EFFETS DE L’APPLICATION DE DERMASPORT® + SOLUTION CRYO®
EN KINESITHERAPIE
M. LE FAOU(1), T. BEGHE(2), E. BOURGUIGNO...
 
	
  
RESUME	
  
L’application	
   simultanée	
   de	
   DERMASPORT®	
   +	
   SOLUTION	
   CRYO®	
   sur	
   des	
  
art...
 
	
  
INTRODUCTION
L’association des produits DERMASPORT® et SOLUTION CRYO® en
kinésithérapie est conseillée depuis de no...
 
	
  
3) mesure	
   du	
   périmètre	
   articulaire	
   au	
   pôle	
   supérieur	
   du	
   genou	
   ou	
   en	
  
pér...
 
	
  
Table	
  1	
  :	
  Description	
  de	
  la	
  population	
  à	
  l’inclusion	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
Efficacité	
  ...
 
	
  
Table	
  2	
  :	
  Efficacité	
  sur	
  le	
  genou	
  (moyenne	
  ±	
  écart	
  type)	
  
Efficacité sur le genou ...
 
	
  
	
  
Figure	
  2	
  :	
  Evolution	
  de	
  l’amplitude	
  articulaire	
  du	
  genou	
  (Flexion)	
  
	
  
Figure	...
 
	
  
Efficacité	
  sur	
  la	
  cheville	
  
	
  
L’application de DERMASPORT® + SOLUTION CRYO® sur les pathologies de l...
 
	
  
	
  
Figure	
  5	
  :	
  Evolution	
  de	
  la	
  douleur	
  de	
  la	
  cheville	
  
	
  
Figure	
  2	
  :	
  Evol...
 
	
  
Impressions	
  globales	
  de	
  l’efficacité	
  (genou	
  et	
  cheville)	
  
	
  
Globalement,	
  quelle	
  que	
...
 
	
  
Tolérance	
  locale	
  
Un tiers des patients ont présenté, durant l’application, des réactions cutanées qui ont
di...
 
	
  
DISCUSSION
	
  
L’objectif de l’étude consistait à mettre en évidence les effets positifs de l’application
des deux...
 
	
  
BIBLIOGRAPHIE
Mailhebiau P., la nouvelle Aromathérapie, Biochimie aromatique et influence
psychosensorielle des ode...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Effets de l'application de dermasport@+solution cryo@ en kinésithérapie

371 vues

Publié le

Une étude sur l’efficacité associée du Gel cryo + Solution cryo prête à l’emploi a été mené au sein de l’INSEP, appuyé par des techniques plus modernes (mesures à la caméra thermique). Plus d'infos: www.eona-lab.com

Publié dans : Santé
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
371
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Effets de l'application de dermasport@+solution cryo@ en kinésithérapie

