GESTION DES RISQUES ET DESASTRES

638 vues

Publié le

0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
638
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
15
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

GESTION DES RISQUES ET DESASTRES

  1. 1. GESTION DES RISQUES ET DESASTRESCONTEXTE Des dégâts considérables au niveau de l’Agriculture, des Infrastructures, des logements sociaux, Assainissement et également au niveau des centrales d’adduction d’eau potable. Abris - 136 abris ouverts avaient accueilli jusqu’à 20.000 personnes, pour la plupart au niveau des départements de l’Ouest et du Sud. Evaluation des dégâts - Bilan Final : L’Ouragan Sandy a fait 54 morts, 21 disparus et 20 blessés Estimation des dégâts par sous secteur frappé SOUS-SECTEUR MONTANT ESTIME / HTG Agriculture 1,814,812,000.00 Élevage 133,088,349.00 Pêche 16,435,100.00 Infrastructures d’Irrigation 20,200,000.00 Infrastructures Routières 210,500,000.00 TOTAL 2,195,035,449.00ACTIVITÉS DE RÉPONSES : Multiplication des actions de réponse sur le terrain, pour venir en aide à la population sinistrée ;
  2. 2. Prévision de 350 millions de gourdes pour venir en aide à la population et couvrir le budget d’urgence des départements affectés (Bons d’urgence, transferts de cash conditionnels, paniers de solidarité, repas chauds et déplacements des camps) ; Fonds d’urgence au 9 novembre 2012 MEF : HTG 24.713.938,00 MICT : HTG 12.978.675,00 Poursuite des actions de réponse - Multiplication des actions de réponse sur le terrain, pour venir en aide à la population sinistrée, à travers les départements frappés par l’ouragan Sandy ; - Stratégie de réponse gouvernementale par le FAES ; Réunion du Groupe d’appui de la communauté internationale (GACI) pour informer les bailleurs et Ambassadeurs sur l’état des dégâts/besoins et à mobiliser les fonds nécessaires pour la réponse post-Sandy.DISTRIBUTION : 50,000 paniers de solidarité ont été distribués 227,000 bons d’urgence, d’un montant de gdes 1000 chacun ont été accordés aux familles nécessiteuses; 48,000 cantines mobiles ont été mises en place ; 25,000 repas chauds ont été distribués ; 40,000 bouteilles d’eau distribuées,Désactivation partielle du COUN le 8 novembre 2012 ; fin de la phase d’urgence.RÉCENTES INNONDATIONS ENREGISTREES DANS LE GRAND NORD ET LES NIPPES (8 AU 9 NOVEMBRE 2012) :
  3. 3. Causes : - Une dizaine de villes ont été touchées par des inondations en raison de crues rapides ; - Saturation des sols, - Constructions anarchiques obstruant les exutoires naturels des eaux de ruissellement, - Des problèmes d’érosion et de drainage. Le dernier bilan enregistré le lundi 12 novembre 2012 +indiquait : - 13 morts au Cap Haitien (Nord), 1 disparu (Nippes); - 6 enfants (âgés de 1 à 10 ans, 3 garçonnets et 3 fillettes) ; - 4 adolescents (4 garçons) ; - 1 mère de famille (la trentaine). Constat : - La plupart des personnes décédées habitaient sur les berges et dans le lit même des ravins.PLAN D’INVESTISSEMENT ET D’EXTENSION Programme d’Investissement Public (PIP) 2012-2013, - Reconstruction et Protection des Écosystème du morne l’hôpital : Gdes 10,000,000.00 financé par le trésor public. - Appui au Système National de Gestion des Risques et des Désastres : Gdes 180,000,000.00 financé par le trésor public. Source externe - Reconstruction et Gestion des Risques et Désastres : Banque Mondiale, Gdes 196,000,000.00
