Free	
  2	
  Play	
  
INGÉNIERIE PÉDAGOGIQUE
D’UN
SERIOUS GAME
SERIOUS GAME EXPO 2013
LAURENT@SUCCUBUS.FR	
  
SERIOUS GAME DE FORMATION
•  TRANSMETTRE UNE INFORMATION OU UNE CAPACITÉ
•  C’EST À DIRE « APPRENDRE »
•  ENGRANGER UNE CO...
E-LEARNING ?
LES E-LEARNINGS PEUVENT ÊTRE « SCOLAIRES »
•  RÉBARBATIFS
•  LONGS
•  PEU ATTRACTIFS
•  ETC.
UTILISATEUR
PART...
CÔNE DE TRANSFORMATION
L’UTILISATEUR SUIT TOUJOURS LE MÊME CHEMIN
ACQUISITION
ACTIVATION
RÉTENTION
PARTICIPATION
TRANSMISS...
SOLUTION
AVOIR RECOURS AU « LUDISME »
UTILISATEUR
PARTIE THÉORIQUE
EXAMEN
PARTIE THÉORIQUE
JEU
UTILISATEUR
« DÉTOURNER L'A...
“FAVORABLE”
LE MESSAGE DOIT ÊTRE
• REÇU
• RETENU
• APPLIQUÉ
LE JEU DOIT
1. SUSCITER L’INTÉRÊT
2. CAPTIVER
3. IMPLIQUER
1. SUSCITER L’INTÉRÊT
OFFRIR UN UNIVERS ET UN SCÉNARIO
•  PERSONNAGES, LIEUX, BACKGROUND, ETC.
•  RICHES (PERSONNALITÉ, DÉ...
2. CAPTIVER
LUI DONNER DU PLAISIR À L’UTILISATION
•  NARRATION (SCÉNARIO) & FANTASME (IDENTIFICATION)
•  CHALLENGE & GRATI...
3. IMPLIQUER
•  LAISSER LE JOUEUR CHOISIR LIBREMENT LA SUITE DES ÉVÈNEMENTS
•  LES CHOIX DU JOUEUR DOIVENT AVOIR DES CONSÉ...
LIBERTÉ DÉCISIONNELLE
MISE EN SITUATION = MODE « SIMULATOIRE »
•  MULTITUDE DE CHOIX LOGIQUES ET NATURELS
•  LIBERTÉ D’EXP...
LIBERTÉ EXPLORATOIRE
« VISITER » LES SCÈNES DU JEU
•  DANS N’IMPORTE QUEL ORDRE
•  SANS FORCÉMENT DEVOIR Y FAIRE QUELQUE C...
ET DONC … LA MÉTHODE
1.  DÉFINITION DE LA CIBLE
2.  CAPTATION DU CONTENU
3.  RAFFINEMENT DU MESSAGE (SCÉNARIO PÉDAGOGIQUE)...
1. CIBLE
QUI SERONT LES JOUEURS ? LA PREMIÈRE ÉTAPE C’EST AVANT
TOUT DE SAVOIR À QUI ON S’ADRESSE …
•  NIVEAU DE COMPÉTENC...
2. CAPTATION DU CONTENU
•  COLLABORATION ENTRE INGÉNIEUR PÉDAGOGUE ET EXPERT MÉTIER
•  CAPTATION ET COMPRÉHENSION DE L’ENT...
3. RAFFINEMENT DU MESSAGE
OBJECTIF : MINIMISER L’IMPACT DU CONTENU SUR LE JEU
•  RÉDUIRE LE VOLUME TOUT EN CONSERVANT L’AU...
4. DÉBRIEFING
DANS UN JEU … LE DÉBRIEFING FAIT PARTIE DU JEU
PARTIE THÉORIQUE
JEU
UTILISATEUR
PARTIE THÉORIQUE
EXPÉRIMENTA...
QUESTIONS ?
APRÈS LA CONFÉRENCE
à LAURENT@SUCCUBUS.FR
À PROPOS DE L’AUTEUR…
•  LAURENT EST LE FONDATEUR DE SUCCUBUS INTERACTIVE
•  SUCCUBUS EST LE PIONNIER FRANÇAIS DU SERIOUS ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Serious Game - Méthodes d'ingénierie pédagogique

650 vues

Publié le

Méthodologie pour réussir la captation et la création de contenu pédagogique dans un serious game.

