Le bébé crieur: savoir décrypter
Docteur Lasmar DAHMANI
Pour commencer…..
Les pleurs du bébé sont
1)Soit symptôme d’une maladie
2)Soit secondaire à un traumatisme
3)Soit révélate...
Toute agression va susciter une réaction
de pleurs..le bébé n’a pas les moyens
d’y faire face
Chaque bébé a une susceptibi...
Quand faut il s’inquiéter
Qu’il soit de cause médicale ou psycho on
ne traite le symptôme sauf s’il est
insupportable
Il n...
1)AEG(colorat,tonus,gémissement,cris
affaiblis,…)
2)FIEVRE
3)TROUBLES DU COMPORTEMENT(alim;somm,,)
4)TROUBLES CONSC
5)TROU...
Cas n°1 DES CRIS EXASPERANTS
Sami…. Masculin âgé 45jours.. Premier né d’un jeune couple de conditions
moyennes
Consulte po...
Les cas cliniques…suite
Bébé rose,alerte,souriant,croissance staturo-pondérale normale
Signes vitaux satisfaisants,examen ...
Cas n°2 Les Cris sanglants..des intestins en souffrance
Sarra ..féminin âgée de 7 mois vue en urgence pour cris stridents
...
cas n°3: IPP= Inhibiteur des Pleurs Paroxystiques
Nizar..masculin de 2 mois sans antécédents particuliers
vu pour des cris...
Ces parents exaspérés ,épuisés par les cris et les essais
thérapeutiques (forts) viennent rechercher un
soulagement en cra...
Uncontact plus chaleureux avec ce bébé est
conseillé
Il n’ya rien à craindre
Revu après 2 semaines moins de cris
sévères,m...
Cas n°4:quand la nourriture signe la souffrance
Sabri..masculin de 28jours né à terme sans incidents
PN3,55/TN51cm
Recevan...
Cas n°5 chercher les drapeaux rouges
Selma,, âgée de 2 mois arrive aux urgences pour coliques
inconsolables
3ème né aucun ...
CRIS APRES 3 MOIS
SANS
CAUSES
CAUSES
ORGAN
communes causes repertoriées
possibles des cris et des coliques
Gastrointestinal
Constipation
Cow’s milk protein intoleran...
Série personnelle
Allergies alimentaires(APLV,intol lactose,,,,) 12
Causes chirurgicales (invagination intestinale,étrangl...
Les causes organiques: moins de 5%
des cris il faut bien examiner le
bébé;évaluer la croissance,le
morphotype;les signes a...
Les cris
idiopathiques ou
coliques du
premier trimestre
• Règle des 3
– Plus que 3 heures/ jour
– Pus que 3 jours/semaine
_ plus que 3 semaines
• Aucune cause connue
Wessel, 1954
Épidémiologie
Le cri fait partie de la vitalité du BB comme les autres
signes vitaux
C’est son seul moyen vocal de communi...
Combien restent les coliques?
début précoce:
• 100% vers 3 semaines
fin variable:
• 50% vers 2 mois
• 80% vers 3 mois
• 90...
Les cris (coliques) sont un signal gradué qui
transmet une information non spécifique sur le
degré de la détresse du nourr...
10 à 30% DES Bébés sont concernés
par les coliques inconsolables
Être nouveau parent est un défi
Être parent d’un bébé cri...
Les parents demandent:
“où est la ligne de la fin?”
“vous pensez qu’il n’y aura pas de fin…”
JE SUIS EN TRES BONNE SANTE…N...
LES CRIS NOCTURNES DU
PREMIER TRIMESTRE
PROLONGENT LES
MOUVEMENTS ACTIFS
NOCTURNES DU FŒTUS LORS
DES DERNIERES SEMAINES DE...
DES PLEURS APPARAISSENT..ET DES PLEURS DISPRAISSENT
VERS 6 MOIS LES PLEURS DE LA SEPARATION IMMEDIATE
Pleurs des inconnus
...
Les équations fausses
Cris=coliques=douleur=cause
organique=digestive
Non prouvée scientifiquement
Les possibilités thérapeutiques
Dans la prise en charge des enfants crieurs excessifs
il y’a beaucoup d’opinions et peu de...
Il n’y a pas de preuve scientifique
de haut niveau pour une
méthode thérapeutique
conventionnelle ou de médecine
alternati...
Les préparations classiques à
base de plantes, les topiques ou
les antispasmodiques non
anticholinergiques à utiliser avec...
Techniques de relaxation rythmiques sont efficaces dans l’apaisement
Des bébés souffrant de coliques et qui forme le noyau...
LE PROBLEME DES CRIS PERSISTANTS
INCONSOLABLES ET DURABLES SANS CAUSE
MEDICALE
POUR EVITER LES REACTIONS
PARENTALES INCONT...
Quand adresser un bébé
crieur pour avis spécialisé?
IL est exceptionnel en pratique pédiatrique de
demander un avis spécia...
Cris excessifs
inconsolables
Âge <3 mois
Début 3ème semaine
Top:6ème semaine
Aucun drapeau rouge
Examen
clinique:Normal
Âg...
le bébé crieur:savoir décrypter
le bébé crieur:savoir décrypter
le bébé crieur:savoir décrypter
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

