Prospective sur la consommation,         les stratégies et   les canaux de distribution             Séminaire APM         ...
Objectifs :
Objectifs :• tenter une prospective de  la consommation occidentale•• favoriser l’extrapolation aux  secteurs non b2c (éch...
Positionnement :•   tendances et prospective•   mais prospective appliquée•   consom°/commerce (b2c)•   comparaison inter-...
Méthode :
Dr. Badot   ouDr. House    ?
Méthode :•   recherches théoriques•   recherches appliquées•   données empiriques•   « ethnomarketing »
Méthode :•   recherches théoriques•   recherches appliquées•   données empiriques•   « ethnomarketing »•   inductions prof...
Problématique :    Comment, au-delà du      « réflexe-prix bas »     et de la banalisationde la « shopping experience »   ...
Agenda1. Prospective : modes de vie et   de consommation2. Prospective : urbanisme/habitat3. Prospective : commerce
Agenda1. Prospective : modes de vie et   de consommation2. Prospective : urbanisme/habitat3. Prospective : commerce
1. Prosp.                     mdv et cons.> Données de conjoncture  (France, INSEE 2012)    - consommation b2c : - 0,2%   ...
1. Prosp.                    mdv et cons.> Données de conjoncture  (France, INSEE 2012)     - ventes TIC + casques audio :...
1. Prosp.                   mdv et cons.• Progression de la « société du transit et de  l’emport » (Virilio, 2009) : - dés...
1. Prosp.                            mdv et cons.   Le « futurisme de     l’instant » :avènement de la « société       du ...
1. Prosp.mdv et cons.
1. Prosp.                  mdv et cons.• Progression de la « société du transit et de  l’emport » (Virilio, 2009) :⇒ « pér...
1. Prosp.mdv et cons.               Asie
1. Prosp.mdv et cons.
1. Prosp.                 mdv et cons.• Recherche d’hédonisme et de gratifications  abordables dans la vie quotidienne - p...
1. Prosp.      mdv et cons.   Une piste de compréhension         etde prévision avec   le « courant Postmoderne »
1. Prosp.                      mdv et cons.Nouveau système de confiance ?                Systèmes abstraits              (...
1. Prosp.                      mdv et cons.Nouveau système de confiance ?                 Concret/expériences             ...
1. Prosp.                             mdv et cons.      Les « Digital Natives » (YGen)                        • « Power of...
1. Prosp.                      mdv et cons.Nouveau système de confiance ?                 Concret/expériences             ...
1. Prosp.     1               mdv et cons.               Une               carence               enRobert Ebguy   (CCA)   ...
1. Prosp.      mdv et cons.…du
1. Prosp.mdv et cons.
1. Prosp.                   mdv et cons.• Recherche d’hédonisme et de gratifications  abordables dans la vie quotidienne -...
1. Prosp.            mdv et cons.             La      « Gamability » :       46% des Françaisveulent mettre du « fun » dan...
Les « jeux de cocktails » (+30%, 2011)                                         1
1. Prosp.        mdv et cons.La folie des Cup Cakes
1. Prosp.mdv et cons.     Le rire en ligne
1. Prosp.mdv et cons.
1. Prosp.mdv et cons.               Faire sourire                la planète
1. Prosp.                  mdv et cons.• Recherche d’hédonisme et de gratifications  abordables dans la vie quotidienne - ...
1. Prosp.                           mdv et cons.Histoire des marchés occidentaux (Davis, 1988 ; Badot et Cova, 2009)      ...
1. Prosp.                           mdv et cons.Histoire des marchés occidentaux (Davis, 1988 ; Badot et Cova, 2009)      ...
1. Prosp.                           mdv et cons.Histoire des marchés occidentaux (Davis, 1988 ; Badot et Cova, 2009)      ...
1. Prosp.mdv et cons.
1. Prosp.     (Le Monde 28/08/2012)mdv et cons.
1. Prosp.mdv et cons.
1. Prosp.mdv et cons.
1. Prosp.mdv et cons.
1. Prosp.                 mdv et cons.• Tendance à la nostalgie et à la recherche d’au-  thentique (-> rejet des « non-lie...