Publié dans : Formation
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
650
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
27
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Serious Game - Méthodes d'ingénierie pédagogique

  1. 1. Free  2  Play   INGÉNIERIE PÉDAGOGIQUE D’UN SERIOUS GAME SERIOUS GAME EXPO 2013 LAURENT@SUCCUBUS.FR  
  2. 2. SERIOUS GAME DE FORMATION •  TRANSMETTRE UNE INFORMATION OU UNE CAPACITÉ •  C’EST À DIRE « APPRENDRE » •  ENGRANGER UNE CONNAISSANCE, S’ENTRAÎNER, PRATIQUER, SE FORMER, ETC. à LE MESSAGE (INFORMATION OU CAPACITÉ) DOIT ÊTRE •  REÇU •  RETENU •  APPLIQUÉ
  3. 3. E-LEARNING ? LES E-LEARNINGS PEUVENT ÊTRE « SCOLAIRES » •  RÉBARBATIFS •  LONGS •  PEU ATTRACTIFS •  ETC. UTILISATEUR PARTIE THÉORIQUE EXAMEN
  4. 4. CÔNE DE TRANSFORMATION L’UTILISATEUR SUIT TOUJOURS LE MÊME CHEMIN ACQUISITION ACTIVATION RÉTENTION PARTICIPATION TRANSMISSION  
  5. 5. SOLUTION AVOIR RECOURS AU « LUDISME » UTILISATEUR PARTIE THÉORIQUE EXAMEN PARTIE THÉORIQUE JEU UTILISATEUR « DÉTOURNER L'ATTENTION POUR METTRE L'UTILISATEUR DANS UN ÉTAT D'ESPRIT FAVORABLE »
  6. 6. “FAVORABLE” LE MESSAGE DOIT ÊTRE • REÇU • RETENU • APPLIQUÉ LE JEU DOIT 1. SUSCITER L’INTÉRÊT 2. CAPTIVER 3. IMPLIQUER
  7. 7. 1. SUSCITER L’INTÉRÊT OFFRIR UN UNIVERS ET UN SCÉNARIO •  PERSONNAGES, LIEUX, BACKGROUND, ETC. •  RICHES (PERSONNALITÉ, DÉTAIL, CARACTÈRE) •  ADAPTÉS À LA CIBLE
  8. 8. 2. CAPTIVER LUI DONNER DU PLAISIR À L’UTILISATION •  NARRATION (SCÉNARIO) & FANTASME (IDENTIFICATION) •  CHALLENGE & GRATIFICATION (VS ORDINATEUR OU HUMAIN) •  APPROCHE « SOCIALE » (CHAT, NOTIFICATIONS, LEADERBOARD) •  EXPRESSION (PERSONNALISATION) •  SENSATION (ESTHÉTISME) •  LIBERTÉ D'ACTION
  9. 9. 3. IMPLIQUER •  LAISSER LE JOUEUR CHOISIR LIBREMENT LA SUITE DES ÉVÈNEMENTS •  LES CHOIX DU JOUEUR DOIVENT AVOIR DES CONSÉQUENCES •  LIBERTÉ DÉCISIONNELLE •  LIBERTÉ EXPLORATOIRE
  10. 10. LIBERTÉ DÉCISIONNELLE MISE EN SITUATION = MODE « SIMULATOIRE » •  MULTITUDE DE CHOIX LOGIQUES ET NATURELS •  LIBERTÉ D’EXPÉRIMENTATION •  ÉVÈNEMENTS ALÉATOIRES PAS DE BON OU DE MAL •  PARLER AU « MAUVAIS » PERSONNAGE AU « MAUVAIS » ENDROIT •  CONSÉQUENCES DIFFÉRENTES •  CONSTATER LES IMPLICATIONS DE SES CHOIX •  REJOUER
  11. 11. LIBERTÉ EXPLORATOIRE « VISITER » LES SCÈNES DU JEU •  DANS N’IMPORTE QUEL ORDRE •  SANS FORCÉMENT DEVOIR Y FAIRE QUELQUE CHOSE INTERACTIONS AVEC L’ENVIRONNEMENT •  VARIÉTÉ (UN TÉLÉPHONE, UNE PLANTE, UNE CAFETIÈRE, UN PC...) •  PERSONNAGES PAS FORCÉMENT PERTINENTS LA LIBERTÉ D’EXPLORATION EST RESSENTIE QUAND •  ON INTERAGIT AVEC DES ÉLÉMENTS EXTRA-SCÉNARISTIQUES •  LES LIMITES NE SONT PAS VISIBLES (À PREMIÈRE VUE)
