Transmettre du sens, par les
sens
Laurent Campagnolle
fondateur & orchestrateur
vingt ans en arrière
je vous invite à un bref voyage dans le temps.
Milieu des années 90 : Internet entre dans les entreprises, mais le
courrie...
Comme nous l’avons fait avec Internet et l’entreprise, nous percevons la
communication de façon parcellaire.
Or, le sensor...
le risque ? la rupture
C’est une fuite en avant qui débouche sur les risques
psycho-sociaux
Le tout numérique contribue aussi à se défausser sur ...
Je ne critique pas les technologies, mais leur usage.
En fait, l’humain possède toutes les qualités du numérique.
Il analy...
se re-connecter, à soi & aux autres
Le sensoriel constitue donc une interface magnifique, dont
nous disposons dès la naissance. Et nous luttons pour nous
en p...
le commerce ou la vie ?
Croyez-vous que la relation « marchande », que le monde de
l’entreprise, doivent nous couper de notre essence sensorielle ...
Nous sommes unis, puissants, épanouis, quand nous sommes
connectés à nos dimensions à la fois intelligibles et sensibles.
...
le sensoriel comme immersion inspirante
Pensé et réalisé en tant que stratégie d’entreprise, le sensoriel
est générateur de bien être, d’apaisement, de ressourcem...
comme lieu d’échanges
Le sensoriel fabrique du lien, du liant
En interne comme en externe
Il aide à recruter et à fidéliser des salariés, des cl...
Que l’on soit dans l’univers du luxe
immersion dans une marque
ou du grand public
comme intimité avec le client
L’essentiel est d’immerger dans un temps et un lieu singuliers, à
la fois nobles, respectueux des personnes, et intimistes
Réunir l’intelligible & le sensible
Cette conviction de la nécessaire reconnexion à nos émotions, il m’a fallu plus
de vingt ans pour y parvenir
Pendant toute...
Sur cette base, j’ai créé fin 2012 la maison de sens Résonances.
J’ai constitué une équipe d’experts sensoriels dans chaqu...
le film Résonances
www.vimeo.com/93814285
un média
blason des cinq sens
Voilà comment se présente le « Portrait de sens » de la marque
résonances
Bien sûr, il manque ici le toucher, l’ouïe, l’od...
ce qui s’ouvre
nous découvre
du carré à la sphère
de la logique à l’esthétique
reflet
&
profondeur
Le Portrait de sens n’est qu’une des approches offertes par le
média sensoriel.
Nous réfléchissons à la création de lieux,...
Nous sommes à un carrefour
Certaines entreprises choisiront d’être les pionnières de ce
mouvement de re-connexion du sens,...
Laurent Campagnolle
lc@resonances.me
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Sensoriel, l'outil de reconnexion clients et salariés

1 034 vues

Publié le

il y a vingt ans, Internet était perçu comme une vitrine. Depuis, le numérique structure toute l'activité d'entreprise, dans la relation avec les salariés comme avec les clients.
Ma vision : le sensoriel va connaître la même évolution. En nous reconnectant à soi et aux autres, le sensoriel redonne du sens à la vie en entreprise, au lien client.
(Présentation utilisée lors de mon intervention au congrès Sensory 2014, organisé par Cosmetic Valley www.sensory2014.com)

Publié dans : Business
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 034
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
84
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Sensoriel, l'outil de reconnexion clients et salariés

