Baromètre d’opinions des
Directeurs Financiers
Les prémices d’un changement de cap ?
2ème édition
Point presse
Park Hyatt ...
© 2013 Deloitte
Périmètre et objectifs de l’étude
2 Baromètre des Directeurs Financiers – 2ème édition avril 2013
Comment ...
© 2013 Deloitte
1. Eclaircies à l’horizon
malgré un optimisme
en berne ?
3 Baromètre des Directeurs Financiers – 2ème édit...
© 2013 Deloitte
7% 3%
37%
28%
40%
57%
16% 12%
Septembre 2012 Avril 2013
19%
41%
33%
35%
45%
20%
4%
8%
20%
33%
Bien meilleu...
© 2013 Deloitte5
…mais une perception d’évolution positive venue d’ailleurs…
Baromètre des Directeurs Financiers – 2ème éd...
© 2013 Deloitte6
La croissance des pays émergents, facteur majeur d’optimisme
Baromètre des Directeurs Financiers – 1ère é...
© 2013 Deloitte
9% 8%
36%
21%
49%
59%
7%
12%
Septembre 2012 Avril 2013
7
Une incertitude perçue comme moins forte qu’en se...
© 2013 Deloitte8
… une légère augmentation de l’activité de fusion/acquisition
Q14. Selon vous, comment l'activité de fusi...
© 2013 Deloitte
36%
44%
36%
13%
27%
7%
6%
47%
33%
21%
21%
19%
11%
8%
9
Innovation et R&D, des investissements perçus comme...
© 2013 Deloitte
2. Liquidité et financement,
un contexte moins
anxiogène ?
10 Baromètre des Directeurs Financiers – 2ème é...
© 2013 Deloitte11
Une légère détente du marché d’accès au crédit
Tout comme le niveau d’incertitude, la
tension du marché ...
© 2013 Deloitte12
La confirmation d’un retour à la diversification et à la prudence
en matière de financement
Q15b. Dans l...
© 2013 Deloitte
71%
43%
23%
21%
16%
10%
67%
32%
24%
16%
15%
5%
L'optimisation du BFR
La diversification des sources de
fin...
© 2013 Deloitte14 Baromètre des Directeurs Financiers – 2ème édition avril 2013
3. Le Directeur Financier,
acteur de la RS...
© 2013 Deloitte
47%
23%
16%
30%
21%
26%
10%
14%
3%
43%
28%
27%
24%
24%
23%
16%
11%
3%
Le développement durable et la RSE
L...
© 2013 Deloitte
L’effet Grenelle 2, une marche franchie en termes d’engagement
Du point de vue des directeurs financiers, ...
© 2013 Deloitte
59%
53%
48%
48%
40%
35%
32%
20%
4%
12%
Implicationdans la mise enplace ou…
Gestiondesrelationsavecles…
Pri...
© 2013 Deloitte18
… avec une priorité accordée à la mise en place d’indicateurs
pertinents et utiles
Baromètre des Directe...
© 2013 Deloitte19
L’émergence de nouveaux sujets de préoccupation…
Baromètre des Directeurs Financiers – 2ème édition avri...
© 2013 Deloitte
… pour une RSE relevant de l’affaire de tous
20 Baromètre des Directeurs Financiers – 2ème édition avril 2...
© 2013 Deloitte
Q25. Quels sont, selon vous, les sujets de RSE qui constituent un enjeu important pour les directions fina...
© 2013 Deloitte22 Baromètre des Directeurs Financiers – 2ème édition avril 2013
4. En synthèse
© 2013 Deloitte
Amérique
du Nord
Perçue comme
principale zone de
développement à
venir (à 71%)
3 %
Part des CFO globalemen...
© 2013 Deloitte24
Questions/ Réponses
Point presse – CB Trends – 23 octobre 2012
© 2013 Deloitte
Cette présentation propose une sélection de nombreux chiffres et informations
disponibles auprès de nos ex...