1. Prosp.               mdv et cons.Le marché  commeproducteur de mythes(= religionséculière ?)
1. Prosp.                 mdv et cons.• Tendance à la nostalgie et à la recherche d’au-  thentique (-> rejet des « non-lie...
1. Prosp.mdv et cons.
1. Prosp.mdv et cons.
1. Prosp.                  mdv et cons.• Tendance lourde à la nostalgie et à la recher-  che d’authentique (-> rejet des «...
1. Prosp.mdv et cons.                  Les               « Bonos »                (11% en                 2012            ...
1. Prosp.                                 mdv et cons.         Profil du décroissant (« bono »)• Marc, 53 ans, marié, 2 en...
1. Prosp.        mdv et cons.The green slow fast food
1. Prosp. mdv et cons.Otarian
1. Prosp.mdv et cons.
1. Prosp.mdv et cons.
1. Prosp.mdv et cons.
1. Prosp.mdv et cons.
1. Prosp.mdv et cons.
1. Prosp.                  mdv et cons.• Recherche obsessionnelle et ambiguë de « lien  social révolu » - peur d’être seul...
Source : Le Parisien (25 sept. 2009)
1. Prosp.mdv et cons.
1. Prosp.mdv et cons.
1. Prosp.mdv et cons.
Agenda1. Prospective : modes de vie et   de consommation2. Prospective : urbanisme/habitat3. Prospective : commerce
2. Prosp.                  urban./habitat• La ville et les proximités qui concentrent les  fonctions => modèle de la « Vil...
2. Prosp.mdv et cons.
2. Prosp.                  urban./habitat• La ville et les proximités qui concentrent les  fonctions => modèle de la « Vil...
2. Prosp.                   urban./habitat• La ville et les proximités qui concentrent les  fonctions => modèle de la « Vi...
2. Prosp.urban./habitat
2. Prosp.                   urban./habitat• La ville et les proximités qui concentrent les  fonctions => modèle de la « Vi...
2. Prosp.urban./habitat
2. Prosp.                 urban./habitat• L’habitat « libre-ensemble » : - néo-tribal : co-locations, familles élargies,  ...
2. Prosp.                 urban./habitat• L’habitat « végétaliste » (Edelkoort) : - fusionnel (monde humain, animal, végét...
Agenda1. Prospective : modes de vie et   de consommation2. Prospective : urbanisme/habitat3. Prospective : commerce
3. Prosp.                  commerce• Pérégrination commerciale et déclin attendu  des GSA - nouvelles socio-spatialités (=...
3. Prosp.                  commerce• Pérégrination commerciale et déclin attendu  des GSA (Moati, 2011) - nouvelles socio-...
3. Prosp.commerce
3. Prosp.                  commerce• Pérégrination commerciale et déclin attendu  des GSA (Moati, 2011) - nouvelles socio-...
3. Prosp.commerce
3. Prosp.commerce
3. Prosp.                  commerce• Articulation commerce de proximité et  grand commerce complémentaire péri-  urbain  -...
3. Prosp.commerce
3. Prosp.                   commerce• Articulation commerce de proximité et  grand commerce complémentaire péri-  urbain  ...
3. Prosp.                       commerce2012Système U : 230Carrefour : 156Leclerc : 65Auchan : 59Drive = 15% de la croissa...
3. Prosp.                       commerce2012Système U : 230Carrefour : 156Leclerc : 65Auchan : 59Drive = 15% de la croissa...
H&M Home   Stokholm, mars 11
3. Prosp.                         commerceLe boom annoncé du m-Commerce• smartphones : 123 millions (Europe, 2011)• m-comm...
3. Prosp.                    commerce• Articulation : commerce, e-, m- et p-  commerce  - pas le premier facteur de déclin...
3. Prosp.                commerce• Articulation commerce, e-, m-     et   u-  commerce (commerce ubiquitaire) “e-streat re...
