Tout savoir sur les huiles essentielles

695 vues

Publié le

Laboratoires EONA vous proposons un guide pour vous mieux connaitre l'univers d'huiles essentielles.
Plus d'infos: www.eona-lab.com

Publié dans : Santé
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
695
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
33
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Tout savoir sur les huiles essentielles

  1. 1. Tout savoir sur les huiles essentielles
  2. 2. 1 Qu’est-ce que l’aromathérapie ? L’aromathérapie est l’utilisation des essences de plantes aromatiques à des fins thérapeutiques ou cosmétiques. L’utilisation des huiles essentielles remonte à l’Egypte, où l’on utilisait ces essences pour l’embaumement et la conservation des momies. En 1910, le chimiste René-Maurice Gattefossé (1881-1950) utilise pour la première fois le terme d’aromathérapie. Alors qu’il effectuait des recherches en parfumerie, il se brûla grièvement les mains lors d’une explosion de laboratoire. Suivant son intuition, il se soigna avec de l’essence de lavande et stupéfait du soulagement procuré par cette huile essentielle, il décida d’approfondir ses recherches sur le sujet. Cette date marque le début de l’aromathérapie moderne, dans une approche scientifique. 2 Qu’est-ce qu’une huile essentielle ? Une « essence » végétale est une substance naturelle, élaborée dans des cellules spécialisées des plantes aromatiques. L’huile essentielle est le résultat de la distillation par la vapeur d’eau de la partie odoriférante et volatile de la plante aromatique, ou plus simplement l’essence distillée de la plante. Extrêmement concentrées en principes actifs, les huiles essentielles peuvent contenir plusieurs milliers de molécules différentes, ce qui leur confère des propriétés très variées. Bien qu’appelées huiles, ces substances ne contiennent aucun corps gras. Chaque huile essentielle possède une odeur caractéristique, la plupart du temps agréable, et une couleur particulière, généralement jaune pâle à ambrée. Insolubles dans l’eau, les huiles essentielles sont miscibles dans l’alcool ou dans l’huile. Les huiles essentielles peuvent être extraites selon 2 procédés : - Par distillation à la vapeur d’eau dans un alambic Ce premier procédé consiste à faire traverser par de la vapeur d’eau une cuve remplie de plantes aromatiques. La vapeur fait exploser les cellules à essence qui contiennent les huiles essentielles. Elles sont ensuite canalisées dans un condensateur et réfrigérées pour se liquéfier à nouveau. A la sortie, un essencier sépare l’huile essentielle qui flotte à la surface de l’eau de distillation (ou hydrolat).
  3. 3. - Par expression à froid Ce deuxième procédé s’applique aux agrumes (bergamote, citron, mandarine, orange…). Dans ce cas, les écorces ou zestes, sont tout simplement expressés à froid par une machine (quelquefois à la main), pour en recueillir les essences. Quelques exemples de rendement pour comprendre la concentration en actifs d’une huile essentielle : Pour obtenir 1kg d’huile essentielle : • de rose, il faut 4000kg de pétales de Rose de Damas • de lavande, il faut 150kg de sommités fleuries de lavande vraie • de clou de girofle, il faut 6kg de clous de Girofle 3 Comment choisir une huile essentielle ? Une huile essentielle de qualité doit toujours comporter : - La mention 100% pure et naturelle : elle garantit que l’huile essentielle n’a pas été modifiée ou transformée par l’ajout de produits de synthèse. Cette mention est identifiable par le label HESD (Huile Essentielle Scientifiquement Définie) - L’identification botanique exacte de la plante : son nom français et latin - L’identification de l’organe producteur (OP) de la plante : la partie distillée (feuille, fleur…) - La spécificité biochimique (SB) : le chémotype de la plante - L’origine géographique : selon le pays et l’ensoleillement la composition de l’huile essentielle peut varier - Le mode de culture : conventionnel ou biologique (identifié par le label AB Agriculture Biologique). Les huiles essentielles biologiques sont à privilégier car les plantes traitées chimiquement sont susceptibles de présenter des traces de pesticides. - Le numéro de lot et la date limite d’utilisation - Un packaging adapté à la bonne conservation de l’huile essentielle : les flacons en verre brun ou bleu protègent le mieux les essences de la lumière et de la chaleur Afin de proposer des produits de qualité, EONA a fait le choix d’établir ses propres critères de qualité. Alors que les normes AFNOR servent de standards de base pour les producteurs et distributeurs de produits à base d’huiles essentielles, EONA a choisi d’établir un cahier des charges se basant sur des critères qualitatifs supérieurs à ces normes. Nous avons ainsi créé en 2006 notre propre label qualité : le label HESD (Huiles Essentielles Scientifiquement Définies). Ce label garantit des produits respectant les critères de qualité précédemment cités. 4 Quelles sont les propriétés des huiles essentielles ? Une huile essentielle est une substance aromatique pouvant contenir jusqu’à 8 000 molécules. Cette particularité biochimique explique les multiples propriétés thérapeutiques d’une huile essentielle : ! Anti-infectieuses : propriété principale commune à toutes les huiles essentielles ! Antiseptiques : citron, tea-tree,,,