  1. 1.     EFFETS DE L’APPLICATION DE DERMASPORT® + SOLUTION CRYO® EN KINESITHERAPIE M. LE FAOU(1), T. BEGHE(2), E. BOURGUIGNON(2), S. DEI TOS(2), T.DUPRE(3), M. SAUNIER(1), J. SCARAVELLI(2). www.eona-lab.com (1) Médecin du Sport Commission Médicale District 91 de Football (2) Kinésithérapeute Commission Médicale District 91 de Football (3) Kinésithérapeute Clinique de l’Yvette,Longjumeau  
  2. 2.     RESUME   L’application   simultanée   de   DERMASPORT®   +   SOLUTION   CRYO®   sur   des   articulations   traumatisées   ou   inflammatoires,   était   conseillée   depuis   de   nombreuses  années  pour  faciliter  la  séance  de  rééducation.  Ce  protocole  devait   être  vérifié.     Objectifs.   Evaluer   le   bénéfice   (en   terme   de   douleur,   amplitude   articulaire,   mesure   du   périmètre   articulaire),   mesuré   entre   T0   et   T30,   apporté   par   l’application   simultanée   de   DERMASPORT®   +   SOLUTION   CRYO®,   sans   autre   action   thérapeutique,   sur   les   articulations   du   genou   et   de   la   cheville,   traumatisées  ou  opérées,  nécessitant  une  rééducation.     Méthodes.   Etude   réalisée   par   6   kinésithérapeutes   libéraux   à   orientation   en   traumatologie   sportive.   Les   patients,   des   deux   sexes,   devaient   présenter   une   gonalgie   ou   une   pathologie   de   la   cheville   d’origine   traumatique   ou   post-­‐opératoire,  récente  ou  ancienne  mais  inflammatoire.   Tous  ces  patients  ont  été  traités  par  l’application  simultanée  de  DERMASPORT®   +  SOLUTION  CRYO®  à  T0  selon  le  mode  d’application  préconisé  par  la  société   Phytodermie.     Résultats.  30  patients  ont  été  inclus,  21  hommes  et  9  femmes,  d’âge  moyen  32.9   ±  13.9  ans,  majoritairement  sportifs  (80%)  et  présentant  un  IMC  moyen  égal  à   22.8  ±  2.5,  18  (60%)  d’entre  eux  étaient  suivis  pour  une  pathologie  du  genou  et   les  12  autres  (40%)  pour  une  pathologie  de  la  cheville.     L’évaluation comparative, entre T0 et T30, a mis en évidence à T30 sur les deux articulations une nette diminution de la douleur au repos (mouvement actif et mouvement passif) et du périmètre articulaire. Par ailleurs, un gain d’amplitude articulaire en flexion et en extension sur le genou, et, en flexion dorsale et plantaire sur la cheville a également été démontré. Enfin,  les  impressions  globales  des  patients  et  des  thérapeutes  sont  homogènes   et  en  faveur  de  l’efficacité  de  l’application  simultanée  des  deux  produits  (plus  de   80%  pour  les  deux  articulations).     Des réactions locales sont apparues, à type de rougeur cutanée disparaissant après l’application, associée à sensation de froid transitoire dans deux cas.   Conclusion.  Cette  étude  confirme  les  effets  positifs  de  l’application  simultanée   de   DERMASPORT®   +   SOLUTION   CRYO®   sur   les   articulations   traumatisées.   Après   trente   minutes   d’application   on   constate   un   effet   antalgique,   un   effet   assouplissant  des  articulations,  et  un  effet  anti-­‐oedémateux.     Mots  clés  :  .  DERMASPORT®  .  SOLUTION  CRYO®  .  Rééducation.  Genou.  Cheville.   Gonalgie  
  3. 3.     INTRODUCTION L’association des produits DERMASPORT® et SOLUTION CRYO® en kinésithérapie est conseillée depuis de nombreuses années. Il était dit que cette association apportait une diminution de l’intensité de la douleur, du volume de l’œdème et un gain sensible de l’amplitude articulaire après une application de 30 minutes. L’étude   a   consisté   à   évaluer   les   effets   de   l’application   simultanée,   sans   autre   traitement   associé,   de   DERMASPORT®   +   SOLUTION   CRYO®   sur   deux   articulations,   le   genou   et   la   cheville,   traumatisées   ou   opérées   nécessitant   une   rééducation.     MATERIEL ET METHODES Inclusion des patients   Six  kinésithérapeutes  à  orientation  en  traumatologie  sportive  ont  inclus  chacun   cinq   patients   des   deux   sexes   présentant   une   pathologie   du   genou   ou   de   la   cheville  d’origine  traumatique  ou  chirurgicale.     