© 2013 Deloitte
Contacts presse
Relations presse Deloitte
Julia Debienne
+ 33 (0)1 55 61 41 69
jdebienne@deloitte.fr
Agenc...
© 2013 Deloitte
Deloitte fait référence à un ou plusieurs cabinets membres de Deloitte Touche Tohmatsu Limited, société de...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Deloitte cfo survey iidef

2 921 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 921
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 988
Actions
Partages
0
Téléchargements
18
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Deloitte cfo survey iidef

  1. 1. Baromètre d’opinions des Directeurs Financiers Les prémices d’un changement de cap ? 2ème édition Point presse Park Hyatt Paris Vendôme Avril 2013
  2. 2. © 2013 Deloitte Périmètre et objectifs de l’étude 2 Baromètre des Directeurs Financiers – 2ème édition avril 2013 Comment cette étude a-t-elle été réalisée ? ‒ Etude quantitative articulée autour des thèmes suivants : ‒ Perspectives économiques et financières ‒ Financement et liquidités ‒ Fusions, acquisitions et cessions ‒ Risques et perspectives ‒ Responsabilité sociale d’entreprise ‒ Défis des Directeurs Financiers ‒ Etude réalisée en avril 2013 auprès de 75 Directeurs Financiers des plus grandes d’entreprises françaises ou de filiales françaises d’entreprises étrangères représentatives de l’ensemble des secteurs de l’économie ‒ Un échantillon significatif et représentatif compte tenu de la technicité et des spécificités des profils recherchés dans le cadre de l’étude ‒ Harris Interactive a assisté Deloitte dans l’administration des questionnaires, le recueil majoritairement téléphonique (CATI) de toutes les réponses et a contribué à l’analyse et la restitution des résultats de cette deuxième vague Le but de ce deuxième baromètre d’opinions 2013 est de dresser un bilan et de mesurer l’évolution de la perception des Directeurs Financiers sur : o L’environnement financier et macro-économique o Les différents éléments influençant leurs décisions, et celles de leur entreprise o Les changements de comportements et les nouveaux défis à venir Les secteurs d’activité représentés par les répondants sont : • Banque, assurance, finance • Industrie chimique/pharmaceutique • Industrie agroalimentaire • Industrie automobile, aéronautique et matériel agricole • Informatique, télécoms, high-tech • Construction, BTP, Immobilier • Conseil audit et bureaux d’études • Commerce distribution, négoce • Hôtellerie, restauration, tourisme, loisir • Transports, manutention, logistique
  3. 3. © 2013 Deloitte 1. Eclaircies à l’horizon malgré un optimisme en berne ? 3 Baromètre des Directeurs Financiers – 2ème édition avril 2013
  4. 4. © 2013 Deloitte 7% 3% 37% 28% 40% 57% 16% 12% Septembre 2012 Avril 2013 19% 41% 33% 35% 45% 20% 4% 8% 20% 33% Bien meilleures Plutôt meilleures Equivalentes Moins bonnes Beaucoup moins bonnes Ne sait pas 43% 41% 71% 1% 25% 5% 8% 7% 52% 80% 7% 4 Une perception de la conjoncture française moins optimiste qu’en septembre 2012 … Dans un contexte de stagnation de la croissance pour l’Europe et de récession en France, près de 60 % des directeurs financiers sont moins optimistes concernant la conjoncture française qu’il y a 6 mois. Evolution du niveau d’optimisme des CFO depuis les 6 derniers mois Q4. Par rapport à il y a 6 mois, comment jugez-vous les perspectives de croissance pour les zones géographiques que je vais vous citer ? Perspectives de croissance perçues par les CFO Q1. Par rapport à il y a 6 mois, quelle est votre opinion au sujet de la conjoncture actuelle en France? Plutôt optimiste Plutôt inchangée Moins optimiste Beaucoup moins optimiste Baromètre des Directeurs Financiers – 2ème édition avril 2013 Amérique du Nord Asie Amérique du Sud Afrique Europe, hors France France écarts significatifs entre 09/12 et 04/13