le bébé crieur:savoir décrypter

81 vues

Publié le

approche diagnostique et thérapeutique des cris et des coliques des bébés

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
81
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

le bébé crieur:savoir décrypter

  1. 1. Le bébé crieur: savoir décrypter Docteur Lasmar DAHMANI
  2. 2. Pour commencer….. Les pleurs du bébé sont 1)Soit symptôme d’une maladie 2)Soit secondaire à un traumatisme 3)Soit révélateur d’une adaptation à un seuil douloureux non obligatoirement pathologique(hoquet,peur simple,sommeil,.. 4)Soit les pleurs [maladie]isolés sans cause apparente
  3. 3. Toute agression va susciter une réaction de pleurs..le bébé n’a pas les moyens d’y faire face Chaque bébé a une susceptibilité particulière à la douleur Le seuil de tolérance va s’améliorer avec l’âge et l’aide des parents En décryptant les douleurs il faut tenir compte de l’âge0-3mois,3-6mois,…
  4. 4. Quand faut il s’inquiéter Qu’il soit de cause médicale ou psycho on ne traite le symptôme sauf s’il est insupportable Il ne disparait que si son mécanisme est reconnu et traité L’automédication a ses limites Des signes dits drapeaux rouges constituent des éléments d’inquiétude
  5. 5. 1)AEG(colorat,tonus,gémissement,cris affaiblis,…) 2)FIEVRE 3)TROUBLES DU COMPORTEMENT(alim;somm,,) 4)TROUBLES CONSC 5)TROUBLES RESPIRAT 6)TROUBLES HEMODYN(temps de recolor>3sec) 7)TOUT SAIGNEMENT Les drapeaux rouges
  6. 6. Cas n°1 DES CRIS EXASPERANTS Sami…. Masculin âgé 45jours.. Premier né d’un jeune couple de conditions moyennes Consulte pour cris et pleurs incessants ..aggraves depuis 4 j Parents enseignants..grossesse désirée;sans incidents;accouchement normal à terme Allaitement exclusif au sein..aucun antécéd particulier..domicile salubre Transit normal..quelques régurgitations et élimination des gaz acceptale.. Ces cris déjà connus depuis la 3ème semaine de vie ..mis sur le compte d’excès de « gaz »,soignés selon les conseils de l’entourage:antispasmodiques,préparations de phyto,dimecitone… L’aggravation recente,l’echec des moyens disponibles inquiètent les parents
  7. 7. Les cas cliniques…suite Bébé rose,alerte,souriant,croissance staturo-pondérale normale Signes vitaux satisfaisants,examen neuro et abdominal RAS ,orifices herniaries libres,OGE de type masculin et normaux,aucune lésion cutanée notable Les coliques classiques du premier trimestre sont fortement évoqués par ce tableau clinique..une écho abdominale (demandée pour dissiper l’inquiétude des parents)revient normale et rassurante!! La conviction des parents et la pratique des conseils simples et deux consultations de soutien ont permis de dépasser ce « drame »suspect.. Sami a déjà 7 mois..en pleine forme entre ses parents heureux et soulagés..
  8. 8. Cas n°2 Les Cris sanglants..des intestins en souffrance Sarra ..féminin âgée de 7 mois vue en urgence pour cris stridents paroxystiques..inconsolables depuis 12 heures..quelques vomissements associés Allaitement mixte depuis 3 mois,diversification satisfaisante Aucun antécédent particulier A l’examen: bébé soufrant,agité lors d’une crise douloureuse Au niveau de la FID:masse oblongue,mal limitée et souple,orifices herniaires libres Au TR: le doigtier revient souillé de sang Le diagnostic d’invagination intestinale aigue est très suspect,confirmé par une échographie digestive urgente qui met en évidence le boudin d’invagination déjà noté lors de l’examen clinique Ce bébé est immédiatement confié au chirurgien pédiatre qui l’a opéré après echec des tentatives de réduction par le lavement baryté
  9. 9. cas n°3: IPP= Inhibiteur des Pleurs Paroxystiques Nizar..masculin de 2 mois sans antécédents particuliers vu pour des cris inconsolables évoluant depuis 3 semaines environ Il était sous inexium depuis 2 semaines sans amélioration,(suspicion d’oesophagite peptique)un épisode diarrhéique récent est constaté Premier né d’un couple jeune,grossesse difficile menée à terme Accouchement dystocique;allaitement mixte(formule d’hydrolysat poussée de PLV) Examen clinique sans particularités