Traitements     L’application   simultanée   de   DERMASPORT®   +   SOLUTION   CRYO®   sur   les   articulations  traumatisées  a  été  administrée  à  l’ensemble  des  patients,  au  cours   d’une   séance   de   kinésithérapie,   selon   le   mode   d’application   préconisé   par   la   société  Phytodermie,  sans  autre  action  thérapeutique.     • DERMASPORT® est un gel à visée antalgique et anti-inflammatoire, composé de huit Huiles Essentielles, et   • SOLUTION CRYO® est une solution qui potentialise les effets de DERMASPORT®, composée des mêmes Huiles Essentielles.   Observation  des  patients     Les  kinésithérapeutes  étaient  chargés  de  recueillir  les  informations  suivantes  à   T0  et  T30  :   1) évaluation  la  douleur  sur  une  échelle  EVA,  au  repos,  au  mouvement  actif  et   au  mouvement  passif,     2) mesure   de   l’amplitude   articulaire   de   la   flexion   et   de   l’extension   en   mouvement  passif  puis  en  mouvement  actif  pour  le  genou     ou l’amplitude articulaire de la flexion plantaire et dorsale en mouvement passif et en mouvement actif pour la cheville,
  4. 4.     3) mesure   du   périmètre   articulaire   au   pôle   supérieur   du   genou   ou   en   péri-­‐malléolaire  pour  la  cheville.     Une   fois   ces   informations   recueillies   à   T0,   les   kinésithérapeutes   devaient   appliquer  simultanément  DERMASPORT®  +  SOLUTION  CRYO®  sur  l’articulation   traumatisée   selon   le   protocole   suivant  :   «  appliquer   le   gel   DERMASPORT®   sur   l’articulation,   puis   envelopper   avec   un   papier   non   tissé   imbibé   de   la   solution   SOLUTION  CRYO®,  diluée  à  raison  de  1  dose  de  produit  pour  3  doses  d’eau  et   laisser  agir  pendant  30  minutes  ».     A  T30,  les  impressions  globales  des  sujets  et  des  thérapeutes  sur  l’efficacité  de   l’association  des  deux  produits  étaient  également  reportées.     Analyse  statistique     L’analyse  des  critères  d’efficacité  des  deux  produits  a  porté  sur  l’ensemble  des   patients  inclus  en  fonction  de  l’articulation  blessée.     Les  résultats  quantitatifs  sont  exprimés  en  moyenne  ±  écart  type,  sauf  indication   contraire.     L’évolution  des  critères  quantitatifs  d’efficacité  ente  T0  et  T30  a  été  comparée,   paramètre  par  paramètre,  par  le  test  t  de  Student  en  situation  bilatérale  pour   séries  appariées.     RESULTATS   Diagnostic  et  Caractéristiques  des  patients   30 patients ont été inclus dans l’étude, surtout des hommes (70%, N=21 vs. 9 femmes), de 32.9 ± 13.9 ans d’âge moyen, majoritairement sportifs (80%, pratiquant un sport collectif ou individuel) et présentant un IMC moyen égal à 22.8 ± 2.5. 60% (N=18) sont suivis pour une pathologie du genou vs. 40% (N=12) pour une pathologie de la cheville. L’étiologie de la pathologie est, toutes articulations confondues, également répartie entre traumatique et post-opératoire, même si la répartition selon l’articulation traitée est différente, en effet 72% des « genoux » sont d’origine chirurgicale, alors que 83% des «chevilles » sont d’origine traumatique.                  
  5. 5.     Table  1  :  Description  de  la  population  à  l’inclusion           Efficacité  sur  le  Genou     L’application de DERMASPORT® + SOLUTION CRYO® sur les gonalgies met en évidence, 30 minutes après l’application, une diminution très significative de la douleur, tant au repos qu’au mouvement actif (respectivement –9.6 mm et –17.7 mm, p<0.001), et, dans une moindre mesure, une diminution significative de la douleur au mouvement passif (-6.6 mm, p=0.049). Par ailleurs, un gain significatif d’amplitude articulaire en flexion a également été mis en évidence aussi bien en mouvement actif qu’en mouvement passif (respectivement + 4.8° et +3.3, p<0.001 et p=0.004), ainsi qu’une amélioration significative de la limitation d’extension en mouvement actif ou passif (respectivement, +2.2° et +1.6°, p=0.002 et p=0.011). Enfin, le gonflement mesuré au pôle supérieur de la rotule s’est considérablement réduit (-5.2 mm, p<0.001). Genou (N=18) Cheville (N=12) Total (N=30) Caractéristiques initiales Age (ans)* 33.9 ± 16.0 31.3 ± 10.5 32.9 ± 13.9 Hommes / Femmes 13 (72 %) / 5 (28 %) 8 (67 %) / 4 (33 %) 21 (70 %) / 9 (30 %) Taille (cm)* 171.8 ± 7.1 172.7 ± 7.7 172.2 ± 7.2 Poids (kg)* 68.2 ± 9.4 67.8 ± 13.7 68.0 ± 11.1 IMC (kg/(taille²)* 23.0 ± 2.3 22.5 ± 2.9 22.8 ± 2.5 Etiologie Traumatique 5 (28 %) 10 (83 %) 15 (50 %) Chirurgicale 13 (72 %) 2 (17 %) 15 (50 %) Sport pratiqué Aucun 4 ( 22 %) 2 ( 17 %) 6 ( 20 %) Sport collectif 8 ( 45 %) 6 ( 50 %) 14 ( 47 %) Sport individuel 6 ( 33 %) 4 ( 33 %) 10 ( 33 %)
