GRIPPE A / H1N1 Actualités Juillet 2009
Les leçons de l’histoire les plus récentes <ul><li>1918 – 1920  : Grippe espagnole A(H1N1) </li></ul><ul><li>Plus de 20 mi...
Extension mondiale rapide <ul><li>USA( 1 er  cas vers le 15 février 2009) </li></ul><ul><li>Canada </li></ul><ul><li>Espag...
    Grippe A (H1N1) : France  Le point au 1 er Juillet 2009 <ul><li>•  Nb de cas signalés : près de 4000 </li></ul><ul><li...
    Nombre de cas <ul><li>Le nombre de cas déclarés (plus de 75.000 dans le monde,dans > 100 pays ne correspond qu’au somm...
Hypothèses actuelles Cinétique et impact d’une pandémie  en l’absence d’intervention sanitaire <ul><li>Cinétique  </li></u...
Distribution des cas selon l’age
Caractéristiques du virus A(H1N1) <ul><li>Sensibilité  </li></ul><ul><ul><li>Sensibilité à la chaleur (5 min à 60°C) </li>...
GRIPPE <ul><li>Un virus ubiquitaire, très contagieux, facilement transmis par : </li></ul><ul><ul><li>Aérosol (grosses gou...
Contagiosité du virus de la grippe  épidémique Grippe mexicaine : CDC même période retenue Incubation  J-7
Fièvre 94% Toux 92% Mal de gorge 66% Diarrhée 25% Vomissements 25% 38% Présentation clinique <ul><li>Toute personne présen...
contamination <ul><li>Les contacts étroits  [particulièrement exposés aux contaminations par gouttelettes] sont définis co...
Mesures « barrières » générales   en phase pandémique (niveau 6) <ul><li>Personnelles: </li></ul><ul><li>Je me lave réguli...
Mesures « barrières » générales   en phase pandémique (niveau 6) <ul><li>Pas de réunions publiques </li></ul><ul><li>Limit...
Lavage des mains Lavage des mains  plusieurs fois par jour  pendant 30 secondes à l’eau courante et au savon (dont l’usage...
Mains macroscopiquement propres et sèches Friction en 6 temps jusqu’à séchage (+ poignets) Mouiller les mains Savonner – 3...
Les traitements <ul><li>Médicaments de confort </li></ul><ul><li>ne ciblent pas le virus  </li></ul><ul><li>améliorent les...
<ul><li>Bénéfice maximum si traitement précoce. </li></ul><ul><li>Les essais cliniques ont montré que plus le traitement a...
Les vaccins <ul><li>Vaccination de la grippe saisonnière fortement recommandée </li></ul><ul><li>Les premières doses de va...
4 grands types d’exposition <ul><li>Travail à distance   protection adaptée à </li></ul><ul><li>la population </li></ul><u...
Conseil pour les agents  soignants <ul><li>Port d’un masque FFP2 </li></ul><ul><li>Usage fréquent des solutions hydro alco...
Conseil pour les personnes à domicile <ul><li>Antiviral </li></ul><ul><li>Rester à domicile 7 jours </li></ul><ul><ul><li>...
Organisation de soins <ul><li>Les malades grippés sauf complications vitales( qui seront traités a l’hôpital) restent à do...
Des structures ad occ <ul><li>Structures intermédiaires pour les grippés  sans complication ne pouvant rester seuls </li><...
Personnes particulièrement vulnérable en pandémie <ul><li>Du fait de multiples facteurs </li></ul><ul><li>L’age </li></ul>...
Quelques pistes de réflexions <ul><li>Une gestion des ressources humaines prenant en compte l’absentéisme  </li></ul><ul><...