  1. 1. Transmettre du sens, par les sens Laurent Campagnolle fondateur & orchestrateur
  2. 2. vingt ans en arrière
  3. 3. je vous invite à un bref voyage dans le temps. Milieu des années 90 : Internet entre dans les entreprises, mais le courrier postal, le telex et le fax prédominent ! Le Net une simple vitrine, au mieux un canal de vente par correspondance. Aujourd’hui : le numérique constitue la colonne vertébrale de toute entreprise, quels que soient son métier et sa taille. Le numérique ne nous quitte plus et s’intègrera de plus en plus à nous, via l’Internet des objets Ma conviction ? Nous en sommes au même stade avec le sensoriel dans l’entreprise.
  4. 4. Comme nous l’avons fait avec Internet et l’entreprise, nous percevons la communication de façon parcellaire. Or, le sensoriel sera la prochaine vague structurante, celle qui nous fera passer de la poche au cœur. Pourquoi ? Parce que plus le numérique nous connecte sur un plan technique, réduisant les délais et les distances, plus il nous dé-connecte, de l’instant, de nous-mêmes et des autres.
  5. 5. le risque ? la rupture
  6. 6. C’est une fuite en avant qui débouche sur les risques psycho-sociaux Le tout numérique contribue aussi à se défausser sur l’analyse des données Nous renonçons à nos responsabilités, en automatisant les décisions, les relations
  7. 7. Je ne critique pas les technologies, mais leur usage. En fait, l’humain possède toutes les qualités du numérique. Il analyse, communique, collabore, fonctionne en réseau. En prime, il dispose de qualités uniques: les ressentis, l’intuition, la sensibilité, la créativité, la conviction, l’empathie.
  8. 8. se re-connecter, à soi & aux autres
  9. 9. Le sensoriel constitue donc une interface magnifique, dont nous disposons dès la naissance. Et nous luttons pour nous en prémunir, huit heures par jour au minimum. N’est-il pas temps d’en finir avec cette aberration ? A l’image du numérique qui structure l’activité économique, nous pouvons intégrer le sensoriel dans la vie des entreprises, aussi bien dans les relations internes que dans les liens tissés avec les clients.
  10. 10. le commerce ou la vie ?
  11. 11. Croyez-vous que la relation « marchande », que le monde de l’entreprise, doivent nous couper de notre essence sensorielle ? C’est pourtant l’illusion, pour ne pas dire le cauchemar, que nous entretenons dans notre rapport au travail, au commerce – alors que commercer, c’est d’abord échanger. Le monde oriental le sait et le pratique depuis des siècles — pensez aux souks, aux bazars, où la relation commerciale passe par les palabres, les émotions, les sensations.
  12. 12. Nous sommes unis, puissants, épanouis, quand nous sommes connectés à nos dimensions à la fois intelligibles et sensibles. Nous devons rendre évidente cette réalité, que nous soyons chercheurs, dirigeants, entrepreneurs, salariés, clients. C’est un enjeu public car si nous poursuivons l’automatisation sans conscience de notre monde, nous nous déshumanisons.
  13. 13. le sensoriel comme immersion inspirante
  14. 14. Pensé et réalisé en tant que stratégie d’entreprise, le sensoriel est générateur de bien être, d’apaisement, de ressourcement. il favorise la concentration, l’engagement, l’ efficacité
  15. 15. comme lieu d’échanges
  16. 16. Le sensoriel fabrique du lien, du liant En interne comme en externe Il aide à recruter et à fidéliser des salariés, des clients
  17. 17. Que l’on soit dans l’univers du luxe
  18. 18. immersion dans une marque
  19. 19. ou du grand public
  20. 20. comme intimité avec le client
  21. 21. L’essentiel est d’immerger dans un temps et un lieu singuliers, à la fois nobles, respectueux des personnes, et intimistes
  22. 22. Réunir l’intelligible & le sensible
  23. 23. Cette conviction de la nécessaire reconnexion à nos émotions, il m’a fallu plus de vingt ans pour y parvenir Pendant toutes ces années, j’ai dissocié mon univers personnel (de poète, de photographe, d’éditeur d’art) de mon univers professionnel (journaliste, communicant). Il y a deux ans, j’ai unifié ma vision J’ai pris conscience que nous sommes et restons des êtres d’intuition dans notre environnement professionnel, que c’était une force
  24. 24. Sur cette base, j’ai créé fin 2012 la maison de sens Résonances. J’ai constitué une équipe d’experts sensoriels dans chaque domaine : design sonore, olfactif, tactile, gustatif, visuel… Ensemble, nous avons inventé un média, le « Portrait de sens », objet qui incarne l’âme d’une marque, d’une entreprise, d’un lieu, d’un évènement ou d’une personne. Je vous propose de regarder un court film qui vous expose notre démarche.
  25. 25. le film Résonances www.vimeo.com/93814285
  26. 26. un média blason des cinq sens
  27. 27. Voilà comment se présente le « Portrait de sens » de la marque résonances Bien sûr, il manque ici le toucher, l’ouïe, l’odorat et le goût Car cet objet demande à être expérimenté, exploré, de façon personnelle, individuelle pour toucher au cœur, au corps et à l’esprit, son destinataire
  28. 28. ce qui s’ouvre nous découvre
  29. 29. du carré à la sphère de la logique à l’esthétique
  30. 30. reflet & profondeur
  31. 31. Le Portrait de sens n’est qu’une des approches offertes par le média sensoriel. Nous réfléchissons à la création de lieux, de moments, d’expériences imprégnées des sens, au sein des entreprises, dans les bureaux, les ateliers, les usines Dans les points de vente et les lieux publics Pour nous relier par cette interface extraordinaire que représente l’émotion partagée
  32. 32. Nous sommes à un carrefour Certaines entreprises choisiront d’être les pionnières de ce mouvement de re-connexion du sens, par les sens Les autres attendront passivement que la vague les recouvre pour réagir, comme il en a été pour le numérique. Et vous, quel sera votre choix ?
  33. 33. Laurent Campagnolle lc@resonances.me

×