Laurent Boisseau
92130 Issy-les-Moulineaux
Observations dans le cadre de l’Enquête publique :
Modification du Plan Local d...
Laurent Boisseau
92130 Issy-les-Moulineaux
Observations dans le cadre de l’Enquête publique :
Modification du Plan Local d...
Laurent Boisseau
92130 Issy-les-Moulineaux
Observations dans le cadre de l’Enquête publique :
Modification du Plan Local d...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Enquete publique secteur UFC centre ville - observations L. Boisseau

157 vues

Publié le

Publié dans : Environnement
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
157
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
55
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Enquete publique secteur UFC centre ville - observations L. Boisseau

  1. 1. Laurent Boisseau 92130 Issy-les-Moulineaux Observations dans le cadre de l’Enquête publique : Modification du Plan Local d’Urbanisme N°2 Secteur UFc du centre-ville 1 Enquete publique Secteur UFc centre-ville - Observations L-Boisseau.doc 29/04/2014 Dans le cadre de l'enquête publique portant sur la modification du Plan Local d’Urbanisme (PLU) N°2 relative au secteur UFc du centre-ville, j'ai l'honneur de vous faire part de mes observations conformément à la procédure engagée. Je précise que j'habite depuis plus de 10 ans le quartier « La Ferme » à Issy-les-Moulineaux. 1. Observations générales sur la méthode et le projet L’objectif général du projet est selon la municipalité de réaménager le secteur de l’îlot Hugo/Vernet en termes de bureaux / logements / commerces / équipements publics, de créer une continuité paysagère, des espaces verts, ainsi qu’une traversée piétonne entre le Centre-ville et Corentin Celton. La municipalité propose donc de réaliser une modification du PLU, objet de la présente enquête publique, mais ne donne pas d’informations détaillées sur le projet d’aménagement lui-même. Le projet d’aménagement pourrait faire l’objet d’une concertation et d’une enquête publique ultérieure relative à la ZAC « Cœur de ville » ; toutefois cela n’est pas précisé. Donc pas de vision d’ensemble de la procédure de bout en bout. La démarche logique aurait été de réaliser une véritable concertation préalable avec la population isséenne, les riverains (habitants et forces vives : commerçants, entreprises, associations locales, …), et les associations ayant l’agrément « Protection de l’environnement » ou « Urbanisme », puis ensuite de modifier le PLU si nécessaire. Ainsi il aurait fallu inscrire ce projet dans une vision globale du Centre- ville et non comme une nième opération ponctuelle d’urbanisme. Un exemple, quid de cette traversée piétonne allant jusqu’à Corentin Celton ( ?) Le secteur concerné n’adresse qu’une partie de cette liaison alors qu’il faudrait la traiter dans sa globalité… Si je regrette que le dossier ne donne pas plus de détails sur le projet d’aménagement lui-même, il semble que le projet de construction d’un immeuble de grande hauteur soit abandonné, c’est une bonne chose. 2. Les logements Alors que la constructibilité totale du projet passe de 83 500 m² à 100 000 m², il ne prévoit plus que la construction de 180 à 200 logements pour une surface totale ramenée au tiers environ de la surface initialement prévue (12 000 m² vs 30 000 m²). Ce projet fait encore la part belle aux bureaux à qui revient la surface maximum de 65 000 m². Cette diminution de l’offre de logements, a également pour conséquence la justification de la suppression des équipements publics petite enfance initialement prévus (voir plus bas). 3. Les commerces La municipalité souhaite créer « un réel pôle commercial attractif et dynamique de 15 000 m² minimum de surface de plancher. Une constructibilité plus précise sera définie dans le cadre de l’élaboration de la ZAC. ». Il est également envisagé de « développer une continuité urbaine entre le quartier Corentin Celton et le centre-ville Mairie d'Issy grâce notamment à la création d'un linéaire de commerces de proximité le long de la rue du Général Leclerc et de la rue Horace Vernet en complément et en synergie avec les pôles commerciaux situés à proximité. » Ce sont des formulations très vagues. Le dossier ne précise pas les lignes directrices qui définiront la répartition et l’implantation des commerces dans le périmètre du projet. D'après un échange avec le Commissaire-enquêteur, il semble qu'il soit envisagé des commerces en pied d'immeuble et non un centre commercial, mais cela n'est pas précisé à ce stade et serait reporté dans la phase ultérieure relative à la modification de la ZAC.
  2. 2. Laurent Boisseau 92130 Issy-les-Moulineaux Observations dans le cadre de l’Enquête publique : Modification du Plan Local d’Urbanisme N°2 Secteur UFc du centre-ville 2 Enquete publique Secteur UFc centre-ville - Observations L-Boisseau.doc 29/04/2014 Il faut donner plus de détails sur l’implantation des commerces car cela participe à l’animation de ce quartier : quelle est la zone de chalandise visée, quels types de commerces, comment les répartir, quelle animation, etc. 4. Les bureaux et l’emploi Le projet prévoit d’allouer 65 000 m² à la construction de bureaux. Toutefois, cela ne doit pas être assimilé à de la création d’emploi. Il s’agira essentiellement de déplacements de sièges sociaux d’entreprises réalisés dans le cadre d’opérations de regroupement géographique, y compris dans le cas où le Conseil régional d’Ile-de-France s'installerait sur le site. Ce chiffre est à mettre en regard du faible nombre de logements prévus. Cela ne pourra que dégrader la proportion d’isséens travaillant sur la commune avec un impact induit d’autant plus important sur les transports intercommunaux. Il faut rappeler que la proportion d’isséens travaillant sur la commune est toujours assez faible (19,7 %). De plus, le dossier d’enquête semble justifier l’implantation de bureaux pour renforcer l’attractivité du pôle commercial. Cette justification ne semble pas appropriée, la zone de chalandise devrait s'intéresser aux résidents isséens en priorité, puisque le dossier se réfère aux « Conversations citoyennes ». 