Image d’un dispositif connectiviste etobservation des pratiques d’enseignement,     des 2 côtés de la méditerranée        ...
Le Partenariat• Mise en place d’un réseau de partenaires des deux rives, de la  Méditerranée.   – Porteur du projet : Dani...
Mode de Fonctionnement         du Réseau de partenaires• Les partenaires interviennent ensemble par  semestre d’enseigneme...
Objectifs du projet• Approche pratique du Modèle Connectiviste   – Remplacer :       • le dispositif classique où, l’ensei...
Objectifs pour les Pays du Sud• Réduire les fractures numérique et  cognitive, avec :  – l’appropriation des TIC et,  – la...
Importance des objectifs en matière des      TIC dans les pays du Sud (1/2)• Formation d’une nouvelle génération d’enseign...
Importance des objectifs en matière des TIC dans                les pays du Sud (2/2) • Partage et mutualisation des expér...
Approche connectiviste• Passage dune structure linéaire du savoir à  une structure en réseaux, généralement  multidimensio...
Constructivisme, Socioconstructivisme et              Connectivisme                                       9
Déploiement du Cours                    Initiation au eLearning• Conçu à l’Université Lyon 1 (responsable C. Batier), orga...
Mise en œuvre d’un dispositif                  connectiviste• Une première phase consiste en une maîtrise d’un certain  no...
Etat d’avancementPays/Inst        Public cible Intitulé               Nb appr.          ObjectifsAlgérie / FEI-   S2 du Ma...
Conclusion expérience algérienne• Elargissement des connaissances des étudiants dans  le domaine du eLearning. Expérience ...
Conclusions expérience libanaise• Ce qui a bien fonctionné :   – Pour les apprenants : enseignants de langues en formation...
Analyse de la 1ère étape :       Ce qui a bien fonctionné• Elargissement des connaissances des  étudiants dans le domaine ...
Analyse de la 1ère étape :       Les Principales difficultés•   Problème de connectivité et de données    trop volumineuse...
Conclusions• Comment améliorer :   – la connectivité,   – Et réduire des données trop volumineuses (vidéos trop     longue...
Perspectives• Partir d’une conception lyonnaise pour construire une  culture commune à plus long terme• Perspectives de pr...
Annexe 1. Instrument d’évaluation du                    dispositif connectiviste• Pour aider léquipe de recherche à conclu...
Annexe 2 - Aspects pratiques pour une      approche connectiviste (1/3)• Créez des blogs pour la classe ;• Compilez les tr...
Annexe 2 - Aspects pratiques pour une        approche connectiviste (2/3)•   Faciliter l’écoute directe à la source (conf,...
Annexe 2 - Aspects pratiques pour  une approche connectiviste (3/3)• Combiner les mondes et les expériences - exp  : à l’U...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Presentation du projet Connectivisme aux 2e journées Scientifiques Resatice à Ouaga2009 par Boumghar

1 316 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 316
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
10
Actions
Partages
0
Téléchargements
9
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Presentation du projet Connectivisme aux 2e journées Scientifiques Resatice à Ouaga2009 par Boumghar

  1. 1. Image d’un dispositif connectiviste etobservation des pratiques d’enseignement, des 2 côtés de la méditerranée Projet Res@Tice Le connectivisme… jusque où ? Observation et analyses d’usages, d’un côté à l’autre de la méditerranée. Daniel Peraya, F. Linda Oulebsir Boumghar, Marcel Lebrun, Cynthia Eid, Christophe Batier, Kamel Bouraoui, Thouraya Daouas, Mbaye Thiam et Laurent C. Boyom 1
  2. 2. Le Partenariat• Mise en place d’un réseau de partenaires des deux rives, de la Méditerranée. – Porteur du projet : Daniel Peraya, TECFA, Université de Genève (Suisse) – Coordination logistique, technologique, administrative : Christophe Batier, Université Claude Bernard Lyon 1 (France) – Sélection d’universitaires : • Daniel Peraya [1], • Fatima Linda Oulebsir -Boumghar [2], • Marcel Lebrun[3], • Cynthia Eid[4], • Christophe Batier [5] , • Kamel Bouraoui[6], Thouraya Daouas[7], • Mbaye Thiam[8] et • Laurent C. Boyom[9]. [1] TECFA, Université de Genève (Suisse) [2] FEI, USTHB Alger (Algérie) [3] IPM, Université Catholique de Louvain, Louvain-la-Neuve (Belgique) [4] CLER, Université Antonine (Liban) [6] ISEFC, Université de Tunis (Tunisie) [7] IHEC de Carthage (Tunisie) [8] EBAD, Université Antar Diop de Dakar (Sénégal) [9] ESSTIC, Université de Yaoundé (Cameroun) 2