Sites internet d’intérêt <ul><li>http://www.grog.org/grippe_porcine.html </li></ul><ul><li>InVS http://www.invs.sante.fr <...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Diaporama Grippe A

1 460 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 460
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
107
Actions
Partages
0
Téléchargements
26
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Diaporama Grippe A

  1. 1. GRIPPE A / H1N1 Actualités Juillet 2009
  2. 2. Les leçons de l’histoire les plus récentes <ul><li>1918 – 1920 : Grippe espagnole A(H1N1) </li></ul><ul><li>Plus de 20 millions de morts dans le monde en 2ans </li></ul><ul><li>dont 120 000 morts en France </li></ul><ul><li>Un milliard de malades </li></ul><ul><li>Trois phases </li></ul><ul><li>Phase 1 : mars- juin 1918 </li></ul><ul><ul><li>Phase 2 : fin ao ût 1918- mars 1919 </li></ul></ul><ul><ul><li>Phase 3 : mars 1919- juin 1920 </li></ul></ul>1957 – 58 : Grippe asiatique A(H2N2) 1968 – 69 : Grippe de Hong-Kong A(H3N2) 18 000 morts en France A l ’époque: pas de mesures barrières, pas de veille et d ’alerte
  3. 3. Extension mondiale rapide <ul><li>USA( 1 er cas vers le 15 février 2009) </li></ul><ul><li>Canada </li></ul><ul><li>Espagne (cas autochtone) </li></ul><ul><li>Angleterre </li></ul><ul><li>Allemagne </li></ul><ul><li>Suisse </li></ul><ul><li>Israël </li></ul><ul><li>Australie Nouvelle Zélande </li></ul><ul><li>Passage en pandémie le 11 juin 2009 </li></ul><ul><li>Le 29 juin la France avait enregistré 288 cas confirmés(niveau 5 A) </li></ul>
  4. 4. Grippe A (H1N1) : France Le point au 1 er Juillet 2009 <ul><li>• Nb de cas signalés : près de 4000 </li></ul><ul><li>• Nb de cas confirmés : > 300 </li></ul><ul><li>– aucun décès </li></ul><ul><li>– aucune forme sévère </li></ul><ul><li>– majorité importés, quelques cas liés à des cas importés </li></ul><ul><li>nombreux cas maintenant, sans relation avec des cas importés témoignant de la circulation du virus dans la population </li></ul>
  5. 5. Nombre de cas <ul><li>Le nombre de cas déclarés (plus de 75.000 dans le monde,dans > 100 pays ne correspond qu’au sommet de l’iceberg au début, du fait de l’absence de méthode de diagnostique fiable,maintenant parce que dans les pays les plus touchés </li></ul><ul><li>Les patients sont trop nombreux et la maladie trop </li></ul><ul><li>banale pour pouvoir tous les tester. </li></ul>La gravité de la maladie semble, à ce stade et pendant l’été, tout à fait comparable à une grippe saisonnière = indications des antiviraux « limités »
  6. 6. Hypothèses actuelles Cinétique et impact d’une pandémie en l’absence d’intervention sanitaire <ul><li>Cinétique </li></ul><ul><li>2 vagues successives de 8 à 12 semaines </li></ul><ul><li>Hypothèses d’impact en santé </li></ul><ul><li>9 à 21 millions de malades </li></ul><ul><li>500 000 à un million de malades avec complications et hospitalisation </li></ul><ul><li>80 000 à plus de 200 000 décès </li></ul><ul><li>Impact social </li></ul><ul><li>Ralentissement de la vie social et économique </li></ul><ul><li>Difficultés majeures pour les services essentiels (livraisons, transport, écoles…) </li></ul><ul><li>Saturation rapide du système de soins </li></ul><ul><li>(aggravé par l’absentéisme des personnels, eux-mêmes concernés) </li></ul>
  7. 7. Distribution des cas selon l’age
  8. 8. Caractéristiques du virus A(H1N1) <ul><li>Sensibilité </li></ul><ul><ul><li>Sensibilité à la chaleur (5 min à 60°C) </li></ul></ul><ul><ul><li>Sensibilité au pH extrême,alcool, eau de javel </li></ul></ul><ul><ul><li>Aux vaccins spécifiques et aux médicaments </li></ul></ul>Résistance: 60 jours dans l’eau 24 H sur une surface dure a température ambiante from P. Palese Nature Medicine 10 : 2004
  9. 9. GRIPPE <ul><li>Un virus ubiquitaire, très contagieux, facilement transmis par : </li></ul><ul><ul><li>Aérosol (grosses gouttelettes et petites gouttelettes) favorisé par la toux et les éternuements </li></ul></ul><ul><ul><li>Contact direct (dont les mains) </li></ul></ul><ul><ul><li>Contact indirect (objets) </li></ul></ul><ul><li>Chacun d’entre nous, adulte ou enfant, est à </li></ul><ul><li>risque de contamination </li></ul><ul><li>Chacun d’entre nous est différent devant </li></ul><ul><li>le « risque grippe </li></ul>
