement logiciels ................................................................................................................ 29 3 - La plateforme Android.................................................................................................................. 29 3.1 - L’Architecture d’Android ....................................................................................................... 29 3.2 - Les composants principaux d’une application Android.......................................................... 30 4 - Concepts de base ............................................................................................................................ 31 4.1 - API Google ............................................................................................................................. 31 4.2 - KML........................................................................................................................................ 31 4.2 - JSON....................................................................................................................................... 32 5 - Implémentation .............................................................................................................................. 32 5.1 - La réalité augmentée ............................................................................................................... 32 5.2 - L’itinéraire .............................................................................................................................. 32 5.3 - Application Mobile ................................................................................................................. 33 5.3.1 - Services de localisation................................................................................................ 34 5.3.2 - Services financières...................................................................................................... 34 5.3.3 - Divers.......................................................................................................................... 36 5.4 - Application Web ..................................................................................................................... 37 6 - Conclusion ...................................................................................................................................... 38
  37. 37. Chapitre 3 : Réalisation 29 1. Introduction : Ce dernier chapitre est consacré à présenter la réalisation du projet. Nous présentons en premier lieu l’environnement logiciels de développement et la plateforme Android. Nous parlons aussi des concepts de base de la réalisation afin de mettre en œuvre les besoins fonctionnels et non fonctionnels présentés dans le chapitre précédent. 2. Environnement logiciels : Les différents logiciels utilisés pour la réalisation du projet sont : - Eclipse Galileo : Utilisé pour développer le code java. C’est un environnement de développement libre et extensible, permettant de créer des projets de développement [4]. - Android Developpement Tools (ADT) : Un plugin Eclipse utilisé dans le développement des applications Android. Il fournit un environnement puissant et complet pour l’implémentation, le débuggage et les tests. ADT est composé de plusieurs outils, permettant de créer de nouvelles applications Android. - No-ip : Un outil permettant de remplacer l’adresse ip dynamique attribué par le fournisseur à chaque accès à l’internet par un nom du domaine statique [5]. - EasyPhp : Une plateforme de développement web contient 2 serveurs : Apache contient l’application Web, et MySQL pour la base de données, et un interpréteur de script PHP [6]. 3. La plateforme Android : Android est un système d’exploitation basé sur un noyau Linux pour les terminaux mobiles. Il était initialement développé par la société Android Inc. Il offre l’accès aux différents services Google, tel que Google Search et Google Map. 3.1. L’Architecture d’Android : La plate-forme Android est composée d’un ensemble des couches formant : • Un noyau Linux. • Des bibliothèques graphiques, multimédias. • Une machine virtuelle Java : la Dalvik Virtual Machine. • Un Framework applicatif proposant des fonctionnalités de gestion de fenêtres, de téléphonie, de gestion de contenu, etc. • Des applications dont un navigateur web, calculatrice, un calendrier, etc.
