8 soutenance kong

302 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
302
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

8 soutenance kong

  1. 1. Université des Sciences de la SantéFaculté de MédecineMÉMOIRE DE FIN D’ÉTUDESSignes sévères des cas de dengue selon lâgeà lhôpital Mahosot de VientianePrésenté par M. Kong SAYASINHTuteur Prof. Dr. Douangdao SOUKALOUNDr. Fabrice QUETDr. Syxiong BISAYHERAnnée académique 2011-2012
  2. 2. Introduction Dengue: problème majeur de Santé Publique dansles régions tropicales et subtropicales. OMS : 50 millions de cas annuels , soit uneaugmentation de 30 fois avec une expansiongéographique des zones urbaines vers les zonesrurales 500 000 cas de dengue hémorragique
  3. 3. Situation de la dengue et de la denguehémorragique en RDP Lao• Présence du virus de la dengue confirmée dès 1977• Principale épidémie au Laos en 1987• En 2008, 4 328 cas, dont 22 décès• En 2009, 7 810 cas, dont 19 décès• En 2010, 22 912 cas, dont 46 mortels.
  4. 4. Justifications de létude• La dengue et la dengue hémorragique sont descauses importantes de morbidité et mortalité dansles régions tropicales et subtropicales du mondeentier• La dengue est une maladie à transmissionvectorielle ( moustique)• Aucune étude de signes sévères de cas de denguen’est recensée au Laos.
  5. 5. Objectifs• Objectif généralDécrire les manifestations cliniques de la dengue chez lespatients hospitalisés à lhôpital Mahosot de Vientiane de2009 à 2010.• Objectifs spécifiquesDéterminer les signes sévères des cas de dengue selon lâgeDéterminer le pourcentage de la dengue sévère en fonctionde lâgeDéterminer les signes sévères associé au décès.
  6. 6. Résultats attendusConnaître la répartition des signes sévères descas de dengue hospitalisés selon les différentestranches dâge à lhôpital Mahosot, Vientianeen 2009 et 2010.
  7. 7. Méthodologie (1)• Type détudeÉtude descriptive, rétrospective• Population étudiéeTous les patients hospitalisés à lhôpital Mahosot avec undiagnostic de dengue confirmé par ELISA.• Critères dinclusionTous les patients hospitalisés à lhôpital Mahosot avec undiagnostic de dengue confirmés selon la technique ELISA.• Critères dexclusionTous les patients hospitalisés dont les dossiers nétaient pasexploitables
  8. 8. Méthodologie (2)• Taille de léchantillonTous les patients hospitalisés à lhôpital Mahosotpendant la période 2009-2010 avec un diagnostic dedengue, confirmés par ELISA*• Méthode de collecte des donnéesQuestionnaire standardisé pour collecter toutes lesinformations concernant les patients hospitalisés éligibles• Analyse statistiqueExcel et STATA v11.0* Enzyme Linked Immune Sensitivity Assay
  9. 9. Résultats
  10. 10. 991 dossiers35 H (53,8%), 30 F (46,2%)Homme /femme 1,16(min = 1 an, max = 56 ans)Moyenne d’âge: 19,2 ± 12,1Résidence dans la capitaleN=57 (86,2%)Résidence en provinceN=8 (13,8%)65 dossiers10Recrutements
  11. 11. Résultats3.115.426.216.913.89.24.6 4.61.53.11.50510152025300-4 ans5-9 ans 10-14ans15-19ans20-24ans25-29ans30-34ans35-39ans45-49ans50-54ans55-60ansRépartition de la population en pourcentage par tranche d’âgeCas
