L’Appareil Digestif La Cavité Buccale
La cavité bucco-pharyngée• La cavité bucco-pharyngée, contient la  langue et les dents. Elle est entièrement  recouverte p...
Les lèvres: possèdent du côté externe un revêtement de type cutané, et ducôté interne une muqueuse de type buccal, avec un...
sur la face interne de la joue, des lèvres, et surla gencive, la muqueuse comprend unépithélium malpighien, pluristratifié...
Muqueuse de la joue: Epithélium Pav. Strat. N.Kérat (K);Chorion(C); Muscle (L) ; Glandes muqueuses (M) ; Glandesséreuses (...
• Dans le chorion et dans la sous-  muqueuse se trouvent des glandes  salivaires, ces glandes acineuses sont  essentiellem...
Muqueuse de la face          Cavité buccaleinterne de la joueÉpithélium pavimenteuxstratifié non kératinisé =EpidermoïdeCh...
La LANGUE• La partie antérieure de la face supérieure de la langue  présente des papilles. Sa face inférieure est lisse fa...
Trois sortes de papilles linguales:     Face supérieure de la langue         Amygdales linguales        • Papilles filifor...
Langue faible grossissement                             Papilles filiformes                                               ...
Papilles FiliformesEpithélium épidermoïde :Pavimenteux Stratifié Kératinisé                                               ...
Papilles FongiformesEpithélium                          Bourgeons du                              goût     Chorion conjonc...
Papille caliciformeTB = Bourgeons du goûtCT = Axe conjonctif                      EpithéliumC = Glande salivaire devon Ebn...
Un Bourgeon du                                goûtCellules del’épithéliumde surface     Microvillosités apicalesCellules d...
Cavité buccale Epithélium de surfaceBourgeon du goût Axe conjonctif de la papille
Histophysiologie de la langueDouée d’une grande mobilité, la langueparticipe à la mastication et à laphonation. Elle est r...
Schéma d’une dent    E                       adulte        Couronne        clinique                   Couronne            ...
Dentine   Odontoblastes   papille dentaire & Vx
Processus des odontoblastes (O) dans les tubules de ladentine (T)          T
Améloblastes (A) et Email en Développement= E; Dentine=D;Odentoblastes =O; Papille dentaire =P; Mésenchyme =M             ...
Réticulum étoilé     Stratum  intermédium Améloblastes     Email    Dentine Odontoblastes
L’Appareil DigestifLes glandes salivaires
GLANDES SALIVAIRES• Glandes exocrines• Des glandes salivaires principales :  parotides ; sous-maxillaires et  sublinguales...
Glandes salivaires         • Les, unités sécrétoires sont desprincipales                  acini de trois types:           ...
Organisation des glandes salivaires :                                               • subdivisées par le         4        ...
Canaux excréteurs des glandes salivaires principales                                 Passage de Boll; CT MO               ...
• Parotide : glande séreuse pure ;• Sous-maxillaires : glande mixte, séreuse et  muqueuse, à prédominance séreuse ;• Subli...
Contrôle de la sécrétion salivaire• Système nerveux végétatif       ++++• Hormones : androgènes, corticoïdes, et  hormones...
•   LA SALIVE : liquide aqueux clair filant, plus ou moins visqueux riche en    NaCl et Ca.•   Plusieurs rôles:•   Mécaniq...
L’Appareil Digestif      Le Tube DigestifDe l’œsophage à l’Estomac
Structure générale du tube digestif• La paroi du tube digestif comporte 5  couches :• La muqueuse : épithélium + chorion• ...
Œsophage coupe transversale ; faible grossissement               Il y a cinq tuniques
ŒSOPHAGE• Lumière festonnée.• Muqueuse : épithélium malpighien non  kératinisé.• Aux 2 extrémités de l’organe, le chorion ...
Paroi de l’œsophagemusculeuse                        chorion
ŒSOPHAGE• Musculeuse double, circulaire interne, et  longitudinale externe. Vers la partie basse  elle est développée, et ...
Œsophage                Canal excréteur             Glande             muqueuseMusculeuse                                 ...
HISTOPHYSIOLOGIE               de l’œsophage• L’œsophage permet d’acheminer et de  propulseur le bol alimentaire grâce aux...
ESTOMACLa paroi gastrique comportecinq tuniques :•Muqueuse•Muscularis mucosae•Sous-muqueuse•Musculeuse•SéreuseL’estomac hi...