  38. 38. Chapitre 3 : Réalisation 30 3.2. Les composants principaux d’une application Android : La figure 3.1 représente les 7 couches d’une application Android qui sont : - Activité (Activity) : Une activité correspond à un écran. Si une application se compose de plusieurs écrans, elle a une activité pour chaque écran. Chaque activité est une classe qui étend la classe de base Activity, elle dispose d’une interface utilisateur graphique (écrite en XML). - Vue (views) : Les objets View représentent des éléments à l’écran qui permet d’interagir avec l’utilisateur via un mécanisme d’événements. - Intention (Intent) : Au cœur du système Android, les Intents forment un mécanisme sophistiqué et complet permettant aux activités et aux applications d’interagir entrent-elles. - Services : Le service est destiné à fonctionner indépendamment de l’écran, le meilleur exemple est le lecteur musique qui peut fonctionner pendant qu’on passe d’un écran à un autre. - Notification : Les notifications permettent d’alerter l’utilisateur et de garder un historique des dernières notifications dont l’utilisateur n’a pas encore pris connaissance. - Content Provider : Les données stockées par un programme, sous forme de fichiers ou de base de données SQLite sont privées et ne peuvent être utilisées par d’autres applications. Nous utilisons un Content Provider pour partager ces données entre applications. - AndroidManifest.xml : (le fichier de configuration) C’est un fichier XML placé dans le répertoire de base du projet. Il décrit le contexte de l’application, les activités, les permissions. Figure 3.1 – Composant principaux d’une application Android
  39. 39. Chapitre 3 : Réalisation 31 4. Concepts de base : Dans l’implémentation du projet nous avons utilisées plusieurs API. Dans ce qui suit nous présentons les différents API utilisés ainsi que leurs formats de fichiers. 4.1. API Google : L’API Google permet d’afficher le Map, localiser les agences et les distributeurs, sur le téléphone mobile .Le Map (Google Map) est un service gratuit de cartographie en ligne. Le service a été créé par Google. Ce service permet, à partir de l’échelle d’un pays, de pouvoir zoomer jusqu’à l’échelle d’une rue. Deux types de vue sont disponibles : une vue en plan classique, avec nom des rues, quartier, villes et une vue en image satellite, qui couvre aujourd’hui le monde entier [7]. 4.2. KML : Le format KML (du nom de la société à l’origine du logiciel Google Earth, Keyhole, rachetée par Google en 2004) est un dérivé de XML et permet de gérer des données géographiques, notamment les points, les lignes et les polygones. Initialement utilisé par Google Earth, ce format d’échange s’est vite démocratisé jusqu’à devenir un standard. KML est maintenant utilisé par tous les logiciels de système d’information géographique pour afficher et diffuser des données géo localisées. Google a donc rendu possible l’affichage de données KML à l’intérieur de son API Google Map. En effet, il n’est pas toujours facile d’aborder les notions d’objets Marker, Polyline et Polygone alors qu’un simple fichier de description de données peut faire la même chose et que l’API permet de les afficher simplement [8]. Voici un exemple de fichier kml : Figure 3.2 – Exemple de fichier KML
  40. 40. Chapitre 3 : Réalisation 32 4.3. JSON: JSON (JavaScript Object Notation) utilisé pour recevoir les informations des banques telles que les longitudes et les latitudes des agences bancaires et des distributeurs de la base de données. C’est est un format de données textuel issu du JavaScript où il était employé comme une syntaxe pour décrire les valeurs des instances d’objets. 5. Implémentation : Ce paragraphe représente le travail exposé au cours des chapitres précédant, alors nous présentons l’itinéraire, la réalité augmentée et quelques interfaces de l’application mobile puis de l’application Web. 5.1. La réalité augmentée : La réalité augmentée c’est-à-dire superposés à la vue de la caméra du téléphone des éléments géo localisés afin de pouvoir les situés par apport à notre position [9]. Elle aide l’utilisateur à savoir la direction qui va suivre. La figure 3.3 représente un exemple de la réalité augmentée. Figure 3.3 – Réalité augmentée 5.2. L’itinéraire : L’itinéraire est le trajet entre la position de l’utilisateur et l’agence bancaire ou le distributeur choisit par le même utilisateur. L’affichage de l’itinéraire se fait après avoir envoyé une requête HTTP au serveur Google par l’application mobile, qui répond par un fichier KML contenant l’ensemble des coordonnées (points) entre la position courante de l’utilisateur et la
  41. 41. Chapitre 3 : Réalisation 33 destination (Agence ou distributeur). L’utilisateur peut choisir l’itinéraire par voiture (bouton voiture) ou à pied s’il clique sur le bouton contenant l’image d’une personne. Il peut aussi synchroniser les positions des agences ou des distributeurs s’il clique sur le bouton de synchronisation. La figure 3.4 contient un itinéraire de voiture entre la position de l’utilisateur et par exemple l’agence BIAT, l’itinéraire suivi le sens de la rue, une estimation de la distance et de la durée sont affichées. Toutes ses informations sont extraites de fichier KML envoyée par Google. Figure 3.4 – Itinéraire Figure 3.5 – Fichier KML de l’itinéraire 5.3. Application Mobile : L’application mobile offre plusieurs types de services : des services de localisation, des services financiers et divers. La figure 3.6 représente l’accueil de l’application, ce menu contient tous les services. Figure 3.6 – Accueil de l’application
