<ul><li>Master langue française et diversité  linguistique </li></ul><ul><li>Semestre II:  pragmatique interactionnelle </...
Plan <ul><li>Introduction </li></ul><ul><li>Type d’interaction . </li></ul><ul><li>Situation du débat . </li></ul><ul><li>...
Introduction <ul><li>Émission « Arène France » sur la chaîne  </li></ul><ul><li>France 2 </li></ul><ul><li>Sujet du débat ...
<ul><li>Type d’interaction </li></ul><ul><li>Nous sommes en présence  d’un débat télévisé. Le terme débat :« est une discu...
2. Situation  <ul><li>Le but de cette interaction est de mettre en opposition deux points de vue différents,  </li></ul><u...
l’emplacement des interactants  <ul><li>le premier groupe constitué de 6 personnes : qui affirment que la langue française...
Le rôle de l’animateur dans l’organisation du débat    <ul><li>Le rôle de l’animateur : </li></ul><ul><li>est d’ouvrir le ...
Répartition des tours de parole <ul><li>L’animateur répartissait les tours de parole en alternant les tours entre les deux...
La répartition <ul><li>L’animateur lance le débat soit par le biais d’ : </li></ul><ul><li>Une idée : « à partir du moment...
<ul><li>La position de l’animateur  : au moment où il y a eu un échange disant calme, il se trouve dans sa place réservée,...
L’enchaînement des tours de parole  se fait également par des éléments régulateurs : <ul><li>Hocher la tête  </li></ul><ul...
<ul><li>Prosodie  : qui est un élément  actualisant la dimension implicite par l’accentuation des mots et l’intonation.  <...
<ul><li>==> Niveau non verbal  : </li></ul><ul><li>La mimique  : déclenchent immédiatement  certaines réactions de sympath...
<ul><li>Les modalités appréciatives : </li></ul><ul><li>Pour contrer  : «  pas du tout !  » </li></ul><ul><li>«  Non c’est...
<ul><li>l’emploi des exemples  pour argumenter : </li></ul><ul><li>Hagége : « si un jeune amoureux d’une fille en classe a...
<ul><li>les tournures d’interrogations :  </li></ul><ul><li>Hagége : « les masses ont refusées, pourquoi ? Et bien, parce ...
<ul><li>Nous avons constaté qu’il y a un renversement des rôles au niveau de la situation, car l’invité devient celui qui ...
<ul><li>sa présence se manifeste par : </li></ul><ul><li>Les applaudissements  : au moment il approuve un point de vue ; <...
<ul><li>En définitive, on peut dire que l’interaction était égalitaire au niveau des personnes pour une position ou un poi...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Interaction

1 796 vues

Publié le

Fait par :
Bifoulloussane Zina
- Oufkir Hassna

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 796
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
41
Actions
Partages
0
Téléchargements
22
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Interaction

