PRINCIPALES 
RÉALISATIONS DE 
L’ADMINISTRATION 
MARTELLY-LAMOTHE 
HAÏTI!AP!VANSE / SEPTEMBRE !"#$ 
GOUVERNEMENT DE LA 
RÉP...
PRINCIPALES 
RÉALISATIONS DE 
L’ADMINISTRATION 
MARTELLY-LAMOTHE 
HAÏTI!AP!VANSE / SEPTEMBRE !"#$ 
GOUVERNEMENT DE LA 
RÉP...
HAÏTI 
AP VANSE 
AVANT PROPOS 
Après le séisme de janvier 2010, l’Administration Martelly-Lamothe a 
hérité d’une situatio...
HAÏTI 
AP VANSE 
AVANT PROPOS 
Cette politique, dite des cinq E, s’est déclinée autour de cinq axes!: 
L’ÉCONOMIE ET L’EMP...
HAÏTI 
AP VANSE 
AVANT PROPOS 
Ce bilan couvre les trois ans au Pouvoir du Président 
Martelly. Il traduit la matérialisat...
HAÏTI 
AP VANSE 
AVANT PROPOS 
Les rêves de changement du peuple haïtien se 
concrétisent avec l’équipe Martelly-Lamothe. ...
HAÏTI 
AP VANSE 
PRINCIPALES RÉALISATIONS DE 
L’ADMINISTRATION MARTELLY-LAMOTHE 
1 ÉCONOMIE ET EMPLOI 
t4JUVBUJPONBDSPÏDPO...
HAÏTI 
AP VANSE 
PRINCIPALES RÉALISATIONS DE 
L’ADMINISTRATION MARTELLY-LAMOTHE 
CONTENU 
3 ÉDUCATION ET DÉVELOPPEMENT 
HU...
GOUVERNEMENT DE 
LA RÉPUBLIQUE D’HAÏTI 
ÉCONOMIE 
ET EMPLOI
HAÏTI 
AP VANSE 
ÉCONOMIE ET EMPLOI 
Le pays a enregistré un regain de l’activité économique pour l’exercice 
fiscal 2012-...
HAÏTI 
AP VANSE 
ÉCONOMIE ET EMPLOI (SUITE) 
La politique d’attraction des investissements publics a permis 
l’installatio...
HAÏTI 
AP VANSE 
SITUATION MACROÉCONOMIQUE 
tTaux de croissance du PIB de 4,3 % fin septembre 2013 
DPOUSF
mOTFQUFNCSF	.'
...
HAÏTI 
AP VANSE 
AGRICULTURE, ÉLEVAGE, PÊCHE ET PAYSANNERIE 
tTaux de croissance de 2,9 % en 2012 à 4,5 % en 2013 
LE RENF...
HAÏTI 
AP VANSE 
AGRICULTURE, ÉLEVAGE, PÊCHE ET PAYSANNERIE (SUITE) 
tL’accroissement de la production de 
l’agriculture f...
HAÏTI 
AP VANSE 
AGRICULTURE, ÉLEVAGE, PÊCHE ET PAYSANNERIE (SUITE) 
L’ACCROISSEMENT DE LA PRODUCTION DE L’AGRICULTURE FAM...
HAÏTI 
AP VANSE 
AGRICULTURE, ÉLEVAGE, PÊCHE ET PAYSANNERIE (SUITE) 
APPUI À LA PAYSANNERIE 
t80 millions de gourdes de se...
HAÏTI 
AP VANSE 
DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL 
SUPPORT AUX INVESTISSEMENTS 
t48 projets d’investissements privés accompagnés 
...
HAÏTI 
AP VANSE 
DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL (SUITE) 
INDUSTRIES INNOVANTES 
MANUFACTURE DE TABLETTES SURTAB 
 SURTAB est une...
HAÏTI 
AP VANSE 
DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL (SUITE) 
LE PARC INDUSTRIEL DE CARACOL (PIC) 
tInauguré en octobre 2012, il devr...
HAÏTI 
AP VANSE 
DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL (SUITE) 
Parc Industriel de Caracol 
22
HAÏTI 
AP VANSE 
DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL (SUITE) 
LA MODERNISATION DU CADRE DES AFFAIRES 
tLa modernisation du processus ...
HAÏTI 
AP VANSE 
DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL (SUITE) 
LA MODERNISATION DU CADRE DES AFFAIRES (SUITE) 
tL’élaboration et l’imp...
HAÏTI 
AP VANSE 
DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL (SUITE) 
LES MICROS PARCS INDUSTRIELS 
VISION!: 
tCréer des espaces 
géographiqu...
HAÏTI 
AP VANSE 
DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL (SUITE) 
EXEMPLE!: LE MPI DE SAINT RAPHAËL 
26
HAÏTI TOURISME 
AP VANSE 
SECTEUR COMMERCIAL ET DES SERVICES 
QUELQUES EXEMPLES DE MARCHÉS PUBLICS 
AMENAGÉS POUR LA COMME...
HAÏTI 
TOURISME 
AP VANSE 
SECTEUR COMMERCIAL ET DES SERVICES (SUITE) 
CENTRE DE CONGRÈS ET D’EXPOSITION 
tCentre de conve...
HAÏTI TOURISME 
AP VANSE 
STATISTIQUES!: 
t419!736 touristes de séjours pour l’année 
2013 (augmentation de 20,2 % par rap...
HAÏTI 
AP VANSE 
TOURISME (SUITE) 
MISE EN PLACE DE LA POLICE TOURISTIQUE 
(POLITOUR) 
tune centaine (100) de policiers on...
HAÏTI 
AP VANSE 
TOURISME (SUITE) 
AMÉNAGEMENT DE DESTINATIONS TOURISTIQUES 
(TRAVAUX EN COURS) 
tÎle-à-Vache 
tCap-Haïtie...
HAÏTI 
AP VANSE 
TOURISME (SUITE) 
AMÉNAGEMENT DE 15 SITES TOURISTIQUES 
Acul-du-Nord 
Saut-Mathurine 
Milot 
Boutilliers ...
HAÏTI 
AP VANSE 
TOURISME (SUITE) 
AMÉNAGEMENT DE 15 SITES TOURISTIQUES (SUITE) 
'PSU+BDRVFT 
Raymond-Les-Bains 
Cascade T...
HAÏTI 
AP VANSE 
TOURISME (SUITE) 
LA CLASSIFICATION HIBISCUS 
t450 établissements hôteliers 
sur l’ensemble du territoire...
HAÏTI 
AP VANSE 
TOURISME (SUITE) 
tNouvelles lignes aériennes desservant Haïti : American 
Airlines (Cap-Haïtien, septemb...
HAÏTI 
AP VANSE 
TOURISME (SUITE) 
PROMOTION 
tParticipation à sept (7) foires internationales 
TRANSPORTS TOURISTIQUES 
t...
Pamela White, l’ambassadrice américaine à Port-au-Prince, constate 
des progrès dans plusieurs domaines tels que l’agricul...
Haïti –Tourisme : Haïti se refait une image en tourisme... 
« Par ailleurs, le prestigieux magazine de Voyages ‘‘Condé Nas...
GOUVERNEMENT DE 
LA RÉPUBLIQUE D’HAÏTI 
ENVIRONNEMENT ET 
AMÉNAGEMENT DU 
TERRITOIRE 
SEPTEMBRE 2014 39
HAÏTI 
AP VANSE 
ENVIRONNEMENT ET AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE 
Dans le cadre de l’environnement et de l’aménagement du 
terr...
HAÏTI 
AP VANSE 
ENVIRONNEMENT ET AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE (SUITE) 
Des efforts significatifs ont été enregistrés dans 
l...
PROTECTION HAÏTI DE L’ENVIRONNEMENT 
AP VANSE 
INFORMATION GÉNÉRALE 
tPlus de 3 millions d’assiettes et gobelets en mousse...
HAÏTI 
AP VANSE 
PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT (SUITE) 
CAMPAGNES DE SENSIBILISATION 
tSensibilisation de 3!000 élèves de ...
HAÏTI 
AP VANSE 
PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT (SUITE) 
RENFORCEMENT DE LA SURVEILLANCE 
ENVIRONNEMENTALE 
tDéploiement de...
HAÏTI 
AP VANSE 
PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT (SUITE) 
RENFORCEMENT DE LA SURVEILLANCE 
ENVIRONNEMENTALE (SUITE) 
tCréati...
HAÏTI RÉNOVATION URBAINE 
AP VANSE 
14 COMMUNES FONT L’OBJET 
DE RÉNOVATION URBAINE 
tPignon (Nord) 
tSaint-Raphaël (Nord)...
HAÏTI 
AP VANSE 
RÉNOVATION URBAINE (SUITE) 
14 COMMUNES FONT L’OBJET 
DE RÉNOVATION URBAINE (SUITE) 
tSaint-Marc (Artibon...
HAÏTI 
AP VANSE 
RÉNOVATION URBAINE (SUITE) 
AUTRES PROJETS DE RÉNOVATION URBAINE 
tRéhabilitation de certains quartiers 
...
HAÏTI 
AP VANSE 
RÉNOVATION URBAINE (SUITE) 
Aménagement du Wharf Jérémie à Cité-Soleil 
SEPTEMBRE 2014 49
HAÏTI 
AP VANSE 
RÉNOVATION URBAINE (SUITE) 
RÉHABILITATION DE PLACES PUBLIQUES À PORT-AU-PRINCE 
PLACE STE-ANNE PLACE DU ...
HAÏTI 
AP VANSE 
RÉNOVATION URBAINE (SUITE) 
NOUVEAUX PROJETS DE LOGEMENTS SOCIAUX 
(PRÈS DE 10!000!UNITÉS PRÉVUES POUR 20...
HAÏTI 
AP VANSE 
RÉNOVATION URBAINE (SUITE) 
DIMINUTION DE PLUS DE 92 % DU NOMBRE DE PERSONNES 
DÉPLACÉES SUITE AU TREMBLE...
HAÏTI 
AP VANSE 
FONDS COMMUNAUX 
PROJETS FINANCÉS PAR LES FONDS COMMUNAUX 
t2011-2012 : 191 projets 
t2012-2013 : 208 pro...
HAÏTI 
AP VANSE 
PLANS SPÉCIAUX 
PLANS SPÉCIAUX 
ADMINISTRATION 
.35--:-.05) 
L’Administration Martelly-Lamothe, attentif ...
HAÏTI 
AP VANSE 
PLANS SPÉCIAUX (SUITE) 
OUEST 
8. Bernagousse 
SUD 
CENTRE 
NORD 
5. Île-de-la-Tortue 
1. Gonaïves 
ARTIB...
Projection: UTM Zone 18 N. Datum: WGS84 
Note : Cette carte est un document de travail 
Date : mars 2014 
TERRITOIRES FAIS...
HAÏTI 
AP VANSE 
PLANS SPÉCIAUX (SUITE) 
CITÉ-SOLEIL TERRIER-ROUGE GRAND-BASSIN 
ÎLE-À-VACHE 
PORT-DE-PAIX 
56
HAÏTI 
AP VANSE 
PLANS SPÉCIAUX (SUITE) 
JÉRÉMIE ÎLE DE LA GONÂVE ÎLE-DE-LA-TORTUE 
GONAÏVES 
BERNAGOUSSE 
SEPTEMBRE 2014 ...
TRANSPORT HAÏTI (TRAVAUX PUBLICS) 
AP VANSE 
DES RÉSULTATS ATTEINTS CONCERNANT 
tLa réhabilitation et la construction 
d’i...
HAÏTI 
AP VANSE 
TRANSPORT (TRAVAUX PUBLICS) (SUITE) 
DES RÉSULTATS ATTEINTS CONCERNANT 
(SUITE) 
tLa réhabilitation et la...
HAÏTI COMMUNICATIONS 
AP VANSE 
ALIMENTATION EN EAU POTABLE ET ASSAINISSEMENT 
ALIMENTATION EN EAU POTABLE ET ASSAINISSEME...
HAÏTI 
COMMUNICATIONS 
AP VANSE 
ALIMENTATION EN EAU POTABLE ET ASSAINISSEMENT (SUITE) 
tConstruction et 
réhabilitation d...
HAÏTI 
COMMUNICATIONS 
AP VANSE 
ALIMENTATION EN EAU POTABLE ET ASSAINISSEMENT (SUITE) 
COLLECTE ET GESTION DES ORDURES 
t...
HAÏTI 
COMMUNICATIONS 
AP VANSE 
ALIMENTATION EN EAU POTABLE ET ASSAINISSEMENT (SUITE) 
Collecte et gestion des ordures da...
HAÏTI COMMUNICATIONS 
AP VANSE 
DES RÉALISATIONS IMPORTANTES 
tLe renforcement de la concurrence et 
de la protection des ...
GOUVERNEMENT DE 
LA RÉPUBLIQUE D’HAÏTI 
ÉDUCATION ET 
DÉVELOPPEMENT 
HUMAIN ET SOCIAL 
SEPTEMBRE 2014 65
HAÏTI 
AP VANSE 
ÉDUCATION ET DÉVELOPPEMENT HUMAIN ET SOCIAL 
L’éducation et la santé sont au coeur du développement humai...
HAÏTI 
AP VANSE 
ÉDUCATION ET DÉVELOPPEMENT HUMAIN ET SOCIAL (SUITE) 
pour les pauvres. À la suite d’initiatives pilotes, ...