5. Les équipements publics La part de logements prévus ayant été notablement réduite par rapport au projet initial, la municipalité supprime l’emplacement initialement réservé pour la réalisation d’un équipement de petite enfance, tout en reconnaissant par ailleurs que l’offre reste inférieure à la demande sur la commune. Elle reporte ces réalisations dans le cadre du financement de la future ZAC alors qu’il aurait mieux valu les maintenir dans le cadre du PLU. Il est également prévu le déplacement de la gare routière. Pourquoi pas, mais pour la mettre où ? Le dossier d’enquête ne donne malheureusement pas d’autre information à ce sujet. 6. La traversée piétonne entre le Centre-ville et Corentin Celton Le dossier d’enquête précise que : « Avec le départ d’Orange Labs, ce site qui était jusque-là une enclave en plein Centre-Ville pourra s’ouvrir sur ses quartiers environnants et permettre de renouer les quartiers de Mairie d’Issy et de Corentin Celton par la réalisation de liaison piétonne traversante de 21 mètres de large. » C’est une idée intéressante, mais la continuité de cette liaison ne pourra pas être assurée à l’est de la rue Victor Hugo du fait des immeubles existants. Cette traversée se limitera de fait au secteur UFc. Quant à sa largeur de 21 m, attention à ne pas créer un effet « canyon » du fait de la hauteur des bâtiments situés de part et d’autre. Il serait impératif de prévoir des plantations d’arbres de part et d’autre pour combattre cet effet. 7. Les hauteurs des constructions Le nouveau règlement proposé pour le PLU propose une élévation des hauteurs maximales : 26 / 29,50 / 32 m vs auparavant 24 / 26 / 27,50 m. Cela semble raisonnable, de même que l’épannelage prévu. Attention cependant à ne pas créer d’effet « canyon » entre les constructions (cf. supra concernant la traversée piétonne). Ainsi la suppression de la contrainte de hauteur relative : H <= L + 3 m pour le secteur UFc ne risque-t-elle pas d’induire de tels effets ?
  3. 3. Laurent Boisseau 92130 Issy-les-Moulineaux Observations dans le cadre de l’Enquête publique : Modification du Plan Local d’Urbanisme N°2 Secteur UFc du centre-ville 3 Enquete publique Secteur UFc centre-ville - Observations L-Boisseau.doc 29/04/2014 8. La végétalisation et les espaces verts Le PLU prévoit de maintenir la création d’un espace vert de pleine terre et d’une superficie d’environ 4 000 m². Cependant, cet espace vert semble concentré alors qu'il devrait être également réparti sur la surface à aménager. De plus, le règlement supprime l'obligation de 50% d'espace vert planté d'arbres sur le secteur UFc contrairement aux secteurs UFa et UFb voisins. Il n’est plus prévu qu’ « un traitement minéral et paysager soigné qui mettra en valeur l’espace urbain. » C’est dommage, il faudrait au contraire conserver une végétalisation homogène avec des arbres sur l’ensemble du secteur. 9. Les transports, la circulation et le stationnement Les transports et la circulation vont être rendus encore plus difficiles avec la construction de bureaux et l’impact induit sur les transports intercommunaux (cf. supra). Concernant les circulations douces, il semble que rien ne soit prévu pour les 2 roues, que ce soit en termes de pistes cyclables ou de stationnement. Le dossier est muet sur ce sujet. Le dossier évoque le prolongement de la ligne 12 au-delà de la station « Mairie d’Issy » parmi les arguments justifiant le dynamisme du site : « Avec la requalification du secteur Léon Blum qui verra arriver une gare du grand Paris Express et le prolongement de la ligne 12 qui s’arrête jusqu’à présent à la station « Mairie d’Issy », il est important que ce site conserve son dynamisme. » Il faut cependant rappeler que le prolongement de la ligne 12 n'est actuellement pas acté ni au SDRIF ou par le STIF. Concernant le stationnement, le dossier prévoit pour les bureaux : « 1 place pour 130 m² de surface de plancher. » Soit 500 places pour 65 000 m². Il faudrait réduire drastiquement le ratio de places de parking par rapport à la surface de bureaux et tendre vers le « zéro parking ». 10. En conclusion Cette enquête publique porte uniquement sur la modification du PLU et ne donne que quelques informations générales ou parcellaires sur le projet d’aménagement lui-même, alors que la démarche logique aurait été de réaliser une véritable concertation préalable avec la population isséenne afin de cadrer le projet d’aménagement, puis ensuite de modifier le PLU si nécessaire. Cette manière de procéder aurait ainsi permis d’inscrire ce projet dans une vision globale du Centre-ville et non comme une nième opération ponctuelle d’urbanisme. Ce projet fait la part belle aux bureaux alors qu’il aurait fallu en priorité développer l’animation du quartier en donnant la priorité aux espaces publics, mieux définir l’implantation des commerces afin qu’ils participent à cette animation. Il aurait fallu également répartir harmonieusement les espaces verts, encourager les circulations douces par des mesures concrètes en faveur des 2 roues comme des pistes cyclables. En conclusion, je ne suis pas favorable à cette modification du PLU. Laurent Boisseau Issy-les-Moulineaux 29 avril 2014

×