Herta Muller

901 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
901
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
127
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Herta Muller

  1. 1. Ses oeuvres, marquées par une extraordinaire force poétique et unlangage dune précision sèche, évoquent souvent la violence contre lesplus faibles, linjustice, les terreurs de la dictature. Ses deux premierslivres (Niederungen et Drückender Tango), parus à Bucarest vant la chutedu régime, ont été censurés.
  2. 2. • Son premier livre, Niederungen (Bas-fonds) est publié en 1982, mais est censuré, comme toutes ses autres publications parues en Roumanie avant la chute du régime communiste. Deux ans plus tard, peu de temps après la publication de son deuxième livre en Roumanie, Niederungen est publié en version intégrale en République fédérale dAllemagne. La réaction des autorités communistes roumaines est sévère : Herta Müller se voit interdire le droit de publier en Roumanie.
  3. 3. • En 1987, Herta Müller émigre avec son mari, lécrivain Richard Wagner, en République fédérale dAllemagne. Les années suivantes, elle obtient plusieurs postes denseignante comme écrivain « en résidence » dans des universités allemandes et étrangères.• En 2005, elle est professeur invité à la chaire « Heiner Müller » de luniversité libre de Berlin, où elle vit aujourdhui. Au cours de la même année, elle publie son premier livre écrit en roumain (le volume de poésie-collage Este sau nu este Ion, Iaşi : Polirom).
  4. 4. • En 2009, son roman Atemschaukel publié grâce à une bourse5 de la Fondation Robert Bosch, est nommé pour le Prix du livre allemand, et atteint la finale des six meilleurs romans6: dans ce livre, lauteur retrace le parcours dun jeune homme dans un camp du Goulag soviétique, exemple du sort de la population allemande de Transylvanie après la Seconde Guerre mondiale. Elle dit s’être inspirée de lexpérience du poète Oskar Pastior, décédé en 2006 et lauréat du prix Georg- Büchner, dont elle avait consigné les souvenirs oraux dans plusieurs cahiers.
  5. 5. • Le 8 octobre 2009, elle reçoit le prix Nobel de littérature pour lentièreté de son œuvre « qui, avec la concentration de la poésie et lobjectivité de la prose, dépeint les paysages de labandon. »
  6. 6. DISCOURS DE RÉCEPTION DHERTA MÜLLER POUR LARÉCEPTION DU PRIX NOBEL DE LITTÉRATURE 2009• Chaque mot en sait long sur le cercle vicieux• TU AS UN MOUCHOIR ? me demandait ma mère au portail tous les matins, avant que je ne parte dans la rue. Je nen avais pas. Étant sans mouchoir, je retournais en prendre un dans ma chambre. Je nen avais jamais, car tous les jours, jattendais cette question. Le mouchoir était la preuve que ma mère me protégeait le matin. Le reste de la journée, pour les autres sujets, je me débrouillais seule. La question TU AS UN MOUCHOIR ? était un mot tendre détourné. Direct, il aurait été gênant, ça ne se faisait pas chez les paysans. Lamour était travesti en question. On ne pouvait lexprimer que sèchement, dun ton impérieux, comme les gestes du travail. Cétait même la brusquerie de la voix qui soulignait la tendresse. Tous les matins, au portail, jétais dabord sans mouchoir, et jattendais den avoir un pour men aller dans la rue ; cétait comme si, grâce au mouchoir, ma mère avait été présente.• Et vingt ans plus tard, à la ville, jétais depuis longtemps seule, traductrice dans une usine de construction mécanique. Je me levais à cinq heures et prenais mon travail à six heures et demie. Le matin, diffusé par le haut- parleur, lhymne national retentissait dans la cour de lusine. À la pause de midi, cétaient des chœurs douvriers. Quant aux ouvriers attablés, ils avaient les yeux vides comme du fer-blanc, les mains barbouillées de graisse, et leur casse-croûte était emballé dans du papier journal. Avant de manger leur tranche de lard, ils grattaient lencre dimprimerie qui était dessus. Deux années de train-train quotidien sécoulèrent.
  7. 7. • Oeuvre• 1982 : Niederungen, Bucarest ;• 1984 : Drückender Tango, Bucarest ;• 1986 : Der Mensch ist ein großer Fasan auf der 1995 : Hunger und Seide, Reinbek bei Welt Berlin (LHomme est un grand faisan sur Hamburg ; terre) ; 1996 : In der Falle, Göttingen ; 1997 : Heute wär ich mir lieber nicht begegnet,• 1987 : Barfüßiger Februar, Berlin ; Reinbek bei Hamburg (La Convocation)• 1989 : Reisende auf einem Bein, Berlin ; 1999 : Der fremde Blick oder Das Leben ist ein• 1990 : Wie Wahrnehmung sich erfindet, Furz in der Laterne, Göttingen ; Paderborn ; 2000 : Im Haarknoten wohnt eine Dame, Reinbek bei Hamburg ;• 1991 : Der Teufel sitzt im Spiegel, Berlin ; 2001 : Heimat ist das, was gesprochen wird,• 1992 : Der Fuchs war damals schon der Jäger, Blieskastel ; Reinbek bei Hamburg (Le Renard était déjà le 2003 : Der König verneigt sich und tötet, chasseur) ; Munich ; 2005 : Die blassen Herren mit den• 1992 : Eine warme Kartoffel ist ein warmes Bett, Mokkatassen, Munich ; Hambourg ; 2005 : Este sau nu este Ion, Iaşi ;• 1993 : Der Wächter nimmt seinen Kamm, 2009 : Atemschaukel, Munich ; Reinbek bei Hamburg ; 2009 : Cristina und ihre Attrappe oder Was (nicht) in den Akten der Securitate steht,• 1994 : Angekommen wie nicht da, Lichtenfels ; Göttingen.• 1994 : Herztier, Reinbek bei Hambourg ;
  8. 8. Proiect Realizat de : Elena Chiforescu Iordache Lostun Roxana

×