  5. 5. © 2013 Deloitte5 …mais une perception d’évolution positive venue d’ailleurs… Baromètre des Directeurs Financiers – 2ème édition avril 2013 Les directeurs financiers misent en grande majorité sur la reprise de la croissance en Amérique du Nord (70%), ainsi qu’en Asie et en Amérique du Sud (40%). Q4. Par rapport à il y a 6 mois, comment jugez-vous les perspectives de croissance pour les zones géographiques que je vais vous citer ? 1% 0% 6% 1% 21% 25% 37% 71% 30% 41% 26% 43% Septembre 2012 Avril 2013 France Europe(hors France) Afrique Amérique du Nord Amérique du Sud Asie Perspectives de croissance par zone géographique depuis les 6 dernies mois écarts significatifs entre 09/12 et 04/13
  6. 6. © 2013 Deloitte6 La croissance des pays émergents, facteur majeur d’optimisme Baromètre des Directeurs Financiers – 1ère édition octobre 2012 Q2. Q3. Pour les 6 mois à venir, quels sont les facteurs les plus propices à accroitre votre niveau d’optimisme ? / de pessimisme ou d’incertitude ? (1 à 3 réponses possibles) 40% 13% 40% 16% 8% 32% 31% 5% 13% 7% 37% 13% 15% 51% 56% 37% La croissance des pays émergents Le cours de l'euro La coordination des politiques économiques européennes L'évolution des marchés financiers L'évolution du cours des matières premières L'évolution des politiques fiscales et sociales en Europe La situation économique en Europe L'éclatement de la zone Euro OptimismeOptimismePessimismePessimisme Ratio Optimisme Pessimisme Nombre moyen de réponses 1,92,3 27 6 3 3 -7 -19 -25 -32 Rappel Sept. 2012 27 1 36 -1 -10 -13 -27 -29 Facteurs d’optimisme vs pessimisme pour les 6 mois à venir La coordination des politiques économiques européennes n’apparaît plus comme un facteur d’optimisme majeur au bénéfice de la croissance des pays émergents L’évolution des politiques fiscales et sociales et la situation économique en Europe demeurent avant tout un vecteur de pessimisme écarts significatifs entre 09/12 et 04/13
  7. 7. © 2013 Deloitte 9% 8% 36% 21% 49% 59% 7% 12% Septembre 2012 Avril 2013 7 Une incertitude perçue comme moins forte qu’en septembre 2012 … Priorités stratégiques des entreprises pour les 6 prochains mois Q5. Comment qualifiez-vous le niveau général d’incertitude économique et financière auquel fera face votre entreprise dans les 6 mois à venir ? Niveau général d’incertitude économique et financière des entreprises à horizon 6 mois Q5b. Dans quelle mesure chacun des axes stratégiques suivants est-il susceptible d'être une priorité pour votre entreprise au cours des 6 prochains mois? Baromètre des Directeurs Financiers – 2ème édition avril 2013 68% 53% 37% 20% 19% 19% 12% 7% 1% Diminution des coûts Croissance organique Nouveaux produits /marchés Croissance externe Réduction de l’endettement Augmentation de la trésorerie Investissements Cession d’actifs Augmentation de dividendes ou rachats d’actions Très haut niveau d'incertitude Haut niveau d'incertitude Niveau moyen d'incertitude Peu d'incertitude 9% 8% 36% 21% 49% 59% 7% 12% Septembre 2012 Avril 2013 Les directeurs financiers sont incertains quant à l’environnement économique dans lequel évoluera leur entreprise pour les 6 mois à venir Pour faire face à cette incertitude, les entreprises privilégient des actions endogènes : diminution des coûts et croissance organique
  8. 8. © 2013 Deloitte8 … une légère augmentation de l’activité de fusion/acquisition Q14. Selon vous, comment l'activité de fusion/acquisition évoluera-t-elle au cours des 6 prochains mois en France ? Q15. Au cours des 6 prochains mois, pour chacune des zones suivantes, votre entreprise est-elle plus susceptible de faire des acquisitions ou des cessions significatives ? Baromètre des Directeurs Financiers – 2ème édition avril 2013 Une augmentation significative Une légère augmentation Une stabilité Une baisse significative Une légère baisse Ne sait pas Une évolution de l’activité de fusions/acquisitions perçue comme légèrement positive du point de vue des directeurs financiers (43% en avril 2013 à comparer à 23% en septembre 2012) Cette tendance devient toutefois relative lorsqu’on les interroge sur leurs perspectives pour leur propre entreprise à horizon 6 mois 14% 5% 23% 43% 27% 31% 14% 9% 17% 5% 4% 7% Septembre 2012 Avril 2013 Evolution de l’activité fusions/acquisitions dans les 6 prochains mois écarts significatifs entre 09/12 et 04/13