HAÏTI 
SANTÉ PUBLIQUE 
AP VANSE 
ENSEIGNEMENT ÉDUCATION PRÉSCOLAIRE, 
SUPÉRIEUR ET FORMATION 
PROFESSIONNELLE FONDAMENTALE...
HAÏTI 
SANTÉ PUBLIQUE 
AP VANSE 
ENSEIGNEMENT ÉDUCATION PRÉSCOLAIRE, 
SUPÉRIEUR ET FORMATION 
PROFESSIONNELLE FONDAMENTALE...
HAÏTI 
SANTÉ PUBLIQUE 
AP VANSE 
ÉDUCATION PRÉSCOLAIRE, 
FONDAMENTALE ET SECONDAIRE 
t3 527 799 enfants scolarisés 
(2 834...
HAÏTI 
SANTÉ PUBLIQUE 
AP VANSE 
ÉDUCATION PRÉSCOLAIRE, 
FONDAMENTALE ET SECONDAIRE (SUITE) 
Ouest 
48 % 
Sud 3 % 
Sud-Est...
HAÏTI 
SANTÉ PUBLIQUE 
AP VANSE 
ÉDUCATION PRÉSCOLAIRE, 
FONDAMENTALE ET SECONDAIRE (SUITE) 
t2!418 écoles publiques sans ...
HAÏTI 
SANTÉ PUBLIQUE 
AP VANSE 
ÉDUCATION PRÉSCOLAIRE, 
FONDAMENTALE ET SECONDAIRE (SUITE) 
ÉCOLE NATIONALE DE BAS-LIMBÉ ...
HAÏTI SANTÉ PUBLIQUE 
AP VANSE 
LES INFRASTRUCTURES SANITAIRES 
tPlus de 200 chantiers de réhabilitation et de constructio...
HAÏTI 
AP VANSE 
SANTÉ PUBLIQUE (SUITE) 
LES INFRASTRUCTURES SANITAIRES 
(SUITE) 
Réhabilités!: 
 20 hôpitaux 
 56 centres...
HAÏTI 
AP VANSE 
SANTÉ PUBLIQUE (SUITE) 
En construction!: 
 5 hôpitaux 
 17 centres de santé 
t400!structures sanitaires ...
HAÏTI 
AP VANSE 
SANTÉ PUBLIQUE (SUITE) 
MATERNITÉ À ROBILLARD 
SONUB DE BÉTHANIE 
DISPENSAIRE DU BOURG DE CARACOL 
CENTRE...
HAÏTI 
AP VANSE 
SANTÉ PUBLIQUE (SUITE) 
t905 institutions de santé fréquentées 
t7 375 lits disponibles 
t2 438 médecins ...
HAÏTI 
AP VANSE 
SANTÉ PUBLIQUE (SUITE) 
LES MALADIES ENDÉMIQUES ET LES ÉPIDÉMIES 
(QUELQUES INDICATEURS CLÉS) 
t6 305 nou...
HAÏTI 
AP VANSE 
SANTÉ PUBLIQUE (SUITE) 
tTaux de prévalence du VIH-SIDA de 2,2 % en 2013 
(EMMUS V) contre 5 % en 2006-20...
HAÏTI SOLIDARITÉ SOCIALE 
AP VANSE 
DES RÉALISATIONS IMPORTANTES 
tCouverture de tout le pays avec le 
programme EDE PEP 
...
HAÏTI 
AP VANSE 
SOLIDARITÉ SOCIALE (SUITE) 
DES RÉALISATIONS IMPORTANTES 
(SUITE) 
t324 restaurants communautaires 
tDist...
HAÏTI 
AP VANSE 
SOLIDARITÉ SOCIALE (SUITE) 
DES RÉALISATIONS IMPORTANTES 
(SUITE) 
tDistribution de kits de semences 
à 7...
HAÏTI 
AP VANSE 
SOLIDARITÉ SOCIALE (SUITE) 
84
HAÏTI 
AP VANSE 
SOLIDARITÉ SOCIALE (SUITE) 
NATIONAL Plan d’Action pour la Réduction de la Pauvreté extrême (PARP) 
SEPTE...
HAÏTI 
AP VANSE 
OBJECTIFS DU MILLÉNAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT 
PROGRÈS D’HAÏTI PAR RAPPORT AUX OBJECTIFS DU 
MILLÉNAIRE P...
HAÏTI 
AP VANSE 
OBJECTIFS DU MILLÉNAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT (SUITE) 
PROGRÈS D’HAÏTI PAR RAPPORT AUX OBJECTIFS DU 
MILL...
HAÏTI 
AP VANSE 
OBJECTIFS DU MILLÉNAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT (SUITE) 
PROGRÈS D’HAÏTI PAR RAPPORT AUX OBJECTIFS DU 
MILL...
HAÏTI 
AP VANSE 
OBJECTIFS DU MILLÉNAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT (SUITE) 
PROGRÈS D’HAÏTI PAR RAPPORT AUX OBJECTIFS DU 
MILL...
HAÏTI 
AP VANSE 
OBJECTIFS DU MILLÉNAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT (SUITE) 
PROGRÈS D’HAÏTI PAR RAPPORT AUX OBJECTIFS DU 
MILL...
HAÏTI 
AP VANSE 
OBJECTIFS DU MILLÉNAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT (SUITE) 
PROGRÈS D’HAÏTI PAR RAPPORT AUX OBJECTIFS DU 
MILL...
HAÏTI 
AP VANSE 
OBJECTIFS DU MILLÉNAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT (SUITE) 
PROGRÈS D’HAÏTI PAR RAPPORT AUX OBJECTIFS DU 
MILL...
HAÏTI 
AP VANSE 
OBJECTIFS DU MILLÉNAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT (SUITE) 
PROGRÈS D’HAÏTI PAR RAPPORT AUX OBJECTIFS DU 
MILL...
HAÏTI CULTURE 
AP VANSE 
DES RÉALISATIONS IMPORTANTES 
tConstruction d’équipements culturels 
t Ciné-théâtre Triomphe 
t A...
HAÏTI 
AP VANSE 
CULTURE (SUITE) 
CINÉ-THÉÂTRE TRIOMPHE 
CINÉ-THÉÂTRE TRIOMPHE (INTÉRIEUR) 
CHAMP-DE-MARS (KIOSQUE OCCIDE-...
HAÏTI 
AP VANSE 
CULTURE (SUITE) 
CARNAVAL DE JACMEL 
CENTRE D’ACCUEIL À CHOISEUL 
AMÉNAGEMENT D’UN MUSÉE D’ARTILLERIE / C...
ACTION CIVIQUE, S HAÏTI PORT, LOISIRS ET JEUNESSE 
AP VANSE 
23 CENTRES SPORTIFS ET TERRAINS DE SPORT CONSTRUITS OU 
RÉHAB...
Haïti - Humanitaire : Oxfam souligne des progrès notables en Haïti... 
http://www.haitilibre.com/article-10254-haiti-human...
Ricardo Martinelli, président du Panama, félicite les autorités 
haïtiennes pour les progrès visibles et concrets déjà obt...
GOUVERNEMENT DE 
LA RÉPUBLIQUE D’HAÏTI 
ÉTAT DE DROIT ET 
DÉMOCRATIE 
SEPTEMBRE 2014 101
HAÏTI 
AP VANSE 
ÉTAT DE DROIT ET DÉMOCRATIE 
Durant ces trois dernières années, l’Administration Martelly–Lamothe a pris ...
HAÏTI 
AP VANSE 
ÉTAT DE DROIT ET DÉMOCRATIE (SUITE) 
former les futures élites de demain du secteur public. Le pays a pro...
JUSTICE E HAÏTI T SÉCURITÉ PUBLIQUE 
AP VANSE 
t57 cas d’enlèvements en 2013 contre 126 en 2012, soit une diminution de 54...
HAÏTI 
AP VANSE 
JUSTICE ET SÉCURITÉ PUBLIQUE (SUITE) 
TAUX D’HOMICIDES POUR 100!000 HABITANTS (2007-2013) 
  
  
 
 
 
 
...
NOMBRE TOTAL D’ENLÈVEMENTS EN HAÏTI (2012-2014)
SEPTEMBRE 2014 105
HAÏTI 
AP VANSE 
JUSTICE ET SÉCURITÉ PUBLIQUE (SUITE) 
=:29 
;=2: 
;@2: 
TAUX D’HOMICIDES POUR 
100!000!HABITANTS / CARAÏB...
'*#- 
- 
#*-4)4'- 
#-!! 
* 
!(4-'-(4)4-( 
' 
'# 
#)4##)4)4!(4'##( 
%-!-$## 
#)4- 
( 
'#)4)4$$ 
#)4
,(4)4
.( 
	- 
$-'3
4
(
*$#(#($#)'!'$-)!'5
6 
106
HAÏTI 
AP VANSE 
JUSTICE ET SÉCURITÉ PUBLIQUE (SUITE) 
ACTIONS DU GOUVERNEMENT 
RENFORCEMENT DU PERSONNEL 
tAugmentation s...
HAÏTI 
AP VANSE 
JUSTICE ET SÉCURITÉ PUBLIQUE (SUITE) 
.0:/4 
tL’implémentation de 
différents plans de 
sécurité tant en ...
HAÏTI 
AP VANSE 
JUSTICE ET SÉCURITÉ PUBLIQUE (SUITE) 
DES RÉALISATIONS IMPORTANTES 
tCours de justice 
t Construction de ...
HAÏTI 
AP VANSE 
JUSTICE ET SÉCURITÉ PUBLIQUE (SUITE) 
tPolice/CIMO 
t Construction du local du Corps 
d’Intervention et d...
HAÏTI 
AP VANSE 
JUSTICE ET SÉCURITÉ PUBLIQUE (SUITE) 
tPostes frontaliers 
t Réhabilitation du bureau 
d’immigration de B...
INSTITUTIONS DÉMOCRATIQUES N HAÏTI ATIONALES 
AP VANSE 
COUR SUPÉRIEURE DES COMPTES ET 
DU CONTENTIEUX ADMINISTRATIF 
DES ...
ADMINISTRATION HAÏTI PUBLIQUE 
AP VANSE 
CONSTRUCTION DE BÂTIMENTS PUBLICS / CITÉ ADMINISTRATIVE 
tAménagement de la Cité ...
HAÏTI 
AP VANSE 
ADMINISTRATION PUBLIQUE (SUITE) 
MCI+CFI 
VILLA D’ACCUEIL 
BANQUE DE LA RÉPUBLIQUE D’HAÏTI 
114
HAÏTI 
AP VANSE 
ADMINISTRATION PUBLIQUE (SUITE) 
MICT MAE 
SEPTEMBRE 2014 115
HAÏTI 
AP VANSE 
ADMINISTRATION PUBLIQUE (SUITE) 
CONSTRUCTION DE BÂTIMENTS PUBLICS 
t5 centres administratifs et socio-cu...
HAÏTI 
AP VANSE 
ADMINISTRATION PUBLIQUE (SUITE) 
« GOUVÈNMAN AN LAKAY OU » 
1. Carrefour (Ouest) : 
21 septembre 2013 
2....
HAÏTI 
AP VANSE 
ADMINISTRATION PUBLIQUE (SUITE) 
11714_dossier-carto_cv_pap_v3_2012-09-04.indd 
MILOT PETIT-GOÂVE 
ANSE-À...
HAÏTI 
AP VANSE 
ADMINISTRATION PUBLIQUE (SUITE) 
PARTICIPATION À DE NOMBREUX 
FORUMS INTERNATIONAUX, DONT : 
t9e sommet e...
HAÏTI 
AP VANSE 
ADMINISTRATION PUBLIQUE (SUITE) 
EN HAITI!: 
tIVe Conférence des États Parties au Pacte de 
San José (Con...
HAÏTI 
AP VANSE 
ADMINISTRATION PUBLIQUE (SUITE) 
DÉVELOPPEMENT 
DES ENTREPRISES 
MISSION ET HISTORIQUE 
DU MINISTÈRE 
Lor...
HAÏTI 
AP VANSE 
RÉALISATIONS DE L’OMRH!: 
tÉlaboration d’un manuel standard de 
ADMINISTRATION PUBLIQUE (SUITE) 
gestion ...
« Les progrès réalisés en Haïti sont visibles et constants. » 
– Joe Biden, vice-président des États-Unis 
http://www.hpnh...
Le ministre Paradis se rend en Haïti pour évaluer les progrès 
réalisés et les défis à relever 
« Le Canada soutient le dé...
« Ce Gouvernement inspire aux yeux de l’international beaucoup 
de confiance grâce au dynamisme du chef de l’État, Michel ...
GOUVERNEMENT DE 
LA RÉPUBLIQUE D’HAÏTI 
ÉNERGIE 
SEPTEMBRE 2014 127
HAÏTI 
AP VANSE 
ÉNERGIE 
L’énergie est un secteur fondamental pour le développement 
économique et l’amélioration du bien...
HAÏTI PRODUCTION D’ÉNERGIE 
AP VANSE 
DES RÉALISATIONS IMPORTANTES 
tRéhabilitation de la centrale 
hydroélectrique de Pél...
HAÏTI ÉCLAIRAGE PUBLIC 
AP VANSE 
TRANSPORT ET DISTRIBUTION DE L’ÉNERGIE 
DES RÉALISATIONS IMPORTANTES 
tRéhabilitation de...