Shanghai
3. Prosp.        commerce  p-Shopping   (Web 4.0):  Une révolution dansl’économie des canaux          ?
3. Prosp.      commerceLa   isation du commerce
3. Prosp.      commerceLa   isation du commerce
3. Prosp.      commerceLa   isation du commerce
3. Prosp.commerce
3. Prosp.commerce       Commerce      ATAWADAC
3. Prosp.                                      commercehttp://www.nuwave-marketing.com/evian-chez-vous-livraison-eau-smart...
3. Prosp.commerce
3. Prosp.                       commerce                                     ?Oligopoleurs    Canaux et concepts          ...
3. Prosp.                 commerceC2C = transfert de valeurs … et de valeur        1                  2
Prospective des modifications   dans les    canaux
Années50-60                  PRODUCTEURS                          DISTRIBUTEURS         CONSOMMATEURS
PRODUCTEURSAnnées70-90                          DISTRIBUTEURS         CONSOMMATEURS
PRODUCTEURS       Années     2000-2010 DataBasers                                             DISTRIBUTEURS         E-BROK...
Prospectivedes stratégies   « retail »  gagnantes
Avec destination        Magasins « culte »        (produits, shopping experience, relat°-clients)
What else ?
Avec destination        Magasins « culte »        (produits, shopping experience, relat°-clients)        Offre « super val...
Mes conseils :   (avecconviction)
e offre pour les micro-besoinsles Localisation extrêmement ajus  2. compensations gratifiantesles        3. Commercez à tr...
Merci !
Apm Oliver Badot
Apm Oliver Badot
Apm Oliver Badot
Apm Oliver Badot
Apm Oliver Badot
Apm Oliver Badot
Apm Oliver Badot
Apm Oliver Badot
Apm Oliver Badot
Apm Oliver Badot
Apm Oliver Badot
Apm Oliver Badot
Apm Oliver Badot
Apm Oliver Badot
Apm Oliver Badot
Apm Oliver Badot
Apm Oliver Badot
Apm Oliver Badot
Apm Oliver Badot
Apm Oliver Badot
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Apm Oliver Badot

1 391 vues

Publié le

Intervention Olivier Badot devant APM

Publié dans : Business
0 commentaire
4 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 391
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
4
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Apm Oliver Badot

  1. 1. Prospective sur la consommation, les stratégies et les canaux de distribution Séminaire APM Olivier Badot Doyen (recherche) de l’ESCP Europe Professeur à l’Université de Caen Expert APM obadot@wanadoo.fr
  2. 2. Objectifs :
  3. 3. Objectifs :• tenter une prospective de la consommation occidentale•• favoriser l’extrapolation aux secteurs non b2c (échanges)
  4. 4. Positionnement :• tendances et prospective• mais prospective appliquée• consom°/commerce (b2c)• comparaison inter-secteurs• occident et benchmark Asie
  5. 5. Méthode :
  6. 6. Dr. Badot ouDr. House ?
  7. 7. Méthode :• recherches théoriques• recherches appliquées• données empiriques• « ethnomarketing »
  8. 8. Méthode :• recherches théoriques• recherches appliquées• données empiriques• « ethnomarketing »• inductions professionnelles
  9. 9. Problématique : Comment, au-delà du « réflexe-prix bas » et de la banalisationde la « shopping experience » peut-on (re)créer de la valeur … en intégrant les évolutions socio-culturelles ?
  10. 10. Agenda1. Prospective : modes de vie et de consommation2. Prospective : urbanisme/habitat3. Prospective : commerce
  11. 11. Agenda1. Prospective : modes de vie et de consommation2. Prospective : urbanisme/habitat3. Prospective : commerce
  12. 12. 1. Prosp. mdv et cons.> Données de conjoncture (France, INSEE 2012) - consommation b2c : - 0,2% (recul très fort : textile et automobile) - pouvoir d’achat : - 0,6% (vs percept°) - tx d’épargne 2013 : 16,2% -> 15,1%
  13. 13. 1. Prosp. mdv et cons.> Données de conjoncture (France, INSEE 2012) - ventes TIC + casques audio : + 10,2% - ventes chaussures (Internet) : + 5,8% - ventes pdts luxe, maroquinerie : + 4,4% - ventes GSS/GSB : + 4,1% - ventes hypermarchés : - 0,9% - ventes supermarchés : + 1,1% - ventes Internet 2011 : + 22%
  14. 14. 1. Prosp. mdv et cons.• Progression de la « société du transit et de l’emport » (Virilio, 2009) : - déstructuration des horaires de travail (horaires flexibles, 35 heures, multi-métiers) - familles élargies, dispersion des lieux du quotidien (« commuters ») - individu « hypermoderne » (dilatation des imaginaires, mobilité/quête identitaire, chasse au trésor et aux expériences, etc.)