  9. 9. © 2013 Deloitte 36% 44% 36% 13% 27% 7% 6% 47% 33% 21% 21% 19% 11% 8% 9 Innovation et R&D, des investissements perçus comme prioritaires Q16. Lorsque vous avez un excédent de trésorerie, où souhaitez-vous prioritairement l'allouer ? Allocation des excédents de trésorerie Baromètre des Directeurs Financiers – 2ème édition avril 2013 Avril 2013Septembre 2012 Nombre moyen de réponses 1,71,6 La question du financement de la R&D et de l’innovation demeure un enjeu important pour les directeurs financiers sondés Les acquisitions apparaissent moins prioritaires tout comme les investissements de modernisation/mises aux normes et de capacité et les placements sur des actifs financiers Dans la R&D et l’innovation Dans des acquisitions Dans des investissements de modernisation et de mises aux normes Dans des investissements de capacité Dans des placements sur des actifs financiers Dans des dividendes ou rachat d'actions Dans une redistribution aux salariés
  10. 10. © 2013 Deloitte 2. Liquidité et financement, un contexte moins anxiogène ? 10 Baromètre des Directeurs Financiers – 2ème édition avril 2013
  11. 11. © 2013 Deloitte11 Une légère détente du marché d’accès au crédit Tout comme le niveau d’incertitude, la tension du marché d’accès au crédit est stable avec une légère tendance à la détente Principal motif d’inquiétude en matière de liquidité Marché d’accès au crédit au cours des 6 derniers mois Q10. Au cours des 6 derniers mois, le marché d'accès au crédit s'est-il détendu selon vous ? Q13. Et quel est votre principal motif d'inquiétude en matière de liquidité parmi ceux que je vais vous citer ? (une seule réponse) 24% 19% 37% 49% 37% 24% 1% 8% Septembre 2012 Avril 2013 Tension moins forte Tension identique Tension plus forte Ne sait pas Baromètre des Directeurs Financiers – 2ème édition avril 2013 35% 27% 17% 9% 12% 26% 53% 9% 11% 1% Renforcement de la contrainte réglementaire Raréfaction de la liquidité Sécurisation du cash disponible La hausse du coût de la liquidité Ne sait pas En matière de liquidités, la raréfaction perd de son aspect anxiogène, faisant du renforcement de la contrainte réglementaire le principal motif d’inquiétude. écarts significatifs entre 09/12 et 04/13
  12. 12. © 2013 Deloitte12 La confirmation d’un retour à la diversification et à la prudence en matière de financement Q15b. Dans le contexte actuel de difficultés accrues d’accès aux financements, quelles sont les mesures que vous avez mises en œuvre pour gérer/limiter votre exposition au risque de liquidité ? Q11. Parmi les sources de financement suivantes, quelle est d’après vous celle qui sera la plus attractive pour les 6 prochains mois ? Q11bis… la moins attractive ? Baromètre des Directeurs Financiers – 2ème édition avril 2013 Attractivité des sources de financement sur les 6 mois à venir L’étude de nouvelles solutions de financement est le meilleur atout pour gérer le risque de liquidité Les obligations, placements privés et emprunts BEI sont les sources de financement jugées les plus attractives par les CFO 19% 19% 11% 16% 21% 4% 3% 8% 7% 16% 24% 28% La plus attractiveLa moins attractive Les placements privés / les emprunts BEI Les obligations Le crédit bail Le financement en fonds propres Les prêts bancaires Les financements structurés, titrisations Ratio +/- Rappel Sept. 2012 16 11 11 20 4 6 0 3 -3 -23 -24 -19 55% 43% 43% 33% Principales mesures mise en œuvre pour gérer/limiter le risque de liquidité Etudes de nouvelles solutions de financement Obtention par anticipation d'un financement Renégociation des échéances ou des lignes de crédit Diversification des relations bancaires