HAÏTI 
ÉCLAIRAGE PUBLIC 
AP VANSE 
TRANSPORT ET DISTRIBUTION DE L’ÉNERGIE (SUITE) 
tÉlectrification des communes 
suivante...
HAÏTI 
ÉCLAIRAGE PUBLIC 
AP VANSE 
TRANSPORT ET DISTRIBUTION DE L’ÉNERGIE (SUITE) 
Réhabilitation de la sous-station de l’...
HAÏTI ÉCLAIRAGE PUBLIC 
AP VANSE 
311 
551 
250 
1497 
1014 
621 
871 
PROGRAMMES 
NATIONAUX DE 
LAMPADAIRES SOLAIRES 
Nom...
HAÏTI 
AP VANSE 
ÉCLAIRAGE PUBLIC (SUITE) 
'PVSOJUVSFEFMBNQBEBJSFTTPMBJSFT 
134
GOUVERNEMENT DE 
LA RÉPUBLIQUE D’HAÏTI 
HAÏTI AP VANSE
GOUVERNEMENT DE 
LA RÉPUBLIQUE D’HAÏTI 
HAÏTI AP VANSE
GOUVERNEMENT DE 
LA RÉPUBLIQUE D’HAÏTI
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

PRINCIPALES RÉALISATIONS DE L’ADMINISTRATION MARTELLY-LAMOTHE

833 vues

Publié le

PRINCIPALES RÉALISATIONS DE L’ADMINISTRATION
MARTELLY-LAMOTHE

HAÏTI AP VANSE / SEPTEMBRE 2014

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
833
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
9
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

PRINCIPALES RÉALISATIONS DE L’ADMINISTRATION MARTELLY-LAMOTHE

  1. 1. PRINCIPALES RÉALISATIONS DE L’ADMINISTRATION MARTELLY-LAMOTHE HAÏTI!AP!VANSE / SEPTEMBRE !"#$ GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE D’HAÏTI
  2. 2. PRINCIPALES RÉALISATIONS DE L’ADMINISTRATION MARTELLY-LAMOTHE HAÏTI!AP!VANSE / SEPTEMBRE !"#$ GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE D’HAÏTI CELLULE DE COORDINATION ET DE SUIVI DES POLITIQUES PUBLIQUES (CSPP)
  3. 3. HAÏTI AP VANSE AVANT PROPOS Après le séisme de janvier 2010, l’Administration Martelly-Lamothe a hérité d’une situation socio-économique catastrophique. Le Produit Intérieur Brut a chuté de près de 5,4 %, près d’un million quatre cent mille sinistrés vivaient sous des tentes, soit plus de 90 % de la population sinistrée, et beaucoup d’institutions publiques n’avaient plus de locaux. Conscient de ces urgences conjoncturelles et des défis structurels, le Gouvernement a mis en oeuvre une politique volontariste et efficace s’inspirant des quatre piliers de refondation du Plan Stratégique pour le Développement d’Haïti (PSDH)": territoriale, économique, sociale et institutionnelle visant à faire d’Haïti un pays émergent à l’horizon 2030. 4
  4. 4. HAÏTI AP VANSE AVANT PROPOS Cette politique, dite des cinq E, s’est déclinée autour de cinq axes!: L’ÉCONOMIE ET L’EMPLOI L’ENVIRONNEMENT ET L’AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE L’ÉDUCATION ET LE DÉVELOPPEMENT HUMAIN ET SOCIAL L’ÉTAT DE DROIT ET LA DÉMOCRATIE L’ÉNERGIE SEPTEMBRE 2014 5
  5. 5. HAÏTI AP VANSE AVANT PROPOS Ce bilan couvre les trois ans au Pouvoir du Président Martelly. Il traduit la matérialisation des promesses faites par le Président lors de sa campagne électorale et reprises dans l’énoncé de politique générale du Premier Ministre Laurent Salvador Lamothe. La sécurité a été nettement améliorée, les chantiers avancent, le Programme de Scolarité Universelle Gratuite et Obligatoire (PSUGO) est en marche, l’État de Droit s’installe, les programmes du plan d’action pour la réduction de la pauvreté extrême (PARP) améliorent les conditions de vie des plus pauvres et vulnérables. 6
  6. 6. HAÏTI AP VANSE AVANT PROPOS Les rêves de changement du peuple haïtien se concrétisent avec l’équipe Martelly-Lamothe. Tous les projets suivent leurs cours, certains plus vite que d’autres. Jamais une telle volonté de changer les conditions de vie du peuple ne s’est manifestée au plus haut niveau de l’État. En parcourant ce document le constat est éloquent : « HAÏTI AP VANSE ». SEPTEMBRE 2014 7
  7. 7. HAÏTI AP VANSE PRINCIPALES RÉALISATIONS DE L’ADMINISTRATION MARTELLY-LAMOTHE 1 ÉCONOMIE ET EMPLOI t4JUVBUJPONBDSPÏDPOPNJRVF tHSJDVMUVSF ÏMFWBHF QÐDIFFUQBZTBOOFSJF t%ÏWFMPQQFNFOUJOEVTUSJFM t4FDUFVSDPNNFSDJBMFUEFTTFSWJDFT t5PVSJTNF 2 ENVIRONNEMENT ET AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE t1SPUFDUJPOEFMFOWJSPOOFNFOU t3ÏOPWBUJPOVSCBJOF t'POET$PNNVOBVY t1MBOT4QÏDJBVY t5SBOTQPSU USBWBVYQVCMJDT tMJNFOUBUJPOFOFBVQPUBCMFFU assainissement / Gestion des ordures t$PNNVOJDBUJPOT CONTENU 8
  8. 8. HAÏTI AP VANSE PRINCIPALES RÉALISATIONS DE L’ADMINISTRATION MARTELLY-LAMOTHE CONTENU 3 ÉDUCATION ET DÉVELOPPEMENT HUMAIN ET SOCIAL tOTFJHOFNFOUTVQÏSJFVSFUGPSNBUJPO professionnelle et technique t²EVDBUJPOQSÏTDPMBJSF GPOEBNFOUBMF et secondaire t4BOUÏQVCMJRVF t4PMJEBSJUÏTPDJBMF t0CKFDUJGTEVNJMMÏOBJSFQPVSMF développememnt t$VMUVSF 4 ÉTAT DE DROIT ET DÉMOCRATIE t+VTUJDFFUTÏDVSJUÏQVCMJRVF t*OTUJUVUJPOTEÏNPDSBUJRVFTOBUJPOBMFT tENJOJTUSBUJPOQVCMJRVF 5 ÉNERGIE t1SPEVDUJPOEÏOFSHJF t5SBOTQPSUFUEJTUSJCVUJPO de l’énergie t²DMBJSBHFQVCMJD SEPTEMBRE 2014 9
  9. 9. GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE D’HAÏTI ÉCONOMIE ET EMPLOI
  10. 10. HAÏTI AP VANSE ÉCONOMIE ET EMPLOI Le pays a enregistré un regain de l’activité économique pour l’exercice fiscal 2012-2013, après la chute du Produit Intérieur Brut (PIB) de 5,4 % en 2009-2010 et une croissance très modeste de 2,3 % en 2011- 2012. La maitrise du cadre macro-économique et une politique de promotion des investissements dans les secteurs productifs ont favorisé la croissance du PIB de 4,3 % et l’augmentation des exportations de 5 % en 2012- 2013. Les investissements publics dans le secteur agricole et l’amélioration de l’accès au capital ont contribué à une croissance agricole de 4,5 % en 2013 après une chute de 1,2 % en 2012. Les investissements directs étrangers ont progressé respectivement de 21 % en 2012 et de 19 % en 2013 par rapport à l’année 2010-2011. 12
  11. 11. HAÏTI AP VANSE ÉCONOMIE ET EMPLOI (SUITE) La politique d’attraction des investissements publics a permis l’installation de nombreux hôtels de standard international dont Best Western, Hilton et Marriott. Le Gouvernement a mis en place une politique pour soutenir les Petites et Moyennes Entreprises (PME) et de nombreux projets de lois sont élaborés pour améliorer le cadre des affaires, dont celui sur la transaction électronique. Cette politique est aussi soutenue par l’amélioration des infrastructures comprenant la construction en cours de cinq bâtiments publics, la réhabilitation ou la construction de quatre aéroports et des projets de modernisation du réseau routier comme les viaducs dans les communes de Delmas et de Carrefour. SEPTEMBRE 2014 13
  12. 12. HAÏTI AP VANSE SITUATION MACROÉCONOMIQUE tTaux de croissance du PIB de 4,3 % fin septembre 2013 DPOUSF mOTFQUFNCSF .' tExportations : Augmentation de 5 % tInvestissements publics : Augmentation de 8 % tMaîtrise du taux d’inflation à 4,5 % fin septembre 2013 contre 6,5 % fin septembre 2012 tStabilisation du taux du change à 43,95!HTG/$US fin décembre 2013 contre 42,55!HTG/$US fin décembre 2012, soit une dépréciation limitée à 3 % 14
  13. 13. HAÏTI AP VANSE AGRICULTURE, ÉLEVAGE, PÊCHE ET PAYSANNERIE tTaux de croissance de 2,9 % en 2012 à 4,5 % en 2013 LE RENFORCEMENT DE L’AGRICULTURE COMMERCIALE t30 millions $US en cours d’investissement Projet de production de figues bananes pour l’exportation Renforcement de la production du café industriel t475 millions $US (perspectives 2014) Production industrielle d’oeufs et de poulets Usine sucrière dans le Nord SEPTEMBRE 2014 15
  14. 14. HAÏTI AP VANSE AGRICULTURE, ÉLEVAGE, PÊCHE ET PAYSANNERIE (SUITE) tL’accroissement de la production de l’agriculture familiale (2013) Augmentation de 38 % de la production de bananes (317 000 à 439 000 tonnes) Augmentation de 7,5 % de la production du riz (147 000 à 158 000 tonnes) Augmentation de 22 % de la production d’haricots, de pois souches et de tubercules 16
  15. 15. HAÏTI AP VANSE AGRICULTURE, ÉLEVAGE, PÊCHE ET PAYSANNERIE (SUITE) L’ACCROISSEMENT DE LA PRODUCTION DE L’AGRICULTURE FAMILIALE 600 000 500 000 400 000 300 000 200 000 0 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013* 100 000 Évolution de la production des principales cultures (TM) 2007-2013 Source : MARNDR, décembre 2013 Patate douce Maïs Igname Riz Sorgho Haricot sec SEPTEMBRE 2014 17
  16. 16. HAÏTI AP VANSE AGRICULTURE, ÉLEVAGE, PÊCHE ET PAYSANNERIE (SUITE) APPUI À LA PAYSANNERIE t80 millions de gourdes de semences et d’engrais acquis et distribués à des prix!subventionnés t50 000 hectares de terres valorisées (systèmes d’irrigation curés) t10 centres de collecte et de conditionnement des produits agricoles tAppui à environ 10 000 pêcheurs tAppui à plus de 50 000 planteurs 18
  17. 17. HAÏTI AP VANSE DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL SUPPORT AUX INVESTISSEMENTS t48 projets d’investissements privés accompagnés et encadrés pour!: Un montant de 698 millions de dollars américains, dont 473!millions en provenance d’investisseurs nationaux et 225!millions d’investisseurs étrangers Des secteurs d’intervention diversifiés soit le tourisme, l’industrie légère, l’agriculture, la construction, l’environnement, l’énergie, l’infrastructure SEPTEMBRE 2014 19
  18. 18. HAÏTI AP VANSE DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL (SUITE) INDUSTRIES INNOVANTES MANUFACTURE DE TABLETTES SURTAB SURTAB est une compagnie de fabrication électronique qui dessert les marchés internationaux en offrant des tablettes PC de qualité supérieure et à prix raisonnable. CHAUSSURES TOMS Chaussures peintes à la main en partenariat avec une compagnie haïtienne, Caribbean Craft. TOMS a débuté la production en janvier 2014. 20
  19. 19. HAÏTI AP VANSE DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL (SUITE) LE PARC INDUSTRIEL DE CARACOL (PIC) tInauguré en octobre 2012, il devrait permettre à court terme la création de 20!000!emplois permanents et à plus long terme la création de plus de 60!000!emplois. tIl est établi sur un terrain de 246 hectares et sa superficie bâtie avoisine les 100!000!m2. Une extension de 27!000 m2 est actuellement en cours de!planification. tLes deux locataires présents actuellement dans le PIC sont SH Global et Peintures Caraïbes. tD’autres entreprises devraient s’installer prochainement EBOTMF1*$4'*QQBSFM 6#'SBHSBODFT4 ,:5, et SISALCO SA. SEPTEMBRE 2014 21
  20. 20. HAÏTI AP VANSE DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL (SUITE) Parc Industriel de Caracol 22
  21. 21. HAÏTI AP VANSE DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL (SUITE) LA MODERNISATION DU CADRE DES AFFAIRES tLa modernisation du processus de création d’une société anonyme, avec la mise en place du guichet unique permettant d’accélérer le processus. tLa mise en place d’un Centre de Développement de l’Entreprise et de l’Entreprenariat (CDEE) tLe recensement des entreprises sur l’ensemble du territoire national en vue notamment de définir une politique d’encadrement approprié pour le développement des PME SEPTEMBRE 2014 23