  4. 4. RENFORCEMENT DES STUCTURES DE PROTECTION CIVILE : Axes d’Intervention Le programme d’investissement de la Direction de la Protection Civile s’articule autour de sept (7) axes : - Renforcement et extension des structures territoriales de protection civile ; - Campagne de sensibilisation du public ; - Mise en place d’une cellule de reconnaissance motorisée ; - Mise en œuvre de microprojets de mitigation ; - Développement d’un plan/réseau de communication. - Contribution à l’élaboration du cadre légal de la Direction de la Protection Civile - Renforcement et assistance aux volontaires et brigadiers de la Protection Civile dans le cadre du Dispositif d’Intervention de Premier Secours (DIPS) Les Collectivités Territoriales constituent les relais pour une gestion saine et efficace des catastrophes naturelles en termes de prévention ; Le Système National de Gestion des Risques et Désastres est composé des : Délégués, Maires, CASECs et sétend aux ASECs et DV ; Les coordonateurs techniques de Protection Civile interviennent afin de sensibiliser la population en cas d’alerte ; La structure de gestion dans chaque commune est la suivante : - Une association de CASEC, ainsi que dans chaque département - Une fédération de CASEC et ASEC. Ces structures permettront au Ministère de s’informer à temps, lors du passage des catastrophes ;NB : 73 communes sont déjà dotées d’une structure de protection civile (COUC) et suivant un partenariat établit avec la BanqueMondiale, d’ici 2014, elle s’étendra sur 144 communesACTIONS À ENTREPRENDRE :
  5. 5. Former les Délégué/Maires/CASECs en gestion des urgences et sur le SNGRD ;Mobiliser des ressources pour les 10 COUD ;Renforcer les capacités logistiques des COU ;Assurer le fonctionnement des COU en y affectant des cadres techniques ;Redynamiser le Comité Thématique d’alerte précoce ; Renforcer le service de génie municipal des mairies pour aider la protection civile dans lévaluation des dégâts et à produireles premières réponses.Liste des COUC construits dans le cadre du PUGRD et Calendrier Prévisionnel d’inauguration d’ici Décembre 2012. No. COMMUNE LOCALISATION DU COUC Département des Nippes 1 Baradères Entrée de la ville 2 Anse à Veau A l’arrière de l’Hôpital 3 Fond des Nègres Cour de la Mairie Département du Sud 4 Chardonnières Entrée de la Ville 5 Coteaux Centre Ville - Zone administrative 6 Port Salut Cour de la Mairie 7 Ile à Vache 8 Camp Perrin Cour de la Mairie 9 Aquin En face du Tribunal de Paix Département de la Grande Anse 10 Beaumont A l’arrière de l’Hôpital 11 Corail A cote de l’Abri provisoire 12 Anse d’Hainault Centre Ville – Proximité de la Mairie Département de l’Ouest 13 Tabarre Marie de Tabarre 14 Léogane Santo - Darbone 15 Cabaret Entrée de la Ville (Avant la Riviere Bretelle)
  6. 6. Département de l’Artibonite 16 St Marc Sortie Nord 17 L’Estère Proximité du Centre Ville 18 Marchand Dessalines Cour de la Mairie 19 Saint Michel de l’Attalaye Cour de la Mairie 20 Gros Morne Proximité du Centre Ville 21 Gonaives Nord de la ville Un système d’entreposage des produits de première nécessité est mise en place au niveau des communes les plus vulnérables. Organisation d’un concourt de recrutement de cadres devant intégrer le staff de la Direction de Protection Civile.BUDGET ESTIMATIF DU PROGRAMME :- Renforcement et extension des structures de protection civile : 40, 000,000(Ateliers de formation en Haïti et à l’étranger, Exercice de simulation, etc.)- Campagne de sensibilisation du public : 13, 000,000- Mise en place d’une cellule de reconnaissance motorisée : 14, 000,000- Mise en œuvre de micro-projets de mitigation : 80, 000,000- Développements d’un plan de communication : 13, 000,000- Renforcement et assistance aux volontaires et brigadiers DIPS : 30, 000,000- Contribution à l’élaboration du cadre légal : 500,000.00- Coordination générale du programme: 10, 000,000

×