Ecrire

326 vues

Publié le

club d'écriture en collège. Techniques, conseils, méthodologie, découverte des auteurs. Carte mentale et construction de roman. Écriture.

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
326
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
11
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Ecrire

  1. 1. Club d'écriture
  2. 2. Écrire s'apprend-t-il ?
  3. 3. Les creative writing Iowa city est surnommée, « Athens of the Midwest ». Le programme d'écriture qui y est développé a permi aux anciens élèves d'obtenir 17 prix Pulitzer. Attention on ne crée pas le talent, on le fait émerger !
  4. 4. Quelques préalables Toujours avoir à portée de main de quoi écrire, peindre dessiner...
  5. 5. Photographier ce qui peut vous inspirer
  6. 6. Pas un jour sans une ligne, Apell (IV° siècle av. J. C.) La Générosité d'Alexandre, Jérôme-Martin Langlois, Musée des Augustins de Toulouse (1819).
  7. 7. Lire, lire et lire encore
  8. 8. Écrire sur tout, partout
  9. 9. Écrire c'est dire : de quoi avez- vous envie de parler ?
  10. 10. Quel genre choisir ? Il y a aussi le roman d'aventure, la comédie, la nouvelle, le roman psychologique et social...
  11. 11. Quelques conseils ● Soigner le début du récit ● Le point de vue : différence entre auteur et narrateur ● Le héros ● Les personnages ● Le dialogue ● Le monologue ● Le suspense ● La fin ● Bâtir son roman
  12. 12. Conseil 1 : Le début du récit Marcel Proust (1871-1922)
  13. 13. Conseil 2 : Le point de vue
  14. 14. Conseil 3 : le héros Le héros n'est pas forcément positif. Vous n'avez peut-être pas envie que le lecteur puisse s'identifier à lui.
  15. 15. Les différents types de héros Le héros positif classique, le héros négatif, l'anti héros, le héros tragique, le héros épique, le héros historique, le héros collectif et bien d'autres...
  16. 16. Conseil 4 : les personnages satellites Le héros n'existe que par rapport aux personnages satellites. Il faut donc les soigner, ils ont un rôle important à jouer : opposant, adjuvant, personnages secondaires
  17. 17. Conseil 5 : le dialogue Il faut faire parler les personnages. Souvent, le dialogue remplace avantageusement une description trop longue ou trop compliquée.Penser à lister les verbes de dialogue pour éviter les répétitions.
  18. 18. Conseil 6 : le monologue C'est le discours intérieur. A qui s'adresse-t-il ? Quelle est son importance dans le discours ?
  19. 19. Conseil 7 : le suspense C'est le ressort de votre histoire. Il s'agit de tenir le lecteur en haleine du début à la fin de votre texte.
  20. 20. Conseil 8 : La fin Il ne faut pas décevoir le lecteur. La fin est essentielle, elle détermine si l'on a apprécié le roman.
  21. 21. Conseil 9 : Bâtir son roman
  22. 22. Les étapes ● Le contexte ● L'intrigue ● La fin ● La logique de remplissage
  23. 23. Le contexte C'est le monde dans lequel se déroule le roman. C'est aussi le lieu et l'époque.
  24. 24. L'intrigue Elle part d'un élément perturbateur qui vient troubler la situation initiale (ce qui fait débuter l'histoire) et finit par sa résolution qui donne une situation finale (positive ou négative)
  25. 25. L'intrigue : les écueils à éviter Ne pas en faire trop ! Ne pas chercher l'originalité à tout prix, ne pas partir dans toutes les directions, ne pas tout mélanger. Ce qui compte ce n'est pas de trouver une idée « jamais vue », inédite, mais davantage de l'aborder avec un regard nouveau.
  26. 26. Choisir la fin dès le début ! Il faut choisir la fin car c'est vers elle que vont tendre la construction et les développement du roman. Chaque événement à un rapport avec le but final.
  27. 27. Astuce pour préparer une fin Il faut donner du sens à de petits détails. Le lecteur s’apercevra seulement à la fin que vous suiviez une logique implacable. La fin doit être convaincante, même s'il y a un second tome.
  28. 28. Enfin, on bouche les trous en étant logique
  29. 29. Il faut aussi connaître les grands auteurs
  30. 30. Un exemple : Émile Zola (1840-1902) Autoportrait d'Émile Zola (1902). Aujourd'hui, nous pourrions dire, « un selfie de Zola en 1902 ».
  31. 31. Une œuvre préméditée ● ● En 1868, Zola s'engage dans un immense projet : raconter "l'histoire naturelle et sociale d'une famille sous le Second Empire" et son "épanouissement dans le monde moderne, dans toutes les classes". à travers la geste des Rougon-Macquart, il entend peindre un tableau réaliste de la société de son époque en procédant d'une manière qu'il théorisera plus tard dans Le Roman expérimental (1880). ● Il base sa construction dramatique sur des personnages qui subissent la double influence de l'hérédité et de leur milieu, il distingue cinq mondes : "peuple", "commerçant", "bourgeoisie", "grand monde", et "un monde à part", où il rassemble les marginaux dont les meurtriers, prêtres, artistes. ● Zola publie en 1878, en tête d'Une page d'amour, un arbre généalogique qu'il dit avoir dressé tel quel dès 1868, "avant que j'eusse écrit une seule ligne. Depuis 1868, je remplis le cadre que je me suis imposé,
  32. 32. Plan initial des Rougon-Macquart (BNF), 20 romans vont naître de ce travail initial
  33. 33. Arbre généalogique des Rougon-Macquart
  34. 34. Plan de Plassans
  35. 35. Zola, une œuvre
  36. 36. N'hésitez pas à prendre l'avis de vos proches Ils vous donneront des idées.
  37. 37. Utilisez des dictionnaires et des encyclopédies
  38. 38. Utilisez la grille de Quintilien
  39. 39. ● “Un livre est quelqu'un. Ne vous y fiez pas. Un livre est un engrenage.” Victor Hugo / Proses philosophiques de 1860-65

×