  13. 13. © 2013 Deloitte 71% 43% 23% 21% 16% 10% 67% 32% 24% 16% 15% 5% L'optimisation du BFR La diversification des sources de financement Les cessions d'actifs La renégociation des emprunts en cours L'allongement des délais de paiement fournisseurs La diminution des dividendes 13 L’optimisation du BFR, action très largement prioritaire pour optimiser le cash Q12. Parmi les actions suivantes, quelles sont celles qui vous semblent prioritaires pour améliorer la trésorerie de votre entreprise ? ( 1 à 3 réponses) Baromètre des Directeurs Financiers – 2ème édition avril 2013 Actions à privilégier pour améliorer la trésorerie des entreprises L'optimisation du BFR La diversification des sources de financement Les cessions d'actifs La renégociation des emprunts en cours L'allongement des délais de paiement fournisseurs La diminution des dividendes 1,81,6 Avril 2013 Septembre 2012 Dans la continuité du mois de septembre dernier, l’optimisation du BFR est de loin l’action privilégiée pour améliorer la trésorerie des entreprises suivie par la diversification des sources de financements Nombre moyen de réponses 5%
  14. 14. © 2013 Deloitte14 Baromètre des Directeurs Financiers – 2ème édition avril 2013 3. Le Directeur Financier, acteur de la RSE ?
  15. 15. © 2013 Deloitte 47% 23% 16% 30% 21% 26% 10% 14% 3% 43% 28% 27% 24% 24% 23% 16% 11% 3% Le développement durable et la RSE Les risques et le contrôle interne La stratégie de l'entreprise Les systèmes d'information financiers La gestion des équipes et des ressources humaines Les sujets réglementaires et prudentiels La communication financière La gouvernance La préparation et la production des comptes et le suivi budgétaire 15 L’agenda à venir des Directeurs Financiers Q17b. Parmi les sujets suivants, quels sont ceux pour lesquels vous estimez ne pas pouvoir leur accorder assez de temps ? ( 1 à 3 réponses possibles) Baromètre des Directeurs Financiers – 2ème édition avril 2013 Principaux sujets auxquels trop peu de temps est accordé par les CFO Les CFO, bien que toujours centrés sur les missions de la Fonction Finance, estiment encore pour près de la moitié accorder trop peu de temps au développement durable et à la RSE A part égale, les sujets de préoccupation restent les risques et le contrôle interne ainsi que la stratégie de l’entreprise Ceci met en évidence de façon très nette l’évolution du rôle des directeurs financiers 1,92Nombre moyen de réponses Le développement durable et la RSE Les risques et le contrôle interne La stratégie de l'entreprise Les systèmes d'information financiers La gestion des équipes et des ressources humaines Les sujets réglementaires et prudentiels La communication financière La gouvernance La préparation et la production des comptes et le suivi budgétaire Avril 2013 Septembre 2012
  16. 16. © 2013 Deloitte L’effet Grenelle 2, une marche franchie en termes d’engagement Du point de vue des directeurs financiers, l’engagement de l’entreprise en matière de RSE et développement durable est perçu comme important bien que l’implication de leur direction sur le sujet reste modérée Suite à la mise en œuvre de Grenelle 2, les directeurs financiers se sont en effet largement investis et estiment pour plus de la moitié ne pas avoir vocation à en faire plus 16 Baromètre des Directeurs Financiers – 2ème édition avril 2013 Forte Implication actuelle de la Direction Financière Implication de l’entreprise Q18. Comment qualifiez-vous l’engagement de votre ENTREPRISE en matière de RSE et/ou de développement durable ? Q19. Comment jugez-vous l’implication actuelle de la DIRECTION FINANCIERE en matière de RSE et/ou de développement durable ? Q21b. Pensez-vous que la direction financière a vocation à s’impliquer plus en matière de RSE et/ou de développement durable dans les 6 mois à venir ? Vocation de la Direction Financière à s’impliquer plus