  3. 3. Mode de Fonctionnement du Réseau de partenaires• Les partenaires interviennent ensemble par semestre d’enseignement pour partager en commun : – Un contenu – Des forum et des blogs – Une plateforme LMS pour l’utilisation des TIC permettant de partager et de mutualiser de nombreuses expériences ainsi qu’un contenu d’enseignement.• Conception et Mise en œuvre de nouveaux grains pédagogiques• Ne pas occulter le volet interculturel des activités partagées. 3
  4. 4. Objectifs du projet• Approche pratique du Modèle Connectiviste – Remplacer : • le dispositif classique où, l’enseignant dispense des connaissances et, les étudiants sont évalués sur un produit : la copie d’examen, « l’ordre » correspondant à l’enseignement traditionnel magistral en amphithéâtre • Par un dispositif, où l’étudiant est plongé dans un environnement avec des ressources qu’il doit manipuler seul ou en groupe. – Le « désordre » ou « chaos » généré sera alors observé. – Partager puis Mutualiser : • Des expériences et, • Des ressources : – Documentaires et des contenus d’enseignement, – Technologiques avec des outils de communication et de collaboration du web 2.0 – Humaines avec des spécialistes de : » la pédagogie, » la pédagogie sur internet et, » du Web 2.0 – Approche pratique du connectivisme à l’aide des TIC à travers un LMS et des outils 2.0. 4
  5. 5. Objectifs pour les Pays du Sud• Réduire les fractures numérique et cognitive, avec : – l’appropriation des TIC et, – la mise en réseau des ressources documentaires, technologiques et humaines.• Modèle connectiviste avantageux pour réduire ce GAP 5
  6. 6. Importance des objectifs en matière des TIC dans les pays du Sud (1/2)• Formation d’une nouvelle génération d’enseignants capables : – d’évoluer avec les TIC, pour réduire la fracture cognitive dans de nombreux domaines et dans la rive sud de la méditerranée; – de préciser, le rôle du réseau des ressources pédagogiques et, de compétences humaines selon le modèle du connectivisme de Georges Siemens. – de création de contenus selon des modèles pédagogiques permettant la construction d’une véritable connaissance; – disponibilité de réseaux technologiques et, humains.• Améliorer en qualité les enseignements délivrés et, 6
  7. 7. Importance des objectifs en matière des TIC dans les pays du Sud (2/2) • Partage et mutualisation des expériences et des savoir-faire, des acteurs de lenseignement supérieur des deux côtés de la rive de la Méditerranée, partageant une conception pédagogique inspirée du connectivisme ; • Observation des processus d’appropriation de ce modèle par les étudiants des différents établissements partenaires et avec quels effets ? • Analyse des usages culturels et interculturels convergents, divergents et /ou complémentaires par les étudiants ; • Production, analyse et traitement des traces pour le déploiement, la régulation et la gestion des ENT. 7
  8. 8. Approche connectiviste• Passage dune structure linéaire du savoir à une structure en réseaux, généralement multidimensionnels• Utile car augmentation exponentielle du nombre dinformations à gérer et de leur taux de partage.• Modèle d’apprentissage reconnaissant les bouleversements sociaux provoqués par les nouvelles technologies 8
  9. 9. Constructivisme, Socioconstructivisme et Connectivisme 9
  10. 10. Déploiement du Cours Initiation au eLearning• Conçu à l’Université Lyon 1 (responsable C. Batier), organisé sur la plate-forme Spiral. – Une description complète du cours peut être obtenue sur le site SHS de l’université de Lyon1 http://shs.univ-lyon1.fr/TR09CBA1.html – Ce cours se présente comme un dispositif de formation relativement original : il se fonde sur une opérationnalisation des principes de George Siemens et utilise pour ce faire des outils et des services de type Web 2.0. – Il se déroule en 15h et se décompose sur 10 séances d’1h30 regroupées en trois phases : • Phase 1 : 4 séances de découverte des outils et de la théorie du eLearning avec des vidéos et podcasts des spécialistes du domaine impliqués dans ce projet. • Phase 2 : 3 séances structurées autour d’étude de cas. • Phase 3 : 3 séances où l’on demande une mise en pratique en produisant un grain d’apprentissage par groupe d’étudiants et en demandant ensuite d’analyser la production des autres groupes. 10
