Interactions pour apprendre …
… dans un MOOC
Engluage sur la toile ou !
ouverture sur le monde ?
Marcel Lebrun
Institut de...
Un réseau social ?
!
!
!
Un réseau social est un ensemble d'entités
sociales tel que des individus ou des
organisations so...
Un réseau social ?
!
!
!
Un réseau social est un ensemble d'entités
sociales tel que des individus ou des
organisations so...
Web1, Web2 ...
Web1, Web2 ...
The "World of datas"
The "World of datas"
La "force" du collectif
La "force" du collectif
Apprendre, apprendre en réseau
• Distinguer enseigner et apprendre : qu'est-ce qu'on
t'a appris à l'école aujourd'hui ? "
...
Enseigner et Apprendre
L
’interaction
L
'apprentissage collaboratif
Ibn Khaldoun"
1332-1406
L
’interaction
L
'apprentissage collaboratif
Ibn Khaldoun"
1332-1406
Albert Bandura (1925-)
Bandura, A. (1986). Social foundations of thought and action. A social
cognitive theory. Englewood ...
Albert Bandura (1925-)
Un précurseur
@ Apprentissage «social» par imitation,
par "procuration"
Value, Expectancy ... la va...
Les interactionnistes
L
’apprentissage, dans ce courant, est fondamentalement
abordé comme le processus par lequel le savo...
Lev Vygotski (1896-1934)

Zone of Proximal Development
Types de tâches pour
l’Apprentissage Collaboratif ?
Type d’objectifs pédagogiques poursuivis"
Opérations cognitives sollic...
Une bonne tâche (1) ?
Les 4 « C » de Paris et Turner (1994)

• Choice " " " un espace de manœuvre est " " " " " "
" "

« d...
Jerôme Bruner (1915-2005)
Meaningful learning

"According to Bruner, the current practice of teaching the "
conclusions of...
Une bonne tâche (2) ?
Très proche des facteurs de MOTIVATION de R. Viau
Rolland Viau (1994), La motivation en contexte sco...
La contextualisation

Contextualiser
Recontextualiser

Décontextualiser

Proulx, 1997 ; Tardif (1992) « L’enseignement str...
Et la mo-ti-va-tion ... ?
Autonomie
Auto-determination
Locus of control
Sentiment de
Participation / proximité
Relatedness...
Deci & Ryan, 1991

Développement personnel

Intérêt
Implications de l’apprenant
Facilitation de l’apprentissage
Deci, E.L....
Et voici le
Connectivisme

George Siemens

Quelques tendances et constatations sur l’apprentissage :

De nombreux apprenan...
Twitter, Google+, FaceBook

Christophe suit 992 personnes (992 following)"
et est suivi par 5715 (followers)"
Il a écrit 7...
Twitter : les codes
Et ne pas oublier :

L
'AWT (@elearningawt) adresse au
Mundaneum (@Mundaneumasbl) un
message concernan...
Google+
Mes cercles

Et si on se faisait un Hangout ?
Google+
Mes cercles

Et si on se faisait un Hangout ?
Des profils d'Internaute

http://bit.ly/Francais-Numériques
Dominique Cardon
Des profils d'Internaute
Des profils d'Internaute
Mettre de l'ordre dans le désordre
Recherche informationnelle et Curation
La curation de contenu (de
l'anglais content cur...
Mettre de l'ordre dans le désordre
Mettre de l'ordre dans le désordre
Mettre de l'ordre dans le désordre
eLearn2 : un x-c-MOOC
	 	 http://www.elearn2.eu
http://claco.univ-lyon1.fr
Communauté
d’apprentissage en
ligne
1250 partic...
Formation en ligne
tutorée sur la base de
projets individuels
30 participants

Structure modulaire!
scénariste
http://claco.univ-lyon1.fr
Communauté
d’apprentissage en
ligne
1250 participants

Formation en ligne
tutorée sur la base d...
http://claco.univ-lyon1.fr
Communauté
d’apprentissage en
ligne
1250 participants

Formation en ligne
tutorée sur la base
d...
http://claco.univ-lyon1.fr
Communauté
d’apprentissage en
ligne
1250 participants

Formation en ligne
tutorée sur la base
d...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Formation II : Interactions dans les MOOC

9 838 vues

Publié le

Formation (II) donnée à l'Ecole Centrale de Lyon le 20 février 2014 dans le cadre de l'accompagnement pédagogique d'enseignants occupés à ou souhaitant développer des MOOC (xMOOC ou cMOOC) dans le cadre de formations hybrides ou à distance

Publié dans : Formation
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
9 838
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2 268
Actions
Partages
0
Téléchargements
10 610
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Formation II : Interactions dans les MOOC