  17. 17. © 2013 Deloitte 59% 53% 48% 48% 40% 35% 32% 20% 4% 12% Implicationdans la mise enplace ou… Gestiondesrelationsavecles… Prise encharge budgétaire de… Evaluationfinancière desprojetset… Prise encharge opérationnelle de… Participationau Comité de… Gestiondesrelationsavecles… Responsabilité directe du… Une autre action (Aucune implicationenmatière de… 17 Une direction financière très impliquée sur les sujets reporting et réglementaires … Baromètre des Directeurs Financiers – 2ème édition avril 2013 Implication dans la mise en place ou la fiabilisation du reporting RSE Gestion des relations avec les Commissaires aux comptes en matière de revue du reporting RSE Prise en charge budgétaire de certains projets ou initiatives de RSE Evaluation financière des projets et initiatives de RSE Prise en charge opérationnelle de certains projets ou initiatives de RSE Participation au Comité de développement durable ou instance transversale similaire qui définit et pilote la démarche RSE Gestion des relations avec les investisseurs et agences de notation Responsabilité directe du département ou des équipes en charge de la RSE Une autre action Aucune implication en matière de RSE Q20. Au sein de votre entreprise, comment se traduit l’implication de la direction financière en matière de RSE et/ou de développement durable actuellement ? Principaux sujets où la Direction Financière est impliquée La direction financière est largement impliquée sur les sujets reporting et réglementaire RSE, qu’il s’agisse de mise en œuvre ou d’implication dans le processus de contrôle Dans certaines structures de plus petite taille, la direction financière pallie parfois l’absence d’une direction RSE dédiée et est donc amenée à prendre en charge certaines initiatives
  18. 18. © 2013 Deloitte18 … avec une priorité accordée à la mise en place d’indicateurs pertinents et utiles Baromètre des Directeurs Financiers – 2ème édition avril 2013 Q23. Dans les 6 mois à venir, quelles sont les priorités de la direction financière de votre entreprise en matière de reporting RSE et/ou de développement durable ? Priorités de la Direction Financière en matière de reporting RSE/Développement durable Les directeurs financiers expriment leur volonté de mettre en place des indicateurs RSE/développement durable utiles et pertinents au pilotage de l’entreprise Bien que positionnée en dernière priorité, la mise en place d’un « reporting intégré » révèle l’émergence de nouveaux sujets 55% 49% 44% 40% 33% 27% 3% 20% La conformité aux obligationsde reportingetvérificationissuesde la… La mise enplace d'indicateurs de RSE pertinentsetutilesaupilotage de… La fiabilisation du reportingRSE et le renforcementdesdispositifsde… La mise enplace d'outils de reporting RSEmieux adaptésetplus… L'améliorationde la communication aux partiesprenantesdontles… La mise enplace d'un « reporting intégré » Une autre priorité (Aucune priorité enmatière de reportingRSE) La conformité aux obligations de reporting et vérification issues de la loi Grenelle 2 La mise en place d'indicateurs de RSE pertinents et utiles au pilotage de l'entreprise La fiabilisation du reporting RSE et le renforcement des dispositifs de contrôle interne de ce reporting La mise en place d'outils de reporting RSE mieux adaptés et plus industrialisés L'amélioration de la communication aux parties prenantes dont les investisseurs et agences de notation La mise en place d'un « reporting intégré » Une autre priorité Aucune priorité en matière de reporting RSE
