Senegal talks Climate                                                             Cahier de restitution du rapport sur les...
Page 2 / 4                                         Religion et changements climatiques                                    ...
Page 3/ 4                              Impacts des changements climatiques sur                                      la pêc...
Page 4/ 4                                         Quelques réactions du public                             « Il faut que l...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Cahier de restitution

280 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
280
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Cahier de restitution

  1. 1. Senegal talks Climate Cahier de restitution du rapport sur les Sénégal - Juin 2010 changements climatiques au Sénégal Changements climatiques : Senegal talks Climate ce qu’en savent les sénégalais / en bref Cette recherche a été menée dans 6 villesEn annonçant le lancement d’un sénégalaises (Dakar,rapport sur les changements Rufisque, Tendouck, Ziguinchor, MBackéclimatiques en Afrique, le British et Darou Mousty) et en 3 languesCouncil Sénégal, en partenariat (français, wolof etavec la BBC World Trust, a diola).récemment fait l’actualité Ce projet souligne leenvironnementale de la sous région. fait que même si les populations sénégalaises sont conscientes des En juin dernier en effet, les résultats changements depour le Sénégal de cette étude conditions météorologiques,menée dans 10 pays africains pour elles n’ont par contredéterminer la perception des C’est dans son jardin arboré, { l’ombre de aucune compréhensionafricains face aux changements ses platanes qu’une séance de restitution scientifique du phénomène desclimatiques, ont fait l’objet d’une du rapport Senegal talks Climate – le changementsrestitution dans les jardins du British Sénégal parle du Climat - a été organisée climatiques.à Dakar. sous le thème central du rôle des leaders Les populations religieux dans la sensibilisation des sénégalaises subissentParce que d’un pays { l’autre, les populations sénégalaises. Plusieurs ces changements climatiques quiconstats et expériences diffèrent, il dignitaires religieux, de confessions relèvent, selon ellesétait important que les acteurs de la entre autres différentes, se sont ainsi joints à la centaine conclusions, dusociété civile, autorités d’invités présents pour trouver ensemble châtiment divin et ne peuvent donc êtregouvernementales, mais aussi les voies et moyens afin que tous s’inspirent amoindris par launiversitaires et chercheurs et gens des conclusions et recommandations du volonté des hommes.des médias, se retrouvent pour rapport en vue de combler le déficit Une desanalyser ensemble les conclusions et d’information entourant les changements recommandations principales de cerecommandations de cette étude, climatiques au Sénégal. rapport est alors de fournir aux leadersafin d’ébaucher de nouveaux angles religieux lesd’approche pour une meilleure Une initiative fort appréciée par ces informations nécessaires à unesensibilisation des populations hommes d’églises et de Mosquées qui meilleuresénégalaises au changement estiment n’être pas assez impliqués dans la compréhension du phénomène desclimatique. relève des défis de sociétés. changements climatiques afin qu’ils puissent, à leur tour, éduquer lesLe message de sensibilisation du roi du yéla populations et trouver, avec elles des stratégies d’adaptation.Le chanteur Baba Maal, ambassadeur de bonne volonté pour la BBC World Trust et le British Council, s’est adressépar l’entremise d’une courte vidéo au public présent au matin de ce mardi 15 juin 2010. Pour affirmer sonengagement pour l’environnement, parallèlement { sa carrière musicale internationale, ce fils du terroir a interpellétous les acteurs sociaux locaux et la communauté internationale sur la nécessité de mener des actions concrètes etconséquentes face aux effets du changement climatique qui menacent plus particulièrement les populationsles plus vulnérables. Il a conclu en invitant les uns et les autres { mettre l’information { la disposition du publicavant de souligner le rôle capital des médias et l’implication effective des leaders d’opinion dans la problématiquedu changement.
