Mondes Animés - Dossier artisique

839 vues

Publié le

Publié dans : Divertissement et humour
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
839
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
500
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Mondes Animés - Dossier artisique

  1. 1.                     Conception et interprétation : Christophe Leblond et Hoa-Lan Scremin Régie (en alternance) : Abdou Anne, Nicolas Prigent Composition musicale : Christophe Leblond Conseil artistique : Eudes Labrusse et Jérôme Imard Une production du Théâtre du Mantois, coproduction La Nacelle – Scène conventionnée / en partenariat avec Arkéïon Films Contact Diffusion : Anne-Lise Jacques / 01 30 33 02 26 / coordination@theatredumantois.org
  2. 2. I – Un ciné-théâtre pour le jeune public Un spectacle qui mêle cinéma, théâtre et musique Décliné en deux versions Mondes Animés I (création décembre 2008) – de 3 à 7 ans Durée 35 minutes – Jauge 200 Mondes Animés II (création Avignon 2009) – à partir de 6 ans et plus Durée 45 minutes – Jauge 250        Autour de la projection sur grand écran de courts films danimation, deux comédiens-musiciens proposent une sorte de"bande-son" vivante qui accompagne limage (voix, jeu, musique, bruitages, etc.) de façon ludique et parfois décalée.De nombreux instruments, parfois étranges, mais aussi des objets familiers servent à la composition de cetaccompagnement en direct…                       2
  3. 3. Entre les différents films courts projetés, des respirations permettent une transition en jeu et en musique : limagenabsorbe jamais la totalité de l’attention de l’enfant, l’ensemble reste un "spectacle vivant".                                                                                            La symphonie des pots de terre cuite…         Une sensibilisation à un autre monde dimages animées 3
  4. 4. Pour sensibiliser les enfants à une forme d’image différente de celle à laquelle ils sont habitués et qui les envahit de plusen plus aujourd’hui, il semblait intéressant de proposer des films d’animation venus de lEst (Estonie, Kirghizie et Russie),dont les réalisateurs ont souvent été des pionniers du genre.Les techniques traditionnelles utilisées sont ainsi le dessin animé ou les marionnettes et objets animés. Le choix sest porté :- sur des films courts (une dizaine de minutes au maximum) pour que lattention des enfants ne se disperse pas- sur des films qui ne sont ni trop récents (pour permettre la découverte de ces techniques traditionnelles) ni trop anciens(pour que les enfants retrouvent tout de même certains repères par rapport à lanimation) : ils sont été réalisés entre1983 et 1998. Entre magie et poésie, la représentation est donc pour les enfants l’occasion de découvrir une autre forme d’image – et une autre façon de regarder limage… 4
  5. 5. II – Présentation des films proposés pour Mondes Animés II (version dès 6 ans) AttractionAlexei Demine (Russie / 1995 / 3 mn)Dessin animéUne famille dours sacharne à gravir le sommet dune montagne dans la neige et leblizzard. Mais quand ils y parviennent enfin, la "ligne de crête" bascule et toute lafamille se retrouve entraînée vers le bas… Cette volonté datteindre le sommetdevient alors un délirant jeu déquilibre !        Attraction : la famille à lassaut du sommet    Jolly RogerMark Baker (Angleterre /1998 /12 mn)Dessin animé Des pirates impitoyables emmenés par un horrible capitaine, un corsaire terriblement couard, une princesse insupportable jetée par-dessus bord, et qui rumine sa vengeance…. Tout l’univers de la flibuste ramassé en 12 minutes d’humour loufoque et décalé, “so british…“                      Jolly Roger : La princesse et les affreux pirates 5