  19. 19. © 2013 Deloitte19 L’émergence de nouveaux sujets de préoccupation… Baromètre des Directeurs Financiers – 2ème édition avril 2013 Q22. Dans les 6 mois à venir, quelles sont les priorités de la direction financière de votre entreprise en matière de stratégie et démarche de RSE et/ou de développement durable ? Priorités de la Direction Financière en matière de stratégie et démarche RSE/Développement durable Une meilleure identification des risques extra- financiers apparaît comme une priorité pour les directeurs financiers interrogés L’intégration des critères de RSE et de développement durable dans les rémunérations et les objectifs associés n’est pas perçue comme fondamentale 55% 49% 40% 39% 20% 20% La meilleure identificationdes risquesextra-financiers Le renforcementdesdispositifsde mesure etde contrôle interne relatifsaux risquesextra-financiers Le renforcementdesorientations stratégiquesetdesobjectifsde RSE L'intégrationde critèresde RSE dans lesdécisionsd'investissementet choix de gestion L'intégrationde critèresde RSE dans lesobjectifsindividuelsetcollectifs etlesrémunérations (Aucune priorité enmatière de stratégie etdémarche de RSE) La meilleure identification des risques extra-financiers Le renforcement des dispositifs de mesure et de contrôle interne relatifs aux risques extra-financiers Le renforcement des orientations stratégiques et des objectifs de RSE L'intégration de critères de RSE dans les décisions d'investissement et choix de gestion L'intégration de critères de RSE dans les objectifs individuels et collectifs et les rémunérations Aucune priorité en matière de stratégie et démarche de RSE
  20. 20. © 2013 Deloitte … pour une RSE relevant de l’affaire de tous 20 Baromètre des Directeurs Financiers – 2ème édition avril 2013 Q24. En dehors de la direction financière, quelles sont selon vous les autres instances et fonctions de votre entreprise appelées à plus s’impliquer en matière de RSE et/ou de développement durable dans les 6 mois à venir ? 84% 63% 63% 60% 59% 56% 52% 44% 37% 37% 33% 20% 4% La directiongénérale La directiondesressourceshumaines La directionde la communication La directiondesachats La directionindustrielle ou en charge… La directionqualité, hygiène,… Le conseild'administration ou le… La directionRSE ou développement… La directionmarketing La directionjuridique L'auditinterne La directioncommerciale (Aucune de cesinstancesou… La direction générale La direction des ressources humaines La direction de la communication La direction des achats La direction industrielle ou en charge de la production ou de la conception des produits ou services La direction qualité, hygiène, sécurité et environnement Le conseil d'administration ou le conseil de surveillance La direction RSE ou développement durable La direction marketing La direction juridique L'audit interne La direction commerciale Aucune de ces instances ou fonctions Direction financière (Q21b) : 48% Instances ou fonctions de l’entreprise amenées à s’impliquer plus sur la RSE / Développement durable Le sujet de la RSE et du développement durable est du point de vue des directeurs financiers l’affaire de tous Une impulsion de la part de la Direction générale, de la Direction des ressources humaines, et des Achats, entre autres, est attendue
  21. 21. © 2013 Deloitte Q25. Quels sont, selon vous, les sujets de RSE qui constituent un enjeu important pour les directions financières ? 21 Baromètre des Directeurs Financiers – 2ème édition avril 2013 Les problématiques réglementaires, environnementales et financières au cœur des enjeux de la RSE
  22. 22. © 2013 Deloitte22 Baromètre des Directeurs Financiers – 2ème édition avril 2013 4. En synthèse