  4. 4. ! Antibactériennes : huiles essentielles à phénol (origan,,,) ou huiles essentielles contenant des alcools monoterpéniques (thyms) ! Antivirales : tea-tree, ravintsara… ! Antifongiques : tea tree, cannelle, laurier noble,,, ! Antiparasitaires : thym à thymol,,, ! Insecticides et insectifuges : girofle, citronnelle, lavande officinale,,, ! Immunostimulantes : niaouli, thym ! Anti-inflammatoires : gaulthérie, eucalyptus citronné… ! Respiratoires : eucalyptus radiata, romarin à cinéole, niaouli, menthe poivrée… ! Antispasmodiques : estragon… ! Antalgiques : basilic, gaulthérie,,, ! Analgésiques : camomille romaine,,, ! Hypotensives : ylang-ylang,,, ! Hypertensives : girofle, pin sylvestre,,, ! Circulatoires : hélichryse italienne, cyprès ! Digestives : menthe poivrée, citron,,, Les huiles essentielles incontournables de la trousse à pharmacie familiale : " Huile essentielle d'Eucalyptus radiata Bio : respiratoire et purifiante. Très bien tolérée, indiquée chez l'enfant comme chez l'adulte grâce à sa très faible toxicité. Idéale pour toute la famille. " Huile essentielle de Sarriette des montagnes Bio : anti-infectieux puissant indiqué dans de nombreuses infections pulmonaires, intestinales ou urinaires. Elle possède aussi une action immunostimulante et tonique. " Huile essentielle de Katrafay : grâce à ses nombreuses propriétés fortifiantes, anti-inflammatoires ou antimigraineuses, sait se rendre utile en de nombreuses occasions. Elle agit efficacement contre les rhumatismes et présente une aide précieuse lors de la convalescence de maladies infectieuses. " Huile essentielle de Citronnelle de Java Bio : recommandée pour éloigner les insectes et notamment les moustiques les soirs d'été. Très anti-infectieuse et anti-inflammatoire, elle peut être utilisée également en dermatologie contre l'acné ou en rhumatologie contre certains rhumatismes. " Huile essentielle de Cannelle Bio Ecorces : anti-infectieux, antibactérien et antiviral. Elle est très indiquée pour soulager les infections gastro-intestinales (diarrhées, gastro, turista, flatulences), ORL et urinaires. Puissant tonique, elle agit également comme euphorisant et aphrodisiaque. " Huile essentielle de Laurier noble Bio : souvent utilisée pour les problèmes intestinaux et les infections buccales. Neurotoxique, elle aide également les personnes touchées par l’anxiété et les signes de dépression. Anti sclérosante et antalgique, elle est indiquée en cas de rhumatismes ou d’arthrite. " Huile essentielle de Romarin à verbénone Bio : excellent protecteur et régulateur du foie, indiqué en cas d’hépatites ou de cirrhose. Mucolytique et expectorant, il agit sur les infections respiratoires et ORL (toux, bronchite, otite). Le romarin à verbénone est
  5. 5. également reconnu pour ses propriétés équilibrantes sur le système nerveux, et conseillé en cas de fatigue nerveuse, dépression ou angoisse. " Huile essentielle de Petit grain bigarade Bio : aide à calmer le stress et l’insomnie. Elle soulage les personnes en état de surmenage ou de stress intense. Très antispasmodique, elle est indiquée en cas de crise de spasmophilie. " Huile essentielle de Thym à linalol Bio : une huile antibactérienne à faible toxicité, adaptée à une utilisation chez l’enfant. Elle est indiquée en cas d’infections buccales, respiratoires et urinaires. " Huile essentielle de Gaulthérie Bio : indispensable dans les cas de douleurs musculaires et articulaires grâce à ses propriétés anti-inflammatoires et antalgiques. Elle est particulièrement indiquée pour les douleurs liées à l'effort physique, aux mouvements répétés ou aux rhumatismes. " Huile essentielle de Myrte rouge Bio : un décongestionnant veineux et lymphatique, indiqué dans les troubles circulatoires (varices, hémorroïdes). Elle est indiquée en complément du drainage lymphatique. A noter également ses propriétés antispasmodiques et antitussives, intéressante en cas d’arrêt du tabac. " Huile essentielle de Palmarosa Bio : un puissant anti-infectieux, très indiqué pour lutter contre les infections ORL (rhinopharyngite, sinusite, otite), respiratoires (bronchite) et dermatologiques (acné, eczéma). Drainante, elle agit sur la cellulite et le drainage lymphatique. Le palmarosa peut également être indiqué en cas de stress, d’irritabilité ou d’anxiété. " Huile essentielle de Géranium bourbon Bio : utilisée en dermatologie