Jonction œso-gastriqueEpithéliumgastrique                                Épithélium                                œsophag...
Paroi gastriqueLa surface de la muqueuse   est lisse, creusées de                                                         ...
Paroi gastriqueL’innervation de la paroi gastrique est assurée  par le système nerveux autonome représenté  par des gangli...
EstomacLes cryptes en surface sont                                Fundiquepeu profondes. Au fond descryptes s’ouvrent les ...
Estomac Fundique  avec cryptes peu   profondes (pit)Epithélium de surface: sécrétion de mucus
Estomacfundique Cryptescourtes (F) Glandestubuleuses  droitesprofondes  MM=MuscularisMucosaeSM = sousmuqueuse
Lumière gastriqueUne glande Une glandede la région de la régionfundique de fundique de    crypte                          ...
La celluleprincipaleSécrétion séreuse :pepsinogèneprécurseur de lapepsine
Cellulesbordantes oupariétalesEn retrait de lalumière glandulaire,riches enmitochondries,canaliculesintracytoplasmique,séc...
Cellule Pariétale (bordante)       Lumière glandulaire              Jonction intercellulaire apicale                      ...
Appartiennent au système CELLULES ENTEROCHROMAFFINES  endocrinien diffus      Affinité pour le chrome, et les sels d’ arge...
Glandes Gastriques Fundiques  Cryptes  Cellules Pariétales (Bordantes)  CellulesMuqueuses du    col
Glande gastrique fundique - fort grossissement           Chorion   N – cellules muqueuses du col; P – cellules pariétales
Glandes Gastriques Fundiques - coupe transversale ;P= cellules Pariétales ; N= cellules à mucus du col; C= chorion        ...
Estomac Pylorique,Ep                        Comparé à l’estomac                          fundique, l’estomac pylorique    ...
Estomac    PyloriqueCryptes profondes (P)  Glandes courtestubuleuses ramifées  MM = muscularis    mucosae
Glandes gastriques Pyloriques immunohistochimie:Cellules à Gastrine
Estomac           Vascularisation - Innervation• Paroi riche en capillaires sanguins et  lymphatiques• Drainage veineux ve...
HISTOPHYSIOLOGIE DE L’ESTOMAC• Rôle mécanique : Réservoir d’aliments ;  Absorption : eau, glucides et alcool. La  contract...
• Cellules à mucus, sécrétion continue de  mucus, permet la protection de la muqueuse  contre l’agression de HCl produit p...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Digestion i1

7 526 vues

Publié le

0 commentaire
4 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
7 526
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
98
Actions
Partages
0
Téléchargements
303
Commentaires
0
J’aime
4
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Digestion i1

  1. 1. L’Appareil Digestif La Cavité Buccale
  2. 2. La cavité bucco-pharyngée• La cavité bucco-pharyngée, contient la langue et les dents. Elle est entièrement recouverte par une muqueuse. Les glandes salivaires y déversent leurs produits de sécrétion.• Rôle principal alimentation et phonation.• Alimentation : Malaxation par dents ; Ramollissement par salive, et Déglutition
  3. 3. Les lèvres: possèdent du côté externe un revêtement de type cutané, et ducôté interne une muqueuse de type buccal, avec un épithélium épidermoïdenon kératinisé. Face externe peau mince épithélium pavimenteux stratifié kératinisé Bord libre (rouge) de la lèvre Face buccale épithélium pavimenteux stratifié non kératinisé
  4. 4. sur la face interne de la joue, des lèvres, et surla gencive, la muqueuse comprend unépithélium malpighien, pluristratifié,pavimenteux, non kératinisé, (épidermoïde). Lechorion (lamina propria), est un tissu conjonctiflâche, riche en vaisseaux sanguins. Le chorionforme des papilles conjonctives hautes, quipermettent l’attache solide de l’épithélium auconjonctif sous jacent. Sous le chorion, il y a unesous-muqueuse, couche conjonctive fibro-élastique.
  5. 5. Muqueuse de la joue: Epithélium Pav. Strat. N.Kérat (K);Chorion(C); Muscle (L) ; Glandes muqueuses (M) ; Glandesséreuses (S) K M C L S
  6. 6. • Dans le chorion et dans la sous- muqueuse se trouvent des glandes salivaires, ces glandes acineuses sont essentiellement muqueuses.• La muqueuse gingivale est dépourvu de glandes. Sa richesse en faisceaux collagènes lui donne sa résistance, et permet son adhérence au tissu osseux sous-jacent.