  22. 22. HAÏTI AP VANSE DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL (SUITE) LA MODERNISATION DU CADRE DES AFFAIRES (SUITE) tL’élaboration et l’impression de la première édition du « Guide de l’investissement 2013 » en support à la nouvelle politique de promotion de l’investissement traduite par « Haïti est ouverte aux!affaires » tLa finalisation des travaux devant permettre de concrétiser la modernisation du Code du travail Haïtien datant des années 60. 24
  23. 23. HAÏTI AP VANSE DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL (SUITE) LES MICROS PARCS INDUSTRIELS VISION!: tCréer des espaces géographiques limités au sein desquels sont mis en place des outils industriels qui sont en mesure de valoriser la production agricole ou celle de filières clairement spécifiées. PREMIERS SITES IDENTIFIÉS POUR CRÉATION DE MPI SEPTEMBRE 2014 25
  24. 24. HAÏTI AP VANSE DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL (SUITE) EXEMPLE!: LE MPI DE SAINT RAPHAËL 26
  25. 25. HAÏTI TOURISME AP VANSE SECTEUR COMMERCIAL ET DES SERVICES QUELQUES EXEMPLES DE MARCHÉS PUBLICS AMENAGÉS POUR LA COMMERCIALISATION DES PRODUITS AGRICOLES tMarché communautaire de Môle-Saint-Nicolas tMarché communal de Terre-Neuve tMarché de Poste-Marchand tMarché public 5e section communale de Grand-Goâve tMarché de Cayes-Jacmel MÔLE-SAINT-NICOLAS POSTE-MARCHAND TERRE-NEUVE GRAND-GOÂVE CAYES-JACMEL SEPTEMBRE 2014 27
  26. 26. HAÏTI TOURISME AP VANSE SECTEUR COMMERCIAL ET DES SERVICES (SUITE) CENTRE DE CONGRÈS ET D’EXPOSITION tCentre de convention de Jacmel dans le département du Sud-Est (1!250 m2) JACMEL 28
  27. 27. HAÏTI TOURISME AP VANSE STATISTIQUES!: t419!736 touristes de séjours pour l’année 2013 (augmentation de 20,2 % par rapport à!2012) t643 634 croisiéristes à Labadie pour 2013 tParc Hôtelier actuel classé : 4!147!chambres tParc Hôtelier en construction : 1987!chambres tValeur des nouveaux investissements (2013) : 258!700!000,00 $US tParc Hôtelier / Projets à venir : 3!350!chambres BEST WESTERN ROYAL OASIS MARRIOTT VILLA THÉRÈSE KINAM EL RANCHO SEPTEMBRE 2014 29
  28. 28. HAÏTI AP VANSE TOURISME (SUITE) MISE EN PLACE DE LA POLICE TOURISTIQUE (POLITOUR) tune centaine (100) de policiers ont été formés et sont déployés dans les zones touristiques de la région métropolitaine de Port-au-Prince, de la Côte-des-Arcadins, de la région Nord (Cap-Haïtien) et du Sud 30
  29. 29. HAÏTI AP VANSE TOURISME (SUITE) AMÉNAGEMENT DE DESTINATIONS TOURISTIQUES (TRAVAUX EN COURS) tÎle-à-Vache tCap-Haïtien t$ÙUFTEF'FS tMilot tJacmel tCitadelle LA CITADELLE CAP-HAÏTIEN CÔTES DE FER ÎLE-À-VACHE JACMEL SEPTEMBRE 2014 31
  30. 30. HAÏTI AP VANSE TOURISME (SUITE) AMÉNAGEMENT DE 15 SITES TOURISTIQUES Acul-du-Nord Saut-Mathurine Milot Boutilliers Cap-Haïtien Grotte Marie-Jeanne Choiseul Saut-d’Eau 32
  31. 31. HAÏTI AP VANSE TOURISME (SUITE) AMÉNAGEMENT DE 15 SITES TOURISTIQUES (SUITE) 'PSU+BDRVFT Raymond-Les-Bains Cascade Touyac Bassin Zim Camp-Louise Ouanaminthe Gelée SEPTEMBRE 2014 33
  32. 32. HAÏTI AP VANSE TOURISME (SUITE) LA CLASSIFICATION HIBISCUS t450 établissements hôteliers sur l’ensemble du territoire on été classés selon l’échelle!Hibiscus LA FORMATION tCréation de l’Institut de formation touristique et hôtelière du Sud t200 étudiants en formation à Port!au-Prince et aux Cayes 34
  33. 33. HAÏTI AP VANSE TOURISME (SUITE) tNouvelles lignes aériennes desservant Haïti : American Airlines (Cap-Haïtien, septembre 2014), Delta, JetBlue et Tortugair (nouvelle ligne pour le Cap-Haïtien) SEPTEMBRE 2014 35
  34. 34. HAÏTI AP VANSE TOURISME (SUITE) PROMOTION tParticipation à sept (7) foires internationales TRANSPORTS TOURISTIQUES t15 nouvelles voitures mises à la disposition de l’Association des Chauffeurs Guides avec lesoutien financier de la BNC en vue de renouveler la flotte de taxis touristiques 36
  35. 35. Pamela White, l’ambassadrice américaine à Port-au-Prince, constate des progrès dans plusieurs domaines tels que l’agriculture, la santé et le secteur manufacturier dont les exportations en hausse ont permis la création de nombreux emplois en Haïti. http://www.haitilibre.com/article-9186-haiti-economie-pamela-white-constate-des-progres-en-haiti.html Coopération / Haïti-Venezuela « Nous sommes totalement satisfaits de la gestion d’Haïti du PetroCaribe. » – Pedro Antonio Canino Gonzalez, ambassadeur du Venezuela en Haïti http://lenouvelliste.com/lenouvelliste/article/125106/Nous-sommes-totalement-satisfaits-de-la-gestion-dHaiti- du-PetroCaribe.html SEPTEMBRE 2014 37
  36. 36. Haïti –Tourisme : Haïti se refait une image en tourisme... « Par ailleurs, le prestigieux magazine de Voyages ‘‘Condé Nast Traveler’’ a lancé une édition consacrant près de 30 pages à Haïti en Janvier dernier. Ce reportage a été repris par la filiale russe du CN Traveler sous le titre de : ‘‘Haïti le paradis qui renaît’’. » http://hpnhaiti.com/site/index.php/tourisme/11900-haiti-tourisme-le-blason-dhaiti-est-en-train-detre-redore http://www.liligo.fr/magazine-voyage/haiti-le-paradis-qui-renait-22379.html Haïti vu par Kerry : progrès économique et élections ‘‘à l’horizon’’ « Le secrétaire d’État américain John Kerry félicite le Président Michel Martelly pour ‘‘l’amélioration’’ de l’économie d’Haïti. Il a salué au côté de son hôte ‘‘l’énorme engagement dont il a fait preuve pour passer de la reconstruction à du développement à long terme’’. » http://www.lapresse.ca/international/etats-unis/201402/05/01-4735916-haiti-vu-par-kerry-progres-economique- et-elections-a-lhorizon.php 38
  37. 37. GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE D’HAÏTI ENVIRONNEMENT ET AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE SEPTEMBRE 2014 39
  38. 38. HAÏTI AP VANSE ENVIRONNEMENT ET AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE Dans le cadre de l’environnement et de l’aménagement du territoire, le Gouvernement s’est évertué à arrêter la dégradation, à restaurer l’environnement et à établir les principes d’aménagement du territoire dans une perspective de développement durable. Les actions concrètes ont visé principalement le renforcement du système national des risques et désastres, l’aménagement du territoire avec la planification territoriale, les projets de développement touristique et la protection des bassins versants. Dans quatre départements, le Gouvernement a procédé à la construction totale de cinq centres d’abris et d’urgence, dont celui des Cayes qui est déjà complété. 40
  39. 39. HAÏTI AP VANSE ENVIRONNEMENT ET AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE (SUITE) Des efforts significatifs ont été enregistrés dans les domaines du développement urbain et de la modernisation des infrastructures englobant respectivement la construction des logements sociaux et des bâtiments publics sans oublier la gestion du réseau routiernational. Depuis le séisme, le Gouvernement a fermé plus de 1!300 camps et procédé au relogement de plus de 1!400!000 personnes. SEPTEMBRE 2014 41
  40. 40. PROTECTION HAÏTI DE L’ENVIRONNEMENT AP VANSE INFORMATION GÉNÉRALE tPlus de 3 millions d’assiettes et gobelets en mousse de polystyrène ont été saisis en matière de lutte contre les pollutions et de contrôle des nuisances tPlus de 3!183 hectares de terres reboisées à travers la plantation de 4 millions de plantules tProtection de 5 villes d’Haïti (Ouanaminthe, Chantal, Côteaux, Torbeck, Petite-Rivière-de-l’Artibonite) contre les crues et inondations tCréation de 2 Aires Protégées de Ressources Naturelles Gérées (Sud et Nord-Est) faisant sortir Haïti de la liste de seul pays de la Caraïbe à ne pas disposer d’Aires Marines Protégées tCampagne d’ensemencement aérien (arbres) 42
  41. 41. HAÏTI AP VANSE PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT (SUITE) CAMPAGNES DE SENSIBILISATION tSensibilisation de 3!000 élèves de 200!établissements de la capitale tSensibilisation dans plusieurs écoles de la République tLancement des Journées du civisme environnemental tRéalisation d’activités d’assainissement avec Ayiti!Vet, les hôteliers de la Côte-des- Arcadins et les élèves de Montrouis SEPTEMBRE 2014 43
  42. 42. HAÏTI AP VANSE PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT (SUITE) RENFORCEMENT DE LA SURVEILLANCE ENVIRONNEMENTALE tDéploiement de nouveaux agentsËMB'PSÐU des Pins, au Parc national La Visite, au morne l’Hôpital et bientôt au parc Macaya tConstruction de postes de surveillance au morne l’Hôpital tRenforcement des contrôles routiers pour freiner le commerce des substances ligneuses tRéalisation d’interventions conjointes avec d’autres entités impliquées dans la protection de l’environnement, notamment pour le respect des normes au regard du polyéthylène et du polystyrène 44
  43. 43. HAÏTI AP VANSE PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT (SUITE) RENFORCEMENT DE LA SURVEILLANCE ENVIRONNEMENTALE (SUITE) tCréation d’une frontière verte à Carice et Mont-Organisé par la mise en terre de 300!000!plantules tConstruction de lacs collinaires dans les communes de Hinche et de Savanette dans le plateau central tCollaboration avec le Bureau des mines et de l’énergie (BME), l’USAID et l’université d’état d’Haïti (UEH) pour la formation des artisans et la relance du marché des réchauds améliorés t'BCSJDBUJPOEVOprototype de four fonctionnant au GPL SEPTEMBRE 2014 45
  44. 44. HAÏTI RÉNOVATION URBAINE AP VANSE 14 COMMUNES FONT L’OBJET DE RÉNOVATION URBAINE tPignon (Nord) tSaint-Raphaël (Nord) tLimbé (Nord) tDondon (Nord) tGrande-Rivière-du-Nord (Nord) tSaint-Michel-de-l’Attalaye (Artibonite) tEnnery (Artibonite) DONDON ENNERY GRANDE-RIVIÈRE-PIGNON DU-NORD LIMBÉ SAINT-RAPHAËL 46
  45. 45. HAÏTI AP VANSE RÉNOVATION URBAINE (SUITE) 14 COMMUNES FONT L’OBJET DE RÉNOVATION URBAINE (SUITE) tSaint-Marc (Artibonite) tGonaïves (Artibonite) tGros-Morne (Artibonite) tMarchand-Dessalines (Artibonite) tHinche (Centre) tMirebalais / Lascahobas (Centre) tLa-Vallée-de-Jacmel (Sud-Est) GONAÏVES SAINT-MARC GROS-MORNE MARCHAND-DESSALINES HINCHE MIREBALAIS / LASCAHOBAS SEPTEMBRE 2014 47
  46. 46. HAÏTI AP VANSE RÉNOVATION URBAINE (SUITE) AUTRES PROJETS DE RÉNOVATION URBAINE tRéhabilitation de certains quartiers populaires de Port-au-Prince : t installation de lampadaires t électrification t assainissement t réfection de routes JALOUSIE MORNE HERCULE VILLA ROSA NÉRETTE 48
  47. 47. HAÏTI AP VANSE RÉNOVATION URBAINE (SUITE) Aménagement du Wharf Jérémie à Cité-Soleil SEPTEMBRE 2014 49
  48. 48. HAÏTI AP VANSE RÉNOVATION URBAINE (SUITE) RÉHABILITATION DE PLACES PUBLIQUES À PORT-AU-PRINCE PLACE STE-ANNE PLACE DU CANAPÉ-VERT PLACE GEFFRARD PLACE HUGO-CHAVEZ 50