pour traiter naturellement certains cas d’eczéma, d’acné ou de couperose. Antibactérienne et antifongique, elle est indiquée dans le traitement des mycoses et des infections cutanées. " Huile essentielle de Thym à thymol Bio : très polyvalente et se révèle être d’une grande aide en aromathérapie pour soulager de nombreuses affections courantes telles que les maladies infectieuses, les infections pulmonaires ou intestinales ainsi que l’asthénie. " Huile essentielle de Ravintsara Bio : originaire de Madagascar et signifie «feuille bonne à tout» en malgache. Puissant antiviral et immunostimulant le Ravintsara est indiqué en prévention et en traitement des affections virales, surtout respiratoires (rhume, grippe) neurotoxique et stimulante, elle s’utilise en cas de fatigue ou d’épuisement physique ou mental. " Huile essentielle de Rose de Damas : sublime l’éclat et l’état de santé de la peau. Elle absorbe l’excès de sébum, aide à la cicatrisation et possède une action antiride reconnue. Parfaite pour la beauté, l’huile essentielle de rose de damas agit aussi sur le bien-être physique et psychologique. " Huile essentielle de Pin maritime (Térébenthine) Bio : expectorante et anticatarrhale, elle aide à traiter les infections respiratoires broncho-pulmonaires. Elle s’utilise couramment en diffusion atmosphérique pour ses propriétés antiseptique et tonique. " Huile essentielle de Saro Bio : très antibactérienne et antivirale est efficace pour prévenir les affections hivernales, respiratoires et ORL. Elle peut aussi être un véritable allié pendant la convalescence de maladies infectieuses.
  6. 6. " Huile essentielle de d’Origan compact Bio : un puissant anti-infectieux à large spectre et se révèle très utile en cas d’infections respiratoires, ORL, digestives, urinaire et cutanées. Immunostimulante et tonique générale, elle est indiquée en cas de fatigue physique et mentale. " Huile essentielle d’Eucalyptus globulus Bio : reconnue pour ses propriétés antiseptiques respiratoires. Elle aide à soigner les infections respiratoires des voies basses : bronchites, pathologies pulmonaires et rhino-pharyngites. 5 Comment s’utilisent les huiles essentielles ? Les huiles essentielles peuvent s’utiliser sous plusieurs formes : - Par voie respiratoire : • En inhalation (dans de l’eau chaude ou sur un mouchoir) • En diffusion atmosphérique à l’aide d’un diffuseur d’huiles essentielles - Par voie cutanée : La voie cutanée est la voie royale d’utilisation des huiles essentielles. Elles présentent une forte affinité pour la peau et se retrouvent dans la circulation générale 20 minutes après leur application. Elles s’utilisent pures en application locale ou diluées dans une huile végétale pour un massage aromatique. - Par voie orale : Certaines huiles essentielles peuvent également être ingérées pures ou sur un support (demi-sucre, mie de pain…) à raison de 6 gouttes maximum par jour. Elles sont ensuite absorbées par le système digestif et diffusées dans la circulation générale. Toutes les huiles essentielles ne peuvent pas s’utiliser par voie orale ou cutanée. Afin de profiter de tous leurs bienfaits, il est conseillé de vérifier le mode d’utilisation de votre huile essentielle avant son emploi. 6 Comment conserver les huiles essentielles ? Les huiles essentielles peuvent se conserver durant plusieurs années si elles sont stockées dans des conditions de conservations optimales. Pour profiter de vos huiles le plus longtemps possible, il est important de respecter les précautions suivantes : - Bien refermer le flacon d’huile essentielle après chaque usage - Conserver les huiles essentielles à l’abri de la lumière, de la chaleur et de l’humidité 7 Quelles sont les précautions d'usage ? L’utilisation des huiles essentielles, en particulier à l’état pur, nécessite de respecter quelques principes de base : - N’utiliser que des huiles essentielles de haute qualité (100% pures et naturelles) - Chez les personnes allergiques, procéder à un test cutané au creux du poignet avant toute utilisation d’huiles essentielles
  7. 7. - Certaines huiles essentielles étant photos sensibilisantes (agrumes), ne pas s’exposer au soleil après leur application - Garder les flacons hors de portée des enfants et des animaux - Ne pas utiliser chez les enfants de moins de 6 ans - Ne pas utiliser chez la femme enceinte ou allaitant - Certaines huiles essentielles pouvant être irritantes pour les peaux sensibles, il est préférable de les diluer dans une huile végétale - Ne pas appliquer d’huile essentielle sur les yeux, les muqueuses auriculaires, nasales et ano-génitales - Ne pas associer huiles essentielles et traitement médicamenteux par voie interne sans l’avis de votre médecin - En cas d’ingestion accidentelle : avaler plusieurs cuillérées d’huile végétale et faire vomir, ou appeler le centre antipoison

×