  10. 10. Contagiosité du virus de la grippe épidémique Grippe mexicaine : CDC même période retenue Incubation  J-7
  11. 11. Fièvre 94% Toux 92% Mal de gorge 66% Diarrhée 25% Vomissements 25% 38% Présentation clinique <ul><li>Toute personne présentant un syndrome respiratoire aigu brutal </li></ul><ul><ul><li>signes généraux : fièvre>38° ou courbature ou asthénie </li></ul></ul><ul><ul><li>et signes respiratoires : toux ou dyspnée </li></ul></ul>
  12. 12. contamination <ul><li>Les contacts étroits [particulièrement exposés aux contaminations par gouttelettes] sont définis comme : </li></ul><ul><li>l'un direct : par les voies respiratoires (toux, éternuements, postillons…) famille, même chambre d’hôpital ou d’internat </li></ul><ul><li>l'autre indirect : par les mains Les personnes qui sont à proximité et qui vont les inhaler </li></ul><ul><li>les objets situés sur la trajectoire ou les mains du malade s'il les a placées devant sa bouche avant de tousser ou d'éternuer. Tout ce qu'il va ensuite toucher sera contaminé : une rampe d'escalier, une poignée de porte ou de fenêtre, un combiné téléphonique, une souris d'ordinateur, un jouet, un papier, un robinet de lavabo, un mouchoir, un billet de banque, etc. Il suffit qu'une autre personne touche ces objets et porte ensuite la main à la bouche, au nez, aux yeux pour être, à son tour,contaminée. </li></ul>
  13. 13. Mesures « barrières » générales en phase pandémique (niveau 6) <ul><li>Personnelles: </li></ul><ul><li>Je me lave régulièrement les mains au savon ou je les désinfecte avec une solution hydro alcoolique (disponible en pharmacie) </li></ul><ul><li>Port de masque « chirurgical » en cas de symptômes </li></ul><ul><li>Je m’isole des personnes avec lesquelles j’habite (même pour dormir), si possible dans une autre pièce, ou je </li></ul><ul><li>respecte avec eux une distance d’au moins deux mètres </li></ul><ul><li>J’évite si possible ou limite les contacts avec les personnes de mon entourage (serrer la main, s’embrasser,etc.) et en particulier avec les personnes âgées, fragiles ou les nourrissons </li></ul>
  14. 14. Mesures « barrières » générales en phase pandémique (niveau 6) <ul><li>Pas de réunions publiques </li></ul><ul><li>Limiter les déplacements </li></ul><ul><li>On ne se serre plus la main ! </li></ul><ul><li>On ne s’embrasse plus ! </li></ul><ul><li>La protection individuelle peut être assurée avec un masque FFP2 (à changer toutes les 4 h) </li></ul><ul><li>Je pense à aérer très régulièrement les pièces dans lesquels je me trouve </li></ul>
  15. 15. Lavage des mains Lavage des mains plusieurs fois par jour pendant 30 secondes à l’eau courante et au savon (dont l’usage est personnel), et systématiquement après avoir éternué, toussé, s’être mouché ou après avoir changé son masque. Puis se sécher les mains avec une serviette personnelle ou jetable. OU se frotte les mains avec une solution hydro alcoolique jusqu’à ce qu’elles soient sèches.
  16. 16. Mains macroscopiquement propres et sèches Friction en 6 temps jusqu’à séchage (+ poignets) Mouiller les mains Savonner – 30’’ à 1 mn, Rincer, Sécher par tamponnement Mouiller les mains Savonner – 15’’ à 30’’, Rincer, Sécher par tamponnement Produit hydro alcoolique Savon antiseptique Eau du réseau Savon doux Eau du réseau Objectif : réduction/élimination de la flore transitoire Objectif : réduction/élimination de la flore transitoire Objectif : élimination des salissures ou souillures, réduction de la flore transitoire Méthode par friction Durée 30’’ (selon produit) Méthode par lavage hygiénique Méthode par lavage simple
  17. 17. Les traitements <ul><li>Médicaments de confort </li></ul><ul><li>ne ciblent pas le virus </li></ul><ul><li>améliorent les symptômes </li></ul><ul><li>Antibiotiques </li></ul><ul><li>ne ciblent pas le virus </li></ul><ul><li>en cas de complications </li></ul><ul><li>avérées seulement </li></ul>Les antiviraux Tamiflu ® (oseltamivir) Relenza ® (zeltamivir)
  18. 18. <ul><li>Bénéfice maximum si traitement précoce. </li></ul><ul><li>Les essais cliniques ont montré que plus le traitement antiviral est instauré tôt, plus la maladie est de courte durée. </li></ul><ul><ul><li> Ainsi quand le traitement est pris dans les 12 heures suivant l’apparition des symptômes, la durée de la maladie est réduite de 3 jours . </li></ul></ul><ul><li>le traitement antiviral réduit la fréquence des complications infectieuses, telle l’otite moyenne aiguë. </li></ul><ul><li>En diminuant le portage viral nasal (virus présent dans les muqueuses nasales), les antiviraux limitent la contagiosité du virus. </li></ul><ul><li>Gratuits ,sur prescription médicale </li></ul><ul><li>Distribution à priori dans les officines </li></ul> La précocité du diagnostic et du traitement antiviral est essentielle