  12. 12. ET DONC … LA MÉTHODE 1.  DÉFINITION DE LA CIBLE 2.  CAPTATION DU CONTENU 3.  RAFFINEMENT DU MESSAGE (SCÉNARIO PÉDAGOGIQUE) 4.  DÉBRIEFING CLASSIQUE … SAUF QUE LE SERIOUS GAME SE DIFFÉRENCIE PAR SON RECOURS À UNE « MISE EN SITUATION »
  13. 13. 1. CIBLE QUI SERONT LES JOUEURS ? LA PREMIÈRE ÉTAPE C’EST AVANT TOUT DE SAVOIR À QUI ON S’ADRESSE … •  NIVEAU DE COMPÉTENCE INITIAL •  AGE, SEXE, CSP •  ORIGINE ETHNIQUE & CULTURELLE •  CAPACITÉS INFORMATIQUES & INTELLECTUELLES •  CONDITIONS D’UTILISATION
  14. 14. 2. CAPTATION DU CONTENU •  COLLABORATION ENTRE INGÉNIEUR PÉDAGOGUE ET EXPERT MÉTIER •  CAPTATION ET COMPRÉHENSION DE L’ENTIÈRETÉ DU MESSAGE 1. PERSONNAGES ? 2. LIEUX ? 3. COMPORTEMENTS ? à SITUATIONS (“USER STORIES”) •  C’EST UN PROCESSUS LONG ET PÉNIBLE … MAIS NÉCESSAIRE ! •  ON TERMINE PAR UN TRI PAR ORDRE D’IMPORTANCE
  15. 15. 3. RAFFINEMENT DU MESSAGE OBJECTIF : MINIMISER L’IMPACT DU CONTENU SUR LE JEU •  RÉDUIRE LE VOLUME TOUT EN CONSERVANT L’AUTHENTICITÉ •  RENONCER AUX SITUATIONS MOINS IMPORTANTES •  ADAPTER À LA CIBLE (QUE SAIT-ELLE DÉJÀ ?) OBTENIR UN MESSAGE CLAIR, CONCIS ET BIEN CIBLÉ •  DÉTERMINATION DE LA CARTE D’EXPLORATION GARDER EN TÊTE LES CRITÈRES QUALITÉ •  RICHESSE DU SCÉNARIO ET DE L’UNIVERS •  LIBERTÉ DE CHOIX •  PLAISIR DE JEU •  QUALITÉ DES TEXTES, IMAGES ET SONS •  MAÎTRISE DES COÛTS
  16. 16. 4. DÉBRIEFING DANS UN JEU … LE DÉBRIEFING FAIT PARTIE DU JEU PARTIE THÉORIQUE JEU UTILISATEUR PARTIE THÉORIQUE EXPÉRIMENTATION DEBRIEFING UTILISATEUR MÊMES EXIGENCES POUR LE DÉBRIEFING QUE POUR LE JEU LIBERTÉ = DÉBRIEFING DYNAMIQUE = IMPLICATION
  17. 17. QUESTIONS ? APRÈS LA CONFÉRENCE à LAURENT@SUCCUBUS.FR
  18. 18. À PROPOS DE L’AUTEUR… •  LAURENT EST LE FONDATEUR DE SUCCUBUS INTERACTIVE •  SUCCUBUS EST LE PIONNIER FRANÇAIS DU SERIOUS GAME (PREMIER JEU EN 2002, L’ANNÉE DE LA CRÉATION DU STUDIO) •  SUCCUBUS PROPOSE DES SERIOUS GAMES SUR MESURE, DES OUTILS POUR FAIRE SOI MÊME SON SERIOUS GAME, ET DÉVELOPPE DES SOCIAL GAMES POUR SON PROPRE COMPTE •  LES TECHNOLOGIES DE SUCCUBUS LUI PERMETTENT DE FAIRE DES JEUX SUR MOBILE (IOS ET ANDROÏD) ET SUR NAVIGATEUR INTERNET (FLASH & HTML5) •  SUCCUBUS A ÉTÉ PRIMÉ INTERNATIONALEMENT POUR LA QUALITÉ DE SES JEUX À 11 REPRISES DONT 2 FOIS AU SERIOUS GAME EXPO (MA CYBER AUTO-ENTREPRISE 2010, WATTOU 2012) ET UNE FOIS AUX E-VIRTUOSES (WATTOU 2012)

×