  49. 49. HAÏTI AP VANSE RÉNOVATION URBAINE (SUITE) NOUVEAUX PROJETS DE LOGEMENTS SOCIAUX (PRÈS DE 10!000!UNITÉS PRÉVUES POUR 2014) : tVillage Lumane Casimir (5!824 unités) tBowenfield (1!400 unités) tÎle-à-Vache (500 unités) tTerrier-Rouge (242 unités) tOuanaminthe (184 unités) VILLAGE LUMANE-CASIMIR tQuartier-Morin (218 unités) CARACOL BOWENFIELD VILLAGE LUMANE-CASIMIR VILLAGE LUMANE-CASIMIR SEPTEMBRE 2014 51
  50. 50. HAÏTI AP VANSE RÉNOVATION URBAINE (SUITE) DIMINUTION DE PLUS DE 92 % DU NOMBRE DE PERSONNES DÉPLACÉES SUITE AU TREMBLEMENT DE TERRE (OIM, JUIN 2014) 'FSNFUVSFEF 1 383 camps de réfugiés Juillet 2010 Juillet 2011 Juin 2012 Septembre 2013 Mars 2014 Juin 2014 1 500 000 1 200 000 900 000 600 000 300 000 0 Relogement de 1 432 882 personnes 104!000 52
  51. 51. HAÏTI AP VANSE FONDS COMMUNAUX PROJETS FINANCÉS PAR LES FONDS COMMUNAUX t2011-2012 : 191 projets t2012-2013 : 208 projets MARCHÉ DE GRAND-GOÂVE MARCHÉ DE MÔLE SAINT-NICOLAS GARE ROUTIÈRE DE MIREBALAIS ÉCOLE NATIONALE DE BOULAY CENTRE DE SANTÉ DÈYÈ FÒ (LES CAYES) CENTRE COMMUNAUTAIRE DE SANTÉ DE DÉSORMEAUX SEPTEMBRE 2014 53
  52. 52. HAÏTI AP VANSE PLANS SPÉCIAUX PLANS SPÉCIAUX ADMINISTRATION .35--:-.05) L’Administration Martelly-Lamothe, attentif aux besoins de la population et soucieux de lutter contre la pauvreté extrême et de changer les conditions de vie de la population, a mis à exécution depuis le début de l’année 2014, les Plans Spéciaux. À date, neuf (9) plans sont déjà en cours à Port-de-Paix, Jérémie, Bernagousse, Terre-Neuve, Île-à-Vache, Île-de-la-Tortue, La Gonâve, Gonaïves et Cité-Soleil et un dixième (10) vient d’être lancé a Terrier-Rouge / Grand-Bassin, dans le Nord- Est. Ces plans, ciblant des îles et communes très vulnérables, prévoient des projets exécutables sur une courte durée, et leurs contenus sont choisis essentiellement avec la participation des citoyens des communes concernées et des élus locaux. 54
  53. 53. HAÏTI AP VANSE PLANS SPÉCIAUX (SUITE) OUEST 8. Bernagousse SUD CENTRE NORD 5. Île-de-la-Tortue 1. Gonaïves ARTIBONITE SUD-EST NIPPES NORD-EST NORD-OUEST 2. Jérémie GRANDE-ANSE 6. Île-à-Vache 4. La Gonâve 7. Cité-Soleil 9. Terrier-Rouge/ Grand-Bassin 3. Port-de-Paix Lac Azuei CUBA MER DES CARAÏBES OCÉAN ATLANTIQUE Localisation Chefs-lieux départementaux 1. Gonaïves 2. Jérémie 3. Port-de-Paix Localisation Îles 4. La Gonâve 5. Île-de-la-Tortue 6. Île-à-Vache Chefs-lieux départementaux 1. Gonaïves 2. Jérémie 3. Port-de-Paix Autres territoires 7. Cité-Soleil 8. Bernagousse 9. Terrier-Rouge/Grand-Bassin Limites Îles 4. La Gonâve 5. Île-de-la-Tortue 6. Île-à-Vache Nationale Département Arrondissement Cuba Jamaïque Autres territoires 7. Cité-Soleil 8. Bernagousse 9. Terrier-Rouge/Grand-Bassin République Haïti Dominicaine Mer des Caraïbes Océan Atlantique Mer des Caraïbes Hydrographie Cours d'eau principal Étendue d'eau Limites Nationale Département Arrondissement 0 10 20 40 km Sources : ‡1,*6DFWXDOLVDWLRQSDUOH*URXSH,%,'$$OLPLWHV administratives ; hydrographie) ‡*URXSH,%,'$$PRGqOHQXPpULTXHG pOpYDWLRQP
  54. 54. Projection: UTM Zone 18 N. Datum: WGS84 Note : Cette carte est un document de travail Date : mars 2014 TERRITOIRES FAISANT L’OBJET DE PLANS SPÉCIAUX À L’ÉCHELLE NATIONALE SEPTEMBRE 2014 55
  55. 55. HAÏTI AP VANSE PLANS SPÉCIAUX (SUITE) CITÉ-SOLEIL TERRIER-ROUGE GRAND-BASSIN ÎLE-À-VACHE PORT-DE-PAIX 56
  56. 56. HAÏTI AP VANSE PLANS SPÉCIAUX (SUITE) JÉRÉMIE ÎLE DE LA GONÂVE ÎLE-DE-LA-TORTUE GONAÏVES BERNAGOUSSE SEPTEMBRE 2014 57
  57. 57. TRANSPORT HAÏTI (TRAVAUX PUBLICS) AP VANSE DES RÉSULTATS ATTEINTS CONCERNANT tLa réhabilitation et la construction d’infrastructures routières à travers le territoire national (700 km) tLa réhabilitation et la construction de!ponts et d’échangeurs routiers MÔLE SAINT-NICOLAS VERRETTES MIRAGOÂNE RIVIÈRE GLACE DELMAS 58
  58. 58. HAÏTI AP VANSE TRANSPORT (TRAVAUX PUBLICS) (SUITE) DES RÉSULTATS ATTEINTS CONCERNANT (SUITE) tLa réhabilitation et la construction d’infrastructures aéroportuaires tLa réhabilitation et la construction d’infrastructures portuaires AÉROPORT HUGO-CHAVEZ, CAP-HAÏTIEN AÉROPORT INT. PORT-AU-PRINCE AÉROPORT RÉGIONAL GUY-MALARY PORT DE PORT-AU-PRINCE QUAI DE JÉRÉMIE SEPTEMBRE 2014 59
  59. 59. HAÏTI COMMUNICATIONS AP VANSE ALIMENTATION EN EAU POTABLE ET ASSAINISSEMENT ALIMENTATION EN EAU POTABLE ET ASSAINISSEMENT tConstruction et réhabilitation de réseaux d’approvisionnement en eau potable tRéalisation de travaux d’alimentation en eau potable et d’assainissement dans les hôpitaux, centres de santé et centres de traitement du choléra tConstruction de blocs sanitaires dans des marchés et des écoles tMise en place d’une station de traitement des boues de vidange tInstallation d’hypochlorateurs 60
  60. 60. HAÏTI COMMUNICATIONS AP VANSE ALIMENTATION EN EAU POTABLE ET ASSAINISSEMENT (SUITE) tConstruction et réhabilitation de stations de traitement des excrétas tCurage de sédiments dans les ouvrages de drainage tRéfection et construction de caniveaux SEPTEMBRE 2014 61
  61. 61. HAÏTI COMMUNICATIONS AP VANSE ALIMENTATION EN EAU POTABLE ET ASSAINISSEMENT (SUITE) COLLECTE ET GESTION DES ORDURES t858 114 mètres cubes de déchets collectés en 2013 dans la région métropolitaine de Port-au-Prince tÉlimination de 56 dépôts sauvages dans la région métropolitaine de Port-au-Prince tCréation d’un nombre important de sites temporaires et création de petites entreprises pour gérer les sites temporaires à pénétration difficile tInstitutionnalisation de la collecte « Porte à Porte et Point fixe à Point fixe » tDistribution de camions compressifs usagers 62
  62. 62. HAÏTI COMMUNICATIONS AP VANSE ALIMENTATION EN EAU POTABLE ET ASSAINISSEMENT (SUITE) Collecte et gestion des ordures dans la région métropolitaine de Port-au-Prince SEPTEMBRE 2014 63
  63. 63. HAÏTI COMMUNICATIONS AP VANSE DES RÉALISATIONS IMPORTANTES tLe renforcement de la concurrence et de la protection des utilisateurs tLa lutte contre la fraude téléphonique tLa transition engagée de la télévision analogique à la télévision numérique tL’appui aux institutions scolaires pour une véritable initiation des élèves aux Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) (Projet Scolaritech) 64
  64. 64. GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE D’HAÏTI ÉDUCATION ET DÉVELOPPEMENT HUMAIN ET SOCIAL SEPTEMBRE 2014 65
  65. 65. HAÏTI AP VANSE ÉDUCATION ET DÉVELOPPEMENT HUMAIN ET SOCIAL L’éducation et la santé sont au coeur du développement humain et de l’épanouissement des citoyens. Les priorités du Gouvernement se sont concentrées sur l’accès de tous à l’éducation pour les nouvelles générations (près de 1,4 million!d’enfants en bénéficient aujourd’hui), l’amélioration de la qualité de la formation et l’amélioration des infrastructures éducatives. Des efforts ont aussi été engagés dans le domaine de la réforme de l’enseignement du secondaire et de la recherche universitaire. Les interventions du Gouvernement sont inspirées d’une part par la création de richesse et d’autre part par une forte réduction des inégalités et la promotion de l’équité avec une option préférentielle 66
  66. 66. HAÏTI AP VANSE ÉDUCATION ET DÉVELOPPEMENT HUMAIN ET SOCIAL (SUITE) pour les pauvres. À la suite d’initiatives pilotes, le Gouvernement a élaboré une politique de lutte contre l’extrême pauvreté fondée sur une stratégie de respect des droits économiques et sociaux. La pauvreté a diminué au niveau national par rapport à 2001. Selon l’approche par consommation, le taux de pauvreté extrême a diminué de 31 % en 2001 à 24 % en 2012 ; et selon l’approche de revenu, elle est passée de 56 % à 48 % de 2001 à 2012. Combattre la pauvreté et favoriser la création de l’emploi par la stimulation des investissements et la valorisation des métiers sont les deux axes de progrès de l’action économique vers une société haïtienne solidaire, juste et prospère. SEPTEMBRE 2014 67
  67. 67. HAÏTI SANTÉ PUBLIQUE AP VANSE ENSEIGNEMENT ÉDUCATION PRÉSCOLAIRE, SUPÉRIEUR ET FORMATION PROFESSIONNELLE FONDAMENTALE ET ET SECONDAIRE TECHNIQUE DES RÉALISATIONS IMPORTANTES tUniversités t Préparation de la construction de six dortoirs et de trois résidences au campus Henry-Christophe de l’Université d’État d’Haïti à Limonade tCentres de formation professionnelle et technique t Centres construits (4) t Centres réhabilités (4) t 200 centres de formation professionnelle en fonctionnement t 23! 769 enseignants formés (1 386 en 2011) 68
  68. 68. HAÏTI SANTÉ PUBLIQUE AP VANSE ENSEIGNEMENT ÉDUCATION PRÉSCOLAIRE, SUPÉRIEUR ET FORMATION PROFESSIONNELLE FONDAMENTALE ET ET SECONDAIRE TECHNIQUE (SUITE) École professionnelle de Jérémie École professionnelle de Milot SEPTEMBRE 2014 69
  69. 69. HAÏTI SANTÉ PUBLIQUE AP VANSE ÉDUCATION PRÉSCOLAIRE, FONDAMENTALE ET SECONDAIRE t3 527 799 enfants scolarisés (2 834 317 en!2011) tPrès de de 1,4 million d’enfants bénéficiant du Programme de Scolarisation Universelle Gratuite et Obligatoire en!2013 (PSUGO) tProvenance des fonds!: 'SBJTEF 64QSÏMFWÏTQBS la BRH sur les transferts de fonds internationaux sur Haïti. 'SBJTEF 64TVSMFTBQQFMT internationaux entrants. Taxes à travers le Gouvernement Haïtien – Trésor Public. NOMBRE D’ÉLÈVES : 1 399 173 EXERCICE 2013-2014 Ouest 41 % Sud 5 % Sud-Est 4 % Artibonite 18 % Centre 6 % Grand'Anse 4 % Nippes 2 % Nord 12 % Nord-Ouest 4 % Nord-Est 4 % 70
  70. 70. HAÏTI SANTÉ PUBLIQUE AP VANSE ÉDUCATION PRÉSCOLAIRE, FONDAMENTALE ET SECONDAIRE (SUITE) Ouest 48 % Sud 3 % Sud-Est 3 % Artibonite 19 % Centre 5 % Grand'Anse 4 % Nippes 3 % Nord 8 % Nord-Ouest 4 % Nord-Est 3 % t1 000 966 élèves ayant accès à un plat chaud t106 628 filles scolarisées ayant complété le cycle primaire (82!672!en 2011) t10 700 écoles bénéficiant du Programme de Scolarisation Universelle Gratuite et Obligatoire en!2013 (PSUGO) NOMBRE D’ÉCOLES : 10 710 EXERCICE 2013-2014 SEPTEMBRE 2014 71
  71. 71. HAÏTI SANTÉ PUBLIQUE AP VANSE ÉDUCATION PRÉSCOLAIRE, FONDAMENTALE ET SECONDAIRE (SUITE) t2!418 écoles publiques sans frais scolaires t300!écoles nationales construites ou réhabilitées t133!000 bénéficiaires du programme d’alphabétisation t47!lycées en construction / réhabilitation LYCÉE PHILIPPE-CHAMPAGNE À BAIE-DE-HENNE LYCÉE DOCIMA-DORSAINVIL À MARE-ROUGE LYCÉE DE MILOT 72
  72. 72. HAÏTI SANTÉ PUBLIQUE AP VANSE ÉDUCATION PRÉSCOLAIRE, FONDAMENTALE ET SECONDAIRE (SUITE) ÉCOLE NATIONALE DE BAS-LIMBÉ LYCÉE HENRY-CHRISTOPHE LYCÉE TOUSSAINT-LOUVERTURE LYCÉE NATIONAL DE MAÏSSADE LYCÉE FITO-GARCIA À GRAND-GOÂVE LYCÉE ALEXANDRE-PÉTION SEPTEMBRE 2014 73
  73. 73. HAÏTI SANTÉ PUBLIQUE AP VANSE LES INFRASTRUCTURES SANITAIRES tPlus de 200 chantiers de réhabilitation et de construction (2011-2014) Construits!: 4 hôpitaux 32 centres de santé 7 SONUB et CTDA (Soins obstétricaux et néonataux) 34 UTC et CTDA (Centre traitement diarrhée aiguë) 4 centres spécialisés (1 Centre ambulancier, 3 Postes de transfusion sanguine) 11 autres (Laboratoires, pré-fabriqués, Centre médico légal) 74