  7. 7. Muqueuse de la face Cavité buccaleinterne de la joueÉpithélium pavimenteuxstratifié non kératinisé =EpidermoïdeChorion (lamina propria)Couche papillaire =conjonctif lâche trèsvasculariséCouche fibro-élastiquedu chorionSous muqueuse
  8. 8. La LANGUE• La partie antérieure de la face supérieure de la langue présente des papilles. Sa face inférieure est lisse faite d’un épithélium épidermoïde. La langue est une masse musculaire striée. Un chorion conjonctif rempli les espaces interfasciculaires.• La région postérieure de la face supérieure, renferme l’amygdale linguale, séparées des papilles par le V lingual.
  9. 9. Trois sortes de papilles linguales: Face supérieure de la langue Amygdales linguales • Papilles filiformes, axe conjonctif unique, épithélium épidermoïde kératinisé ; • Papilles fongiformes , axe conjonctif ramifié riche en capillaires sanguins,V lingual épithélium de type buccal; quelques bourgeons du goût. • Papilles caliciformes, (circomvallées) entourées chacune d’un sillon profond; forment le V lingual, axe conjonctif est ramifié, l’épithélium de surface referme plusieurs bourgeons du goût.
  10. 10. Langue faible grossissement Papilles filiformes Muqueuse buccale Faisceaux musculaires Glandes séreuses Glandes muqueuses
  11. 11. Papilles FiliformesEpithélium épidermoïde :Pavimenteux Stratifié Kératinisé Axe conjonctif
  12. 12. Papilles FongiformesEpithélium Bourgeons du goût Chorion conjonctif Canal excréteur d’une glande
  13. 13. Papille caliciformeTB = Bourgeons du goûtCT = Axe conjonctif EpithéliumC = Glande salivaire devon Ebner (séreuse)S = sillon circompapillaire S CT TB C C
  14. 14. Un Bourgeon du goûtCellules del’épithéliumde surface Microvillosités apicalesCellules de Cellules sensoriellessoutien Terminaisons nerveuses Cellules basales
  15. 15. Cavité buccale Epithélium de surfaceBourgeon du goût Axe conjonctif de la papille
  16. 16. Histophysiologie de la langueDouée d’une grande mobilité, la langueparticipe à la mastication et à laphonation. Elle est responsable du sensde la gustation.Grâce à l’amygdale linguale elle participeà la défense immunitaire de l’organisme.
  17. 17. Schéma d’une dent E adulte Couronne clinique Couronne anatomiqueD E= émail D=dentine P P=pulpe Ligament Alvéolo-Dentaire Racine Gencive Os alvéolaire
  18. 18. Dentine Odontoblastes papille dentaire & Vx
  19. 19. Processus des odontoblastes (O) dans les tubules de ladentine (T) T
  20. 20. Améloblastes (A) et Email en Développement= E; Dentine=D;Odentoblastes =O; Papille dentaire =P; Mésenchyme =M M A E D O P
  21. 21. Réticulum étoilé Stratum intermédium Améloblastes Email Dentine Odontoblastes
  22. 22. L’Appareil DigestifLes glandes salivaires
  23. 23. GLANDES SALIVAIRES• Glandes exocrines• Des glandes salivaires principales : parotides ; sous-maxillaires et sublinguales ;• Des glandes salivaires accessoires, disséminées dans la muqueuse et sous- muqueuse de la cavité buccale : lèvres, joues, langue et palais.
  24. 24. Glandes salivaires • Les, unités sécrétoires sont desprincipales acini de trois types: • Acini séreux, petits, formés de petites cellules cubiques sombres, à sécrétions enzymatiques. • Acini muqueux, formés de grandes cellules pyramidales à cytoplasme spumeux, clair, riche en mucines et eau. • Acini mixtes, contenant à la fois des cellules muqueuses, et des cellules séreuses. Croissant de Gianuzzi
  25. 25. Organisation des glandes salivaires : • subdivisées par le 4 tissu conjonctif par en lobes et en lobules. 3 • En quittant l’acinus la salive est acheminée par des canaux Cloison conjonctive excréteurs de 2 diamètre croissant au Capsule fur et à mesure que l’on s’éloigne de 1 Lobules l’acinus : – Passage de Boll, (1) – Canal strié de Pflüger (2) – Canal excréteur (3) – Canal collecteur (4) Acini
  26. 26. Canaux excréteurs des glandes salivaires principales Passage de Boll; CT MO Canal strié de Pflüger ; MO Une cellules du canal strié ME Microvillosités apicales Grains de sécrétion Noyau Mitochondries Pôle basal
  27. 27. • Parotide : glande séreuse pure ;• Sous-maxillaires : glande mixte, séreuse et muqueuse, à prédominance séreuse ;• Sublinguale: glande mixte à prédominance muqueuse.• Glandes salivaires accessoires : séreuses, muqueuses, ou mixtes.
