Menu defibrillateur

1 097 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 097
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
22
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Facilitator :
  • Lorsque les phases des deux ondes réunissent certaines caractéristiques de durée, de tension et de tilt, le seuil de défibrillation est diminué.
  • Menu defibrillateur

    1. 1. Principe du Défibrillateur Professeur Paul Menu www.medtizi.123.fr
    2. 2. Qui sont les porteurs de DAI en France ? <ul><li>Plus de 10 000 patients porteurs d’un DAI (Défibrillateur Automatique Implantable) </li></ul><ul><li>Homme 86 %, 60 ans, peu dyspnéique, 83% NYHA I ou II </li></ul>Professeur Paul Menu
    3. 3. Le Défibrillateur implantable <ul><li>Caractéristiques principales </li></ul><ul><ul><li>Boîtier en Titane et Connecteur en Epoxy </li></ul></ul><ul><ul><li>Volume : ~ 30 cm 3 </li></ul></ul><ul><ul><li>Poids : 69 à 78 grammes </li></ul></ul><ul><ul><li>Durée de vie des appareils : 5 à 7 ans </li></ul></ul><ul><li>Trois Fonctions essentielles </li></ul><ul><ul><li>Surveillance permanente du rythme du patient </li></ul></ul><ul><ul><li>Traitement des troubles du rythme (TV, FV) : Stimulation Anti-tachycardique (ATP) puis Chocs de défibrillation </li></ul></ul><ul><ul><li>Stimulation antibradycardique </li></ul></ul>Professeur Paul Menu
    4. 4. A l’intérieur d’un défibrillateur Circuits électronique Condensateur permettant de stocker la charge électrique (jusqu’à 830 Volts sur les DAI actuels) Batterie fournissant l’énergie nécessaire au fonctionnement de l’appareil Professeur Paul Menu
    5. 5. L’autre Élément essentiel : la sonde Connecteurs permettant la liaison avec le DAI Électrodes de défibrillation : Simple coil : une seule électrode VD Double coil : plus une électrode VCS Détection des signaux électriques cardiaques et Stimulation Professeur Paul Menu Fixation à vis Fixation à barbes
    6. 6. Technique d’implantation endocavitaire Céphalique ou sous-clavière VCS OD Tricuspide VD Professeur Paul Menu
    7. 7. Traitements disponibles sur un DAI <ul><li>Stimulation Anti-Bradycardique (Pacemaker) </li></ul><ul><li>Stimulation Anti-Tachycardique (ATP) </li></ul><ul><ul><li>Permet de réduire les Tachycardies Ventriculaires monomorphes par une stimulation rapide </li></ul></ul><ul><ul><li>Méthode indolore, efficace et peu consommatrice d’énergie </li></ul></ul><ul><li>Chocs électriques (jusqu’à 36 Joules ou 830 Volts) </li></ul><ul><ul><li>Haute Énergie : Défibrillation (FV ou TV) </li></ul></ul><ul><ul><li>Basse Énergie : Cardioversion (TV) </li></ul></ul><ul><ul><li>Méthode la plus efficace mais ressentie par le patient </li></ul></ul>Professeur Paul Menu
    8. 8. Cascade Thérapeutique <ul><li>En cas de Bradycardie </li></ul><ul><ul><li>Stimulation anti-Bradycardique (Pacemaker) </li></ul></ul><ul><li>En cas de Tachycardies Ventriculaires (TV) </li></ul><ul><ul><li>Stimulation Anti-Tachycardique ou ATP </li></ul></ul><ul><ul><li>Puis de 1 à 4 Chocs de Défibrillation </li></ul></ul><ul><li>En cas de Fibrillations Ventriculaires (FV) </li></ul><ul><ul><li>De 1 à 6 Chocs Haute Energie </li></ul></ul>Professeur Paul Menu
    9. 9. Exemple de Traitement par ATP Thérapie ATP ECG
    10. 10. Exemple de Traitement par ATP Détection par l’appareil d’une TV Confirmation par l’appareil du retour en rythme sinusal Thérapie ATP Signaux électriques de l’oreillette Signaux électriques du ventricule Electrogramme Endocavitaire du DAI
    11. 11. Exemple de Traitement par un Choc ECG
    12. 12. Exemple de Traitement par un Choc Confirmation du retour en rythme sinusal Détection FV Charge de l’appareil EGM ventriculaire bipolaire Choc à 801 V EGM Farfield
    13. 13. Les principales fonctions <ul><li>La détection de l’activité spontanée pour la classification du rythme </li></ul><ul><li>Discrimination TV/TSV </li></ul><ul><li>Thérapies TV et FV </li></ul><ul><li>Stimulation : VVI, DDD et Bi-Ventriculaire </li></ul><ul><li>Les fonctions de diagnostic </li></ul>Professeur Paul Menu
    14. 14. Reconnaissance et Discrimination des TV Professeur Paul Menu
    15. 15. Détection et Thérapies Zone de Discrimination TV / TSV Chocs de Défibrillation Fibrillation Thérapie Tachycardie B Tachy B 200 Inhibé ou synchrone de P Sinusal 140 Brady 45 Stimulation V ou AV Tachy A 170 Thérapie Tachycardie A
    16. 16. Discrimination TV/TSV <ul><li>Elle est réalisée par un ou plusieurs critères : </li></ul><ul><ul><li>Tachycardie sinusale  Début brutal </li></ul></ul><ul><ul><li>Tachycardie atriale  Stabilité AV </li></ul></ul><ul><ul><li>Flutter auriculaire  Association n/1 et Stabilité AV </li></ul></ul><ul><ul><li>FA conduite  Stabilité de fréquence </li></ul></ul><ul><ul><li>TSV conduite  Morphologie des QRS </li></ul></ul>Professeur Paul Menu
    17. 17. Critère de Morphologie des QRS <ul><li>Discrimination des complexes conduits </li></ul><ul><li>Evaluer le pourcentage de similitude des complexes ventriculaires avec un modèle mémorisé La mise à jour du modèle est automatique </li></ul>Professeur Paul Menu
    18. 18. % de similitude avec le modèle <ul><li>Analyse des pics du QRS et calcul de la surface </li></ul>Modèle actif QRS à évaluer Si la séquence des pics est identique, comparaison de la surface des complexes
    19. 19. Choc de Défibrillation Biphasique <ul><li>Décharge en deux temps par inversion de la connexion du système des condensateurs vers les sondes. </li></ul><ul><li>Energie max comprise entre 25 et 36 Joules suivant les modèles </li></ul>Amplitude D 1 D 2
    20. 20. Vecteur du choc programmable <ul><li>Electrode VCS programmable Marche/Arrêt </li></ul><ul><li>Permet de modifier le vecteur </li></ul><ul><li>Possibilité d'inverser la polarité du choc </li></ul>VD - VCS/Boîtier VD - Boîtier Professeur Paul Menu
    21. 21. Conclusion <ul><li>La prévention du cumul des facteurs de risques reste essentielle </li></ul><ul><li>Le risque être nuisible est extrêmement faible </li></ul><ul><li>Ne pas toucher à un patient qui bouge </li></ul><ul><li>Chaque seconde compte </li></ul>www.medtizi.123.fr

    ×