  2. 2. Page 2 / 4 Religion et changements climatiques Parce que « l’environnement est un don de Dieu » et que les populations sénégalaises sont généralement connues pour leur grande piété, il était RAPPEL intéressant de poser la question de savoir « pourquoi l es populations sénégalaises accordent aussi peu d’importances aux questions environnementales ? » et « comment les leaders religieux peuvent-ils eux aussi s’impliquer davantage dans la sensibilisation de leurs fidèles à la Frère Alphonse Tine, principal du Collège St-Pierre,Africa talks climate est un projet de gestion de l’environnement ? » prenant des notes lors des différentes présentations recherche qui a porté sur 1000 citoyens à travers dix (10) pays Ces interrogations ont introduit la La mobilisation des chefs religieux de toute présentation – sous forme d’exposéafricains qui ont été choisi selon un obédience, venus répondre { l’invitation du oral – de Monsieur Cheikh Gueye, British Council témoigne de l’intérêt de ces certain nombre de critères chercheur à Enda Tiers Monde, qui en a leaders pour la défense de ce qu’ils considèrent notamment, la démographie, le proposé une explication. comme un pilier de foi puisqu’ils sont unanimes : climat, la géographie, la langue... l’environnement est un don de Dieu ! Rappelant une sourate du Coran, il a Cette étude visait à mesurer la affirmé que le problème Avec des références { l’Evangile ou au Coran, ces d’environnement est un état d’esprit et hommes de foi ont eu { cœur de venir témoigner compréhension du changement pose la question du sens de la vie de la pertinence d’associer la Religion { la climatique chez les africains a protection de l’environnement. (démarche spirituelle). A travers un permis de faire ressortir que les survol historique, M. Gueye a tenu à Abbé Ambroise, représentant l’organisme secteurs de l’énergie, de préciser que les acteurs religieux sont CARITAS a d’ailleurs tenu { évoquer les l’alimentation (pêche, agriculture, au cœur des questions recommandations du Pape selon lesquelles « lesélevage) sont aujourd’hui les plus environnementales au Sénégal. Il a comportements humains ont des effets touchés par les effets du situé leurs responsabilités par rapport indéniables sur l’environnement » ce qui devrait changement climatique avec des aux conquêtes foncières pour amener les hommes à évoluer dans la l’agriculture, aux problèmes coresponsabilité afin de développer des valeursconséquences sans appel comme d’urbanisation qui sont amplifiés par intergénérationnelles et surtout à aimer la récurrence des maladies, la l’environnement. l’action des personnalités religieuses. diminution de la quantité et laqualité de la pêche, la disparition de Pasteur Célestin, de l’Eglise Baptiste de Dakar, Ces actions sont selon lui des facteurs s’est lui réjoui de voir la Science [ndlr : la certaines espèces florales et explicatifs de la dégradation de Recherche] évoluer avec l’appui de la Religion { fauniques. l’environnement dont les chefs travers les conclusions du rapport Senegal talks religieux, qu’il décrit comme des Climate. prédateurs, sont responsables. Ces acteurs incontournables, qui ont joué M. Jiroux, représentant de l’institut chiite Mozdahir, a quant à lui posé la question de un rôle capital dans la constitution de l’éducation des chefs religieux qui va des valeurs l’Etat sénégalais, et qui, dans d’autres morales à la compétence morale. problématiques de développement – comme la santé et l’éducation, ont été De son point de vue, la compétence permet de impliqués et dont l’autorité a été mise vivre quotidiennement avec la conscience a profit, doivent aujourd’hui être écologique tandis que l’éducation est { la fois approchés et intéressés à la défense de personnelle (la chance d’être bien éduqué), l’environnement. relationnelle (éduquer l’autre pour réussir) et intergénérationnelle (avoir une pensée positive à la postérité). M. Gueye a conclu en invitant les Musulmans et Chrétiens participèrent activement aux séries acteurs à dépasser la peur des religieux Il a conclu en demandant { l’assistance de de questions et réponses qui afin de développer avec eux des réfléchir davantage { la nécessité d’assurer aux ponctuaient l’évènement. initiatives à même des les impliquer chefs religieux un niveau d’éducation qui leur dans la problématique permettrait de remplir leur fonction de relais environnementale. d’information et d’agents de sensibilisation auprès des populations.
