MANAGER LE CHANGEMENTESSENTIALS                                               ACCOMPAGNER SES COLLABORATEURS              ...
ACCOMPAGNER SES COLLABORATEURS                                                                                            ...
ACCOMPAGNER SES COLLABORATEURS                                                                                            ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

CrossKnowledge « Accompagner ses co changement »

2 718 vues

Publié le

0 commentaire
3 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 718
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 766
Actions
Partages
0
Téléchargements
39
Commentaires
0
J’aime
3
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

CrossKnowledge « Accompagner ses co changement »

  1. 1. MANAGER LE CHANGEMENTESSENTIALS ACCOMPAGNER SES COLLABORATEURS DANS LE CHANGEMENT Les périodes de changement sont difficiles à vivre pour la plupart d’entre nous: elles nous confrontent à des situations nouvelles, qui bousculent nos pointsde repère et sont souvent synonyme de prise de risques. Aussi, tout projet dechangement nourrit des craintes chez vos collaborateurs et il est important quevous puisiez les y accompagner. Pour cela, vous devez prendre en compte leurressenti : certains vont, en effet, réagir vivement, tandis que d’autres vont paraîtreabattus ou indifférents…En fait, chacune de ces réactions correspond aux différentes phases que vonttraverser vos collaborateurs. Apprenez à les repérer pour adapter au mieux votrecommunication avec chacun.1 Comment vos collaborateurs vivent-ils le changement ?Quatre phases essentielles. Face à un changement important pour lui, le moral d’un Puis, cette dépense d’énergie laisse la place à collaborateur évolue suivant une courbe : il ressent d’abord l’abattement : les collaborateurs ne se sentent pas capables une brusque chute de moral, vit un creux, se dit « à plat », puis de faire face à la nouvelle situation. il remonte doucement la pente, jusqu’à retrouver le moral, voire être au sommet de sa forme, une fois le changement Troisième phase : la remobilisation. bien intégré. Dans cette évolution, on peut donc retenir quatre grandes Les concernés finissent par s’adapter doucement, par se phases essentielles. résigner au caractère inéluctable du changement et par accepter sa perspective. Ils y trouvent même progressivement Première phase : le choc. un sens, qu’il soit collectif (la survie de l’entreprise…) ou personnel (une opportunité professionnelle…). C’est le moment où le collaborateur apprend la nouvelle du changement. Il refuse de comprendre et en nie la nécessité. Quatrième phase : l’engagement dans le changement. Deuxième phase : la remise en question. Le changement est intégré par les collaborateurs, qui vont Le collaborateur remet en question le changement lui-même désormais pouvoir agir en conséquence. Ils sont, de nouveau, ou sa propre capacité à y faire face. C’est donc une phase de positifs et en mesure de s’engager de façon constructive résistance au changement, qui peut être passive (à travers dans le changement. une attitude d’inertie) ou active (à travers des actions de sabotage). Le contenu de cette fiche est la propriété de Crossknowledge. Toute reproduction ou représentation en dehors d’un usage privé est interdite. 1/3
  2. 2. ACCOMPAGNER SES COLLABORATEURS DANS LE CHANGEMENTESSENTIALS2 Adaptez votre communication à chaque phase.Durant la phase de choc : informez et écoutez. Informez vos collaborateurs. R econnaissez leurs réactions comme légitimes. Accueillez leurs sentiments en les reformulant. Favorisez l’expression P résentez clairement le changement, sa nécessité et, le des ressentis (“Je comprends votre inquiétude ” … ), ce qui cas échéant, sur son caractère urgent. vous permettra de mieux comprendre chacun pour mieux S oyez factuel et donnez la même information à tous. Il faut l’accompagner. éviter les rumeurs. D étectez les personnes pour lesquelles le changement aura E noncez ce qui est négociable et ce qui ne l’est pas. un impact plus douloureux : elles seront à accompagner Précisez aussi ce qui ne change pas. de plus près. Ecoutez-les. Evitez deux écueils. L aissez s’exprimer les émotions. Vos collaborateurs sont M inimiser le changement, le traiter trivialement. forcément étonnés, voire bouleversés quand le changement P romettre le paradis. est important. Tenez compte de leur état de choc, ils vont avoir besoin de temps pour digérer la nouvelle.Durant la phase de remise en question : guidez. Signalez les avancées et les étapes à venir. Amenez doucement les collaborateurs sur le chemin du changement. Vous devez montrer la direction du changement pour motiver les collaborateurs, leur donner envie de s’impliquer. Mettez- A iguillez les personnes dans leurs activités. leur sous les yeux la preuve que le changement est en cours. V alorisez les comportements favorables au changement. Favorisez la communication entre les Evitez trois écueils. collaborateurs et empêchez-les de s’isoler. F orcer l’adaptation. Continuez à les écouter individuellement et A ccepter l’inertie. collectivement. Ne les laissez pas s’enfermer dans une D isperser l’énergie et l’attention des collaborateurs en résignation qui augure d’une dépression : “De toute façon on lançant d’autres projets non essentiels. n’y peut rien, c’est foutu … ” Le contenu de cette fiche est la propriété de Crossknowledge. Toute reproduction ou représentation en dehors d’un usage privé est interdite. 2/3
  3. 3. ACCOMPAGNER SES COLLABORATEURS DANS LE CHANGEMENTESSENTIALSDurant la phase de remobilisation : soutenez. Rappelez le sens du projet de changement. Acceptez l’erreur. Insistez sur la finalité du changement pour mobiliser les Le changement crée une situation nouvelle pour vos collaborateurs. collaborateurs et il est probable qu’ils commettent des erreurs. Mais plutôt que de vous y appesantir, faîtes de Fixez à chacun des objectifs d’étapes. ces erreurs des occasions d’apprentissage. Soutenir, c’est d’abord ne pas décourager. Vous rendrez vos collaborateurs acteurs du changement qui les concerne. Evitez deux écueils. Valorisez les avantages de la nouvelle situation. B lâmer. Le plus important, à cette étape, est de ne pas décourager les collaborateurs. Vous devez les soutenir et renforcer leur confiance en eux-mêmes, le projet et l’avenir. S anctionner.Durant la phase d’engagement dans lechangement : reconnaissez et valorisez. Reconnaissez les efforts et les résultats obtenus. Surtout, ne passez pas sous silence la réussite du changement. Vous renforcez ainsi les nouveaux comportements et entérinez le changement. La reconnaissance est un important ressort de motivation. Montrez tout au long du projet, et non seulement Faîtes un bilan formel du changement, pour durant la phase de lancement, que vous êtes présent aux renforcer les perfectionnements de chacun. côtés de vos collaborateurs et que vous voyez les efforts qu’ils fournissent et les résultats qu’ils obtiennent. Identifiez les prochaines actions à entreprendre. Le contenu de cette fiche est la propriété de Crossknowledge. Toute reproduction ou représentation en dehors d’un usage privé est interdite. 3/3

×