  15. 15. 1. Prosp. mdv et cons. Le « futurisme de l’instant » :avènement de la « société du transit et de l’emport »,phénomène mondial issud’une mobilité des idées, des ressources,des biens et des corps … mais aussi d’inégalités toujours plus grandes.
  16. 16. 1. Prosp.mdv et cons.
  17. 17. 1. Prosp. mdv et cons.• Progression de la « société du transit et de l’emport » (Virilio, 2009) :⇒ « pérégrination commerciale »⇒ développement du commerce et de la consommation de flux (hubs, lieux de transit, zones profession- nelles, zones d’habitations, m-commerce, p-commerce, commerce éphémère, « food trucks », etc.)
  18. 18. 1. Prosp.mdv et cons. Asie
  19. 19. 1. Prosp.mdv et cons.
  20. 20. 1. Prosp. mdv et cons.• Recherche d’hédonisme et de gratifications abordables dans la vie quotidienne - perte de confiance radicale dans le mythe d’un avenir meilleur
  21. 21. 1. Prosp. mdv et cons. Une piste de compréhension etde prévision avec le « courant Postmoderne »
  22. 22. 1. Prosp. mdv et cons.Nouveau système de confiance ? Systèmes abstraits (rationalité, uniformité) Moder- nisme Experts Déterminisme (contrat social) (pensée tournée vers le futur)
  23. 23. 1. Prosp. mdv et cons.Nouveau système de confiance ? Concret/expériences Post- moder- nisme Moi/nous Présentéisme (individualisme, (jouissance tribalisme) immédiate + nostalgie)
  24. 24. 1. Prosp. mdv et cons. Les « Digital Natives » (YGen) • « Power of Now » • « Interdit de m’interdire » • « Moi-m’aime avec mes tribus » • « Emotion Centric » • « Langag cour » • « Gratuité » • « e-Consopouvoir »Source : Priou (2009)
  25. 25. 1. Prosp. mdv et cons.Nouveau système de confiance ? Concret/expériences Post- moder- nisme Moi/nous Présentéisme (individualisme, (jouissance tribalisme) immédiate + nostalgie)
  26. 26. 1. Prosp. 1 mdv et cons. Une carence enRobert Ebguy (CCA) caressage …
  27. 27. 1. Prosp. mdv et cons.…du
  28. 28. 1. Prosp.mdv et cons.
  29. 29. 1. Prosp. mdv et cons.• Recherche d’hédonisme et de gratifications abordables dans la vie quotidienne - perte de confiance radicale dans le mythe d’un avenir meilleur - besoin de compensations ludiques (de fun) à la dureté de la vie quotidienne, actuelle et à venir « Gamability »
  30. 30. 1. Prosp. mdv et cons. La « Gamability » : 46% des Françaisveulent mettre du « fun » dans leur vie quotidienne … grâce aux NTIC (2011)
  31. 31. Les « jeux de cocktails » (+30%, 2011) 1
  32. 32. 1. Prosp. mdv et cons.La folie des Cup Cakes
  33. 33. 1. Prosp.mdv et cons. Le rire en ligne
  34. 34. 1. Prosp.mdv et cons.