  10. 10. Ces parents exaspérés ,épuisés par les cris et les essais thérapeutiques (forts) viennent rechercher un soulagement en craignant le pire Devant cette histoire clinique et un bébé souriant vigoureux ne cachant rien à l’intérieur le diagnostic de coliques du premier trimestre me parait le plus probable Toutes les caractéristiques de ce type de cris sont dicutées aves les parents Les IPP(n’étaient pas Inhibiteurs de Pleurs Paroxystiques)sont arrêtés
  11. 11. Uncontact plus chaleureux avec ce bébé est conseillé Il n’ya rien à craindre Revu après 2 semaines moins de cris sévères,moins durables,pas de diarrhée(probablement dûe aux IPP) les parents soulagés Message de ce cas:utiliser facilement des IPP= Incapacité de Parler aux Parents
  12. 12. Cas n°4:quand la nourriture signe la souffrance Sabri..masculin de 28jours né à terme sans incidents PN3,55/TN51cm Recevant un lait arificiel depuis 10jours(la mère a le sentiment que son lait est(faible )) Depuis une semaine ses cris deviennent épouvantables et inconsolables avec constipation..laquelle ne suffit pas à expliquer son état actuel d’après les parents Les antécédents ainsi que l’examen clinique sont sans particularités L’hypothèse d’une allergie/intolérance aux protéines de lait de vache ou de lactose est fortement évoquée..pou étayer ce diagnostic rapidement l’exclusion des PLV/LACTOSE est entamée et un contrôle clinique dans 15 jours a confirmé notre hypothèse: régression des coliques avec reprise de la croissance pondérale
  13. 13. Cas n°5 chercher les drapeaux rouges Selma,, âgée de 2 mois arrive aux urgences pour coliques inconsolables 3ème né aucun passé pathologique Fébrile depuis 2 jours: 1 seul épisode nocturne Allaité au sein exclusivement Examen sensiblement normal(ORL,CARDIO-PULMO,…) Une infection urinaire suspecte motive l’exploration Leucocyturie à 540/mm3 CRP à 95mg/l culture: E COLI polysensible Bonne évolution sous cefixime RVU grade 3 diagnostiqué ultérieurement Message :la fièvre oubliée par les parents = la clé de la prise en charge
  14. 14. CRIS APRES 3 MOIS SANS CAUSES CAUSES ORGAN
  15. 15. communes causes repertoriées possibles des cris et des coliques Gastrointestinal Constipation Cow’s milk protein intolerance Gastroesophageal reflux Lactose intolerance Rectal fissure Infection Meningitis Otitis media Urinary tract infection Viral illness Trauma Abuse Corneal abrasions Foreign body in the eye Fractured bone Hair tourniquet syndrome Infantile migraine Subdural hematoma
  16. 16. Série personnelle Allergies alimentaires(APLV,intol lactose,,,,) 12 Causes chirurgicales (invagination intestinale,étranglement herniaire) 8 Infections ORL 15 Infections bronchopulmonaires 25 Infections intestinales 10 Infections urinaires 7 Constipation 3 Hypogalactie 12 Fracture osseuse 2 Intol. médicamenteuse(dexamethasone;pénicillines) 16 Cris idiopathiques 180 300 cas de nourrissons < ou = à 24 mois
  17. 17. Les causes organiques: moins de 5% des cris il faut bien examiner le bébé;évaluer la croissance,le morphotype;les signes associés 1)Les causes simples à éliminer: infect urin/malf digest,hypogalactie, 2)l’allergie aux PLV 3)Le RGOmaladie(non prouvé <3mois 4)Autres situations:coliques revelat migraine,obstruction intestinale;….
  18. 18. Les cris idiopathiques ou coliques du premier trimestre
  19. 19. • Règle des 3 – Plus que 3 heures/ jour – Pus que 3 jours/semaine _ plus que 3 semaines • Aucune cause connue Wessel, 1954