  1. 1. <ul><li>Master langue française et diversité linguistique </li></ul><ul><li>Semestre II: pragmatique interactionnelle </li></ul><ul><li>Analyse d’un débat tiré de l’émission «Arène France » </li></ul><ul><li>Préparé par: Remi au professeur </li></ul><ul><li>Sanae Ghouati </li></ul><ul><li>Bifoulloussane Zina </li></ul><ul><li>Oufkir Hasna </li></ul><ul><li>Année universitaire 2006-2007 </li></ul>
  2. 2. Plan <ul><li>Introduction </li></ul><ul><li>Type d’interaction . </li></ul><ul><li>Situation du débat . </li></ul><ul><li>Le rôle de l’animateur dans l’organisation du débat . </li></ul><ul><li>Analyse de la dimension implicite . </li></ul><ul><li>Analyse de la dimension argumentative  . </li></ul><ul><li>Le renversement des rôles . </li></ul><ul><li>Le rôle du public  </li></ul><ul><li>conclusion </li></ul>
  3. 3. Introduction <ul><li>Émission « Arène France » sur la chaîne </li></ul><ul><li>France 2 </li></ul><ul><li>Sujet du débat : la langue française est-elle menacée ? </li></ul>
  4. 4. <ul><li>Type d’interaction </li></ul><ul><li>Nous sommes en présence d’un débat télévisé. Le terme débat :« est une discussion sur un sujet précis ou de fond, annoncé à l’avance, à laquelle prennent part des individus ayant des avis, des idées, de réflexions ou des opinions divergentes sur le sujet considéré .De plus elle est une technique participative formelle ou informelle ». </li></ul>
  5. 5. 2. Situation <ul><li>Le but de cette interaction est de mettre en opposition deux points de vue différents, </li></ul><ul><li>Nous avons 13 participants principaux qui sont : </li></ul><ul><li>Morgan Sportés (romancier) ,Frédéric Ferney (journaliste) ;Jean-Loup Chitlet (écrivain et Editeur) ;Claude Hagège (Linguiste) ; Joêlie Coran (Journaliste et scénariste) ;Catherine Tasca (scénariste) ; Charlotte de Turckhelm « ça nettement bien !!! » ;Jacques Cormay (slameur) ;et Alain Rey (Linguiste et lexicographe) ,etc. </li></ul>
  6. 6. l’emplacement des interactants <ul><li>le premier groupe constitué de 6 personnes : qui affirment que la langue française est menacée (à gauche). </li></ul><ul><li>Le deuxième groupe constitué de 6 personnes également : qui pensent que la langue n’est pas dans une situation de menace (à droite). </li></ul><ul><li>De plus d’une invitée qui se place au près du modérateur. </li></ul>
  7. 7. Le rôle de l’animateur dans l’organisation du débat  <ul><li>Le rôle de l’animateur : </li></ul><ul><li>est d’ouvrir le débat de prime abord ; </li></ul><ul><li>présenter les invités ; </li></ul><ul><li>Gérer ; </li></ul><ul><li>encadrer la situation d’interaction afin de faciliter l’échange ; </li></ul><ul><li>remercier . </li></ul>
  8. 8. Répartition des tours de parole <ul><li>L’animateur répartissait les tours de parole en alternant les tours entre les deux groupes opposés . </li></ul>
  9. 9. La répartition <ul><li>L’animateur lance le débat soit par le biais d’ : </li></ul><ul><li>Une idée : « à partir du moment que vous connaissiez l’étymologie du mot, que chaque orthographe s’explique par l’origine des mots et l’histoire… » </li></ul><ul><li>Une question : « et surtout si on connaît l’histoire de chaque mot et sa formation, on comprendrait les expressions n’est ce pas ? » « et pourquoi donc ? » </li></ul><ul><li>Par son point de vue : « mais, non c’est la beauté d’une langue ! » </li></ul><ul><li>Une remarque : je vous voyez dire non, non Charlotte ! » afin de lui céder la parole et la pousser à parler. </li></ul><ul><li>Soit par une affirmation : « il faut apprendre l’argot comme une deuxième langue… » </li></ul><ul><li>Soit en corrigeant les fautes des invités au moment où il a corrigé la phrase de Joêlie Coran « quel est la meilleur moyen de faire la révolution ? ==> quel est le meilleur … </li></ul><ul><li>Soit en donnant des exemples pour illustrer le point de vue des invités. </li></ul>
  10. 10. <ul><li>La position de l’animateur : au moment où il y a eu un échange disant calme, il se trouve dans sa place réservée, par contre quand le débat devient conflictuel, il se déplace au milieu des interactants pour essayer de calmer et de gérer la situation. </li></ul><ul><li>La prise de parole : a été également volontaire et initiative à chaque fois que Claude Hagége voulait dire son point de vue, il levait le doigt. </li></ul>