  19. 19. Les vaccins <ul><li>Vaccination de la grippe saisonnière fortement recommandée </li></ul><ul><li>Les premières doses de vaccins contre la grippe pandémique ne seront disponibles que dans les trois a cinq mois suivant la réception des souches de l’OMS </li></ul><ul><li>Établissement des priorités vaccinales </li></ul><ul><li>En cours d’élaboration : le calendrier vaccinal </li></ul>
  20. 20. 4 grands types d’exposition <ul><li>Travail à distance protection adaptée à </li></ul><ul><li>la population </li></ul><ul><li>Exposition en interne Masque </li></ul><ul><li>anti- projection </li></ul><ul><li>(chirurgicaux)entre </li></ul><ul><li>un employé et un usager </li></ul><ul><li>Exposition répétée et Masque FFP2 </li></ul><ul><li>importante au contact du public </li></ul><ul><li>Exposition aggravée au virus Masques FFP2 </li></ul>
  21. 21. Conseil pour les agents soignants <ul><li>Port d’un masque FFP2 </li></ul><ul><li>Usage fréquent des solutions hydro alcooliques </li></ul><ul><li>Désinfecter le matériel (stéthoscope…) </li></ul><ul><li>Le malade doit être équipé d’un masque chirurgical </li></ul><ul><li>Pour les locaux: </li></ul><ul><ul><li>Aérer </li></ul></ul><ul><ul><li>Désinfection/détergent classique » </li></ul></ul><ul><li>https://dgs-urgent.sante.gouv.fr/dgs-urgent/inter/inscription.jsp </li></ul>
  22. 22. Conseil pour les personnes à domicile <ul><li>Antiviral </li></ul><ul><li>Rester à domicile 7 jours </li></ul><ul><ul><li>Pas de travail </li></ul></ul><ul><ul><li>Pas d’école </li></ul></ul><ul><li>Boissons,couverts standart </li></ul><ul><li>Antipyrétique-antithermique (pas d’aspirine) </li></ul><ul><li>Protéger la bouche et le nez en cas de toux ou d’éternuement puis lavage des mains </li></ul><ul><li>Éviter les contacts avec les autres (coup de fil > visite) </li></ul>
  23. 23. Organisation de soins <ul><li>Les malades grippés sauf complications vitales( qui seront traités a l’hôpital) restent à domicile </li></ul><ul><li>Création de structures ad occ </li></ul>
  24. 24. Des structures ad occ <ul><li>Structures intermédiaires pour les grippés sans complication ne pouvant rester seuls </li></ul><ul><li>Structures intermédiaires pour les non grippés ne pouvant rester seuls (handicapés, personnes âgées et enfant) </li></ul><ul><li>Des structures intermédiaires pour les personnes en grande exclusion </li></ul><ul><li>Des centres de consultation dédiés à la grippe </li></ul><ul><li>Des centres de coordination sanitaire et sociale (stock, logistique…) </li></ul>
  25. 25. Personnes particulièrement vulnérable en pandémie <ul><li>Du fait de multiples facteurs </li></ul><ul><li>L’age </li></ul><ul><li>L’état de santé </li></ul><ul><li>D’un handicap </li></ul><ul><li>De condition de vie précaire </li></ul><ul><li>De l’exclusion sociale </li></ul><ul><li>D’un certain isolement géographique </li></ul><ul><li>Et qui vivent soit en institution , soit a domicile et parfois à la rue……. </li></ul>
  26. 26. Quelques pistes de réflexions <ul><li>Une gestion des ressources humaines prenant en compte l’absentéisme </li></ul><ul><li>prévisible et de la durée probable de l’évènement est-elle discutée ? </li></ul><ul><li>Un plan de communication entre les acteurs en interne et en externe est-il finalisé ? </li></ul><ul><li>Un plan de sensibilisation et d’information des personnel est-il élaboré ?... </li></ul>
  27. 27. Sites internet d’intérêt <ul><li>http://www.grog.org/grippe_porcine.html </li></ul><ul><li>InVS http://www.invs.sante.fr </li></ul><ul><li>Ministère de la santé http://www.sante-sports.gouv.fr </li></ul><ul><li>http://www.grippe-aviaire.gouv.fr/ </li></ul><ul><li>CDC http://www.cdc.gov/swineflu </li></ul><ul><li>OMS http://www.who.int/en </li></ul><ul><li>ECDC http://ecdc.europa.eu </li></ul><ul><li>Ministère des affaires étrangères http://www.diplomatie.gouv.fr </li></ul><ul><li>Ambassade de France à Mexico http://www.ambafrance-mx.org </li></ul>

×