  6. 6. Touloubaï connaisseur de coursiersSaguinbek Ichenov (Kirghizie / 1983 : 10 mn)Marionnettes animéesLe vieux Touloubaï, fin connaisseur de chevaux, son petit-fils et leur cheval blanc sontpoursuivis par le puissant Sara-Kahn et sa horde de chevaux… Un conte épique etinitiatique, adapté d’une légende kirghize, réalisé à partir de marionnettes animées.  Toulabaï : Sara-Khan défiant le vieux Toulabaï et son petit-fils      L’autre côtéMikhaïl Aldashine (Russie / 1993 / 8 mn)Dessin animé Les pérégrinations souterraines de deux vers qui élaborent des galeries labyrinthiques et décoratives pour échapper à leurs prédateurs… en surface. Une lutte pour la survie aux allures de chorégraphie drolatique. L’autre côté : Enfin arrivé en surface, l’un des deux vers tombe « nez à nez » sur un escargot…   6
  7. 7. III – Mondes animés I : une version pour les plus petits (3-7 ans) Une autre version de ce ciné-théâtre, destinée aux plus petits a été créée en décembre 2008 à l’ECM Le Chaplin à Mantes-la-Jolie. Trois films courts venus de l’Est (Russie et Estonie) sont projetés, toujours empreints de poésie mais aux scénariosmoins "complexes", proposant un univers drôle et tendre… Le CadeauLéonid Zaroubine (Russie /1968 / 9 mn)Marionnettes et objets animésCest lhiver, un hiver terrible. Les animaux ne trouvent plus rien à manger. Un petit lapin, ensortant de sa chaumière, tombe sur un magnifique chou. Alors quil commence à le manger, ilpense à ses amis, le chevreau et le cochon. Malgré la présence dun loup très méchant mais trèsmyope, les trois amis sauront faire preuve de solidarité pour manger le chou ensemble…   Les Crayons de couleurAvo Païstik (Estonie / 1973 / 9 mn)Dessin animéTrois crayons, bleu, vert et jaune, dessinent et colorient le monde idéal dans lequel ils veulent vivre: une plage, un soleil, la mer, des parasols… Tout pourrait aller pour le mieux si un petit crayonnoir et grincheux ne venait perturber leur repos en ajoutant au décor de sombres éléments : desnuages, la pluie, la pollution… Les trois autres réussiront-ils à retrouver la paix ?   LArbre aux LutinsRao Heidmets (Estonie / 1991/ 10 mn) Marionnettes et objets animésPar une froide et belle journée dhiver, des lutins tombés dun arbre prennent vie peu à peu. Il estgrand temps pour eux de se mettre à louvrage : il faut préparer la tournée du Père Noël. Toutsera fabriqué avec de la neige : les biscuits, les jouets, le traîneau… Malgré quelques trouble-fête,tout sera prêt à temps… 7
  8. 8. IV – Quelques extraits de presseIls sont deux sur scène environnés d’objets de toutes Original ! L’idée est simple : autour de quatre dessinssortes. Instruments les plus divers, tôle ondulée, tuyau animés venus d’Europe centrale ou orientale, suggestifs,d’aspirateur, bruits de bouche, instruments de musique, deux comédiens sonorisent en direct…chants, grognements… Ils sont capables d’exprimer tous Et l’on découvre alors tout l’univers du son et ses liensles sons de l’univers et même d’en inventer pour le plus avec l’image : génial ! Un battement d’ailes ? ce n’estgrand plaisir des petits et des grands. d’autre qu’un parapluie fermé que l’on agite ; uneIls restituent la bande-son de quatre films d’animation à glissade ? c’est une scie ; du vent ? des bidons d’eau. Etl’humour débridé avec un sérieux tout professionnel. Il y a puis auriez-vous imaginé, vous, un concert à partir dedeux spectacles en un. Celui de les voir jongler avec une pots de terre ou une partition pour tuyau d’aspirateur ? Ilkyrielle d’objets ; les sons et la musique se rassemblant faut le voir pour le croire !sur l’écran avec la plus grande précision. L’autre Du moins ne regardera-t-on plus un dessin-animé – ouspectacle ce sont les films pleins de drôlerie pour la tout autre film – de la même façon : on ouvrira grandsplupart venus de l’Est. Ils utilisent des techniques les