  11. 11. L’enchaînement des tours de parole se fait également par des éléments régulateurs : <ul><li>Hocher la tête </li></ul><ul><li>Interjections : hmm, bein, mais non … </li></ul><ul><li>Le petit rire ; </li></ul><ul><li>Les interruptions  avec voix élevée, exemple : par Hagége  « c’est du snobisme », par Chitlet « elles sont laborieuses […] toujours laborieuses ». (deux fois successives) </li></ul>
  12. 12. <ul><li>Prosodie  : qui est un élément actualisant la dimension implicite par l’accentuation des mots et l’intonation. </li></ul><ul><li>==> Niveau paraverbal . </li></ul><ul><li>Exemple : </li></ul><ul><li>Morgan Sportés : « […] les jeunes français auraient du mal à lire la princesse de cléve.. » En élevant la voix. </li></ul><ul><li>« […] Et oui … » en accentuant sur le « oui » </li></ul><ul><li>« […] Et nous avons un appauvrissement des langues… » </li></ul><ul><li>« […]..On passe aux actes … » </li></ul><ul><li>==> Niveau verbal : </li></ul><ul><li>L’ ironie : qui permet de critiquer ce qui a été dit en le ridiculisant, l’argumentateur fait semblant de l’accepter, mais les phrases sont chargées de sous-entendus. </li></ul><ul><li>Exemple : </li></ul><ul><li>-Frédéric : « […] Les français essayent de frauder les frisques, et ne marchent pas dans les clous, mais si on supprime l’accent circonflexe, ils sont prêts à descendre dans la rue … » ; </li></ul><ul><li>Exemple : </li></ul><ul><li>-Jacques : « […] c’est pas parce que vous portez des chaussures rouges, que vous avez de belles jambes.. » </li></ul>Analyse de la dimension implicite :
  13. 13. <ul><li>==> Niveau non verbal  : </li></ul><ul><li>La mimique  : déclenchent immédiatement certaines réactions de sympathie ou d’antipathie, d’attirance ou de répulsion vis-à-vis de l’autre. </li></ul><ul><li>Jeu du regard : les clins d’oeils, regard droit dans les yeux, un regard &quot;en coin&quot; </li></ul><ul><li>Le sourire : Le sourie qui se répète chez Daniel Picouly ; </li></ul>
  14. 14. <ul><li>Les modalités appréciatives : </li></ul><ul><li>Pour contrer  : «  pas du tout !  » </li></ul><ul><li>«  Non c’est un patrimoine » </li></ul><ul><li>«  Moi, je ne trouve pas que… » </li></ul><ul><li>le « mais » argumentatif  : (Charlotte) </li></ul><ul><li>« J’adore l’utilisation des mots qu’il fait, mais je ne suis pas d’accord avec lui… ». </li></ul>Analyse de la dimension argumentative :
  15. 15. <ul><li>l’emploi des exemples pour argumenter : </li></ul><ul><li>Hagége : « si un jeune amoureux d’une fille en classe au lycée et lui écrit un SMS, je t’M… » </li></ul><ul><li>l’alternance codique qui sert à argumenter : </li></ul><ul><li>Manga = bande dessiner </li></ul><ul><li>Just do it = fait le juste </li></ul><ul><li>Juste fait le. </li></ul>Analyse de la dimension argumentative :
  16. 16. <ul><li>les tournures d’interrogations : </li></ul><ul><li>Hagége : « les masses ont refusées, pourquoi ? Et bien, parce que souvent….. » « Pourquoi il ne serait pas un procès ? Mais le SMS n’a rien avoir avec la langue, c’est un code graphique. </li></ul>Analyse de la dimension argumentative :
  17. 17. <ul><li>Nous avons constaté qu’il y a un renversement des rôles au niveau de la situation, car l’invité devient celui qui pose la question au modérateur répond. </li></ul>Le renversement des rôles :
  18. 18. <ul><li>sa présence se manifeste par : </li></ul><ul><li>Les applaudissements  : au moment il approuve un point de vue ; </li></ul><ul><li>Les rires  : soit pour contrer ce qui a été dit, ou pour ridiculiser un avis. </li></ul>Le rôle du public
  19. 19. <ul><li>En définitive, on peut dire que l’interaction était égalitaire au niveau des personnes pour une position ou un point de vue, mais elle était inégale au niveau des arguments. Puisque les arguments, les plus forts quantitativement et qualitativement étaient ceux du groupe qui est contre la menace de la langue française. </li></ul><ul><li>En revanche, malgré ce déséquilibre, les interruptions et le désordre dans la prise de parole, le débat a pu se clôre dans une atmosphère consensuelle. </li></ul>Conclusion

×