  28. 28. Contrôle de la sécrétion salivaire• Système nerveux végétatif ++++• Hormones : androgènes, corticoïdes, et hormones thyroïdiennes +• La sécrétion est stimulée par les stimuli visuels, olfactifs, et gustatifs, (Reflexe de Pavlov).
  29. 29. • LA SALIVE : liquide aqueux clair filant, plus ou moins visqueux riche en NaCl et Ca.• Plusieurs rôles:• Mécanique: dilution des aliments, humidification de la cavité buccale.• Digestif : enzymes (amylase ou ptyaline ; maltase) ;• Antiseptique: le lysozyme libéré est un agent anti bactérien• Immunitaire: la salive riche en IgA secrétée par les plasmocytes du tissu conjonctif• Elimination de certaines substances: iodures, bromures, estrogènes et corticoïdes.• Endocrine : sécrétion de NGF, EGF, rénine-angiotensine et parotine, qui intervient dans métabolisme phosphocalcique.
  30. 30. L’Appareil Digestif Le Tube DigestifDe l’œsophage à l’Estomac
  31. 31. Structure générale du tube digestif• La paroi du tube digestif comporte 5 couches :• La muqueuse : épithélium + chorion• La muscularis mucosae• La sous muqueuse (celluleuse)• La musculeuse = 2 couches : interne circulaire + externe longitudinale• Adventice / séreuse
  32. 32. Œsophage coupe transversale ; faible grossissement Il y a cinq tuniques
  33. 33. ŒSOPHAGE• Lumière festonnée.• Muqueuse : épithélium malpighien non kératinisé.• Aux 2 extrémités de l’organe, le chorion renferme des glandes muqueuses tubuleuses.• Muscularis mucosae = tissu musculaire lisse peu développé.• Glandes œsophagiennes, acineuses, mixtes ou muqueuses, rôle dans la fluidification du bol alimentaire.
  34. 34. Paroi de l’œsophagemusculeuse chorion
  35. 35. ŒSOPHAGE• Musculeuse double, circulaire interne, et longitudinale externe. Vers la partie basse elle est développée, et correspond au sphincter du cardia.• Adventice est développé, sert d’amortisseur pendant le passage du bol alimentaire.
  36. 36. Œsophage Canal excréteur Glande muqueuseMusculeuse Epithélium
  37. 37. HISTOPHYSIOLOGIE de l’œsophage• L’œsophage permet d’acheminer et de propulseur le bol alimentaire grâce aux mouvements péristaltiques. Il n’a pas de sécrétion enzymatique. Le sphincter du cardia se ferme et s’ouvre à la déglutition.• Le système veineux de l’œsophage développé vers la partie basse, est tributaire du système porte, ce qui est cause de des varices œsophagiennes au cours de l’hypertension portale
  38. 38. ESTOMACLa paroi gastrique comportecinq tuniques :•Muqueuse•Muscularis mucosae•Sous-muqueuse•Musculeuse•SéreuseL’estomac histologique estsubdivisé en deux régionsparticulières :• Fundique• PyloriqueCa= cardiaC = corpsP = pylore
  39. 39. Jonction œso-gastriqueEpithéliumgastrique Épithélium œsophagien crypteCryptegastrique chorion
  40. 40. Paroi gastriqueLa surface de la muqueuse est lisse, creusées de Epithélium de sillons peu profonds, surface MO déterminant les « lobules » ou aires gastriques.L’épithélium de surface présente des dépressions appelées cryptes. Il est unistratifié prismatique formé de cellules muqueuses à pôle muqueux fermé. Cellule à mucus à pôle muqueux fermé ME
  41. 41. Paroi gastriqueL’innervation de la paroi gastrique est assurée par le système nerveux autonome représenté par des ganglions nerveux intra-muraux, le plexus de Meissner, situé dans la sous muqueuse, et le plexus d’Auerbach, situé entre les couches de la musculeuse.La musculeuse, en plus des couches circulaire interne et longitudinale externe , comporte un plan musculaire oblique entre les deux.