  12. 12. Les signes cliniques à ladmission et en cours dhospitalisationSignes cliniquesA ladmission(n=65, %)En coursdhospitalisation(n=65, %)SignesdalerteOui Non Oui NonFièvreSaignement muqueuxDouleurs abdominalesVomissements persistantsAlgieEpanchement pleuralEpanchement visceralAscitePleuresieHemorragie severeChoc compenséChoc profond59 (90,8)34 (52,3)15 (23,1)11 (16,9)3 (4,6)00000006 (9,2)31 (47,7)50 (76,9)54 (83,1)62 (95,4)65 (100)65 (100)65 (100)65 (100)65 (100)65 (100)65 (100)49 (75,3)52 (80,0)34 (52,3)35 (53,9)59 (90,8)24 (36,2)25 (38,4)20 (30,8)20 (30,8)22 (33,8)30 (46,1)4 (6,1)16 (24,7)13 (20,0)31 (47,7)30 (46,1)6 (9,2)41 (63,1)40 (61,6)45 (69,2)45 (69,2)43 (66,2)35 (53,9)61 (93,9)NonOuiOuiOuiNonOuiOuiOuiOuiOuiOuiOui
  13. 13. Les signes sévères des cas de dengue selon le sexe etla tranche dâge pour les patientsVariable Totaln:65(%)DSCn:30(%)Ascite/pleurésien:20 (%)Hémorragiesévèren:22 (%)Coman:4(%)Décèsn:4(%)Sexe :MF35 (53,8)30 (46,2)28 (93,3)2 (6,6)18 (90,0)2 (10,0)20 (90,0)2 (9,0)3 (75,0)1 (25,0)3 (75,0)1 (25,0)Âge (ans) :0-45-910-1415-192 (3,1)12 (18,4)16 (24,7)15 (23,1)2 (6,6)12 (40,0)12 (40,0)4 (13,3)1 (5,0)11 (55,0)8 (40,0)2 (9,1)11 (50,0)9 (40,9)3 (75,0)1 (25,0)3 (75,0)1 (25,0)
  14. 14. Les signes et symptômes les plus fréquentsen fonction de lâgeSignes cliniquesn:65Total < 15 ans >15 ans PDouleurs abdominalesÉpanchement pleuralÉpanchement viscéralAscitePleurésieHémorragie sévèreChoc compenséTransminses > 1000Hépatomégalie> 2 cmVomissement persistantsChoc profond34 (52,3)24 (36,9)25 (38,4)20 (30,8)20 (30,8)22 (33,8)30 (46,1)8 (12,3)32 (49,2)35 (53,8)4 (6,1)27 (41,5)23 (35,3)23 (35,3)20 (30,8)20 (30,8)22 (33,8)26 (40,0)8 (12,3)25 (38,4)23 (35,3)4 (6,1)7 (10,8)1 (1,5)2 (3,0)0004 (6,1)07 (10,8)12 (18,4)0< 0,0010,040
  15. 15. Les signes sévères associés au décèsVariable Décès (n=4) Non décès (n=61) PChoc profondComaHémorragie sévèreChoc compenséeFuite plasmatique4 (100)4 (100)4 (100)4 100)4 (100)0018 (29,5)26 (42,6)47 (77,0)< 0,001< 0,0010,0110,0400,569
  16. 16. Discussion• 58% des 5-9 ans sont atteints au Nicaragua alors que40% en RDP Lao.• Différences de fréquence entre le taux de signes etsymptômes à lentrée et en cours dhospitalisation : lechoc passait de 0% à 46,1%, les hémorragies sévèresde 0% à 33,8% et le choc profond de 0% à 6,1%
  17. 17. Discussion• Points positifs :Première étude faite au Laos sur les patients de denguesévères, dans un objectif de prévention et/ou damélioration de laprise en charge des signes cliniques sévères• Point négatifs ou limites :Faible effectif collecté sur deux ans; seulement 65 maladesNon représentatif de lensemble des malades hospitalisés au Laos(un seul hôpital)Impossibilité de calculer les prévalences spécifiques de la maladie.• Un biais de recrutement : la sélection exclusive des patientshospitalisés
  18. 18. Conclusion• Parmi les patients atteints de la dengue, les enfantsétaient les plus touchés et les signes cliniques les plussévères, avec un risque de mortalité plus fréquent parrapport aux adultes.• Les critères dhospitalisation sont bien définis, il sagitde signes dalerte qui sont faciles à détecter si londispose du matériel nécessaire.
  19. 19. Recommandations• Chez les moins de 15 ans, il convient dêtreparticulièrement attentifs aux signes dalerte suivants :arthralgie, vomissements persistants, douleursabdominales, épanchement pleural, épanchementviscéral... Ainsi que chez des patients suspects dedengue, en attendant la confirmation sérologique de lapathologie.• Former les personnels à reconnaître les signes d’alerte• Appliquer à l’hôpital les conseils de traitement et desurveillance clinique
  20. 20. Merci pour votre attention

×