  74. 74. HAÏTI AP VANSE SANTÉ PUBLIQUE (SUITE) LES INFRASTRUCTURES SANITAIRES (SUITE) Réhabilités!: 20 hôpitaux 56 centres de santé et dispensaires (15 en cours de finalisation) 9 centres spécialisés (2 Centres psychiatriques et 7 Postes de!transfusion!sanguine) HÔPITAL ST-MICHEL DE JACMEL HÔPITAL DES GONAÏVES SEPTEMBRE 2014 75
  75. 75. HAÏTI AP VANSE SANTÉ PUBLIQUE (SUITE) En construction!: 5 hôpitaux 17 centres de santé t400!structures sanitaires avec ressources suffisantes pour la prise en charge des malades du choléra HÔPITAL UNIVERSITAIRE D’ÉTAT D’HAÏTI HÔPITAL UNIVERSITAIRE DE MIREBALAIS 76
  76. 76. HAÏTI AP VANSE SANTÉ PUBLIQUE (SUITE) MATERNITÉ À ROBILLARD SONUB DE BÉTHANIE DISPENSAIRE DU BOURG DE CARACOL CENTRE DE RÉHABILITATION DU CAP-HAÏTIEN CENTRE DE SANTÉ DE CAPOTILLE HÔPITAL SPÉCIALISÉ ET CENTRE DE RÉHABILITATION À BON-REPOS SEPTEMBRE 2014 77
  77. 77. HAÏTI AP VANSE SANTÉ PUBLIQUE (SUITE) t905 institutions de santé fréquentées t7 375 lits disponibles t2 438 médecins et 3 732 infirmières dans les institutions t158 établissements pharmaceutiques t39 ambulances dans le réseau ambulancier national DÉSORMEAUX (DAME-MARIE) POSE DE LA PREMIÈRE PIERRE DU CENTRE DE SANTÉ DE TERRE-NEUVE UTC DE BONBON UTC DE ANSE-D’HAINAULT 78
  78. 78. HAÏTI AP VANSE SANTÉ PUBLIQUE (SUITE) LES MALADIES ENDÉMIQUES ET LES ÉPIDÉMIES (QUELQUES INDICATEURS CLÉS) t6 305 nouveaux cas de choléra par mois en novembre 2013 contre 12 899 en décembre 2012, soit une diminution de 51 % du nombre de cas 84 391 76 538 2,2 % 2,2 % 6 250 0,7 % Nouveaux cas de choléra (par mois) Taux de fatalité (par mois) 694 842 8 494 1,2 % Cas cumulatif de choléra Nombre de décès Fatalité 12 899 1,1 % 6 305 1,2 % NOV. 10 10 DÉC. 10 10 DÉC. 11 11 DÉC. 12 27 NOV. 13 13 Sources : OMS/OPS, MSPP, WASH Cluster, Health Cluster INFORMATION GÉNÉRALE SUR LE CHOLÉRA EN HAÏTI Octobre 2010 au 27 novembre 2013 Nouveaux cas de choléra (par mois) Taux de fatalité (par mois) SEPTEMBRE 2014 79
  79. 79. HAÏTI AP VANSE SANTÉ PUBLIQUE (SUITE) tTaux de prévalence du VIH-SIDA de 2,2 % en 2013 (EMMUS V) contre 5 % en 2006-2007 tTaux de traitement de tuberculose de 83 % AUTRES INDICATEURS CLÉS tTaux de mortalité infantile!: 59 pour 1 000!naissances vivantes tTaux de mortalité maternelle!: 350!pour 100 000!naissances vivantes (estimation OMS) contre 680 pour 100 000!naissances vivantes jusqu’en 2010 80
  80. 80. HAÏTI SOLIDARITÉ SOCIALE AP VANSE DES RÉALISATIONS IMPORTANTES tCouverture de tout le pays avec le programme EDE PEP tExtension de l’initiative des agents ,03'/.*EBOTMFEÏQBSUFNFOU du!Centre tDistribution de plus de 1 700 000 plats chauds à partir de cantines mobiles SEPTEMBRE 2014 81
  81. 81. HAÏTI AP VANSE SOLIDARITÉ SOCIALE (SUITE) DES RÉALISATIONS IMPORTANTES (SUITE) t324 restaurants communautaires tDistribution de plus de 1!500!000!paniers de solidarité tPlus de 1oo ooo mères touchées par le programme Ti Manman Cheri 82
  82. 82. HAÏTI AP VANSE SOLIDARITÉ SOCIALE (SUITE) DES RÉALISATIONS IMPORTANTES (SUITE) tDistribution de kits de semences à 75!000 paysans tDistribution de kits de pêche à plus de 13!000 pêcheurs tSubvention à 30!000 étudiants tAppui à plus de 2!400 personnes handicapées tDistribution de plus de 265!000 Bonds de solidarité et Bonds d’urgence SEPTEMBRE 2014 83
  83. 83. HAÏTI AP VANSE SOLIDARITÉ SOCIALE (SUITE) 84
  84. 84. HAÏTI AP VANSE SOLIDARITÉ SOCIALE (SUITE) NATIONAL Plan d’Action pour la Réduction de la Pauvreté extrême (PARP) SEPTEMBRE 2014 85
  85. 85. HAÏTI AP VANSE OBJECTIFS DU MILLÉNAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT PROGRÈS D’HAÏTI PAR RAPPORT AUX OBJECTIFS DU MILLÉNAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT (OMD) En 2000, Haïti est engagé avec 188 autres pays pour atteindre huit Objectifs Millénaires du Développement en 2015. Ce 27 Juin 2014, le Premier Ministre a lancé le rapport national sur les OMD qui en est le second depuis 2004. 1 ÉLIMINER L’EXTRÊME PAUVRETÉ ET LA FAIM tLe taux de pauvreté extrême est descendu à 24 % contre 31 % en 2001. tLa cible mesurant l’insuffisance pondérale chez les enfants de moins de cinq ans a été atteinte. 86
  86. 86. HAÏTI AP VANSE OBJECTIFS DU MILLÉNAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT (SUITE) PROGRÈS D’HAÏTI PAR RAPPORT AUX OBJECTIFS DU MILLÉNAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT (OMD) 2 ASSURER L’ÉDUCATION PRIMAIRE POUR TOUS tPlus de 88 % d’enfants fréquentent désormais l’école primaire contre 47 % en 1993. SEPTEMBRE 2014 87
  87. 87. HAÏTI AP VANSE OBJECTIFS DU MILLÉNAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT (SUITE) PROGRÈS D’HAÏTI PAR RAPPORT AUX OBJECTIFS DU MILLÉNAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT (OMD) 3 PROMOUVOIR L’ÉGALITÉ DES SEXES ET L’AUTONOMISATION DES FEMMES tLa parité entre filles et garçons dans les cycles primaire et secondaire a été atteinte. Les filles ont les mêmes opportunités que les garçons. 88
  88. 88. HAÏTI AP VANSE OBJECTIFS DU MILLÉNAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT (SUITE) PROGRÈS D’HAÏTI PAR RAPPORT AUX OBJECTIFS DU MILLÉNAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT (OMD) 4 RÉDUIRE LA MORTALITÉ DES ENFANTS DE!MOINS DE 5 ANS tLa mortalité infantile a baissé de 44 % depuis 1990, plus vite que la tendance mondiale. SEPTEMBRE 2014 89
  89. 89. HAÏTI AP VANSE OBJECTIFS DU MILLÉNAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT (SUITE) PROGRÈS D’HAÏTI PAR RAPPORT AUX OBJECTIFS DU MILLÉNAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT (OMD) 5 AMÉLIORER LA SANTÉ MATERNELLE t90 % des femmes ont réalisé au moins une visite prénatale pendant leur grossesse. tRéduction de la mortalité maternelle à 157 pour 100!000 en 2013 contre 350 pour 100!000 en 2005 90
  90. 90. HAÏTI AP VANSE OBJECTIFS DU MILLÉNAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT (SUITE) PROGRÈS D’HAÏTI PAR RAPPORT AUX OBJECTIFS DU MILLÉNAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT (OMD) 6 ENRAYER LA PROGRESSION DU VIH/SIDA tStabilisation de la prévalence du VIH/Sida. La prévalence du VIH chez les jeunes de 15 à 24 ans est de 0,9 % en 2012 contre 1 % en 2006. SEPTEMBRE 2014 91
  91. 91. HAÏTI AP VANSE OBJECTIFS DU MILLÉNAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT (SUITE) PROGRÈS D’HAÏTI PAR RAPPORT AUX OBJECTIFS DU MILLÉNAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT (OMD) 7 ASSURER UN ENVIRONNEMENT DURABLE tPrès de 64,8 % des ménages ont désormais accès à une source d’eau améliorée. t16!000 ha de plantations forestières en plus depuis 1990. NB : Le défi environnemental reste de taille. La proportion de forêts naturelles est estimée à 2.6 %. 92
  92. 92. HAÏTI AP VANSE OBJECTIFS DU MILLÉNAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT (SUITE) PROGRÈS D’HAÏTI PAR RAPPORT AUX OBJECTIFS DU MILLÉNAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT (OMD) 8 METTRE EN PLACE UN PARTENARIAT MONDIAL POUR LE DÉVELOPPEMENT tAccès à la technologie!: 6 millions d’abonnés à un service de téléphonie mobile en plus depuis 2000. tRéception uniquement de $ 2,5 sur $ 4 milliards de promesses de don depuis 2010. tAccent à mettre sur les appuis budgétaires tenant compte de la bonne performance du Gouvernement. Exemple, Cas de l’Union Européenne. SEPTEMBRE 2014 93
  93. 93. HAÏTI CULTURE AP VANSE DES RÉALISATIONS IMPORTANTES tConstruction d’équipements culturels t Ciné-théâtre Triomphe t Amphithéâtre Occide-Jeanty t Bibliothèque municipale au centre-ville de Léogane tPatrimoine culturel (ISPAN) t Restauration importante en cours au Parc National Historique, Citadelle Laferrière et Palais Sans-Souci 94
  94. 94. HAÏTI AP VANSE CULTURE (SUITE) CINÉ-THÉÂTRE TRIOMPHE CINÉ-THÉÂTRE TRIOMPHE (INTÉRIEUR) CHAMP-DE-MARS (KIOSQUE OCCIDE-JEANTY) RÉHABILITATION DE LA CITADELLE SEPTEMBRE 2014 95
  95. 95. HAÏTI AP VANSE CULTURE (SUITE) CARNAVAL DE JACMEL CENTRE D’ACCUEIL À CHOISEUL AMÉNAGEMENT D’UN MUSÉE D’ARTILLERIE / CITADELLE BUREAU D’INFORMATION DU PALAIS SANS SOUCI PALAIS SANS-SOUCI 96
  96. 96. ACTION CIVIQUE, S HAÏTI PORT, LOISIRS ET JEUNESSE AP VANSE 23 CENTRES SPORTIFS ET TERRAINS DE SPORT CONSTRUITS OU RÉHABILITÉS, OU EN CONSTRUCTION/RÉHABILITATION COMPLEXE SPORTIF DE OUANAMINTHE GRANDE-RIVIÈRE-DU-NORD PARC SPORTIF DE BRISTOUT CENTRE SPORTIF DE JÉRÉMIE COMPLEXE SPORTIF DE MIREBALAIS COMPLEXE SPORTIF DE JACMEL SEPTEMBRE 2014 97
  97. 97. Haïti - Humanitaire : Oxfam souligne des progrès notables en Haïti... http://www.haitilibre.com/article-10254-haiti-humanitaire-oxfam-souligne-des-progres-notables-en-haiti.html Miguel Inzulsa, secrétaire général de l’Organisation des États Américains (OEA), salue les progrès de l’Administration Martelly. http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=23527 Le PNUD croit que des progrès ont été enregistrés en Haïti pour atteindre les OMD. http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=23602 98
  98. 98. Ricardo Martinelli, président du Panama, félicite les autorités haïtiennes pour les progrès visibles et concrets déjà obtenus. http://www.caraibcreolenews.com/news,trinidad-et-tobago,1,4423,21-02-2014-hay-ti-rencontre-entre- le-pry-sident-martelly-et-son-homologue-du-panama-m-ricardo-martinelli.html « Nous devons reconnaître les progrès remarquables accomplis depuis le tremblement de terre. Il y a une fin en vue à la souffrance, aux pertes et à la destruction; aux déplacements massifs qui ont suivi le tremblement de terre et à l’épidémie de choléra. » – Peter de Clercq, Coordonnateur résident et Coordonnateur de l’action humanitaire en Haïti pour l’ONU http://www.unocha.org/top-stories/all-stories/ha%C3%AFti-un-repr%C3%A9sentant-de-l%E2%80%99onu-salue-les-progr% C3%A8s SEPTEMBRE 2014 99
  99. 99. GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE D’HAÏTI ÉTAT DE DROIT ET DÉMOCRATIE SEPTEMBRE 2014 101
  100. 100. HAÏTI AP VANSE ÉTAT DE DROIT ET DÉMOCRATIE Durant ces trois dernières années, l’Administration Martelly–Lamothe a pris de nombreuses dispositions pour renforcer l’État de Droit et la Démocratie. Les institutions démocratiques ont été fortement consolidées. Le Pays a connu un climat d’apaisement et de stabilité politique facilité par le respect de l’indépendance des pouvoirs, l’instauration d’un dialogue constant entre les institutions de l’État et de la Société civile et la mise en place des institutions prévues par la constitution. Le conseil électoral a été installé et les institutions du pouvoir judiciaire sont fonctionnelles. Le Gouvernement s’est engagé résolument dans la voie de la bonne gouvernance en améliorant l’accès et la qualité des services publics aux citoyens. L’humain est au coeur des grandes réformes de l’État. Le Gouvernement a renforcé l’Office de Management et des Ressources Humaines (OMRH) et créé l’École Nationale d’Administration Publique (ENAPP) pour 102