  11. 11. Mise en œuvre d’un dispositif connectiviste• Une première phase consiste en une maîtrise d’un certain nombre d’outils de communication (chat, forum, blog) et de travail collaboratif (wiki) du web 2.0, et découvrir les théories et les usages de l’eLearning• Dans une seconde phase et comme cela a été relaté dans le rapport de l’an 1, d’un partage d’une conception pédagogique inspirée du connectivisme avec une appropriation par les différents partenaires impliqués.• Possibilité d’analyse des usages culturels et interculturels convergents, divergents et /ou complémentaires par les étudiants• Production, analyse et traitement des traces pour le déploiement, la régulation et, la gestion des grains pédagogiques. 11
  12. 12. Etat d’avancementPays/Inst Public cible Intitulé Nb appr. ObjectifsAlgérie / FEI- S2 du Master 1 E-Services 40 AméliorationUSTHB Télécom Options de la qualité Multimédia et du cours Systèmes et présentiel Télécommunicati onsLiban /CLER Enseignants « Technologies 20 enseignants/ Amener lesUniversité recyclage » en éducatives et étudiants enseignants deAntonine didactique didactique des FLE à intégrer seconde Langue. langues- projet les TICE dans RES@TICE leurs cours (besoins pédagogiques) 12
  13. 13. Conclusion expérience algérienne• Elargissement des connaissances des étudiants dans le domaine du eLearning. Expérience très bénéfique en appui au présentiel. – Amélioration de la qualité du cours présentiel et de la flexibilité• Meilleure compréhension : – des blogs, – des wiki et, – des forums dans le eLearning et, • qui apportent une aide considérable à l’étudiant et, • permettent aussi à l’enseignant de suivre l’évolution de son cours.• Néanmoins : – Sélectionner moins d’étudiants ou d’autres profils – Diminuer le temps des futures vidéos (problème de connexion à domicile de l’étudiant) – Demander plus de production pour les étudiants CM – Nouvelle production commune avec les partenaires avec plus d’interactions entre partenaires (apprenants et enseignants) 13
  14. 14. Conclusions expérience libanaise• Ce qui a bien fonctionné : – Pour les apprenants : enseignants de langues en formation cont. • « pour moi, tout était utile » ; • « j’ai appris à enseigner, j’enseignerai à apprendre » ; • « j’ai profité le max. possible de tout ce que j’ai appris puisque à chaque séance, j’étais en train d’acquérir de nouvelles notions connectivistes ».• Difficultés: – Problèmes techniques (connexion) ; – Repérage Spiral (complexité de la passerelle) ; – Téléchargement très lourd et visionnement des vidéos ; – Séquences en Anglais (compréhension) ; – Quantité du travail ; – Bugs fréquents (validation de sa réponse). 14
  15. 15. Analyse de la 1ère étape : Ce qui a bien fonctionné• Elargissement des connaissances des étudiants dans le domaine du eLearning avec l’amélioration de la qualité du cours présentiel et de la flexibilité• Meilleure compréhension d’un certain nombre d’outils de communication et de travail collaboratif du web 2.0• Appropriation du modèle de connectivisme : – Le projet permet d’amorcer le Processus du connectivisme 15
  16. 16. Analyse de la 1ère étape : Les Principales difficultés• Problème de connectivité et de données trop volumineuses (vidéos trop longues)• Problème de synchronisation sur les 10 séances, entre les partenaires• Certains partenaires sont restés observateurs.• Partager un projet connectiviste avec des conceptions lyonnaises au départ? 16
  17. 17. Conclusions• Comment améliorer : – la connectivité, – Et réduire des données trop volumineuses (vidéos trop longues)• Points forts : – Maîtrise des Théories et Usages de l’eLearning – Prise en main d’un certain nombre d’outils de communication et de travail collaboratif du web 2.0, – Appropriation du modèle de connectivisme par les étudiants des différents établissements partenaires – Le connectivisme reste l’un des objectifs du projet avec prise de conscience des concepts en évolution même chez l’équipe de Lyon • C’est un processus lent qui a été amorcé dans ce projet. 17