  35. 35. 1. Prosp.mdv et cons. Faire sourire la planète
  36. 36. 1. Prosp. mdv et cons.• Recherche d’hédonisme et de gratifications abordables dans la vie quotidienne - perte de confiance radicale dans le mythe d’un avenir meilleur - besoin de compensations ludiques (de fun) à la dureté de la vie quotidienne, actuelle et à venir - sentiment d’un déclin croissant du pouvoir d’achat (=> fragmentation de la consommation)
  37. 37. 1. Prosp. mdv et cons.Histoire des marchés occidentaux (Davis, 1988 ; Badot et Cova, 2009) 100$ Marchés Marchés Marchés locaux de masse segmentés (individualistes et tribaux) ∆t Marchés de sur-mesure en série $ Marchés de niches (hyper-segmentés)
  38. 38. 1. Prosp. mdv et cons.Histoire des marchés occidentaux (Davis, 1988 ; Badot et Cova, 2009) 100$ Marchés Marchés Marchés locaux de masse segmentés (individualistes et tribaux) ∆t Marchés de sur-mesure en série 450 $ Marchés de niches (hyper-segmentés)
  39. 39. 1. Prosp. mdv et cons.Histoire des marchés occidentaux (Davis, 1988 ; Badot et Cova, 2009) Crise du « vouloir d’achat »
  40. 40. 1. Prosp.mdv et cons.
  41. 41. 1. Prosp. (Le Monde 28/08/2012)mdv et cons.
  42. 42. 1. Prosp.mdv et cons.
  43. 43. 1. Prosp.mdv et cons.
  44. 44. 1. Prosp.mdv et cons.
  45. 45. 1. Prosp. mdv et cons.• Tendance à la nostalgie et à la recherche d’au- thentique (-> rejet des « non-lieux ») - obsession du « c’était mieux avant » … même si « cliché » souvent préféré à la réalité passée
  46. 46. 1. Prosp. mdv et cons.Le marché commeproducteur de mythes(= religionséculière ?)
  47. 47. 1. Prosp. mdv et cons.• Tendance à la nostalgie et à la recherche d’au- thentique (-> rejet des « non-lieux ») - obsession du « c’était mieux avant » … même si « cliché » souvent préféré à la réalité passée - mais avec les avantages de la modernité (articulation « régrès » et « progrès »)
  48. 48. 1. Prosp.mdv et cons.
  49. 49. 1. Prosp.mdv et cons.
  50. 50. 1. Prosp. mdv et cons.• Tendance lourde à la nostalgie et à la recher- che d’authentique (-> rejet des « non-lieux ») - obsession du « c’était mieux avant » … même si « cliché » souvent préféré à la réalité passée - mais avec les avantages de la modernité (articulation « régrès » et « progrès ») - influence des nouveaux courants sociétaux : « vert » et « frugal » (« down-shifting »)
  51. 51. 1. Prosp.mdv et cons. Les « Bonos » (11% en 2012 en France)
  52. 52. 1. Prosp. mdv et cons. Profil du décroissant (« bono »)• Marc, 53 ans, marié, 2 enfants, a quitté Paris pour vivre en lisière de la forêt de Fontainebleau, dans une maison qu’il a lui- même construite• Vise à diminuer le gaspillage des richesses de la Terre : – cuve de récupération de l’eau de pluie pour la chasse d’eau et l’arrosage – minutes sous la douche comptées – panneaux solaires sur son toit – compost des déchets alimentaires pour le jardin• Pas de portable, pas de télévision• Se déplace à pied, en train ou à vélo.
  53. 53. 1. Prosp. mdv et cons.The green slow fast food
  54. 54. 1. Prosp. mdv et cons.Otarian
  55. 55. 1. Prosp.mdv et cons.
  56. 56. 1. Prosp.mdv et cons.
  57. 57. 1. Prosp.mdv et cons.
  58. 58. 1. Prosp.mdv et cons.
  59. 59. 1. Prosp.mdv et cons.
  60. 60. 1. Prosp. mdv et cons.• Recherche obsessionnelle et ambiguë de « lien social révolu » - peur d’être seuls, => « viscosité sociale » … - … et énorme besoin de liberté et d’absence d’entraves (« libres-ensemble », de Singly, 2003) - importance des lieux(-clichés) de l’expression du lien social (bistrots, église, école, etc.)
  61. 61. Source : Le Parisien (25 sept. 2009)
  62. 62. 1. Prosp.mdv et cons.