  101. 101. HAÏTI AP VANSE ÉTAT DE DROIT ET DÉMOCRATIE (SUITE) former les futures élites de demain du secteur public. Le pays a progressé de dix places par rapport à 2011 dans l’index de corruption au niveau international, suite à la promotion de la transparence et à la lutte contre les crimes économiques ou la contrebande menés à l’intérieur et aux frontières du pays. Un projet de loi important a été voté au Parlement pour lutter contre la corruption et la contrebande. Des mesures et une volonté fortes, ainsi que le renforcement des effectifs de la police dans le domaine de l’ordre et de la sécurité publique ont permis d’enregistrer des résultats spectaculaires. Selon les statistiques, on constate une diminution de la criminalité de près de 50% par rapport à 2010. Enfin, des mesures judiciaires significatives ont conduit à l’amélioration des conditions de détention de la population carcérale. SEPTEMBRE 2014 103
  102. 102. JUSTICE E HAÏTI T SÉCURITÉ PUBLIQUE AP VANSE t57 cas d’enlèvements en 2013 contre 126 en 2012, soit une diminution de 54 % tDiminution de 66 % des vols aggravés entre 2012 et 2013 t586 meurtres en 2013 contre 1033 en 2012, soit une diminution de 43 % t41 cas d’homicides en janvier 2014 contre 100 en janvier 2011 104
  103. 103. HAÏTI AP VANSE JUSTICE ET SÉCURITÉ PUBLIQUE (SUITE) TAUX D’HOMICIDES POUR 100!000 HABITANTS (2007-2013)
  104. 104. NOMBRE TOTAL D’ENLÈVEMENTS EN HAÏTI (2012-2014)
  105. 105. SEPTEMBRE 2014 105
  106. 106. HAÏTI AP VANSE JUSTICE ET SÉCURITÉ PUBLIQUE (SUITE) =:29 ;=2: ;@2: TAUX D’HOMICIDES POUR 100!000!HABITANTS / CARAÏBES (2013) :2A :=2: :@ :: 2: 2@ 2@ @2A 992; 992= ?29 2
  107. 107. '*#- - #*-4)4'- #-!! * !(4-'-(4)4-( ' '# #)4##)4)4!(4'##( %-!-$## #)4- ( '#)4)4$$ #)4 ,(4)4 .( - $-'3 4
  108. 108. ( *$#(#($#)'!'$-)!'5 6 106
  109. 109. HAÏTI AP VANSE JUSTICE ET SÉCURITÉ PUBLIQUE (SUITE) ACTIONS DU GOUVERNEMENT RENFORCEMENT DU PERSONNEL tAugmentation substantielle du personnel policier!: 8!000 policiers en 2010 à 11!000 en 2014 pour atteindre environ 15!000 en 2016 selon le Plan de développement de la PNH. t'PSNBUJPOEFJOTQFDUFVSTEFQPMJDF en 2012. tBourses de perfectionnement octroyées à des cadres de la PNH. SEPTEMBRE 2014 107
  110. 110. HAÏTI AP VANSE JUSTICE ET SÉCURITÉ PUBLIQUE (SUITE) .0:/4 tL’implémentation de différents plans de sécurité tant en période festive qu’en période de troubles politiques. tL’acquisition de plusieurs véhicules pour la PNH. tLa construction de nouveaux commissariats de police à travers lepays. tL’achat d’armes et de munitions pour la PNH. tL’augmentation salariale et l’octroi d’avantages sociaux au personnel policier. 108
  111. 111. HAÏTI AP VANSE JUSTICE ET SÉCURITÉ PUBLIQUE (SUITE) DES RÉALISATIONS IMPORTANTES tCours de justice t Construction de huit (8) Tribunaux de Paix, dont les locaux abritent aussi un Office d’État Civil (OEC) et un bureau de l’Office National d’Identification (ONI) t Réhabilitation de 4 Tribunaux de PremièreInstance t Réhabilitation de la Cour d’Appel du Cap-Haïtien t Réhabilitation, agrandissement et renforcement de la Cour d’Appel des Cayes MILOT OUANAMINTHE FORT-LIBERTÉ CAZALE SEPTEMBRE 2014 109
  112. 112. HAÏTI AP VANSE JUSTICE ET SÉCURITÉ PUBLIQUE (SUITE) tPolice/CIMO t Construction du local du Corps d’Intervention et de Maintien de l’Ordre (CIMO) t Campagne de sensibilisation de la population à dénoncer les membres des gangs à la police t Mise en oeuvre du plan de lutte contre les kidnappings et les vols de véhicules à base de points de contrôle fixes et de patrouilles motorisées CIMO 110
  113. 113. HAÏTI AP VANSE JUSTICE ET SÉCURITÉ PUBLIQUE (SUITE) tPostes frontaliers t Réhabilitation du bureau d’immigration de Belladère tBase maritime t La construction de la base maritime des Cayes SEPTEMBRE 2014 111
  114. 114. INSTITUTIONS DÉMOCRATIQUES N HAÏTI ATIONALES AP VANSE COUR SUPÉRIEURE DES COMPTES ET DU CONTENTIEUX ADMINISTRATIF DES RÉALISATIONS IMPORTANTES tLa reconstruction du Parlement tLa reconstruction de la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif tLa nomination et l’installation de 12!nouveaux juges à la CSCCA tLa reconstruction de la Cour de Cassation PARLEMENT COUR DE CASSATION 112
  115. 115. ADMINISTRATION HAÏTI PUBLIQUE AP VANSE CONSTRUCTION DE BÂTIMENTS PUBLICS / CITÉ ADMINISTRATIVE tAménagement de la Cité administrative au centre-ville de Port-au-Prince tConstruction de 5 bâtiments publics t Villa d’accueil t Centre de convention de la BRH t MCI+CFI t MICT t MAE CITÉ ADMINISTRATIVE En collaboration avec Planche 7 Cité AdministrAtive de Port-Au-PrinCe SEPTEMBRE 2014 113
  116. 116. HAÏTI AP VANSE ADMINISTRATION PUBLIQUE (SUITE) MCI+CFI VILLA D’ACCUEIL BANQUE DE LA RÉPUBLIQUE D’HAÏTI 114
  117. 117. HAÏTI AP VANSE ADMINISTRATION PUBLIQUE (SUITE) MICT MAE SEPTEMBRE 2014 115
  118. 118. HAÏTI AP VANSE ADMINISTRATION PUBLIQUE (SUITE) CONSTRUCTION DE BÂTIMENTS PUBLICS t5 centres administratifs et socio-culturels dans les chefs-lieux des Départements t Les Cayes t Cap-Haïtien t Hinche t Gonaïves t Port-de-Paix CAP-HAÏTIEN PORT-DE-PAIX LES CAYES HINCHE 116
  119. 119. HAÏTI AP VANSE ADMINISTRATION PUBLIQUE (SUITE) « GOUVÈNMAN AN LAKAY OU » 1. Carrefour (Ouest) : 21 septembre 2013 2. Delmas (Ouest) : 12 octobre 2013 3. Milot (Nord) : 16 novembre 2013 4. Petit-Goâve (Ouest) : 21 décembre 2013 5. Gonaïves (Artibonite) : 8 février 2014 11714_dossier-carto_cv_pap_v3_2012-09-04.indd 6. Jérémie (Grande-Anse) : 22 mars 2014 7. Mirebalais (Centre) : 26 avril 2014 8. Anse-à-Veau (Nippes) : 7 juin 2014 9. DIASPORA/Miami 'MPSJEF 64 19 juillet 2014 10. La Gonâve (Ouest)!: 13 septembre 2014 CARREFOUR DELMAS SEPTEMBRE 2014 117
  120. 120. HAÏTI AP VANSE ADMINISTRATION PUBLIQUE (SUITE) 11714_dossier-carto_cv_pap_v3_2012-09-04.indd MILOT PETIT-GOÂVE ANSE-À-VEAU MIAMI LA GONÂVE GONAÏVES JÉRÉMIE MIREBALAIS « GOUVÈNMAN AN LAKAY OU » Les engagements pris par le Gouvernement lors des différentes sessions de GOL font l’objet d’un traitement et d’un suivi rigoureux (installation de lampadaires, octroi de bourses d’études, construction de routes, etc.) 118
  121. 121. HAÏTI AP VANSE ADMINISTRATION PUBLIQUE (SUITE) PARTICIPATION À DE NOMBREUX FORUMS INTERNATIONAUX, DONT : t9e sommet extraordinaire de l’Alliance bolivarienne pour les peuples de l’Amérique ALBA-TCP-Petrocaribe (Caracas, décembre 2013). t44e'PSVN²DPOPNJRVF.POEJBM %BWPT KBOWJFS t22e session ordinaire du sommet de l’Union Africaine (Addis-Abeba, janvier 2014). t35e réunion ordinaire de la conférence des chefs d’État et de Gouvernement de la CARICOM (Antigua et Barbuda, Juillet 2014). SEPTEMBRE 2014 119
  122. 122. HAÏTI AP VANSE ADMINISTRATION PUBLIQUE (SUITE) EN HAITI!: tIVe Conférence des États Parties au Pacte de San José (Convention Américaine relative aux Droits de l’Homme), mai 2014. tHaiti accueillera la 58e réunion de la Commission de l’Organisation Mondiale du Tourisme pour les Amériques en 2015. 120
  123. 123. HAÏTI AP VANSE ADMINISTRATION PUBLIQUE (SUITE) DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES MISSION ET HISTORIQUE DU MINISTÈRE Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipisc-ing exerci tation ullamcorper suscipit lobortis nisl ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis autem vel eum iriure dolor in hendrerit in vulputate velit esse molestie consequat, vel illum dolore eu feugiat nulla facilisis at vero eros et accumsan et iusto odio dignissim qui blandit praesent luptatum zzril delenit augue duis dolore te feugait nulla facilisi. Lorem ipsum dolor sit amet. Ut wisi enim ad minim veniam, quis nostrud exerci [...] PLAN DU SITE CONTACTEZ-NOUS SITES DES MINISTÈRES Titre Section A Sous-Titre 01 Grand Sous-Titre Grand Sous-Titre 02 elit, sed diam nonummy nibh euismod tinci-dunt ut laoreet dolore magna aliquam erat volut-pat. Ut wisi enim ad minim veniam, quis nostrud Titre Section B Sous-Titre 01 Grand Sous-Titre Grand Sous-Titre 02 PLAN DU SITE CONTACTEZ-NOUS SITES DES MINISTÈRES LOREM IPSUM DOLOR SIT AMET, CONT SECTETUER ADIPISCING ELIT Port-au-Prince, lundi 7 Avril 2014 : Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing Titre Section C Sous-Titre 01 Grand Sous-Titre Grand Sous-Titre 02 Titre Section D Sous-Titre 01 Grand Sous-Titre Grand Sous-Titre 02 Titre section A Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat [...] EN SAVOIR PLUS » LOREM IPSUM DOLOR SIT AMET, CONT SECTETUER ADIPISCING ELIT Duis autem vel eum iriure dolor in hendrerit in vulputate velit esse molestie consequat, vel illum dolore eu feugiat nulla facilisis Nouvelles Nam liber tempor cum soluta nobis eleifend option congue nihil imperdiet doming id quod mazim placerat facer possim assum. TOUTES LES NOUVELLES » EN SAVOIR PLUS » Titre section C EN SAVOIR PLUS » Titre section B Titre publication duis autem vel eum iriure dolor hendrerit Titre publication duis autem vel eum iriure dolor hendrerit Titre publication duis autem vel eum iriure dolor hendrerit PLUS DE PUBLICATIONS » DÉVELOPPEMENT DU TOURISME Duis autem vel eum iriure dolor in hendrerit in vulputate velit esse molestie consequat, vel illum dolore eu feugiat nulla facilisis Duis autem vel eum iriure dolor in hendrerit in vulputate velit esse molestie consequat EN SAVOIR PLUS » Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat volutpat. Ut wisi enim ad minim veniam, quis nostrud exerci tation ullamcorper suscipit lobortis nisl ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis autem vel eum iriure dolor in hendrerit in vulputate velit esse molestie consequat, vel illum dolore eu feugiat nulla facilisis at vero eros et accumsan et iusto odio dignissim qui blandit praesent luptatum zzril delenit augue duis dolore te feugait nulla facilisi. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy. EN SAVOIR PLUS » PLAN DU SITE CONTACTEZ-NOUS SITES DES MINISTÈRES TITRE SECTION A TITRE SECTION B TITRE SECTION C TITRE SECTION D TITRE SECTION E TITRE SECTION F TITRE SECTION G TITRE SECTION H ORGANISME DE LOREM IPSUM DOLOR SIT AMET CONSECTETUER ADIPISCING GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE D’HAÏTI TITRE SECTION A TITRE SECTION B TITRE SECTION C TITRE SECTION D TITRE SECTION E TITRE SECTION F Accueil Section A PLAN DU SITE CONTACTEZ-NOUS SITES DES MINISTÈRES Titre Section A Sous-Titre 01 Grand Sous-Titre Grand Sous-Titre 02 Sous-Titre Grand Sous-Titre 03 Grand Sous-Titre 04 Sous-Titre 05 Titre Section E Sous-Titre 01 Grand Sous-Titre Grand Sous-Titre 02 Sous-Titre Grand Sous-Titre 03 Grand Sous-Titre 04 Sous-Titre 05 Grand Sous-Titre Grand Sous-Titre 06 Sous-Titre Grand Sous-Titre 07 Grand Sous-Titre 08 Titre Section B Sous-Titre 01 Grand Sous-Titre Grand Sous-Titre 02 Sous-Titre Grand Sous-Titre 03 Grand Sous-Titre 04 Sous-Titre 05 Grand Sous-Titre Grand Sous-Titre 06 Sous-Titre Grand Sous-Titre 07 Grand Sous-Titre 08 Sous-Titre 09 Grand Sous-Titre Grand Sous-Titre 10 Titre Section F Sous-Titre 01 Grand Sous-Titre Grand Sous-Titre 02 Sous-Titre Grand Sous-Titre 03 © 2014 MINISTÈRE LOREM IPSUM DU GOUVERNEMENT D’HAITI PLAN DU SITE CONTACTEZ-NOUS SITES DES MINISTÈRES Titre Section C Sous-Titre 01 Grand Sous-Titre Grand Sous-Titre 02 Sous-Titre Grand Sous-Titre 03 Grand Sous-Titre 04 Sous-Titre 05 Grand Sous-Titre Grand Sous-Titre 06 Sous-Titre Grand Sous-Titre 07 Grand Sous-Titre 08 Duis autem vel eum iriure dolor in hendrerit in vulputate velit Ut wisi enim ad minim veniam, quis nostrud exerci Duis autem vel eum iriure dolor in hendrerit in vulputate velit Ut wisi enim ad minim veniam, quis nostrud exerci Titre Section D Sous-Titre 01 Grand Sous-Titre Grand Sous-Titre 02 Sous-Titre Grand Sous-Titre 03 Grand Sous-Titre 04 Sous-Titre 05 Grand Sous-Titre Grand Sous-Titre 06 Sous-Titre Grand Sous-Titre 07 Grand Sous-Titre 08 Contacter le webmestre Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat volutpat. Ut wisi enim ad minim veniam, quis nostrud exerci tation ullamcorper suscipit lobortis nisl ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis autem vel eum iriure dolor in hendrerit in vulputate velit esse molestie consequat, vel illum dolore eu feugiat nulla facilisis at vero eros et accumsan et iusto odio dignissim qui blandit praesent luptatum zzril delenit augue duis dolore te feugait nulla facilisi. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat volutpat. Ut wisi enim ad minim veniam, quis nostrud exerci tation ullamcorper suscipit lobortis nisl ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis autem vel eum iriure dolor in hendrerit in vulputate velit esse molestie consequat, vel illum dolore eu feugiat nulla facilisis at vero eros et accumsan et iusto odio dignissim qui blandit praesent luptatum zzril delenit augue duis dolore te feugait nulla facilisi. Nam liber tempor cum soluta nobis eleifend option congue nihil imperdiet doming id quod mazim placerat facer possim assum. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat volutpat. Ut wisi enim ad minim veniam, quis nostrud exerci tation ullamcorper suscipit lobortis nisl ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis autem vel eum iriure dolor in hendrerit in vulputate velit esse molestie consequat, vel illum dolore eu feugiat nulla facilisis at vero eros et accumsan et iusto odio dignissim qui blandit. Très grand titre descriptif 01 Titre descriptif 02 Très grand titre descriptif 03 Titre descriptif 04 Très grand titre descriptif 05 Titre descriptif 06 Très grand titre descriptif 07 Titre descriptif 08 MINISTÈRE DE LOREM IPSUM DOLOR SIT AMET CONSECTETUER ADIPISCING GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE D’HAÏTI TITRE SECTION A TITRE SECTION B TITRE SECTION C TITRE SECTION D TITRE SECTION E TITRE SECTION F Duis autem vel eum iriure dolor in SECTETUER ADIPISCING ELIT hendrerit in vulputate velit esse molestie consequat EN SAVOIR PLUS » DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES MISSION ET HISTORIQUE DU MINISTÈRE Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipisc-ing exerci tation ullamcorper suscipit lobortis nisl ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis autem vel eum iriure dolor in hendrerit in vulputate velit esse molestie consequat, vel illum dolore eu feugiat nulla facilisis at vero eros et accumsan et iusto odio dignissim qui blandit praesent luptatum zzril delenit augue duis dolore te feugait nulla facilisi. Lorem ipsum dolor sit amet. Ut wisi enim ad minim veniam, quis nostrud exerci [...] PLAN DU SITE CONTACTEZ-NOUS SITES DES MINISTÈRES LOREM IPSUM DOLOR SIT AMET, CONT Duis autem vel eum iriure dolor in hendrerit in vulputate velit esse molestie consequat, vel illum dolore eu feugiat nulla facilisis Port-au-Prince, lundi 7 Avril 2014 : Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing Titre section vert tendre Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam [...] EN SAVOIR PLUS » EN SAVOIR PLUS » Nouvelles Nam liber tempor cum soluta nobis eleifend option congue nihil imperdiet doming id quod mazim placerat facer possim assum. TOUTES LES NOUVELLES » Titre section turquoise elit, sed diam nonummy nibh euismod tinci-dunt ut laoreet dolore magna aliquam erat volut-pat. Ut wisi enim ad minim veniam, quis nostrud EN SAVOIR PLUS » Titre section jaune Titre publication duis autem vel eum iriure dolor hendrerit Titre publication duis autem vel eum iriure dolor hendrerit Titre publication duis autem vel eum iriure dolor hendrerit PLUS DE PUBLICATIONS » DÉVELOPPEMENT DU TOURISME Titre section rouge Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat [...] EN SAVOIR PLUS » LOREM IPSUM DOLOR SIT AMET, CONT SECTETUER ADIPISCING ELIT Duis autem vel eum iriure dolor in hendrerit in vulputate velit esse molestie consequat, vel illum dolore eu feugiat nulla facilisis PLAN DU SITE CONTACTEZ-NOUS SITES DES MINISTÈRES MINISTÈRE DE LOREM IPSUM DOLOR SIT AMET CONSECTETUER ADIPISCING GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE D’HAÏTI National Portail e- pour la création des sites web du Gouvernement SEPTEMBRE 2014 121
  124. 124. HAÏTI AP VANSE RÉALISATIONS DE L’OMRH!: tÉlaboration d’un manuel standard de ADMINISTRATION PUBLIQUE (SUITE) gestion des ressources humaines. tPublication, finalisation et mise en application de la politique nationale de formation. tMise en place d’un système de gestion intégrée des ressources humaines. tRéalisation du recensement général des agents publics et utilisation des données dans le processus de planification des effectifs. tMise en application continue de l’Arrêté fixant le recrutement sur concours des agents de la fonction publique. tMise en place d’un centre de renseignements administratifs afin d’améliorer la qualité des services fournis à la population. 122
  125. 125. « Les progrès réalisés en Haïti sont visibles et constants. » – Joe Biden, vice-président des États-Unis http://www.hpnhaiti.com/site/index.php/politique/9749-haiti-usa-le-vice-president-americain-joe-biden-parle-de- l-progres-visibles-et-constants-r-en-haiti91 Van Rompuy salue les progrès réalisés par l’Administration Martelly « Le Gouvernement a pu avec l’aide de l’Union européenne (UE) et de la communauté internationale surmonter les urgences humanitaires les plus pressantes. » – Herman Van Rompuy, Président du Conseil européen http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=23691 SEPTEMBRE 2014 123
  126. 126. Le ministre Paradis se rend en Haïti pour évaluer les progrès réalisés et les défis à relever « Le Canada soutient le désir des Haïtiens à l’égard d’une aide au développement qui changera véritablement la vie des plus vulnérables, et celui du Gouvernement Haïtien de voir émerger une économie forte et autonome dont le fonctionnement des institutions publiques est stable et durable. » – Christian Paradis, ministre du Développement international FUNJOJTUSFEFMB'SBODPQIPOJF HPVWFSOFNFOUEV$BOBEB http://www.acdi-cida.gc.ca/acdi-cida/acdi-cida.nsf/fra/ANN-828134040-NQY 124
  127. 127. « Ce Gouvernement inspire aux yeux de l’international beaucoup de confiance grâce au dynamisme du chef de l’État, Michel Joseph Martelly, et du chef du Gouvernement, Laurent Lamothe, qui n’ont pas cessé de travailler pour reconstruire le pays. » – Tony Blair, ex-premier ministre du Royaume-Uni Liberté de la Presse / RSF - Haïti a fait des progrès significatifs http://lenouvelliste.com/lenouvelliste/article/35621/Haiti-a-fait-des-progres-significatifs.html Haïti progresse dans la lutte contre la corruption selon Transparency International http://radiovision2000haiti.net/public/haiti-progresse-dans-la-lutte-contre-la-corruption-selon-transparency- international/ SEPTEMBRE 2014 125
  128. 128. GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE D’HAÏTI ÉNERGIE SEPTEMBRE 2014 127
  129. 129. HAÏTI AP VANSE ÉNERGIE L’énergie est un secteur fondamental pour le développement économique et l’amélioration du bien-être de la population. Les actions du Gouvernement se sont tournées vers la définition des éléments de politique énergétique. Les interventions ont conduit à l’amélioration de l’éclairage public et la recherche d’alternatives énergétiques comme les énergies renouvelables et les bio-énergies. Les axes d’intervention dans le secteur intègrent l’éducation des ménages, les défis de l’énergie domestique pour la cuisson et la promotion de l’innovation. Le Gouvernement a fait beaucoup avec très peu de ressources. Désormais Haïti est sur la route du progrès. 128
  130. 130. HAÏTI PRODUCTION D’ÉNERGIE AP VANSE DES RÉALISATIONS IMPORTANTES tRéhabilitation de la centrale hydroélectrique de Péligre (70 M$ US) tAugmentation de la puissance de la centrale thermique de Saint-Marc tConstruction de la centrale électrique du parc industriel de Caracol tRévision générale des groupes (moteurs) de la centrale de Carrefour tRéhabilitation du bâtiment de la centrale de Carrefour SEPTEMBRE 2014 129
  131. 131. HAÏTI ÉCLAIRAGE PUBLIC AP VANSE TRANSPORT ET DISTRIBUTION DE L’ÉNERGIE DES RÉALISATIONS IMPORTANTES tRéhabilitation des réseaux suivants!: Cap-Haïtien, Marchand-Dessalines, Gonaïves, Lascahobas/Belladère, Péligre/Mirebalais tExtension des réseaux suivants!: Lalomas, Bourg Saint-Michel tConstruction des réseaux suivants!: Saint-Michel/Marmelade, Gonaïves/ Gros-Morne, Carrefour Joffre/Ennery 130
  132. 132. HAÏTI ÉCLAIRAGE PUBLIC AP VANSE TRANSPORT ET DISTRIBUTION DE L’ÉNERGIE (SUITE) tÉlectrification des communes suivantes!: Gros-Morne, Ennery, Cerca Carvajal, Maïssade, Saint-Louis-du-Sud tConstruction/réhabilitation des sous-stations suivantes!: Hinche, Ancien Delmas tConstruction d’une ligne de transport!: Mirebalais/Trianon tRéhabilitation de 3!circuits de la région métropolitaine de Port-au-Prince SEPTEMBRE 2014 131
  133. 133. HAÏTI ÉCLAIRAGE PUBLIC AP VANSE TRANSPORT ET DISTRIBUTION DE L’ÉNERGIE (SUITE) Réhabilitation de la sous-station de l’ancien Delmas 132
  134. 134. HAÏTI ÉCLAIRAGE PUBLIC AP VANSE 311 551 250 1497 1014 621 871 PROGRAMMES NATIONAUX DE LAMPADAIRES SOLAIRES Nombre de lampadaires solaires par département 787 Lampadaires installés 7!953 (août 2014) P. P.P 1171 880 PATENARIAT/ PUBLIC / PRIVÉE
  135. 135. HAÏTI AP VANSE ÉCLAIRAGE PUBLIC (SUITE) 'PVSOJUVSFEFMBNQBEBJSFTTPMBJSFT 134
  136. 136. GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE D’HAÏTI HAÏTI AP VANSE
  137. 137. GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE D’HAÏTI HAÏTI AP VANSE
  138. 138. GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE D’HAÏTI

×