  1. 1. Interactions pour apprendre … … dans un MOOC Engluage sur la toile ou ! ouverture sur le monde ? Marcel Lebrun Institut de Pédagogie universitaire et des Multimédias IPM Université Catholique de Louvain UCL marcel.lebrun@uclouvain.be Blog de M@rcel : http://bit.ly/blogdemarcel Twitter id : @mlebrun2 Scoop.it : http://www.scoop.it/u/marcel-lebrun
  2. 2. Un réseau social ? ! ! ! Un réseau social est un ensemble d'entités sociales tel que des individus ou des organisations sociales reliés entre eux par des liens créés lors des interactions sociales. Il se représente par une structure ou une forme dynamique d'un groupement social. L'analyse des réseaux sociaux, basée sur la théorie des réseaux, l'usage des graphes et l'analyse sociologique représente le domaine étudiant les réseaux sociaux. Des réseaux sociaux peuvent être créés stratégiquement pour agrandir ou rendre plus efficient son propre réseau social (professionnel, amical,). Il existe des applications internet aidant à se créer un cercle d'amis, à trouver des partenaires commerciaux, un emploi ou autres. Il s'agit de services de réseautage social
  3. 3. Un réseau social ? ! ! ! Un réseau social est un ensemble d'entités sociales tel que des individus ou des organisations sociales reliés entre eux par des liens créés lors des interactions sociales. Il se représente par une structure ou une forme dynamique d'un groupement social. L'analyse des réseaux sociaux, basée sur la théorie des réseaux, l'usage des graphes et l'analyse sociologique représente le domaine étudiant les réseaux sociaux. Des réseaux sociaux peuvent être créés stratégiquement pour agrandir ou rendre plus efficient son propre réseau social (professionnel, amical,). Il existe des applications internet aidant à se créer un cercle d'amis, à trouver des partenaires commerciaux, un emploi ou autres. Il s'agit de services de réseautage social
  4. 4. Web1, Web2 ...
  5. 5. Web1, Web2 ...
  6. 6. The "World of datas"
  7. 7. The "World of datas"
  8. 8. La "force" du collectif
  9. 9. La "force" du collectif
  10. 10. Apprendre, apprendre en réseau • Distinguer enseigner et apprendre : qu'est-ce qu'on t'a appris à l'école aujourd'hui ? " • "On apprend toujours seul mais jamais sans les autres" nous rappelle Philippe Carré dans son livre l’Apprenance 2005" • Wenger et Lave (1991) considèrent l’apprentissage comme un processus social où l’individu construit progressivement son identité par ses interactions avec les autres (Communauté d'apprentissage).
  11. 11. Enseigner et Apprendre
  12. 12. L ’interaction L 'apprentissage collaboratif Ibn Khaldoun" 1332-1406
  13. 13. L ’interaction L 'apprentissage collaboratif Ibn Khaldoun" 1332-1406
  14. 14. Albert Bandura (1925-) Bandura, A. (1986). Social foundations of thought and action. A social cognitive theory. Englewood Cliffs: Prentice-Hall. De l’apprentissage « vicariant » à l’auto-efficacité
  15. 15. Albert Bandura (1925-) Un précurseur @ Apprentissage «social» par imitation, par "procuration" Value, Expectancy ... la valeur accordée ou associée à l'activité, à la tâche, à l'attitude ... et "ce qui va nous arriver" suite à ces dernières @ Importance de la motivation et des perceptions Self-efficacy ... le sentiment d'éfficacité personnelle que nous retirons de notre action sur l'environnement matériel et social
  16. 16. Les interactionnistes L ’apprentissage, dans ce courant, est fondamentalement abordé comme le processus par lequel le savoir circule, se construit et se transforme au sein d’une communauté, d’un groupe social. Dans cette perspective, apprendre, pour l’individu, c’est participer à ce processus collectif de co-construction du savoir, c’est s’inscrire dans une relation avec d’autres qui promeut cette coconstruction. Paradigme socio-historique Vygotski Psychologie culturelle Bruner
  17. 17. Lev Vygotski (1896-1934) Zone of Proximal Development
  18. 18. Types de tâches pour l’Apprentissage Collaboratif ? Type d’objectifs pédagogiques poursuivis" Opérations cognitives sollicitées Algorithmes à appliquer, réponses fermées, " niveau taxonomique plus faible Problèmes complexes et peu structurés, " réponses ouvertes, opérations cognitives plus complexes Tâche authentique de groupe AC AC
  19. 19. Une bonne tâche (1) ? Les 4 « C » de Paris et Turner (1994) • Choice " " " un espace de manœuvre est " " " " " " " " « défini » par l’enseignant" ! • Challenge"" Défi d’une tâche ni trop simple, " " " " " " " " " ni trop compliquée" ! • Control"" " Importance des objectifs, des " " " " " " " " " " " " consignes" ! • Collaboration
  20. 20. Jerôme Bruner (1915-2005) Meaningful learning "According to Bruner, the current practice of teaching the " conclusions of the sciences without providing a sense of the scientists’ spirit of discovery produced knowledge unrelated to the essence of the subject itself."