  3. 3. Page 3/ 4 Impacts des changements climatiques sur la pêche et l’agriculture Témoignage d’un pêcheur Mamadou Thioune est inquiet. Ce pêcheur de plus de 50 ans s’interroge sur l’avenir de la pêche au Sénégal. Car même s’il reconnaît que l’articulation des programmes de pêche avec les défis environnementaux ont fourni des résultats probants, il tient cependant « a fustiger l’attitude de l’Etat qui signe, { l’emporte-pièce, des accords de pêche contraires au code de l’environnement au “ La Sénégal ». En dressant l’état des lieux du secteur de la pêche conscienceMamadou Diop Thioune estun digne fils de l’ethnie sénégalaise qui, il le rappelle, est caractérisé par une surexploitation écologiqueLébou, le peuple de la Mer. opère enCet homme « multi- des ressources et espèces, Thioune souhaite attirer l’attention ducasquette » milite dans trois public présent sur la situation précaire des pêcheurs sénégalais quiplusieurs organisations pourla protection de la pêche étapes : ellesénégalaise, jadis le secteur sont de plus en plus nombreux à se risquer en haute mer - voire au est d’abordd’activité économique le plusrentable de ce pays. delà des frontières maritimes nationales - pour trouver des espèces scientifique,Mamadou Thioune a tenu à halieutiques prisées comme le thiof (mérou en français) si cher aux puisvenir représenter le Comité yeux des consommateurs sénégalais. politique etnational de dialogue social dela Pêche et de l’Aquaculture enfin(CNDS-PA) à l’occasion de ce citoyenne.lancement. .” Miriam Burton – Témoignage d’un agriculteur BBC World TrustIbrahima Thiaw s’intéresse { l’amélioration des conditions de vie desexploitations familiales agricoles. Son témoignage à lui visait à fairecomprendre que les populations rurales se sont toujours adaptées auxeffets du changement climatique, et ce bien avant que ne soit tirée lasonnette d’alarme ! Il est ainsi d’avis qu’ il est primordial d’avoir { prendreen compte les normes sociales et sociologiques qui régissent les Ibrahima Paul Thiaw est unpopulations { l’étude dans le traitement des problématiques représentant de la Fédération des ONGS du Sénégalenvironnementales. Parce que ces normes revêtent généralement une (FONGS).dimension sacrée et immuable aux yeux de ces populations, les Venu exceptionnellement de Bambey (125 km de Dakar) saproblèmes environnementaux quelque soit leur gravité, doivent être ville de résidence pour assister à ce lancement, sonanalysés sous l’angle de la survie. Toujours selon lui, toute la témoignage portait sur les stratégies d’adaptation duproblématique de la sécurité alimentaire concerne le niveau de monde rural face aux changements climatiques.productivité de l’exploitation familiale agricole.A lui d’ajouter : « Les producteurs paysans qui vivent au quotidien leseffets du changement climatique et qui les comprennent parfaitement,ont pu développer des stratégies et initiatives d’adaptation mais qui nesont malheureusement pas connues et trop faiblement soutenues ».
  4. 4. Page 4/ 4 Quelques réactions du public « Il faut que les hommes des médias apprennent à faire la part des choses entre journalisme et plaidoyer. Il est nécessaire qu’ils adoptent une démarche plus critique face aux problématiques environnementales afin d’en saisir les enjeux et d’éviter de n’être que de simples amplificateurs ou rapporteurs d’événements. » Hamadou Tidiane SY, Directeur de presse (Ouestaf.com). « Il est important que ce type de rencontres portent sur l’éducation environnementale puisque les enfants sont la relève. Le problème de la sensibilisation des populations pose également celui de la promotion de Pour obtenir un l’écocitoyenneté et la nécessité des débats dans les langues nationales. C’est à l’Etat que revient la responsabilité de ces actions. » Amadou Tidiani – exemplaire du Professeur d’Université, Chercheur (UCAD). rapport Senegal talks Climate « Les changements climatiques ont des effets transversaux et transfrontaliers. Malgré les résultats mitigés du dernier sommet de Copenhague, Il faut maintenir la mobilisation et renforcer les actions quiContactez le British consistent en une synergie entre les acteurs politiques, la société civile et la population avec l’appui du secteur privé en vue de faire face aux effets Council Sénégal des changements climatiques. Les populations des pays en voie de développement doivent savoir que notre priorité est à l’adaptation. Un au : accent particulier doit être mis sur la promotion des pratiques et programmes de réduction des gaz à effet de serres (GES) à travers les 33 869 27 00 énergies renouvelables. » Mbaye Diagne, président du Comité national sur le changement climatique (COMNAC). Les Dialogues citoyens (DiagCITY) : le rendez-vous trimestriel des acteurs de l’environnement au Sénégal En plus de marquer le lancement du rapport sur les changements climatiques spécifique au Sénégal, l’évènement du 15 juin 2010 visait également { faire connaître le nouveau concept de rencontres et d’échanges que Komunikcarré – une agence de communication sociale et publique –, en partenariat avec le British Council, souhaite organiser tous les trois mois à Dakar. Ce concept fait suite aux recommandations du rapport produit par la BBC World Trust et le British Council de « fournir des informations fiables aux populations à travers l’organisation de débats publics accessibles et pertinents sur les changements climatiques par le biais d’activités intersectorielles. » Rédaction, conception et mise en page : Komunikcarré Pour recevoir le programme des DiagCITY, contactez l’agence Komunikcarré { l’adresse : komunikcarre@komunikcarre.com

×