Le pape François chez les « dragons » de l’Amérique du Sud
Le souverain pontife ciblera au cours de sa visite les populati...
du terrain profit des Eglises évangéliques qui ont le vent en poupe dans toute l’Amérique du
Sud.
Au milieu des années qua...
Le pape françois en amérique latine
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Le pape françois en amérique latine

939 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
939
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le pape françois en amérique latine

  1. 1. Le pape François chez les « dragons » de l’Amérique du Sud Le souverain pontife ciblera au cours de sa visite les populations indigènes, de plus en plus séduites par les églises évangéliques. Le pape François est de retour « dans sa chère Amérique du Sud ». Deux ans après un premier voyage au Brésil, marqué par une gigantesque messe de clôture des Journées mondiales de la jeunesse (JMJ), le souverain pontife a mis le cap dimanche sur l’Equateur, première étape d’une visite de huit jours qui se poursuivra en Bolivie, puis au Paraguay. « Une attention spéciale doit être accordée à nos frères les plus fragiles et aux minorités les plus vulnérables, envers lesquels l'Amérique latine conserve une dette », a tonné le pape dès son arrivée dans la capitale Quito. Fidèle au message du religieux François D’Assise, auquel il a emprunté le nom, le pape est bien décidé à donner une tonalité religieuse et économique à son périple estival. Hasard ou non, le premier pape sud-américain de l’histoire a choisi trois pays dont les performances économiques détonnent dans la région. Alors que la croissance du PIB de l’Amérique Latine atteignait 2.5% en moyenne en 2014, l’Equateur, la Bolivie et le Paraguay enregistraient des taux de croissance respectifs de 3.6%, 5.4% et 4.4% et connaissaient une situation de quasi plein emploi et une inflation maîtrisée. Des performances d’autant plus remarquables que la Banque mondiale s’alarme depuis plusieurs mois du ralentissement économique de l’Amérique Latine et des Caraïbes, symbolisé par la stagnation en Argentine (0.1% de croissance en 2014) et la récession au Brésil (-1.1%), sur fond de fin du boom des matières premières. Pour emprunter un vocable religieux de circonstances, on serait presque tenté d’écrire que le pape a ainsi choisi de sillonner des pays en plein « miracle économique », mais qui ne représentent toutefois à eux trois que 7% de la population du continent. Une messe devant 3 millions de personnes à Quito Il est vrai que l’Equateur, la Bolivie et le Paraguay accusaient du retard sur leurs voisins et comptent toujours parmi les Etats les plus pauvres de l’Amérique Latine. Si le Paraguay doit ses bons indicateurs économiques à la politique de son président conservateur Horacio Cortes, au pouvoir depuis deux ans, l’Equateur et la Bolivie ont choisi une toute autre voie en basculant à gauche dans les années 2000. A ce titre, ils sont fréquemment érigés en modèle par la gauche altermondialiste européenne. Or malgré des politiques publiques plus actives pour aider les populations pauvres de ces pays, et notamment les indigènes (environ 40% de la population de l’Equateur, et plus de 60% en Bolivie), davantage touchées par le chômage et la précarité, l’Eglise catholique perd
  2. 2. du terrain profit des Eglises évangéliques qui ont le vent en poupe dans toute l’Amérique du Sud. Au milieu des années quatre-vingt, 90% des Sud-Américains se déclaraient de confession catholique. Le chiffre est depuis tombé à 80%. En axant son discours sur les personnes modestes et « les progrès et le développement (économique) en cours » en Amérique du Sud, François souhaite ainsi toucher en premier chef les populations fragiles et inverser la tendance. Le pape de 78 ans ne ménagera pas ses efforts pour atteindre cet objectif : il prononcera pas moins de 22 discours et prendra sept fois l'avion au cours de son voyage. François se rendra notamment dans la prison emblématique de Palmasola, en Bolivie, et tiendra une messe mardi à Quito où près de 3 millions de personnes sont d’ores et déjà attendues. L’offensive de charme est en marche. Adrien Lelièvre En chiffres en 2014 : Equateur : 3.6% de croissance 5% de chômage 3.6% d’inflation Bolivie : 5.4% de croissance 2.6% de chômage 5.8% d’inflation Paraguay : 4.4% de croissance 5.5% de chômage 5.0% d’inflation

×