  23. 23. © 2013 Deloitte Amérique du Nord Perçue comme principale zone de développement à venir (à 71%) 3 % Part des CFO globalement plus optimiste qu’il y a 6 mois Optimisation du BFR Principale action à privilégier pour optimiser la trésorerie (à 71%) Une meilleure identification des risques extra financiers 40 % Taux de citation par les CFO de « la croissance des pays émergents » comme facteur d’amélioration de leur optimisme Accès au crédit Tension identique depuis les 6 derniers mois (à 49%) Avril 2013 Date de l’étude 68 % Part des CFO estimant que la réduction des coûts est la priorité stratégique majeure de leur entreprise Renforcement de la contrainte réglementaire Facteur d’inquiétude le plus cité par les CFO en matière de liquidité (à 53%) 75 Fusions / Acquisitions Légère reprise à venir dans les 6 prochains mois selon les CFO interrogés (à 43%) 20 % Part des CFO impliqués très fortement en matière de développement durable et de RSE Nouvelles solutions de financement Priorité majeure citée par les CFO pour gérer / limiter leur exposition au risque de liquidité (à 55%) Priorité majeure en matière de stratégie et démarche développement durable et RSE (à 55%) Nombre de répondants à l’étude En synthèse … R&D et innovation Investissement jugé prioritaire par les CFO en cas d’excédent de trésorerie (à 47%) 23 Baromètre des Directeurs Financiers – 2ème édition avril 2013
  24. 24. © 2013 Deloitte24 Questions/ Réponses Point presse – CB Trends – 23 octobre 2012
  25. 25. © 2013 Deloitte Cette présentation propose une sélection de nombreux chiffres et informations disponibles auprès de nos experts conseil chez Deloitte : Pour en savoir plus … Baromètre des Directeurs Financiers – 1ère édition octobre 201225 Pascal Pincemin Associé Valérie Flament Associée Katia Ruet Directeur
  26. 26. © 2013 Deloitte Contacts presse Relations presse Deloitte Julia Debienne + 33 (0)1 55 61 41 69 jdebienne@deloitte.fr Agence Rumeur Publique Pauline Florentin + 33 (0)1 55 74 52 10 pauline@rumeurpublique.fr 26 Baromètre des Directeurs Financiers – 1ère édition octobre 2012
  27. 27. © 2013 Deloitte Deloitte fait référence à un ou plusieurs cabinets membres de Deloitte Touche Tohmatsu Limited, société de droit anglais (« private company limited by guarantee »), et à son réseau de cabinets membres constitués en entités indépendantes et juridiquement distinctes. Pour en savoir plus sur la structure légale de Deloitte Touche Tohmatsu Limited et de ses cabinets membres, consulter www.deloitte.com/about. En France, Deloitte SA est le cabinet membre de Deloitte Touche Tohmatsu Limited, et les services professionnels sont rendus par ses filiales et ses affiliés. Deloitte fournit des services professionnels dans les domaines de l’audit, de la fiscalité, du consulting et du financial advisory, à ses clients des secteurs public ou privé, de toutes tailles et de toutes activités. Fort d’un réseau de firmes membres dans plus de 150 pays, Deloitte allie des compétences de niveau international à des expertises locales pointues, afin d’accompagner ses clients dans leur développement partout où ils opèrent. Nos 170 000 professionnels sont animés par un objectif commun, faire de Deloitte la référence en matière d’excellence de service. En France, Deloitte mobilise un ensemble de compétences diversifiées pour répondre aux enjeux de ses clients, de toutes tailles et de tous secteurs – des grandes entreprises multinationales aux microentreprises locales, en passant par les entreprises moyennes. Fort de l’expertise de ses 6 400 collaborateurs et associés, Deloitte en France est un acteur de référence en audit et risk services, consulting, financial advisory, juridique & fiscal et expertise comptable, dans le cadre d’une offre pluridisciplinaire et de principes d’action en phase avec les exigences de notre environnement. © 2012 Deloitte Conseil. Member of Deloitte Touche Tohmatsu Limited

×