  21. 21. Une bonne tâche (2) ? Très proche des facteurs de MOTIVATION de R. Viau Rolland Viau (1994), La motivation en contexte scolaire (De Boeck) •responsabiliser l’élève en lui permettant de faire des choix" •être pertinente sur les plans personnel, social et professionnel;" •être de haut niveau sur le plan cognitif;" •être interdisciplinaire;" •être productive;" •représenter un défi pour l’élève;" •permettre aux élèves d’interagir;" •se dérouler dans une période de temps suffisante;" •comporter des consignes claires.
  22. 22. La contextualisation Contextualiser Recontextualiser Décontextualiser Proulx, 1997 ; Tardif (1992) « L’enseignement stratégique »
  23. 23. Et la mo-ti-va-tion ... ? Autonomie Auto-determination Locus of control Sentiment de Participation / proximité Relatedness R. Ryan, C. Powelson, Autonomy and relatedness as fundamental to motivation and education, Journal of Experimental Education, 1991, 60(1), 49-66. Compétences Efficacité Accomplissement
  24. 24. Deci & Ryan, 1991 Développement personnel Intérêt Implications de l’apprenant Facilitation de l’apprentissage Deci, E.L., et Ryan, R.M. (1991). A Motivational Approach to Self: Integration in Personality. In R.A. Dientsbier (Ed.), Perspectives on Motivation: Nebraska Symposium on Motivation. Lincoln, NE: University of Nebraska Press.
  25. 25. Et voici le Connectivisme George Siemens Quelques tendances et constatations sur l’apprentissage : De nombreux apprenants vont rencontrer des domaines de connaissances et de compétences variés et parfois sans liaison au cours de leur carrière L’apprentissage informel devient de plus en plus une partie de l’expérience d’apprentissage L’apprentissage est un processus continu qui se déroule tout au long de la vie Les technologies sont en train de changer fondamentalement nos façons de penser. Elles modifient notre «cablage cérébral» L’apprentissage devient un processus commun aux apprenants, aux acteurs de la société et aux institutions Pas mal de processus sont actuellement de plus en plus et de mieux en mieux assumés par les TIC Le Savoir et le savoir-faire sont en train d’être supplantés par le « savoir où et quand », les connaissances conditionnelles http://www.elearnspace.org/Articles/connectivism.htm
  26. 26. Twitter, Google+, FaceBook Christophe suit 992 personnes (992 following)" et est suivi par 5715 (followers)" Il a écrit 7565 messages (tweet)" Son identifiant est @batier : c'est un fameux twitto !
  27. 27. Twitter : les codes Et ne pas oublier : L 'AWT (@elearningawt) adresse au Mundaneum (@Mundaneumasbl) un message concernant @mlebrun2 (il l'adresse aussi à @LMSClaroline) et tague son message avec deux motsclés (hashtag) #elearning, #tice" L 'adresse du mundaneum (mundaneum.org) est donnée Intérêt d'un "racrapoteur" d'adresses
  28. 28. Google+ Mes cercles Et si on se faisait un Hangout ?
  29. 29. Google+ Mes cercles Et si on se faisait un Hangout ?
  30. 30. Des profils d'Internaute http://bit.ly/Francais-Numériques Dominique Cardon
  31. 31. Des profils d'Internaute
  32. 32. Des profils d'Internaute
  33. 33. Mettre de l'ordre dans le désordre Recherche informationnelle et Curation La curation de contenu (de l'anglais content curation ou data curation) est une pratique qui consiste à sélectionner, éditer et partager les contenus les plus pertinents du Web pour une requête ou un sujet donné. La curation est utilisée et revendiquée par des sites qui souhaitent donner une plus grande visibilité et une meilleure lisibilité à des contenus (textes, documents, images, vidéos, sons...) qu'ils jugent utiles aux internautes et dont le partage peut les aider ou les intéresser. La curation de contenu s'inscrit dans la mouvance du Web sémantique, un écosystème plus organisé qui permettrait aux machines de traiter plus intelligemment les requêtes des internautes et d'afficher des pages de résultats plus pertinentes. Rechercher, filtrer, sélectionner ... ! sur un thème donné S'assurer de la pertinence,! valider, éditer, ! apporter "sa touche" ... Partager sur différents réseaux,
  34. 34. Mettre de l'ordre dans le désordre
  35. 35. Mettre de l'ordre dans le désordre
  36. 36. Mettre de l'ordre dans le désordre
  37. 37. eLearn2 : un x-c-MOOC http://www.elearn2.eu http://claco.univ-lyon1.fr Communauté d’apprentissage en ligne 1250 participants Formation en ligne tutorée sur la base de projets individuels 30 participants 500 membres
  38. 38. Formation en ligne tutorée sur la base de projets individuels 30 participants Structure modulaire! scénariste
  39. 39. http://claco.univ-lyon1.fr Communauté d’apprentissage en ligne 1250 participants Formation en ligne tutorée sur la base de projets individuels 30 participants Outils collaboratifs (Forums, Wikis …) et ! de mutualisation (blogs)
  40. 40. http://claco.univ-lyon1.fr Communauté d’apprentissage en ligne 1250 participants Formation en ligne tutorée sur la base de projets individuels 30 participants 500 membres Ouverture de la communauté (ressources matérielles et humaines
  41. 41. http://claco.univ-lyon1.fr Communauté d’apprentissage en ligne 1250 participants Formation en ligne tutorée sur la base de projets individuels 30 participants 500 Ouverture de la communauté (ressources matérielles et humaines

×