  63. 63. 1. Prosp.mdv et cons.
  64. 64. 1. Prosp.mdv et cons.
  65. 65. Agenda1. Prospective : modes de vie et de consommation2. Prospective : urbanisme/habitat3. Prospective : commerce
  66. 66. 2. Prosp. urban./habitat• La ville et les proximités qui concentrent les fonctions => modèle de la « Ville compacte » - vers une mixité fonctionnelle des espaces (production, travail, habitat, loisirs, com- merces, services, etc.) -> recherche de maximisation de l’utilité d’un espace-temps contracté => optimisation économique et temporelle -> bannissement de la voiture (traditionnelle) ? -> grands espaces mixtes urbains (ex. : Caen)
  67. 67. 2. Prosp.mdv et cons.
  68. 68. 2. Prosp. urban./habitat• La ville et les proximités qui concentrent les fonctions => modèle de la « Ville compacte » - vers un positionnement spécifique voire, thématique (ex. : Santa Fé, Bayonne) -> « convergence symbolique » (« fit ») com- merce-patrimoine-habitat (=> contraintes) -> urbanisation centripète/de destination vers pôles urbains et commerciaux attirants -> … accentuée si contraintes énergétiques croissantes
  69. 69. 2. Prosp. urban./habitat• La ville et les proximités qui concentrent les fonctions => modèle de la « Ville compacte … hédoniste … et connectée » : - à d’autres zones de concentration de fonctions mixtes : zones intermédiaires, nœuds de flux (gares, campus, entreprises), zones commerciales complé- mentaires, etc. (ex. : Clapham Junction à Londres, « smart work centers » à Amsterdam)
  70. 70. 2. Prosp.urban./habitat
  71. 71. 2. Prosp. urban./habitat• La ville et les proximités qui concentrent les fonctions => modèle de la « Ville compacte … hédoniste … et connectée » : - à d’autres zones de concentration de fonctions mixtes : zones intermédiaires, nœuds de flux (gares, campus, entreprises), zones commerciales complé- mentaires, etc. (ex. : Clapham Junction à Londres, « smart work centers » à Amsterdam) - à des territoires virtuels (via ordinateurs, smart- phones, balisage urbain intelligent, QR codes, etc.)
  72. 72. 2. Prosp.urban./habitat
  73. 73. 2. Prosp. urban./habitat• L’habitat « libre-ensemble » : - néo-tribal : co-locations, familles élargies, inter-générations, groupes organiques, etc. - i n d i - expérientiel : expériences partagées et à v géométrie variable (grande cuisine, salle de i gym, etc.) d u
  74. 74. 2. Prosp. urban./habitat• L’habitat « végétaliste » (Edelkoort) : - fusionnel (monde humain, animal, végétal, minéral) => animisme - organique : tissages, suspensions, filets, nids, réappropriation des lieux, camouflage, etc. - nomadisme intérieur : migration dans les espaces, modularité fonctionnelle, hyper- connexion
  75. 75. Agenda1. Prospective : modes de vie et de consommation2. Prospective : urbanisme/habitat3. Prospective : commerce
  76. 76. 3. Prosp. commerce• Pérégrination commerciale et déclin attendu des GSA - nouvelles socio-spatialités (=> flux, proxi- mités, Internet)
  77. 77. 3. Prosp. commerce• Pérégrination commerciale et déclin attendu des GSA (Moati, 2011) - nouvelles socio-spatialités (=> flux, proxi- mités, Internet) - remise en cause du « modèle fordien » du commerce et « défiance institutionnelle »
  78. 78. 3. Prosp.commerce
  79. 79. 3. Prosp. commerce• Pérégrination commerciale et déclin attendu des GSA (Moati, 2011) - nouvelles socio-spatialités (=> flux, proxi- mités, Internet) - remise en cause du « modèle fordien » du commerce et « défiance institutionnelle » - optimisation du temps et des budgets de courses (prime au « picking » local)