yeux ET les oreilles ! Oui, la bande-son entre pourd’animation très différentes, simples ou techniquement moitié dans la réussite du cinéma, et l’on doit rendreplus élaborées. grâce à ce spectacle pertinent de réparer une injustice :Ce moment de théâtre, de cinéma, de musique, c’est une il stimule les oreilles, et la curiosité, de tous les âges.cure de jouvence pour tous les publics, réjouissant, A la fois techniquement très au point et poétiquementrajeunissant, rafraîchissant. charmant : du très bon spectacle vivant. Claude Kraif (www.revue-spectacles.com) Genièvre Dewulf (Le Dauphiné Libéré) 8
  9. 9.  Le Théâtre du Mantois, compagnie en résidence à Mantes-la-Jolie, assure la direction artistique de La Nacelle –Scène Conventionnée à Aubergenville et organise le festival Les Francos.Elle mène à léchelle départementale un important travail de sensibilisation artistique et de démocratisation culturelleauprès des populations. Elle organise le festival jeune public Les Francos qui propose à chaque printemps quinze joursde fête théâtrale dans une vingtaine de villes partenaires du bassin mantais et de la Vallée de Seine. La compagnieassure également la direction artistique de La Nacelle – Scène conventionnée à Aubergenville pour les écriturescontemporaines et la création jeune public.Son travail de création soriente depuis toujours autour de recherches aussi bien textuelles que formelles à partir desécritures daujourdhui. Parallèlement, la compagnie a développé depuis quelques années une action de création endirection des jeunes publics, qui a permis de voir naître plusieurs spectacles (Mondes Animés, Contes du KiMoNo,L’Arche de Noé et de nombreuses petites formes nomades de conte). Mêlant contes, théâtre, musiques, danse ouciné-théâtre, ils font se rencontrer les univers artistiques et reposent sur un travail essentiel autour du corps et del’espace.Direction : Eudes Labrusse et Jérôme ImardAdministration : Anne SoutyCoordination, production et diffusion : Anne-Lise JacquesCommunication et assistanat administratif : Laëtitia Di FioreRelations publiques et actions culturelles : Ludovic TourdotPrésident : Xavier Roy  Le Théâtre du Mantois et La Nacelle – Scène Conventionnée sont soutenus par : le Ministère de la Culture et de la Communication, DRAC Ile de France / leMinistère de la Ville, Préfecture des Yvelines / le Ministère de lEducation Nationale, Inspection Académique des Yvelines / le Conseil Régional d’Ile de France / leConseil Général des Yvelines / la Communauté dAgglomération de Mantes-en-Yvelines / la Ville de Mantes-la-Jolie et la Communauté de Communes Seine Mauldre. 9
  10. 10. Mondes Animés connait, depuis sa création, un véritable succès auprès du jeune public, et a été jouéplus de 300 fois aux quatre coins de la France :Tournée 2009 – 2010Festival Les Francos (78) – Festival d’Avignon (84) – Cinéma A.Malraux à Villeneuve-la-Garenne (92) – Cinéma les 4 Vents à Brie-Comte-Robert (77) – Le Colisée à Biarritz (64) – Espace J.Green à Andrésy (78) – La Nacelle à Aubergenville (78) – Cinéma Lux à Caen(14) – La Barbacane à Beynes (78) – Théâtre à Villepreux (78) - Espace culturel le Champilambart à Vallet (44)Tournée 2010 - 2011Centre culturel P.Picasso à Homécourt (54) – Centre culturel J. L’Hôte à Neuves Maison (54) – La Ferme du Mousseau à Elancourt(78) – Théâtre à Bourg en Bresse (01) – Festival Théâtral du Val d’Oise (95) – Salle J.Brel à Mantes-la-Ville (78) – Centre culturel àBois d’Arcy (78) – Espace culturel B.Vian aux Ulis (91) – Le Colombier à Magnanville (78) – La Closerie à Montreuil-Bellay (49) – SudEst Théâtre à Villeneuve-Saint-Georges (94) – Saison jeune public à Nanterre (92) – Théâtre A.Dumas à Saint-Germain-en-Laye (78) –Théâtre du Cormier à Cormeilles en Parisis (95) – Le Caméléon à Pontoise (95) – Festival Têtes de Bois à Villeurbanne (69) – LesOndines à Changé (53) – Espace culturel Senghor à Le May-sur-Evre (49) – Le Radiant à Caluire-et-Cuire (69) – Travail et culture àSaint-Maurice-L’exil (38) – Tournée G19 Poitou Charente à La couarde, St Georges-de-Didonne, Saintes, La Rochelle, Bressuire,Rouillac, Thouars, Saint-Jean-d’Angély, Cognac – Espace culturel P.Guimard à Saint-Mars-la-Jaille (44) – L’Archipel à Grandville (50) –Espace culturel G.Philipe à Port-Saint-Louis (13) – Espace culturel Saint-Exupéry à Franconville (95) – Festival Hommes et Usines àTalange (57) – Théâtre de l’Hôtel de Ville à Saint-Barthélému-d’Anjou (49)Tournée 2011 – 2012Espace culturel J.Carmet à Mornant (69) – Espace culturel à Saint-Genis-Laval (69) – CarréRontondes au Luxembourg – Foyer Rural àCourdimanche (95) – Auditorium à Viroflay (78) – Jardin de Verre à Cholet (49) – Théâtre du Garde Chasse aux Lilas (93) – SalleW.Turner au Cellier (44) – La Passerelle à Florange (57) – Opéra-Théâtre à Saint-Etienne (42) – Espace Baudelaire à Rillieux la Pape(69) – Théâtre à Grasse (06) – Le Carré à Sainte Maxime (83) – Festival des Rêveurs Eveillés à Sevran (93) – CSC Le Creuset àUckange (57) – Théâtre Firmin Gémier/La Piscine à Châtenay-Malabry (92) – Centre Culturel J.Vilar à Marly-le-Roi (78) – Cinéma-Théâtre à Beaufort-en-Vallée (49) – Cinéma-Théâtre Le Pax à Tiercé (49) – Salle J.Prévert à Melle (79) – Carré Belle-Feuille à Boulogne(92) – Salle des fêtes à Melun (77) – Centre Culturel Le Dôme à Saint Avé (56) – Carré d’Argent à Pont-Château (44) – Théâtre del’Espace de Retz à Machecoul (44) – Théâtre Comoedia à Aubagne (13) 10
  11. 11. Contact diffusionThéâtre du MantoisAnne-Lise JacquesTél : 01 30 33 02 26coordination@theatredumantois.orgExtraits vidéo, visuelsSur le site de la compagnie :www.theatredumantois.org 11
  12. 12. FICHE TECHNIQUE ET FINANCIERELa présente fiche technique fait état d’une configuration de jeu idéale, des adaptations sont possibles dans certaines limites.Remarque : Pour les salles non ou peu équipées, la compagnie dispose de matériel quelle peut fournir le cas échéant (voir ci-dessous).Plateau Micros :Hauteur sous grille minimum : 5 m - 2 sm58 et 2 statiques type KM 184Profondeur minimum : 5 m 1 statique type sm91 ou plaque PZM ou AKG 535Ouverture minimum : 8 m de pendrillon à pendrillon, (max.10 m) 3 sm57Occultation au noir et sol noir (tapis de danse ou autre revêtement noir) 5 pieds de micros avec perchette ( 1 grands et 4 petits )Selon nature du lieu et le rapport plateau/salle, 6 praticables ( 2m/1m x 5 ) 3 D.Ihauteur 0,40m :3 à cour (3x2m) et 3 à jardin (3x2m). (prévoir de quoi cacher les pieds despraticables) Lumière & effet 1 console lumière avec mémoires Salle de spectacles : 13 PC 1KWMontage 1 découpe 614 SX ou (613 si grill à 4m de haut)2 services de montage (comprenant la balance son) ; pré-montage 1 machine à fuméelumière souhaitable (1 machine à bulles fournie par la compagnie)1 technicien son1 technicien lumière COÛT DE CESSION DU SPECTACLEVidéo & son 1ère représentation : 1250 € HT1 écran vidéo (4/3) à 4 m de lavant scène (fourni si nécessaire) 2ème représentation : 1150 € HT1 vidéoprojecteur (fourni si nécessaire)1 lecteur dvd (n’affichant pas le menu à l’écran) (fourni si nécessaire) 3ème représentation : 1100 € HT1 console son type O1V 96 AVEC EQ 2x31 bandes 4ème représentation : 1000 € HT1 lecteur cd1 façade type MTD 115, PS15 adaptée au lieu, pouvant fournir une + Droits d’auteur (diffusion Arkéïon) : 125 € ou 100 € parpression cohérente représentation, selon la version2 retours indépendants du stereo type Mtd 112 ou Ps10 avec 1 EQ + Forfait kilométrique à 0.587€ / km au départ de2x31 BANDES Mantes-la-Joliesur pieds ou cubes - hauteur 1,20 m + Hébergement et repas pour 3 personnes 12

×