  42. 42. Chapitre 3 : Réalisation 34 5.3.1. Services de localisation : Les services de localisation ont pour but de localiser les différentes agences bancaires ou les distributeurs. La figure 3.7 représente la localisation des agences bancaires, et l’itinéraire de voiture par exemple vers l’agence UBCI choisie par l’utilisateur. Figure 3.7 – Localisation Agences 5.3.2. Services financiers : Pour accéder aux services financiers tels que les cours des devises et le change des devises l’utilisateur doit choisir une banque dans la liste des banques. La figure 3.8 représente la liste des banques. Figure 3.8 – Liste des banques
  43. 43. Chapitre 3 : Réalisation 35 La figure 3.9 représente les prix des devises d’une banque, l’utilisateur à la possibilité de choisir entre les prix de vente ou d’achat. Figure 3.9 – Cours devises La figure 3.10 représente le service de change. L’utilisateur à la possibilité de convertir vers Dinar Tunisien ou vers devise ou de n’importe quelle devise vers n’importe quelle devise (voir figure 3.11). Figure 3.10 – Change vers Dinar Tunisien Figure 3.11 – Autre change
  44. 44. Chapitre 3 : Réalisation 36 5.3.3. Divers : L’application mobile contient d’autres services comme l’annuaire des agences et les contacts par banque, et un service d’aide et d’information. La figure 3.12 représente l’annuaire des agences par exemple BIAT. L’utilisateur peut effectuer des recherches des agences selon le gouvernorat. Figure 3.12 – Annuaire des Agences La figure 3.13 représente l’aide et quelques informations de l’application. Figure 3.13 – Aide et informations
  45. 45. Chapitre 3 : Réalisation 37 5.4. Application Web : Après l’authentification l’administrateur sera redirigé automatiquement vers l’espace correspond à sa banque ou vers l’espace de super administrateur. La figure 3.14 représente l’accueil de l’espace administrateur de la banque UBCI, le menu principal contient tous les services offerts à cet administrateur. Figure 3.14 – Accueil Administrateur L’administrateur visualise les agences appartenant à sa banque comme dans la figure 3.15. Il peut effectuer une recherche selon les gouvernorats et il peut aussi supprimer une agence. Figure 3.15 – Suppression Agence
  46. 46. Chapitre 3 : Réalisation 38 Le Super Administrateur peut ajouter une nouvelle banque. Il doit remplir le formulaire et joindre la photo de la banque et l’icône de la banque. Lorsque l’ajout est terminé avec succès, cette banque est automatiquement ajoutée dans l’application mobile. La figure 3.16 représente l’ajout d’une nouvelle banque et leur administrateur qui gère par la suite les données de cette banque. Figure 3.16 – Ajout Banque La figure 3.17 présente l’interface de suppression d’une banque par le super Administrateur. La suppression d’une banque implique la suppression de la même banque de l’application mobile et toutes les informations relatives à cette banque. Figure 3.17 – Supprimer Banque 6. Conclusion : Dans ce chapitre nous avons pu voir l’environnement de travail de notre projet ainsi que les différents API de développement utilisés. Par la suite nous avons présenté quelques interfaces de l’application mobile et l’application web. Nous arrivons donc à la fin de notre rapport que nous clôturons par la conclusion générale.
  47. 47. 39 Conclusion Générale Le marché des mobiles n’a cessé de s’accroître significativement ces dernières années. Son accroissement est plus important que ceux des marchés des ordinateurs et des téléviseurs réunis. Cet accroissement est traduit par des millions d’applications qui sont présentes dans un marché gigantesque de mobiles. Suite à l’émergence des nouvelles technologies de l’information et de la communication, la plupart des secteurs ont connu des mutations importantes notamment le secteur bancaire, avec l’avènement de la banque en ligne. Les banques vont devoir redoubler d’efforts afin de remédier aux risques et aux faiblesses que nous avons relevés pour le E-Banking, et offrir aux clients des services à distance, rapide, facile et en ligne. L’apport de ce travail se résume essentiellement dans la création d’une application mobile qui offre de multiples services tels que les services de localisation des agences bancaires et des distributeurs automatique de billets, les services financiers et divers. Néanmoins cette application ne constitue qu’un noyau d’une véritable plateforme d’E-Banking complète. Plusieurs perspectives sont envisageables pour l’amélioration et l’extension de ce projet tel que la simulation des crédits et la consultation des comptes en ligne, qui permet d’apporter un haut niveau de satisfaction pour les clients. Pour conclure, nous tenons à souligner que l’élaboration de ce projet a été très enrichissante et ceci nous a permis d’approfondir nos connaissances acquises tout au long du cursus universitaire.
