sgbd

202 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
202
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

sgbd

  1. 1. I. Chapitre : INTRODUCTION AUX BASES DE DONNEES ET AUX SGBD 1. Qu'est-ce qu'une base de données ? Une base de données (son abréviation est BD, en anglais DB, >database<) est une entité dans laquelle il est possible de stocker des données de façon structurée et avec le moins de redondance possible. Ces données doivent pouvoir être utilisées par des programmes, par des utilisateurs différents. Ainsi, la notion de base de données est généralement couplée à celle de réseau, afin de pouvoir mettre en commun ces informations, d'où le nom de base. On parle généralement de système d'information pour désigner toute la structure regroupant les moyens mis en place pour pouvoir partager des données. Utilité d'une base de données ? Une base de données permet de mettre des données à la disposition d'utilisateurs pour une consultation, une saisie ou bien une mise à jour, tout en s'assurant des droits accordés à ces derniers. Cela est d'autant plus utile que les données informatiques sont de plus en plus nombreuses. Une base de données peut être locale, c'est-à-dire utilisable sur une machine par un utilisateur, ou bien répartie, c'est-à-dire que les informations sont stockées sur des machines distantes et accessibles par réseau. L'avantage majeur de l'utilisation de bases de données est la possibilité de pouvoir être accédées par plusieurs utilisateurs simultanément. 2.La gestion des bases de données Afin de pouvoir contrôler les données ainsi que les utilisateurs, le besoin d'un système de gestion s'est vite fait ressentir. La gestion de la base de données se fait grâce à un système appelé SGBD (système de gestion de bases de données) ou en anglais DBMS (Database management system). Le SGBD est un ensemble de services (applications logicielles) permettant de gérer les bases de données, c'est-à-dire :  permettre l'accès aux données de façon simple  autoriser un accès aux informations à de multiples utilisateurs  manipuler les données présentes dans la base de données (insertion, suppression, modification)
  2. 2. 3. Le SGBD peut se décomposer en trois sous-systèmes:  le système de gestion de fichiers : il permet le stockage des informations sur un support physique  le SGBD interne : il gère l'ordonnancement des informations  le SGBD externe : il représente l'interface avec l'utilisateur II. Chapitre : MODELE DE DONNEES D’UN SGBD 1. Modélisation selon la forme entité/ association EA en français, ER en anglais (pour Entity Relationship) Formalisme retenu par l'ISO pour décrire l'aspect conceptuel des données à l’aide d’entités d’attributs et d’associations. � Le conceptd’entité Représentation d’un objet matériel ou immatériel Par exemple un employé, un projet, un bulletin de paie Représentation graphique � Les propriétés données élémentaires relatives à une entité Par exemple, un numéro d’employé, une date de début de projet • on ne considère que les propriétés qui intéressent un contexte particulier • Les propriétés d’une entité sont également appelées des attributs, ou des caractéristiques de cette entité
  3. 3. Représentation graphique � Les associations Représentation d’un lien entre deux entités ou plus • une association peut avoir des propriétés particulières Par exemple, la date d’emprunt d’un livre � Les cardinalités La cardinalité d’une association pour une entité constituante est constituée d’une borne minimale et d’une borne maximale : • Minimale: nombre minimum de fois qu’une occurrence de l’entité participe aux occurrences de l’association, généralement 0 ou 1 • Maximale: nombre maximum de fois qu’une occurrence de l’entité participe aux occurrences de l’association, généralement 1 ou n Par exemple :
  4. 4. • La cardinalité 0,3 indique qu’un adhérent peut être associé à 0, 1, 2 ou 3 livres, c’est à dire qu’il peut emprunter au maximun 3 livres. • A l’inverse un livre peut être emprunté par un seul adhérent, ou peut ne pas être emprunté. 2. le modèle hiérarchique : les données sont classées hiérarchiquement, selon une arborescence descendante. Ce modèle utilise des pointeurs entre les différents enregistrements. Il s'agit du premier modèle de SGBD REPRESENTATION DU SCHEMA Base de donnéehiérarchique : peut être considérer comme un ensemble d’arbre de segment on peut appeler forer dans le nœud sont des segments Avantage et inconvénients du modèle hiérarchique 1-AVANTAGES DU MODELE HIERARCHIQUE •Adéquation du modèle avec les entreprises à structure arborescente. • Simplicité du modèle et de son implémentation (structure d'arbre, les plus communément Utilisées). • Adéquation entre la structure du schéma et les besoins des utilisateurs. 2-INCONVENIENTS DU MODELE HIERARCHIQUE • Impossibilité de représenter des liens de type N:M (entraînant des redondances). • Anomalies dans les opérations de stockage. • La suppression d'un noeud entraîne la disparition de tous les descendants (problème De réécriture d'informations afin de maintenir les informations dans la base). • L'insertion d'une information demande la création d'un segment parent (exemple : Ajouter un vol sans en connaître encore le pilote). • Le remplacement d'une information doit s'effectuer pour toutes ses occurrences dans Les arbres distincts. • Chemin d'accès unique aux données. • Indépendance logique très réduite. 3. le modèle réseau : comme le modèle hiérarchique ce modèle utilise des pointeurs vers des enregistrements. Toutefois la structure n'est plus forcément arborescente dans le sens descendant
  5. 5. REPRESENTATION DU SCHEMA ORGANISATION DU MODELE RESEAU Atome : un atome représenté par une valeur dans la bd Agregat : c’est une collection du plusieurs atomes ranger coté a coté dans la bd et porter un nom Article : ensemble d’agrégat at atome ranger consécutivement dans la bd Ensempble (SET) : association entre un article propriétaire et un article membre. Exp : Base de donnéeréseau : c’est une collection des articles relier avec des ensembles. Exp : Avantage et inconvénients du modèle RESEAU 1-AVANTAGES DU MODELE RESEAU • Permet de représenter les liens N:M. • Elimination des redondances de données. • Création d'accès multiples aux données. Fournisseur Article Facture Machine Commande
  6. 6. • Absence d'anomalies dans les opérations de stockage. 2-INCONVENIENT DU MODELE RESEAU • Pas d'indépendance vis à vis des stratégies d'accès (pas d'accès direct). 4. le modèle relationnel (SGBDR, Système de gestion de bases de données relationnelles) :les données sont enregistrées dans des tableaux à deux dimensions (lignes et colonnes). La manipulation de ces données se fait selon la théorie mathématique des relations REPRESENTATION DU SCHEMA L’acces a la BD relationnelle se effectuéenappliquonslestroisopérationssuivantes : -La sélection : -La projection : -La jointure : Manipulationdu schéma relationnel C’estle nomde l’entitésuivantde laliste desattributs

×