  20. 20. Épidémiologie Le cri fait partie de la vitalité du BB comme les autres signes vitaux C’est son seul moyen vocal de communication Dans les séries occidentales 10 à 30% des BB pleurent de façon prolongée et excessive Le coût annuel des coliques du premier trimestre en UK est de 65 M £ Début:3ème semaine pic 6ème semaine fin:5ème mois surmédicalisation DE CE PROBLEME++++++ Coliques : sous entend gastro intestinal sans preuves ainsi que la notion d’hyperprod de GAZ+++++ sans fondement Les coliques commencent au cours de la 3ème sem. Et finissent après 3ème mois
  21. 21. Combien restent les coliques? début précoce: • 100% vers 3 semaines fin variable: • 50% vers 2 mois • 80% vers 3 mois • 90% vers 4 mois Weissbluth, 1998
  22. 22. Les cris (coliques) sont un signal gradué qui transmet une information non spécifique sur le degré de la détresse du nourrisson Pour cela ça ne concerne que 10 à 30% des nourrissons
  23. 23. 10 à 30% DES Bébés sont concernés par les coliques inconsolables Être nouveau parent est un défi Être parent d’un bébé crieur est une épreuve dure C’est la facture du développement et de l’adaptation de leur bébé
  24. 24. Les parents demandent: “où est la ligne de la fin?” “vous pensez qu’il n’y aura pas de fin…” JE SUIS EN TRES BONNE SANTE…NE PAS OUBLIER LES SOURIRES « AUX ANGES »..TEMOINS FIDELE DE MON ETAT DE SANTE INTERIEUR
  25. 25. LES CRIS NOCTURNES DU PREMIER TRIMESTRE PROLONGENT LES MOUVEMENTS ACTIFS NOCTURNES DU FŒTUS LORS DES DERNIERES SEMAINES DE LA GROSSESSE
  26. 26. DES PLEURS APPARAISSENT..ET DES PLEURS DISPRAISSENT VERS 6 MOIS LES PLEURS DE LA SEPARATION IMMEDIATE Pleurs des inconnus Pleurs d’être seul Il a besoin des repères pour se retrouver Lors de l’examen clinique Ces pleurs révèlent une prise de conscience que d’une souffrance Des pleurs liées aux contraintes(habillage,forcing alim,,) Les pleurs du coucher: la cérémonie du coucher(chambre aménagée,les jeux Les rituels,,,,
  27. 27. Les équations fausses Cris=coliques=douleur=cause organique=digestive Non prouvée scientifiquement
  28. 28. Les possibilités thérapeutiques Dans la prise en charge des enfants crieurs excessifs il y’a beaucoup d’opinions et peu de preuves Rassurer les parents..en leur expliquant bien la bénignité et le bon pronostic des cris de leur bébé..peut suffire à résoudre le problème
  29. 29. Il n’y a pas de preuve scientifique de haut niveau pour une méthode thérapeutique conventionnelle ou de médecine alternative
  30. 30. Les préparations classiques à base de plantes, les topiques ou les antispasmodiques non anticholinergiques à utiliser avec prudence En évaluant le rapport bénéfice risque tout en évitant les alcools et les huiles essentielles
  31. 31. Techniques de relaxation rythmiques sont efficaces dans l’apaisement Des bébés souffrant de coliques et qui forme le noyau de la démarche 5 s 1. LANGEAGE(Swaddling) 2. Position dorsale(Side position) tenant un bébé sur le dos qui est la seule position sécuritaire pour le sommeil 3. Shhh sonore (faisant un bruit près de l'oreille du bébé ) 4. balancer(swinging) le bébé avec de minuscules mouvements (pas plus d’un d'avant en arrière) toujours soutenir la tête et le cou 5. Sucer (Laisser le bébé téter le sein, votre doigt propre ou une sucette)
  32. 32. LE PROBLEME DES CRIS PERSISTANTS INCONSOLABLES ET DURABLES SANS CAUSE MEDICALE POUR EVITER LES REACTIONS PARENTALES INCONTROLEES ET LES BB BATTUS Des associations civiles spécialisées dans les pleurs des enfants peuvent aider Des consultations spécialisées en pédiatrie ou pédopsychiatrie
  33. 33. Quand adresser un bébé crieur pour avis spécialisé? IL est exceptionnel en pratique pédiatrique de demander un avis spécialisé pour les coliques idiopathiques du nourrisson Quand les parents sont épuisés, déprimés ou un danger guette la vie conjugale avec risque d’agression du bébé
  34. 34. Cris excessifs inconsolables Âge <3 mois Début 3ème semaine Top:6ème semaine Aucun drapeau rouge Examen clinique:Normal Âge > 3 mois Cris aigus à début variable Drapeaux rouges ++ EXAMEN clinique anormal + - Coliques vraies Bilan: non Refaire enquète exploration

×