  42. 42. EstomacLes cryptes en surface sont Fundiquepeu profondes. Au fond descryptes s’ouvrent les glandesfundiques, tubuleuses Crypterectilignes, avec 4 types de Chorioncellules : Glande-Cellules à mucus-Cellules bordantes oupariétales-Cellules principales-Cellules argentaffines Muscularis mucosae(Cellules endocrines – APUD)
  43. 43. Estomac Fundique avec cryptes peu profondes (pit)Epithélium de surface: sécrétion de mucus
  44. 44. Estomacfundique Cryptescourtes (F) Glandestubuleuses droitesprofondes MM=MuscularisMucosaeSM = sousmuqueuse
  45. 45. Lumière gastriqueUne glande Une glandede la région de la régionfundique de fundique de crypte Cellules muqueuses de surface l’estomac l’estomac Cellules bordantes Col Cellules muqueuses du col Cellule APUD Cellules principales Fond Cellule APUD
  46. 46. La celluleprincipaleSécrétion séreuse :pepsinogèneprécurseur de lapepsine
  47. 47. Cellulesbordantes oupariétalesEn retrait de lalumière glandulaire,riches enmitochondries,canaliculesintracytoplasmique,sécrétion de HCl etde Facteurintrinsèque(absorption de la VitB12)
  48. 48. Cellule Pariétale (bordante) Lumière glandulaire Jonction intercellulaire apicale Réticulum endoplasmique tubulaire Canalicules intracellulaires mitochondrieslysosomes Golgi Lame basale
  49. 49. Appartiennent au système CELLULES ENTEROCHROMAFFINES endocrinien diffus Affinité pour le chrome, et les sels d’ argent APUD (Argentaffines ou argyrophiles)Sécrétion d’hormones dans le sang, ou action hormonale locale : – Sérotonine ; Grain de sécrétion – Gastrine ; – Somatostatine; – Histamine; – Bradykinine; – Entéroglucagon; – VIP (Vasoactive intestinal Capillaire peptide) sanguin Lame basale
  50. 50. Glandes Gastriques Fundiques Cryptes Cellules Pariétales (Bordantes) CellulesMuqueuses du col
  51. 51. Glande gastrique fundique - fort grossissement Chorion N – cellules muqueuses du col; P – cellules pariétales
  52. 52. Glandes Gastriques Fundiques - coupe transversale ;P= cellules Pariétales ; N= cellules à mucus du col; C= chorion P N C C
  53. 53. Estomac Pylorique,Ep Comparé à l’estomac fundique, l’estomac pylorique possède des cryptes (Cr ) profondes et des glandes (gl ) courtes. Les glandes pyloriques sont tubuleuses ramifées, contournées, constituées de cellules à mucus à pôle muqueux fermé et de quelques cellules argentaffines. mm = muscularis mucosae; Ep = épithélium de surface.
  54. 54. Estomac PyloriqueCryptes profondes (P) Glandes courtestubuleuses ramifées MM = muscularis mucosae
  55. 55. Glandes gastriques Pyloriques immunohistochimie:Cellules à Gastrine
  56. 56. Estomac Vascularisation - Innervation• Paroi riche en capillaires sanguins et lymphatiques• Drainage veineux vers système porte et système cave.• Innervation : Sympathique: N. Splanchnique Parasympathique (N. Pneumogastrique) Sensitif : distension estomac Moteur :contraction muscles et dans la Sécrétion : glandes
  57. 57. HISTOPHYSIOLOGIE DE L’ESTOMAC• Rôle mécanique : Réservoir d’aliments ; Absorption : eau, glucides et alcool. La contraction péristaltique de la musculeuse permet le broyage des aliments.• Rôle endocrine ou paracrine des cellules argentaffines qui secrètent : Histamine, Gastrine Sérotonine, VIP et Somatostatine
  58. 58. • Cellules à mucus, sécrétion continue de mucus, permet la protection de la muqueuse contre l’agression de HCl produit par les cellules bordantes• Le pepsinogène secrété par les cellules principales des glandes fundiques se transforme en pepsine sous l’action du HCl• Cellules bordantes production de HCl, et du facteur intrinsèque, glycoprotéine qui se combine à la vitamine B12, indispensable à son absorption au niveau de l’intestin

×