  48. 48. 40 NETOGRAPHIE [1] Banque électronique, http://fr.wikipedia.org/wiki/Banque_électronique visité en 02/2012. [2] Le Market des applications android, https://market.android.com/. visité en 01/2012. [3] StarUML, http://staruml.sourceforge.net/en/. visité en 03/2012. [4] Eclipse, http://www.eclipse.org/. visité en 01/2012. [5] No-ip, http://www.no-ip.com/ visité en 02/2012. [6] EasyPhp, http://www.easyphp.org/ visité en 02/2012. [7] Google API developers, https://developers.google.com visité en 02/2012. [8] KML developers, https://developers.google.com/kml/?hl=fr-FR visité en 01/2012. [9] Réalité augmentée, http://www.augmented-reality.fr/ visité en 03/2012.
  49. 49. Annexe 1 : AsyncTask Comme son nom l’indique, une AsyncTask permet de réaliser des tâches de manière asynchrone, à la manière de la classe Thread. L’avantage de l’AsyncTask est sa simplicité d’utilisation et d’implémentation, et éviter d’afficher un écran noir pour des taches lourde. Le Thread secondaire est créé automatiquement et la communication entre les différents Thread est simplifiée. Lors du développement d’une application, il faut bien avoir en tête que toutes les tâches consommatrices de ressources (requêtes HTTP, calculs lourds, …) doivent se faire dans un Thread séparé. En effet, le système affiche un message d’erreur et ferme l’application lorsque le Thread principal (appelé UI Thread) est bloqué trop longtemps. Figure 4.1 – Activity Thread Demo Une AsyncTask est utilisée pour extraire les données de la base. Elle doit obligatoirement implémenter la méthode doInBackground. C’est elle qui réalisera le traitement de manière asynchrone dans un Thread séparé. Les méthodes onPreExecute (appelée avant le traitement), onProgressUpdate (appelée lorsque nous souhaitons afficher sa progression) et onPostExecute (appelée après le traitement) sont optionnelles. Un appel à la méthode publishProgress permet la mise à jour de la progression. On ne doit pas appeler la méthode onProgressUpdate directement.
  50. 50. Résumé Ce travail a été réalisé pour l’obtention du diplôme de licence fondamentale en informatique au sein de l’Ecole Supérieure des Sciences et Techniques de Tunis (ESSTT). Ce projet a pour objectifs de réaliser une application mobile bancaire sur la plateforme Android pour permettre aux utilisateurs de localiser les agences et les distributeurs, et plusieurs autres services. Les banques aussi ont la possibilité de gérer ses données grâce à une application Web. Mots clés : Android, KML, réalité augmentée, web, banque, localisation. ‫خالصة‬ ‫يندرج‬‫هذا‬‫العمل‬‫في‬‫نطاق‬‫اإلعداد‬‫للحصول‬‫على‬‫ّات‬‫ي‬‫والتقن‬ ‫للعلوم‬ ‫العليا‬ ‫بالمدرسة‬ ‫اإلعالمية‬ ‫علوم‬ ‫في‬ ‫األساسية‬ ‫اإلجازة‬ .‫بتونس‬‫وهو‬‫يهدف‬‫إلنشاء‬‫برمجية‬‫على‬‫األندرويد‬ ‫منصة‬‫لتمكين‬‫مستعمليها‬‫من‬‫معرفة‬‫أماكن‬‫فروع‬‫البنوك‬‫و‬‫الموزعات‬ ‫المالية‬‫باإلضافة‬‫إلى‬‫خدمات‬‫أخرى‬.‫يمنح‬‫هذا‬‫العمل‬‫أيضا‬‫من‬‫خالل‬‫برمجية‬‫واب‬‫البنوك‬‫إمكانية‬‫تحيين‬‫المعلومات‬ ‫التابعة‬‫لها‬. ‫المفاتيح‬ ‫الكلمات‬:‫أندرويد‬،KML،‫المدمجة‬ ‫الحقيقة‬ ،،‫البنوك‬ ،‫اإلنترنت‬‫تحديد‬‫المواقع‬. Abstract This work was realized for the obtaining of the bachelor’s degree in computer science within the Higher School of Sciences and Techniques of Tunis. It has for objectives to create a mobile application on the Android platform to enable users to locate banks and ATM, and find other useful information. Banks can manage their informations through a Web application. Keywords : Android, KML, augmented reality, web, banks, localisation.

×