  6. 6.     Table  2  :  Efficacité  sur  le  genou  (moyenne  ±  écart  type)   Efficacité sur le genou (N=18) 0 mn 30 mn Evolution (1) 30 mn – 0 mn Douleur (EVA en mm)       Au  repos       16.8  ± 16.8           7.2  ± 9.6       -­‐9.6  ± 10.0**         Au  mouvement  actif       43.9  ± 19.4       26.2  ± 13.1   -­‐17.7  ± 10.9**         Au  mouvement  passif       53.3  ± 27.9       46.7  ± 24.8       -­‐6.6  ± 13.2*   Amplitude articulaire (en °) Flexion en mouvement passif 100.8 ± 31.0 105.6 ± 29.8 4.8 ± 4.1** Flexion en mouvement actif 91.1 ± 38.9 94.4 ± 39.7 3.3 ± 4.2* Limitation de l’extension en mouvement passif -5.6 ± 7.8 -3.3 ± 6.4 2.2 ± 2.6* Limitation de l’ extension en mouvement actif -6.8 ± 7.9 -5.3 ± 6.1 1.6 ± 2.3* Oedème (pôle supérieur de la rotule, en mm) 368.4 ± 79.7 363.2 ± 78.6 -5.2 ± 4.7** (1) Test  de  Student  de  la  moyenne  de  l’évolution  versus  0,  *  p<0.05,  **  p<0.001       Figure  1  :  Evolution  de  la  douleur  du  genou                
  7. 7.       Figure  2  :  Evolution  de  l’amplitude  articulaire  du  genou  (Flexion)     Figure  3  :  Evolution  de  l’amplitude  articulaire  du  genou  (Limitation  de   l’extension)   Figure 4 : Evolution de l’œdème du genou
  8. 8.     Efficacité  sur  la  cheville     L’application de DERMASPORT® + SOLUTION CRYO® sur les pathologies de la cheville met en évidence, 30 minutes après l’application, une diminution significative de la douleur tant au mouvement actif que passif (respectivement –7.1 mm et –11.3 mm, p=0.010 et p=0.005), et dans une moindre mesure une tendance, non significative, à la diminution de la douleur au repos ( -4.1, p=0.08). Par ailleurs, un gain significatif d’amplitude articulaire en flexion plantaire en mouvement passif et en flexion dorsale en mouvement passif et actif a également été mis en évidence (respectivement +3.5°, +3.5° et +1.4°, p=0.019, p=0.015 et p=0.05), et dans une moindre mesure une tendance, non significative, de gain d’amplitude articulaire en flexion plantaire en mouvement actif a été observée (+2.2, p=0.15). Enfin, la taille de l’œdème péri-malléolaire a très significativement diminué (-6.5, p=0.001). Table  3  :  Efficacité  sur  la  cheville(moyenne  ±  écart  type)     Efficacité sur la cheville (N=12) 0 mn 30 mn Evolution (1) 30 mn – 0 mn Douleur (EVA en mm)       Au  repos   13.3 ± 14.8 9.2 ± 10.8 -4.1 ± 7.6       Au  mouvement  actif   30.7 ± 21.1 23.6 ± 15.9 -7.1 ± 7.9*       Au  mouvement  passif   45.7 ± 30.6 34.4 ± 21.8 -11.3 ± 11.2* Amplitude articulaire (en °) Flexion plantaire en mouvement passif 36.2 ± 13.0 39.7 ± 14.5 3.5 ± 4.4* Flexion plantaire en mouvement actif 29.7 ± 12.9 31.8 ± 14.3 2.2 ± 4.9 Flexion dorsale en mouvement passif 21.7 ± 22.2 25.2 ± 22.7 3.5 ± 4.2* Flexion dorsale en mouvement actif 34.3 ± 36.4 35.8 ± 35.8 1.4 ± 2.2* Oedème (péri-malléolaire prenant le talon, en mm) 290.0 ± 43.0 283.5 ± 43.8 -6.5 ± 4.7** (1) Test  de  Student  de  la  moyenne  de  l’évolution  versus  0,  *  p<0.05,  **  p<0.001  
  9. 9.       Figure  5  :  Evolution  de  la  douleur  de  la  cheville     Figure  2  :  Evolution  de  l’amplitude  articulaire  de  la  cheville       Figure  6  :  Evolution  de  l’œdème  de  la  cheville  