  18. 18. Perspectives• Partir d’une conception lyonnaise pour construire une culture commune à plus long terme• Perspectives de production commune : – vidéos des étudiants relative à des concepts déjà évoqués ; • Si possible sur des temps très courts (moins d’une mn) – Audios sur cartes conceptuelles – e-commerce à développer en partenariat avec l’U. Lyon1• Pour un meilleur suivi des apprenants : – Mise en place d’un outil agrégateur de blogs ou – Blogs/apprenant pour reporter toutes leurs activités ce qui a été fait.• Est-ce que le dispositif mis en place permet de démontrer limpact du connectivisme sur lapprentissage ? – Mise en place d’un Instrument d’évaluation du dispositif connectiviste adopté, sera mis en place. 18
  19. 19. Annexe 1. Instrument d’évaluation du dispositif connectiviste• Pour aider léquipe de recherche à conclure quant à lintérêt dun tel dispositif dans le cadre dune formation en ligne. – Des questionnaires en ligne pourront être mis en ligne grâce à LimeSurvey (https://www.limeservice.com/content/view/56/37/) qui propose les fonctionnalités suivantes : – Nombre illimité de questionnaires en même temps – Nombre illimité de groupes de questions dans un questionnaire – Nombre illimité de questions dans un groupe/questionnaire – 20 types de questions différentes et dautres à venir – Possibilité de définir des conditions dépendant des réponses précédentes (branchement dans le questionnaire) – Questionnaires dévaluation – Nombre illimité de participants à un questionnaire – Analyse simple et graphique avec possibilité dexportation – …. • De nombreux hébergeurs web proposent lhébergement de LimeSurvey, que cela soit une installation personnalisée ou par lintermédiaire dun panneau de contrôle. • LimeSurvey a aussi été porté par divers tierces parties de CMS ou système de gestion de Contenu comme Joomla. 19
  20. 20. Annexe 2 - Aspects pratiques pour une approche connectiviste (1/3)• Créez des blogs pour la classe ;• Compilez les travaux dans un agrégateur pour fournir aux apprenants, une seule page regroupant ce que les autres apprenants ont blogués;• Utilisez des activités dapprentissage collaboratif(wiki);• Ouvrir ses propres ressources à la collaboration et au partage;• les ressources et les conversations ont besoin dun certain degré douverture, avant d’être mises en réseau. Cela peut mettre mal à l’aise… il est important de créer aussi des environnements plus sécurisés qui rassureront !• Utiliser les systèmes ouverts de ressources éducatives dans la planification et la prestation de matériel didactique : jeux, des vidéos, des podcasts, des interviews. De nombreuses ressources existent déjà pour ce type de contenu; 20
  21. 21. Annexe 2 - Aspects pratiques pour une approche connectiviste (2/3)• Faciliter l’écoute directe à la source (conf, podcast…etc), lorsque un théoricien ou scientifique, mérite son attention;• Faciliter la recherche des ressources - exp : citer quelques théoriciens et affichez les sur votre blog pour de futures références de classe;• Expérimenter différents outils et approches pédagogiques. exp : Visiter Second Life avec la classe. Créer des podcasts. Faire participer les apprenants . Les faire réfléchir sur les activités dapprentissage;• Fournir aux apprenants les ressources qui permettront de continuer à nourrir leur apprentissage après la fin du cours. Les orienter vers des blogs, des forums, des réseaux ning, ou dautres collectivités et réseaux. Le contenu dune discipline change mais quand les apprenants sont «branchés» à un réseau, ils ont loccasion de se tenir au courant.• Développer les compétences de lapprenant afin de participer et de contribuer aux réseaux. Méta-évaluer des compétences telles que lauthenticité de linformation ... les encourager à développer des compétences conceptuelles - comme accepter lambiguïté et le fonctionnement dans un environnement incertain. 21
  22. 22. Annexe 2 - Aspects pratiques pour une approche connectiviste (3/3)• Combiner les mondes et les expériences - exp : à l’Université du Manitoba, les 3ème année ont écrit le texte du livre pour les étudiants de première année (http://webmail.cs.umanitoba.ca/mediawiki/in dex.php/Main_Page)• Enrichir les cours grâce à un réseau dexperts externes et dautres apprenants (cycles supérieurs ou, autres institutions) 22

×