  80. 80. 3. Prosp.commerce
  81. 81. 3. Prosp.commerce
  82. 82. 3. Prosp. commerce• Articulation commerce de proximité et grand commerce complémentaire péri- urbain - complémentarité d’offre (achats quotidiens + achats spécialisés, ex. IKEA Grand Avignon)
  83. 83. 3. Prosp.commerce
  84. 84. 3. Prosp. commerce• Articulation commerce de proximité et grand commerce complémentaire péri- urbain - complémentarité d’offre (achats quotidiens + achats spécialisés, IKEA Grand Avignon) - complémentarité de flux (création de trafic péri-urbain <-> trafic urbain, si infrastructures) - complémentarité logistique (Drive, H&M Home)
  85. 85. 3. Prosp. commerce2012Système U : 230Carrefour : 156Leclerc : 65Auchan : 59Drive = 15% de la croissance du food (en 2010)
  86. 86. 3. Prosp. commerce2012Système U : 230Carrefour : 156Leclerc : 65Auchan : 59Drive = 15% de la croissance du food (en 2010)
  87. 87. H&M Home Stokholm, mars 11
  88. 88. 3. Prosp. commerceLe boom annoncé du m-Commerce• smartphones : 123 millions (Europe, 2011)• m-commerce : 14,6 milliards € (Europe, 2012)• m-commerce : + 512% CA (Europe, 2010 -> 2012)• m-commerce : + 633% CA (France, 2010 -> 2012)• CA UK/capita = 1.9 x CA Europe/capita (2011)• m-commerce : 6,1% CA e-commerce (Europe, 2012)
  89. 89. 3. Prosp. commerce• Articulation : commerce, e-, m- et p- commerce - pas le premier facteur de déclin des GS (même si + 20% CA en 2011) - % des 50-65 ans e-acheteurs > % 18-35 ans - pari sur le m-commerce => 80% du e-trafic sur mobile d’ici 2020 ? - stratégies d’articulation « press-click-mortar » = f(parcours-client x optimisation mkg et économique des combinaisons)
  90. 90. 3. Prosp. commerce• Articulation commerce, e-, m- et u- commerce (commerce ubiquitaire) “e-streat retailing”
  91. 91. Shanghai
  92. 92. 3. Prosp. commerce p-Shopping (Web 4.0): Une révolution dansl’économie des canaux ?
  93. 93. 3. Prosp. commerceLa isation du commerce
  94. 94. 3. Prosp. commerceLa isation du commerce
  95. 95. 3. Prosp. commerceLa isation du commerce
  96. 96. 3. Prosp.commerce
  97. 97. 3. Prosp.commerce Commerce ATAWADAC
  98. 98. 3. Prosp. commercehttp://www.nuwave-marketing.com/evian-chez-vous-livraison-eau-smartdrop/
  99. 99. 3. Prosp.commerce
  100. 100. 3. Prosp. commerce ?Oligopoleurs Canaux et concepts C2Ctraditionnels alternatifs (brocantes, troc, Internet, etc.)
  101. 101. 3. Prosp. commerceC2C = transfert de valeurs … et de valeur 1 2
  102. 102. Prospective des modifications dans les canaux
  103. 103. Années50-60 PRODUCTEURS DISTRIBUTEURS CONSOMMATEURS
  104. 104. PRODUCTEURSAnnées70-90 DISTRIBUTEURS CONSOMMATEURS
  105. 105. PRODUCTEURS Années 2000-2010 DataBasers DISTRIBUTEURS E-BROKERS CONSOMMATEURS
  106. 106. Prospectivedes stratégies « retail » gagnantes
  107. 107. Avec destination Magasins « culte » (produits, shopping experience, relat°-clients)
  108. 108. What else ?
  109. 109. Avec destination Magasins « culte » (produits, shopping experience, relat°-clients) Offre « super value » (commerce et e-commerce)Viscosité commerciale Commerce de flux et p-commerce (micro-besoins et micro-gâteries)
  110. 110. Mes conseils : (avecconviction)
  111. 111. e offre pour les micro-besoinsles Localisation extrêmement ajus 2. compensations gratifiantesles 3. Commercez à travers 4. Attention au “C-tola vie quotidienne
  112. 112. Merci !

×