  10. 10.     Impressions  globales  de  l’efficacité  (genou  et  cheville)     Globalement,  quelle  que  soit  l’articulation  concernée,  patients  et  thérapeutes  se   positionnent  clairement  en  faveur  d’une  efficacité  du  produit  (90%  des  patients   et  des  thérapeutes).  Notons,  que  dans  le  groupe  des  gonalgies,  les  thérapeutes  se   positionnent   davantage   que   les   patients   en   faveur   d’une   efficacité   réelle   des   produits(   61%   vs.   44%),   alors   que   dans   le   groupe   des   lésions   de   la   cheville,   patients   et   thérapeutes   se   positionnent   davantage   en   faveur   d’une   efficacité   moyenne  des  produits  (58%  et  67%).   Table  4  :  Impressions  globales  de  l’efficacité  (genou  et  cheville)   Genou (N=18) Cheville (N=12) Du patient Sans opinion 0 ( 0 %) 1 ( 9 %) Non efficace 2 ( 12 %) 0 ( 0 %) Moyennement efficace 8 ( 44 %) 7 ( 58 %) Efficace 8 ( 44 %) 4 ( 33 %) Du thérapeute Sans opinion 1 ( 6 %) 0 ( 0 %) Non efficace 2 ( 11 %) 0 ( 0 %) Moyennement efficace 4 ( 22 %) 8 ( 67 %) Efficace 11 ( 61 %) 4 ( 33 %) Figure  7  :  Impressions  globales  de  l’efficacité  Genou  et  Cheville  (avis  patient  et  thérapeute)  
  11. 11.     Tolérance  locale   Un tiers des patients ont présenté, durant l’application, des réactions cutanées qui ont disparu instantanément après l’arrêt de l’application ou à la fin de la séance. Huit patients (44%) traités pour gonalgie ont présenté au moins une réaction locale (7 rougeurs associées dans 3 cas à une sensation de brûlure, suivie dans 1 cas d’une sensation de froid, et une sensation de chaleur prolongée après 30 mn). Les réactions locales étaient moins nombreuses (17%) chez les patients avec une lésion de la cheville (2 rougeurs associées à une sensation de froid).   Table 4 : Réactions cutanées Réactions cutanées Genou Cheville Total Non 10 ( 56 %) 10 ( 83 %) 20 ( 67 %) Oui 8 ( 44 %) 2 ( 17 %) 10 ( 33 %) Total 18 (100 %) 12 (100 %) 30 (100 %)  
  12. 12.     DISCUSSION   L’objectif de l’étude consistait à mettre en évidence les effets positifs de l’application des deux produits DERMASPORT® + SOLUTION CRYO® en terme de diminution de la douleur, gain d’amplitude articulaire et réduction de l’œdème facilitant ainsi la séance de rééducation des kinésiothérapeutes.   Les  résultats  sont  encourageants,  ils  confirment  les  effets  positifs  de  l’application   de  DERMASPORT®  +  SOLUTION  CRYO®  sans  provoquer  de  réactions  cutanées   secondaires  durables.  Ils  révèlent  bien  que  la  synergie  d’Huiles  Essentielles  bien   dosées  apportent  une  aide  indéniable  à  la  séance  de  rééducation.     Cependant,  l’étude  peut  être  considérée  comme  limitative  puisque  prendre  des   mesures   comparatives   à   2   moments   très   courts   (30   mn   d’intervalle)   peut   paraître  réducteur.     C’est   pourquoi,   les   dirigeants   de   PHYTODERMIE   devraient   maintenant   être   incités  à  approfondir  cette  étude,  notamment  en  augmentant  le  nombre  de  sujets,   en   appliquant   les   produits   plus   longtemps   pendant   et   après   la   séance   de   rééducation   ou   pendant   plusieurs   séances.   Il   serait   intéressant   d’analyser   l’amélioration   dans   le   temps  :   l’application   des   produits   sur   une   durée   plus   longue  (ou  sur  plusieurs  séances  successives)  apporterait-­‐elle  une  amélioration   linéaire  ou  exponentielle  ?  Ou  bien,  les  effets  s’estomperaient-­‐ils  après  un  certain   délai  ?   Par   ailleurs,   une   application   en   fin   de   séance   de   rééducation,   en   pansement   occlusif,   pour   préparer   la   suivante   mériterait   également   d’être   envisagée.     CONCLUSION   Cette étude réalisée sur 30 patients examinés à un moment précis de leur état lésionnel met en évidence une action favorable de l’association DERMASPORT® + SOLUTION CRYO® sur des lésions du genou et de la cheville entraînant une diminution de l’intensité de la douleur, un gain d’amplitude articulaire et une diminution de l’œdème. Ce constat favorable est globalement partagé par les patients et les thérapeutes. La diminution de la douleur et le gain de souplesse articulaire devraient améliorer la rééducation des patients au cours des séances de kinésithérapie.
  13. 13.     BIBLIOGRAPHIE Mailhebiau P., la nouvelle Aromathérapie, Biochimie aromatique et influence psychosensorielle des odeurs, ed.Jakin,1994. Telphon T., ABC des Huiles Essentielles, ed. Grancher, 2003. Staub M, indications des huiles essentielles en médecine de terrain, Rev. Phyto. Pra, 1989,3,20-21. Staub M., essai de posologie appliquées aux huiles essentielles, Rev. Phyto, prat. 1990,4,4-7    

×